GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

La clef d'une planque réussie | ALICE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 200
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptyJeu 25 Avr 2019 - 20:11

La journée arrivait à sa fin, j'en avais déjà pleins les pattes mais elle était loin d'être finie. Après la journée avec la casquette d'auror, je devais maintenant enfiler celle de membre de l'Ordre. Et j'étais pas le seul. La petite Alice Londubat m'accompagnait dans ma deuxième journée. Alors que l'heure approchait, je me suis dirigé vers son bureau pour passer la tête par la porte. Après m'être assuré qu'aucune oreille qui ne soit pas des rangs d'Albus ne traîne, je lui ai demandé à voix basse.

« T'es prête, gamine ? On se retrouve d'ici dix minutes au niveau de la cabine téléphonique ? T'as prévenu ton petit mari ? »

Au programme de cette douce soirée, pas beaucoup d'actions. Enfin, a priori. On pouvait pas toujours tout prévoir, faut toujours rester sur ses gardes. Les planques devant l'appartement d'une cracmol, c'était pas le plus passionnant tellement il se passait pas grand chose, mais avec la petite Alice, ça passait déjà mieux. En même temps, je comprenais bien pourquoi ça pouvait être intéressant de garder un oeil sur Oona Graves, après toute l'histoire Kieran Graves... Valait mieux être sur ses gardes et puis, une soirée de temps en temps, ça mobilisait pas trop de membres de l'ordre et d'ailleurs, peu de personnes de l'ordre étaient au courant de cette mission. L'objectif ? Comprendre si Oona se rapprochait pas des sphères mangemorts, noter les profils qui lui rendaient visite et vérifier si Kieran venait de temps en temps dans son ancienne demeure depuis sa libération.

A cette heure-ci où la plupart des bureaux du ministère commençait à fermer (horaires de fonctionnaires !), il n'y avait plus beaucoup de visiteurs qui repartaient par la cabine téléphonique. Et en général, les employés rentraient en transplanage ou en poudre de cheminette... Légèrement avant l'heure prévue, j'attendais donc ma coéquipière pour prendre la cabine téléphonique, les mains dans les poches.

Spoiler:
 

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptySam 27 Avr 2019 - 23:34

Pour les employés lambda, la journée était presque finie. Ils allaient pouvoir rentrer chez eux, retrouver leur femme ou leur mari, leurs enfants, se reposer et tout allait aller pour le mieux. Mais pour Alice Londubat, la soirée ne faisait que commencer. Au menu de cette nuit : mission de surveillance devant l’appartement d’Oona Graves. Pas des plus palpitantes, mais l’auror était déjà surexcitée à l’idée d’entraver les lois de leur Département – encore – un peu à l’image de ces enfants qui savent qu’ils font une bêtise mais qui le font justement parce c’en est une. Bon, elle gardait tout de même à l’esprit que son intégration dans l’Ordre était quelque chose de beaucoup plus sérieux qu’une simple bêtise, et qu’il en allait de leur sécurité à tous. Le poids des responsabilités commençait à poser ses pierres sur ses épaules.
Elle vit son partenaire du soir arriver. Le grognon Alastor Maugrey, aussi grognon qu’un ours au réveil. Alice leva les yeux au ciel.
– Mon petit mari est au courant, et oui on se retrouve à la cabine téléphonique comme on se l’est déjà dit.
Si d’autres auraient été outrés par son attitude envers l’auror, c’était loin d’être le cas pour la jeune Londubat. Alastor pouvait faire peur ou intimider, il suffisait de bien le connaître.

Dix minutes après, Alice arrivait vers la cabine téléphonique. La soirée allait être étrange. Elle connaissait Kieran et avait été estomaquée de connaître ce qu’il avait fait, déçue même. Surveiller sa sœur, que l’auror connaissait de vue, avait un aspect voyeuriste. Mais bon, la sorcière devait apprendre à se détacher de tout ça et remplir ses missions comme on lui demandait de le faire.
– Arrête de rêvasser, tu vas finir par t’endormir, balança-t-elle à son coéquipier en arrivant à sa hauteur, une lueur de malice dans le regard.  


Citation :
Super idée ! rhaa
Revenir en haut Aller en bas
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 200
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptyMer 8 Mai 2019 - 0:53

Je me balançais d’avant en arrière sur mes pieds, les mains dans les poches, profitant de cet instant de répit avant de devoir enchainer avec la mission (et peut-être avant de devoir passer la soirée avec une Alice Londubat en pleine forme, d’après notre rapide échange). Quand elle est arrivée, pile à l’heure, j’ai eu un grognement content face à sa petite boutade.

« Moi, m’endormir ? D’un seul œil, alors ! » que j’ai fait, en fermant justement un œil, un sourire goguenard pour l’accompagner. Jamais je me laisse surprendre, même pas dans mon sommeil !

J’ai ouvert la porte de l’ascenseur/cabine téléphonique, que j’avais appelé en arrivant, puis je suis rentré directement dedans, sans laisser la priorité à la jeune femme. « Les vieux messieurs d’abord… » grognais-je simplement pour me justifier, alors qu'avec mes quarante deux ans et ma jambe en moins, j'étais encore frais comme un gardon.

Aussitôt la porte fermée, l’ascenseur a commencé à monter. D’un coup de baguette magique, je l’ai fait se stopper entre les deux étages. « On va se préparer directement ici, on sait jamais si des yeux trainent dans le coin… » Ca valait mieux qu'une ruelle sombre du Londres moldu. La cabine était étroite, mais heureusement qu’avec la pratique, un coup de baguette suffisait à se grimer en un inconnu.

Compétences : Discrétion - camouflage — 4 / 6
1-2 (réussite parfaite) ; La barbe rousse d’Alastor devient très blanche, des rides creusent ses joues et le contour de ses yeux, des reliefs dans lesquels ses cicatrices se fondent très bien. Ses yeux gris prennent une couleur noire. Il se raccourcit de quelques centimètres en hauteur et en prend quelques autres en largeur, alors qu’un ventre à bieraubeurre étire ses vêtements. Sa cape d’auror adopte des teintes grises et bleues. Un vieux monsieur qui n’attirera pas trop l’attention et dans lequel on ne devinerait pas un seul instant qu’il s’agit d’Alastor Maugrey.
3-4 (réussite modérée) : Sa barbe rousse se raccourcit pour ne plus ressembler qu’à une barbe de trois jours, bien brune. Ses yeux deviennent marrons, injectés de sang et sont soulignés par deux belles cernes. Son nez grossit, prend une teinte plus rouge. Sa cape devient plus longue et tombe jusqu’à ses chevilles, trop grande et assez sale. Un homme à l’âge assez indéfinissable, qui aurait un peu trop de whisky dans les veines. Il faudrait bien connaître Alastor Maugrey et l’observer précisément pour le deviner derrière ces nouveaux traits.
5-6 (échec) : Sa cape devient entièrement noire, comme sa barbe et ses cheveux qu’il ramène un peu sur son front. Des modifications assez sommaires, ma foi. En se rappelant qu’ils n’ont à faire qu’à une cracmole, Alastor se dit que ça suffira comme déguisement…

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.


Dernière édition par Alastor Maugrey le Mer 8 Mai 2019 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptyMer 8 Mai 2019 - 0:53

Le membre 'Alastor Maugrey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptyDim 26 Mai 2019 - 23:24

Alastor, c’était un peu comme ce tonton à la voix bourrue avec une chope de bière à la main qui avait des airs de gros dur mais qui n’était en fait qu’un gros nounours en peluche. Alice avait appris à voir ce qui se cachait derrière son imposante barbe rousse et à passer au-dessus de ses sarcasmes qu’elle savait bienveillants avant tout. En même temps, après deux ans passés à ses côtés et vu les caractères bien trempés des deux aurors, difficile de ne pas mieux se connaître que ça.
La cabine arriva dans une indiscrétion légendaire, mais alors qu’Alice allait avancer d’un pas pour pénétrer à l’intérieur, son ancien mentor la prit de cours et pris les devants. La sorcière prit un air offusqué. Non mais !
– Les vieux messieurs d’abord…
Elle leva les yeux au ciel en soupirant. Que Merlin lui vienne en aide, même si le cas d’Alastor semblait déjà perdu.
– A la recherche de la galanterie...
De toute façon son acolyte du soir n’était pas du genre à respecter les règles de bienséance et compagnie. Il s’en fichait plutôt pas mal.
La porte se referma derrière eux et la cage d’ascenseur commença son ascension. Le rouquin la fit soudainement arrêter au milieu du chemin, si soudainement qu’Alice dû s’accrocher aux barres métalliques pour ne pas tomber à la renverse. Il aurait pu prévenir au moins ! Heureusement que son idée était bonne.
Alice le regarda se transformer, et lors du résultat final, elle ne put s’empêcher de pouffer de rire.
– Quand je me dis que t’aurais pu ressembler à ça si tu n’étais pas devenu auror… commenta-t-elle, un peu moqueuse.
Mais c’était à son tour.

Compétences : Discrétion – camouflage 4/6
1,2 (réussite parfaite) : Les cheveux légers, doux et blonds d’Alice se rallongent, s’entremêlent, prennent une teinte noire. Leur aspect sale donne l’impression qu’ils n’ont pas été lavés depuis les lustres. Son front se plisse, ses joues se creusent et de grosses cernes noires viennent s’installer sous ses yeux dont la couleur vire au bleu clair. Sa cape traîne à ses pieds, si bien qu’elle pourrait se la prendre dedans et ses doigts aux ongles pleins de crasses ne sont des squelettes au bout de ses mains. Elle tente un sourire : le résultat est loin d’une dentition parfaite, mais au moins elle peut être sûre que personne ne la reconnaîtra.
3,4 (réussite modérée) : Ses cheveux deviennent rêches comme de la paille et elle peut sentir une grosse verrue pousser sur son nez et son menton. Son cou et ses joues deviennent tout bouffis, de même que le reste de son corps. Elle a dû prendre au moins 40 kilos de plus en apparence et sa cape élargie entoure à présent son nouveau corps. Bon, elle espère que cela suffira, mais ça devrait aller.
5,6 (échec) : Des rides apparaissent sur son visage et elle rétrécit de quelques centimètres. Alice esquisse une petite moue, elle a déjà fait bien mieux.


Dernière édition par Alice Londubat le Dim 26 Mai 2019 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptyDim 26 Mai 2019 - 23:24

Le membre 'Alice Londubat' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 200
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptyLun 8 Juil 2019 - 17:44

Je passais une main rugueuse dans ma barbe, si courte maintenant que je me sentais comme amputé d'un nouveau membre. D'ailleurs, la métamorphose avait cette grosse limite de ne pas pouvoir refaire pousser une jambe coupée (c’était pas faute d’avoir essayé !) et mon nouveau personnage devrait se contenter d'une cape jusqu’à la cheville et d’un long pantalon abîmé pour cacher le mécanisme qui me permettait de marcher.

« Le compliment me va droit au cœur. Allez, essaye donc de faire mieux ! »

Je l’ai mise au défi et en la voyant se transformer à peine, j’ai été un peu déçu. Dans le doute d’une surprise, j’ai même attendu quelques secondes de plus pour voir si un élément n’allait pas s’ajouter à son déguisement : une barbe, une verrue, un chapeau, que sais-je… Mais en vain.

« Eh bah… » que j’ai fait un peu sceptique. « Ça va que c’est une cracmole qu’on va filer ! »

Malgré ma pique, je prenais la mission de ce soir plutôt au sérieux. Une cracmole parmi les mangemorts, ça semblait un peu tiré par les cheveux, mais ça n’en était pas moins dangereux. Le cas Oona Graves méritait qu’on se penche dessus. Alors d’un coup de baguette magique, j’ai fait apparaître un foulard autour de la tête d’Alice, pour dissimuler ses cheveux blonds et compléter rapidement son camouflage. « Allez, ça fera l’affaire ! »
D’un autre coup de baguette magique, l’ascenseur se remit en marche et arriva à la surface.
« Le ministère de la magie vous souhaite une bonne soirée et vous remercie de votre visite. » récita la voix de crécelle de l’ascenseur avant de leur laisser ouvrir la porte que je poussais de l’épaule.

1-2 : Il pleut des cordes et les deux aurors sont trempés au bout de deux minutes de marche.
3-4 : Un vent violent fait voler ma cape tout autour de moi et le foulard d’Alice menace de s’envoler au loin.

5-6 : La nuit est tombée mais le temps est clément, la fraicheur du soir est même assez agréable.

On a dû marcher une bonne quinzaine de minutes à travers Londres pour rejoindre l’adresse de l’appartement de Kieran Graves où sa sœur vivait en son absence. Dans la rue, on avait l’air d’un couple un peu étrange mais qui se correspondait assez bien, finalement. Un petit square était ouvert à proximité : d’un mouvement de tête, je proposais à Alice qu’on s’y installe pour commencer notre observation.

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.


Dernière édition par Alastor Maugrey le Lun 8 Juil 2019 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE EmptyLun 8 Juil 2019 - 17:44

Le membre 'Alastor Maugrey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




La clef d'une planque réussie | ALICE Empty
MessageSujet: Re: La clef d'une planque réussie | ALICE La clef d'une planque réussie | ALICE Empty

Revenir en haut Aller en bas

La clef d'une planque réussie | ALICE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-