Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Joyeux Anniversaire mon amour | Evan Talbott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Joyeux Anniversaire mon amour | Evan Talbott Mer 7 Nov - 5:12

21 octobre 1976. 21 octobre. 21. Les 22 ans d’Evan, de son Evan. Wilda ne passait pas une journée sans penser à lui, mais ce jour était particulier et ses pensées étaient encore bien plus assaillies par son visage carré et ses traits nobles. Sa poitrine lui serrait douloureusement. Cela faisait maintenant deux semaines que la serdaigle avait échangé, saoule, avec Hestia Jones. Celle-ci lui avait livré un poignant discours sur le fait qu’elle devait se battre, réparer les baguettes cassées, lui détailler la profondeur de ses sentiments, et surtout, ne jamais cesser d’essayer. Depuis cette soirée, la sorcière avait écrit neuf lettres. Neuf lettres qu’elle avait toutes jetées, insatisfaite, émotive et habitée par ce sentiment de ne pas avoir le droit de s’immiscer à nouveau dans sa vie. Ce soir, c’était différent. Elle avait encore bue, une bouteille de vin rouge subtilisée à Slugorn à la santé d’Evan. L’alcool avait non seulement séché ses larmes, mais avait fait naître en elle une étrange motivation de prendre les choses en mains, de cesser de fuir, de tenter de réparer les choses. La jeune femme avait décidé de faire un pas en avant, de se jeter. Elle était donc montée à la volière, et avait écrit d’une jolie main d’écriture l’adresse de l’homme qu’elle aimait, à l’endos du parchemin. Pour être complètement honnête, Wilda n’avait pas encore décidé si elle enverrait réellement cette lettre. Elle trempa sa plume dans le pot d’encre et se mis à rédiger…

Cher Evan,
Joyeux anniversaire,
Bonjour Evan,


Evan,

Merde. Elle n’avait aucune idée par où commencer. Elle avait tellement de choses à lui dire, tellement d’espoir, tellement de culpabilité.

J’espère que tu vas bien.


« On oublie les formules de politesses » marmonna la brunette à elle-même d’un ton sarcastique.

Je ne sais pas si tu accepteras de me reparler un jour, encore moins de me revoir, mais j’ai besoin de te parler, alors j’ai décidé de t’écrire. J’imagine que c’est égoïste de ma part, de refuser de respecter ta distance, mais bon, il semblerait que c’est ce que je fais avec toi : choisir mes propres envies avant les tiennes… Ça ne m’est jamais arrivé avant toi, tu sais, de ressentir des choses si fortes, si fortes que je passe outre la bonne morale…et c’est pas peine d’avoir essayé…ça doit faire 150 lettres que je t’écris et que je brûle… saine d’esprit j’imagine, ha ! ha ! De toute manière, celle-ci connaîtra surement le même sort que les autres…

Mes souvenirs de cette soirée sont flous…comme ceux des 2 derniers mois passé à pleurer et à ingurgité de l’eau de vie, et je n’arrive pas à ma rappeler si j’ai réussi à aligner des mots qui faisaient du sens, ou si j’ai seulement rêvé que je l’ai fait. Je veux que tu saches que tous les moments que j’ai passé avec toi j’étais sincère. Que tous les sourires, les paroles (autres que celles qu’on sait mensongères), les baisers étaient sincères. J’ai ressenti de vraies choses pour toi, je les ressens encore comme l’imbécile que je suis…bref ce n’est pas important comme je me sens maintenant, ce qui est important est que …

Tu sais cette nuit, quand on s’est rencontrés, je ne pensais pas tomber amoureuse, je pensais surtout à ne pas me faire sortir des Trois-Balais dû à mon âge, alors j’ai menti. J’ai aussi menti sur mes études, même si c’est sincèrement ce qui me passionne…Je me suis surprise à vouloir te revoir, alors je suis revenue et tu y étais…j’en étais ravie. Malgré tout, je pensais que nous nous verrions que quelques fois, que nous nous amuserions et que je me tannerai vite, ou alors toi de moi. Je n’ai pas cru bon de rectifier les faits. Je me suis trompée, tellement. Je suis tombée amoureuse aussi vite que le Magicobus parcours 50 km. J’ai commencé à paniquer. J’ai voulu tout t’avouer tellement souvent, mais j’avais peur que tu me rejettes. Que tu me rejettes alors qu’à 17 ou 19 ans, j’étais la même personne, avec les mêmes valeurs…celles que tu aimais. J’étais surtout la même imbécile qui avait fait l’erreur de te mentir et de croire que d’une manière ou d’une autre on vivrait heureux dans un champ de licornes et choco-grenouilles. J’ai été la pire couarde et je m’en veux, tu méritais tellement mieux. D’ailleurs j’avais prévu te le dire, à la Toque ensorcelée, après le match, j’avais réservé une table…

J’imagine que ce que je veux dire c’est que je t’ai aimé très fort et que je ne t’ai jamais menti sur mes sentiments…si ça peut valoir quelque chose. Et je me sens très mal, je suis tellement désolée…mais je ne regrette rien de ce que j’ai vécu avec toi, c’était…c’était si…


Avant qu’elle ne puisse lui écrire qu’elle l’aimait encore, qu’elle souffrait, qu’elle n’aimerait probablement jamais à nouveau, des pas précipités se firent entendre et la jeune femme se redressa brusquement, renversant la bouteille de vin rouge dont le fond vint tacher le parchemin. « Un élève hors du dortoir! À cette heure! C’est rien de moins que la retenue » retenti la voix nasillarde de Picott. Il devait être une heure du matin, si le concierge la pinçait ici, en boisson, elle allait être dans la bouse de dragon jusqu’au cou. Wilda pris le bout du parchemin, mais ses doigts glissèrent et ses réflexes embués par l’alcool n’arrivèrent pas à le rattraper. Sa lettre d’amour et de confession tomba au sol, transportée par l’air vers le coin de la salle, alors que la serdaigle prenait ses jambes à son cou.

Tout ce que le concierge vit, fut une bouteille vide sur une table poisseuse, aux côtés d’un pot d’encre et d’une plume abandonnée. Il ne vit ni l’élève, ni la lettre et regagna ses quartier en maudissant tous les adolescents magiques que cette école avait connus. Quelques heures plus tard, un elfe de maison rêveur qui passait par là, vit la lettre non signée au sol et ému, il décida de l’envoyer. Après tout, si l’auteur avait écrit l’adresse du destinataire, c’est que son intention était de la transmettre. C'est ainsi que cette lettre brouillon, désordonnée, tâchée de vin, raturée par endroit et imbibée d'émotions vola vers son destinataire, dans la nuit du 21 au 22 octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joyeux Anniversaire mon amour | Evan Talbott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joyeux anniversaire au chef adoré
» joyeux anniversaire Leetha.
» Joyeux Anniversaire Roberto !!!!!
» Joyeux anniversaire floc!
» Folie Meurtrière ♥ Joyeux anniversaire ! ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: La tour sud :: Les tours :: 
La volière
-