GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dowey Spencer Jr.



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 739
| AVATARS / CRÉDITS : Max Irons par rosewins (bazzart)
| SANG : Souillé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA EmptyMar 2 Avr 2019 - 12:09




Je ne sais même pas depuis combien de temps je suis comme ça immobile, roulé en boule en travers de mon lit, lumière éteinte et rideaux tirés, l'obscurité de mon dortoir à peine troublée par un rayon de lune qui filtre par la fenêtre et que je remarque même pas, parce que je ne vois plus rien, je ne sens plus rien, je suis vide. Les copains ne sont pas revenus dans le dortoir après mon retour de mon entrevue avec Dumbledore, sans doute que Chourave leur a dit de me laisser seul, je vois pas d'autre explication, même si on va pas se mentir je n'en ai pas vraiment cherché non plus. La soirée avait pourtant pas mal commencé, j'étais content de retrouver Poudlard après avoir passé les fêtes de fin d'année en famille, content de retrouver les copains et surtout Hestia, même si cela signifiait qu'il y avait maintenant de moins en moins de semaines à nous séparer des ASPICS qui allaient conclure notre scolarité... Les ASPICS, comme ça me semble inutile et bête, maintenant que ma mère est morte.

J'ai été surpris d'entendre Chourave appeler mon nom dans la salle commune ce soir, et encore plus surpris de voir le regard peiné qu'elle a posé sur moi après que je me sois levé de mon canapé pour la rejoindre, et j'dois avouer que j'ai très vite saisi qu'un truc pas normal se goupillait.  
— Professeur, que se passe-t-il ? Avaient été mes premiers mots en la rejoignant près de la porte, mais elle avait secoué la tête.
— Suivez-moi Monsieur Spencer, le Directeur veut vous voir, m'avait-elle simplement répondu d'une voix si éloignée du timbre joyeux qu'on lui connaissait tous que j'avais eu un frisson de terreur, et après un dernier coup d'oeil lancé aux copains qui observaient curieusement la scène depuis les canapés, je l'avais suivie sans poser d'autres questions, à présent mort de trouille, parce que je sais que seule une horrible nouvelle peut porter Chourave à venir me chercher de nuit pour aller voir le Directeur himself, et tandis qu'on marche en silence dans les couloirs de Poudlard je m'imagine une palanquée de scénarios abominables, je vois les visages de tous mes proches, le regard vide, et finalement je sursaute violemment quand Chourave m'indique, la voix rauque, qu'on est arrivés. Les gargouilles s'écartent et j'ai même pas le réflexe de retenir le mot de passe stratégique, j'ai déjà du mal à indiquer à mon cerveau qu'il faut lever le pied pour monter la marche, il veut pas, je veux pas, je sais qu'en haut de l'escalier m'attend une affreuse nouvelle et je ne veux pas, et pourtant je suis incapable de faire demi-tour et partir en courant, à quoi bon, pour aller où, pour faire quoi.
— Monsieur Spencer, j'entends la voix de Dumbledore devant moi, et je sens la main de Chourave qui me presse gentiment le bras pour m'encourager à quitter le pas de la porte du bureau pour le rejoindre, qui s'est levé derrière son bureau, et mon regard cherche le sien et je lui trouve l'expression aussi triste et désolée que le Professeur Chourave.
— Dites-moi, je le supplie presque en arrivant devant son bureau, parce que toute cette attente me tue à petit feu et que je veux juste savoir, maintenant.

Comment je suis retourné dans mon dortoir, je ne m'en souviens plus vraiment, c'est le Professeur Chourave qui s'est occupé de tout et sans doute même de me faire placer un pied devant l'autre, parce que je devais initialement rester dans le bureau de Dumbledore à attendre que mon père vienne nous chercher, ma sœur et moi, une fois sorti du Ministère de la Magie où il était interrogé par les Aurors, mais j'avais vraiment trop besoin d'être seul, de m'isoler, de retrouver la chaleur de ma chambre, et ils avaient accepté sans protester, et j'avais été raccompagné dans ma salle commune où mes copains se trouvaient toujours, mais je les voyais plus, je voulais juste m'enfermer dans ma chambre où j'attendrais qu'on revienne me chercher pour me rendre à Sainte-Mangouste où on avait amené le corps.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye


Dernière édition par Dowey Spencer Jr. le Mar 2 Avr 2019 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hestia Jones



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA EmptyMar 2 Avr 2019 - 12:38

Hestia était dans un des grands fauteuils très confortables de la salle commune des Poufsouffle en train de lire un bon livre lorsque le professeur Chourave entra pour appeler Dowey Spencer. La jeune femme releva les yeux sur son petit ami secret, celui même à qui elle lançait des petits regards depuis le début de la soirée, puisqu'elle s'était mise de façon à l'avoir en face de lui. Le jeune homme se leva et la suivit, sous le regard inquiet de sa petite amie. Avait-il fait une bêtise ? Ce n'était pas son genre, alors pourquoi était-il appelé un soir dans la salle commune ? Y-avait-il un soucis avec la botanique ? Ses notes n'étaient pas aussi mauvaises pour qu'un professeur s'en inquiète, si ? De toute façon, Hestia était préfète, alors s'il y avait eut un gros problème au sein du château elle le saurait.
Légèrement inquiète, la jeune femme attendit patiemment que Dowey revienne enfin. Son teint était blafard, son visage fermé, et il était toujours accompagné de Miss Chourave. Dowey prit rapidement la direction de sa chambre sans même lancer un regard à sa petite amie. Elle s'approcha alors de la professeure. "Madame, qu'est-ce qu'il se passe ?" demanda-t-il d'une petite voix trahissant son anxiété. L'adulte posa un regard triste sur l'écolière et posa sa main sur l'épaule de la brunette. "Ce petit va avoir besoin de soutien, Miss Jones. On ne se remet jamais vraiment de la perte d'un parent..." murmura-t-elle avant de quitter les lieux. Hestia resta immobile un moment, comme si l'information ne voulait pas monter au cerveau. Dowey avait perdu quelqu'un, un parent... Rien que la possibilité de perdre son père l'année dernière avait anéantie la jeune femme, alors le perdre vraiment... Il lui était impossible d'imaginer la douleur qu'il ressentait, mais surtout il lui était impossible de laisser Dowey seul dans ce moment. Elle monta les marches et se dirigea vers son dortoir. Elle toqua et, sans attendre de réponse, entra, dans sa chambre. "Dowey..." dit-elle en venant s'asseoir à côté de lui. Elle posa une main sur son bras et le regarda avec douceur et tendresse. Pouvez-elle vraiment l'aider dans ce genre de situation ? Pouvait-elle le soutenir ? Elle voulait être là pour lui, elle l'aimait tellement que son propre cœur était brisé face à la tristesse de son petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dowey Spencer Jr.



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 739
| AVATARS / CRÉDITS : Max Irons par rosewins (bazzart)
| SANG : Souillé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA EmptyVen 5 Avr 2019 - 15:02

Et soudain un cognement léger se fait entendre à la porte, si léger que je doute même une seconde de l'avoir entendu mais non, je n'ai pas rêvé puisque la porte s'entrouvre et j'entends que quelqu'un se glisse silencieusement dans le dortoir pour refermer la porte derrière lui, mais je ne réagis pas, je ne bouge pas, en fait ça ne m'intéresse même pas de savoir qui c'est et ce qu'il ou elle veut, du moment qu'on me laisse tranquille, qu'on me laisse tranquille jusqu'à ce que je puisse aller voir ma mère. Mais c'est la voix d'Hestia qui murmure mon prénom dans le noir, et c'est Hestia qui se pose légèrement sur mon matelas non loin de moi, et c'est la main d'Hestia qui cherche mon bras pour le presser, et soudain je sais pas, c'est comme si une digue rompait en moi et un irrépressible sanglot monte dans ma poitrine, que je ne cherche même pas à retenir, et je me redresse brusquement sur un coude pour me rapprocher de ma petite amie sur les genoux de laquelle je repose ma tête pour enlacer sa taille de mon bras, et je reste là à inonder sa robe de mes pleurs, incapable de prononcer le moindre mot, pendant une bonne minute.
— Ma mère, je parviens finalement à articuler entre deux sanglots, ils ont tué ma mère ! et je sais pas si j'ai parlé fort, si j'ai murmuré, si quelqu'un a entendu, si tout le Château est déjà au courant, je ne sais pas si Hestia le sait, mais le prononcer à haute voix, ce que je n'avais pas encore fait, ce que personne n'avait encore fait à part Dumbledore, eh bien ça me permet de rendre tout ça réel, ce dont je n'arrive pas trop bien à me rendre compte en fait. Parce que toute cette situation n'avait absolument aucun sens pour moi, et d'ailleurs je ne perdais pas l'espoir qu'en fait il s'agisse d'un horrible rêve et qu'en fait j'allais pas tarder à me réveiller pour aller en cours de Potions, comme tous les jeudis, et en retard, comme d'habitude.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hestia Jones



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA EmptySam 6 Avr 2019 - 18:56

Lorsque la jeune femme s'assoit à ses côtés, Dowey vient mettre sa tête sur ses genoux et passe un bras autour de sa taille. Hestia le laisse faire, presque étonnée de la proximité de son petit ami. Elle qui avait peur de ne pas être à sa place à ce moment précis se rendait finalement compte qu'il avait peut-être besoin d'elle... Elle commence à caresser ses cheveux avec douceur quand le jeune homme commença à sangloter. La gorge de la jeune femme se serra à ce son qu'elle aurait voulu ne jamais entendre. Son rire, son sourire... Voilà ce qu'elle souhaitait voir, mais malheureusement il y avait des jours comme celui-ci où elle devait prendre la douleur de son petit ami et tenter de l'aider... Il resta comme ça, sur ses genoux, un long moment, juste à pleurer, sans être capable de dire quoi que ce soit. Hestia ne pouvait que tenter d'imaginer sa douleur. Elle caressait ses cheveux, encore et encore, espérant que ce geste était réconfortant, un minimum du moins. Elle aurait aimé l'aider, vraiment, mais comment pouvait-on aider quelqu'un en deuil ? Elle n'en savait rien... Soudain, la voix de Dowey se fit entendre. Il dit alors lequel de ses parents il venait de perdre : sa mère. Le soeur de la jeune Jones se serra, et elle imagina quelque seconde sa vie sans la présence rassurante, douce et aimante de sa mère... Elle ne pouvait pas. Elle passa ses bras autour du corps de son petit ami qui lui semblait alors tout frêle à ce moment si dur à vivre et le serra doucement. "Je suis tellement désolée Dowey... C'est injuste, vraiment..." murmura-t-elle en retenant ses larmes. Ce n'était pas à elle de pleurer, ce n'était pas son chagrin, c'était pour Dowey qu'elle était là. Que pouvait-elle dire ? Elle avait peur de déclarer des choses stupides et sans intérêt... "Je suis là..." chuchota-t-elle en le berçant légèrement. Sa présence suffirait-elle à le calmer ? Elle n'en savait rien, mais elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dowey Spencer Jr.



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 739
| AVATARS / CRÉDITS : Max Irons par rosewins (bazzart)
| SANG : Souillé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA EmptyMar 16 Avr 2019 - 12:16

J'ai tellement les nerfs à fleur de peau que je sens Hestia qui se fige contre moi en apprenant qu'on parle de ma mère, sa main dans mes cheveux s'immobilise un court instant tandis qu'elle accuse le coup un peu comme je l'ai accusé tout à l'heure, quand je suis resté figé par l'horreur au milieu du bureau de Dumbledore, mais vraiment un immobilisme que les statues du Château ne connaîtront jamais, digne d'un Stupefix, sauf que le mien a duré bien plus longtemps que celui d'Hestia parce que très vite elle reprend ses caresses et m'enlace en me murmurant combien elle est désolée.
— J'ai mal Hestia, c'est horrible, je gémis contre ses jambes, elle ne faisait rien qui puisse justifier... et un court instant la douleur me suffoque et m'empêche de terminer ma phrase parce que je réalise qu'en fait je n'en sais rien, j'étais pas super-présent pour elle ces dernières semaines, je répondais souvent un peu en retard à ses hiboux, et pour pas dire des trucs trop palpitants, et puis Noël certes c'était sympa, mais si j'avais su, si j'avais su, j'en aurais plus profité tu vois, plutôt que de passer tout ce temps avec Ludo, avec les gamines Gardiner chez mon père, si j'avais su... j'ai même pas pu lui dire au revoir, je retrouve ma voix juste pour pouvoir m'étrangler avec ma douleur et ce sentiment de culpabilité qui m'envahit comme l'éclabouille.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye


Dernière édition par Dowey Spencer Jr. le Jeu 11 Juil 2019 - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hestia Jones



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 404
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA EmptyJeu 16 Mai 2019 - 10:55

Dowey murmura qu'il avait mal, et Hestia savait très bien qu'il souffrait plus que jamais il ne l'avait fait. Sa posture, son corps, ses tremblements, ses larmes, sa voix qui tremblait... La jeune femme voyait le garçon qu'elle aimait souffrir sans pouvoir faire quoi que ce soit. Elle ne pouvait que continuer ses caresses, continuer à le serrer contre elle comme si elle voulait prendre toute sa tristesse. Elle ne pouvait que lui faire sentir qu'elle était là, qu'il n'était pas seul. Le jeune homme affirma ensuite que sa mère ne faisait rien pour justifier ça, pour justifier son meurtre, même s'il ne termina pas sa phrase. Hestia secoua la tête, sachant pertinemment bien que personne ne faisait rien pour mériter ça. Son père non plus n'avait rien fait, et pourtant il avait été attaqué en pleine rue, juste parce qu'il s'était marié avec une sang-mêlée... Les meurtres de ce genre n'avaient jamais vraiment de raison valable. Dowey perd sa voix, son torse se soulève encore plus, comme s'il avait maintenant du mal à respirer. La jeune Jones le regarde et sent une vague d'amertume en elle. Elle se sentait faible et inutile, incapable d'aider son petit ami, incapable de faire quoi que ce soit pour l'aider. Elle se sentait impuissante.
Dowey déclara alors, presque en un souffle, qu'il n'avait pas pu lui dire au revoir. Cela finit de briser le coeur d'Hestia, qui sentait bien la détresse du jeune homme qui était sur ses jambes. Que pouvait-elle répondre à ça ? Que sa mère n'était pas vraiment partie, qu'elle resterait à jamais dans son coeur ? C'était stupide, ce genre de phrases, et elle le savait bien. Personne n'aimait entendre ça... "Je sais..." murmura-t-elle d'une voix douce. "Si ça te fait du bien pleure, cris, énerve toi. Dowey fais ce que tu veux si ça te permet de vider tes émotions. Après, tu devras être fort, pour ta famille, alors accorde toi un moment pour réagir comme tu le souhaite. Moi je reste là, je ne te laisse pas seul..." déclara la jeune femme sans savoir vraiment si ce qu'elle disait était bien ou non, si cela aidait son petit ami ou non, mais au moins elle était là pour lui, elle le devait, elle le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dowey Spencer Jr.



COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 739
| AVATARS / CRÉDITS : Max Irons par rosewins (bazzart)
| SANG : Souillé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA EmptyVen 12 Juil 2019 - 9:51

Les mots d'Hestia glissent sur moi et je les entends, je les entends sans vraiment les comprendre, parce que tu vois je ne suis pas vraiment là, j'ai tellement mal que je suis submergé, incapable de saisir la portée de ses mots, incapable de faire abstraction de cette douleur qui me poignarde de l'intérieur, m'écrase le cœur et me fait vaguement perdre la tête. De toute manière je sais que ce ne sont pas des mots, pas même ceux d'Hestia, qui me ramèneront ma mère, et à cette heure c'est la seule chose que je souhaite au monde tu sais, je souhaite pas être consolé car je ne veux pas me consoler, j'en suis bien incapable, je veux juste qu'on me rende ma mère... et pourtant, un mot dans la tirade d'Hestia me tape à l'oreille, elle prononce le mot de famille, et soudain mon souffle se coupe et je me redresse en prenant soin de ne pas percuter Hestia au passage en la libérant de l'emprise de mes bras, pour me laisser retomber sur le dos en essuyant maladroitement les larmes qui me dégoulinent des yeux.
— Merlin, ma soeur, je bredouille en réalisant que Cornelia, quelque part dans le Château, ma petite soeur, n'est peut-être même pas au courant ou se trouve dans le même état que moi si ce n'est bien pire, mais quel con, je jure en me levant de mon lit, soudain totalement alerte alors que quelques secondes plus tôt je n'avais d'énergie que pour pleurer sur les genoux de ma chérie, Chourave ne t'a rien dit à son sujet ? je demande en me tournant vers Hestia, avant de me remettre à réfléchir tout haut, c'est sans doute McGonagall qui s'est occupée de l'amener chez le Directeur, où je devais rester, et mince elle doit y être à présent, toute seule, et moi qui suis là et qui... Ah mais quel con ! Je lance un coup de pied dans la malle de Ludo qui a le malheur de se trouver sur le chemin de mon dégoût de moi-même, et la douleur qui se diffuse dans tout mon pied comme résultat de ce violent contact a le mérite de me remettre un peu les idées en place, faut que j'y retourne Hestia, j'annonce à ma copine en me saisissant de deux capes, une pour moi et une pour ma soeur, dans la perspective où elle n'aurait pas pensé à en prendre une pour aller jusque Sainte-Mangouste, avant de revenir vers Hestia, toujours assise sur mon lit, et lui poser un léger baiser sur le front, merci... d'être là, je lui glisse simplement avec un petit sourire triste, avant de quitter le dortoir en courant.

______________________________

“Where do the ducks go in the winter?”
― J.D. Salinger, The Catcher in the Rye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA Empty

Revenir en haut Aller en bas

les étoiles ne brilleront pas ce soir | HESTIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Au ciné ce soir
» soirée fraîche
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-