GRYFFONDOR : 195 pts | POUFSOUFFLE : 87 pts | SERDAIGLE : 236 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Félicitations aux Serpentard qui remportent la victoire de ce deuxième match de l'année ! Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Poufsouffle VS Gryffondor et Serdaigle VS Serpentard !

Partagez|

L'épatante soirée de Lloyd et Rosier | EVAN | EN PAUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Agatha Lloyd



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | faust
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un train qui passe et ne s'arrête pas devant elle
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: L'épatante soirée de Lloyd et Rosier | EVAN | EN PAUSE Mer 19 Déc 2018 - 15:15

Agatha passa une première fois devant la devanture du Royal Flint Casino sans s'arrêter... Avant de repasser à reculons pour épier ce qu'elle était en mesure de voir. De la musique et des exclamations s'échappaient de l'endroit, et elle fit la naturelle comparaison avec les arènes de gladiateurs. Malheureusement, si sa curiosité malsaine de Serdaigle lui donnait envie d'y entrer, les gorilles à l'entrée s'assureraient qu'elle n'y mettrait pas un pied, en tout cas, pas vêtue avec l'énorme pull qu'elle avait volé à son frère Walter la veille. De ce fait, maligne, elle fit demi-tour comme si rien n'était. Son temps, allait venir...
Et l'occasion se présenta plus tôt que prévu, alors que Ludvig se préparait, justement, pour aller au Royal Flint Casino. Agatha, qui avait découvert certaines petites affaires de son frère - qu'il entendait garder secrètes - s'approcha de lui comme un chat pour se percher sur son bureau couvert de paperasse. Ludvig, à dire vrai, passait ses derniers temps à la maison familiale avant d'enfin, emménager ailleurs... Pour le plus grand bonheur de sa soeur qui allait non seulement récupérer sa chambre mais aussi ne plus voir sa face de citrouille : « Je vois que tu mets un soin tout particulier à t'habiller...Ça change de ce que tu nous habitues à être...» susurra-t-elle en se mordant les lèvres, « enfin, disons plutôt que ça ne change pas de la personne que tu es quand tu vas faire affaire avec des gobelins et des trolls au Ragtag and Bobtail...». Si Ludvig avait prit un soin particulier à l'ignorer pendant qu'il enfilait une chemise, les mots justes de sa petite soeur le firent se tromper de bouton et lui décala toute son oeuvre : « Et qu'est-ce que j'irais faire, dans cet endroit puant, Agatha ? » lui demanda-t-il en recommençant tout depuis le début. Voyant qu'il n'y arrivait pas à cause de ses mains immenses, elle sauta du bureau et lui boutonna sa chemise elle-même : « Je sais que ça a un lien avec le coffre 456 de Gringotts en tout cas, il ne faudrait pas que ma langue fourche devant papa et maman...». Elle lui tapota l'épaule d'un air satisfait. Avec lui, seul le chantage fonctionnait. « Qu'est-ce que tu veux, encore ? », « t'accompagner au Royal Flint Casino ! Tu ne me supporteras pas de la soirée, t'inquiète, je vais disparaître et tu auras la paix. En échange, j'oublie cette histoire de coffre, tient, c'était quoi d'ailleurs, le numéro ? ». Elle égaya son visage d'un beau sourire resplendissant, et une demi-heure plus tard, il l'abandonnait à l'entrée du lieu tant convoité pour se diriger dans les salles de jeux. Un sourire merveilleux planté sur un visage qu'elle avait prit soin de poudrer pour paraître plus vieille, elle se dirigea vers le bar et commanda un simple cocktail, les fesses à demi-posées sur une chaise haute, tandis que ses jolis yeux clairs se baladaient tranquillement dans la salle.

(522)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Rosier



MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 493
| AVATARS / CRÉDITS : © Vanka
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : Une Orque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'épatante soirée de Lloyd et Rosier | EVAN | EN PAUSE Ven 11 Jan 2019 - 10:44

L’opulence qui entourait ses nuits au casino - contrastant effroyablement avec la misère qu’il rencontrait celles où il revêtait son masque - Rosier la contemplait d’un regard vide. Le jeune homme n’était pas assez philosophe pour s’interroger sur le sens de la vie mais se demandait toutefois si la satisfaction que ses clients trouvaient dans le jeu, le vin et les femmes se trouvait réelle. Il se souvenait vaguement d’une époque au cours de laquelle il leur avait ressemblé mais, comme si elle s’était trouvée trop lointaine, le sentiment qu’il en tirait alors lui demeurait inaccessible. Il quitta la salle des yeux et se tourna de nouveau vers le bar pour commander un verre non pas pour lui mais pour la longue paire de gambettes qu’il avait deviné quelque part à sa gauche. Il s’employa lui-même à finir sans délectation le fond de son rusty sickle. Les nuits blanches qu’il enchaînait le transportaient plus rapidement que n’importe quel alcool dans un perpétuel état d’ébriété. « Nous offrons toujours le premier verre à la clientèle nouvelle » fit-il froidement et sans le moindre regard à l’égard de son invitée lorsqu’il sentit son regard posé sur lui. Il oubliait aisément les visages des paires qui traversaient son existence mais savait au moins qu’il n’aurait jamais oublié un corps ainsi chaloupé. La seule cliente qui se trouvait entre Agatha et Evan s’indigna tout naturellement de ce traitement de faveur. « Je n’ai pas eu de verre gratuit, moi ! ». Et le regard de l’héritier de se porter sur son nez crochu à la seule fin de deviner celui autrement plus charmant de la brunette derrière elle. « Et nous ne saurions imaginer une raison valable à cet affront » ne leva-t-il pas le moindre petit doigt pour le corriger. La cousine de la harpie comprit le message après quelques secondes, pendant lesquels le serveur avait suspendu toute action, et referma ses ongles sur son sac à main avant de s’éloigner en condamnant sa goujaterie. Et il était vrai que ce trait de son caractère ne s'améliorait pas avec les années. Il n’était pas soucieux de redresser ce manque d'éducation comme cela avait toujours attiré sa sorte de femme préférée, celle dont l’égo se trouvait suffisamment gros pour être manipulé. Il aurait été dommage que son invitée n’en fasse pas partie, se dit-il après avoir coulé un subreptice regard vers son joli minois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agatha Lloyd



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Bella Heathcote | faust
| SANG : Mêlé | Deux parents sorciers.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un train qui passe et ne s'arrête pas devant elle
| PATRONUS : Un chevreuil
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: L'épatante soirée de Lloyd et Rosier | EVAN | EN PAUSE Ven 18 Jan 2019 - 23:43

Agatha n'était encore qu'une adolescente, dans sa tête, même si son corps témoignait autrement de sa puberté passée. Elle observait les gens avec une fascination qui ne semblait pas connaître de bornes. Elle les regardait entrer, sortir, jouer, s'amuser, pleurer pour certains. Tous les différents sentiments pourtant qui se promenaient dans les allées du casino ne l'atteignaient pas. Elle n'avait pas de peine devant leur tristesse ni de joie devant leur bonheur. Elle assistait simplement là, à ce qui semblait être une représentation incroyable au théâtre. Tous ces gens étaient peut-être acteurs que cela ne la choquerait pas. Sa jolie robe dévoilait habilement ses jambes interminables d'autrichienne et elle ne faisait absolument pas attention aux regards que l'on pouvait porter sur elle. Agatha était totalement innocente à tous les stades de la vie : elle n'avait aucune expérience amoureuse - pas même un bisou - ni aucune autre expérience de drague, pour la simple et bonne raison qu'elle ne voyait pas quand elle intéressait quelqu'un. Elle se contentait souvent d'ajuster ses lunettes sur son nez lorsqu'elle les portait pour sourire et orienter la conversation vers des sujets plus matériels qui convenaient mieux à son esprit carré. Pour dire, elle n'avait même pas commandé à boire, et ne faisait pas attention aux personnes assises autour d'elle. Le concept même du casino, ce lieu de luxure et de perte d'argent, ébranlait toutes ses plus farouches convictions. Agatha pensait à l'utilité d'abord et non pas au plaisir. Elle avait un rapport matériel et utilitariste aux choses. Comment venir ici parier son argent en étant presque certain de le perdre, tout ça pour une addiction qu'il fallait guérir au lieu d'entretenir ? Cela n'avait absolument aucun sens. Et comme cela n'avait aucun sens pour elle, elle se trouvait irrémédiablement fascinée par le lieu. Tous ces gens, différents d'elle en tout point, la marquaient par l'expression de leurs visages, par leurs voix et leurs tentatives désespérées de recouvrer leurs biens. Voilà un monde bien malsain dans lequel s'enfonçait son frère qui semblait l'avoir définitivement prise au mot pour l'abandonner. Elle avait cru, pendant quelques brefs instants, qu'il se refuserait tout de même à la laisser toute seule, à seize ans, dans un haut lieu de concupiscence. Ses tympans furent néanmoins attirés par une voie suave à sa gauche et elle tourna vaguement la tête pour croiser un visage familier... Sans pouvoir dire où elle l'avait déjà vu. Il ne devait pas l'avoir tant marqué. « Ah oui ? » fit-elle totalement naïve, « vous semblez dans ce cas être un bon ven...» fut-elle vite arrêtée par une cliente mécontente. Agatha ne comprit pas. Elle ne comprenait pas pourquoi cette dame n'avait pas ce qu'elle voulait, et allait s'en indigner, avant qu'elle ne soit chassée par son bienfaiteur.
On lui servit un verre sans doute plus fort qu'elle n'imaginait et renifla ses effluves. Aucune idée de ce dont il s'agissait ! Mais elle se laissa tenter, et grimaça. C'était de toute évidence, plus fort que prévu. Elle se retourna un peu vers son bienfaiteur pour l'observer curieusement. Il lui semblait être un habitué des lieux - en même temps, en tant que propriétaire il ne pouvait que l'être pensa-t-elle trop tard - mais être aussi incroyablement blasé par celui-ci. C'était comme si la fête, les rires, la joie mais aussi les pleurs, n'atteignaient pas son plumage et cela laissait Agatha perplexe. « Vous ne semblez pas passer une très bonne soirée » remarqua-t-elle sans poser davantage de questions pour ne pas se montrer intrusive. C'est que la jeune femme ne voyait absolument pas le danger venir, et encore moins les ailes du vilain corbeau se refermer sur elle.

(612)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'épatante soirée de Lloyd et Rosier | EVAN | EN PAUSE

Revenir en haut Aller en bas

L'épatante soirée de Lloyd et Rosier | EVAN | EN PAUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» soirée fraîche
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: L'allée des embrumes :: 
Le Royal Flint Casino
-