GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

Le cadeau ~ Darius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Luzia Ozores

Luzia Ozores


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 814
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Babine - Bazzart'
| SANG : Mêlé


Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius EmptySam 2 Mar 2019 - 19:41

Luzia avait appris la nouvelle il y avait deux mois : Moran et Gardenia attendaient un enfant ! Elle était restée ébahie devant sa lettre, figée comme une statue, incapable de savoir si elle était choquée ou contente. La deuxième option avait fini par l'emporter. Puis, il y avait quelques semaines, Moran avait répondu à son courrier de félicitations et lui avait appris par le même hibou qu'elle était toute désignée pour devenir la marraine du petit Powell. Incroyable !
La jeune Ozores était touchée d'avoir été choisie pour ce rôle. Elle y voyait là l'amitié et la confiance que Moran lui témoignait. Elle, marraine ? Voilà qui la plongeait soudainement dans la vie d'adulte.

La naissance approchait et, c'était la raison pour laquelle Luzia se trouvait à Londres pendant les vacances d'hiver : il fallait trouver un cadeau de naissance pour le futur Royal Baby, comme Luzia s'amusait à l'appeler. Quoi de mieux que les multiples boutiques de la capitale pour trouver le cadeau idéal ?
Cependant, elle était loin d'être détendue : elle devait se mettre d'accord avec le parrain de l'enfant au sujet du cadeau et tous deux devaient passer la journée à Londres pour remplir la mission à bien. Luzia souhaitait offrir aussi des cadeaux aux jeunes parents, car c'était quand même eux qu'il fallait féliciter.
Or, le parrain qui avait été choisi n'était autre que Darius Abbot.
Darius Abbot, que Luzia n'avait pas revu depuis la fête d'anniversaire de Wilda et de Doway.
Fête, à laquelle Luzia avait un peu bu - merci le beer-quidditch.
Fête à laquelle Luzia avait embrassé Darius.
Baiser qu'elle avait vraiment apprécié et elle était sûre que c'était réciproque.
Mais depuis, ils n'avaient pas eu un seul contact, gênés par la situation. Ils s'étaient envoyé des hiboux pour caler cette journée, mais aucun n'avait fait allusion à leur échange de salive estival dans leur lettre.

Luzia resserra son écharpe autour de son cou, frissonnant dans le froid de l'hiver - mais surtout à cause du trac - et regardant autour d'elle pour tenter d'apercevoir Darius qui ne devait plus tarder à arriver, à présent.

Citation :
Ouvrir un sujet ▬ 2 dragées

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Darius O. Abbot

Darius O. Abbot


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 353
| AVATARS / CRÉDITS : › Sam Claflin by soapflaws
| SANG : › Sang-pur, mais quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Re: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius EmptyDim 3 Mar 2019 - 22:25

Ta petite horloge sonna lorsque l’heure fut arrivée. Tu relevas ton nez de ton livre et regardas les aiguilles. En effet, il était temps. Tu soupiras et posas tes lunettes à côté du bouquin que tu refermas doucement avant de réfléchir un instant, doigts entremêlés. Cela faisait six mois que tu avais quitté Poudlard. En six mois, beaucoup de choses s’étaient passées. Enfin. A la fois beaucoup et peu de choses. Tu étais rentré à l’Ecole Supérieure de Magie – sans surprise – où tu excellais encore – toujours sans surprise. Les cours étaient passionnants, et bien que tu voulais pratiquer davantage la botanique et les potions, la théorie était tout aussi importante à tes yeux. Il ne fallait pas la négliger. D’autant que son contenu ici était fort différent de ce que tu avais pu apprendre ces sept dernières années. Le vocabulaire était beaucoup plus poussé, vous alliez davantage au fond des choses.
Mais si tu pensais à tes études en ce moment-même, c’était peut-être parce que tu ne voulais pas penser à autre-chose. Ou que tu préférais ne pas penser à l’endroit où tu allais devoir te rendre dans quelques instants après avoir enfilé ton manteau. La personne que tu allais rencontrer, tu ne l’avais pas vue depuis ce fameux soir. Vous ne vous étiez donné aucunes nouvelles, beaucoup trop gênés pour en parler l’un et l’autre. Tout d’abord parce que vous étiez complètement bourrés ce soir-là. Que vous étiez bourrés mais que tu savais que tu avais apprécié, comme elle avait apprécié. Et quoi de plus effrayant que de se confronter à ses sentiments ? Ton cousin et Gardenia avaient peut-être pensé faire une bonne action en vous nommant parrain et marraine de leur futur enfant, mais dans tous les cas cela restait extrêmement gênant. Surtout si elle ne ressentait rien pour toi au final.
Puisant dans le fond de ce qu’il te restait de motivation, tu te levas et enfilas ton manteau. Dans vos derniers et courts échanges, vous vous étiez donné rendez-vous dans une rue que tu commençais à bien connaître, non loin de là où tu étudiais. C’était le moment de faire preuve d’un peu de courage. Tu fermas les yeux et transplanas.
Lorsque tu les rouvris, tu étais au bout de ladite rue. En soufflant dans le vent glacial, tu resserras ton manteau et avanças d’un pas rapide en cherchant l’Espagnole des yeux… Jusqu’à la voir à un pas de toi. Elle n’avait pas changé. Enfin si. Elle avait changé. Elle se transformait en femme petit à petit et ses yeux laissaient entrevoir la maturité qu’elle avait acquis ses derniers mois. Tu déglutis.
– Bonjour Luzia.
Il était difficile de faire comme si de rien n’était alors que tu étais sans conteste attiré par elle.
Revenir en haut Aller en bas
Luzia Ozores

Luzia Ozores


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 814
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Babine - Bazzart'
| SANG : Mêlé


Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Re: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius EmptyLun 15 Avr 2019 - 13:19

Pour garder contenance, Luzia ne cessait de vérifier son reflet dans son miroir de poche. Elle savait qu'elle bredouillerait et s'emmêlerait quand elle parlerait. Aussi tenait-elle à ne pas paraître échevelée, et passait-elle la main dans sa chevelure pour calmer les mèches affolées par la brise hivernale.

Un craquement retentit soudainement. La jeune Ozores, qui s'y était préparée, ne sursauta pas et tourna le regard vers l'endroit où venait d'apparaître Darius Abbot.
Il n'avait pas changé, mais lui parut encore plus beau que dans son souvenir. Ses cheveux frémissaient dans l'air londonien, son long manteau allongeait sa silhouette, un doux sourire fleurit sur ses lèvres.

Bonjour Darius, répondit Luzia en se sentant rougir.
Elle espérait être restée suffisamment longtemps dehors pour que l'on pût supputer que le rouge de ses joues était lié à la température extérieure et non à la tempête qui faisait rage entre elle.
Ils échangèrent deux bises et Luzia coupa sa respiration pour ne pas humer le parfum de l'ancien Serdaigle.
Merci d'être venu, dit-elle rapidement, je pense que c'est une bonne idée d'unir nos deux budgets pour faire un méga regalo à notre...

Le mot ne sortit pas de suite et elle adressa à Darius un sourire un peu perplexe tout en continuant :
... À notre filleul.

Elle n'en revenait pas de la chose : Moran était vraiment en couple avec Gardenia, posé. Ils attendaient un enfant. Et elle, Luzia Ozores, à peine majeure, pas encore sortie de Poudlard, elle était marraine d'un être qui poussait à chaque instant dans le ventre de son amie.
Acheter ce cadeau, c'était accepter cette réalité.
J'ai du mal à m'en rendre compte, glissa-t-elle tandis qu'ils s'avançaient vers une rue bien plus fréquentée, jalonnée de boutiques en tout genre. J'imagine que c'est pareil pour toi...

L'Espagnole coula un regard vers Darius, regardant son profil avec attention, s'attardant sur la fossette qui creusait sa joue quand il souriait.

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Darius O. Abbot

Darius O. Abbot


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 353
| AVATARS / CRÉDITS : › Sam Claflin by soapflaws
| SANG : › Sang-pur, mais quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Re: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius EmptyMar 16 Avr 2019 - 20:03

Cela faisait vraiment bizarre de la revoir après tant de mois. Déjà ses premières lettres l’avaient été. Tu n’avais pas su quoi faire au départ, avant de te dire qu’il fallait lui répondre rapidement. Il fallait mettre ce qu’il s’était passé entre vous entre parenthèses et se concentrer sur la naissance du bébé à venir. Tu étais quasiment certain que ton cousin et Gardenia l’avaient fait exprès. Tu avais déjà parlé de ton attirance certain pour Luzia à Moran, il était évident que l’ancien Serpentard avait passé le mot à sa femme. Qu’est-ce que tu le détestais par moment… D’autant plus qu’il savait ce qu’il s’était passé à l’anniversaire de Willy. Il le savait, il l’avait vu. Toute cette situation était beaucoup trop gênante. Mais tu t’efforçais à paraître normal, souriant comme d’habitude, alors que tu étais tout sauf serein. Alliez-vous parler de ce qu’il s’était passé la dernière fois ? Ou bien faire comme si de rien n’était ? Et puis tu n’étais même pas sûr que tu l’intéressais réellement. Aux dernières nouvelles, l’Espagnole était tombée dans les bras de Rosier, et entre toi et Rosier le fossé était plutôt profond. Autrement il y avait eu Dowey, mais pareil, tu n’étais pas du tout comme lui. En fait, tu n’étais pas sûr d’être son type de gars. Peut-être trop intello ? Trop gentil ? Les filles disaient souvent ça, « oui bon, il est gentil quoi ». Un compliment qui, dans ce contexte, se révélait être le pire des mots. Un individu réduit au terme de « gentil ».
Tu te penchas pour lui faire la bise, et à ce moment-là ton cerveau s’embrouilla complètement. Les sentiments, tout ça… C’était vraiment compliqué.
– Notre ?
– À notre filleul.
Tu ris doucement pendant que vous vous dirigiez vers une autre rue. Il est vrai que la situation était assez comique. Vous sortiez à peine de l’adolescence et voilà que les responsabilités adultes vous tombaient dessus au premier tournant. Enfin, le plus dur devait être pour Moran et Gardenia. La situation n’avait pas dû être facile au début. Surtout que cet enfant avait été un accident, au début. Devoir grandir plus vite que son âge n’était pas des plus agréables.
– Oui, complètement, avouas-tu en fourrant tes mains dans tes poches, un sourire aux lèvres. S’il y en avait bien un que je ne pensais pas être père tout de suite, c’est bien Moran.
Tu connaissais suffisamment ton cousin pour savoir qu’il était le type de personne à vouloir profiter de sa jeunesse, faire toutes les bêtises possibles et imaginables avant de finalement se poser et assumer ses responsabilités d’adultes. La vie l’avait privé de tout ça.
– Ça a dû être dur pour eux alors, tu tournas la tête vers elle, autant qu’on leur facilite la tâche.
Tu restas là un court instant à la contempler. Si elle savait à quel rythme ton cœur battait en ce moment-même, elle prendrait sûrement peur. Paraître normal. Ton visage fit de nouveau face à la rue.
– Tu avais une idée de cadeau ?

Revenir en haut Aller en bas
Luzia Ozores

Luzia Ozores


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 814
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Babine - Bazzart'
| SANG : Mêlé


Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Re: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius EmptyJeu 11 Juil 2019 - 18:00

Darius et elle semblaient penser à la même chose : leur perplexité devant la paternité précoce de Moran montrait leur surprise.
S’il y en avait bien un que je ne pensais pas être père tout de suite, constata Darius, c’est bien Moran.
L'Espagnole lâcha un petit rire, imaginant un Moran qui s'intéresserait davantage à la qualité des petits-pots de bébé qu'aux dernières places d'un festival sorcier très couru. Moran était le seul à être parvenu à lui faire faire des bêtises - alors que Luzia avait toujours tenu à effectuer une scolarité modèle. Moran et Evan, certes.... La jeune fille chassa cependant Rosier de son esprit. Il n'était pas le moment de penser à lui, à la manière dont il s'était servi d'elle, aux conséquences désastreuses que cela avait entraîné. Et puis, penser à Rosier en présence de Darius la mettait mal à l'aise, pour une raison qu'elle ne parvenait pas vraiment à expliquer.
Quoiqu'il en soit, Moran avait réussi la prouesse de faire enfreindre le règlement à Luzia, alors même qu'elle était préfète. Elle se souvenait de l'exploration de quelques passages secrets du château. Ces moments d'interdits faisaient partie de ses meilleurs souvenirs.

J'avoue qu'ils ne nous avaient pas préparé à cela, appuya Luzia.
Darius ajouta qu'il était de leur devoir, à eux, les parrains, de les aider. La jeune Ozores opina.
Je me vois déjà jouer les baby-sitter. J'ai beau avoir du sang espagnol, je ne saurais pas jouer à la mama...
Tu avais une idée de cadeau ?

Ils déambulaient désormais dans une ruelle étroite mais accueillante. Les boutiques s'adossaient les unes aux autres, répandant leur lumière et leurs marchandises sur les trottoirs.
J'ai quelques idées, oui, admit Luzia en se tournant vers Darius.
Elle le surprit alors à l'observer et, quelque part dans son estomac, des papillons s'envolèrent. Désireuse de ne pas laisser son trouble l'envahir, elle poursuivit :
Je pensais à des jouets moldus, le bébé va avoir plein de jeux sorciers, vu sa famille. Ou bien des vêtements pour plus tard, quand il aura grandi. Et puis, je pensais qu'on pouvait aussi trouver quelque chose à Moran et Nia. Du thé, par exemple...

Elle haussa les épaules. Maintenant qu'elle énonçait ses idées à haute voix, elles ne les lui semblaient pas terribles.
Mais je suis ouverte à toutes suggestions, ajouta-t-elle en souriant.

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Darius O. Abbot

Darius O. Abbot


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 353
| AVATARS / CRÉDITS : › Sam Claflin by soapflaws
| SANG : › Sang-pur, mais quelle importance ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Re: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius EmptyVen 19 Juil 2019 - 16:27

Le rire de ton ancienne camarade sembla éclaircir le ciel au-dessus de toi, comme si le vent se faisait soudainement plus chaud et poussait les nuages loin de vous. Rien n’était important à présent, si ce n’était de la voir sourire ainsi. Tu étais déjà de nature profondément altruiste à faire le pitre simplement pour raviver la flamme de la joie de vivre dans le cœur des autres. Mais cette nature avait encore plus d’importance dès lors que tu adressais la parole à la belle Espagnole. Tu commençais à comprendre l’état dans lequel se trouvait ta Willy au moment de votre discussion dans la tour d’Astronomie – une éternité semblait s’être déroulée depuis. Lorsque ta meilleure amie t’avait avoué ses sentiments pour Evan Talbott, tu te refusais encore les tiens pour Luzia. Quelle bêtise.
Cette fois, ce fut à ton tour d’émettre un petit rire. Tu imaginais la Poufsouffle, un bébé entre les bras, essayant vainement de le calmer. Mais l’air de rien, tu la savais assez maternelle, une sorte d’intuition, malgré ce qu’elle pouvait en dire. Elle était de ces gens attentionnés et doux, mais qui pouvaient se permettre quelques éclats de folie de temps en temps. Luzia allait faire une bonne mère, et le futur nouveau-né était une parfaite occasion pour s’entraîner un peu. Entre le travail des deux parents, changer quelques couches n’allait pas être trop compliqué pour le parrain et la marraine. De ton côté, tu étais tout à fait ravi et même plutôt excité à l’idée de t’occuper et chouchouter un être si vulnérable. Fils unique, tu n’avais jamais pu goûter aux joies d’une fratrie. Ton seul et unique frère de sang était Moran, mais ce n’était pas pareil. Tu n’avais pas eu à changer ses couches – et Merlin soit loué !
– On s’entraidera, fis-tu comme pour la rassurer.
A présent dans une petite rue étroite mais qui offrait néanmoins un large choix de boutique où trouver son bonheur, vous commenciez à vous exprimer sur la question du cadeau. Ce n’était pas une mince affaire, mais tu étais sûr que deux cerveaux réfléchissaient bien mieux qu’un seul. Les cadeaux originaux, on ne pouvait pas dire que c’était vraiment ton fort, mais tu t’améliorais d’année en année.
Un présent moldu, voilà qui était original ! Surtout que certains objets étaient vraiment rigolos. Ne manquait plus qu’à trouver lequel.
– Super idée ! t’exclamas-tu. On pourra lui acheter des vêtements plus tard, lorsqu’il sera un peu plus grand oui. J’avais pensé à des bavoirs, tu sais les moldus en ont plein avec des messages du style « Super maman » ou « Super papa ». Quant aux jouets, ils ont aussi des sortes de petits manèges avec des petites marionnettes qu’ils suspendent au-dessus du lit, ou bien d’autres qu’ils accrochent à l’intérieur et qui font de la musique.
Tu t’étais beaucoup renseigné sur le monde moldu pendant des études à Poudlard – il faut dire que tu avais moins le temps maintenant que tu étais en école supérieure… - et les quelques fruits de tes recherches faisaient à présent surface. Et dire que tu n’avais jamais pensé que ça te servirait un jour ! Rien n’était perdu de toute façon.
– Et pour le thé, réfléchis-tu en posant un index sur ta lèvre, les sourcils froncés, ça pourrait faire l’affaire. Moran doit arrêter l’alcool maintenant qu’il va être père de toute façon, remarquas-tu dans un rire. Ou sinon un album où ils pourront stocker toutes les photos de leur enfant ?

Revenir en haut Aller en bas
Luzia Ozores

Luzia Ozores


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 814
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Babine - Bazzart'
| SANG : Mêlé


Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Re: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius EmptyVen 23 Aoû 2019 - 22:01

Luzia commençait à se détendre et à trouver ce moment partagé avec Darius bien plus naturel qu'au début. Elle convenait que Darius n'était pas quelqu'un de difficile, qu'il connaissait l'art de la conversation et que sa sympathie venait à bout de la timidité la plus tenace.
On s'entraidera, dit-il.
Luzia apprécia avec un sourire le "on" qu'il employa, et qui les liait l'un à l'autre presque magiquement, avant de comprendre le sens de sa pensée et d'en rougir. Merlin ! Fallait-il que toutes ses émotions se lussent sur son visage ?!
Les bavoirs à message, s'exclama-t-elle en se forçant à se concentrer sur ce que disait Darius, j'adore ! Peut-être peut-on essayer ici ?

Elle désigna une boutique dont la vitrine présentait des articles pour bébés à la fois drôles et stylés.
Et l'album photo, c'est aussi une excellente idée !

La boutique était exiguë, car les nombreux articles prenaient beaucoup de place. Ils furent accueillis par une avalanche de jouets aux couleurs vives, par des piles de bodies pastels.
Tu as potassé le sujet, on dirait, souligna Luzia qui n'en revenait pas qu'un jeune homme - sorcier qui plus est - pût connaître autant de choses au sujet du nécessaire à bébé.

Elle passa la main sur des peluches aussi douces qu'un pelage de chat, songea qu'elle serait capable de s'en prendre une pour elle-même, pour aller dans son appartement.
Ils continuèrent d'avancer dans les allées du magasin, l'un derrière l'autre car il n'y avait pas assez de place.
Tiens, des bavoirs à message, montra l'Espagnole en lisant "Je suis de bonne humeur, faîtes pas chier !" sur le tissus éponge.
Mais son geste fut trop brusque et son coude heurta un présentoir de toupies en bois qui dégringolèrent sur le parquet avec grand fracas.

Mierda !

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Le cadeau ~ Darius Empty
MessageSujet: Re: Le cadeau ~ Darius Le cadeau ~ Darius Empty

Revenir en haut Aller en bas

Le cadeau ~ Darius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jour 5 : Qui veut un cadeau ?
» le coin cadeau ϟ TEXAS-FLOOD
» La mort est un cadeau qu'on ne peut refuser
» Nounette` (:
» CADEAUX POUR AURORE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-