Poudlard est officiellement de retour ! Bonne rentrée à tous !
Vous pouvez retrouver la liste des préfets et des capitaines en cliquant juste ici. Espérons qu'ils fassent mieux que les précédents ! Félicitations à eux !
GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !

Partagez|

CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 183
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Ven 30 Nov - 11:08

Le blanc manteau de neige qui recouvrait le parc du château scintillait sous les clairs rayons du soleil et le Professeur Slughorn sifflotait l’air de Odo le Héros en usant les cailloux d’un chemin qu’il parcourait depuis plus d’un demi-siècle déjà, voilà qui ne le rajeunissait pas … et pourtant ! Organiser un faste dîner pour les nouveaux membres de son club le faisait se sentir comme un jeune coq et il était ravi de la trouvaille qu’il avait faite dans le jardin du garde-chasse, un magnifique buisson ardent ! Horace poussa enfin la porte des cachots et leva sa baguette pour illuminer de son goût du kitsch la salle qui accueillait habituellement ses classes de potions. C’est que l’atmosphère méritait grandement de se voir réchauffée d’une autre magie et d’un autre art que celui qu’il enseignait le reste de l’année.

Lorsque le doux carillon de son horloge astronomique sonna l’heure du début des réjouissances à dix-huit heures et trente minutes, on ne reconnaissait plus de la classe que sa forme arrondie. Des tentures en damas bleu roi et organza or recouvraient les froides pierres des murs pour se réunir au centre du plafond où pendait un lustre en maillechort. Le luminaire projetait sur le mobilier et les tapis d’inspiration mauresque une lumière tamisée et douce qui donnait à l’ensemble de la pièce l’allure d’une khaïma de luxe. Le Professeur n’avait néanmoins pas poussé son emballement jusqu’à proposer à ses élèves de manger par terre (et pourquoi pas avec les doigts ?) et les seuls coussins de la pièce se trouvaient déposés sur les assises de confortables chaises. Quant à l’oud, ses cordes vibraient de classiques mélodies sorcières pour accueillir les invités. Horace se trouva bien heureux d’expliquer aux premiers arrivés la petite histoire de l’instrument. « Selon la légende, Musidora Barkwith aurait elle-même ensorcelé cet oud pour jouer sa suite enchantée. J’ai le fol espoir que, à force de l’écouter, cet instrument finisse peut-être par nous dévoiler le final de son œuvre tristement inachevée … ». Nul doute que, après un verre de trop, le maître sorcier redeviendrait le nostalgique mélomane qu’il se trouvait être. Mais pour l’heure, son indéfectible sourire se trouvait toujours bien accroché à sa mine rubiconde tandis que les différents élèves de son club exclusif arrivaient aussi rapidement que les grains de son fameux sablier défilaient. Des elfes de l’école étaient à leur entière disposition pour les servir en tenant à bout de bras et au-dessus de leur crâne enturbanné des plateaux riches de mezzé (houmous de mimbletonia fungus et caviar de serpencendre) et de boissons réchauffantes à base de menthe poivrée et de graines de feu (provenant du fameux buisson conservé secret dans le jardin du garde-chasse). « N’hésitez pas Invité, ce cocktail vous réchauffera plus rapidement que la meilleure des bièrraubeurres ! » leva-t-il sa coupe à l’adresse de l’élève dubitatif pour l’encourager gentiment. Le premier cours de potions de l’année avait été une sacrée réussite en rendant plus d’un élève méfiant aux breuvages inconnus, se félicitait-t-il intérieurement. Le Professeur, vêtu d’une robe indigo brodée de constellations or, aurait bien pu finir par se fondre dans toute cette opulence à laquelle il invitait ses petits protégés à se régaler pour ouvrir les festivités de noël …

Déroulement de la soirée :
 

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 359
| AVATARS / CRÉDITS : ϟ Florian Macek
| SANG : ϟ Mêlé • Ce qui devrait n'avoir aucune importance


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une armée de rats
| PATRONUS : Un lièvre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Ven 30 Nov - 23:13


Tout le monde au château connaissait le réputé Club élitiste du Professeur Slughorn. En tant que directeur de la Maison de Serpentard, son attrait pour les têtes hautes placées et prometteuses n’était guère surprenant et, qu’ils veuillent l’admettre ou non, nombre d’élèves de Poudlard rêvaient de recevoir une missive de la part de l’excentrique maître des potions, les invitant à faire partie, le temps d’un soir, de réjouissances très sélectes. Pourtant, ce n’était pas le cas d’Abe. A vrai dire, il ne fut guère surpris à la lecture de la lettre de Slughorn mais il savait pertinemment ce qui se cachait derrière cette invitation mielleuse à partager des petits-fours dans la bonne humeur : le professeur ne le choisissait pas pour ses résultats extraordinaires, son implication en classe de potions ou bien son ambition sans bornes. Non, il était juste membre du Club de Slug uniquement car son nom était Minchum et que ce nom était celui de son Ministre de père.

Dire qu’Abe n’était pas heureux de se rendre, à dix-huit heures trente précise, dans les cachots du château aurait été faux. Déguster fins breuvages et délicieux amuses-bouches valait bien mieux qu’une soirée de révision en salle commune. Toutefois, il se sentait comme un imposteur dans cette salle de classe changée en palais d’orient. Il n’était là que par la position de son père, pas par son mérite ou son assiduité en cours. Sa dernière heure de colle passée ici-même en compagnie du guilleret professeur n’était pas sans le lui rappeler.
Alors oui, quand un elfe de maison se présenta à lui, un plateau scintillant plus grand que le couvercle d’un chaudron sur la tête, il hésita réellement à se saisir d’une des coupes s’y trouvant. Contrairement à ce que pouvait penser le professeur de potion, ce n’était pas par défiance des liquides et autres breuvages qu’ils avaient eu l’occasion de brasser en cours. Et ce ne fut que parce que Slughorn lui-même passait par là et l’encouragea à se laisser tenter par le cocktail qu’Abraham délesta l’elfe d’un peu du poids qui pesait sur sa tête. « Il est vrai que sans feu sous les chaudrons, la salle de classe pourrait paraître plus fraiche que d’habitude, » se sentit-il obligé de commenter après l’intervention de son professeur. Peu désireux d’engager la conversation avec ce dernier, auquel cas elle risquait fort de dériver sur la position privilégiée de ce cher Harold Minchum, Abe s’éclipsa alors pour essayer de trouver une tête connue avec qui il s’entendait bien. Une tâche peu aisée.


Dernière édition par Abe I. Minchum le Dim 2 Déc - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 195
| AVATARS / CRÉDITS : Bradley Simpson
| SANG : Né-moldu. T'as un problème ? Tu veux qu'on s'tape ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Hibou
| PATRONUS : Chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Sam 1 Déc - 12:44


Adrian s'était fait tout beau pour l'occasion. Il avait sorti sa plus belle chemise dont il avait retroussé les manches au trois quarts. Le jeune homme avait le privilège de faire parti de ce club très élitiste qu'étais celui du Professeur Slughorn. Ses talents lui avaient permis d'y mettre un pied et il en était fier. A la demande du professeur de potion, Adrian avait ramené son appareil photo sorcier, qu'il portait autour du cou, pour immortaliser cette soirée.
Il fut l'un des premiers à arriver dans la salle de potion somptueusement décorée à l'orientale. Elle paraissait soudainement plus chaleureuse et accueillante qu'à l'accoutumée. Abe Minchum était déjà arrivé sur place ainsi que bien évidemment le Professeur Slughorn. Quelques plateaux volants avec des amuse-bouches circulaient dans la pièce. Ah non. C'était juste des elfes de maison. Au temps pour moi.
« Bonsoir Professeur ! Eh beh, vous vous êtes vraiment donnés pour la décoration ! C'est vraiment supers. Ca me donne vraiment l'impression d'être dans un palais oriental. » se réjouit Adrian avec un grand sourire avant de prendre un cocktail à l'allure assez douteuse.
Il se dirigea vers Abe pour le saluer, le sourire jusqu'aux oreilles.
« Oh je savais pas que tu étais dans le club de Slug ! C'est vraiment chouette ! Enfin, chouette, façon de parler. Les chouettes sont les animaux les plus horribles qui soient. »
Il ne venait même pas à l'esprit du Serdaigle que Minchum n'eut été ici que grâce à son nom connu dans tout le Royaume Uni sorcier plus que par mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Eddie Redmayne (by delreys).
| SANG : Mêlé, lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les scolopendres
| PATRONUS : Un dalmatien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Sam 1 Déc - 13:26

Saul aurait pu manquer l'invitation du Professeur Slughorn -il l'avait reçu au courrier du matin quelques jours plus tôt, en même temps que le nouveau Science et Sorcellerie Mag' du mois- si Emmeline ne s'était pas écriée, tout étonnée, qu'elle en avait reçu une également. Alors seulement il avait prêté attention à la lettre cachetée qui avait glissé de moitié sous son assiette de tartines à la crème de marron. D'abord sceptique à l'idée de manquer une soirée de révisions, il s'était ensuite rappelé des invités brillants qui assistaient toujours à ce genre de banquets élitistes et y avait vu là une occasion toute trouvée de, peut-être, rencontrer des personnes susceptibles de répondre à quelques unes de ses questions au sujet de ses recherches sur le temps. Depuis la mort de son oncle, le garçon avait redoublé d'effort pour mener à bien le projet de celui-ci, qui était devenu son projet au lui, à présent.

Mal à son aise dans son costume de soirée bleu-canard sur une chemise à motif cachemire, il arriva à dix-huit heures tapantes dans la salle de classe du cours de potions qu'il peina à reconnaître sous la décoration orientale qui ornait chaque coin de la pièce. Sans comprendre comment, il se retrouva avec un verre de ce qui lui semblait être, au fumet, de la menthe dans la main droite, et un toast dans l'autre.
Sans répondre à son professeur qui, déjà, s'en était aller vers d'autres occupations, le garçon resta planté à l'entrée de longues secondes avant de se faire bousculer par l'un de ses camarades qui le força du même coup à faire quelques pas dans la pièce. Reconnaissant Abraham et Adrian, un peu plus loin, il hocha la tête dans leur direction pour les saluer -sans pour autant entamer une quelconque discussion avec les garçons... Saul restait Saul, il y avait encore des progrès à faire au niveau de la sociabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 354
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Mar 4 Déc - 2:01

Wilda fit son entrée dans la salle qui abritait habituellement son cours de potions, les pans de sa longue robe bleue marine volant au rythme de ses pas. La jeune femme avait relevé ses cheveux en un chignon bien chic et avait enfilé sa plus belle robe, aux couleurs de sa maison bien évidemment. Elle fit bien attention de redresser les épaules et de relever doucement son menton pour adopter une posture confiante, telle que sa mère lui avait vaillamment enseigné. En effet, depuis qu’elle était toute jeune, Glynnis Griffiths avait inculqué à sa progéniture l’art et l’importance du réseautage, qui était, soyons honnêtes, le tremplin de toute grande carrière. Politesses, poignées de mains fermes, sourires et questions pertinentes, sa mère lui avait appris à faire bonne figure, tout en se respectant soi-même. Maman Griffiths, sous l’œil attentif de Papa, lui avait expliqué les revers pervers des soirées mondaines : l’hypocrisie, le mensonge et le risque de se perdre soi-même en incarnant une personne qui nous horripilait. Ses parents pouvaient être biens fiers : étant une jeune femme qui appréciait la grande majorité des gens et qui était née pour socialiser, elle avait toujours apprécié de type d’évènement, lors desquels elle naviguait une aise perceptible.

La capitaine des bleues se dirigea vers l’hôte de soirée, qui s’égosillait déjà sur la douce musique qui jouait magiquement et esquissa un sourire franc. Wilda aimait bien le Professeur Slughorn : elle le trouvait particulièrement comique, même si quelques fois, la blague était un peu à ses dépens. « Vous pouvez être certain que je m’en servirais un verre, mais il faut bien que je salue l’hôte de cette somptueuse réception avant toute chose! » s’exclama-t-elle en s’approchant pour lui faire la bise – en temps normal le geste aurait été déplacé, mais la soirée ne prenait pas place dans le cadre d’un cours. Elle prit un moment pour entendre sa réponse et le laissa ensuite à la tâche d’accueillir ses invités pour se servir un verre à l’odeur mentholé et se diriger vers Saul, qu’elle venait d’apercevoir dans un coin, l’air complètement mal à l’aise. « Bonjour Saul, ça va bien? » le salua-t-elle en lui faisant la bise à lui aussi – sa robe longue obligeait à tant de politesses – et enfila une longue gorgée de son verre, en se demandant si leur professeur avait piqué le cocktail d’un peu d’alcool…c’est qu’il avait parfois de drôle de raisonnement, pour le plus grand plaisir de la bleue. « Dit mec, tu crois qu’il a glissé un peu d’eau de vie là-dedans? » demanda la jeune femme à son ami, un sourire malicieux flottant sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 260
| AVATARS / CRÉDITS : KJ APA, soapflaws
| SANG : MÊLÉ


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grande tante Jocelyn.
| PATRONUS : Un castor.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Sam 8 Déc - 19:16

Lorsqu'il avait reçu l'invitation de Slughorn, Cassy avait d'abord cru à une blague, bien douteuse, de l'un de ses camarades. Certes, il n'était pas mauvais en Potions, mais aux dernières nouvelles, ce n'était pas un génie non plus. Son nom n'était pas de renommée prodigieuse, et sa réputation ne le précédait pas, pas plus que celle de ses parents... Alors, comment justifier sa présence ce soir ? Sans doute Horace avait-il une place en trop dont il s'était rendu compte à la dernière minute et avait tiré au sort pour l'attribuer ? Holden ne voyait que cela, ou bien un attachement tout récent et surprenant à sa petite personne... Peu probable.
Pour autant, il ne crachait pas dessus.
Dans son dortoir, il vérifiait une dernière fois son apparence. Si ça ne tenait qu'à lui, il y serait allé en uniforme, mais Dave et Jane s'était récriés qu'il ne se rendait pas en cours mais à une petite sauterie, aussi avait-il fait l'effort de passer une chemise par-dessus un pantalon de velours côtelé sombre — et oui, c'était la mode de cette époque-là ! — et un petit nœud papillon, qui ne tenait pas droit, que Janice lui avait remis en place un nombre incalculable de fois, mais qui n'en faisait qu'à sa tête. Ce n'était pas ce qui l'inquiétait tant, car après une dernière vérification de ses sourcils, il s'estima fin prêt pour les réjouissances.

Il entra dans la salle de potions, devenue palais des mille et une nuits pour l'occasion, à la suite de Wilda, qu'il avait aperçue devant lui dans les couloirs mais après laquelle il avait renoncé à courir car son pantalon était trop serré — mais lui faisait un joli petit derrière — et salua leur maître à tous.
— Bonsoir Professeur, merci pour l'invitation ! Qu'est-ce que c'e... Un elfe lui tendit un verre à bout de bras qu'il renifla précautionneusement, tandis que Slughorn le nextait déjà pour saluer le nouvel arrivant.
Avalant une première gorgée, il fut rasséréné en y décelant rien de plus que de la menthe. Il avisa Wilda et Saul, en grande conversation, et les rejoint en quelques pas.
— Salut les mecs, les salua-t-il joyeusement, rien de bien méchant là-dedans, Slug' doit garder son eau-de-vie pour ses soirées en solitaire, à moins que je n'ai pioché un verre où il n'y avait rien ? C'était encore possible, tout l'était avec Slughorn ! Classe le costume Saul, il sifflota de façon admirative à l'attention de Wilda. Et toi, tu es ravissante, j'avais presque oublié que tu ressemblais à une vraie fille, quand tu mettais une robe ! Ne put-il s’empêcher de taquiner sa camarade de bouffonneries, se rappelant douloureusement qu'au cours de l'année, c'était lui qu'elle avait grimé en reine de beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 167
| AVATARS / CRÉDITS : C.Monaghan (cosmic light)
| SANG : Poses des questions pertinentes !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Crocodile
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Lun 10 Déc - 16:19

Quel honneur, il avait eu en recevant le parchemin l'invitant une soirée sélecte du Maître de Potions. Le Serpentard ne s'était pas privé pour envoyer un hibou à ses parents pour les informer de la nouvelle. Sa mère ne manquerait pas de fierté face à cette nouvelle, il en était sûr. Ils n'étaient qu'une petite poignée à pouvoir participer aux fêtes du Professeur Slughorn et le jeune homme pouvait se vanter d'en faire partie. Il se demanda d'ailleurs qui le professeur avait bien pu inviter... Il espérait au moins ne pas avoir à fréquenter de trop la racaille de Poudlard. Quoiqu'il en soit, sa fierté touchait des sommets ces derniers temps. Notamment suite au dernier cours de potions où, avec Thomas, ils avaient brillamment réussi. Evidemment, ce n'était pas grâce au talent de cette traître à son sang de Weasley. Le seul point qui laissé sans doute à désirer était que Jones s'en soit sorti indemne... Dommage. Après coup, en y pensant, il aurait aimé rajouté un peu d'épices pour pimenter la recette, mais c'était trop tard. Une autre fois peut-être, il profiterait des avantages des incapacités de ses camarades... Mais ce n'était pas le moment pour y penser. L'heure était aux festivités.

Elégamment vêtu de sa robe de soirée, il rejoignit lentement le lieu de la soirée. En franchissant le seuil, il eut une moue désapprobatrice en apercevant les quelques invités déjà présents. L'ulurberlu photographe de Serdaigle était là, bien entendu, sûrement pour flatter l'égo de leur enseignant. Le Serpentard s'étonna aussi de la présence nombreuse des Serdaigles. Où était donc les autres Serpentards ? Il attrapa une coupe à la volée en continuant de ruminer à voix basse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PRÉFET POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

PRÉFET POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 380
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Mar 11 Déc - 12:07

Hestia avait été invité par le professeur Slughorn, le professeur de potion et directeur de la maison Serpentard, à venir à la soirée de son club qui se déroulait en ce mois de décembre. D’abord très étonnée de recevoir cette invitation – d’abord le rôle de préfet et maintenant ça… - elle fut finalement très honorée et heureuse d’y être invitée. Elle ne savait pas du tout qui elle allait trouver là-bas, ni même quelle ambiance régnerait lors de cette petite réunion. Devait-elle s’habiller de manière classe ? Ou alors l’uniforme était de rigueur ? Ne pouvait-il pas préciser cela dans l’invitation ?! Ou alors il l’avait fait, mais elle avait mal lu… En bref, cette soirée stressait quelque peu la jeune femme, qui décida de mettre en jolie petit robe noire pour l’occasion. Elle se dirigea d’un pas hésitant jusqu’au lieu de rendez-vous en entra.
L’aînée Jones pris un verre du cocktail que louait le professeur avec un petit sourire timide. « Merci » dit-elle. Elle remarqua que beaucoup de monde était déjà arrivé, et tenta d’identifier des visages connus qu’elle pourrait rejoindre sans que cela cause de problème. Il y avait Wilda, mais elle discutait avec Saul, et Hestia ne savait pas si celui-ci ne serait pas trop gêné ou embarrassé de la voir. Wilda aussi aurait pu être embarrassée de sa présence, vu la dernière conversation qu’elles avaient eu ensemble avec une bouteille de vodka. Ne voulant pas rester seule dans un coin, surtout que dans ce dit coin il y avait Cole Mulciber, elle pris son courage à deux mains et se dirigea vers le petit groupe que formaient les deux déjà cités ainsi que Cassidy. « Bonsoir tout le monde » dit-elle d’une petite voix mais avec un grand sourire. « Vous êtes tous très élégants ce soir ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 183
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Hier à 12:22

Chaque fois qu’un nouvel élève de son club franchissait la porte des cachots, le Professeur Slughorn se fendait d’un soupir appréciateur. Le premier se trouva être Abe Minchum, un garçon discret qui évoluait encore forcément dans l’ombre de son père. Adrian Owen lui emboîta le pas. Ce dernier se trouvait tout au contraire né de parents moldus mais Horace croyait farouchement en lui : sa grande culture égayait chacune de ses conversations et son talent magique était celui d’un artiste né. Il ne put s’empêcher de sourire face au prometteur duo formé par les deux élèves. Saul Funestar, un esprit aussi brillant que celui de son oncle tristement défunt, se présenta à son tour.  La pétulante Wilda Griffiths, l’âme aussi compétitrice et le talent sur un balai aussi avéré que sa mère, le rejoignit bientôt. « J’aime penser que la vie est comme une grande soirée, toute sa somptuosité réside dans l’agréable compagnie que nous y trouvons pourvu que nous laissions un peu notre curiosité nous commander ! » s’amusa-t-il à répondre à son salut. Et Horace, tout soucieux qu’il était de répondre à Wilda, snoba ce pauvre Holden Cassidy par un mauvais concours de circonstances. Il s’agissait pourtant d’un élève qu’il était fier de voir rejoindre leur club. Ses parents n’étaient pas plus remarquables que son talent de potionniste contrairement au reste des invités, mais l'instinct du professeur sentait malgré tout quelque chose de fort prometteur chez lui. Le comportement exemplaire de l’élève - doublé d’un certain talent magique - séduisait nombre de ses professeurs. Il aurait été mentir que d’en dire autant de Cole Mulciber. Il souffrait d’une mauvaise réputation au sein du corps professoral depuis l’agression d’une étudiante l’année passée. Le Professeur ne pouvait cependant s’empêcher de vouloir lui offrir une seconde chance. Le garçon était talentueux et le directeur de sa maison craignait qu’il ne subisse simplement la mauvaise influence de son entourage dont les noms n'étaient pas anodins. « Ah ! Monsieur Mulciber ! - s’avança-t-il vers le garçon d'un pas accorte - Je suis ravi de vous voir rejoindre notre compagnie ce soir ! - et il l’emmena subrepticement, une main sur son épaule, vers Messieurs Minchum et OwenMonsieur Owen s’apprêtait justement à nous raconter son voyage en Inde ! Cela fait des années que je n’y ai pas mis les pieds et je m’enchante de l'écouter ! ». Les bruits qui courraient selon lesquels Adrian Owen et Lily Evans étaient les chouchous de leur professeur se trouvaient avérés. Les brillants sorciers qui naissaient de parents moldus impressionnaient tout à fait le professeur un peu à la manière des virtuoses de la musique nés dans des foyers où ne résonnait pas une seule note. Leurs esprits, en concluait-il, devaient bien tenir un peu du génie. « Ma décoration n’est-elle pas après tout une excellente invitation au voyage et aux récits de mille et une nuits ? » plaisanta-t-il gentiment avant de tourner toute son attention sur le futur photographe. Hestia Jones arriva à son tour et il la salua d’un courtois signe du chef. Il s’agissait d’une magnifique pièce de sa collection également : son père était un célèbre historien de la magie, son niveau magique plus que convenable et sa probité un parfait exemple à suivre pour chacun de ses camarades.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best !

Revenir en haut Aller en bas

CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?
» Parties / Campagnes / jeux / Activités au Club :
» Demande de création d'un club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Les sous-sol :: Le cours de potions-