Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1207
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | money honey.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975 Jeu 29 Nov - 20:54

Septième année, dernière année.

Il fallait qu'il en profite s'était-il dis la semaine auparavant en posant son pied sur le quais de Pré-Au-Lard, pour remonter l'allée menant à Poudlard dans les calèches tirées par des sombrals qu'il ne voyait pas. Moran entendait bien ne pas se prendre la tête, ne pas se disputer et vivre très bien pendant les prochains et derniers mois dans l'école. Malheureusement, il ne savait pas encore comme ces meilleurs vœux de bonne année allaient être bafoués, et plus tôt que prévu.
Après de nombreux échanges avec une mystérieuse correspondante, le Capitaine des Serpentard avait finalement proposé à la jeune femme qu'ils se voient. Il ne savait pas combien la pilule de la surprise allait être dure à avaler. C'est ainsi qu'il attendait l'inconnue - pas si inconnue que ça, en fait - non loin de la Cabane de Hagrid, là où il n'y avait que peu d'élèves qui passaient. Ce serait idiot qu'ils soient vus s'ils se connaissaient... Moran se demandait si sa surprise allait être la même que celle lorsqu'il avait fais face à Jenny Gardiner au lieu de Daisy Blackstone un beau soir. Revoir Jenny par le pur hasard, serait très drôle pour lui, peut-être moins pour elle qui lui avait paru être très embarrassée lorsqu'ils s'étaient retrouvés bloqués dans la salle des trophées. Mais le jeune homme, assit sur une énorme citrouille du potager du garde-chasse avait l'étrange impression que ce ne serait pas la gentille Serdaigle qui viendrait à sa rencontre. Et il avait raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 388
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) Me
| SANG : J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975 Mar 8 Jan - 17:59

Le soleil de la fin du mois de juin s'était abattu sur Poudlard tout comme la fin des examens pour certains et des cours pour d'autres, pour elle, surtout. La demoiselle blonde avait reçue une bien étrange missive ce matin là qu'elle s'était bien gardée d'ouvrir à côté de Thomas et Evan, que voulez-vous : on ne pouvait pas tout faire à Serpentard. Ce n'était qu'arrivée dans sa salle commune qu'elle avait pris l'initiative de lire la missive qu'elle savait être de son mystérieux correspondant qui à sa plus grande surprise lui proposait une rencontre le jour même. Le côté impérieux et Serpentard de Lys lui intimait de rester aux côtés des siens et d'éviter d'être vu avec une personne qui pouvait être indésirable — et elle ne savait pas encore à quel point celui-ci avait raison — tandis que sa curiosité à toute épreuve l'obligeait à se rendre près de la Cabane du Garde-Chasse... si l'on pouvait réellement appeler cette créature un garde chasse.
C'est donc à seize heures tapantes que la Serpentard rejoignit le lieu du rendez-vous, l'air curieux et appréhendant quelque peu la personne à qui elle ferait face, et si cette personne faisait partie de son entourage proche ? Pourrait-elle assumer sa réelle personnalité, si différente de celle qu'elle montrait ?
Elle s'approcha des citrouilles géantes, y voyant une silhouette qui lui semblait de plus en plus familier au fur-et-à-mesure qu'elle avançait pour finalement se rendre compte que... « Powell. » le salua-t-elle poliment, au fond ce n'est pas qu'elle ne l'aimait pas : c'était un très bon capitaine, ses fréquentations, par contre... « Qu'est-ce que tu fais ici ? » dit-elle froidement, ne pensant pas une seule seconde à la réalité qui lui faisait face.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1207
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | money honey.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975 Jeu 10 Jan - 23:28


Moran attendait sa mystérieuse correspondante avec une curiosité qu'il tentait tant bien que mal de canaliser dans ses doigts qui tapaient frénétiquement la queue de la citrouille géante sur laquelle il était assit. Avec qui avait-il pu parler ? ne pouvait-il empêcher cette question de traverser toujours ses pensées. Cela pouvait être n'importe qui. Il craignait que ce ne soient que des gens de sa maison - ou pire, Rosier - qui lui faisaient une blague. Non seulement il l'aurait très mal prit, mais il ne pourrait plus répondre de rien face à ses oreilles rouges tomates. La voix de Lys Malefoy le sortit de ses pensées et il marqua un temps d'arrêt, comme si Hagrid se tenait devant lui, vêtu d'un simple tutu. « J'attends quelqu'un... » commença-t-il avec hésitation, avant que sa perspicacité ne le rattrape et qu'il ne se secoue la tête, traversé par un violent rire nerveux, « j'hallucine, c'est avec toi que j'ai correspondu pendant tous ces mois ? ». Le ridicule de la situation le saisissait avec la violence de l'eau froide qui mord la peau chaude des quelques fous furieux qui se baignent dans la mer du Nord. Moran n'avait toujours pas bougé de sa citrouille, et il cassa carrément la queue de la cucurbitacée pour s'asseoir en tailleur dessus. Il se contenta de la tripoter d'un air pensif, avant de dire, brusquement en relevant ses yeux vers elle : « De toute évidence, t'es carrément plus sympa par lettres ».  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 388
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) Me
| SANG : J'ai vraiment besoin de préciser ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975 Ven 11 Jan - 1:09

Faire face à Moran Powell n'était évidemment pas l'une des possibilités que l'héritière Malefoy avait envisagé et elle n'aurait à aucun moment pensé faire face à son Capitaine : jamais. Ou peut-être que si, lorsqu'elle avait dressé la liste des joueurs de Quidditch écossais de Poudlard, mais l'avait barré aussitôt de celle-ci. Mais si elle avait retardé l'inévitable en tentant de se dire qu'il était là pour une tierce raison qui n'était pas elle, il avait décidé de rompre le non-dit et d'exposer la raison de leur présence dans le champ de citrouille du Demi-Géant. Le rire de son aîné la fit se pincer l'arrête du nez : comment avaient-ils pu être aussi aveugle ? Il semblait que son image de jeune héritier manipulatrice et sans cervelle venait une seconde fois de partir en fumée, mais à quoi bon faire semblant ? Moran partir bientôt de Poudlard, elle n'avait plus rien à cacher. « Il semblerait que ce soit moi, effectivement ... » fit la jeune fille en soupirant avant de prendre place à son tour sur l'une des citrouilles. Elle regarda son interlocuteur qui jouait avec la queue de celle sur laquelle il était assis avant d'intégrer ce qu'il venait de dire. Un nuage de tristesse passa rapidement ans ses yeux avant qu'elle ne se reprenne. Il avait tout simplement raison et c'était voulu. S'éloigner des autres. Ne pas se laisser atteindre. C'était ce qu'elle avait appris après des années à être trop joyeuse, jusqu'à ce qu'elle connaisse la douleur du Doloris. « Je ne sais pas être moi-même autrement qu'à l'écrit. » dit-elle nonchalamment en s'allongeant sur la masse orange, ses jambes pendant dans le vide. Au diable les bonnes manières. « Quand à toi... il semblerait que j'ai appris à connaître une autre de tes facettes, l'écossais. » dit-elle en laissant échapper un léger rire. Elle voulait être sincère avec au moins une personne dans le château. Au moins une.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1207
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | money honey.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975 Dim 13 Jan - 14:05


Moran observait Lys Malefoy de manière paisible. Elle ne lui semblait pas malfaisante à cet instant, et ne la voyait pas prendre part à un traquenard aussi grossier visant à l'humilier. Par ailleurs, ils étaient seuls, là sur leurs citrouilles, et même Hagrid n'était pas dans les parages. Ils pouvaient bien dire ce qu'ils voulaient qu'ils seraient les seuls à le savoir. Car le jeune homme n'était pas un garçon à laisser traîner des informations. Il les gardait, mais ne les donnait pas, cela faisait partie intégrante de son intégrité morale. « Les lettres ont cela de bon que l'on peut être sincère, en effet » appuya-t-il doucement ses propos, bien que lui même n'ai pas le même genre de problèmes qu'elle. Il n'était qu'un traître parmi tant d'autres, à part se tenir éloigné de certains à l'école, il n'avait pas beaucoup d'obligations. Ses liens avec ses camarades verts restaient restreints à une cordialité feinte. Il ne bénéficiait de la paix que parce qu'il était capitaine maintenant et il le savait bien. Seul Rosier continuait de le harceler quotidiennement, mais il s'y était habitué. « Comme quoi il y a des surprises des deux côtés » s'amusa-t-il de la réflexion de sa camarade, avant d'ajouter : « Je me trouve bien honteux de dire que je connais mal mes joueurs hors du terrain de Quidditch ». C'était vrai. Il n'y avait bien que Daisy qu'il connaissait pour l'avoir fréquenté. Et personne ne le savait. Mais Lys ? Non, il ne la connaissait pas. Le jeune homme ne lui parlait que pour lui donner les consignes d'entraînement et d'échauffement. Découvrir de ce fait, qu'ils avaient communiqués pendant des mois tous les deux, le surprenait tout particulièrement. Elle ne paraissait pas être une fille profonde, aux idées et problèmes présents. Mais voilà, elle ne paraissait pas. Le paraître était tout à fait logique et utile dans une société comme la leur, dans laquelle Moran n'était pas convié à cause du côté de son père. Mais sa camarade, comme son ex, avait grandi dedans et plus rien désormais, ne pouvait surprendre l'Écossais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975

Revenir en haut Aller en bas

Face de citrouille ! | LYS | SEPTEMBRE 1975

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bilan musclé [Terminé]
» Peace, love, butterflies and stupidty
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'extérieur :: Le parc du château et son Saule Cogneur :: 
La cabane d'Hagrid
-