GRYFFONDOR : 195 pts | POUFSOUFFLE : 247 pts | SERDAIGLE : 386 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Serpentard VS Gryffondor et Poufsouffle VS Serdaigle !

Partagez|

CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Saul Funestar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 325
| AVATARS / CRÉDITS : Eddie Redmayne (by me).
| SANG : Mêlé, lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les scolopendres
| PATRONUS : Un dalmatien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Jeu 3 Jan 2019 - 13:18

Saul accueillit Wilda d'un sourire tandis qu'il déposait son verre encore plein sur un plateau volant. Bien qu'il était difficile d'imaginer le Professeur Slughorn empoisonner ses élèves lors de l'une de ses soirées qu'il affectionnait tant, on ne pouvait jamais être sûr de rien le concernant.
— Ça va... répondit Saul en hochant la tête, sans prendre la peine de retourner la question à la jeune fille.
Il n'eut d'ailleurs pas le temps de répliquer quoi que ce soit à sa question concernant la possible eau-de-vie que leur Professeur avait pu glisser dans leur breuvage, car Holden Cassidy les rejoignit bientôt pour répondre à sa place.
— Merci... murmura-t-il, les lèvres pincées par la gène, lorsque le Gryffondor complimenta son costume que lui-même trouvait vraiment trop pimpant pour lui.
Alors ce fut au tour d'Hestia Jones de les rejoindre et les joues du Serdaigle se tintèrent de rouge du fait de la présence de son ancienne petite amie. Le jeune sorcier hocha simplement la tête pour la saluer, cherchant du regard tout autour de leur petit cercle une porte de sortie à cette soirée qui lui semblait dès lors déjà bien éprouvante.
Lily entra à son tour dans le cercle qu'ils avaient formé, suivi de près par un Severus insistant. Mais déjà, l'attention du Serdaigle était ailleurs et, sans véritablement s'en rendre compte, il avait quitté en pensée ce petit groupe pour se plonger dans sa tête, là où la solitude qui l'habitait était un repos bien ressourçant pour un garçon comme lui. Il s'était laissé aller dans son monde, angoissé qu'il était par toutes ces mondanités nécessaires, lorsqu'il fit un pas en arrière et rencontra le dos d'un elfe de maison qui, déstabilisé, en laissa tomber son plateau sur le sol dans un lourd fracas de verres brisés. Aussitôt, Saul revint à la réalité pour se confondre en excuses.
— Je... je suis désolé, laissez-moi arranger tout ça, lâcha-t-il, un peu paniqué, tandis qu'il extirpait sa baguette magique de son fourreau.
Lui qui avait souhaité disparaître quelques minutes plus tôt se retrouvait à présent sous le feu des projecteurs... Pour son plus grand malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Verpey



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Lucky Blue Smith / Bazzart (c)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa batte de Quidditch brisée
| PATRONUS : Un chien des Pyrénées
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Sam 5 Jan 2019 - 12:48

En retard, terriblement en retard. Pour une fois, ce n'était pas parce qu'il avait passé du temps dans la salle de bain, non. Mais bel et bien parce qu'il avait oublié le carton d'invitation posé sur son bureau depuis des semaines, ainsi que la soirée auquel celui-ci le conviait. Encore. Il fallait dire qu'il ne s'était pas attendu à être invité à rejoindre le petit groupe élitiste du Professeur de Potions au vu de ses piètres notes dans sa matière.
C'était donc un Ludovic courant dans les couloirs du château en tentant d'enfiler sa robe de sorcier par dessus son pyjama sur lequel étaient dessinés plusieurs ours en peluche que vous pouviez apercevoir ce soir là si vous vous baladiez dans les couloirs. Photos dédicacées en édition limitée disponibles à la vente auprès des Maraudeurs. Une fois devant la porte, il vérifia qu'on ne pouvait apercevoir le moindre nounous sous sa robe avant de faire son entrée dans la pièce somptueusement décorée, pitié faites que rien ne dépasse. « Bonsoir Professeur, je suis terriblement désolé du retard. Je... revoyais la stratégie pour le prochain match ! » fit-il à son hôte avant de s'en éloigner le plus possible. Il vit sa meilleure amie au loin, elle qui lui avait également dit de ne pas être en retard à cette soirée huit heures plus tôt, s'approchant d'elle et des personnes se trouvant autour, il ignora avec une efficacité rare la Capitaine des Serdaigles avec qui il avait eu un petit, tout petit, différent des années auparavant. « Hestia ! Tu es terriblement jolie ce soir ! Vous aussi les gars ! » dit-il en faisant une accolade aux deux joueurs de Quidditch avant de se rendre compte de la scène au milieu de laquelle il était arrivée. Un Serpentard aux regard larmoyant collait d'un peu trop près une jeune fille qu'il reconnaissait comme la dite « Lily-Jolie » de Monsieur Potter et il sait qu'elle n'avait certainement pas besoin d'aide au vu de son caractère de flamboyant. Néanmoins, il décida de s'interposer après que celle-ci est répondu au Serpentard. « Un problème, Lily ? » commença-t-il avant de lui tendre la main sans aucune arrière pensée : il ne voyait que Marlene et uniquement Marlene. Les autres filles... étaient plutôt comme des... et bien pas vraiment comme des filles au final... « Tu m'accordes cette danse ? » finit-il par dire, le regard plein de sous-entendus. Même si la fuite n'était pas une option envisageable pour une Gryffondor, autant tenter le coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 409
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by Swan/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Sam 5 Jan 2019 - 15:31

- Très bien Wilda, merci et toi ? Comment se déroule les préparatifs de Serdaigle pour son prochain match ? enchaîna Lily, soucieuse de ne pas laisser de silence gênants. Elle-même n'était pas très calé quidditch mais elle savait que c'était un sujet qui faisait mouche chez la capitaine des bleus. Elle connaissait tout le monde, ne serait-ce que de vue, il n'y avait pas de quoi être timide.

C'est à ce moment que choisi Severus pour rentrer à sa suite, les interrompre en renouvelant ses excuses. Encore une fois.
Comment osait-il ? Elle essayait de passer à autre chose et il ne cessait de revenir à la charge.
- Magnifique, tu es sûr ? Je ne suis pas certaine que ce soit permis, d'associer ces mots, une Sang de bourbe magnifique, tu ne penses pas ?

Sa voix était glacée. L'insulte ultime lui restait en travers de la gorge. Elle l'avait excusé pendant des années, s'en était pris plein la figure de ses propres amis car elle le défendait. Mais il avait montré ses vraies aspirations en juin dernier. Il lui était impossible de fermer les yeux désormais.
Le petit cercle jusque là joyeux était traversé par un certain malaise. Lily finit son verre cul sec tandis que les rejoignait Ludovic, le petit ami de Marlène.

D'un coup d'oeil, il sembla saisir la situation et lui proposa habilement de s'esquiver.
- Oui, avec joie Ludo. Après tout, c'est une fête ici ! Allons danser ! accepta-t-elle sans plus un regard pour Severus.
Si elle restait plus longtemps elle allait sans aucun doute se mettre à pleurer et définitivement plomber l'ambiance.

- Tu es arrivé pile à temps, murmura-t-elle au Poufsouffle avec un sourire reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 203
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Mar 8 Jan 2019 - 12:17

Les petites soirées de son club faisaient figure, pour le professeur, des meilleurs moments qu’il passait à l’école. Il se trouvait épanoui parmi ses collègues - quoi que certains devenaient un peu radoteurs en vieillissant - mais ne rayonnait que parmi les élèves de sa petite collection. Il se trouvait bien souvent amusé, parfois même ébahi, d'écouter leurs récits et anecdotes. Enseigner, parmi eux, c’était apprendre deux fois. Le Professeur parut perdre cinq années lorsqu’il accueillit Lily avec son plus large sourire. « Oh ! » balaya-t-il ses excuses policées d’un signe de la main pour lui signifier leur futilité. La jeune fille n’était pas uniquement entourée d’une aura d’intelligence mais également de bonté qui le touchait plus encore. Elle fut suivi par son camarade de serpentard lequel fila à la vitesse d’un vif d’or. « Eh bien, eh bien … » le professeur ne sut-il qu’en dire en se tapotant les poches. Severus Rogue était le meilleur potionniste auquel il n’avait jamais eu l’honneur d’enseigner mais il lui semblait également compliqué à apprivoiser. Son arrivée jeta un certain froid sur cette soirée et, d’un coup de baguette, il éleva discrètement le volume de son précieux oud. Le froid polaire de Svetlana se trouvait bien plus charmant et il s’inclina aussi bas que le lui permettait son vieux dos pour accueillir la russe de la manière princière qui convenait.

Adrian s’était déjà lancé dans le récit de ses vacances et le professeur se délecta de ce qu’il entendit. Il admirait, tout sorcier qu’il était, le palais de la couronne indien. Il fronça néanmoins les sourcils en entendant le terme de ‘bouddhisme’ qui lui était inconnu. Il pensa tout d’abord à une branche méconnue de magie avant que son élève ne précise qu’il n’avait rien visité de leur monde. « Vous avez manqué une belle occasion de faire du tapis volant alors » regretta-t-il car ce moyen de transport était en effet tout à fait interdit sur leur territoire. Il gratifia aussitôt l’étudiant d’un petit clin d’oeil pour parler à voix basse. « Je connais quelqu’un au ministère qui peut remédier à cette occasion manquée si vous le souhaitez ! ». Il avisa en plaisantant le fils du ministre. « Et vous également si vous nous garantissez que nous pouvons compter sur votre discrétion ». Il se tournait déjà de nouveau vers le plus jeune car, il se trouvait toujours interloqué par les temples bouddhistes, et se demandait s’il avait de belles photographies à leur montrer. L’intervention de Ludovic Verpey le coupa. Il avait eu peur qu’il manque leur dîner car il avait pour cet élève en particulier une belle surprise à présenter. « Monsieur Verpey ! » se réjouit-il d'accueillir le batteur avant qu’il ne file aussi rapidement que sur son balai. Il but une nouvelle gorgée de son verre mais manqua bien de s’étouffer avec l’olive en entendant, quelque part derrière son dos, et de la bouche de son étudiante préférée lui sembla-t-il, l’ignoble insulte de sang de bourbe. Que se passait-il donc dans l'autre petit groupe ? Il se tourna prestement pour intervenir et assista ainsi, en première loge, à la maladresse de Saul Funestar. « Nul besoin de vous excuser Monsieur Funestar - se montra-t-il bienveillant avec l’étudiant qui était plus renfermé que jamais depuis cet été - Le tort est le mien de tous vous faire parler ainsi sans même vous avoir laissé le temps de vous restaurer, Merlin sait qu'il n'est jamais bon de discuter le ventre vide ». Et il balaya le plateau d’un habile geste de baguette, l’elfe de maison terriblement affligé s’inclina bien bas avant de disparaître. « Ah ! - rigola leur hôte - J’ai un instant redouté qu’il ne s’étale en excuses encore plus confondantes que les miennes ! ».

La danse de Lily et Ludovic finit de radoucir les coeurs et de chasser la mauvaise humeur - sinon peut-être sur le visage contrit d’un certain serpentard - que le professeur gratifia d’une petite boutade à voix basse. « Allons Monsieur Rogue, le monde est plein de jolies cavalières ! ». Et tandis qu’il observait leur petite valse, le sable s’écoulait plus rapidement dans son sablier. Il applaudit la fin de leurs quelques pas. « Quel joli moment vous nous faites passer, rappelez-moi, s’il vous plaît, d’organiser un bal pour notre prochaine rencontre ! - s’adressa-t-il à l’ensemble de ses élèves les joues légèrement rosées par toutes ces émotions comme si lui-même s’était employé à quelque sportive activité - Dans cette attente, je vous invite tous à vous attabler. Miss Griffiths et Monsieur Verpey, je vous demanderais simplement de laisser entre vous une place vacante … notre invité ne saurait être mieux entouré que par vos deux talents ! ». De belles victuailles apparurent sur la table sous forme d’un buffet - taboulés, boureks, briouates, keftas, pastilles et tajines - tandis que l’on frappait déjà à porte du cachot. Horace Slughorn se déplaça lui-même pour accueillir Kyrre Bjørnassen. Les élèves qui avaient assisté à la coupe du monde ne manqueraient sans doute pas de reconnaître l’attrapeur de l’équipe scandinave.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Vassiliev



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 298
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Sam 19 Jan 2019 - 15:20

Le dos de Slughorn se courba à son arrivée. Cela lui rappelait la cour de Russie, les soirées mondaines.

Abe ne semblait guère très à l’aise dans cette assemblée et il répondit d’ailleurs très gauchement à son salut. Culpabilisait-Il encore à cause de cette histoire ? Abe… Mais ses mots lui mirent du baume au coeur. Tout n’était pas perdu. Ses joues rosirent légèrement avec ce compliment, son regard se baissa tandis que le coin de sa lèvre se soulevait discrètement.

Le salut d’Adrian fut aussi particulièrement enjoué. Elle l’écouta religieusement parler de ce pays que l’on nomme Inde. Cela avait l’air particulièrement éblouissant. Svetlana ne connaissait que sa Russie. Sa patrie. L’Angleterre était bien fade à ses yeux même si quelques personnes venaient petit à petit apporter un peu de saveur à cette vie anglaise. Et puis, il évoqua ses parents moldus. La blonde se tendit et regarda Cole du coin de l’oeil. Elle ne savait guère comment se comporter avec lui ici. Si seulement… Un soupir imperceptible franchit ses lèvres puis, pour apaiser son esprit torturé, elle prit une gorgée de ce breuvage que servait l’elfe de maison. Etonnant. Elle avait connu mieux mais c’était buvable.

Puis, il y eut un fracas. De bruits de verres brisés. Le liquide se déversant sur les tapis. La maladresse de Saul.. il n’en restait pas moins attachant. Puis il y eut les mots de Lily, tranchants, assassins. Quelle mouche l’avait donc piquée ? Svetlana aurait voulu lui parler, mais avec Mulciber dans les parages… et il fallait aussi dire que la russe évitait Lily depuis la rentrée. Trop de regards. Trop d’oreilles indiscrète. Elle devait la protéger. Son frère avait le bras long. Cette soirée était mal partie. Et pourtant, Verpey sut emporter Lily loin de Rogue, l’emportant dans une danse sans musique. « Quel joli moment vous nous faites passer, rappelez-moi, s’il vous plaît, d’organiser un bal pour notre prochaine rencontre ! » Un bal ? Dans la salle de potion ? Curieuse idée.

Enfin, Svetlana se dirigea vers la table, chercha son nom sur le plan de table et s’installa. D’étranges mets étaient apparus. Elles ne reconnaissaient aucune effluves. Mais sa curiosité fut interrompu par l’arrivée d’un nouvel invité. De marque. Son regard s’écarquilla de surprise tandis qu’elle se relevait de sa chaise pour saluer le joueur. « Je suis heureuse de vous rencontrer. » dit-elle. Il lui sembla que son accent était plus prononcé qu’à l’accoutumée. Surement à cause de la surprise. Alors que le joueur finissait de saluer l’assemblée, Svetlana se tourna vers Slughorn. « Professeur, vous êtes plein de surprises. » Faire venir une telle vedette, ici, à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrre Bjørnassen



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 353
| AVATARS / CRÉDITS : TOM WEBB, kelly.
| SANG : PUR (NORVÉGIEN).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir, l'obscurité
| PATRONUS : Un Pivert
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Lun 21 Jan 2019 - 21:02

Bjørnassen était le genre d'homme qui aimait soigner ses entrées, et qui adorait plus encore briller sous les feux des projecteurs.
Malmené ces derniers mois par ses paires et la presse à scandale, depuis la finale de la Coupe du Monde de Quidditch lors de laquelle son équipe avait frôlé des doigts — littéralement — la victoire, voyant ainsi un rêve national s'envoler en fumée, l'invitation du professeur de Poudlard tombait du ciel telle une aubaine.
Le hibou du maître des potions était porteur d'une invitation, mais pas seulement. C'était aussi un présage de bonne augure, un filet de soleil à travers la grisaille de son récent quotidien. Pour rien au monde il n'aurait refusé une telle occasion !
A l'heure que Slughorn lui avait indiquée, il se présenta aux portes de la classe de potions qu'il découvrait, à l'instar du Château, lui qui avait passé sa scolarité entre le murs plus froids encore de Durmstrang. Guindé dans sa robe de sorcier sobre et noire, sur laquelle se reflétaient les couleurs vives des éclats de lumière qui ricochaient sur les tentures d’inspiration berbère de la salle de potions, revisitée tel un campement bédouin — quel exotisme ! —, Kyrre se présenta au moment où les plats apparaissaient sur la table.
Saluant chaleureusement son hôte, il fit le tour de l'assemblée et adressa à chacun des convives présents une ferme poignée de main accompagnée de quelques paroles aimables de sa voix de baryton à l'accent tranchant des fjords du grand nord. Il s'installa à la place qui lui était attribuée, entre un jeune homme du nom de Verpey, et une certaine... Oh le visage de Griffiths ne lui était vraiment pas inconnu ! Très à l'aise sous les regards scrutateurs des élèves, il les gratifia d'un grand sourire et s'adressa à Slughorn ;
— Encore un grand merci pour votre invitation Professeur, qui me va droit au cœur. Et à tous, je suis heureux de faire votre connaissance !

______________________________
Kyrre Sebastian Bjørnassen
Définition d'immature : mot qu'utilisent les gens chiants pour désigner les gens drôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saul Funestar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 325
| AVATARS / CRÉDITS : Eddie Redmayne (by me).
| SANG : Mêlé, lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les scolopendres
| PATRONUS : Un dalmatien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Ven 8 Fév 2019 - 14:25

Saul déglutit, ne sut que répondre au Professeur Slughorn qui fit disparaître le désastre de sa maladresse en se confondant lui-même en excuses que le Serdaigle ne comprit pas. Trop lunaire pour saisir le changement dans le comportement du potionniste, depuis cet été.
Sans un mot, il quitta le petit groupe formé par ses camarades pour se rendre jusque la grande tablée. Il découvrit son nom à côté de celui de Svetlana qui prenait déjà place sur la chaise voisine. Saul lui adressa un timide sourire avant de tirer sa chaise et de s'y installer, les mains à plat sur les cuisses. Son regard faisait le tour de la pièce, inspectant les visages de ses camarades, sans pour autant y porter beaucoup d'attention. Il se sentait bien seul au milieu de cette foule.
On frappa à la porte. Le jeune sorcier tourna la tête en direction de l'entrée des cachots pour voir entrer un illustre inconnu qui suscita tout de même quelques réactions de surprise autour de la table. D'après les chuchotements, il s'agissait d'un joueur de Quidditch et Saul soupira. Avait-il réellement ruiné sa soirée de travail pour dîner à la table d'un joueur de Quidditch ? Quel gâchis.
— Bonsoir, lâcha-t-il tout de même en serrant la main de l'attrapeur lorsqu'il se présenta à lui.
Peu familier avec les politesses de rigueur dans ce genre de soirées, Saul se demanda si son départ causerait un trouble s'il se décidait à prendre la poudre de cheminette dès maintenant pour retourner dans son dortoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovic Verpey



CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 186
| AVATARS / CRÉDITS : Lucky Blue Smith / Bazzart (c)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa batte de Quidditch brisée
| PATRONUS : Un chien des Pyrénées
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Mer 13 Fév 2019 - 12:00

Le jeune homme ne savait pas quoi faire d'autre qu'emporter Lily loin de cette ambiance électrique. Oui, électrique, il n'y avait pas d'autre mot. Lui qui était pourtant si pacifiste qu'il aurait fait apparaitre des nuages pour apaiser chacun ressentait une certaine amertume envers le Serpentard à l'entente des mots "Sang-De-Bourbe". Ainsi donc l'éloignement entre ces deux jeunes gens qui étaient pourtant si proches venait de là... « Si Mademoiselle veut bien me suivre... » fit-il en attrapant sa main avec diligence.
Menant la demoiselle, qui faisait au moins deux têtes deux moins que lui, sur la piste de danse de fortune se dessinant près des instruments du Professeur Slughorn, le jeune put entendre ses remerciements. Il lui adressa un sourire éclatant tout en commençant à entamer une valse qui collait au tempo qu'imposait la musique exotique résonnant dans la pièce. « Qui laisserait une aussi jolie demoiselle au bord des larmes ? » dit-il avec un sourire se voulant réconfortant. Il ne voulait pas qu'elle passe une mauvaise soirée à cause d'un malotru. « Et entre nous... Ma douce m'aurait très certainement égorgée si je t'avais laissé comme ça. » rit-il doucement en tentant d'égayer la soirée et la fin de valse de la Gryffondor qui avait mal commencée.

« Merci Professeur, nous ne manquerons pas de vous le rappeler. N'est-ce pas Lily ? » Les applaudissements du professeur le firent rougir. Il n'avait franchement pas l'habitude que cela se produise en dehors d'un match. Il était tout sauf un brillant élève et ce surtout dans la matière du Maître des Potions. Lorsque celui-ci annonça le dîner, il escorta sa cavalière jusqu'à la table en bon gentleman et la fit s'asseoir sur une  chaise avant de s'installer à ses côtés, prenant soin de laisser une place vide entre lui et Griffiths. Si il avait pu, il se serait même assis le plus loin possible de la Serdaigle... C'est qu'ils n'avaient de très bons souvenirs de leur première rencontre à Poudlard, voyez-vous. Même d'affreux souvenirs. Mais qui pouvait être ce mystérieux invité pour qu'ils doivent tout les deux s'asseoir à ses côtés ?
Le jeune homme eut rapidement une réponse. L'attrapeur scandinave des Drakkars d'Odin qui, malgré sa très belle performance lors de la Coupe Du Monde, n'avait fait qu'effleurer la victoire du bout des doigts. Chose fort dommage étant donné ses capacités. Il espérait néanmoins le voir rapidement en match, il trouvait cela navrant que l'on renie un joueur pour une unique mauvaise performance. Quelle honte. Le jeune homme se leva quand arriva son tour pour saluer celui qui était l'un de ses joueurs favoris. « Ludovic Verpey. C'est vraiment un honneur de pouvoir vous voir en Angleterre. » fit-il très à l'aise face à une figure du Quidditch. Il faut dire qu'avec un père au département des jeux et sports magiques, il avait l'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilda Griffiths



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 432
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Mer 6 Mar 2019 - 16:22

Avant que la bleue ne pu répondre à la question de la rouge – et ainsi entamer un dialogue sans fin sur le Quidditch et son équipe - son ennemie numéro un de jaune pris les choses en main et tira la rouge loin du vert visiblement désagréable et indésirable. Wilda coula un regard approbateur et reconnaissant adressé au dos de Verpey, qui venait d’avoir une excellente réaction, bien qu’elle ne lui dirait pas en face, des histoires pour que sa tête deviennent si grosse qu’il écrase tout le monde dans la salle. Bien qu’elle ne fut pas au jus du conflit entre Lily et Severus, elle compris à la réplique de la gryffonne que le mec au nez en flûte l’avait attaqué sans politesse sur son statut sanguin, une attaque de très mauvais goût et qui suscitait une pointe de rage dans le creux de l’estomac de Wilda. Heureusement, la situation fut vite désamorcée, merci à l’autre blond arrogant.

Le Professeur Slughorn intervint rapidement en invitant ses convives à venir s’attabler tout en lui demandant spécifiquement de prendre place aux côtés du capitaine des Poufsouffle. Au moins, il y aurait un siège vide entre les deux…probablement occupé par l’invité d’honneur si elle se fiait aux précédentes soirées de Slug. La jeune femme trottina donc de belle humeur jusqu’au siège qui lui était désigné, son verre à la main. Elle coula un joli faux sourire à son homonyme des jaunes, qu’elle aimait bien détester. Il était effectivement plaisant d’entretenir une compétition contre que mec comme lui, qui lui donnait du fil à retorde en le talonnant dans plusieurs domaines, dont notamment au Quidditch. L’arrivé d’honneur fit enfin son entrée : Kyrre Bjørnassen, qu’elle connaissait maintenant comme étant son camarade de fond de tonnes. Ses joues prirent une légère teinte rosée aux souvenirs de leur soirée autour de multiples bières, mais son sourire s’agrandit rapidement lorsqu’elle vit Verpey se lever d’un bond en mode fanboy pour se présenter et lui lécher un peu les bottillons. Wilda y vit donc une délicieuse occasion de piler un peu sur les orteils du jaune et se leva gracieusement pour venir coller des bisous sur les joues de l’ex-attrapeur de la Norvège, le saluant comme s’il était un vieil ami. Après tout, ils s’étaient tous deux beaucoup ouverts lors de cette soirée imprévue. « Bonsoir Kyrre, comment vont les affaires? Tu commences à prendre racines en ville? » lui demanda-t-elle pour faire la conversation.

______________________________

HEART BROKEN I miss you and it's killing me... but I need to start living again

WILDA GRIFFITHS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 203
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best ! Jeu 7 Mar 2019 - 11:35

Un nouveau joyau s’ajoutait à la couronne du club et faisait reluire l’oeil de son hôte. Les Bjørnassen et les Slughorn étaient des familles amis de longue date - comme seules les familles de sang pur savent perpétuer certains liens - et Horace avait toujours regretté que leur fils Kyrre étudie à Durmstrang plutôt qu’à Poudlard. Il était donc touché, lui qui avait si longtemps regretté de ne pas l’avoir vu à sa table, de lui offrir le couvert ce soir en présence d’étudiants qui partageaient sa trempe. « Le plaisir de te compter parmi nous est sincère » le salua-t-il néanmoins avec la sobriété induite par les circonstances. D’autres étudiants se pressèrent autour de l’attrapeur scandinave avant que chacun ne s’attable. « Ah ! - s’assit à son tour précautionneusement le professeur comme si sa carcasse était un terrible poids à transporter - Il fallait bien que je me remédie un jour à l’affliction de ne pas avoir pu te compter plus tôt parmi nous ! ». Et tandis que Ludovic Verpey et Wilda Griffiths se battaient subtilement - mais sans surprise - l’attention de leur invité, le Professeur remplit toutes les coupes d’un coup de baguette. Vin des elfes pour les majeurs, jus de citrouille pour les mineurs. Il leva gentiment sa coupe à l’adresse de leur tablée pour ouvrir les festivités comme à l’accoutumée. « A cette fête destinée aux meilleurs étudiants de Poudlard ! ». Et le professeur de se servir une généreuse portion de taboulé accompagné de houmous de mimbletonia fungus en écoutant d’une oreille intéressée, et avec un discret sourire, le déroulé de la conversation. Il laissa à Kyrre le temps de répondre aux premières sollicitations des autres convives et se tourna plutôt vers les autres certes moins passionnés de quidditch. « Le récit de la brillante carrière de notre invité n’est pas uniquement un exemple pour les futurs joueurs de quidditch, je suis certain que son aura de détermination vous inspirera tous - adressa-t-il cette confession d’un ton mesuré à ses plus proches voisins de table - Est-ce que vous savez déjà vers quelle carrière vous vous destinez après l’école ? ». Et il porta enfin une fourchette du met savoureux sous son palais gourmand.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best !

Revenir en haut Aller en bas

CLUB DE DECEMBRE 1976 | A toast, to Hogwarts' brightest and best !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Club de medecine
» Demande de création d'un club
» Loveless Fan-Club~
» Joueurs ou club val d'oise ou proche de cergy
» Lequel? Racing Club Haitien ou l'Aigle Noir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Les sous-sol
 :: Le cours de potions
-