GRYFFONDOR : 677 pts | POUFSOUFFLE : 304 pts | SERDAIGLE : 666 pts | SERPENTARD : 278 pts
C'est l'été sur ATDM ! Pour l'occasion, le cirque Arcanus a planté sa tente à Londres, pour tout l'été (plus d'explications ici). La partie Poudlard sera de retour dès le 1e septembre. D'ici là, bonnes vacances à tous !
Félicitations aux Gryffondor pour la coupe des quatre maisons !
Les anciens élèves, nouveaux adultes, n'oubliez pas de demander votre changement de statut juste ici !

Partagez

Au bord du Lac Noir | Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 157
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (folleparisienne)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyDim 31 Mar 2019 - 13:05

Le retour du soleil mettait Mary dans une joyeuse humeur, particulièrement après de nombreux jours de grisaille. En ce jour de congé, elle se refusait à rester cloîtrer au château à simplement regarder le ciel bleu par les fenêtres. Ayant enfilée une veste et nouée autour de son cou une légère écharpe, elle se saisit du livre qu'elle avait commencé à la veille au soir. Elle sortit ensuite de la salle commune de Gryffondor, saluant Peter et James au passage. D'un pas léger, elle descendit les nombreuses marches jusqu'au rez-de-chaussée.
En sortant, elle sentit la fraîcheur écossaise revigorante la prendre au corps. Elle avait bien fait de se couvrir un minimum ! Mais les rayons du soleil adoucissait le froid, le rendant très supportable. Elle se dirigea en direction des rives du Lac Noir. Au loin, elle aperçut une silhouette qui lui était familière, au bord de l'eau. Elle esquissa un sourire en reconnaissant Marcus qui était face au lac. Elle s'approcha discrètement, posant son livre au passage au pied d'un arbre.
Elle appréciait énormément le jeune homme. Il était bien l'un des garçons de qui elle se sentait le plus proche à Poudlard. Le Serdaigle n'était pas comme les Maraudeurs qu'elle avait l'habitude de côtoyer depuis sa première année. Il était plus calme et plus posé. Il lui semblait plus sensible aussi, d'une certaine façon. Quand elle arriva furtivement derrière lui, elle plaça soudainement ses deux mains devant les yeux de son ami.
« Devine c'est quii ? » demanda-t-elle avec un sourire et un ton enfantin.
Elle se sentait à l'aise en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyDim 31 Mar 2019 - 14:46

Lorsque les beaux jours reviennent, Marcus agit tel un animal. Il cesse d’errer à l’intérieur de Poudlard et, à la manière d’un mammifère sortant d’hibernation, ose s’aventurer dehors. Les températures de ce début de saison n’étaient pas optimales, mais elles suffisaient au jeune homme. Peu frileux, il appréciait la course de la brise contre son corps, cela lui faisait prendre conscience de son corps et lui donnait le sentiment d’exister.

Ce jour-là, le jeune homme s’était rendu sur les rives du Lac Noir. Il aimait cet endroit. La surface plane et silencieuse du lac, le ventre contre les arbres sur lesquels les premiers bourgeons du Printemps commençaient à naître et le chant timide des oiseaux suffisaient à combler le Serdaigle. Pour accompagner sa contemplation, Marcus avait amené avec lui un journal ainsi qu’un épais livre de cours qu’il avait à peine commencer. En plus de cela, il avait apporté quelques gâteaux secs qu’il avait acheté à Pré-au-Lard.

Une brindille craqua derrière lui mais, trop absorbé par le fait de ne rien faire, il ne l’entendit pas. Des mains, douces et froides, surgirent de nulle part pour cacher ses yeux. Marcus sursauta mais sa surprise prit fin lorsqu’il reconnut la voix de Mary. Le jeune homme avait horreur des naïvetés de ce genre, et lorsqu’il voyait un couple s’adonner à cela, il ne pouvait s’empêcher d’esquisser une grimace de dégoût sur son visage. Mais avec Mary, les choses étaient différentes ; il l’aimait beaucoup. D’une certaine façon, elle le changeait. Aux côtés de l’élève Gryffondor, Marus avat l’impression d’être lui-même. Il se mit à sourire alors qu’il posait ses mains sur celles de son amie.
- Ça, c’est les mains de Mary, répondit-il sur le même ton enfantin.
D’un geste délicat, il écarta les mains de la jeune femme puis tourna la tête.
- Tu vas bien ? Ça fait un moment qu’on ne s’était pas vus, continua-t-il simplement sur un ton qui n’était pas celui du reproche. Tu viens t’assoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 157
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (folleparisienne)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyJeu 4 Avr 2019 - 12:34

Mary esquissa un joyeux sourire quand Marcus la reconnut. Ce n'était pas bien compliqué ! Le jeune homme, après lui avoir retiré ses mains, tourna sa tête vers elle. Ses mains étaient chaudes. Il s'enquit de son état.
« Bien et toi ? » répondit-elle s'asseyant au sol à côté du Serdaigle. « C'est vrai que ça fait longtemps. Mais les profs nous ont donné beaucoup de devoir dernièrement. Là, j'ai l'impression que ça se calme un peu. »
Elle était rayonnante, presque autant que le soleil ! Après avoir passer tellement de mois entre les murs de Poudlard pour se protéger du froid de l'hiver, elle comptait bien profiter du retour du printemps pour s'imprégner des températures agréables de la saison. Et dire qu'ils étaient déjà plus proches de la fin de l'année scolaire que du début !
« Regarde ce soleil ! Je ne pouvais pas rester enfermer dans le château ! Les devoirs du Professeur McGonagall attendront ! »
Bien qu'elle fut une élève sérieuse, Mary se trouvait toujours être plus oisive à l'arrivée des beaux jours. Plus agitée, aussi. C'était comme si elle sortait d'une espèce torpeur qui l'avait prise tout l'hiver. Et elle voulait un peu se détendre avant d'entamer ses révisions pour les examens de fin d'année qui approchaient lentement mais sûrement. Cette année, elle n'avait ni BUSEs ni ASPICs à penser, ce qui faisait une source de stress en moins.
Elle était contente de trouver en Marcus un potentiel compagnon d'oisiveté. Il était véritablement une des personne de Poudlard en présence de laquelle elle se sentait pleinement bien. Elle avait le sentiment qu'elle pouvait être elle-même avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyJeu 4 Avr 2019 - 17:37

Il lui fit de la place à ses côtés. Assis à même le sol, sur l’herbe, les deux jeunes adultes se retrouvaient l’un à côté de l’autre face au lac. Il tourna la tête vers elle lorsqu’elle prit place.
- Les prof’ doivent être occupés par les examens de cette année, répondit Marcus en haussant les épaules. Tant mieux ! On ne va pas s’en plaindre, c’est fatiguant les examens ...
Comme beaucoup de personnes de son âge, le jeune Barksdale détestait devoir réviser. Le savoir devenait pénible lorsqu’il était imposé. Marcus soupira, non pas d’ennui comme il avait l’habitude de le faire, mais de satisfaction. Il appréciait déjà ce moment. Le Serdaigle n’était pas du genre à étaler ses sentiments, mais ça, la jeune femme à ses côtés le savait bien à force de côtoyer son camarade depuis la première année.
- Le soleil est agréable ouais, c’est bien qu’il soit revenu. Les gens sont beaux lorsqu’il y a du soleil, ils arrêtent de tirer la tronche tout le temps, dit-il avec un sourire vers son amie. J’espère qu’on aura une belle saison cette année.
Une brise ponctua les paroles du Serdaigle, soulevant sur son passage quelques pages du journal que Marcus avait laissé là, dans l’herbe. Le jeune homme ne s’en soucia pas, beaucoup trop occupé à savourer l’instant. Plus loin, devant Marcus et Mary et à quelques mètres au dessus de la surface du lac, deux oiseaux - que Marcus ne pouvait identifier en raison de la distance et de sa faible connaissance en la matière - se chassaient l’un l’autre sous l’impulsion du jeu. Il faut croire qu’eux aussi étaient satisfaits de voir le Soleil revenir.

Le jeune homme porta son regard sur le livre qu’il avait ramené. L’ouvrage, vieux d’apparence et dont une odeur de renfermé se dégageait des pages aussitôt les pans de sa couverture en cuir écartés, était posé à proximité de Marcus. Il le désigna d’un geste du menton, et ajouta :
- Mais l’année n’est pas encore terminée, on a encore plusieurs choses à rendre en Sortilèges ou en Étude des Runes. Il arracha quelques brindilles d’herbe avec ses doigts, davantage pour occuper ses mains que par simple plaisir de torture végétale, puis continua. Dis, tu ne voudrais pas qu’on se remette à travailler ensemble ? Ça ... me manque un peu j’avoue, et j’aime bien passer du temps avec toi, termina-t-il sur un ton quelque peu maladroit.
Les deux matières mentionnées par le jeune homme n’étaient pas des matières dans lesquelles Marcus avait des difficultés, au contraire, il se débrouillait très bien en Sortileges et en Études de Runes. Mais la question n’était pas réellement là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 157
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (folleparisienne)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyVen 12 Avr 2019 - 12:49

Après s'être assise à côté de Marcus, Mary ramena ses jambes à elle en les pliants, retirant au passage un brin d'herbe qui s'était accroché à son collant blanc au niveau du genou. Elle l'écoutait parler d'examen. Elle se rappelait avoir vécu la période des BUSEs de l'année précédente assez mal. Elles lui avaient paru comme étant une épreuve insurmontable ! Pourtant, elle les avait plutôt bien réussies. Elle ne pouvait qu'être ravie de ne pas avoir à passer d'examens d'un tel acabit cette année. Cela lui permettait de profiter de ce beau soleil.
« S'il fait vraiment beau, j'aimerais aller dans le Sud cet été, à la plage. A Plymouth, peut-être. Ça fait longtemps que je n'y ai pas été. » dit-elle, pensive en regardant deux oiseaux batifolant et posant sa tête sur l'épaule de Marcus.
Même si c'était l'été, il faisait toujours relativement frais en Ecosse. Aldochlay, l'endroit où elle habitait, n'échappait bien évidemment pas au climat écossais. Peut-être que si elle soumettait l'idée à ses parents, ils accepteraient, même s'ils ne la laisseraient pas partir seule. Marlene pourrait venir avec elle ! Elles pouvaient bien partir toutes les deux entre filles. Après tout, Mary allait bientôt avoir 17 ans !
Son regard se tourna vers le vieux livre que lui désignait Marcus du menton, la ramenant à la réalité : l'année scolaire n'était pas encore finie. Aussitôt, la jeune fille d'un geste enfantin appuya son front contre le bras de son ami en poussant un râle qui disait : « J'ai pas envie de travailleeeer ». Puis elle leva de nouveau ses yeux vers Marcus qui lui demandait si elle voulait bien travailler les sortilèges et l'étude des runes avec elle d'une façon maladroite.
« Hmmm... Tu ne veux pas plutôt ne rien faire ? Rester là pour le reste de l'année ? On ramènera des sacs de couchage et on dormira à la belle étoile ? » demanda-t-elle, espiègle, juste avant de répondre plus sérieusement à sa question. « Si tu veux, on peut travailler ensemble. C'est plus facile avec toi que toute seule. »
Elle regardait son ami avec un fin sourire. Ils avaient toujours étaient habitués à travailler à deux en étude des runes. Elle n'aurait su expliqué pourquoi depuis quelques moins ce n'était plus le cas. Distraitement, elle s'amusa à arracher des brindilles pour les saupoudrer sur le pantalon et les chaussures du Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptySam 13 Avr 2019 - 11:40

« Plymouth ? La plage ? Je n’y suis jamais allé » dit-il à la suite de la jeune femme. « Mes parents, enfin surtout ma mère, sont très attachés à leur travail et à leur carrière, alors on ne part pas souvent. Et quand on part, c’est pour aller à la campagne chez la grande tante de mon père, donc bon » continua-t-il simplement sans pour autant se plaindre de ce qui était son quotidien depuis sa plus tendre enfance. Marcus eut tout de même un léger frisson en repensant à ces après-midis d’été interminables loin de tout et proche de rien. Ses ennuyeuses vacances se résumaient principalement à jouer à d’ennuyeux jeux de société avec l’ennuyante grande tante de son père.

Il soupira, comme si cela allait lui permettre de dégager ses pensées de son esprit, tout en gardant les yeux rivés sur le rivage du lac. Il regarda du coin de l’œil sa camarde lorsqu’elle posa sa tête contre son épaule, le palpitant en admiration pour la gryffondor. Il soupira une nouvelle fois, lassé de son propre comportement cette fois-ci. Tout serait plus simple s’il était capable d’assumer ses émotions.

« On peut rester là aussi longtemps que tu le veux mais Im et Flitwick seront sans doutes moins enthousiastes que nous quand ils verront que nous avons préféré restés là plutôt que de rendre leurs parchemins. Alors autant Flitwick je pense qu’on peut le distancer en courant, autant Im nous fera passer un sale quart d’heure quand elle mettra la main sur nous, et elle le fera ! » Il esquissa un sourire à l’attention de Mary. Bien sûr qu’il préférerait rester ici jusqu’à la fin de l’année en compagnie de la jeune femme, et elle semblait avoir directement lu en lui lorsqu’elle formula cette idée.

D’un œil distrait, et guidé par le son produit par l’arrachage d’herbe de la jeune femme, il regarda l’herbe sur son pantalon, puis sur ses chaussures, puis de nouveau Mary. Il haussa un sourcil. « Euh t’as cru que j’étais le sol ? » commença le Serdaigle sur un ton faussement outré, sur-jouant son jeu à la manière des plus grands acteurs de Vaudeville. « Dans certains pays, c’est considéré comme une déclaration de guerre ; attention, je pourrais me vexer ! » Pour réparer l’affront qu’il était en train de subir, le jeune homme réfléchit rapidement puis reprit avec un sourire taquin : « En plus je t’avais acheté un truc à Pré-au-Lard la dernière fois, j’me demande si je ne vais pas l’offrir à quelqu’un d’autre plutôt ! »

Pendant ce temps, dans le céleste, les nuages avaient cessé de masquer ou de filtrer les rayons du soleil. Ces derniers parvenaient de façon plus généreuse jusqu’à Marcus et Mary. Avec le contact des rayons sur leur peau, ils purent avoir l’illusion que le temps s’était réchauffé, mais il n’en était rien.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 157
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (folleparisienne)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyMar 23 Avr 2019 - 22:05

Mary écoutait attentivement Marcus résumer ses vacances avec des parents trop occupés. Elles avaient l'air bien ennuyeuses ! En fait, elle non plus ne quittait pas souvent Aldochlay. Il était peu malin de fermer la brasserie en pleine période estivale attirant beaucoup de visiteurs. Si ses parents voulaient parti n'aurait-ce été qu'une semaine, ils devaient laisser le commerce à quelqu'un de confiance ou le fermer complètement. Mais pour passer du temps avec leurs filles, Mr. et Mrs. McDonald acceptaient de faire ce sacrifice.
« Je ne suis jamais partie en vacance sans mes parents. J'aimerais bien partir toute seule cette année. Peut-être avec Marlene ? Je ne sais pas. Ils ne voudraient pas me laisser partir seule avec une personne qu'ils ne connaîtraient pas. » raconta-t-elle distraitement. « J'ai encore le temps d'y réfléchir de toute façon. » finit-elle par dire en haussant les épaules.
L'année scolaire n'était pas encore finie mais son esprit était déjà ailleurs. Il restait encore des devoirs et des contrôles à passer. Lasse à cette idée, elle posa sa tête sur l'épaule de Marcus. Ce dernier, un peu maladroitement, lui proposa qu'ils refassent leurs devoirs de Sortilèges et Etude des Runes. Chose qu'elle accepta, bien sûr. Deux cerveaux en valaient mieux qu'un. Et si cela pouvait faire passer ces séances de travail plus vite, elle signait directement !
« Tu crois que le Professeure Im peut courir avec ses talons ? S'ils l'empêchent de courir, elle pourra pas nous rattraper. » s'amusa-t-elle avec un rictus enfantin.
La jeune fille, telle une enfant, se mit à arracher des brins d'herbes pour les lâcher sur Marcus autant pour occuper ses mains — et par taquinerie innocente aussi, il fallait l'admettre. Le garçon, feintant le mécontentement, regardait en alternance Mary et ce qu'elle faisait. Elle, elle ne s'arrêtait pas pour autant, continuant joyeusement son œuvre. Enfin, il s'outra théâtralement !
« Mais non ! Je suis sûre que ta peau est un terrain très fertile. » se défendit-elle avec un grand sourire. « Imagine, tout à la place des poils, des brins d'herbe poussaient sur ta peau. Et que tu mesurerais trois mètres ! On t'appellerait Géant Vert ! »
A cette élucubration, la demoiselle éclata de dire en l'imaginant, gentiment moqueuse envers son ami. Celui-ci chercha alors rapidement quelque chose pour se venger ! Soudain, il prétexta avoir acheté un cadeau pour elle lors de sa dernière sortie à Poudlard. Mary était d'un naturel assez naïf. Et comme la plupart des gens, elle aimait les cadeaux.
« Quoooiii ? C'est pas juuuste ! » s'insurgea-t-elle, quand bien même elle avait toujours des résidus bien marqués de sa moquerie sur le visage.
Elle se retourna pour lui faire face, s'asseyant en tailleur, pour lui secouer le bras comme elle aurait secouer un pommier pour tenter d'en faire tomber des fruits !
« C'est quoi le cadeau ? » demanda-t-elle avec de grands yeux. « Dis ! Je veux savoir ce que je rate ! »
Une vraie grande enfant ! Elle ne remarquait même pas que le soleil se faisait plus rayonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyVen 26 Avr 2019 - 0:34

« Moi ? Une peau fertile ? » , le jeune homme ricana et retroussa manche. « Tu rigoles j’espère ! Regarde mon avant-bras »  fit-il ensuite. Marcus désigna son avant-bras où à peine quelques poils fins se dressaient. Ses avant-bras étaient loin de ceux des autres garçons de son âge et si cela ne complexait le Serdaigle, ça avait au moins le mérite de soulever quelques questions dans son esprit de jeune homme. Etait-il en regard par rapport aux autres ? Ou bien avait-il moins de poils sur les avant-bras parce qu’il était moins courageux que les autres ? « Imagines si j’ai de l’herbe qui me pousse sur le corps … ça veut dire que tous les jours, je dois m’arroser le corps et passer du temps à la lumière ? »  demanda-t-il en souriant à son tour, avant d’hausser les sourcils en réalisant la chose suivante, « de toute façon c’est déjà ce que je fais en fait ! Je pourrais grave être une plante ! » . Il se mit alors à rire, profitant de ce moment d’insouciance aux côtés de Mary.

« Tu veux vraiment connaître ton cadeau ? C’est que j’avais prévu de te l’offrir à ton anniversaire … » affirma-il alors à demi-mot, se dévoilant au grand jour sur l’origine de ses plans initiaux. Puis, son regard se perdit dans celui de la jeune femme. Ce fut comme tomber dans un gouffre sans fond, mais pas n’importe quel abyme non. Pour rien au monde, Marcus ne voudrait être délivré du gouffre dans lequel il venait de tomber. « Oh euh, et puis tant pis ! Je t’offrirais quelque chose d’autre à ton anniversaire » dit-il en se levant. « J’ai ton cadeau dans mon dortoir, tu veux bien me suivre ? ». Il regroupa ses affaires puis les jeta en vrac dans son sac. Le Serdaigle se tourna alors vers Mary et lui offrit sa main, pour l’aider à se relever seulement.

Ensemble, ils remontèrent le chemin jusqu’au château. Marcus la guida jusqu’à l’aile Est de Poudlard, puis, en arrivant devant le heurtoir, se tourna vers son invitée. « Attends-moi là, je n’en ai pour pas longtemps » fit-il avant de disparaître dans la salle commune de sa maison. Là, une fois à l’abris du regard de Mary, Marcus courut à toute vitesse jusqu’à son dortoir et, avec la même vitesse, s’empara de l’écharpe grossièrement emballée. En à peine quelques secondes, il était revenu devant Mary avec son cadeau entre les mains. « On va à la salle de repos ? On sera plus à l’aise que dans le couloir … » .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 157
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (folleparisienne)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptySam 18 Mai 2019 - 17:15

Mary ne s'attendait réellement pas à ce que Marcus ait prévu de lui offrir un cadeau pour son anniversaire. Elle était toute contente et piquée au vif dans sa curiosité. Il avait vendu la mèche ! C'était trop tard ! Elle voulait savoir quel était ce cadeau. Il ne pouvait pas la laisser à sa curiosité inassouvie ainsi. Alors que Marcus la regardait, elle lui fit des yeux de biche dans l'espoir qu'il crache le morceau juste après l'avoir secoué comme un pommier.
Et il céda !
La Gryffondore sautilla alors de joie et de satisfaction à la façon d'une enfant. Toute sourire, elle regardait Marcus se lever en l'écoutant. Quand il lui offrit sa main pour l'aider à se relever à son tour, elle la saisit pour se hisser sur ses deux pieds. Quel gentleman ! « Je te suis ! » répondit-elle avant de ramasser son livre à elle.
Tous les deux, ils regagnèrent le château et montèrent la multitude d'escaliers menant jusqu'à la salle commune de Serdaigle. En chemin, Mary saluait brièvement les connaissances qu'elle croisait. Quand ils arrivèrent devant l'entrée du domaine des Serdaigles, Marcus la quitta pour y pénétrer. La Gryffondore avait toujours été curieuse de savoir à quoi ressemblaient les autres salles communes. Elle aurait voulu être une petite souris ou un hibou pour pouvoir y jeter un coup d'œil. Etaient-elles aussi chaleureuses que celle des rouges et ors ? Ne pouvant pas y entrer, elle ne pouvait pas suivre son ami qu'elle attendait par conséquent patiemment, appuyée contre le mur en regardant ses ongles qui auraient eu besoin d'un coup de lime.
De toute façon, Marcus fut incroyablement rapide. Au bout de même pas deux petites minutes, il fut de retour avec un paquet cadeau assez grossier, pour être honnête. Mais qu'est-ce que Mary s'en fichait de ça ! Elle devinait quelques chose de "mou". Le Serdaigle lui proposa d'aller dans la Salle de Repos au lieu de rester en plein milieu du couloir. Elle acquiesça. Toujours ensemble, ils se mirent en route.
« Dis dis, ça fait combien de temps que tu songes à m'offrir quelque chose pour mon anniversaire ? » demanda-t-elle avec curiosité en chemin. « Et comment tu la connais ma date de naissance ? Je ne te l'ai pas dit ? Si ? »
Elle n'avait pas de souvenir de lui avoir confié cela. Ou sûrement l'avait-elle oublié. C'était fort probable. Rapidement, ils arrivèrent à la Salle de Repos. Mary s'installa directement sur le canapé face à la cheminée en sautillant. Elle était complètement impatiente de découvrir le cadeau.
« Attends attends ! Je ne veux pas ouvrir le cadeau maintenant ! Laisse moi deviner ce que c'est ! » dit-elle en s'asseyant.
Après avoir demandé l'autorisation du regard à Marcus, elle prit le paquet cadeau pour l'examiner.
« C'est un vêtement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyDim 19 Mai 2019 - 15:35

Marcus prit place aux côtés de Mary sur le coussin du canapé. Il croisa les jambes après s’être assis, portant toute son attention sur la rouge et or. « Euh ça doit faire une ou deux semaines que j’y pense. C’est l’autre jour en regardant le calendrier, je me suis rappelé que ton anniversaire approchait … ça m’est venu tout seul en fait, t’as forcément du me le dire à un moment ou un autre je pense » ajouta le jeune homme en haussant les épaules. Il n’y avait jamais réellement pensé, pour lui, le 7 Avril était lié à l’anniversaire de Mary, il ne s’était pas posé davantage de questions. C’était comme s’il avait toujours su la date d’anniversaire de la Gryffondore. Il tenait entre les mains son cadeau, l’objet était mal emballé ; Marcus n’était pas particulièrement patient lors de ces moments-là, et après avoir essayé pendant de longues minutes à faire quelque chose de présentable, il abandonna. Au final, son cadeau ressemblait à celui qu’aurait fait un enfant à l’un de ses parents, l’emballage était grossier et le tout avait la forme d’une pomme de terre.  

Il tendit l’emballage à la jeune femme. Du fond du cœur, il espérait que cela lui plaise. « Vas-y, devines ! » lui fit-il sur un air de défi. Sous l’emballage se trouvait un foulard que Marcus avait acheté à Gaichiffon, à Pré-Au-Lard. Le foulard était magnifique, et les couleurs qu’on avait tissées-là s’accouplaient à merveille avec le teint et la crinière brune de Mary … du moins c’est ce que le Serdaigle pensait. Marcus n’a jamais été particulièrement doué pour choisir des vêtements et ce qui lui plaisait ne plaisait pas aux autres. C’est comme s’il ne voyait pas pareil que ses proches. Si c’était une impression pour le jeune homme, il s’agissait pourtant d’une réalité pour la science, Marcus était daltonien. Le foulard qu’il avait acheté pour Mary était tout bonnement moche, les vraies couleurs du vêtement rappelaient les châles que portent d’ordinaire les grands-mères et les motifs brodés aux extrémités du foulard renvoyaient aux formes qu’on trouvait sur des nappes.

« Oui, c’est un vêtement ! » dit-il en hochant la tête, comme pour appuyer sa réponse positive. « Tu chauffes » continua alors Marcus pour signifier à la jeune sorcière qu’elle était sur la bonne voie. « Mais … si tu ne trouves pas, je le garde et tu devras attendre ton anniversaire ! » . Il appuya son bras contre le dossier du canapé, tourné de trois-quart vers la Gyffondor. Autour d’eux, la salle de repos était agitée par la multitude d’élèves présents, mais Marcus n’en tint par rigueur ; à ce moment précis, il n’y avait que Mary et lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary McDonald



GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 157
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Langford (folleparisienne)
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Guêpes
| PATRONUS : Hérisson
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyDim 23 Juin 2019 - 14:54

Mary n'avait pas le souvenir d'avoir dit à Marcus sa date d'anniversaire. Ceci dit, il avait déjà dû entendre plusieurs fois au cours des années précédentes qu'on le lui souhaitait à une certaine date. Ou bien elle pouvait très bien pu oublier. Comme si l'on se souvenait de tout ce que l'on disait au cours d'une journée ! Ils s'installèrent tous les deux sur un des canapés de la salle de repos. La jeune femme était très surprise que Marcus ai pensé à lui offrir quelque chose et ai concrétisé l'idée. Cela lui faisait très plaisir comme initiative. Elle ne s'attendait pas à ça de lui.
Elle chercha alors à deviner de quoi il s'agissait. Elle supposa, à raison, un vêtement. Elle aimait ce jeu de devinette. Elle réfléchissait. S'il s'agissait d'un vêtement, cela ne devait pas être quelque chose qui taillait. Après tout, Marcus n'était pas sensé connaître sa taille. Et s'il cherchait à le deviner, cela aurait pu provoquer des déconvenues. S'il prenait un vêtement trop petit, elle n'allait pas pouvoir le mettre. Si, au contraire, il en prenait un trop grand, le risque que la Gryffondore se vexe n'était pas moindre. Le Serdaigle était un garçon intelligent. Il n'aurait pas pris ce risque. Alors, il pouvait s'agir d'un bonnet, de gants, d'une écharpe ou quelque chose du style.
« Tu n'aurais pas pris un vêtement qui taille comme un jean ou un chemisier, n'est-ce pas ? » demanda-t-elle tout de même pour être sûre.
Le jeune homme, joueur, inventa une nouvelle règle au jeu ! Mary le regarda avec un regard de défi. Vraiment ? « Challenge accepté. » répondit-elle. S'il voulait jouer, ils allaient jouer. Par contre, la prochaine fois, elle n'allait pas se gêner pour faire de même avec le cadeau qu'elle allait offrir. De plus, elle allait bien faire en sorte à ce que ce soit un objet bien difficile à deviner.
« Je ne pense pas que tu aurais pris le risque de prendre un vêtement susceptible de ne pas m'aller. Trop compromettant. Tu n'aurais pas non plus pris de gant ou de bonnet parce que ce n'est clairement plus la saison. Mais comme il fait encore assez frais, tu aurais pu prendre quelque chose comme une écharpe, un châle ou un foulard. J'ai raison ? »
Pour elle, son raisonnement était implacable. Elle voulait vraiment avoir son cadeau maintenant. Elle était trop curieuse pour attendre maintenant que Marcus avait révélé l'existence de ce cadeau. Et même si elle avait tort, elle comptait bien le déballer quand même, de toute façon. Na !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 202
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus EmptyDim 7 Juil 2019 - 16:22

Imperturbable, le jeune homme assistait aux déductions de Mary. Pendant tout ce petit jeu, il s’efforçait de garder un visage inexpressible et figé, de crainte que ses expressions faciales puissent le trahir. S’il ne doutait pas des capacités de la jeune femme à trouver le cadeau qu’il lui avait offert, il espérait cependant qu’elle ne trouve pas de suite et qu’un suspense puisse perdurer. « Non, rien qui ne taille … » . Pour rien au monde il n’aurait pris ce risque. Il avait déjà tenté d’offrir un pantalon à sa mère, beaucoup trop large pour ses hanches. Résultat, Marcus dut se confondre en excuses et, pour se faire pardonner, il offrit un nouveau présent à sa mère.

« Alors ? Ton verdict » lança-t-il ultimement à la rouge et or, tentant alors de créer une échéance pour qu’elle se précipite dans l’erreur. Mais à la grande surprise du jeune homme, la réponse de Mary fut toute autre. Il la regarda alors, sans voix, énoncer sa théorie. Les yeux du Serdaigle s’écarquillèrent doucement au fur et à mesure que les déductions de Mary s’enchainèrent. Il était foutu, elle avait vu juste. Il fronça les sourcils, plissa les yeux. Pendant quelques instants, il laissa la question de la jeune femme en suspens alors qu’il se refaisait le film de son verdict.

Mais le jeune homme se repositionna dans le canapé afin de s’offrir un peu de répit, puis, machinalement, il porta ses yeux sur la Gryffondore. « Ouais, tu as entièrement raison, sur toute la ligne » . Il se gratta la tête. « En fait, c’est toi Sherlock Holmes ! » lui lança-t-il alors avant qu’elle ne s’apprête à ouvrir l’emballage.   « Du coup t’as bien mérité ton cadeau … et il me restera plus qu’à t’en trouver un pour ton anniversaire » ajouta Marcus avec un sourire.

Il la regarda alors qu’elle défaisait les premières attaches de l’emballage du cadeau. Soucieux de savoir si son présent allait plaire ou non, il fixait le visage de la jeune femme afin d’y lire les premiers ressentis face au cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Au bord du Lac Noir | Marcus Empty
MessageSujet: Re: Au bord du Lac Noir | Marcus Au bord du Lac Noir | Marcus Empty

Revenir en haut Aller en bas

Au bord du Lac Noir | Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» Un certain bord de mer...
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu
 :: La pensine :: 
Poudlard
-