Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Coeur brisé, tu le recolles Mary ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 434
| AVATARS / CRÉDITS : © beylin
| SANG : ⊰ Mêlé sur de nombreuses générations.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Subir le doloris
| PATRONUS : Un rat
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Coeur brisé, tu le recolles Mary ? Jeu 29 Nov - 15:03

Depuis que Bertha et Peter s’étaient séparés, le garçon ne semblait plus être que la moitié de lui-même. Il faut dire que leur couple s’était trouvé si fusionnel l’année passée qu’il était devenu rare de les voir autrement dans le château que accrochés l’un à l’autre. Alors maintenant qu’il errait de nouveau derrière ses meilleurs amis en traînant ses savates contre le parquet patiné de milliers de pas, le plus blond des maraudeurs ne semblait en effet plus être que la moitié de lui-même. Personne n’osait le railler sur sa réputation - très durement acquise - de cocu quand il se trouvait en présence du leader de leur groupe. Et, fait dont il se trouvait dans l’heureuse ignorance, c’était plutôt derrière son dos que les langues des autres élèves se déliaient.

Il se trouvait néanmoins tout seul à la bibliothèque cet après-midi là. Remus se reposait dans les dortoirs - et non plus à l’infirmerie depuis que des animagi accompagnaient ses transformations - après la dernière pleine lune. James et Sirius étaient à l’entraînement de quidditch. Et bien qu’il ait fait partie des habitudes de Peter de les suivre pour ramasser le souafle et ranger les autres balles, le blizzard qui faisait trembler les vitres du château l’en avait pour une fois dissuadé. Il s’était caché tout au fond du lieu du savoir entre deux étagères et tentait désespérément de remplir de son écriture en pattes de mouches le parchemin qu’il devait rendre dès la semaine suivante au Professeur Flitwick sur les sortilèges de mutisme. Son devoir qui n’était que ratures et paraphrases souffrait de plus d’un atroce manque de présentation comme des larmes roulaient sur ses joues pour pleuvoir sur l’encre verte déposée par sa plume. Car tandis qu’il écrivait, et comme la spécialité de sa première petite amie était d’être une sacrée pipelette, il ne pouvait s’empêcher de penser à elle. Un sanglot aigu et lancinant finit par s’extirper de sa gorge serrée lorsqu'il écrivit pour la troisième fois en une seule phrase l'expression 'raconter des ragots'.

dragées :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 114
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (Candy Apple)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Coeur brisé, tu le recolles Mary ? Dim 2 Déc - 0:51


Parcourant les rayons de la bibliothèque de Poudlard, Mary essayait de tomber sur la perle rare. La Gryffondore faisait parti des rares élèves à ne pas venir dans ce lieu calme et studieux que pour réviser ou faire des devoirs. Chaque semaine, le vendredi plus spécifiquement, elle venait afin de se trouver un livre de chevet qu'elle allait lire chaque soir avant de dormir comme un rituel. Toutes les deux semaines si le livre était particulièrement long. Le plus souvent, elle jetait son dévolu sur un livre épique à base de dragons ou de jeunes braves sorciers décidant de partir à l'aventure pour briser la prophétie qui planait sur sa famille ou encore une tendre histoire d'amour interdite durant la période médiévale entre une princesse de sang-pur et un roturier né-moldu.
A intervalle régulier, elle sortait un livre de l'étagère pour en lire le résumé avant de le reposer. Chaque semaine, elle avait l'impression de découvrir de nouveaux titres. Alors qu'elle lisait l'incipit d'un roman intitulé Quatre Sorcières et un Chaudron, elle entendit sangloter. Elle regarda autour d'elle. Le bruit venait de sa droite. Curieuse, elle jeta un coup d'œil rapide dans cette direction. Elle vit Peter Pettigrow, pleurant. Il avait mouillé son parchemin sur lequel l'encre noire s'étalait en même temps que ses larmes écrasées. Il fit tellement de peine à Mary ! Il avait l'air tellement pathétique ! Elle se souvenait de la façon horrible par laquelle il avait appris que Bertha Jorkins, sa petite-amie, l'avait trompé. Revisualiser le moment exact où l'on voyait le cœur du garçon se briser en mille morceau était déchirant pour la Gryffondor.
Peter lui faisait trop de peine pour ne pas qu'elle aille lui parler. A pas de velours, elle s'approcha donc du jeune homme et s'assit à côté de lui — en gardant une bonne distance tout de même — en posant son livre sur la tableau. Elle affichait un léger sourire compatissant et réconfortant. Elle sortit un paquet de mouchoir de sa poche, en sortit un et lui tendit.
« Ca va ? » lui demanda-t-elle avec douceur. Moment de silence. « C'est vraiment moche... Ce qui t'arrives. Mais ne t'inquiète pas, ça va passer. »
Mary trouvait que Bertha avait été horrible avec Peter. Elle ne voulait pas être médisante, mais elle était sûre que la commère avait fini par en rire avec quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Coeur brisé, tu le recolles Mary ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé
» Un louveteau au coeur brisé
» On ne répare pas un coeur brisé avec de la haine ⊱ Ulrich
» Présentation de Coeur Brisé [En cours]
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le premier étage :: La bibliothèque, sa salle d'étude et sa réserve-