GRYFFONDOR : 677 pts | POUFSOUFFLE : 304 pts | SERDAIGLE : 666 pts | SERPENTARD : 278 pts
C'est l'été sur ATDM ! Pour l'occasion, le cirque Arcanus a planté sa tente à Londres, pour tout l'été (plus d'explications ici). La partie Poudlard sera de retour dès le 1e septembre. D'ici là, bonnes vacances à tous !
Félicitations aux Gryffondor pour la coupe des quatre maisons !
Les anciens élèves, nouveaux adultes, n'oubliez pas de demander votre changement de statut juste ici !

Partagez

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyJeu 7 Mar 2019 - 13:00

Une main accrochée à ses lombaires, le Professeur Slughorn récurait le plafond pestilentiel des cachots du bout de sa baguette. « Recurvit ! Tergeo ! » essayait-il encore mais la potion d'haleine de chien que Monsieur Goujon et Miss Dawkins avaient trop fait longtemps bouillir sur le feu se trouvait tenace. Si le visage du maître de potions inspirait le plus souvent son humeur affable, ce n'était présentement pas le cas. Sa ride du lion était un sillon bien apparent et l'effort d'être penché le rendait rouge. Seule l'arrivée impromptue de Lily Evans sut ramener la situation à la normale et Horace lui adressa un fin sourire dès l'instant où il reconnut la chevelure rousse qui s'était égarée du bon côté de la porte. « Miss Evans ! » sa seule présence lui fit-elle l'effet d'un sortilège d'allégresse. Il laissa retomber son bras meurtri par l'effort pour s'intéresser à son étudiante favorite. Nonobstant ce que les mauvaises langues se plaisaient à raconter des allégeances du professeur - particulièrement au sein de la maison dont il était le directeur en raison de la pureté de son sang - c'était l'aura et l'intelligence de ses élèves qui le séduisaient. Et le fait que la préfète soit née de parents moldus l'impressionnait tout au contraire ; un peu à la manière des virtuoses de la musique nés dans des foyers où ne résonnait pas une seule note. Son esprit, en concluait-il, devait bien tenir un peu du génie.

Il excusa la démonstration de sa mauvaise humeur qu'elle avait surprise d'un léger rire. « La dernière classe du vendredi, ce n'est jamais la plus facile ! ». Les élèves étaient en effet toujours surexcités à l'approche des sorties à Pré-au-Lard et la matière qu'il enseignait ne se prêtait guère à ses débordements de chaudron (au sens littéral du terme !). Le professeur, qui pouvait être un véritable bavard, eut néanmoins le bon sens de ravaler sa langue. Il n'était pas courant pour lui de croiser l'étudiante ailleurs que pendant ses classes ou ses soirées. « Comment puis-je vous aider ? » haussa-t-il un sourcil pour dévoiler son oeil teinté de curiosité. Son petit doigt lui indiquait que son étudiante la plus talentueuse ne venait pas quérir des conseils en matière de potions. Il l'invita sobrement à le rejoindre d'un signe de la main avant de lui-même déposer son fessier derrière le bureau. Plutôt que de continuer à s'acharner contre la tâche encore bien apparente, il ensorcela une brosse en écailles de dragons pour continuer à frotter son plafond.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain


Dernière édition par Professeur Slughorn le Ven 15 Mar 2019 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 465
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by RoseGrey/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyVen 8 Mar 2019 - 22:34

Ce matin, comme à son habitude, Lily jetait un coup d'oeil à l'actualité du monde sorcier dans la presse. Son cœur se serra en voyant qu'une nouvelle attaque avait eu lieu sur une famille. Le père, un né-moldu était toujours introuvable. Un frisson lui parcourut l'échine tandis qu'elle repliait le journal et se hâtait de filer en classe. Elle avait beau essayer de se distraire, elle ne put s'ôter cette pensée de la journée. Malheureusement, ce genre de nouvelles ne faisaient plus les titres tant cela arrivait fréquemment ces derniers temps . Elle se demanda même si aujourd'hui quelqu'un d'autre qu'elle s'en était préoccupée à Poudlard.
Tuer quelqu'un à cause de ses origines. Certains de ses camarades l'avaient déjà traitée de tous les noms et en paria pour cette raison. Cela lui avait même fait perdre son meilleur ami et pourtant... Lily continuait de ne pas comprendre ce type de pensées.

Un peu morose, la jeune fille s'était un peu mise en retrait pour cette dernière journée de la semaine. Elle ne pouvait s'empêcher de lier ces événements à la fameuse vision de son cadeau du nouvel an. Elle n'en avait plus fait mention depuis qu'elle s'était effondrée en pleurs dans les bras de James Potter. Cette soirée semblait si lointaine aujourd'hui. Ce serait-elle seulement produite si cela s'était passé maintenant, aujourd'hui qu'il sortait avec une Serdaigle ? Sans doute que non.
Comme il était sans doute probable qu'elle ne soit jamais devenue amie avec Severus s'il n'avait vécu dans le même village qu'elle. La vie était parfois faite de petits moments spéciaux. Elle ne regrettait toutefois rien de ces moments.

Son esprit pratique prenant le dessus, la préfète s'était finalement décidée à reparler de tout ça avec un adulte. Elle avait un moment hésité entre le professeur Soyle et le professeur Slughorn. Mais la prof d'étude des moldus l'étant elle-même, elle ne voulait pas l'accabler de ce genre de choses. Et peut-être que le maître des potions saurait mieux lui expliquer cette dissonances avec "ces" sorciers.

Il était occupé à nettoyer l'un des plafonds des cachots lorsqu'elle osa jeter un oeil dans la pièce. Les derniers élèves avaient dû quitter les lieux depuis un moment. Pourtant, il sentit tout de suite sa présence et l'accueillit d'un sourire réjoui. Lily lui en renvoya un.
- Désolée de vous déranger professeur...c'était...enfin...j'aurai voulu vous parler de quelque chose, expliqua la demoiselle, un peu gênée, encore à la recherche de ses mots.

Elle entra totalement sur un geste du professeur et le rejoignit vers son bureau devant lequel elle prit place.
Lily hésita un moment. Ce n'était peut-être pas une idée très intelligente tout compte fait.
Mais le regard soucieux de son professeur, l'enjoignit à parler.
- Je...je suis inquiète professeur.

La brosse au-dessus d'eux poursuivait son travail, frottant sur les mêmes tâches inlassablement. Il lui semblait que ses pensées aussi tournaient en cercle, de plus en plus petits sans qu'elle ne sache vraiment comment tout exprimer ce qu'elle voulait à son professeur.
- Peut-on vraiment faire quelque chose dans le monde sorcier ? demanda-t-elle brusquement en le fixant de son regard émeraude. Je veux dire...les gens comme moi. Les nés-moldus, murmura-t-elle dans un souffle si ténu qu'elle n'était pas sûr qu'il ne l'entende.

La jeune fille se sentait fragile et démunie. Elle avait passé sa vie à travailler et à tenter de bien faire. Et si tout cela était vain ? Et si rien ne l'attendait vraiment dans ce monde, à la sortie de l'école ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyVen 15 Mar 2019 - 12:35

Le Professeur Slughorn ne comprit l’inquiétude de Lily que lorsqu’elle évoqua sa nature de née moldue, un terme autrement préférable à celui qu’elle avait employé lors de sa dernière soirée. Horace se trouvait généralement plus à son aise lorsqu’il se représentait en société, mais la sincérité de la sorcière appelait aujourd’hui la sienne. « Ah, j’aimerais que votre question mérite une réponse simple » se cacha-t-il un instant derrière l’ouverture d’un tiroir de son bureau pour en extirper une boîte d’ananas confites. L’étudiante était toujours devant lui et son regard encore teinté du tourment. « Avant de vous répondre, je pense qu’il est important que vous compreniez que j’ai été élevé dans une famille sorcière très conservatrice et que je suis moi-même favorable à ce que monde moldu et monde magique demeurent strictement séparés » expliqua-t-il avec honnêteté. Leur pays s’érigeait aujourd’hui en deux camps tandis que lui ne se prétendait d’aucun, une position si complexe que le maître préférait généralement la taire. Le souvenir de son collègue assassiné l’année dernière était encore vif dans sa mémoire. Et sans se départir de son honnêteté, il ajouta de la douceur à ses propos. « Sachez également Miss Evans que, avant d’être une née moldue, vous êtes une sorcière. Et l’une des plus talentueuses et étonnantes à qui je n’ai jamais eu l’honneur d’enseigner. Vous faites pleinement partie du monde magique et seul un fou nierait que vous avez beaucoup à lui offrir ». Cela sans doute aurait été la réponse la plus simple, il le lui avait indiqué, elle se trouvait autrement plus complexe. « Mais seul un fou ignorerait également que nous vivons une époque inutilement et excessivement dangereuse. Poudlard demeure évidemment un endroit sûr mais ce n’est le cas nulle part ailleurs. Le ministère même prouve aujourd’hui sa défaillance - regrettait-il le triste attentat qui avait encore éclaté là-bas pour ouvrir la nouvelle année - Et je ne saurais que vous conseiller la discrétion, non pas uniquement parce qu’elle offre la meilleure des protections ». La maison de Salazar Serpentard n’était pas réputée pour sa bravoure, son Directeur n’en était pourtant pas complètement dépourvue. La sienne était certes plus dormante que celle de ses autres collègues mais conforme également à d’autres idéaux qu’il entretenait. « Mais parce que je crois sincèrement - pesa-t-il ses mots autant que son regard en s’adressant à l’étudiante pour laquelle il s’inquiétait également - que la meilleure manière de résister est parfois de vivre et de s’épanouir à l’insu de celui qui nous condamne à être son ennemi ». Le sourire qu’il lui adressa était à la fois doux et amère, de la même manière que sa conclusion sans doute. Ce fut d’une main un peu tremblante que le Professeur parvint enfin à ouvrir son pot de confiserie. « Tenez Miss Evans, cela vous fera du bien » déposa-t-il les confiseries au centre du bureau comme s'il s'agissait d'un paquet de mouchoirs. Son coeur battait un peu plus fort comme il avait une certaine impression d’en avoir trop dit et de s’être dévoilé plus que de coutume aussi glissa-t-il deux bonbons à la fois sur le bout de sa langue.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 465
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by RoseGrey/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyDim 24 Mar 2019 - 13:45

Si même son professeur prenait des pincettes pour en parler, la jeune fille avait donc bel et bien de quoi être inquiète. Elle l'avait toujours vu tellement serein, savoir que quelque chose pouvait l'inquiéter n'avait rien de rassurant.
"...je suis moi-même favorable à ce que monde moldu et monde magique demeurent strictement séparés."
Ouch, ça faisait mal. Il avait toujours été son professeur préféré et voilà qu'il lui annonçait de but en blanc qu'il pensait comme les autres et ne la voyait pas à sa place ici. Lily se tut, accusant silencieusement le coup. Son regard émeraude se voilait de larmes qu'elle se refusait de verser. Elle esquissa un pas en arrière, prête à s'enfuir, regrettant même d'être venue le voir lorsqu'il poursuivit, "...avant d'être une née-moldue, vous êtes une sorcière.." Elle relâcha sa tension en même temps qu'une larme sous la surprise.
Un peu de rouge colora ses joues en entendant les compliments qu'il lui offrit. Décidément, en ce moment, elle connaissait toute une palette d'émotions dans un laps de temps réduit.

- La discrétion...répéta la jeune fille interdite. Mais professeur, lorsque je me promène dans la rue, je n'hurle pas à qui veut l'entendre mes origines. Ce n'est pas pour autant que je devrais les taire. Je n'ai eu besoin de rien dire pour que certains..élèves viennent me le reprocher, ici. expliqua-t-elle. Elle avait faillit dire "certains de VOS élèves" avant de se reprendre. Le vieil homme n'y pouvait rien si nombre de ses recrues Serpentards étaient complètement jetés.

Elle médita un moment ses paroles, encore ébranlées par tout ce qui se disait là.
- Professeur...une vie terrée est-elle vraiment une vie ? ne put-elle s'empêcher de demander doucement.
Slughorn était toujours d'un naturel jovial et bon vivant, c'était surprenant de le voir aussi sérieux tout à coup. Surprenant mais rassurant. Malgré ses apparences un peu superficielles, elle l'appréciait vraiment et savourait plus encore cette promiscuité avec le professeur.
A sa suite elle attrapa une friandise qu'elle engouffra aussitôt dans sa bouche. Elle laissa le sucre fondre sur sa langue et mettre en émois ses papilles. Cela eut le mérite de la calmer que de la concentrer sur son palais. Les deux potionnistes avaient en commun le plaisir des petites douceurs.
Elle essuya d'un geste qui se voulait discret la larme qui avait tracé un sillon sur sa joue. Puis elle battit plusieurs fois des cils, soucieuse de chasser toute autre traîtresse qui eut pu la trahir. A bas la morosité.
Lily regarda un peu autour d'elle les différents bocaux présents sur les étagères.
L'avenir. Ce dernier semblait si sombre désormais.

- Vous avez toujours voulu devenir professeur ? demanda-t-elle enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyJeu 28 Mar 2019 - 12:25

Horace, s’il ne paraissait généralement se soucier que de ses meilleurs amitiés et ingrédients de potions, cachait une nature sensible. Il ne la révélait que rarement et toujours à l’occasion de ses soirées, pour vanter une musique ou une peinture qui touchait son coeur d’amoureux des arts. La larme qui roula sur la joue de son élève favorite le toucha plus profondément encore. Il fut contraint de baisser les yeux lorsque le triste souvenir du dernier élève qui l’avait ainsi touché le traversa. Et tandis que Lily reprenait la parole, son Professeur se raclait la gorge pour reprendre contenance. Sa volonté n’avait été à aucun moment de la culpabiliser par rapport à son attitude mais elle soulevait à raison l’épineux problème posé par la discrétion. « Je dis souvent sur le ton de la plaisanterie qu’il est important de choisir ses amitiés avec la même délicatesse qu’un potionniste sélectionne ses ingrédients, je vous le répète aujourd’hui avec sérieux Miss Evans et comme le meilleur conseil que je puisse vous délivrer une fois que vous aurez quitté notre école ». Il n’était pas facile de rassurer et de préserver en même temps la jeune fille. « Vous êtes douée d’une sacrée jugeote, servez-vous en dans chacun de vos choix même ceux qui vous paraîtraient les plus anodins, et nul ne saurait vous nuire ».

Le choix de la discrétion qu’il lui suggérait avait également été le sien dans une autre mesure. Et, s’il lui convenait tout à fait, il lui paraissait aussi que la rousse était faite d’une autre tempe que la sienne. Il regrettait bien souvent que le choixpeau ne l’ait pas envoyée dans la maison verte et argent et réfléchit quelques secondes avant de répondre à son interrogation. « Je ne saurais répondre pour vous à cette question Miss Evans mais peux au moins vous jurer que la sérénité de mon existence dans ces cachots n’a jamais fait perdre de leur saveur aux ananas confits … non pas que cela arrange mon régime » tâta-t-il sa bedaine d’un air comique pour tenter de l’arracher à sa morosité. Cela le consola lui-même de la voir s’essuyer les joues. L’étudiante posa alors une nouvelle question, plus légère que la précédente, qui le prit au dépourvu. « Si je l’ai voulu ? Je crois bien que je n’y avais jamais songé avant que le poste me soit proposé dans ma vingtaine ! - confessa-t-il dans un léger rire - Et je crois pourtant qu’il n’y a pas de profession que j’aimerais plus exercer. J’avais beaucoup moins de jugeote que vous au même âge. Encore que suffisamment pour ne pas suivre le conseil de mes parents … eux rêvaient de me voir occuper quelque rôle politique au ministère » ne put-il réprimer un frisson d’horreur. Le maître des potions ne manquait pas d’ambition mais avait toujours su à sa façon ne pas avoir la carrure pour le ministère, avoir des amis qui y réussissaient lui suffisait amplement. « L’enseignement est-il une carrière que vous envisagez vous-même après vos ASPIC ? » demanda-t-il avec un oeil brillant du plus vif intérêt.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 465
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by RoseGrey/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyDim 7 Avr 2019 - 22:32

Lily hocha lentement la tête en se repassant le conseil avisé de son professeur. Bien choisir ses amis. Effectivement. Il y a de cela quelque mois, elle aurait sans nul doute balayé ses craintes d'un geste de la main mais désormais, elle comprenait mieux. Malgré la difficulté de ce qui avait été la perte de Severus, elle lui avait appris énormément sur la nature humaine. Bien sûr, elle ne se targuait pas de tout connaître et de tout comprendre, bien au contraire. Elle avait l'impression de juste découvrir le monde.

La boutade du professeur arracha un sourire à la Gryffondor. Il y avait une grande douceur en ce vieil homme, que tous ne soupçonnaient pas. Lily se sentait rassurée d'être venue à sa rencontre.
- Voyons, vous n'avez pas besoin de régime professeur, se joignit-elle à lui, faisant fi de son ventre apparent, elle-même se sentant plus réjouie que quelques secondes auparavant.
C'est vrai qu'à bien y regarder on aurait pu se demander ce qui l'avait poussé à venir enseigner dans cette école. Lily, pour souvent en faire partie dans ses soirées, connaissait l'amour de son professeur pour les fêtes et dîners mondains. Il était d'un naturel jovial qui aimait aller au devant du monde. S'exiler ainsi dans un cachot de l'école pouvait poser question pour peu que l'on s'y intéresse.

La jeune fille écarquilla les yeux surprise que le choix ne soit pas vraiment de lui mais des circonstances.
- Vraiment ? J'aurais jurée que vous aviez toujours voulu devenir professeur, vous semblez naturellement si à l'aise dans ce rôle.

"Et je crois pourtant qu’il n’y a pas de profession que j’aimerais plus exercer. J’avais beaucoup moins de jugeote que vous au même âge. Encore que suffisamment pour ne pas suivre le conseil de mes parents … eux rêvaient de me voir occuper quelque rôle politique au ministère"
Lily ne put s'empêcher de rougir devant son compliment. Elle le considérait comme l'un des meilleurs potionnistes alors s'entendre dire qu'elle avait plus de jugeote que lui au même âge était un compliment de taille.
Elle eut bien du mal à se l'imaginer en poste au ministère. De ce qu'elle connaissait de lui, il aimait évoluer en sa classe comme il lui plaisait aussi penser à lui dans un bureau poussiéreux à suivre les ordres d'un autre semblait inconcevable.
- Je suis contente qu'il n'en ai pas été ainsi pour vous, avoua la jeune fille avec un petit sourire. Les potions sans vous n'auraient pu avoir la même saveur.

"L’enseignement est-il une carrière que vous envisagez vous-même après vos ASPIC ?"
Lily ouvrit la bouche de surprise. Elle la referma le temps de ressasser cette idée. L'idée ne l'avait jamais effleurée.
- Eh bien, c'est étrange maintenant que vous en parler...je n'y avais jamais songé. En fait, pour tout vous dire, j'ai pensé que je serai la plus heureuse en aidant les autres d'une manière ou d'une autre. Alors j'avais pensé à quelque chose comme médicomage, sans en être parfaitement sûre. Je cherche encore. Mais professeur, oui ce doit être un merveilleux métier aussi. Après je ne suis pas certaine d'être à la hauteur pour cela, avoua-t-elle.
Il faut dire qu'elle avait tellement d'estime pour ses professeurs qu'elle se voyait mal se hisser un jour à leur niveau. Et tant d'efforts reposaient sur eux afin d'éduquer la nouvelle génération de sorciers. Elle-même ne pourrait faire aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyJeu 25 Avr 2019 - 9:48

Le professeur considérait distraitement les boutons dorés de son veston tendu sur son ventre lorsque la jeune fille lui assura gentiment qu’il n’avait besoin d’aucun régime. Il lui répondit par un fin sourire car enfin, il n'aimait se plaindre que pour susciter l’admonestation des compliments. Il aimait beaucoup son train de vie tel qu’il était et son honorable âge rechignait certes au changement même de ses mauvaises habitudes. Il était heureux à Poudlard où Albus Dumbledore lui accordait certaines largesses et notamment son petit club qui en agaçait plus d’un parmi ses collègues. La seule chose que Horace regrettait était de ne pas pouvoir poser ses valises dans le bureau du professeur de défense contre les forces du mal, la vue y était diablement plus belle que celle inexistante de son cachot. Il avait d’abord hésité avant d’accepter l’honorifique poste mais n’avait finalement pas su résister à la perspective de laisser son emprunte dans les esprits des futurs plus grands sorciers de leur monde. Naturellement doué en potions, il s’était essayé au métier de professeur. Il adorait l’exercer depuis autant de temps et fut ravi de s’entendre dire qu’il lui seyait comme un gant. « Oh, merci, je l’espère ». Miss Evans l’avait suffisamment déstabilisé pour lui rendre de son humilité. L’étudiante ne se trouvait pas sa préférée pour son talent de sorcière ni pour sa vive intelligence, il émanait de sa personne cette incroyable aura de bonté. Horace traînait ses savates depuis suffisamment longtemps dans leur monde pour savoir reconnaître une rareté. Peut-être l’intéressée s’en rendrait-elle à son tour compte un jour. Il se révéla tout naturellement à elle et écouta attentivement ses perspectives d’avenir en retour. « Médicomage ou professeure, ce n’est pas votre niveau en potions qui vous freinera, bien au contraire Miss Evans, il s’agit de deux carrières que vous pouvez tout à fait envisager » lui assura-t-il sans l’ombre d’un doute avant de méditer plus posément ses choix. « Il s’agit de métiers qui demandent le plus grand dévouement ». Le souvenir du début de leur conversation était encore récent - Peut-on vraiment faire quelque chose dans le monde sorcier ? Les gens comme moi. Les nés-moldus … - et il ne put s’empêcher de lui adresser un sourire conciliant. « Ne pensez-vous pas que ces professions vous permettraient déjà d’offrir beaucoup ? Notre ministère valorise beaucoup les hauts faits de guerre ces dernières années, mais d’aucuns pourraient penser qu’il y a plus de noblesse à soigner ou éduquer ». C’était son avis personnel à lui mais il ne se mouillait jamais vraiment quand il parlait de politique. Il redoutait beaucoup trop les cases dans lesquelles les sorciers étaient soucieux de tous s’enfermer ces derniers temps. La manière du Directeur de Poudlard de s’opposer à leur Ministère était une curieuse folie à ses yeux. Horace préférait de loin entretenir le doute pour passer entre les mailles de chaque camp. Il ne se voyait à aucune autre place - confortable et bourgeoise - que celle de spectateur. Il gardait ainsi le plus souvent ses idées pour lui.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 465
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by RoseGrey/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyLun 27 Mai 2019 - 21:45

- Merci professeur, lui répondit la jeune fille touchée de le savoir de son côté. L'avenir restait incertain mais cela faisait chaud au coeur de savoir que l'on pouvait compter sur des personnes de son entourage.
"Ne pensez-vous pas que ces professions vous permettraient déjà d’offrir beaucoup ?"
- si si bien sûr que je le pense. C'est juste que j'ai l'impression qu'il me faudra beaucoup de temps avant de pouvoir être opérationnelle. Et ma sortie de l'école approche…réfléchit la jeune fille. J'avoue que j'aurai aimé pouvoir être utile tout de suite à la sortie de l'école. Vous allez sans doute trouver ça présomptueux, réalisa-t-elle, le rouge lui montant aux joues.

A moins qu'il ne trouve ça juste idiot. Contrairement au professeur, elle était habitée par la fougue de la jeunesse et ne rêvait que d'une chose, pouvoir être utile à la cause. Tant de vies étaient arrachées au-dehors et pour de stupides raisons lancées par quelques fanatiques.

Lily lança un coup d'oeil à sa montre, l'heure du dîner approchait, mieux valait ne pas tarder encore davantage si elle voulait passer à la bibliothèque avant le repas.
Lily se leva et tandis sa main vers le potionniste.
- Merci beaucoup pour m'avoir reçu professeur, je pense qu'il est temps pour moi de prendre congés. Merci pour tout et pour vos encouragements, ajouta-t-elle en le regardant droit dans les yeux, pleine de reconnaissance.

Même si les professeurs l'appréciaient en général peu lui témoignaient autant de soutien affiché que ce professeur. Sachant qu'il avait parfois lui aussi quelques à priori sur les gens, ce n'en était que plus précieux à ses yeux. Après l'avoir de nouveau remercié et lui ayant souhaité une bonne soirée, la jeune fille sortit du cachot, la tête pleine de choses à penser mais certainement moins encline à se morfondre.

Lily, touchée par la façon dont il l'avait reçu se dit qu'elle aimerait trouver quelque chose pour le remercier. Tout à ses pensées, la préfète remonta les marches deux à deux soucieuse d'aller à la bibliothèque le plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Slughorn



PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 218
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pieuvre
| PATRONUS : Une bouteille d’hydromel qui se vide dans une pinte sans fond
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyJeu 27 Juin 2019 - 10:07

C’était la première fois en six années que le Professeur Slughorn se trouvait face à Miss Evans en dehors d’une classe. Et il était amusant de voir que son esprit qu’il aimait comparer à un vélo filant à toute allure ne fonctionnait pas exclusivement ainsi lorsque la jeune fille se trouvait au-dessus d’un chaudron. Elle ne s’arrêtait pas de réfléchir et, un sourire indélogeable des lèvres, Horace lui répondit encore. « Votre génération est plus pressée que la notre ne l’était - les temps de guerre favorisaient sans nul doute cet état d’esprit - Je ne pense pas que vous soyez présomptueuse Miss Evans » chassa-t-il cette folle idée de son esprit, pour être le directeur de serpentards, il en avait croisé des élèves dont les aspirations dépassaient largement les capacités, et il avait aussi pu constater que l’ambition de certains leur avait malgré tout permis d’accomplir leur but. En tout état de cause l’élève qui lui faisait face ne visait aucun but qu’elle ne soit capable d’accomplir, bien au contraire. « Je pense peut-être même que vous ne l’êtes pas assez, j’espère sincèrement que vous vous rendrez compte un jour que votre bonté naturelle est l’ingrédient le plus précieux de notre monde ». Leur époque tendait en effet à prouver que ce n'était pas de prouesses magiques - mais bien d'actes de bonté - qu'elle manquait cruellement.

Le maître de potions se leva en même temps qu’elle - prompt à lui accorder cette politesse - et lui serra la main. Il la raccompagna même jusqu’à la porte pour lui accorder de derniers encouragements. « Mais avec grand plaisir, sachez que l’humble porte de mon cachot vous est toujours ouverte. Allez, ne soyez plus préoccupée, profitez de votre belle jeunesse et croyez au moins votre vieux professeur quand il vous dit qu’elle passe bien trop vite ! ». Il avait été sincèrement peiné de la voir pleurer et, lorsqu’il retourna derrière son bureau, ne put que s’interroger. Il ne se souvenait pas de l’adolescence comme une période facile, il ne parvenait pas même à se la figurer en temps de guerre. Basil Carrow, Lucresia Londubat … Il était las d’apprendre la disparition ou le décès de ses anciens étudiants brillants. Il lui tardait d’enseigner à une génération qui ne connaîtrait pas la guerre en sortant de leur école. Et malgré les meilleurs conseils qu’il avait délivré à son étudiante ce soir, dont il ne souhaitait rien d’autre que la sécurité, lui-même avait conscience de sa lâcheté à rester caché dans les cachots de leur école. Ses mains se mirent à trembler lorsqu'il se rappela que le dernière élève à qui il avait accordé sa plus profonde confiance n'était autre que le mage noir qui faisait aujourd'hui pleurer la préfète.

______________________________

Horace Slughorn


acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 465
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood by RoseGrey/bazart
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY EmptyVen 5 Juil 2019 - 22:47

Quelques jours plus tard

Lily avait repensé à son échange avec le professeur de potions. Ce dernier l'avait écouté avec bienveillance et tenté de lui faire voir que tout n'était pas sombre dans l'avenir qui se profilait pour ses camarades et elle-même. Elle ne savait pas encore ce qu'elle désirait faire de sa vie mais elle savait d'avance qu'elle ferait tout pour la défendre ainsi que celle de ses proches.
La préfète n'étant pas ingrate, et surtout reconnaissante de la disponibilité du potionniste, elle avait réfléchi à un petit cadeau pour lui. Elle s'était entraînée tout le weekend à réaliser parfaitement des métamorphoses jusqu'à parvenir à un résultat satisfaisant.

Ce matin, elle avait rassemblé ses affaires en hâte, n'était passé qu'en coup de vent dans la Grande Salle pour se rendre au cachot.
Poussant la porte de la salle de classe encore déserte, la jeune fille s'était avancée jusqu'à déposer délicatement sur son bureau, un bocal, rempli à moitié d'eau sur lequel flottait un unique pétale de fleur. D'un lys blanc. Clin d'oeil discret par lequel elle savait que le vieil homme saurait deviner d'où il provenait. Puis aussi furtivement qu'elle était venue, elle repartit le coeur léger et un sourire ornant ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty
MessageSujet: Re: Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY Empty

Revenir en haut Aller en bas

Is cadit ante senem qui sapit ante diem | LILY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]
» Cultivons notre jardin.
» La course géante des chars, venez nombreux !
» MI6 ► un moment en amoureux c'est trop demandé ? Bah ouais on dirait.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu
 :: La pensine :: 
Poudlard
-