GRYFFONDOR : 195 pts | POUFSOUFFLE : 247 pts | SERDAIGLE : 386 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Serpentard VS Gryffondor et Poufsouffle VS Serdaigle !

Partagez

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyLun 8 Avr 2019 - 10:07

Le membre 'Professeur Slughorn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1294
| AVATARS / CRÉDITS : DCriss test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyLun 8 Avr 2019 - 19:40

James était bien content d'avoir réagi le plus rapidement pour aller chercher les ingrédients parce qu'il avait pu récupérer les yeux de triton les plus frais et une branche de valériane encore entières sur laquelle il pourrait sélectionner les plus jolies fleurs. Il espérait avoir impressionné Agatha par sa rapidité et son dévouement à leur potion (mais surtout à la jeune femme, vers qui il revint en marchant très très vite : plus de temps il passerait à ses côtés, plus heureux il était). Mais quand il regagna sa place, il aperçut la culotte de Wilda et rougit vivement jusqu'aux oreilles en détournant le regard.
Il espérait qu'Agatha n'ait pas vu que son regard s'était attardé une seconde de trop sur le sous-vêtement rouge... C'est qu'il n'avait pas pu s'empêcher de se demander si, à Serdaigle, toutes les filles (et donc son binôme...) avaient d'aussi jolis sous-vêtements... Aussi il ne vint pas en aide à la capitaine de Serdaigle (qui lui avait en plus volé la vedette une fois de plus en répondant correctement à la question de Slughorn).
Aussi, se précipita-t-il pour ne fixer que les ingrédients qu'il préparait avec soin, pendant qu'Agatha les incorporait à la potion dont elle gérait parfaitement la confection. Il ne pouvait s'empêcher, entre deux gestes, de jeter un oeil aux gestes précis et gracieux de la Serdaigle.

« Tu es si douée, Agatha Lloyd... » adula-t-il la jeune femme, les yeux emplis d'admiration. « Tu pourrais me donner des cours privés, peut-être... Ce sera l'occasion de passer du temps ensemble ! »

Mais derrière cette proposition, il imaginait surtout faire tout sauf des potions.


(3/6 +1 : 4/6)
1-2-5-6 : La potion est une réussite complète, James en profite pour s'installer auprès d'Agatha et lui faire mille compliments.
3-4 : La teinte jusque là parfaite de la potion varie au dernier moment, sûrement que James a coupé trop grossièrement les ingrédients, déconcentré par la beauté de sa binôme. Il a tout gâché et il regarde le fond du chaudron l'air désespéré...

Spoiler:
 

______________________________
C O R N E D R U E


Dernière édition par James Potter le Lun 8 Avr 2019 - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyLun 8 Avr 2019 - 19:40

Le membre 'James Potter' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorcas Meadowes



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 270
| AVATARS / CRÉDITS : ღ Alisha Boe ღ Blake. (c)
| SANG : ღ Née-Moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Des Chaines
| PATRONUS : Une Gazelle
| POINTS DE COMPÉTENCE :

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyLun 8 Avr 2019 - 19:49

Pour avoir froid, la poursuiveuse par intérim ne pouvait pas avoir plus froid que lorsqu'elle avait pris place aux côtés de Sirius Black. Elle lui rendit sa remarque par une moue enfantine avant de s'enfouir un peu plus dans son énorme écharpe. « Mais bien sûr, prends-moi pour Bigfoot tant qu'on y est ! » fit-elle avant de commencer à prendre des notes, sans pour autant que le regard de son petit-ami factice en direction de sa meilleure amie ne lui échappe. Un léger rire lui échappa des lèvres avec une discrétion inouïe tandis qu'il se renfrognait sur sa chaise avant de décider de lui changer les idées en lui offrant un chocolat tandis qu'il tirait sur son écharpe. « Non, mais ! » fit-elle avant d'enlever cette masse de laine colorée et de la poser sur son dossier.

Tout deux se mêlèrent dans la foule tandis que le jeune homme lâcha un rugissement qu'elle s'empressa de camoufler avec un semblant de réponse à son professeur qui semblait tout à fait satisfait de sa réponse au vu des cinq point qui venaient de lui être apportés. Elle mit un léger coup de coude dans les côtes du Gryffondor poussant celui-ci vers le chaudron de haine. « Toi, alors... » fit-elle en rigolant tandis qu'il se marrait également de sa réponse. Dorcas cernait presque parfaitement le caractère de Sirius Black, à vrai dire, ils étaient semblables sur de nombreux points et il n'était guère difficile d'imaginer ce qu'avait pu sentir Sirius au vu des propos qu'il tenait sur la famille Black. Elle n'y fit pourtant aucune allusion, en voyant qu'il était déjà assez remonté contre Marlene et son Poufsouffle de petit ami.

Les cris de Slughorn la fit redescendre sur terre et elle plaque la main sur sa bouche pour éviter de rire une fois de plus, décidément ce cours était hilarant — pour une fois — et l'hilarité générale semblait confirmer son avis. Elle se passa la main sur le visage, tandis que le gardien des Rouge et Or lui faisait remarquer que son propre meilleur ami n'était pas bien malin d'en arriver là devant celle qui avait subit ses déclarations d'amour pendant des années — trop d'années. « James est un idiot ! Que veux-tu qu'on y fasse ? » dit-elle en retournant s'assoir à sa paillasse, mais avant qu'elle ne puisse ajouter que sortir avec la bleue était déjà une idiotie sans nom, Slug' se mit à hurler, la faisant sursauter au passage. Que cette scène était magique. 30 points enlevés au Serpents. Complètement magique. Adieu Malefoy et Wilkes junior et bonne chance au Serdaigle qui semblait se décomposer en voyant Avery s'assoir à ses côtés. Le pauvre.

« Tu vas chercher les ingrédients ? » fit la jeune fille, un énorme sourire de satisfaction sur le visage tandis que le jeune homme s'exécutait. Elle se mit à couper le gui et le gingembre avec application tandis qu'une légère ride se formait entre ses sourcils et que sa langue avait décidée de se loger dans le coin droit de sa bouche. Pour une fois qu'elle était totalement concentrée, c'était une chose rare...

1, 2, 3 : ... en plus si elle le restait c'était franchement magique. La potion se teinta d'une très jolie couleur nacrée tandis qu'elle ajoutait le gui dans la potion. Deux tours dans le sens des aiguilles d'une montre, et c'était à Sirius de jouer.

4, 5, 6 : ... mais rien n'était fait pour durer. Normal. La potion se teinta d'une très jolie couleur nacrée tandis qu'elle ajoutait le gui dans la potion. Deux tours dans le sens anti-horaire et la potion pris une teinte mauve. Ouupppps ? Peut-être que deux ou trois pétales de roses blanches suffiraient ? Ou pas.


Dernière édition par Dorcas Meadowes le Lun 8 Avr 2019 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyLun 8 Avr 2019 - 19:49

Le membre 'Dorcas Meadowes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 462
| AVATARS / CRÉDITS : Robert Sheehan - angel dust - Bazzart
| SANG : Pur


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyMer 10 Avr 2019 - 13:39

À sa remarque concernant James, Dorcas eut un grand sourire. Éblouissant. Il sembla au Gryffondor que son cœur ratait un battement. Il regardait Dorcas pour la première fois, et la trouva vraiment très belle. Son énergie et son enthousiasme allaient de paire avec ce visage franc, ces yeux malicieux, ces longs cheveux châtains.

Lorsqu'elle enleva son écharpe, libérant son cou, Sirius dévora la peau nue du regard, rêvant d'y déposer une ribambelle de baisers. Pris entièrement par sa passion nouvelle, il ne faisait guère attention à ce qu'il se passait autour d'eux. Les remontrances de Slugorhn à l'encontre des serpentard honnis ne lui firent aucun effet, il n'écouta nullement les consignes, il en oublia même qu'il était en cours.

En effet, seule lui importait la magnifique Dorcas - elle qu'il ne considérait pourtant que comme une pote voilà quelques minutes. C'était donc ça être amoureux ? Ne vouloir respirer que le même air que sa dulcinée ?
Oui, je vais chercher les ingrédients, soupira-t-il, presque au bord de l'extase à l'idée qu'elle pût compter sur lui pour une tâche aussi délicate.

Il regarda le tableau, s'appliqua à retenir les composantes de la potion et les ramena, décidé à remplir sa mission de la plus exceptionnelle manière qu'il fût.
Tandis que Dorcas entamait la potion, Sirius se colla dans son dos, humant autant son parfum que celui, sucré, de la potion en devenir.
Tu sens merveilleusement bon, dit le jeune Black en lui caressant les cheveux.


Compétences : 4/6

6, 1 : aaaargh, trop de gingembre, la potion s'éclaircit et devient presque transparente.
Le reste : 15g de gingembre haché de la meilleure façon qui soit par Dorcas, on laisse mijoter deux minutes avant d'ajouter un crin de licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyMer 10 Avr 2019 - 13:39

Le membre 'Sirius Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 431
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by Swan/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyJeu 11 Avr 2019 - 19:37

Lily n'avait rarement aussi peu suivie en potion que dans ce cours. Elle entendait bien l'agitation autour d'elle mais elle n'arrivait pas à y trouver de quelconque intérêt. Tout en elle se focalisait sur sa voisine. Et cette soudaine promiscuité la gênait, étrangement. La blonde était si belle, si parfaite à ses yeux qu'elle se sentait indigne de pouvoir la cotoyer d'aussi près.

Aussi la rousse se mit en tête de gagner ses faveurs en s'édifiant de la meilleure manière qui soit pour séduire une aigle : sa matière grise. La main tremblante, elle tenta sa chance. Celle-ci ne fit pas mouche auprès de son professeur mais le souffle de sa camarade sur elle la détourna de sa déception. Une nouvelle rougeur envahie ses joues tandis que la jeune fille se sentait trembler de toute part. Elle était si proche. Un simple mouvement de tête et elle pourrait effleurer sa peau de ses lèvres.

Lily retint sa respiration tandis que Svetlana se pencha davantage vers elle pour emprunter de l'encre. De plus en plus tendue en voyant approcher cette douceur tentatrice, la rousse se crispa sur sa plume. Lorsque l'une de ses mèches éclatante la frôla, la préfète recula brusquement, bousculant encre et tabouret qui s'effondrèrent dans un bruit.
- Les ingrédients, hum, j'y vais, déclara-t-elle en bafouillant et s'éloignant au plus vite.
Elle avait des pensées. Des pensées anormales d'elle et de son amie. Que devait-elle faire ? Que se passait-il donc ? L'amour arrivait-il donc ainsi, sans crier gare ? Et qu'en était il de toute ces histoires. Les femmes n'étaient donc pas faites pour aimer les hommes ? Lorsqu'elle voyait l'effet que lui faisait Lana, elle comprenait soudain pourquoi elle avait toujours refusé les avances qu'on lui faisait. Mais aujourd'hui en avait-elle envie ?

La jeune fille toute troublée revint vers sa table où elle déposa délicatement chaque ingrédient, comme une offrande à sa divinité.
Elle taille et coupe avec finesse, sentant sur elle le regard de l'autre, sa chère Lana.
- Je me sens pousser des ailes à travailler avec toi. Le travail ne devrait pas être trop fastidieux, osa-t-elle un faible sourire aux lèvres. Aussitôt elle se maudit pour cette remarque à deux noises. Qu'est-ce que c'était que ça et pourquoi ne pas parler de la météo tant qu'elle y était ?
Lily meurtrissait sa lèvre sans s'en rendre compte, trop soucieuse de bien faire dans les yeux de la blonde.

competence : 5/6

1 : Obnubilée par la blonde Lily met le gingembre en tout premier au lieu de le réserver pour la fin. La couleur du mélange vire au doré. "Oh comme tes cheveux" s'exclama la Gryffondor peu perturbée par sa faute.

Le reste : La potion avance plutôt bien. Lily lance des regards en coin à sa coéquipière tout en mettant ses ingrédients dans le chaudron

[HJ: je suis dans un endroit où le wifi bug. Je croise les doigts pour ce lancer de dé.[/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyJeu 11 Avr 2019 - 19:37

Le membre 'Lily Evans' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilda Griffiths



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 449
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyVen 12 Avr 2019 - 4:07

Les deux mains biens serrées sur ses fesses pour camoufler ce que laissait entrevoir la déchirure de sa jupe, Wilda se mit à taper du pied nerveusement lorsqu’elle aperçut leur professeur circuler entre les paillasses, « vite, vite, vite » siffla-t-elle nerveusement entre ses dents à l’intention de Pettigrew. La jeune femme n’était pas particulièrement dérangée ou malaisée par son pépin vestimentaire, mais elle n’avait définitivement pas le temps pour une retenue de plus – que Phoenix Flint et ses idées hors couvre-feu soient maudites – les entrainements des Serdaigles en dépendaient et ce n’était pas en chômant qu’on gardait la Coupe! Étrangement, Peter l’ignora vertement, non sans avoir rigolé, puis décampé, la laissant seule à son sort. Le visage de la sorcière se déconfit et elle reposa ses fesses sur son tabouret. Muette comme une taupe, elle fixa leur chaudron alors qu’une tempête d’émotions et de réflexions tourbillonnait dans sa tête. Les larmes lui montèrent aux yeux : le refus de Peter de lui venir en aide l’avait profondément blessé. Les sentiments qu’elle éprouvait à présent pour lui n’étaient peut-être pas réciprocités par le blondinet, mais elle le connaissait gentils, voir généreux, aidant. Ils n’étaient pas proches, mais la capitaine était convaincue qu’ils avaient, au moins, un respect mutuel l’un envers l’autre, elle s’était trompée. Wilda se sentait ridiculisée, réduite, mise de côté et le fait que l’instigateur de cette vague de sentiments soit l’homme duquel elle était amoureuse rendait la situation encore plus difficile à avaler.

Celui-ci revint avec les ingrédients requis pour qu’ils puissent mener leur potion à bien, et, alors qu’il s’afférait à les couper, elle, se concentrait à lever les yeux vers le haut gauche afin d’empêcher les larmes de franchir ses yeux – un vieux truc que son père lui avait donné. Sans oser le regarder, de peur qu’il saisisse comment il l’avait bouleversé – elle ne comprenait toujours pas comment et pourquoi les gestes de son partenaire l’affectaient autant – elle sélectionna quelques ingrédients, tout en tentant de les portionner selon les quantités prescrites dans leur grimoire.

2-4 : L'humidité dans ses yeux l'empêche de bien distinguer les quantités et ça se voit : après avoir fait croire à un début de réussite, la portion tourne au mauve pimpant et ensuite au vert caca, avec l'odeur qui s'en dégage.
Le reste: Elle lui avait dit: ils feraient la potion la plus réussite de la classe, le résultat fut celui attendu par leur professeur. Elle secoua la tête pour tenter de chasser sa soudaine tristesse et offrit un faible sourire triste à Peter. Elle trouverait plus tard comment régler son problème d'exhibitionisme

______________________________

HEART BROKEN I miss you and it's killing me... but I need to start living again

WILDA GRIFFITHS


Dernière édition par Wilda Griffiths le Ven 12 Avr 2019 - 4:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyVen 12 Avr 2019 - 4:07

Le membre 'Wilda Griffiths' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmeline Vance



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 156
| AVATARS / CRÉDITS : Kristen Stewart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une ombre
| PATRONUS : un colibri
| POINTS DE COMPÉTENCE :

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyVen 12 Avr 2019 - 11:58

Tandis qu'elle écrivait « feuille de gui » sur son parchemin, la jeune fille sursauta à nouveau par le vacarme du fond de la classe et le Professeur qui vociférait sur les éléments perturbateurs. Si ça continuait il ne resterait plus personne à part leur ainé et son amie réconfortante l'hydromel. Le chaos régnait et les points en moins pleuvaient au gré de l'énervement de leur Professeur. Tant que le sablier de Rowena restait intacte, cela ne gênait pas la septième année. Reportant son attention sur son meilleur ami elle chuchota à son adresse : « La Saint Valentin, ça rend vraiment fou ! ». Saul la dévisagea sans répondre, affichant un air un peu bête qu'elle ne lui reconnaissait pas : « Eh t'as entendu ? Ils agissent vraiment trop bizarrement ! ». Toujours rien, mis à part ce geste inattendu - et un peu inespéré, admit-elle – qui arriva, aussi discrètement que soudainement. Ecarlate, les joues en feu, Emma bredouilla quelque chose d'inaudible avant d'accepter ce geste comme une cadeau. Leur binôme se lança alors dans la préparation de la potion, avec une synchronisation parfaite. Chacun anticipant le geste ou la parole de l'autre, exécutant ensemble chaque étape dans une valse millimétrée. A mi-chemin, la couleur arborait la teinte décrite dans le manuel et l'odeur semblait également correspondre. Emma continua de suivre scrupuleusement la recette et finit par ajouter l'ultime ingrédient :

3/6 en potion :
1,2,3 : « de la sauge bien sûr pour ses propriétés d'apaisement ». La potion explose. Loupée... la tâche d'encre au début du mot la fit se tromper. C'était de la courge !!!!!! De la courge !!! C'est toi la grosse courge !!

4,5,6 : « de la courge … Tiens étrange de la courge dans cette potion ». Pourtant cela fonctionne, la teinte s'intensifie, tout comme l'odeur. C'est une réussite !!! Le sourire triomphant, le regard lumineux, la jeune Emmeline Vance  n'est plus une quiche en potion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyVen 12 Avr 2019 - 11:58

Le membre 'Emmeline Vance' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 212
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyDim 14 Avr 2019 - 9:53

Le maître de potions poursuivait sa tournée des chaudrons et force était de constater que l’amortentia ne faisait pas ressortir que le pire de tous ses élèves. Monsieur Potter, lorsqu’il cherchait à se rapprocher de sa partenaire autrement qu’en soudant ensemble leurs chaises, présentait un franc progrès dans cet art. « Bien ! ». Il n’aurait su en dire autant de Miss Dorcas et de Monsieur Black. L’examen de leur concoction se passa de commentaire et il s’empressa plutôt d’admirer les élèves de son club - Miss Evans, Griffiths et Vance - à l’ouvrage. « Excellent, vraiment excellent ! ». Il avait maintenant fait tout le tour de leur classe.

Agatha & James : potion réussie (10 points chacun + meilleure potion si dé = 1, 2)
Saul & Emmeline : potion réussie (10 points chacun + meilleure potion si dé = 3, 4)
Svetlana & Lily : potion presque réussie (5 points chacun)
Lindsay & Phoenix : potion ratée
Jyn & Ambrosius : potion presque réussie (5 points chacun)
Marlene & Ludovic : potion ratée
Wilda & Peter :  potion réussie (10 points chacun + meilleure potion si dé = 5, 6)
Marcus & Thomas : potion ratée
Sirius & Dorcas : potion ratée
Rosalyn & Swann : potion ratée
Nkiru & Darya : potion ratée


« Voilà, Monsieur Potter, quand vous vous concentrez ! Miss Lloyd et vous avez exécuté la meilleure potion. Je vous récompense avec cet antidote à un philtre d’amour si d’aventure vous deviez en avoir usage, qui sait ? ». Il dissipa sa gêne dans un petit rire qui conduisit certains élèves de sa classe à le scruter étrangement. « Bien ! - préféra-t-il couper leurs réflexions en parlant plus fort - Vous pouvez tous partir déjeuner cinq minutes avant la fin de la … ». Mais le rire de Peeves - aussi supportable que le bruit d’ongles sur un tableau d’ardoise - retentit dans le cachot pour couvrir la fin de sa réflexion. Il profita de l’abasourdissement général pour professer le premier couplet d'une chansonnette peu inspirée et leur lancer des bouts de craie à la façon de flèches de cupidon. « Les élèves sont des pigeons, leur amour est trop mignon, P’tit Potter préfère les blondes et P’tit Gros c’est un idiot. Les élèves sont des pigeons, leur amour est trop bidon, Avery se fâchera rouge, c’est - c’est - c’est la couleur des culottes de Griffesses ! ». Le Professeur - qui avait maintenant bien identifié l’auteur de la vilaine farce - remonta ses manches sur ses bras avant de sortir sa baguette. L’esprit frappeur disparut prestement mais son caquètement résonna encore dans un couloir lointain. Il chanterait encore cette chanson pendant tout le mois de février.

Conclusion partie pratique et classe:
 

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain


Dernière édition par Professeur Slughorn le Dim 14 Avr 2019 - 11:03, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5857
| SANG : Hasardeuse


CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 EmptyDim 14 Avr 2019 - 9:53

Le membre 'Professeur Slughorn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas

CLASSE DE FÉVRIER 1977 | Saint-Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Sujets similaires

-
» Bonne saint valentin
» Bonne Saint-Valentin à tous
» [RP] Messe de la Saint-Valentin, et au revoir mon frère
» Une bien triste Saint-Valentin
» Animation Saint-Valentin : Le Bal des Fantômes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Les sous-sol
 :: Le cours de potions
-