GRYFFONDOR : 195 pts | POUFSOUFFLE : 247 pts | SERDAIGLE : 386 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Serpentard VS Gryffondor et Poufsouffle VS Serdaigle !

Partagez|

La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Jyn S. Dawkins



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 336
| AVATARS / CRÉDITS : Saoirse Ronan | carolcorps
| SANG : Mêlé, père cracmol, mère sorcière


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La foudre
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Sam 16 Mar 2019 - 11:25


Jyn ressentit un frisson d'horreur en voyant Dave Goujon - et non pas Ambrosius Flint ! - s'affaler à côté d'elle comme si la place était la sienne. Elle plissa ses yeux bleus d'un air suspicieux en se demandant la catastrophe qu'il allait encore provoquer. Néanmoins, pour être tout à fait honnête, il fallait davantage avoir de la peine pour le Gryffondor que pour la petite Poufsouffle, dont les piètres compétences en métamorphose s'étaient toujours particulièrement démontrées... Elle entendit Ambrosius débouler comme s'il était poursuivit par un cognard, et le petit coeur dans la poitrine de Jyn se serra, avant qu'elle ne soit déconcentrée par son remuant binôme et la vilaine professeure qui demandait le silence. Elle leva les yeux au ciel en jouant à faire tourner sa baguette entre ses doigts. Elle écouta distraitement les paroles de Madame la Professeure de Métamorphose et laissa s'échapper un soupir dédaigneux devant le mannequin sans visage. Il lui faisait un peu peur.
Tous ses camarades semblaient déterminés à commencer mais comme son binôme lui paraissait être dans une totale léthargie - étonnant pour quelqu'un qui disait que la métamorphose, c'était sacré ! - Jyn s'agaça : « Bon oké j'ai compris je m'occupe des yeux... Pfff ». Elle pointa sa baguette au milieux du visage du mannequin, sans regarder une seule seconde le visage de l'illustre inconnu dont elle devait utiliser les traits. Elle était nulle en la matière, de toute manière...

1/6

5 : Stupéfiant. Le mannequin voit les traits de son visage se métamorphoser autour de ses yeux pour créer des traits fins, ciselés... Mais horreur, les yeux sont beaucoup plus clairs que ceux de l'individu. Jyn aurait vraiment dû regarder la photo avant de lancer son sortilège...
LE RESTE : Le sortilège rebondit et touche le livre de Dave, lequel se retrouve avec un oeil en plein milieu de la page de garde. Ce livre est désormais un cyclope, c'est incroyable.

Score:
 


Dernière édition par Jyn S. Dawkins le Sam 16 Mar 2019 - 11:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5716
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Sam 16 Mar 2019 - 11:25

Le membre 'Jyn S. Dawkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius J. Flint



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 290
| AVATARS / CRÉDITS : Finn Wolfhard (made by anesidora)
| SANG : Sang pur, même si cela n'a pas vraiment d'importance à ses yeux.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le fantôme de Pépé Urias
| PATRONUS : Un sphynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 8:48

Ambrosius grimaça lorsque Mrs Powell lui demanda s'il allait bien, puis se mit à rire, un peu gêné, avant que son rire ne s'étouffe dans sa gorge lorsque Vespyr posa son derrière sur la chaise à côté de lui.
— Salut, Vespyr ... fit un Ambrosius sur la défensive - c'est qu'il était à peu près certain d'avoir entendu le rire très caractéristique de la sorcière dans le couloir tandis qu'il détalait pour échapper à Peeves.
A la suite des explications du professeur McGonagall, des mannequins apparurent, dont un qui se posa au centre de la table occupée par les deux improbables promis.
— C'est un peu dégueu ... lâcha Ambrosius pour qui ce mannequin à la tête lisse avait un peu des airs d'inferius.
Néanmoins, il extirpa sa baguette magique de son sac de cours en essayant de se remémorer la formule qu'il avait peut-être lu quelque part dans son grimoire en révisant ... avait-il révisé ? Dans le doute, il sortit aussi son grimoire de son sac qu'il ouvrit au chapitre 9.
— Je vais commencer par les yeux, ok ? fit Ambrosius en plissant les paupières pour analyser les traits du célèbre joueur de Quidditch - qu'il trouvait plutôt moche, pour sa part.
Il pointa sa baguette sur le mannequin et ...

PAIR : ... lui flanqua deux yeux assez ressemblants !
IMPAIR : ... lui donna des yeux tellement asymétriques qu'on aurait cru que le Poufsouffle avait pris pour modèle un strangulot.

Score :
 


Dernière édition par Ambrosius J. Flint le Dim 17 Mar 2019 - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5716
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 8:48

Le membre 'Ambrosius J. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 1, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vespyr Wilkes



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 197
| AVATARS / CRÉDITS : © Cranberry
| SANG : ⊰ Mêlé mais c'est un secret.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Leur jardinier cracmol
| PATRONUS : Un caniche de concours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 10:03

Vespyr écoutait distraitement les explications du Professeure McGonagall, elle semblait davantage fascinée par le reste de la classe comme si elle avait été tenue de faire l’appel. Son regard s’arrêta bientôt sur la chevelure de Thomas. Lui avait-elle manquée autant que lui avait pu lui manquer pendant les vacances de noël ? Mais une horde de soupirs transis la tira rapidement de sa réflexion tandis que se déroulait le portrait d’un joueur de quidditch sous leurs yeux (supposés être ébahis ?). « Yeurk ! » fut sa seule remarque comme elle le trouvait pour sa part à la fois trop blond et trop vieux. La vue du mannequin sans visage n’était pas plus réjouissante et elle fronça les ailes  de son nez dès qu’il apparut. Ambrosius débuta bien mal l’exercice et tira un rire nasal - à la fois moqueur et à la fois amusé - à sa camarade. « C’est comme si un oeil disait repulso à l’autre ! » commenta-t-elle simplement avant de sortir sa propre baguette.

1, 2 : Des cheveux blonds poussent sur le crâne chauve du mannequin qui a l’air de moins en moins angoissant et de plus en plus débile. « J’ai réussi non ? » s’étonne-t-elle de sa réussite en écarquillant les yeux.
3, 4, 5, 6 : Des cheveux noirs de jais poussent sur le crâne du mannequin, c’est marrant, ils lui rappellent … « Oh non ! » panique la gamine en coulant un centième regard vers l’arrière du crâne de Thomas Avery. Elle plaque les mains sur sa bouche pour étouffer un cri horrifié devant la terrible représentation de son amour avec ce nouveau regard de strangulot frit.

Score 2 a écrit:
4 + 3 = 7


Dernière édition par Vespyr Wilkes le Dim 17 Mar 2019 - 11:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5716
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 10:03

Le membre 'Vespyr Wilkes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 4, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilda Griffiths



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 437
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 16:30

Un couinement à sa gauche attira son attention : une gryffondor lui demanda si elle pouvait se joindre à elle pour le cours. Pourquoi pas? Ce n’était pas Flint, mais c’était peut-être mieux ainsi, Wilda doutait que l’arrivé de 1977 ait rendu McGo plus patiente de leurs fous rire et bavardage qu’elle ne l’ait été au cours des six dernières années. « Hey ! Bien sûr, assieds-toi! Comment tu vas? » lui répondit-elle toute pimpante. « Aubérie c’est ça? » s’enquerra-t-elle afin de s’assurer d’avoir le bon nom sur la personne qui lui ferait, visiblement, office de partenaire pour le cours.

Leur professeure se dressa rapidement devant eux et présenta son assistante, causant un murmure de réactions parmi les étudiants avides de scandales et surpris d’entendre l’appellation ‘Madame’ et non ‘Miss’, suivit du nom de famille ‘Powell’ et non ‘Ollivander’. Heureusement, la direction des rouges et ors dispersa les rumeurs en offrant aux élèves quelque chose d’encore plus croustillant à se mettre sous la dent : un poster de Bavid Deckham. Wilda ne put retenir un éclat de rire qu’elle tenta d’étouffer en feignant de tousser, elle aurait juré que les pommettes de Minerva avaient rougies. La coquine ! La serdaigle se tourna brusquement vers l’arrière vers Pheonix à qui elle offrit plusieurs haussement de sourcils consécutifs et suggestifs, se retenant de lui hurler bien fort sa nouvelle révélation : McGonagall fantasmait sur Deckham ! « Il est bien plus beau en photo que dans la vraie vie, crois-moi » dit-elle à l’intention d’Aubérie, « son supposé charme éclate dès qu’il ouvre la bouche » termina-t-elle en roulant les yeux. Évidemment, la capitaine des bleues, comme la majorité des filles et garçons de son âge, avait eu une affiche de Deckham placardée sur le mur de sa chambre, jadis. Dû aux connexions de sa mère, la jeune femme avait eu la chance de le rencontrer et du haut de ses 13 ans, au moment de la rencontre, elle avait vite réalisé qu’il était seulement brillant sur un balai. « Oui professeure! » s’exclama-t-elle lorsqu’elle se fit réprimander par celle-ci, craignant maintenant qu’elle l’ait entendu critiquer son amoureux. Sans plus attendre elle sortit sa baguette et prononça la formule :

Compétence : 5/6

1 : Les yeux de Bavid prirent une teinte bleutée, tel que l’exercice le requérait. Cependant, ce n’était pas seulement les iris du mannequin qui s’était colorées, mais l’entièreté de ses globes oculaires, ce qui le rendait vachement épeurant. « Beurk…», fit-elle en reculant d’un pas.

Le reste : C’est une réussite, les iris de Bavid à en devenir passèrent de noir à bleu. Merveilleux, ensemble, elle allait peut-être réussir à créer un Deckham amélioré: aussi physiquement beau que l'original, mais muet comme une joncheruine.

Code:
 4 + ... =

______________________________

HEART BROKEN I miss you and it's killing me... but I need to start living again

WILDA GRIFFITHS


Dernière édition par Wilda Griffiths le Dim 17 Mar 2019 - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5716
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 16:30

Le membre 'Wilda Griffiths' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'le dé ' : 5

--------------------------------

#2 'le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambrosius J. Flint



POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 290
| AVATARS / CRÉDITS : Finn Wolfhard (made by anesidora)
| SANG : Sang pur, même si cela n'a pas vraiment d'importance à ses yeux.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le fantôme de Pépé Urias
| PATRONUS : Un sphynx
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 17:06

A la remarque de Vespyr concernant l'oeil qui disait repulso à l'autre, Ambrosius ne put réprimer un éclat de rire. Holy mother of Merlin, venait-il de rire à une blague de la Serpentarde ? Celle-ci s'attaqua aux cheveux du mannequin chauve tandis que, sur le siège d'à côté, Ambrosius digérait la nouvelle. Il avait ri à une blague de Vespyr Wilkes ... Le monde allait décidément très mal.
Vespyr lança son sort et, ok, euhm ... pour l'instant, c'était pas vraiment ressemblant, ni dans les yeux, ni dans les cheveux. Et même ...
— C'est bizarre, il me rappelle quelqu'un, fit Ambrosius en levant le nez de leur oeuvre pour jeter un coup d'oeil aux autres élèves présents dans la salle de classe, puis, lorsque son regard se posa sur l'arrière du crâne de Thomas Avery, le Poufsouffle tapa du plat de la main sur la table. Mais nom d'un pitiponk, c'est lui ! Regarde, on a réussi à reproduire la tronche à ...
Ambrosius tourna la tête vers Vespyr et remarqua dans quel état de choc elle était, si bien qu'il préféra garder sa réflexion pour lui et étouffa le nom du Serpentard en s'éclaircissant la voix dans son poing.
— Bon, euhm, je vais m'atteler à lui donner un nez, si tu veux bien.
Grosse ambiance ... Ambrosius pointa sa baguette vers le centre du visage du mannequin et se concentra sur le physique de leur modèle.

PAIR : Malheureusement, l'image d'Avery ne lui sort pas de la tête et il donne au mannequin le nez du Serpentard ... Enfin, à peu près, quoi.
IMPAIR : Pas mal ! Presque pas du Picasso ! Thomas Avery avec des yeux de strangulot et le nez à Bavid machin-chouette, c'était pas ça qu'il fallait faire ?


Dernière édition par Ambrosius J. Flint le Dim 17 Mar 2019 - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5716
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 17:06

Le membre 'Ambrosius J. Flint' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saul Funestar



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 325
| AVATARS / CRÉDITS : Eddie Redmayne (by me).
| SANG : Mêlé, lointaines origines moldues.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les scolopendres
| PATRONUS : Un dalmatien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 18:25

— Tiens, bonjour Lily, répondit Saul.
Lily, en s'asseyant à côté de lui, venait de sortir le Serdaigle de ses réflexions et celui-ci s'empressa de plier la lettre en quatre avant de la ranger dans l'une des poches intérieures de son sac en peau de dragon. Vivement, il retira son écharpe, sa cape et entreprit de déballer ses affaires lorsqu'il croisa le regard de Gardenia.
— Qu'est-ce qu'elle fait là ? demanda maladroitement Saul à Lily.
Mais le cours débuta sur les explications du professeur McGonagall qui répondit à la question du Serdaigle avant d'introduire le cours du jour qu'était la métamorphose corporelle, une discipline dans laquelle Saul était plutôt doué.
Un mannequin apparut devant eux et Saul poussa vivement ses grimoires et autres parchemins sur le bord de la table pour faire de la place. La consigne était simple, aussi s'empara-t-il de sa baguette, qu'il gardait d'ordinaire rangée dans la manche gauche de son pull.
— Je commence ? demanda-t-il l'autorisation à Lily tout en remontant ses manches.
Après analyse des traits du joueur de Quidditch, Saul lança l'incantation de mémoire.

1, 2, 3, 4, 5 : Conformes au modèle, le mannequin commence à prendre forme.
6 : Mais le coude du Serdaigle glisse sur le bord de la table. Le mannequin, en équilibre sur la pointe d'une plume, bouge au moment où le sortilège part de la baguette et les yeux se retrouvent au niveau des tempes.

Méta : 5/6
Score : 2 + ... = ...


Dernière édition par Saul Funestar le Dim 17 Mar 2019 - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5716
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Dim 17 Mar 2019 - 18:25

Le membre 'Saul Funestar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aubérie Mond



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 40
| AVATARS / CRÉDITS : Mélissa Benoist
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Être représentée seule sur sa tapisserie
| PATRONUS : Elephant
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Lun 18 Mar 2019 - 6:43

"Oui, c'est bien ça", bafouille t-elle en s'installant, rouge de surprise qu'elle connaisse son prénom. Ses joues reprennent leur couleur originel à l'énoncé de l'exercice. La jeune Gryffondor écarquille des yeux ronds comme des billes. Bien sur que non elle n'avait pas lu les chapitres 9 à 12 de son manuel de métamorphose. La veille au soir, érintée par sa journée dédiée à  raconter ses vacances-être heureuse d'être rentrée à Poudlard-penser à la distinction mal/femelle des strangulots, elle s'était assoupie dans son lit à baldaquin sans transition après un moment passé dans la salle commune. Wilda se dévoue pour transformer les yeux du mannequin. Son exécution aboutie à la perfection, et Aubérie ne pu s'empêcher se ressentir une pointe d'angoisse quant à sa propre réussite. Elle n'avait jamais compris cet effervescence autour du brillantissime joueur de Quidditch. Elle se garde de l'avouer à voix haute, ne souhaitant pas contrarier ses camarades. Chacun son opinion. Oubliant un instant la présence de l'élève connue de tous à ses côtés, elle feuillète en vitesse son manuel, lit en diagonale, regarde alternativement modèle et support et, empoignant sa baguette elle prononce l'incantation.
 
1-2-3 des cheveux blonds dorés poussent à mi-longueur sur les épaules du support, à la différence près qu'ils sont secs et fourchus, semblable à de la paille."Je crois qu'en réalité mon sort à réussi" dit-elle le nez élevé au-dessus de son œuvre."Je pense qu'il doit faire un soin revitalisant et un shampoing à la camomille", termine t-elle par dire la.

4-5-6 Elle se concentre sur la chevelure blonde lui rappelant celle de sa mère. Incapable de chasser la comparaison de son esprit, le mannequin se part d'une permanente digne d'un autre temps, la couleur virant des blés au platine puis au blé puis au platine... sans jamais définir une couleur. Aubérie mime un "whoua" devant la chevelure qui clignote avant de se crisper, honteuse."Désolée", murmure t-elle à son binôme.

Code:
4 + 3 = 7


Dernière édition par Aubérie Mond le Lun 18 Mar 2019 - 6:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5716
| SANG : Hasardeuse


MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Lun 18 Mar 2019 - 6:43

Le membre 'Aubérie Mond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'le dé ' : 3

--------------------------------

#2 'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter



CAPITAINE GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

CAPITAINE GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1277
| AVATARS / CRÉDITS : DCriss test /ironshy
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977 Lun 18 Mar 2019 - 11:46

Mais d’où James se faisait presque gronder comme un sale gosse parce qu’il avait légèrement taquiné sa cousine ? Alors ce serait ça, maintenant, les cours de métamorphoses ? Surveillé par sa cousine sur le moindre comportement familier à son égard ? Grosse ambiance !
En attendant, si James aimait bien le jeu de Bavid Deckham sur le terrain, il n’était pas trop motivé à l’idée de donner le visage du joueur à la figurine devant leur table. Aussi, se tourna-t-il vers Peter en mimant une généreuse poitrine devant lui : « Si ça ne tenait qu’à moi, on le transformerait en Victoria Deckham, elle est bien plus à mon goût ! Mais si McGonagall veut une petite armée de Bavid, soit ! »
Il jeta un regard sur l’image animée du joueur de Quidditch avant de formuler son sortilège, baguette pointée sur le mannequin.

Compétences en méta 5/6
1-2-4-5-6 : Le regard noir se transforme progressivement en celui du fantasme de la prof, il a même cette petite lueur de malice dans les yeux !
3 : James pensait un peu trop à Victoria et c’est finalement des yeux plus féminins, marrons et maquillés, qui apparaissent…

« Nous n’aurons pas besoin de votre aide, Madame Powell, merci bien. » fit-il enfin en voyant que Gardenia passait à certaines tables. Il avait bien insisté sur son nom de famille, avec un ton un peu trop formel qui laissait deviner une pointe d'agacement. De toute façon, il y avait bien un cours pour lequel James savait pouvoir compter sur Peter et c’était celui-ci !

Spoiler:
 

______________________________
C O R N E D R U E


Dernière édition par James Potter le Lun 18 Mar 2019 - 11:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977

Revenir en haut Aller en bas

La métamorphose corporelle - 7 janvier 1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» Les disparus du 12 janvier
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Haïti - Social : Rapatriement des haïtiens de Santiago à partir du 6 janvier
» Que s'est-il passé le 12 janvier 2010? Un ultimatum au peuple irréductible?
» samedi 7 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le deuxième étage
 :: Les cours :: 
Les cours obligatoires
 :: 
Le cours de métamorphose
-