GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Benjy Fenwick

Benjy Fenwick


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Riz Ahmed (par bltmr).
| SANG : Mêlé, métissé indien et anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une bague à son annulaire gauche
| PATRONUS : Un tigre du Bengale
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMar 5 Mar 2019 - 18:34

Spud et Benjy étaient en train de boire des bières dans le salon du tireur d'élite. Il devait être vingt-deux heures, peut-être plus, et ils s'amusaient à refaire le monde sur le canapé défoncé de Benjy quand celui-ci s'empara, sur la montagne de magazines empilés en vrac sur la table basse, de son Witcher -un parchemin épais et vierge sur lequel seul le logo « The Witcher » en gros caractère était visible dans l'en-tête, le i remplacé par la silhouette d'une baguette à la verticale lançant un Incendio. Celui-ci céda ainsi la place de premier de la pile à son Wiz'Hard hors série que Benjy s'empressa de cacher tout en bas, sous les autres revues.
— Voyons voir ce que nous propose ce truc, aujourd'hui... lâcha-t-il en se laissant retomber dans le fond de son canapé dont les coussins s'affaissèrent sous son poids.
De l'intérieur de la manche gauche de son sweat, il extirpa sa baguette et tapota deux fois sur le parchemin qui s'anima alors, la petite flamme qui surplombait le « i » se mettant à danser sur le papier jauni tandis qu'en son centre apparaissait déjà le portrait d'une demoiselle. Car, oui, Witcher était un outil -bien pratique, au demeurant- pour faire des rencontres amoureuses, ou plus légères suivant ce que la personne recherchait. Un outil que Benjy utilisait pour passer le temps plus que pour faire des rencontres sérieuses -lui et sa peur de l'engagement... C'en était même devenu un jeu entre Anselmus et lui et ils pouvaient passer des heures à faire glisser, à l'aide de leurs baguettes, les profils des abonnées Witcher qui se succédaient sur le parchemin. Un coup de baguette à gauche, on passait à la suivante ; un coup à droite et la demoiselle pouvait voir apparaître sur son propre parchemin la tête de son soupirant et, d'un sort, décider si oui ou non elle acceptait d'entrer en communication avec lui.
— Pas très belle... déclara Benjy, toujours un peu hésitant au départ quant au fait de tacler le physique des représentantes du sexe opposé. Et celle-là a les yeux un peu trop rapprochés... Non mais regarde, effet cyclope, se lâcha-t-il un peu plus. Wow, c'est un nez ou un bec d'oiseau-tonnerre ? Ouh, celle-là en revanche est plutôt mignonne... Je retire ce que j'ai dit, écoute ça : « Billywigophile depuis quinze ans, j'ai la main pour manier les dards longs et fins », toi, ma grande, tu ne mettras pas tes sales pattes dans mon caleçon de peur de retrouver mon engin épinglé sur ton étaloir. Tiens, regarde sur qui je viens de tomber !
Benjy mit sous les yeux de Spud le parchemin sur lequel apparaissait le portrait de Rosmerta, la gérante des Trois Balais... Se souvenant des quelques instants plaisants qu'ils avaient partagés, elle et Benjy, avant que la soirée du Ministère ne soit écourtée, le tireur d'élite swipa discrètement à droite. Après tout, elle lui avait bien plu, sur le moment.

Hors-Jeu :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMer 6 Mar 2019 - 10:21

Plutôt que d’imiter Benjy et de sortir son parchemin Witcher qui traînait quelque part dans la poche de sa veste abandonnée sur un autre fauteuil, Spud se courba - au prix d’un effort monumental semblait-il - pour extirper le Wiz’Hard magazine du dessous de la pile. Il n’assumait pas suffisamment son acte pour prononcer audiblement un accio. Cela ne l’empêcha néanmoins pas de couler un regard appréciateur aux silhouettes mouvantes des femmes prisonnières du papier glace. Il mit trois bonnes secondes avant de répondre, sans tourner son regard vers lui, à son meilleur ami. « Ca me gonfle de toujours tomber sur des anciennes de l’école … à quel point notre communauté est petite ? » justifia-t-il son passager désintérêt pour l’outil de rencontres amoureuses. Il aurait pu pousser sa réflexion plus loin en précisant qu’il n’était récemment tombé que sur des anciennes camarades de sa belle-soeur qui finissaient toujours par lui demander de ses nouvelles, un vrai date killer ! Il était au moins persuadé que la petite Sabrina Spellman, perchée sur son balai dans une position aussi acrobatique que suggestive, ne l’interrogerait pas sur Alizea. Il n’était néanmoins pas facile de se concentrer pleinement sur les courbes de l'apprentie sorcière - pas en toutes choses de la vie - tandis que Benjy commentait les profils autrement moins séducteur des sorcières qui défilaient sur son parchemin. La billywigophile finit par lui arracher un franc éclat de rire et il referma enfin le dernier numéro de Wiz’Hard pour se pencher vers le Witcher de son ami. « Fais voir ! ». Mais le visage de poupée de Rosie l’avait déjà remplacé. « Rosie sur Witcher ? Je comprends déjà plus ses galères amoureuses ! » rigola-t-il encore. Il finit sa dernière gorgée de bière tandis que son ami l’acceptait discrètement dans ses contacts. Les visages se succédaient encore - leur arrachant quelques rires ou soupirs partagés - jusqu’à ce qu’une horrible tête de crapaud fasse son apparition sur le parchemin. « Tu devrais la swiper à droite - affirma l’allemand sur un ton expert - elle met une photo de son crapaud parce qu’elle en a marre de se faire harceler tellement elle est bonne ». Il étouffa un rot qui, sans doute, monta à la place dans son cerveau. « A moins qu’elle ait vraiment une tête de crapaud - continua-t-il en regardant pensif de l’autre côté de la fenêtre alors que son ami avait déjà accepté - j’ai déjà eu un date avec une meuf qui était à moitié poney, et la mauvaise moitié … bref, elle avait tenté de devenir animagus illégalement. C’était très gênant d’acquiescer à ses discours moralisateurs sur les hommes qui ne s’intéressent qu’au physique tout en essayant de m’enfuir … mais je veux dire, elle avait quand même littéralement une culotte de cheval ! … Et elle galopait vite ! ». Anselmus se trouva parcouru d’un frisson d’horreur à l’évocation de ce terrible souvenir puis tourna finalement la tête vers Benjy pour partager avec lui la fulgurance mentale qui le traversait. « On devrait sortir avec des moldus ! ». Pas de demi-poneys, pas de faces de crapauds, et surtout … personne qui ne lui rabâcherait les oreilles avec l’épouse de son grand-frère.
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMer 6 Mar 2019 - 19:11

D’abord, l’ambiance. Glinda avait débarrassé la table basse du salon de ses bougies, cheveux perdus, tasses de thé abandonnées depuis trois jours, magazines en tout genre et miettes de biscottes. Elle avait mis le petit coussin de Persillade sur un fauteuil et le crapaud la regarda s’activer tandis qu’elle sortait deux verres à pied.
Elle était passée à l’épisorcerie en sortant du boulot, avait acheté une bouteille de vin des elfes, le préféré de Thelma, et quelques trucs à grignoter.

La soirée Witcher pouvait commencer. Elle attrapa son parchemin qui était soigneusement rangé sur une étagère du salon et s'installa dans le canapé aux côtés de sa colocataire, n'oubliant pas de lancer un clin d'oeil à Persillade qui lui répondit par un croassement appréciatif.
Elle extirpa sa baguette coincée entre deux coussins du canapé et tapota le parchemin à deux reprises. Alors que la petite flamme qui surplombait le i de Witcher s'agitait, Glinda remua les fesses de la même manière en laissant échapper un petit cri d'excitation... L'effet était le même après des mois de pratique !
Quelques conversations étaient en attente mais Glinda voulait du swip ce soir !

“N’empêche qu’il y a des types qui swipent quand même avec ma photo de profil, tu te rends compte ? Qu'est-ce que ça dit d'eux ?”

Pieds calés sous les fesses, elle se tourna vers Thelma, le regard ahuri. Cette fascination que pouvait avoir Glinda pour les crapauds et autres amphibiens était presque dérangeante, mais que des prétendants puissent swiper à droite quand Persillade était sa photo de profil était très étonnant. “Elle avait raison, Candix Lovett, il faut créer le mystère pour attirer des sorciers de qualité !”

Ou des gens un peu tordus.

“Lui tu en penses quoi ? Il a clairement quelque chose à compenser pour poser à côté d'un si gros balai…”

Elle attendit l'analyse de Thelma mais le choix était déjà fait, sans appel. Kevus et son gros engin allaient vers la gauche, tandis qu'un nouveau visage s'affichait, prêt à être analysé.

“Benjy. J'imagine que c'est le surnom de Benjamin ? Qu'est-ce qu'elle dit Candix Lovett, sur les gens qui utilisent des diminutifs sur Witcher ? Qu'ils s'infantilisent eux-mêmes et manquent de maturité, non ?” Réfléchissait-elle, dubitative, tout en portant son verre de vin à ses lèvres. “Après, il est pas mal… sur cette photo en tout cas !”

Elle se tourna vers Thelma, prenant le temps de la réflexion et surtout de l'analyse avant de décider s'il fallait swiper à droite ou à gauche.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyVen 8 Mar 2019 - 16:31

Thelma ne l'aurait reconnu pour rien au monde, mais elle appréciait ces soirées passées avec sa coloc Glinda vautrées dans le canapé de leur salon à s'enquiller tranquillement des verres de vin tout en désignant du bout de la baguette le prochain désastre amoureux de l'une ou de l'autre. Toutes les deux étaient des adeptes du révolutionnaire Witcher, mais Glinda était de loin la plus assidue des deux : indécrottable romantique, la brune ne perdait pas l'espoir de rencontrer enfin le sorcier ténébreux, sportif et doué avec sa baguette que Candix Lovett promettait à chacune des lectrices de Sorcière Hebdo, quand sa blonde colocataire n'avait qu'un usage assez occasionnel de l'épais parchemin, peu friande des conversations superficielles et parfois même lunaires qui caractérisaient les échanges entre les utilisateurs. Elle avait toutefois développé une certaine expertise en matière de sélection des profils, basée sur toute une batterie de critères plus ou moins impartiaux, et ne rechignait jamais à partager sa grande sagesse en la matière avec sa colocataire... Tant que celle-ci s'assurait, comme ce soir, que le vin des elfes coule à flot.
— Je te le répète Glinda, pour moi sur ce coup elle se plante vraiment Lovett, soupira-t-elle en revenant de la cuisine avec un bol de chips pour s'asseoir près de sa colocataire qui avait déjà commencé à consulter les nouveaux profils du jour, confortablement installée dans le canapé, tu vas finir par attirer Brûlopot avec tes conneries, et tu pourras pas dire que je t'ai pas prévenue. Silence. Enfin, s'il ne s'est pas fait sectionner son truc par une créature aquatique ou un gnome de Papouasie, évidemment... conclut-elle pensivement en portant son verre de vin à ses lèvres. Elle avala une gorgée avant de reposer son verre sur la table basse pour prendre connaissance du profil au gros balai auquel Glinda s'intéressait.
— Ah oui non faut arrêteeeer, s'exclama-t-elle en levant les yeux au ciel, on le sait très bien, Kevus, que non, contrairement à ce que tu prétends tu n'as jamais été ni près ni loin d'intégrer les Pies de Montrose et que tu as juste pris cette photo à la Coupe du Monde de 73 ! le houspilla-t-elle comme s'il pouvait l'entendre par parchemin interposé, non mais franchement entre ça et les types qui posent avec le boursouf de leur petite sœur, on est vraiment pas sorties du Chaudron Baveur... Et sans plus de cérémonie, Glinda renvoya Kevus d'où il venait et nos deux colocataires s'en portèrent bien mieux. Elles étaient rarement en désaccord dès lors qu'il s'agissait de Witcher, même si leurs analyses ne portaient pas toujours sur les mêmes critères... Et lorsque le visage suivant apparut sur le parchemin, Thelma fit une moue sceptique.
— Mouais, y'a peut-être de ça, reconnut-elle en dévisageant le sorcier qui semblait attendre leur jugement avec le plus profond désintérêt, en tous cas une chose est claire, lumière bof, profil de 3/4, ça c'est LE mec champion de la fuite le lendemain matin, il te renvoie pas de hibou c'est clair et net... C'est souvent parce qu'ils ont des soucis avec leur mère, asséna-t-elle avec une grande assurance, sans parvenir pour autant à détacher son regard du beau Benjy, auquel elle trouvait beaucoup de charme... Parce qu'elle n'était pas spécialement attirée par les sorciers équilibrés, fallait bien le reconnaître. C'est pas un profil pour toi, allez suivant ! conclut-elle avant de reprendre une gorgée de vin, pensant avoir évacué le sujet... mais lorsqu'elle reposa son verre, Glinda n'avait toujours pas fait disparaître le profil.
Revenir en haut Aller en bas
Benjy Fenwick

Benjy Fenwick


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Riz Ahmed (par bltmr).
| SANG : Mêlé, métissé indien et anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une bague à son annulaire gauche
| PATRONUS : Un tigre du Bengale
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyVen 8 Mar 2019 - 19:15

Benjy swipa le crapaud à droite, sur les conseils de son bro. Sa bière dans la main, le tireur d'élite faisait aller sa baguette, tantôt à droite, tantôt à gauche, tout en sirotant les dernières gorgées de sa canette, lorsque Spud mentionna son date avec la femme-poney. Ne pouvant contenir son rire, le métisse explosa tout l'alcool qu'il avait dans la bouche, éclaboussant de mousse son parchemin qu'il s'empressa d'essuyer avec la manche de son pull.
— Putain, t'es con... accusa-t-il son meilleur ami en tamponnant le papier avant d'y lancer un Tergeo. Et la mauvaise moitié, tu dis ? Parce qu'il existe une bonne moitié à un poney ?
Imaginant Anselmus fuir son rencard, poursuivi par une demi-ponette au galop avec le sac à main brandi en l'air et hurlant des « Reviens, enfoiré ! », Benjy fut pris d'un fou rire et balança son Witcher sur la table basse pour se passer une main sur le visage.
— Ah bordel, soupira-t-il en déposant à leur tour ses jambes croisées sur le bois de la table, ses baskets à moitié sur le poster central de son Wiz'Hard qui s'était dégrafé -poster, par ailleurs, sur lequel on pouvait remarquer la petite Sabrina devant un chaudron, s'indignant et faisant rebondir ses lolos en rythme avec son bras qu'elle brandissait en signe de mécontentement, louche au poing. Tu as raison, tiens, on devrait dater des moldues. J'ai l'impression d'avoir fait mille fois le tour de Witcher et de tomber toujours sur les mêmes sorcières... On va finir aussi consanguins que ces pseudo Sang-Pur si on ne s'ouvre pas à de nouveaux horizons.
Remarquant que la canette de Spud était tout aussi vide que la sienne, Benjy s'extirpa avec du mal du fin fond de son canapé pour aller se réapprovisionner. Mais en ouvrant le réfrigérateur, il ne put que constater que celui-ci était complètement vide, lui aussi.
— Tu sais quoi ? fit la voix étouffée de Benjy en provenance du frigo devant lequel il était toujours penché. Je crois qu'on devrait aller pécho de la moldue pas plus tard que maintenant. Et se relevant, il ajouta en se retournant vers Anselmus : On est à sec, mec.
Il referma la porte d'un geste brusque et fit quelques pas en direction de l'entrée de son petit appartement. Sur le porte-manteau accroché au mur détapissé, il s'empara de sa veste en cuir bordeaux qu'il passa par-dessus son sweat à capuche gris floqué du logo de l'équipe nationale de Quidditch d'Inde et, d'un accio, il fit venir à lui son Witcher qu'il plia en quatre avant de le glisser dans la poche intérieure de sa veste. Toujours utile.
— Lève ton derrière de poney, on sort ! lança-t-il à Spud en l'invitant à le rejoindre d'un signe de tête. Je connais un pub moldu sur Charing Cross Road, pas très loin du Chaudron Baveur -où on n'aura qu'à finir la soirée, d'ailleurs, si les moldues nous tapent sur les cognards... Cheminette jusqu'au Chaudron ou transplanage ? demanda-t-il, tout en se disant que dans l'un comme dans l'autre, son estomac alcoolisé en souffrirait. Je te suis !
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptySam 9 Mar 2019 - 12:23

La vacuité de sa canette, plutôt que celle de ses perceptives amoureuses, souleva efficacement le derrière de Spud des coussins du canapé. La tête penchée vers les énormes seins de l’apprentie sorcière, il se laissait hypnotiser par leur mouvement tout en rondeur lorsque Benjy évoqua encore cette histoire de poney. « BRO ! - protesta-t-il en se dirigeant à son tour vers ses affaires - Fais pas ton gars, allez … tu vois ce que je veux dire, l’autre moitié du corps à cause d’un sortilège qui tourne mal, on a vu des trucs plus bizarres … non ? » enroulait-il autour de son cou la vieille écharpe jaune et noire de sa maison. Mais les sourcils de son meilleur ami restaient froncés tandis qu’il se retenait d’éclater de rire. C’est que les deux sorciers ne se captaient pas toujours. Se répétant ses propres mots, le plus jeune comprit enfin ce qui était choquant dans sa réflexion qu’il décida de ne pas pousser plus loin. « Il faut arrêter avec cette histoire de poney ! » soupira-t-il enfin en attrapant les épaules de son copain. Ansel ne semblait pas autant demander à son ami d’arrêter de le charrier avec cette histoire mais plutôt tirer un propre constat du dangereux endroit où menaçait de le conduire son défaitisme amoureux. « Pas de cheminette ou de transplanage, toi et moi on rentre pas ! » retrouva-t-il son sourire en lui flanquant une tape sur l’épaule. POP, et le fils Spudmore de disparaître, POP, pour réapparaître aussitôt dans la petite entrée. « Je dis pas que toutes les moldues sont faciles mais c’est quand même des anglaises - précisa-t-il les raisons de son enthousiasme avant de retrouver son meilleur pragmatisme - et je connais pas le chemin qui mène sous leur mini jupe, tu me retrouves chez Tom ? ». Il zippa sa veste en daim élimée jusqu’à son cou et transplana une bonne fois pour toutes. POP.

Quelques heures plus tard, les deux sorciers se trouvaient écrasés contre le bar d’un pub bondé de moldues en mini-jupes. Chacun une pinte à la main, aucun une femme à son bras. Leur ferveur - qui avait essuyé quelques râteaux entretemps - était un peu retombée. « Dis ça existe seulement une bonne réponse à la question ’t’as pensé quoi de la guerre des étoiles’ ? » osa enfin demander le germain à son acolyte. Les jolies filles dont il se rapprochait finissaient toujours par lui poser la question une main sur son bras avant de trouver un prétexte pour s’enfuir dès qu’il leur répondait. A quel point cette guerre se trouvait-elle tragique ? Pas très loin derrière eux, deux frimeurs de l’Imperial College en train de faire des tours de magie avec un paquet de cartes rencontraient un succès bien plus franc. Ils étaient entourés d’une sacrée meute de jolies filles. « WAHOW ! C’EST VRAIMENT DE LA MAGIE ! » hurla l’une d’elle jusque dans leurs oreilles avant d’applaudir tandis que Spud noyait sa morosité dans une épaisse gorgée de mousse. « Vraiment ? » railla discrètement le sorcier un brin vexé en coulant un regard entendu vers son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMar 12 Mar 2019 - 19:52

Les arguments de Thelma tenaient la route. Mais pour Glinda, Lovett restait la personne la mieux placée et elle suivrait les conseils de la sexomage les yeux fermés ! Bon, l’interprétation de Glinda était assez libre en mettant le crapaud en photo de profil… Peut-être que ce n'est pas vraiment ce que la spécialiste voulait dire en conseillant de surprendre et de créer le mystère autour d'un élément de sa personnalité, pour réussir à distinguer son profil de celui des autres prétendantes dans cette application très symbolique de nos sociétés de surconsommation. Swipe à droite, swipe à gauche, on se croirait au supermarché ! Alors il fallait tout miser sur le packaging et des filles jolies, il y en avait des tas sur Witcher, alors il fallait sortir du lot ! Persillade, pour sûr, sortait tout à fait du lot.
Alors face au scepticisme de Thelma, la brune se contenta de hausser les épaules. « Oh ça va, moi je le trouvais pas mal Brûlopot, pour son âge… Et puis tu sais, dans une relation, il n’y a pas que le truc qui est important, on peut très bien passer une bonne nuit sans… Il avait l’air plutôt agile avec une seule main, à l’époque… »
Se remémorant les cours de soin aux créatures magiques, elle piocha dans le bol de chips et se repositionna plus confortablement dans le canapé.
Au moins, les deux colocataires étaient tout à fait d’accord sur le cas de Kevus et son balai, mais la trêve n’était que temporaire. Le profil de Benjy sur son parchemin, Glinda hésitait comme si elle était sur le point de choisir son orientation après ses ASPICS. Il fallait dire que lorsqu’il ne s’agissait pas d’un profil rédhibitoire d’office, Glinda ne swipait pas à droite à la légère. « Hmm… C’est vrai que selon la classification de Candix Lovett, on est face au profil typique du gars qui a peur de l’engagement… » fit-elle en finissant son verre d’une traite. « Mais de quoi ai-je envie ? Me marier ? » Elle pouffa en songeant à cette idée. « Si je cherchais l’homme de ma vie, je serais aller sur Meestic, pas sur Witcher ! »
Elle posa son parchemin sur la table basse pour se servir un nouveau verre de vin des elfes et remplir au passage celui de Thelma. La photo de Benjy était toujours affichée sur l’épais parchemin, lui faisant de l’œil.
« Ok, le choix n’est pas évident. Nous ne pouvons nous en remettre qu’à la décision de la sagesse. » déclara-t-elle en se rapprochant du bord du canapé. Son regard tomba sur Persillade qui, juchée sur son petit coussin rembourré, la fixa de ses gros yeux globuleux, la bouche entrouverte. « Persillade, écoute ta maman. Un coassement et c’est swipe à droite pour dire oui à Benjy. Deux coassements et c’est non, d’accord ? »
Le silence se fit et Persillade ne bougea pas d’un iota. Elle cligna d’un œil et une petite bulle de bave se forma autour de sa bouche. Glinda était penchée vers elle avec espoir, Thelma dans son dos. Au moment où elle s’apprêtait à abandonner, Persillade se manifesta enfin. « COÂÂÂ ! »
Rendue euphorique par cette affirmation positive de son crapaud, Glinda sursauta et renversa son verre tout juste rempli sur le parchemin. Le visage de Benjy fut allégrement éclaboussé par le liquide, puis disparut : Witcher s’était éteint. « Oh nooooooon ! » cria Glinda en se levant précipitamment, faisant fuir son crapaud qui alla se planquer sous un meuble, tandis que quelqu'un frappait à la porte d'entrée.
« Vite, fais quelque chose, aide-moi Thelma ! Non, pars pas Persillade ! Mince, le livreur à balai ! »
S’en suivit un affolement complet de Glinda qui ne savait où donner de la tête, à la fois inquiète pour son crapaud et pour son parchemin, légèrement désespérée d’avoir peut-être loupé la chance de swiper Benjy à droite, mais aussi enthousiaste que leur commande de nourriture soit enfin arrivée.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMar 19 Mar 2019 - 15:00

La grimace de Thelma fut à la hauteur de l'évocation par Glinda d'une hypothétique nuit avec la main "plutôt agile" de Brûlopot : ignoble !
— Merlin Crook, gémit-elle en saisissant son verre comme si ce dernier avait le moyen de faire disparaître cette image de son esprit souillé, y'a vraiment des fois où je me demande si tu n'as pas de sérieux problèmes. Ces fois étaient nombreuses, ou du moins l'avaient été sans que Thelma ne parvienne à déterminer si cet état de fait s'expliquait par le fait que ces situations se produisaient moins qu'avant, ou si elle n'était tout simplement pas habituée à présent aux frasques de sa colocataire (ce qui était déjà plus inquiétant). Au moins le sujet Brûlopot continuait-il de la dégoûter !
— Allez Percy, encouragea-t-elle le crapaud lorsqu'il parut évident que Glinda ne swiperait pas le profil de Benjy toute seule, tu te souviens comme moi de son état après qu'elle eut découvert la vérité à propos d'Artus, épargne-nous le chapitre deux ! La supplication de Thelma se noya toutefois dans un unique coassement du crapaud qui eut pour résultat immédiat de provoquer un petit cataclysme dans leur salon. La jeune Greengrass soupira d'exaspération et se leva du fauteuil pour aller ouvrir au livreur tandis que Glinda se jetait à la recherche de sa sale bête : Un conseil Persillade, reste caché, tu es un crapaud mort pour moi ! Bonsoir, salua-t-elle poliment le livreur qui tirait une bien drôle de tête depuis le palier, son balai sous un bras et un énorme paquet sous l'autre, et la regardait d'un air interdit. Pas de panique Patrick, tu ne risques rien si ma coloc est nourrie dans les quinze minutes. Sinon bon... Elle était la meilleure de ma classe en Métamorphose, et elle adore les cuisses de grenouille. Oh, mais n'est-ce pas notre commande de chez Meury Flichon que vous avez là ?
Quelques instants plus tard, Thelma revenait dans le salon avec leurs commandes et trouva Glinda seule, son parchemin Witcher dans les mains, contre toute attente un peu calmée. La jeune femme s'installa de nouveau à sa place pour déballer leur repas lorsque le son caractéristique de la réception d'un nouveau message Witcher s'éleva, preuve que sa colocataire avait trouvé à régler la situation. Ah me dis pas que tu as matché avec Benjy ! ronchonna-t-elle parce qu'elle connaissait trop bien sa copilote Crook, allez dis-lui que son regard chaud comme un feudeymon t'as asséchée comme une vieille Mandragore et que t'as besoin qu'il t'arrose de bièraubeurre, qu'on rigole un peu. Quitte à s'engouffrer dans un nouveau panier de crabes à feu, autant y aller à pieds joints !
Revenir en haut Aller en bas
Benjy Fenwick

Benjy Fenwick


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Riz Ahmed (par bltmr).
| SANG : Mêlé, métissé indien et anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une bague à son annulaire gauche
| PATRONUS : Un tigre du Bengale
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMer 20 Mar 2019 - 14:48

Tandis que Spud s'amusait à poper un peu partout dans le salon de Benjy, celui-ci sentit vibrer son Witcher dans la poche de sa veste. Il l'en extirpa, le déplia et remarqua qu'il venait tout juste de recevoir une notification du crapaud. Dans l'idée de ne pas trop faire attendre son pote qui avait, semble-t-il, fini son petit manège du fait qu'il ne réapparaissait pas, Benjy se dit qu'il aurait bien le temps de répondre à l'amphibien une fois arrivé sur Charing Cross Road et entreprit de replier son parchemin.
— Et merde ! jura-t-il tout haut ; il venait de lui envoyer un wizz.
« Tant pis » se dit-il et il rangea son Witcher dans sa poche avant de disparaître de son salon dans un POP ! qui résonna jusqu'à quelques secondes après son départ.

Quelques heures plus tard, donc.
— J'en sais rien, buddy, répondit Benjy dans un bâillement à s'en décrocher la mâchoire. La dernière, je lui ai dit que j'étais plutôt guerre des gobelins, elle m'a regardé avec ses yeux de murlap avant de tourner les talons.
Et le tireur d'élite de noyer sa désillusion d'une soirée à pécho de la moldue dans le fond de son verre de Whisky qui lui semblait bien fade en comparaison de celui - Pur Feu - qu'il gardait dans des bouteilles entassées dans la cave de son immeuble.
Les cris d'hystérie, qui leur parvenaient depuis un petit groupe qui venait de se former non loin d'eux, attirèrent l'attention de Benjy qui déposa son verre vide sur le zinc du comptoir avant de se retourner, sourcils froncés.
— Spud, apostropha-t-il son ami sans quitter des yeux les deux magiciens du dimanche, on leur fait une petite démo ? Et devant la réticence visible d'Anselmus, qui cherchait plutôt à tendre vers la légalité en ce moment, Benjy lui lança un clin d'oeil entendu : je ferai sauter nos amendes à la brigade.
Benjy sauta à bas de son tabouret en manquant de bousculer une serveuse en tenue moulante - c'était jour de match de football, il fallait être prêt pour quand les supporters envahiraient le pub - les bras chargés de chopes, serveuse de qui il ne remarqua rien d'autre que sa poitrine qui, trouva-t-il, semblait tout indiquée pour caler les litres de bière en équilibre.
Un rot sonore fit redescendre Benjy - un peu beaucoup alcoolisé - sur terre et lui rappela soudain le crapaud qui attendait probablement une réponse de sa part depuis des heures dans la poche de sa veste. Poussant Spud dans le dos, il lui demanda de commencer le show sans lui tandis que lui s'isolait du groupe qui venait de se refermer sur son meilleur ami. Il sortit le parchemin de sa poche et le déplia en hâte ; il avait en effet une notification de la demoiselle et il plissa les yeux pour tenter de déchiffrer son message - dans lequel il était question de feudeymon, de mandragore ... - mais, l'alcool n'aidant pas des masses, il abandonna bien vite et, d'un coup de baguette, lui envoya un message en retour dans lequel elle pourrait le voir lui parler, un peu comme un hologramme de sa tête qui sortirait du parchemin.
— Qu'est-ce qu'on dit à une nana qui a un crapaud en guise de photo de profil ? « CROA » ? se demanda-t-il tout haut tandis que son regard était attiré en direction de la serveuse qui déposait des bocks sur les tables un peu plus loin. Merde, ça enregistre, réalisa-t-il soudain. Ok, euhm, salut ! Je sais, il est super tard mais, euhm, je traîne actuellement avec un pote dans un pub sur Charing Cross Road, « The Porcupine » que ça s'appelle. C'est moldu ... 'Fin bref, si tu veux nous y rejoindre, ça me ferait plaisir de rencontrer celle qui se cache derrière une photo pour le moins ... originale, sinon intrigante. Si t'es un vrai crapaud, j'aurai pas de mal à te reconnaître, sinon ça sera à toi de me trouver et ... oh putain de goule ...
L'image de Benjy se brouilla et il disparut tandis qu'entrait dans le pub une horde de supporters qui le plaquèrent sans faire attention contre le mur qui bordait l'entrée. Le sorcier eut tout juste le temps de replier son papier et de le ranger à sa place avant de se noyer dans un bain de foule, loin de Spud et de ses tours de passe-passe.

Hors-jeu :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyVen 22 Mar 2019 - 12:20

Spud manqua bien de recracher sa décevante gorgée de mousse lorsque Benjy suggéra sans détour d’utiliser la magie en présence de moldus. Transgresser les règles, même celles de l’éminent code international du secret magique, ne l’aurait pas freiné avant. Mais maintenant qu’il s’était dégoté une place quatre niveaux en dessous de celui de son meilleur copain ? Celui-ci lui parlait néanmoins aussi bien que la blonde qu’il descendait d’un trait. Du nectar dans sa gorge et ses oreilles. « Tu sais parler au peuple ». Il se dirigea d’un pas confiant vers la table des apprentis magiciens jusqu’à ce que son acolyte l’abandonne lâchement. « QUOI ? » se trouva-t-il à protester en attirant malheureusement l’attention des moldus sur lui, l’autre sorcier avait déjà pris la poudre de cheminette. « Oh non, c’est le copain du nerd de Tolkien qui parle que de gobelins … » entendit-il soupirer sans discrétion une fille qui fit rire le reste du groupe. L’honneur de son meilleur ami était en cause et, profitant du silence embarrassé suscité par son arrivée, il sortit enfin de son mutisme. « Ton tour de magie, tu me laisses battre les cartes ? » se flanqua-t-il sur la banquette comme l’impolie s’en allait pisser. Le moldu en cause - qui partageait au moins l’excès de confiance des sorciers - lui passa le paquet. « Sheisse ! » feint-il de le faire tomber sur ses genoux en se rendant de moins en moins populaire à chaque seconde de son existence dans ce bar. Il tendit à la place au mâle alpha des deux un paquet de bataille explosive. Le  costaud battit une fois de plus les cartes et invita sans surprise la plus jolie fille à en tirer une nouvelle. « Neuf de trèfle » devina-t-il de son air le plus faussement blasé. « ENCORE GAGNE ! T’ES INCROYABLE ! » la brunette posa-t-elle la carte correspondante sur la table. Spud, qui observait la carte sans paire vibrer contre le bois, commençait à se dire que peut-être son plan ne se trouvait pas si réfléchi lorsque … PAF ! Elle explosa sous la pinte du moldu au sommet de sa soirée pour le recouvrir, de sa chemise jusqu’aux cheveux, de mousse blanche. Un silence choqué s’écoula avant que des rires alcoolisés ne le remplacent. « Mais qu’est-ce que t’as foutu sale freak ?! » s’énerva la victime de la blague. Les mains enfoncées dans les poches de sa veste, et après un innocent haussement d’épaules, le sorcier sortit enfin de celle qui dissimulait sa baguette un autre neuf de trèfle. Il ne se pria pas pour la tendre à la fille dont il se trouvait aussi soucieux, animé par cette rivalité typiquement masculine, d’attirer à son tour l’attention. « C’était ta carte, non ? ». Elle s'éventa avec un sourire amusé qui lui rappela sa belle soeur et lui fit percuter, avec un temps de retard, qu'il était en train de se faire par ailleurs hurler dessus. « MAIS PUTAIN CA, C’EST PAS POSSIBLE, MÊME EN COMPTANT LES CARTES, TU … TU ! ». Le placide germain était peut-être à l’aise avec les sortilèges, il ne l’était pas avec les rixes. Il eut la mauvaise idée de chercher du regard son ami au moment où une horde de joyeux supporters s’entassaient dans le bar en chantant un air patriotique rendant encore plus assourdissante l’ambiance du lieu. Son interlocuteur cartésien, mollement retenu par son copain, avait toujours l’air aussi furieux et s’était levé de la banquette. « Détend toi mec, c’est juste de la magie » se défendit-il un peu inquiet en s'enfonçant un peu plus dans la banquette d'en face.

Hors-jeu :
 
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyVen 22 Mar 2019 - 13:15

« Aoutch, mais Percy ! T’as vraiment essayé de me mordre ? T'as même pas de dents ! Tu vas finir à la casserole, si ça continue ! » déclara Glinda qui était présentement à quatre pattes sur le sol, la tête tournée pour regarder son crapaud sous le vaisselier, et le popotin en direction de la porte d’entrée où Thelma remerciait le livreur à balai. Enfin, elles avaient reçu la commande tant attendue de Meury Flichon !
Glinda abandonna sa quête de la grenouille et se redressa avec un sourire pour le livreur qui fuyait déjà. Bon, si son parchemin était détruit, elle ne pourrait pas se consoler avec le livreur, de toute évidence…
Pendant que Thelma s’occupait de ranger les produits de Meury Flichon dans la cuisine, Glinda récupéra son parchemin, le sécha d’un sortilège et, avec espoir, activa pour la seconde fois de la soirée Witcher. C’était forcément le destin qui avait fait déclencher la catastrophe précédente parce que le profil de Benjy avait été swipé à droite et maintenant, leurs deux photos de profil - le beau jeune homme et le crapaud - s’affichaient côte à côte, avec l’inscription dorée « It’s a match ! ».
« Eh oui, c’est un match ! Tu vois que tu es très mauvaise langue, Thelmette ! C’est comme ça que tu ne trouveras jamais personne… Ce garçon a clairement été curieux de connaître qui était la femme derrière le crapaud. »
Elle écouta sans faire d’histoire les nouveaux conseils de sa colocataire pour initier la conversation avec Benjy, convaincue de toute façon qu’un “salut, enchantée” n’aurait pas été au niveau de sa photo de profil. Cette histoire de feudeymon et de mandragore, ça collait tout à fait.
En attendant sa réponse, elle retourna analyser quelques autres profils avec l’aide de Thelma et, toujours évidemment, des conseils de Candix Lovett.

Quelques heures plus tard (enfiiiiin).
Il n’y avait pas eu beaucoup de matchs, après celui de Benjy. Soit que sa photo de profil n’intéressait finalement pas grand monde, soit que les deux jeunes femmes étaient trop difficiles dans leurs choix de swipe à droite. Par contre, le cadavre d’une bouteille de vin des elfes gisait au sol et la seconde était largement entamée. Elles avaient même commencé à grignoter un saucisson de viande de dragon, reçu avec leur commande. Et Persillade était toujours caché sous un meuble.
Soudainement, le son caractéristique de la réception d’un nouveau message se fit entendre. « C’est notre cher Benjamin ! » s’exclama Glinda en ouvrant le message. Aussitôt le visage de l’homme apparut et elle ne cacha pas sa déception alors qu’il commençait à se parler à lui-même. « Hmm, il était un peu mieux en photo… Mais au moins, il se pose les bonnes questions ! »
Le message continua jusqu’à ce que le visage de Benjy se brouille et disparaisse. « Avec un pote… Dans un pub moldu… » répéta-t-elle en se tournant vers Thelma, le regard aguicheur. « Allez, on y va ! Je suis sûre que son copain est encore plus canon que lui ! Mais déjà, faut que je m’habille ! » déclara-t-elle sans une hésitation en fonçant dans sa chambre pour enlever son vieux jogging et mettre une petite robe. L’idée était que sa photo de profil interroge, pas que les sorciers qu’elle rencontrait ensuite la trouvent aussi peu attirante qu’un amphibien. Un coup de rouge à lèvre violet plus tard, elle était prête à partir.
Il était évidemment hors de question qu'elle se rende toute seule à ce rendez-vous avec un inconnu qui avait quand même swipé à droite une fille avec ce genre de photo de profil. Le gars était au choix un psychopathe ou un désespéré. Hors de question qu'elle tombe dans un traquenard sans sa copine.
Elle s’accrocha au bras de sa coloc en lançant : « Tu fais un transplanage d’escorte, moi je tiens pas assez l’alcool pour prendre le risque d’arriver là-bas avec un bras en moins ! Et puis tu m’aideras à le retrouver parmi la foule, je suis myope comme un niffleur avec trois verres dans le sang. »
Elles avaient certes toutes les deux bu autant, mais Glinda lui faisait plus confiance qu’à elle-même.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMar 26 Mar 2019 - 11:44

La contrariété de Thelma était indéniable pour qui pouvait la voir déchiqueter sans le moindre état d'âme l'emballage de son plat végétarien de chez Meury Flichon, même pour Glinda, qui si elle n'avait pas saisi la cause exacte de ce saut d'humeur, connaissait suffisamment sa colocataire pour comprendre que quelque chose clochait. Cette petite peste de Crook décida toutefois de ne pas creuser d'avantage le sujet, préférant au passage lui expédier un uppercut bien ajusté en faisant allusion à son statut d'éternelle célibataire qui ne trouverait jamais baguette à sa main, et Thelma décida sagement de ne pas relever ni lancer sur sa colocataire son énième verre de vin pour se concentrer sur son repas, peu désireuse d'avoir à reconnaître qu'elle était jalouse de ce beau match, et qu'elle l'aurait bien gardé pour elle.

Grand bien lui pris toutefois de ne pas poursuivre cette querelle, car quelques heures plus tranquilles passèrent et le niveau d'entrain des deux amies remonta à mesure que le niveau de vin diminuait. Si bien que lorsque le visage de Benjy fit soudain irruption dans leur salon, nos deux sorcières, passablement ivres, étaient de nouveau parfaitement réconciliées et Thelma tout à fait disposée à suivre son amie où qu'elle aille.
— C'est vrai qu'il est moins bien en vrai, ne se priva-t-elle pas de confirmer avec un aplomb rare, alors même qu'elle pensait tout l'inverse. Mais allez, pour toi, je veux bien faire un effort. Tu m'en dois une Glinda ! conclut-elle en élevant la voix tandis que sa colocataire courait dans sa chambre se changer. Thelma se pressa de faire de même et enfila son plus beau pantalon à pattes d'éléphant, celui qui lui faisait une taille de guêpe, qu'elle assortit à une belle blouse blanche échancrée, et rejoignit Glinda après avoir retravaillé un peu son maquillage : elles étaient fin prêtes, elles et la petite robe de Glinda, à faire chavirer le coeur de ces deux inconnus !
— Allez, direction le Porcupine, s'écria-t-elle, à présent excitée comme une puce à l'idée de sortir dans un endroit qu'elle ne connaissait pas avec deux hommes qu'elle ne connaissait pas plus, et toutes deux se volatilisèrent de leur salon pour se retrouver dans une ruelle glauque du Londres moldu, entre deux poubelles dont le doux effluve fit plisser le nez délicat de Thelma.
— Ce doit être là, murmura-t-elle à sa compagne en levant les yeux vers le bâtiment contre lequel les poubelles étaient appuyées, un grand bâtiment dont les murs de briques rouges pulsaient au rythme d'un son entraînant. On aura beau dire, les Moldus savent y faire niveau musique ! conclut-elle en se lançant avec Glinda à la recherche de l'entrée du bar, bouchée par une horde d'hommes en tenues de football qui ne se privèrent pas de les dévisager à grands renforts de sifflements et de compliments tandis qu'elles se frayaient un passage dans la foule jusqu'au bar. Thelma se contenta de leur adresser un charmant sourire avant de continuer sa route, mais lorsqu'elle arriva à poser ses mains sur le bois du comptoir, Glinda n'était plus derrière elle.
— J'vous sers quoi ? s'enquit la barmaid, une belle rousse manifestement un peu dépassée par les événements.
— Je vais attendre ma... commença Thelma avant de jeter un regard en arrière, ne toujours pas discerner sa coloc, et finalement changer d'avis, non attendez, deux pintes de blondes. Elle se hissa sur le marchepied du siège occupé par un homme lui-même occupé à draguer la barmaid qui ne lui accordait qu'une attention polie, et scruta du regard la foule, incapable de localiser son amie.
— Voilà pour vous, lui annonça la moldue quelques instants plus tard en poussant vers elle deux grandes verres débordant de mousse blanche. Au même instant, Glinda posa sa main sur son épaule et parvint jusqu'à elle en se glissant entre deux groupes de buveurs.
— Ah ! Te voilà toi, t'étais où ? Tu as trouvé Benjy ? s'enquit Thelma avec curiosité avant de lui tendre son verre dans l'optique de trinquer avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Benjy Fenwick

Benjy Fenwick


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Riz Ahmed (par bltmr).
| SANG : Mêlé, métissé indien et anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une bague à son annulaire gauche
| PATRONUS : Un tigre du Bengale
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyVen 29 Mar 2019 - 15:15

Lui trouvant des airs du gardien de l'équipe qui venait de remporter le match de ce soir-là - grâce à trois arrêts spectaculaires du gardien, justement -, un supporter attrapa Benjy par les épaules et son visage se fendit d'un large sourire.
— Mais c'est que c'est notre héros du soir ! s'écria-t-il avec un accent à couper à la baguette, rameutant par la même occasion tous les autres supporters avec qui il était entré dans le pub.
Tout se passa très vite ensuite, et sans qu'il ait pu se justifier de quoi que ce soit, Benjy se retrouva soulevé de terre par des armoires à glace qui entonnèrent à tue-tête l'hymne de leur équipe de football préférée. Un peu bancal, Benjy essayait tant bien que mal de garder l'équilibre dans les airs tout en gesticulant comme un ver luisant lorsque les mains des supporters touchaient, sans le vouloir - du moins l'espérait-il - les parties intimes de son anatomie.
— Y'a méprise, les gars, protesta-t-il mais dans la cohue, personne n'entendait ses réclamations. Reposez-moi... aïe, bordel !
Il venait de se prendre le lustre en pleine tête et une griffure rougeâtre barrait à présent sa joue droite, griffure qui, trouverait-il le lendemain devant le miroir de sa salle de bain, lui donnait un petit côté bad boy qui lui seyait plutôt bien.
Cependant, sa balade le nez au plafond avait du bon : il repéra non loin du groupe de supporters qui se frayait toujours un chemin parmi la foule jusqu'au comptoir, son vieil ami Spud, aux prises avec l'un des magiciens, visiblement jaloux du talent du sorcier, si ce n'est vexé d'avoir été humilié devant les demoiselles.
— Stop, stop, STOP ! se débattit Benjy en obtenant enfin gain de cause : la troupe de braillards le laissa retomber au sol, juste devant la serveuse occupée à trimballer un plateau sur lequel il attrapa une chope de bière avant de rejoindre Anselmus.
— Tout se passe bien ? assit-il son autorité en même temps qu'il prenait place sur la banquette aux côtés de son acolyte. Un problème ?
— Ton pote s'amuse à nous refourguer des cartes truquées, se plaignit le moldu en postillonnant de rage sur la table. Qu'il continue à se foutre de ma gueule et ...
Il ne termina pas sa phrase. De sous la table, Benjy - que l'alcool désinhibait un peu trop - avait agité sa baguette magique et son copain magicien, qui s'était emparé de sa bière sur la table, la renversa sur la chemise du moldu, déjà trempée par la blague d'Anselmus, qui flanqua de colère son jeu de cartes par terre en tapant du pied.
— Les toilettes sont par là, je crois, lui indiqua Benjy en désignant du pouce une petite porte battante à côté du comptoir.
Puis il étouffa son fou rire dans la mousse de sa bière.
— J'suis désolé, Johnny, j'te jure, je sais pas ce qui s'est passé ! s'excusait le maladroit moldu sur les pas dudit Johnny qui, déjà, disparaissait dans la foule.
Les moldues s'installèrent à côté des deux sorciers et l'une d'entre elles déposa même sa main sur l'avant-bras du tireur d'élite qui ne lui accorda qu'une brève attention avant de se tourner vers Anselmus.
— J'ai invité le crapaud à venir nous rejoindre, l'informa-t-il. Tu sais, la nana Witcher. Je lui ai dit que j'étais avec un pote, y'a peut-être moyen qu'elle nous rejoigne avec une copine à elle. En espérant qu'elle non plus ne nous bassine pas avec cette foutue guerre des étoiles, évidemment
La moldue, piquée au vif, hoqueta, outrée, et retira sa main du bras de Benjy qui s'en soucia autant qu'il se souciait de la révolution gobeline du XIe au XVe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMer 10 Avr 2019 - 10:12

Benjy et son sens du timing débarquèrent à la table à point nommé, perspective de soirée plus intéressante que le poing nommé ‘Pour Spud’. Le blond se détendit pour retrouver une posture moins crispée sur sa banquette. Sans se trouver un éternel hippie dans l’âme, il ne comprenait pas l’usage de la violence comme il ne s’était jamais trouvé dans une situation ne pouvant se résoudre autrement. « Ca va » répondit-il à la question de son ami qui s’adressait plutôt au moldu. Ce dernier se montra plus bavard jusqu’à se voir recouvert d’une nouvelle lampée de bière … comme par magie. Le sorcier baissa la tête vers sa propre pinte pour y étouffer un rire avant de tendre le cou pour observer les deux victimes de la farce prendre la direction des toilettes. Son fidèle ami à ses côtés, qu’il remercia d’un simple regard entendu, il était prêt à reprendre le cours de leur soirée pour profiter des blondes, brunes et rousses - et il ne pensait pas qu’à des bières - qui se présentaient maintenant à eux.

Son regard ne se trouvait pourtant plus attiré par aucune fille de leur table et, tandis que la baguette d’élite lui parlait de son crapaud, il ignorait que c’était elle qu’il avait justement dans sa ligne de mire. Cette brunette qui lui paraissait perdue parmi la foule lui disait vaguement quelque chose. Il cessa enfin de la regarder en réalisant qu’il la toisait drôlement sous ses sourcils froncés. « Une copine à elle ? » se tourna-t-il vers son interlocuteur à la place, il n’était pas si distrait et sourit à l’annonce de la nouvelle. Il était lui aussi soulagé de parler d’autre chose que de la guerre des étoiles, il n’aurait plus l’impression de parler la langue des trolls. « Si elles sont aussi larguées que nous par ici, on devrait vite les repérer, suffit de guetter les pintes à terre ! ». Mais les deux filles étant dotées d’une meilleure arme de socialisation avec le sexe opposé que l’art de la conversation, aucun bruit de pinte renversé ne ponctua sa réflexion, elles se repéraient moins facilement. Les deux sorciers ne parlaient plus qu’entre eux et la moldue éconduite par Benjy se tourna naturellement vers Spud dans un second temps pour qu’il lui ouvre sa bière. « Va au bar » haussa-t-il les épaules en passant pour un goujat, la réalité étant qu’il n’avait jamais fait l’effort de décapsuler quoi que ce soit sans sa baguette. « Bon, on se casse ! » disparut-elle avec le reste de sa compagnie - la blonde et la rousse donc - en direction du bar. Un flux ininterrompu de supporters pénétrait dans le bar tandis que personne n’en sortait, c’était à se demander si le lieu moldu n’était gracié d’aucun sortilège d’extension. Et alors que l’endroit se trouvait plein à craquer, les deux sorciers se trouvaient pourtant seuls à une table de six. « Je crois que notre plus gros exploit de la soirée est de savoir réserver une table sans repello moldum ! » constata-t-il avant de remarquer la griffure rouge qui barrait le visage de son pote et d'éclater de rire. « Attend ! C’est toi le mec qui s’est payé le lustre ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma EmptyMar 16 Avr 2019 - 15:50

Le transplanage de Thelma fut une réussite et Glinda se rassura d’avoir encore tous ses membres.
Le Porcupine semblait être the place to be ce soir ! Des fêtards encombraient chaque mètre carré du bar, jusque sur le trottoir devant l’entrée et une partie de la rue. Glinda ouvrit des yeux étonnés en voyant tous les moldus à la carrure digne de batteurs de Quidditch. Alors qu’elle se sentait séparée de sa coloc qui se faufilait bien mieux qu’elle dans la foule, elle manqua trébucher sur la marche du trottoir et se rattrapa en posant accidentellement une main sur des pectoraux bien musclés. L’alcool aidant, Glinda ne put retenir un gloussement en levant les yeux vers l’heureux propriétaire de ce corps d’athlète. Aucun doute, ce mec roux et aux yeux bleus n’était pas le Benjy de Witcher… Mais elle voulait quand même montrer à Thelma quelle belle prise elle avait faite ! « Eh, Thelm… » mais quand elle se tourna vers l’entrée, elle ne pouvait même plus apercevoir sa copine. Elle se retourna, déçue, vers le moldu qui semblait dire quelque chose - en tout cas, elle pouvait voir ses lèvres remuées - mais le son de la musique et les bavardages alentours ne l’aidèrent pas à comprendre. « Faut que je retrouve ma copine ! » fit-elle avant de se faufiler à l’intérieur du bar, abandonnant le grand roux.
Elle devait rester concentrée ! Trouver Thelma ou alors trouver Benjy qui l’aiderait à retrouver Thelma !
Si seulement elle avait levé la tête juste au moment d’entrer dans le bar, elle aurait pu voir le dit Benjy porté sur les épaules des supporters moldus, mais elle le rata de peu et ne s’intéressa pas assez au bruit qui venait du plafond quand celui-ci se prit le lustre. C’est que, bêtement, elle regardait plutôt le visage des gens qui se situaient à une hauteur plus normale ! Un regard circulaire sur la salle, elle essayait de se souvenir précisément à quoi ressemblait le type de Witcher. Peau mate, cheveux bruns, yeux bruns… Aussi quand le visage de l’unique autre homme qu’elle connaissait vraiment passa dans son champ de vision, ses pensées alcoolisées ne firent aucune connexion avec le blond aux yeux bleus. Pas de Benjy à la ronde… Elle se tourna donc vers le comptoir où elle était persuadée qu’elle trouverait très facilement sa copine.
Et bingo ! Glinda aperçut justement la chevelure blonde de Thelma. Elle abandonna son air perdu et se glissa jusqu’à elle, n’hésitant pas une seule seconde à donner des coups de coudes aux personnes qui la gênaient dans son avancée.

« J’ai cru que je te reverrais jamais ! » fit-elle, un peu trop dramatique, en posant une main sur l’épaule de sa colocataire. « Je ne me suis jamais autant frottée à des moldus… Et pourtant, Mike était très tactile, à l’époque ! » gémit-elle en faisant référence à un de ses ex qui se trouvait être moldu… Au moins, c’était une bonne nouvelle concernant la tolérance de Benjy à l’égard des moldus.

Elle récupéra la pinte que lui tendait Thelma et, sans même prendre le temps de trinquer, se mit à boire une grande gorgée pour désaltérer sa soif. C’est que ça avait été compliqué d’arriver jusque là !

« Non, même pas ! Tu crois qu’il aurait pu se moquer de moi ? » commença-t-elle en envisageant déjà de retourner devant le bar pour retrouver le grand roux musclé. Mais alors qu’elle se dressait sur la pointe des pieds, les yeux plissés pour observer les recoins du bar, elle l’aperçut finalement. « LA ! » s’écria-t-elle en gardant les yeux fixés dans la même direction. « On y va ! »
Sa bière dans une main, la main de Thelma dans l’autre (c’est qu’elle comptait pas la perdre encore une fois), elle rentra la tête dans les épaules pour se faufiler entre les buveurs. Cette position lui permettait d’avancer bien plus vite, mais avait l’inconvénient de lui faire rencontrer quelques aisselles transpirantes…
« Benj… » commença-t-elle alors qu’elle avait presque atteint la table des garçons. Mais son regard tomba sur Anselmus et elle s’arrêta  brusquement. Derrière elle, Thelma lui rentra dedans, renversant une partie de sa bière dans le dos de Glinda, qui se tourna vers sa copine avec de grands yeux catastrophés, sous le regard de Benjy et Spud qui les avaient bien sûr repéré maintenant qu'elles étaient à un mètre à peine de leur table. « Je crois que je préférerais rentrer… » souffla-t-elle à l'oreille de sa copine.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty
MessageSujet: Re: Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma Empty

Revenir en haut Aller en bas

Witchez, discutez, faites des rencontres. | Spud, Glinda, Thelma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-