GRYFFONDOR : 620 pts | POUFSOUFFLE : 283 pts | SERDAIGLE : 612 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Serpentard VS Gryffondor et Poufsouffle VS Serdaigle !

Partagez

Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Octavius Martens



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Toby Regbo ( .sparkle)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Un agus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius EmptySam 5 Jan 2019 - 0:00


Assis sur une banquette au Tsarducks Coffee, Octavius avait envie de se taper la tête contre le mur. Ne savant travailler chez lui, il avait ramené sa machine à écrire venue d'un autre temps pour écrire dans ce lieu populaire du monde sorcier. Il avait ramené tous ses carnets dans lesquels pendant dix ans il avait pris des notes, dans sa fameuse valise qui le suivait dans une grande partie de ses déplacements. Il en avait sorti une partie qui était amoncelée en Torre di Pisa instable. Son Pumpkin Macchiato — non, pas d'alcool pour aujourd'hui — à peine entamé alors qu'il était là depuis une bonne heure. Le propriétaire de l'établissement était venu plusieurs fois lui demander si tout allait bien. C'était qu'il devait vraiment avoir l'air dépité.
A vrai dire, il ne savait même pas sur quoi il allait écrire. Tous les sujets étaient dignes d'intérêt aux yeux d'Octavius. Il feuilletait sans cesse les carnets qu'il avait posé sur la table avant de griffonner des choses sur un bout de parchemin. Parfois, il s'arrêtait et regardait ce qui se passait dans le café. Les gens le fascinaient tout le temps. Il voyait parfois des regards intrigués se poser sur lui. Dans ces moments là, il se contentait de détourner ses yeux vers ses notes avec un petit sourire. Cela lui faisait toujours bizarre d'être de nouveau en Angleterre, de porter ces vêtements si propres et soignés. Très anglais.
Relisant une partie de ses notes concernant son séjour au Vietnam — qui avait été très bref dû à des désordres dans le pays —, grimaçant à la lecture de certaine aberration orthographique ou parce qu'il ne comprenait plus ce qu'il avait lui-même écrit, il ne fit pas attention à la porte de l'établissement qui s'ouvrait en un tintement de clochette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ares Zabini



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 51
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- Mariiiie <3
| SANG : Pur


Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Re: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius EmptySam 5 Jan 2019 - 16:13

Ce jour là, Ares ne travaillait pas. Une chose assez rare pour un médicomage. Il aurait dû passer sa journée à se reposer mais il n'en était rien. Il avait préféré se balader sur le chemin de traverse et rendre une visite à sa petite sœur Ava dans sa boutique. Ares, n'avait jamais vraiment eu beaucoup d'amis dans cette société conservatrice où son nom à consonance italienne n'était rien à côté de la couleur de sa peau, objet de toutes les méfiances. Sa sœur, était la seule personne sur qu'il pouvait vraiment compter. Il aimait lors de ses journées de congés venir parler et même travailler avec elle au magasin.  Avec tous les poisons qu'elle vendait, nombre de ses patients étaient ses victimes. Au détour d'une conversation, elle évoqua un sorcier, plutôt charmant, qu'elle avait rencontré quelques semaines auparavant dans sa boutique et qui aurait exploré l'Afrique et même travaillé à l'école Ouagadou. Les yeux d'Ares se mirent à briller et son cœur battait si fort qu'il avait le sentiment qu'il allait sortir de sa poitrine. "Je dois le rencontrer. J'aimerais tellement qu'il me parle d'Afrique. Oh, Ava, si tu savais comme j'aimerais vivre en Afrique. Je me sens tellement pas à ma place ici...". Évidemment qu'elle le savait. Elle l'avait toujours su parce que cela avait toujours été ainsi. Heureusement pour Ares, une sorte de jeu de séduction s'était installé entre sa sœur et le jeune homme qui répondait au prénom d'Octavius. Il lui avait dit que si elle voulait le revoir, elle pourrait facilement le trouver au Tsarducks café avec une vielle machine à écrire. A peine Ava avait-elle partagé cette information à son frère que celui-ci lui déposa un baiser sur la joue avant de transplaner, il n'avait pas une seconde à perdre, à ce café le cœur plein d'espoir.  

Le café était bondé, et après quelques minutes à observer ces gens et se sentir dévisagé par certains, il finit par remarquer un jeune homme, blond. Très élégant assis sur une banquette, une machine à écrire devant lui, et des feuilles empilée d'une façon si étrange, une tour d'échec qui tombe ! C'était donc lui. Cet homme qui pourrait tout lui raconter sur l'Afrique. Tout lui raconter. Ares savait déjà beaucoup de choses mais il en voulait toujours plus. Il voulait vivre à travers lui ses aventures. Se frayant un chemin au milieu de la foule, il finit par gagner la table du jeune homme et sans attendre une quelconque permission s'installer en écartant les feuilles posées sur la table. " "Maakye.!Wo ho te sen ?" Cela voulait dire "bonjour, comment allez-vous" en Akan. Une langue traditionnelle parlée au Ghana qu'il avait apprise par sa mère. Si ce qu'il avait dit à Ava était vrai, il devrait comprendre. Ares ressentait l'excitation gagner tout son corps.


Dernière édition par Ares Zabini le Ven 22 Fév 2019 - 16:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavius Martens



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Toby Regbo ( .sparkle)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Un agus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Re: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius EmptySam 5 Jan 2019 - 22:52


Tout en relisant ses notes, Octavius avait l'impression de revivre les moments qu'il avait essayé de retranscrire, même les plus anciens. Ce qui était arrivé il y a des années lui semblaient être arrivés hier. Ses carnets faisaient office de la meilleure des pensines. Le temps avait filé à une telle vitesse. Il ne s'était pas vu vieillir, devenir un homme. Il avait commencé à avoir de la barbe sans même s'en rendre compte. Il n'éprouvait aucun regret à être parti malgré toute la peine qu'il avait pu causer à son entourage. Au moins, il allait pouvoir dire avant sa mort que dans sa vie, il avait déjà été pleinement heureux et épanoui. Cela ne valait-il pas tous les sacrifices du monde ? Il avait vécu et c'était le plus important.
Le retour au pays lui avait fait un choc. Très certainement accentué par les circonstances. Mais ce qui l'avait étonné d'autant plus, c'était la facilité avec laquelle il s'était réadapté. Les mœurs et coutumes britanniques coulaient dans ses veines. Il ne savait pas si c'était juste le cas pour lui ou qu'on n'oubliait jamais la culture de son pays d'origine. Ce retour avait été une redécouverte de celui-ci. Il se rendait compte d'à quel point il était fier de sa culture qu'il avait rêvé de quitter pendant des années.

Octavius sursauta quand on s'adressa à lui dans une langue extra-européenne et quand il se rendit compte que cette personne avait pris place en face de lui. Il s'agissait d'un homme lui semblait-il métisse assez jeune. Malgré la surprise, il avait su reconnaître la langue akane dont il avait des bases, bien qu'il ne pouvait absolument pas prétendre la parler dans un usage courant contrairement à l'italien ou au japonais par exemple. Il esquissa un sourire gêné mais poli.
« Bonjour. Bien et vous ? Vous m'avez fait peur ! » le salua-t-il aimablement en akan avec un accent anglais pas mal prononcé et une prononciation imparfaite mais encore compréhensible.
Il n'avait pas été assez en contact avec le peuple akan pour parler leur langue de façon aussi poussée. Et l'apprendre seul n'était vraiment pas évident. Il parlait le minimum de survie. Il parlait d'avantage la langue que les élèves d'Uagadou utilisaient à l'école car elle était commune à l'ensemble des sorciers venant d'Afrique. Octavius referma son carnet et dévisagea longuement l'homme en face de lui avec un air d'incompréhension.
« Puis-je savoir à qui j'ai affaire ? » demanda-t-il en anglais.
Il estimait être en droit de savoir cela. Et déjà, d'où il pouvait savoir qu'il parlait une langue africaine, quelle qu'elle fut ? Au premier abord, il n'avait pas le faciès à en parler — en Afrique, on ne croisait pas souvent des blancs blonds aux yeux bleus —.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ares Zabini



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 51
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- Mariiiie <3
| SANG : Pur


Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Re: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius EmptyDim 6 Jan 2019 - 1:22

Le jeune blond leva la tête de ses bouts de parchemins, avec un regard interrogateur avant de lui répondre en Akan. Alors qu'il pouvait entendre cette langue si mélodieuse et que le jeune homme avait plongé son regard dans le sien, il sentit une sensation bizarre lui envahir l'estomac. Un léger petit pincement. Aimait-il les garçons? Ce n'était pas possible. Ce n'était pas convenable, et il ne pouvait pas aimer ce qui n'était pas convenable. C'était surement, le simple fait de l'entendre parler Akan, cette langue que seule sa mère et ses grands parents lui parlait qui devait lui faire cet effet.

Ares laissa échapper un petit sourire au coin des lèvres lorsque le blondinet l'informa qu'il lui avait fait peur. Il avait l'habitude de faire peur aux autres. Soit, simplement parce qu'il était "noir" (du moins pour ceux à qui il faisait peur) soit parce qu'il était un caïd. Enfin, ça c'était avant... mais il voyait bien que le jeune homme n'avait pas peur comme ça, qu'il avait simplement été surpris. A qui avait-il affaire." "Ares Zabini!" rétorqua-t-il en lui tendant sa main pour la serrer. Ne se doutant pas un seul instant que son sang n'était pas aussi pur que le sien. "Vous connaissez ma soeur, Ava, il me semble! C'est elle qui m'a parlé de vous!" . Alors qu'ils se serrèrent la main, Ares ressentit un nouveau pincement dans l'estomac. Que se passe-t-il?
"Elle m'a dit que vous avez voyagé en Afrique. Ava et moi, avons des origines africaines. Je m’intéresse beaucoup à la culture africaine, à la sorcellerie traditionnelle africaine, au vaudou.... et j'ai pensé... que ....... disons, peut être.... vous pourriez partager vos expériences avec moi !"


Dernière édition par Ares Zabini le Ven 22 Fév 2019 - 16:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavius Martens



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Toby Regbo ( .sparkle)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Un agus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Re: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius EmptyDim 6 Jan 2019 - 15:39


Depuis son retour à la sociabilité anglaise, Octavius passait une grande partie de son temps au Tsarducks. C'était un lieu qui n'existait pas à l'époque où il était parti. Fréquenter cet établissement lui donnait alors l'impression de commencer quelque chose de nouveau ici, en Angleterre. C'était la premier endroit où il s'était rendu le premier soir. C'était un café dans lequel il se sentait bien. Il avait eu l'occasion de parler avec le propriétaire, notamment de commerce magique équitable et d'où il faisait venir son café.  Enfin bref, il avait complètement adopté ce lieu.
Le jeune homme se présenta. Un Zabini. Octavius le connaissait, ce nom. Déconcerté mais affichant tout de même un sourire poli, il écouta les explication de cet Ares, écarquillant légèrement les yeux. Il lui serra la main. Ceci le mettait dans une situation bien délicate. Le jeune homme en face de lui n'avait pas l'air méchant. Pas du genre à torturer des nés-moldus dans sa cave mais il y avait un mais. Octavius commençait à avoir de sérieux soupçons sur sa sœur Ava. Disons qu'il la soupçonnait de faire du commerce de poison — qui était illégal, qu'on le signale — à l'adresse des mangemorts. Il avait comme si de rien n'était face à la jeune femme qui par conséquent ne se doutait de rien mais ça n'empêchait pas l'anthropomage d'effectuer quelques recherches et de la surveiller. Par conséquent, la question qu'il ne pouvait pas s'empêcher de se poser c'était de savoir si le frère était du même bord.
On comprenait alors que la situation était très gênante. Il laissait parler son interlocuteur qui lui demandait s'il ne pouvait pas lui parler de ses voyages sur le continent africain en croisant les bras. Octavius était face à un certain dilemme derrière son sourire de façade. Peut-être que ce jeune homme était affilié de près ou de loin aux mangemorts mais à la fois, il ne semblait pas avoir de mauvaises intentions. Et il pouvait saluer l'audace de sa démarche.
« Eh bien... J'imagine que c'est possible. Je dois avouer qu'on m'a rarement abordé de la sorte. » commença-t-il quand Ares eut fini, tentant de camoufler son embarras. « Votre intérêt est tout à fait louable. Mais je pense qu'on ne devrait pas avancer si vite en besogne. Vous comprenez, je ne vous connais pas, vous ne me connaissez pas. »
Il essayait autant que possible de bien peser ses mots, de ne pas le froisser et surtout ne pas se trahir. Il lui semblait être assez respectueux. Et c'était un peu normal d'être sur la réserve face à une telle entrée en matière ! Il posa ses main sur la table.
« Ce sera avec plaisir que je vous parle de la culture africaine. Mais ce serait bien aussi qu'on se connaisse un peu en premier lieu, vous ne pensez pas ? »
Comme ça, il allait avoir du temps pour se faire une première opinion plus poussée sur Ares afin de décider de ce qu'il allait faire de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ares Zabini



COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 51
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- Mariiiie <3
| SANG : Pur


Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Re: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius EmptyVen 22 Fév 2019 - 16:55



Un silence c'était installé entre les deux jeunes hommes. Il était aussi court que la distance qui les séparaient et pourtant assez long pour faire naitre chez Ares un sentiment d'inquiétude. Allait-il refuser? Le jeune blond finit par rompre le silence pour lui demander du temps. Du temps? Oui, du temps pour faire connaissance. Ares laissa échapper un petit rire nerveux. On aurait dit qu'il lui avait demandé de sortir avec lui ou pire de coucher avec lui. Ce petit rire nerveux trahissait les interrogations qui envahissaient le corps du jeune mulâtre.
" "Et que voulez vous savoir? Je vous dirais tout de moi, si vous me dites tout de l'Afrique!" . Le jeune homme semblait méfiant. Pourquoi était-il si méfiant? Oh bien sûr Ares avait l'habitude de cette méfiance, du fait de sa couleur de peau. Mais cet homme là avait vécu en Afrique. Il ne pouvait se méfier d'un métisse. Ares espérait vivement que cet homme accepte de lui parler d'Afrique. Cet Afrique vivait en lui, il avait besoin de l'apprivoiser davantage pour s'apprivoiser lui même "Je ne pourrais pas tout vous dire car il y a beaucoup de choses que j'ignore mais que vous vous savez ! Comment savoir qui on est quand on ignore d'où on vient?" . Mieux se connaître, c'était précisément ce qu'il cherchait à travers ce jeune homme. Si seulement, il avait pu se douter qu'il allait se connaître bien plus qu'il ne le pensait avec cet homme, qu'il allait découvrir des choses dont il ne se doutait pas et qu'il n'assumerait probablement pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavius Martens



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : Toby Regbo ( .sparkle)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Un agus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Re: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius EmptySam 23 Fév 2019 - 20:42

Octavius n'avait pas la prétention de prétendre tout connaître sur l'Afrique. En tout et pour tout, il n'y avait passé guère plus de cinq ans, dont quatre en Ouganda. Sa dernière destination avant de rentrer en Angleterre avait été Zanzibar. Un malheureux événements avait hélas écourté son séjour qui par conséquent n'avait duré qu'une petite semaine. Néanmoins, ces années avaient été très intensives en terme d'apprentissage. Son plus grand succès était d'être parvenu à devenir animagus. Le jour où il avait réussi à se transformer complètement avait été l'un des plus beaux de sa vie. Il avait aussi appris à se servir de la magie sans la baguette. Bon. Il n'était pas encore tout à fait au point mais il avait énormément progressé depuis ses premiers essais. Même rentré sur le sol britannique, il continuait de s'exercer au quotidien.
Du fait qu'il eût beaucoup côtoyé de personnes noires, il ne s'en méfiait pas le moins du monde. Il n'y avait que dans les propagandes et films racistes que les noirs étaient systématiquement de mauvaises personnes. En vérité, la malveillance n'avait ni de couleur ni de nationalité. Alors ce qui avait véritablement fait tiquer Octavius était le nom de famille d'Ares et de ce qu'il en savait.
Le blond sentait que c'était lui qui avait le contrôle de la situation. Il pouvait refuser à tout moment d'accéder à la demande de son interlocuteur. Mais il n'était pas comme ça. Le jeune homme en face de lui avait l'air si déterminé, si sincère dans sa démarche. Cela aurait été un crève-cœur de lui refuser ce qu'il demandait. Néanmoins, il ne pouvait pas y aller les yeux fermés. Surtout par rapport à ce qu'il savait sur les Zabini.
« Je vous rassure, je n'ai pas besoin d'un résumé exhaustif de votre vie. » le rassura-t-il en souriant.
Il amena son Pumpkin Macchiato à ses lèvres pour en boire une gorgée en écoutant attentivement Ares parler. A l'entendre, il avait l'impression que celui-ci subissait une sorte de crise identitaire. Octavius se sentit comme proche de son interlocuteur face à cette information pour avoir vécu sensiblement la même expérience à plusieurs reprises. Il ne voulait pas se laisser attendrir. Sinon, cela aurait été le début de la fin. On ne le voyait pas derrière son sourire, mais son cerveau carburait.
« J'aurais juste une question. Vous n'êtes pas obligé de me répondre. Vous avez grandi au Royaume Uni ou à l'étranger ? »
La culture dans laquelle on avait grandi influençait la façon dont on se comportait ou pensait au même titre que le milieu social dans lequel on évoluait. Il y avait également le vécu personnel. La personnalité d'une personne n'était jamais complètement innée. Un bébé à la naissance n'est pas indépendant. Il a juste plus ou moins — selon les personnes — à l'être en grandissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty
MessageSujet: Re: Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius Empty

Revenir en haut Aller en bas

Raconte moi la couleur des gris-gris | Ares & Octavius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une Vodoun dans la ville.
» Caniche x griffon gris 5 ans (bethune 62)
» Les Havres Gris
» Petit caniche 17 ans - gris taille nain - (62)
» OSCAR caniche gris mâle 6 ans,refuge de Dunkerque (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres
 :: Le chemin de traverse :: 
Tsarducks Coffee
-