GRYFFONDOR : 195 pts | POUFSOUFFLE : 247 pts | SERDAIGLE : 386 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Serpentard VS Gryffondor et Poufsouffle VS Serdaigle !

Partagez

Au bord du Lac Noir | Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 160
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyDim 31 Mar 2019 - 13:05

Le retour du soleil mettait Mary dans une joyeuse humeur, particulièrement après de nombreux jours de grisaille. En ce jour de congé, elle se refusait à rester cloîtrer au château à simplement regarder le ciel bleu par les fenêtres. Ayant enfilée une veste et nouée autour de son cou une légère écharpe, elle se saisit du livre qu'elle avait commencé à la veille au soir. Elle sortit ensuite de la salle commune de Gryffondor, saluant Peter et James au passage. D'un pas léger, elle descendit les nombreuses marches jusqu'au rez-de-chaussée.
En sortant, elle sentit la fraîcheur écossaise revigorante la prendre au corps. Elle avait bien fait de se couvrir un minimum ! Mais les rayons du soleil adoucissait le froid, le rendant très supportable. Elle se dirigea en direction des rives du Lac Noir. Au loin, elle aperçut une silhouette qui lui était familière, au bord de l'eau. Elle esquissa un sourire en reconnaissant Marcus qui était face au lac. Elle s'approcha discrètement, posant son livre au passage au pied d'un arbre.
Elle appréciait énormément le jeune homme. Il était bien l'un des garçons de qui elle se sentait le plus proche à Poudlard. Le Serdaigle n'était pas comme les Maraudeurs qu'elle avait l'habitude de côtoyer depuis sa première année. Il était plus calme et plus posé. Il lui semblait plus sensible aussi, d'une certaine façon. Quand elle arriva furtivement derrière lui, elle plaça soudainement ses deux mains devant les yeux de son ami.
« Devine c'est quii ? » demanda-t-elle avec un sourire et un ton enfantin.
Elle se sentait à l'aise en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 91
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son cadavre
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyDim 31 Mar 2019 - 14:46

Lorsque les beaux jours reviennent, Marcus agit tel un animal. Il cesse d’errer à l’intérieur de Poudlard et, à la manière d’un mammifère sortant d’hibernation, ose s’aventurer dehors. Les températures de ce début de saison n’étaient pas optimales, mais elles suffisaient au jeune homme. Peu frileux, il appréciait la course de la brise contre son corps, cela lui faisait prendre conscience de son corps et lui donnait le sentiment d’exister.

Ce jour-là, le jeune homme s’était rendu sur les rives du Lac Noir. Il aimait cet endroit. La surface plane et silencieuse du lac, le ventre contre les arbres sur lesquels les premiers bourgeons du Printemps commençaient à naître et le chant timide des oiseaux suffisaient à combler le Serdaigle. Pour accompagner sa contemplation, Marcus avait amené avec lui un journal ainsi qu’un épais livre de cours qu’il avait à peine commencer. En plus de cela, il avait apporté quelques gâteaux secs qu’il avait acheté à Pré-au-Lard.

Une brindille craqua derrière lui mais, trop absorbé par le fait de ne rien faire, il ne l’entendit pas. Des mains, douces et froides, surgirent de nulle part pour cacher ses yeux. Marcus sursauta mais sa surprise prit fin lorsqu’il reconnut la voix de Mary. Le jeune homme avait horreur des naïvetés de ce genre, et lorsqu’il voyait un couple s’adonner à cela, il ne pouvait s’empêcher d’esquisser une grimace de dégoût sur son visage. Mais avec Mary, les choses étaient différentes ; il l’aimait beaucoup. D’une certaine façon, elle le changeait. Aux côtés de l’élève Gryffondor, Marus avat l’impression d’être lui-même. Il se mit à sourire alors qu’il posait ses mains sur celles de son amie.
- Ça, c’est les mains de Mary, répondit-il sur le même ton enfantin.
D’un geste délicat, il écarta les mains de la jeune femme puis tourna la tête.
- Tu vas bien ? Ça fait un moment qu’on ne s’était pas vus, continua-t-il simplement sur un ton qui n’était pas celui du reproche. Tu viens t’assoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 160
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyJeu 4 Avr 2019 - 12:34

Mary esquissa un joyeux sourire quand Marcus la reconnut. Ce n'était pas bien compliqué ! Le jeune homme, après lui avoir retiré ses mains, tourna sa tête vers elle. Ses mains étaient chaudes. Il s'enquit de son état.
« Bien et toi ? » répondit-elle s'asseyant au sol à côté du Serdaigle. « C'est vrai que ça fait longtemps. Mais les profs nous ont donné beaucoup de devoir dernièrement. Là, j'ai l'impression que ça se calme un peu. »
Elle était rayonnante, presque autant que le soleil ! Après avoir passer tellement de mois entre les murs de Poudlard pour se protéger du froid de l'hiver, elle comptait bien profiter du retour du printemps pour s'imprégner des températures agréables de la saison. Et dire qu'ils étaient déjà plus proches de la fin de l'année scolaire que du début !
« Regarde ce soleil ! Je ne pouvais pas rester enfermer dans le château ! Les devoirs du Professeur McGonagall attendront ! »
Bien qu'elle fut une élève sérieuse, Mary se trouvait toujours être plus oisive à l'arrivée des beaux jours. Plus agitée, aussi. C'était comme si elle sortait d'une espèce torpeur qui l'avait prise tout l'hiver. Et elle voulait un peu se détendre avant d'entamer ses révisions pour les examens de fin d'année qui approchaient lentement mais sûrement. Cette année, elle n'avait ni BUSEs ni ASPICs à penser, ce qui faisait une source de stress en moins.
Elle était contente de trouver en Marcus un potentiel compagnon d'oisiveté. Il était véritablement une des personne de Poudlard en présence de laquelle elle se sentait pleinement bien. Elle avait le sentiment qu'elle pouvait être elle-même avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 91
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son cadavre
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyJeu 4 Avr 2019 - 17:37

Il lui fit de la place à ses côtés. Assis à même le sol, sur l’herbe, les deux jeunes adultes se retrouvaient l’un à côté de l’autre face au lac. Il tourna la tête vers elle lorsqu’elle prit place.
- Les prof’ doivent être occupés par les examens de cette année, répondit Marcus en haussant les épaules. Tant mieux ! On ne va pas s’en plaindre, c’est fatiguant les examens ...
Comme beaucoup de personnes de son âge, le jeune Barksdale détestait devoir réviser. Le savoir devenait pénible lorsqu’il était imposé. Marcus soupira, non pas d’ennui comme il avait l’habitude de le faire, mais de satisfaction. Il appréciait déjà ce moment. Le Serdaigle n’était pas du genre à étaler ses sentiments, mais ça, la jeune femme à ses côtés le savait bien à force de côtoyer son camarade depuis la première année.
- Le soleil est agréable ouais, c’est bien qu’il soit revenu. Les gens sont beaux lorsqu’il y a du soleil, ils arrêtent de tirer la tronche tout le temps, dit-il avec un sourire vers son amie. J’espère qu’on aura une belle saison cette année.
Une brise ponctua les paroles du Serdaigle, soulevant sur son passage quelques pages du journal que Marcus avait laissé là, dans l’herbe. Le jeune homme ne s’en soucia pas, beaucoup trop occupé à savourer l’instant. Plus loin, devant Marcus et Mary et à quelques mètres au dessus de la surface du lac, deux oiseaux - que Marcus ne pouvait identifier en raison de la distance et de sa faible connaissance en la matière - se chassaient l’un l’autre sous l’impulsion du jeu. Il faut croire qu’eux aussi étaient satisfaits de voir le Soleil revenir.

Le jeune homme porta son regard sur le livre qu’il avait ramené. L’ouvrage, vieux d’apparence et dont une odeur de renfermé se dégageait des pages aussitôt les pans de sa couverture en cuir écartés, était posé à proximité de Marcus. Il le désigna d’un geste du menton, et ajouta :
- Mais l’année n’est pas encore terminée, on a encore plusieurs choses à rendre en Sortilèges ou en Étude des Runes. Il arracha quelques brindilles d’herbe avec ses doigts, davantage pour occuper ses mains que par simple plaisir de torture végétale, puis continua. Dis, tu ne voudrais pas qu’on se remette à travailler ensemble ? Ça ... me manque un peu j’avoue, et j’aime bien passer du temps avec toi, termina-t-il sur un ton quelque peu maladroit.
Les deux matières mentionnées par le jeune homme n’étaient pas des matières dans lesquelles Marcus avait des difficultés, au contraire, il se débrouillait très bien en Sortileges et en Études de Runes. Mais la question n’était pas réellement là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 160
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyVen 12 Avr 2019 - 12:49

Après s'être assise à côté de Marcus, Mary ramena ses jambes à elle en les pliants, retirant au passage un brin d'herbe qui s'était accroché à son collant blanc au niveau du genou. Elle l'écoutait parler d'examen. Elle se rappelait avoir vécu la période des BUSEs de l'année précédente assez mal. Elles lui avaient paru comme étant une épreuve insurmontable ! Pourtant, elle les avait plutôt bien réussies. Elle ne pouvait qu'être ravie de ne pas avoir à passer d'examens d'un tel acabit cette année. Cela lui permettait de profiter de ce beau soleil.
« S'il fait vraiment beau, j'aimerais aller dans le Sud cet été, à la plage. A Plymouth, peut-être. Ça fait longtemps que je n'y ai pas été. » dit-elle, pensive en regardant deux oiseaux batifolant et posant sa tête sur l'épaule de Marcus.
Même si c'était l'été, il faisait toujours relativement frais en Ecosse. Aldochlay, l'endroit où elle habitait, n'échappait bien évidemment pas au climat écossais. Peut-être que si elle soumettait l'idée à ses parents, ils accepteraient, même s'ils ne la laisseraient pas partir seule. Marlene pourrait venir avec elle ! Elles pouvaient bien partir toutes les deux entre filles. Après tout, Mary allait bientôt avoir 17 ans !
Son regard se tourna vers le vieux livre que lui désignait Marcus du menton, la ramenant à la réalité : l'année scolaire n'était pas encore finie. Aussitôt, la jeune fille d'un geste enfantin appuya son front contre le bras de son ami en poussant un râle qui disait : « J'ai pas envie de travailleeeer ». Puis elle leva de nouveau ses yeux vers Marcus qui lui demandait si elle voulait bien travailler les sortilèges et l'étude des runes avec elle d'une façon maladroite.
« Hmmm... Tu ne veux pas plutôt ne rien faire ? Rester là pour le reste de l'année ? On ramènera des sacs de couchage et on dormira à la belle étoile ? » demanda-t-elle, espiègle, juste avant de répondre plus sérieusement à sa question. « Si tu veux, on peut travailler ensemble. C'est plus facile avec toi que toute seule. »
Elle regardait son ami avec un fin sourire. Ils avaient toujours étaient habitués à travailler à deux en étude des runes. Elle n'aurait su expliqué pourquoi depuis quelques moins ce n'était plus le cas. Distraitement, elle s'amusa à arracher des brindilles pour les saupoudrer sur le pantalon et les chaussures du Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 91
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son cadavre
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptySam 13 Avr 2019 - 11:40

« Plymouth ? La plage ? Je n’y suis jamais allé » dit-il à la suite de la jeune femme. « Mes parents, enfin surtout ma mère, sont très attachés à leur travail et à leur carrière, alors on ne part pas souvent. Et quand on part, c’est pour aller à la campagne chez la grande tante de mon père, donc bon » continua-t-il simplement sans pour autant se plaindre de ce qui était son quotidien depuis sa plus tendre enfance. Marcus eut tout de même un léger frisson en repensant à ces après-midis d’été interminables loin de tout et proche de rien. Ses ennuyeuses vacances se résumaient principalement à jouer à d’ennuyeux jeux de société avec l’ennuyante grande tante de son père.

Il soupira, comme si cela allait lui permettre de dégager ses pensées de son esprit, tout en gardant les yeux rivés sur le rivage du lac. Il regarda du coin de l’œil sa camarde lorsqu’elle posa sa tête contre son épaule, le palpitant en admiration pour la gryffondor. Il soupira une nouvelle fois, lassé de son propre comportement cette fois-ci. Tout serait plus simple s’il était capable d’assumer ses émotions.

« On peut rester là aussi longtemps que tu le veux mais Im et Flitwick seront sans doutes moins enthousiastes que nous quand ils verront que nous avons préféré restés là plutôt que de rendre leurs parchemins. Alors autant Flitwick je pense qu’on peut le distancer en courant, autant Im nous fera passer un sale quart d’heure quand elle mettra la main sur nous, et elle le fera ! » Il esquissa un sourire à l’attention de Mary. Bien sûr qu’il préférerait rester ici jusqu’à la fin de l’année en compagnie de la jeune femme, et elle semblait avoir directement lu en lui lorsqu’elle formula cette idée.

D’un œil distrait, et guidé par le son produit par l’arrachage d’herbe de la jeune femme, il regarda l’herbe sur son pantalon, puis sur ses chaussures, puis de nouveau Mary. Il haussa un sourcil. « Euh t’as cru que j’étais le sol ? » commença le Serdaigle sur un ton faussement outré, sur-jouant son jeu à la manière des plus grands acteurs de Vaudeville. « Dans certains pays, c’est considéré comme une déclaration de guerre ; attention, je pourrais me vexer ! » Pour réparer l’affront qu’il était en train de subir, le jeune homme réfléchit rapidement puis reprit avec un sourire taquin : « En plus je t’avais acheté un truc à Pré-au-Lard la dernière fois, j’me demande si je ne vais pas l’offrir à quelqu’un d’autre plutôt ! »

Pendant ce temps, dans le céleste, les nuages avaient cessé de masquer ou de filtrer les rayons du soleil. Ces derniers parvenaient de façon plus généreuse jusqu’à Marcus et Mary. Avec le contact des rayons sur leur peau, ils purent avoir l’illusion que le temps s’était réchauffé, mais il n’en était rien.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé




Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus Empty

Revenir en haut Aller en bas

Au bord du Lac Noir | Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» Un certain bord de mer...
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» 74 - PELUCHE caniche moyen noir 9 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: L'extérieur
 :: Le parc du château et son Saule Cogneur
-