GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
-84%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.95 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez

Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 110
| AVATARS / CRÉDITS : © Arté
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 EmptyMer 13 Nov 2019 - 11:25

Anselmus, aussi sensible soit-il à l’attrait des petites robes vertes des infirmières, ne renchérit pas sur la blague de sa belle-sœur. C’est qu’elle était têtue comme un cognard et qu’il aurait été terrible de se faire prendre au mot. Un date arrangé par ses soins était la dernière manière dont il entendait terminer sa soirée. Depuis le mariage où il avait filé à l'anglaise avec une bouteille de scotch et une demoiselle d'honneur avant la fin, sa curiosité amoureuse était en veille. Il se remettrait bien en selle sur son balai, se disait-il, mais plus tard. Et c’était bien pour cette principale raison qu’il redoutait de traîner avec elle, son souvenir entêtant ne le motivait jamais à aller de l’avant. En cet instant pourtant, ragaillardi par sa fierté, le coeur pulsant encore d’audace, le sorcier oubliait tout de ses meilleures résolutions. Il ne pouvait pas s’empêcher de rire devant le crâne numéro que lui offrait la jolie sorcière. « Fais attention au fleuve à ta droite » lui répondit-il railleur avant qu’elle ne s’éloigne de sa poussée la plus vive. Elle fendait l’air de manière assez incroyable. Les difficultés du parcours que le poufsouffle avait savamment contourné, la griffonne leur fonçait droit dessus et s’en tirait chaque fois avec une grâce qu’il n’aurait jamais su imiter.

Quand elle revint vers lui, le menton haut et la couette toujours impeccable, il l’applaudit mollement en s’attendant presque à se faire remercier par l’artiste d’une élégante révérence. Fidèle à elle-même, elle provoqua plutôt son meilleur public. « Quoi ? Tu dis juste ça parce que je ne peux pas te prouver le contraire ! » s’insurgea-t-il avec un réel amusement. Les deux anciens joueurs de quidditch avaient bien trouvé un moyen de comptabiliser leurs exploits sur un balai mais la parfaite égalité à laquelle ils étaient arrivés ne leur avait jamais permis de se départager à la fin de leur scolarité. Cela faisait maintenant une décennie que Spud n’avait plus eu le droit d’enfourcher un balai et il avait fini par se remettre de la sévère sanction. Le fait était que, quand on lui en mettait un entre les mains, il était incapable de résister à la tentation de le trafiquer pour repousser sans cesse les limites de l’objet. Le sorcier avait toujours eu quelques faiblesses d'âme. « Mais je reconnais que t’as plus de grâce sur un skateboard … - finit-il par avouer magnanime - Si je lance ma marque de planches magiques, j’oublierai pas de te proposer d’en être l’égérie ! ». Et comme pour répondre à son commentaire, les gamins de la bande qui étaient venus récupérer leur planche ne purent s’empêcher de reluquer la sorcière d’un nouvel oeil. Spud eut un nouvel éclat de rire en entendant l’un d’eux la qualifier de ‘trop chaude la meuf’. Elle était apparemment dotée d’une plus grande popularité chez les ados que chez les gobelins. « On a même le nom de la campagne ! » et devant leur soudaine complicité retrouvée, dont il avait momentanément oublié de se protéger, il ne pouvait plus s’empêcher de l’embêter. Le geste d'affection qu'il lui avait refusé lorsqu'elle lui avait fait la surprise de le rejoindre, il le lui offrit enfin. Le sorcier passa son bras par-dessus les minces épaules de sa belle soeur et la serra momentanément contre lui. Ses lèvres réapprenaient à sourire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alizea Spudmore

Alizea Spudmore


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 69
| AVATARS / CRÉDITS : Lindsey Morgan © Gajah
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'abandon.
| PATRONUS : Un Quetzal.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 EmptyLun 13 Jan 2020 - 20:57

Enfin, enfin, le vrai Spud refaisait surface ! Que cette complicité lui avait manqué ! Alizea en avait conscience, mais avait sous-estimé à quel point. Elle goûtait à nouveau au bonheur d’être le chat de son chien, la complice victime de ses piques à tout-va. Si l’allemand blaguait, c’est qu’il s’ouvrait à nouveau, et que la porte ne lui était plus définitivement fermée. Tel le lion intrépide du blason de son ancienne maison à Poudlard, la sorcière fonça s’engouffrer dedans. Maintenant qu’il était à nouveau , elle ne comptait pas lui laisser la chance de se faire à nouveau la malle.
Car malgré tout, elle savait que certaines blessures restaient ouvertes, que certaines rancœurs, vis-à-vis de la famille, étaient toujours présentes, et qu’il lui faudrait plus qu’une après-midi pour qu’ils fassent table rase du passé et que le jeune homme réintègre la place qu’il avait toujours occupée au sein des siens. Cependant, tout bonheur, aussi petit et fugace fut-il, était bon à prendre.
La jeune femme fit donc mine de s’offusquer lorsqu’elle entendit elle aussi l’expression aussi flatteuse que délicate des jeunes skateurs – elle était une femme mariée, tout de même ! – et donna un petit coup de poing dans l’épaule du prodige du balai. « Ben voyons, et puis quoi encore ?! Moi en sous-vêtements sur un balai pour l’affiche publicitaire, aussi ? » Elle n’osait imaginer la tête que ferait Randolf. Sa femme placardée dans les rues en… L’image la fit pouffer, tandis que son beau-frère passait son bras autour de ses épaules et la serrait contre lui. Leurs accolades lui avaient tout autant manqué, et ce geste affectueux la ramena des années en arrière et raviva en son cœur une flamme qu’elle croyait éteinte à jamais. Tournant la tête vers lui, elle ne dit rien, et se contenta de lui envoyer un sourire plein de fossettes.
Au loin, les sifflements et autres « ouh ouuuh » scabreux des jeunes skateurs les firent revenir à la réalité, et Alizea éclata de rire en baissant la tête, le visage masqué sous sa queue-de-cheval qui retombait par-dessus son front. « Nous aussi on était comme ça, à leur âge ? » fit-elle, en désignant le groupe de son pouce par-dessus son épaule. « Rassure-moi, on était un peu plus fins, non ?… ». Pourtant, eux-aussi avaient vécu leur adolescence et cette effervescence d’hormones. Secouant la tête dans un sourire mi-amusé, mi-exaspéré, elle lui fit face à nouveau, les mains dans les poches de son blouson en cuir. Alizea n’était certainement pas prête à mettre fin aux réjouissances tout de suite. « Bon. » Elle darda sur lui de grands yeux inquisiteurs. « C’est quoi la suite, maintenant ? » Ben quoi ? Il avait bien dit qu’il lui ferait visiter, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 110
| AVATARS / CRÉDITS : © Arté
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 EmptyMar 14 Jan 2020 - 15:59

La pensée de son amie dévêtue sur un balai, c’était typiquement le genre que le sorcier voulait éviter pour ne pas se trouver à rejeter, en bon blaireau, les quelques filles qu’il lui arrivait encore de rencontrer. Leur communauté n’était pas grande et, après trente ans, on en faisait vite le tour. Cette vision lui décrocha donc un sourire carrément appréciateur aussitôt planqué sous un éclat de rire. Merde, il venait bien de se prendre deux mois de célibat de plus ! Cela le contrariait moins pourtant qu’une autre pensée : celle qu’il ne pouvait plus être son ami alors qu’il crevait d’envie d’embrasser chacun de ses sourires. Se retenir lui faisait mal au ventre, moins pourtant que de lui mentir. Il laissa retomber mollement le bras qu’il avait posé sur ses épaules dorées, avec la sale impression d’abuser de son amitié. Alizea avait beau essayé de les ramener en arrière, tout ce qu’il se demandait lui, c’est comment il avait pu être assez con à l’époque pour ne pas remarquer à quel point il se trouvait déjà fou amoureux. Pas besoin de réfléchir donc avant de lui répondre. « Toi tu étais peut-être plus fine - lui par contre, encore aujourd'hui, après une bière de trop avec son vrai frère - Quoi que tu traînais la première avec Benjy ... Non, t’as pas dû être si fine ! ». Le vieil ami plaisantait encore mais le ton n'était plus là.

Anselmus se frotta l’aile du nez d’un air un peu gêné quand Alizea l’interrogea sur la suite du programme. Elle ne méritait pas qu’il l’abandonne lâchement une seconde fois, il ne méritait pas non plus de souffrir indéfiniment. Quelque chose lui disait, après ce retour de jeunesse, qu’il était temps qu’il se comporte enfin en adulte. C’était ça l’élan de sa nouvelle vie : brand new job, brand new flat … Il fallait aussi se ranger et se montrer sincère, autant qu'il le pouvait, avec sa brand new sister. « Ca te dit un café ? ». Il y en avait justement un à l'angle de Wootton Street. Spud avait troqué son sourire contre une cigarette mais, cette fois-ci au moins, il regardait sa meilleure amie droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alizea Spudmore

Alizea Spudmore


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 69
| AVATARS / CRÉDITS : Lindsey Morgan © Gajah
| SANG : Mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : L'abandon.
| PATRONUS : Un Quetzal.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 EmptyJeu 23 Jan 2020 - 19:26

Le pauvre Benjy en prit pour son grade, mais c'était de bonne guerre ; après tout, ils avaient fait les quatre cents coups ensemble, à Poudlard, et leurs faits de guerre n'étaient plus à prouver, bien au contraire ! Le concierge de l'école de sorcellerie s'en souvenait encore, tout comme la salle de retenue sans doute. L'ancienne griffonne pouffa de rire à nouveau, les yeux pétillants de malice et des souvenirs qui refusaient surface, de leurs frasques à Poudlard. « C'est marrant, je suis persuadée qu'il dirait la même chose à ton sujet… Du coup, cela fait deux votes en ma faveur, la majorité l'emporte ! » blagua-t-elle pour le taquiner encore, son deuxième sport favoris après le quidditch. Il faut dire qu'en la matière, à l'instar du jeu de balai, Spud et elle se valaient largement, sans équivoque.

Toutefois, malgré toute l'émotion que ces vieilles histoires faisaient resurgir en eux, Alizea sentit instinctivement le changement d'état d'esprit de son vieil ami de toujours. Quoi qu'on en dise ; quand on se connaissait d'aussi longtemps, et aussi intimement, il n'était plus guère possible de cacher quoi que ce soit à l'autre. Du moins, c'était ce qu'elle ressentait à l'égard de l'allemand, loin de se douter, elle-même, de tout le tourment qu'elle lui causait.  Elle l'observa, la paupière lourde, glisser entre ses lèvres une cigarette, tandis qu'une chape de plomb tombait au fond de son estomac ; la superbe de son ami en avait pris un coup, tout comme son sourire à elle, à mesure qu'il se refermait à nouveau.
Leur relation n'avait jamais connu de telle montagne russe, pas même que cette distance qu'il instaurait entre eux. Néanmoins, en bonne représentante de la noble maison de Godric qu'elle était, Alizea n'était toujours pas prête à baisser les bras. « Avec plaisir » accepta-t-elle l'offre, tout en resserrant sa queue-de-cheval, « ça m'a donné soif, tout ça ! » tenta-t-elle encore de badiner. Mais déjà, Ansel lui paraissait s'éloigner à nouveau, alors qu'il se tenait juste à côté d'elle. « Ça nous donnera l'occasion de discuter un peu, comme ça », poussa-t-elle, l'invitant d'un petit signe de la tête à lui montrer le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 110
| AVATARS / CRÉDITS : © Arté
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 EmptyJeu 30 Jan 2020 - 14:42

Le mutisme paraissait de nouveau toucher Anselmus, il répondit à l’invitation à discuter d’un simple acquiescement. Le sorcier venait de susciter cette offre, il souhaitait l’honorer mais ne s’y sentait simplement pas préparé. Les pensées qui embrumaient son esprit, et qu’il faudrait bien lui avouer en partie, paraissaient soudainement inappropriées tandis que tous deux s’asseyaient sous un parasol en terrasse. Un groupe de potes riait tranquillement à la table d’à-côté, une grand-mère promenait son caniche qui agitait joyeusement la queue en reniflant un tronc d’arbre. Il s’agissait du premier véritable jour de printemps qui rayonnait sur leur ville. Et le serveur même leur sourit en prenant leur commande, incroyable. Cette symphonie de bonne humeur était accablante pour qui ne se trouvait pas l’âme tranquille.

« Je suis désolé de ne pas t’avoir donné de nouvelles ». Le sorcier ne poussa pas plus loin ses excuses. Ce n’était pas qu’il était trop fier mais plutôt qu’il ne pensait pas que son absence ait eu un si gros effet sur l’humeur de son amie. Elle avait également démarré une nouvelle vie, de femme mariée, dans l’entreprise familiale, etc. Avait-elle seulement eu le temps de penser à lui ? Pas comme il avait pensé à elle en tout cas. « J’ai voulu me préserver de … - son café arriva à point pour lui laisser le temps de trouver la manière de compléter sa phrase et il remercia le serveur d’un signe de tête - du fait que tu rejoignes la famille, je ne pensais pas que ça arriverait vraiment un jour ». Alizea et Randolf s’étaient peut-être fréquentés tôt après leur rencontre, Ansel n’avait jamais imaginé que cela se concrétiserait un jour par un mariage. Le café était encore fumant dans sa tasse, il s’accorda plutôt une pause en tirant une latte de sa cigarette. Malgré son flegme apparent, il se sentait très mal à l’aise, tapait du talon sous la table. « C’était égoïste » conclut-il sans oser ajouter qu'il le serait encore en lui demandant de ne plus lui rendre visite une fois l’addition payée. Alizea avait déjà dû l'entendre de la bouche de son frère, probablement de leur père s'il parlait encore de lui, qu'il était égoïste. Mais il ne croyait pas qu'elle l'avait déjà éprouvé par elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé




Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Comme sherlock sans sa loupe, comme helga sans sa coupe | ALIZEA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-