GRYFFONDOR : 195 pts | POUFSOUFFLE : 87 pts | SERDAIGLE : 236 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Félicitations aux Serpentard qui remportent la victoire de ce deuxième match de l'année ! Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Poufsouffle VS Gryffondor et Serdaigle VS Serpentard !

Partagez|

Les vestiges d'une noble et très ancienne maison | SIRIUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Andromeda Tonks



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 219
| AVATARS / CRÉDITS : © MP
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nymphadora qui se transforme en Bellatrix
| PATRONUS : Une tortue marine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Les vestiges d'une noble et très ancienne maison | SIRIUS Lun 12 Nov 2018 - 17:33

Les premiers flocons de neige, poussés par le vent hivernal, recouvraient le bucolique cimetière de Abney Park à Londres. Alphard Black était un homme peu bavard et peut-être était-ce pour cette raison que Andromeda se remémorait si bien une rare confession qu’il lui avait faite lorsqu’elle était enfant. Tandis que ses deux soeurs et elle claquaient des dents à l'occasion d'une tempête qui leur transperçait les os, il leur avait expliqué que lui adorait la neige. Comment savoir si la ville cachée sous ce manteau blanc était toujours la même ou si elle avait été remplacée par une autre ? s’était-il amusé à les interroger sous le regard suspicieux de la plus grande. Comment savoir si sous ces blancs monticules il y avait encore les kiosques à journaux et les réverbères ou s’il n’y avait que de la neige, des tas et des tas de neige ? Ils avaient marché ensemble en rêvant de se perdre dans une autre ville mais leurs pas les avaient amenés exactement au 12 Square Grimmaurd Place où leur famille les attendait pour réveillonner. Une fois que la jeune sorcière en avait franchi le seuil, elle avait été triste de se retrouver entre ces murs toujours identiques à eux-mêmes, comme si la tempête qui avait balayé le monde extérieur avait uniquement épargné la noble et très ancienne maison. Druella et Walburga s’étaient étranglées devant la cape trempée et les souliers boueux des trois soeurs. Et Cygnus avait décrété qu’il s’agissait de la première et de la dernière fois que Alphard les garderait. Andromeda était aujourd’hui devenue une femme mais elle regrettait, en regardant la tombe de son vénérable oncle, qu’il ne s’agisse pas uniquement d’un blanc monticule de neige.

La sorcière s’était tenue légèrement en retrait et aussi discrète qu’une statue tout au long de la cérémonie. Elle redoutait de croiser le sourire pernicieux de l’une de ses deux soeurs mais elle n’avait reconnu, parmi les quelques silhouettes réunies, aucun membre de son ancienne famille. Son oncle avait mené une existence solitaire et les quelques âmes venues lui rendre hommage commencèrent à se retirer. Sa surprise fut grande de reconnaître derrière une capuche le dernier des regards gris et familiers qu’elle s’était attendue à croiser en ce sombre jour. « Sirius ? » dévisagea-t-elle son cousin qui avait trouvé bon de la dépasser en taille depuis ces trois dernières années. « Par Merlin, Sirius, je me suis fait un sang d’encre !!! » son instinct protecteur la précipita-t-il droit dans ses bras.

dragées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Les vestiges d'une noble et très ancienne maison | SIRIUS Mer 26 Déc 2018 - 21:31

Sirius affichait le visage qu'il arborait d'ordinaire à chacune des réunions de famille. Seulement, ce jour-là, la raison de son air sombre et fermé n'était pas celle de d'habitude. Il ne s'agissait pas de mauvaise humeur - c'était ainsi car il exécrait sa famille - mais bien de la tristesse. Bien-sûr, Sirius n'avait pas pleuré à chaudes larmes en apprenant la nouvelle, mais il avait eu un pincement au cœur et ne voulait plus rire du tout, même aux boutades qu'avait tentées James pour lui remonter le moral.
Alphard Black, l'oncle Alphard, était décédé. Il était vieux, et avait décidé qu'il avait suffisamment vécu.
Sirius aimait bien cet oncle. Il dénotait par rapport au reste de la famille. Il dénotait de la même manière que Sirius et que Andromeda, sa cousine préférée qu'il ne voyait plus depuis qu'elle avait décidé de faire sa vie avec le né-moldu Edward Tonks. Sirius n'avait pas eu le temps de tisser beaucoup de lien avec cet oncle - il ne l'avait pas vu beaucoup. Mais il avait toujours eu le sentiment qu'Alphard était un allié, un peu fantasque certes, dans cette famille sordide. Une blague lancée pour alléger l'atmosphère, un clin d’œil adressé à Sirius alors que celui-ci était sur le point d'imploser sous les remarques de Walburga et, surtout, les étrennes qu'il lui envoyait par hibou depuis l'été, depuis que Sirius avait quitté le 12 Square Grimmaurd pour vivre chez les Potter et qui l'avaient empêché de dépendre complètement des parents de James.

Sirius avait tenu à assister à l'enterrement. Il savait que personne ne viendrait rendre les derniers hommages à cet homme qui faisait honte aux Black - aussi ne s'attendait-il à reconnaître personne et n'étudia aucun des rares visages présents autour de lui. Mais quelqu'un vint le trouver, s'adressant à lui avec prudence.
Même après plusieurs années, il était impossible de ne pas reconnaître sa cousine. Les traits moins lourds que ceux de Bellatrix, bien que la ressemblance fût flagrante, Andromeda semblait autant soulagée que surprise. Elle étreignit Sirius avec force.
Andro, souffla ce dernier, peinant à respirer, tu es là !
Il s'écarta d'elle, pour mieux l'observer, savourant ces retrouvailles inespérées.
Alors même que le contexte n'était pas vraiment propice à ce genre d'effusions, Sirius eut un large sourire, songeant que, même mort, l'oncle Alphard était un véritable guide pour les brebis galeuses Black.
Ça fait si longtemps ! Qu'est-ce que tu deviens ? Tu as rapeti ou quoi, ajouta-t-il en jaugeant sa taille par rapport à la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Tonks



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 219
| AVATARS / CRÉDITS : © MP
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Nymphadora qui se transforme en Bellatrix
| PATRONUS : Une tortue marine
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Les vestiges d'une noble et très ancienne maison | SIRIUS Jeu 10 Jan 2019 - 11:16

Andromeda relâcha son étreinte mais ne détacha pas son regard de Sirius qui avait beaucoup changé depuis ces dernières années. Il s’agissait de la première fois qu’elle le serrait dans ses bras, il ne s’agissait pas d’un acte d’affection qu’elle avait appris dans leur ancienne famille mais bien dans sa nouvelle. Nul doute pourtant que le gabarit de son cousin n’était plus le même et un sourire amusé pointa sur ses lèvres quand il décida qu’elle avait rapetissé. « Bien évidemment, c’est sûrement dans ce sens là ». Qu’est-ce qu’elle devenait ? Il connaissait déjà ses deux joies d’être épouse et mère. Le reste paraissait moins rayonnant et plus brumeux également. Depuis la disparition de son chef au ministère, elle ne jouissait plus d’aucune protection contre l’intolérance de certains sorciers et avait été poussée au départ. « Rien de nouveau depuis nos derniers hiboux » fit-elle animée du souci de le préserver comme s’il était encore un enfant malgré la tête de plus qu’elle qu’il faisait aujourd’hui. « Et toi ? Où est-ce que tu as disparu cet été ? Mes hiboux sont tous revenus avec leur lettre ! ». Elle lui avait bien envoyé un nouveau courrier depuis sa rentrée au château mais il ne lui avait pas encore répondu. Son époux avait beau lui répéter de ne pas s’inquiéter - hé, ça reste un adolescent ! - elle ne se trouvait que maintenant pleinement soulagée de le voir, en dépit du regard teinté de tristesse qu’ils partageaient, avec ses deux bras et ses deux jambes.

Ils étaient les derniers devant la tombe de leur oncle et la jeune mère ne put s’empêcher de penser que sa bienveillance les poursuivait même après son décès. Elle regrettait de ne pas s’être montrée plus proche de lui de son vivant. Elle était partie de la maison en un coup de vent et, après avoir essuyé des défaites en souhaitant joindre sa cadette, avait décidé d'oublier toute leur famille. Sirius était donc le dernier avec qui elle correspondait. Et lui aussi avait logiquement fini par quitter le foyer. Elle ne put s’empêcher de le considérer avec fierté en lui ébouriffant les boucles. « Je t’offre un chocolat ou un café ? » l’invitait-elle surtout à se réchauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


MessageSujet: Re: Les vestiges d'une noble et très ancienne maison | SIRIUS Dim 10 Fév 2019 - 18:51

Andromeda dévorait Sirius du regard. Il voyait ses yeux le passer aux rayons x, observant tout, de sa coupe de cheveux, à son teint, jusqu'à la propreté de ses chaussures. Sirius ne put s'empêcher de sourire, songeant que la maternité allait bien à sa cousine.
Toujours, répliqua Sirius à la boutade de sa cousine, il est bien connu que les vieux rapetissent.

Dans le cimetière, son rire de chien résonna. Ils étaient seuls à présent - il n'y avait personne pour être courroucé par une attitude aussi déplacée dans un tel lieu.
Et toi ?, demanda Andro. Où est-ce que tu as disparu cet été ? Mes hiboux sont tous revenus avec leur lettre !
Le jeune Black cessa de rire, mais conserva un large sourire.
Je me suis barré du Square Grimmaurd, révéla-t-il sans plus de cérémonie. Je n'en pouvais plus. J'ai terminé l'été chez les Potter, mais on a surtout passé beaucoup de temps à la Coupe du monde.

Il eut un peu honte en songeant qu'il n'avait pas donné des nouvelles de lui depuis longtemps. La rentrée à Poudlard, ses histoires avec Marlene, la carte du Maraudeur qu'il fallait finir... Il semblait à Sirius que cette première période avait passé en un clin d’œil. Tandis qu'il regardait la terre fraîchement retournée qui servait de sépulture à son grand oncle, Sirius se promit d'être plus attentif à Andromeda. Elle était la seule famille digne de ce nom qui lui restait, la seule à s'inquiéter de ce qu'il devenait, s'il allait bien. Tandis qu'ils se trouvaient là, tous deux en cette fin d'après-midi, Sirius, coulant un regard à sa cousine, se rendit compte à quel point elle lui était précieuse.
Je vais te répondre en live, reprit-il sans se départir de sa bonne humeur. Un café, c'est parfait !

Il lui saisit le bras et l'attira hors du cimetière, retrouvant les bruits de la ville. Quelques rues plus loin, ils trouvèrent un salon de thé cosy dans lequel ils se glissèrent.
Comment tu as su pour Alphard ?, demanda Sirius, une fois installé et les boissons commandées.

S'il n'avait pas épluché la Gazette - habitude nouvelle depuis que les disparitions et les meurtres devenaient habituels - il ne l'aurait jamais su. On ne pouvait compter sur Regulus ou ses parents pour le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vestiges d'une noble et très ancienne maison | SIRIUS

Revenir en haut Aller en bas

Les vestiges d'une noble et très ancienne maison | SIRIUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Maison de Riiko
» Maison de retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres :: 
Le cimetière de Abney Park
-