GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Svetlana Vassiliev



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyJeu 25 Avr 2019 - 22:09

La plume s’agitait avec frénésie au-dessus d’un long parchemin, noircissant des lignes et des lignes sur la métamorphose. Malgré l’échec, Svetlana avait le sourire aux lèvres. Jamais elle ne s’était autant amusée en classe. Marcus s’était révélé un binôme agréable et surtout qui l’avait suivi dans un fou rire. Elle en avait les larmes aux yeux et d’ailleurs, rien que d’y repenser, la belle ne put retenir un petit rire, secouant la tête face à tant de bêtise.

Enfin, cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas ri autant. Mais malgré tout, elle devait se concentrer pour comprendre d’où venait son erreur. Ainsi, elle avait emprunté un épais grimoire et tâchait de comprendre les rudiments de la Métamorphose. Ce n’était pas sa matière d’excellence, loin de là. Elle préférait nettement le Quidditch, les runes et la botanique.

Dans tous les cas, il lui fallait améliorer ses notes. Elle devait exceller partout afin de s’ouvrir le plus de portes possibles. Et puis, il y avait aussi cette petite compétition avec Matthew… Elle devait le surpasser. Carter était une sorte de modèle pour elle mais plutôt embrasser un veracrasse que de le lui avouer. Alors, avec un peu plus de concentration, Lana se plongea dans ses études.

Une heure plus tard, elle ferma le tout en se frottant les yeux. Elle n’arrivait toujours pas à comprendre son erreur. Et si elle demandait à… son regard balaya la salle commune. Pour l’instant, elle ne connaissait personne de suffisamment proche pour quémander des conseils. Alors, le portrait s’ouvrit et Lana vit Marcus entrer dans la tour. Aussitôt, les souvenirs de ce cours la submergèrent à nouveau. Main devant ses lèvres fines, elle dissimula son sourire moqueur, malicieux tandis que ses épaules se mirent à tressauter à nouveau. « Pauvre David, tout de même… on ne l’a pas raté. » lui lança-t-elle quand il se rapprocha d’elle. « Par contre, sais-tu où nous avons échoué ? Je n’arrive pas à comprendre. »


Dernière édition par Svetlana Vassiliev le Sam 21 Sep 2019 - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyVen 26 Avr 2019 - 15:20

Marcus entra dans la salle commune des Serdaigle en soupirant, levant les yeux et affichant un air blasé. Cette fois encore, il n’avait pas réussi à répondre à la devinette du heurtoir. L'artefact, situé à l'entrée du dortoir Serdaigle, était la hantise du jeune homme tant il avait du mal à répondre correctement aux devinettes qu'on lui posait. Cela lui arrivait souvent, trop souvent, et échouer à ce test d’entrée le blasait au plus haut point. Pourquoi l’avait-on réparti chez les Serdaigle s’il ne parvenait jamais à répondre aux devinettes du heurtoir ? Ce jour-là - comme tous les autres jours d'ailleurs, il n'avait du son salut qu’à l’arrivée de l’un de ses camarades.

Sans faire attention aux personnes présentes, et parce qu’il se dirigeait vers sa partie du dortoir, le jeune homme traversa la salle commune. Autour de lui, aux quatre coins de la pièce, les autres élèves vaquaient à diverses occupations. Si certains travaillaient les devoirs à venir, d’autres étaient occupés à jouer aux cartes ou à écouter de la musique. « Pauvre David, tout de même… on ne l’a pas raté » fit une voix qui lui semblait familière alors qu’il passait aux abords d’un canapé. Il s’arrêta, puis tourna la tête vers la jeune femme assise là. Marcus la regarda quelque peu, ne sachant pas vraiment si elle s'adressait à lui ou bien à quelqu'un d'autre. Naturellement, il jeta un coup d'oeil par dessus son épaule afin de vérifier qu'il était bel et bien le destinataire de cette remarque. En comprenant cela, il se fendit d'un sourire joueur, puis s'appuya contre le dossier du canapé. « Ouais, on ne l’a pas râté ! Mais je préfère quand même notre version à l’originale, elle est plus … rustique je dirais ! » . Il ponctua sa phrase par un nouveau sourire, puis fit le tour du fauteuil pour s’assoir aux côtés de la Serdaigle.

Le jeune homme prit un court temps de réflexion avant de répondre aux interrogations de Svetlana. Lui, il ne s’était pas davantage posé de question à la suite du cours de métamorphose. Ce n'était pas son genre, et il s’était contenté de passer à autre chose. Il haussa alors les épaules, avant de répondre, « Boah, je pense que c’est un tout : manque de concentration, fatigue, incompétence … C’était un mauvais jour à ça ira mieux la prochaine fois ! » Marcus. Ses paroles s’exprimaient sur un ton optimiste, celui de l’élève qui ne se tracasse que très peu pour ses résultats scolaires. « D’ailleurs, je trouve qu’on se débrouille « pas trop mal » en métamorphose, tu veux qu’on se remette ensemble pour les cours suivants ? » Marcus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Vassiliev



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyVen 26 Avr 2019 - 18:36

Pourquoi pensait-il qu’elle puisse s’adresser à quelqu’un d’autre alors qu’elle le fixait et parlait de David ? Son sourcil se haussa, moqueur, tandis qu’il cherchait derrière une quelconque autre personne. Néanmoins, il afficha rapidement un sourire tout en s’appuyant contre le dos du canapé auquel elle répondit plus largement lorsqu’il avoua préférer leur version. Plus rustique ? Hum… en tout cas Lana ne l’aurait certainement pas abord pour lui demander son hibou.

Le coussin à ses cotés se creusa lorsque son camarade prit place à son coté. Un silence se posa entre eux tandis qu’il réfléchissait à la question qu’elle venait de lui poser. La soviétique en profita pour le détailler. A dire vrai, elle ne le connaissait que très peu. Certes ils étaient dans la même promo, même maison, il leur arrivait de travailler ensemble mais jamais ils n’avaient pris le temps de réellement discuter. Svetlana n’avait pas réellement cherché à le connaitre non plus et elle le regrettait un peu aujourd’hui. Elle avait senti une réelle complicité lors de ce cours de métamorphose. Perdue dans ses pensées, elle n’entendit qu’une partie de sa réponse. « … ça ira mieux la prochaine fois. » Doucement, elle hocha la tête.

Quel optimisme. Ce terme ne faisait pas parti de son vocabulaire. Au contraire, avec l’annonce de sa malédiction elle avait développé une sorte de pessimisme qui la faisait déprimer de temps à autres et elle se réfugiait alors plus encore dans le travail, pour oublier. « D’ailleurs, je trouve qu’on se débrouille « pas trop mal » en métamorphose, tu veux qu’on se remette ensemble pour les cours suivants ? » « Pas trop mal ? », répéta Svetlana avec un petit rire ironique. Malgré tout, l’idée de partager les prochains cours avec lui était plaisante. Aussi, hocha-t-elle la tête. « Je pense qu’on fait un bon binôme. La métamorphose est une vraie torture alors je dois t’avouer que le cours est passé très vite en ta compagnie. »

Plus d’ironie. Seule restait la sincérité de ses mots. Il y avait un naturel qui venait de s'imposer entre eux, une attitude décontractée qui l'apaisait énormément. « Ça me change des autres, avec leur esprit de compétition. C'était... apaisant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyVen 26 Avr 2019 - 21:47

Marcus effectua un geste vague de la main, « Bah, il y aura toujours des gens meilleurs que toi, quoi qu’il arrive, donc que ces gens soient dix ou cent, ça ne change rien » relativisa-t-il. Il n’a jamais été un grand compétiteur. Il prenait les choses telles qu’elles venaient et ne cherchait pas à devenir le meilleur dans un domaine, au grand dam de ses parents qui, comme bon nombre de parents, espéraient sans doute voir leur progéniture briller. « Et puis, la vie est trop courte pour se prendre la tête avec des compétitions qui n’en valent pas la peine, et mieux vaut économiser cet esprit-là pour ce qui en vaut vraiment la peine, comme le quidditch ! » . Son exemple n’était pas choisi au hasard, puisqu’il connaissait l’attrait de la jeune femme pour ce sport ; elle faisait partie des poursuiteuses de l’équipe de Serdaigle.

Il la regarda ensuite, simplement. « Svetlana », un prénom venu d’ailleurs pour une jeune femme qu’il voyait souvent seule. De nombreuses fois, il l’avait aperçu dans le salon des bleus et bronzes, quelque peu en retrait des autres. Il n’avait jamais réellement cherché à l’aborder, sûrement à cause d’une feignantise mêlée à de la timidité. Tout comme elle, il regrettait de ne pas avoir tissé de liens plus tôt. Peut-être auraient-ils été moins seuls et, qui sait qu’une grande amitié se serait créée entre eux. Alors, comme en mémoire de tous ces instants manqués, le jeune homme ajouta : « Mais bref » . Il jeta un coup d’œil aux parchemins et livres de la jeune femme, puis reporta toute son attention sur elle. « Parle-moi de toi. Si on est amenés à être ensemble, je veux savoir avec qui je travaille »  avait-il ensuite dit à la façon d’un détective qui se verrait avec un nouveau coéquipier. « Vu ton prénom, je me doute que tu ne viens pas d’Angleterre … » .

Il s’enfonça alors davantage dans le canapé, puis croisa les jambes. La discussion allait être intéressante, alors autant se mettre à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Vassiliev



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyMer 1 Mai 2019 - 21:32

Toujours des gens meilleurs qu’elle ? Certes… mais Svetlana avait toujours l’envie de se dépasser. Plus pour elle-même que pour les autres d’ailleurs. Ce caractère venait de son éducation, stricte, exigeante. Son père mettait la barre haute. Et aujourd’hui elle excellait dans de nombreux domaines. Sa plus grande fierté restait le violon. Ce n’était pas une matière enseignée à Poudlard, mais elle aimait tellement ce son, parfois dynamique et violent, telle une vague submergeant les coeurs innocents, parfois doux, telle une berceuse enfantine, ou encore triste, exprimant de longs sanglots.

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Lorsque Marcus évoqua le Quidditch, Svetlana ne put qu’aller dans son sens. Il avait entièrement raison. Il était peut être temps qu’elle cesse toute cette harassante scène de combat entre elle et les études, pour satisfaire une famille qu’elle fuyait à présent. L’espace d’une seconde, son regard s’assombrit à cette pensée, mais le « bref » de Marcus lui fit tout oublier, comme si l’on chassait une mouche d’un revers de la main. « Parle-moi de toi. Si on est amenés à être ensemble, je veux savoir avec qui je travaille ». Svetlana haussa un sourcil, moqueur, lorsque son camarade prit un ton faussement sérieux en la regardant de biais, prenant le masque de l’enquêteur.

Il est vrai qu’ils ne connaissaient rien de l’un et de l’autre. Quelle situation risible pour deux personnes se côtoyant quasiment quotidiennement depuis plus de six ans. Mais aussi ridicule cette situation fut-elle, le jeune soviétique prenait beaucoup de plaisir à discuter avec lui. Pourquoi pas plus tôt ? Elle ne saurait le dire. « Je suis née à Moskva », dit-elle en prononçant le nom de la ville à la moscovite.

Puis, ce fut à son tour et saisir son menton entre ses doigts et de poser sur lui un regard inquisiteur. « Quant à toi, Marcus semble bien être un prénom très anglais. Mais Barksdale… ca me dit quelque chose. » Habituée des soirées mondaines, entre gens de ‘même race’, Svetlana était certaine d’avoir déjà entendu ce nom. « Tu es tellement détendu. Comment fais-tu ? » Dit-elle soudainement, passant du veracrasse à l’hippogriffe. A dire vrai, elle l’enviait, lui détendu et elle, tellement stricte et enfermée dans ce destin funeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyJeu 2 Mai 2019 - 0:18

« Moskva » répéta-t-il simplement en hochant la tête, comme si cela allait l’aider à situer la ville sur un hémisphère et ce, alors qu’il n’en avait pas la moindre idée. « Et hum, c’est où Moksva ? » , à chaque fois qu’il prononçait le nom de la ville, il l’écorchait à grand coup d’ignorance. « Vu la prononciation, je me doute bien que c’est une ville où il doit neiger … » conclut Marcus avec un sourire.  

Il laissa ensuite les rôles s’inverser et prit la place de celui qu’on interroge. Autour d’eux, la vie de la salle commune des Serdaigle suivait son cours. Un élève avait profité de la bonne ambiance générale pour régler la radio sur une fréquence rock londonienne. Petit à petit, la salle commune fut habitée par les riffs d’un des groupes les plus populaires des années 1970s. « Ma famille est anglaise, et je crois qu’elle l’a toujours été » . Il prit alors un court instant pour réfléchir, tentant d’être le plus précis possible dans les réponses qu’il apportait à sa camarade. « Si tu lis le journal de Liverpool, ou que tu écoutes la radio sorcière locale, c’est normal que le nom Barksdale te dise quelque chose. Mon père travaille pour la radio, et ma mère est journaliste » . Le jeune homme s’étira alors, puis vint poser ses jambes sur la table basse située face à eux. Il haussa un sourcil à sa question, visiblement surpris. « Détendu ? J’sais pas » dit-il en haussant les épaules. Il ne s’était jamais posé la question et cela était quelque chose qui le dépassait. « Je pense que je me contente d’être moi-même, pourquoi ? T’arrives pas à être détendue toi ? » . Sa question, innocente, relevait cependant d’une réelle interrogation. Marcus ne comprenait pas vraiment les personnes qui ne parvenaient pas à se détendre, à respirer et à prendre le temps, à profiter de la vie.

« Mais si tu viens de l’Est ? Tu n’étais pas censée aller à l’école de Sorcellerie de là-bas ? Je n’ai pas le nom en tête, mais je suis sûr qu’il y une école pour les pays soviétiques » . Certaines choses échappaient sans doute au jeune homme si bien que son air interrogateur ne quittait plus son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Vassiliev



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyJeu 2 Mai 2019 - 14:23

Svetlana rit des tentative du jeune homme à prononcer le nom de sa ville natale. « Moscou. » dit-elle alors dans la langue de Shakespeare. « Oh pas plus qu’ici. Il fait très bon en été et nous avons des température négative de Décembre à début Mars. C’est la période la plus active. On a même un concours de sculpture sur glace. » Elle n’avait que cinq ans à l’époque mais elle se souvenait parfaitement de ces sculptures animées, gelées par le froid, transparentes, gracieuses. « Mais tu as raison, dans certaines régions du pays on peut atteindre -45 degrés. » Svetlana connaissait moins cette partie du pays des Soviets mais elle avait eu l’occasion de s’y rendre une fois, alors qu’elle était revenue pour les vacances de Noël.

La salle commune de plus en plus animée au fur et à mesure du temps, alors que les Serdaigle abandonnés plumes et livres pour profiter du son de la radio. Le rock n’était pas son style préféré, mais en participant au groupe de Keith avec Adam, notamment, la russe avait appris à l’apprécier. Son coeur néanmoins était tout entier aux douces mélodies du violon.

Elle appris alors que Marcus avait des origines anglaises, purement et tout simplement. « Je dois t’avouer que chez mo… chez mes parents, on n’écoutait pas spécialement les radios anglaises. » Son père aimait garder le contact avec la mère patrie. Elle avait du certainement entendre ce nom lors des sauteries ‘nobles’ organisée par ses parents et leurs amis. Et tandis que son partenaire de cours étendait ses jambes sur la table basse, Svetlana enleva ses souliers d’uniforme pour recroqueviller ses jambes sous elle, basculant légèrement sur le coté, coude appuyé sur le bras du fauteuil, regard fixé sur le jeune homme. Il semblait surpris de sa dernière question. « Je pense que je me contente d’être moi-même, pourquoi ? T’arrives pas à être détendue toi ? ». Svetlana resta pensive. Son regard se détourna des prunelles sombres de son interlocuteur pour se perdre dans les flammes dansantes de l’âtre de la cheminée. Elle ? détendue ? L’espace d’un instant, son masque de froideur, sans émotion, se reposa sur son visage pâle ; une vieille habitude qu’elle s’efforçait de faire disparaitre. « J’essaie… » dit-elle, perdue dans ses souvenirs, ses pensées, ses regrets aussi. Puis elle se ressaisit et recentra de nouveau son attention sur Marcus. « Disons que mon éducation a été très contrôlée. Dans ma famille, montrer ses sentiments, ses émotions, c’est faire preuve de faiblesse. C’est pourquoi on nous appelle les princes de glace. » Princes maudits plutôt oui. Voir même princesses vu que cette malédiction ne touchait que les filles Vassiliev.

Mais une fois encore, la voix de Marcus retentit et lui fit oublier la malédiction qui la touchait. « Durmstrang » confirma-t-elle. « Mais elle n’est pas très réputée. Je suis bien contente que ma famille est émigrée ici. Je suis arrivée en Angleterre avec ma famille vers mes six ans. ». C’était réellement étrange. Svetlana ne parlait jamais autant d’habitude. Il fallait d’abord qu’elle connaisse bien la personne avant de se confier ou de parler d’elle. Avec Marcus c’était… « J’ai l’impression que c’est comme une évidence… de te parler. » Et jamais OH grand jamais, elle ne se confiait de la sorte sur ses ressentis. « Tout semble naturel et facile. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyJeu 2 Mai 2019 - 21:58

D’une oreille attentive, le Serdaigle écouta l’excuse de sa camarade pour ne pas être calme et détendue. Il la laissa parler, tentant de comprendre les entraves familiales qu’a pu subir Svetlana. Il n’y comprenait pas grand-chose. Il n’avait jamais eu à se plaindre de ses parents et de l’éducation qu’on lui donnait. Il était libre de faire ce qu’il voulait et aucune pression sociale ou familiale ne lui incombait. Il la laissa parler, puis, lorsqu’elle termina, se contenta d’hausser les épaules comme première réponse. « Mouais bof » , commença-t-il avant de grimacer. « Ici, on s’en fiche de ton éducation, de tes parents ou de ton sang » enchaîna-t-il avec un geste vague de la main, comme s’il écartait lui-même précédemment annoncés. « Laisse tout ça chez toi. Et ici, sois celle que tu veux être » . Si ses paroles relevaient d’une hypocrisie – ou d’une naïveté – frappante, ce n’était pas là le sens de son intervention. Il pensait en partie ce qu’il disait, ce qui le rendait sûrement encore plus naïf. « Mais bon … » . Le jeune homme prit alors un air pensif, « je t’avoue que « Les Princes de Glace », ça claque ! »  conclut-il dans une énième tentative pour détendre l’atmosphère.

A la radio, la première chanson venait de se terminer. Quelques instants plus tard, les ondes du transistor vibrèrent sous l’impulsion du violon de l’Electric Light Orchestra dont la radio diffusait le titre « Livin' Thing ». Le jeune homme eut un léger coup d’œil vers la radio la maudissant en silence en voyant déjà le refrain de la chanson s’ancrer dans sa tête.

« J’ai l’impression que c’est comme une évidence… de te parler ». A ces mots, la sorcière arracha un sourire gêné à son camarade. Marcus la regarda simplement, surpris par ces paroles. « Euh merci, je suppose » . Il tordit la bouche, prit au piège et ne sachant pas comment réagir. « On ne m’a jamais rien dit d’aussi gentil … » . Le garçon avait parlé sur un ton qui n’était pas celui de la plainte ou de l’apitoiement ; elle l’avait simplement désarçonné. Après un court instant de flottement, Marcus se réfugia derrière un nouveau sourire, détaillant ensuite l’attitude de la jeune femme.

« Et que comptes-tu faire, après Poudlard ? » . Il changea totalement de sujet, quittant le terrain des compliments pour retourner sur celui des questions-réponses. « La Princesse des Glaces doit rentrer chez elle auprès des siens ou bien a-t-elle plutôt envie de faire quelque chose qu’elle aimera faire ? » .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Vassiliev



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyVen 3 Mai 2019 - 20:29

Marcus ne faisait que confirmer cette impression, cette évidence, à chacune de ses paroles. Khvatit l’éduction, khvatit le sang… ASSEZ !!!! Il avait raison… ou presque. Ici aussi le sang avait son importance. Bien plus qu’il ne pouvait l’imaginer. Mais cette naïveté, si auparavant elle aurait pu la trouver agaçante, aujourd’hui, elle lui donnait le sourire. « Celle que je veux être… » répéta-t-elle, en un murmure, pensive. Que voulait-elle être ? A vrai dire, elle ne s’était jamais posé la question. Enfant, elle faisait ce que son père voulait qu’elle fasse : jouer du violon, étudier, être altière, respectueuse, élégante, digne de son rang, érudit, suivre le credo de la famille et bien d’autres choses. A Poudlard, elle avait longtemps gardé ce masque de glace. Puis, au fil des années, elle l’avait laissé se fissurer, dévoilant ses sourires à quelques rares personnes. Mais il y avait les autres enfants au château, son frère, et son fiancé aussi. Et si aujourd’hui elle avait tout envoyé balader, elle n’avait pas pour autant la réponse à cette question. Ou plutôt si… elle voulait vivre. « Mais bon, je t’avoue que ‘Les Princes de Glace’, ça claque ! » Cette soudaine tirade la tira de ses pensées et elle ne put s’empêcher de rire, une main devant ses lèvres comme pour l’empêcher de sortir.

Puis, lui, le détendu, le flegmatique, se retrouva soudainement gêné. Etait-elle allée trop loin dans sa réflexion. « On ne m’a jamais rien dit d’aussi gentil … » Quelle surprise ! Il attirait pourtant la sympathie, sinon elle ne serait pas assez détendue à ses cotés. Un léger silence s’installa et Svetlana se mit à triturer ses doigts, soudainement coupable d’avoir couper cette bonne humeur. Puis, son sourire revint et elle ne put s’empêcher de soupirer de soulagement. Mais sa respiration se coupa à nouveau. Que faire après Poudlard ? Rentrer auprès des siens ? « J’ai quitté ma maison. » dit-elle d’une voix blanche. Elle eut un sourire, faux, en coin, teinté d’ironie. « Alors non, je ne rentrerai pas auprès des miens. » Il ne pouvait pas savoir. Mais ce soir, elle n’avait pas envie de s’attarder sur le sujet. « N’en parlons pas ce soir, si tu veux bien. » Plus tard… ce soir, elle avait envie de passer du bon temps, de rire, d’être insouciante. « Après Poudlard… je t’avoue que je ne sais pas encore. Tout ce que je sais, c’est que je vais profiter. Vivre ma vie comme je l’entend. »  C’était bien loin des projets de sa famille, rentrer au ministère ou dans les finances, comme les autres membres. Elle se massa l’arrière de la tête. « Ce sera au jour le jour. »

Son regard embrasa la pièce. Certains étudiants se trémoussaient au rythme d’une musique qu’elle ne connaissait pas. Mais elle reconnaissait parfaitement ce son, en arrière. « Tu n’aimes pas ? » demanda-t-elle. « C’est entrainant… j’aime bien. » Avoua-t-elle. Encore une fois, elle n’était pas accoutumée à ce genre de son, mais… inconsciemment, le bout de son pied se mit à battre la mesure en même temps que sa tête. « Tu aimes le violon ? Non attends, avant je te retourne la question : as-tu des projets après Poudlard ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyVen 3 Mai 2019 - 23:16

Marcus effectua un nouveau geste vague de la main, soucieux d’écarter les sujets gênants d’une conversation qu’il commençait à apprécier. Svetlana était une compagnie intéressante et le jeune homme sentait que le courant passait bien, et peu d’élèves chez les Serdaigles lui faisaient cet effet. Sans qu’il ne puisse vraiment savoir pourquoi et alors que leur conversation n’en était qu’à des prémices polis et conventionnels, Marcus sentait que sur ce canapé se jouaient les débuts d’une grande amitié. Il hocha la tête à la demande de sa camarade, associant son geste à une intention approbatrice. « Ok. Passons » fit-il ensuite, comme pour officialiser sa volonté d’écarter la famille Vassiliev de leur conversation. En réalité, il mourrait d’envie d’en savoir davantage. La curiosité était un vilain défaut, et l’un de ses défauts les plus flagrants. En lui demandant de ne pas parler de ce sujet en particulier, Svetlana n’avait fait qu’attiser la curiosité de Marcus. Mais sa curiosité s’arrêtait là où le voyeurisme commençait.

« Si je n’aime pas ce son ? Ah non, au contraire » . Il se fendit d’un sourire et s’appuya davantage contre le dossier du canapé. La musique, c’était sûrement l’une des choses qu’il aimait le plus au monde, et il ne se passait pas un jour sans qu’il n’allume le transistor de la salle commune des Serdaigles ou qu’il ne place un vinyle dans le tourne-disque du salon. Sa collection de vinyles grandissait au fil des mois et des actualités musicales, et devoir choisir parmi sa collection quels disques il emmènerait à Poudlard fut une véritable torture pour lui. « Le « soucis » avec cette musique – si c’est vraiment un soucis – c’est que le refrain, il reste en tête dit-il en désignant le poste de radio d’un geste de la main, quelques secondes seulement avant que le refrain n’apparaisse. « It's a livin' thing, It's a terrible thing to lose, It's a given thing, What a terrible thing to lose ». Marcus se mit alors à sourire davantage en désignant d’un geste du menton le pied de la jeune femme qui battait en rythme. « Tu vois, c’est-ce que je disais ! Ce son-là, il t’habite et te possède. Il est génial, je dis pas, mais l’écouter une fois, c’est comme l’écouter mille fois » .

A la question de la jeune femme, il haussa simplement les épaules. Son avenir le tourmentait, plus qu’il ne le montrait. Et à chaque fois qu’il réfléchissait à ce sujet, il en ressortait avec davantage de questions qu’il n’en avait au départ. Il ne savait pas ce qu’il voulait faire, mais la liste de ce qu’il ne voulait pas faire s’agrandissait de jours en jours. « Je ne sais pas … on verra. Je veux être tranquille, libre … hum … bien entouré. Mais bon, j’ai le temps d’y penser, je crois » . Il pensa un court instant, avant d’ajouter : « Mais tu te débrouilles bien sur un balai, t’es une bonne poursuiveuse … faire carrière dans le Quidditch ne t’intéresse pas ? » .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Vassiliev



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptySam 4 Mai 2019 - 14:45



Il aimait le son des violons. C’était comme un soulagement, ou plutôt comme un espoir qui se concrétisait. Le sourire de Svetlana s’agrandit, tel un écho au propre sourire de Marcus. La musique faisait partie de sa vie. D’ailleurs, quand elle était partie de chez elle, la première chose qu’elle emporta dans sa fugue fut son violon. Mais s’il aimait tant la musique, pourquoi avait-il jeté une telle œillade sur le transistor ? Le refrain qui reste en tête ? Réellement ? Son oreille se concentra sur le refrain, les paroles, le rythme. Oui, elle aimait beaucoup. Lorsqu’il désigna son pied qui se balançait au rythme des violons et du rock, Svetlana fut surprise. Elle ne s’en était pas rendue compte. Mais qu’importe, elle laissa son pied battre la mesure le temps de la chanson. La musique l’habitait, la possédait toute entière, et elle aimait ça. « Alors je l’écouterai mille fois. » dit-elle avec un petit rire dans la voix.

Lorsque Marcus lui avoua ne pas avoir de réel projet pour après Poudlard, Lana se sentit moins seule. Abe était aussi dans le même cas, ne sachant que faire de son avenir. Le pauvre, la pression devait être bien pesante avec son père à la tête du ministère. Svetlana était bien contente de ne plus subir cette pression familiale, mais hélas c’était une toute autre épée de Damoclès qui pendait au-dessus de sa tête. Quand allait-elle s’abattre ? Si la vision du banquet de la nouvelle année était réelle, alors elle avait encore quelques années devant elle. Deux ans au minimum, au maximum… elle ne saurait le dire. Elle était adulte, mais encore bien jeune. « Oui, on a encore le temps d’y penser. Même après Poudlard. » Et puis, elle se souvint d’avoir lu un article récemment. « J’ai lu un article dernièrement dans la gazette. Un sorcier, un écrivain, racontait être parti en voyage juste après ses études. » N’était-ce pas le preuve qu’ils avaient le temps de découvrir le monde ?

Le quidditch ? « Merci… répondit-elle face au compliment de son congénère, mais c’est avant tout une passion, un plaisir. Je ne me vois pas vivre de ça… pour l’instant. Qui sait ce que nous réserve l’avenir. » Puis… « Tu crois au destin toi ? » Des questions d’avenir au destin, leur discussion prenait une tournure philosophique, soucieuse aussi. Peut être trop. Soudain, il y eut un petit bruit d’explosion qui la fit sursauter. A coté d’eux, deux camarades jouaient à la bataille explosive. Le pauvre garçon avaient les sourcils carbonisés et sa camarade riait aux éclats en le désignant du doigt. « Oublies ma question sur le destin, c’est ridicule. » dit-elle en prenant les cartes que les deux autres avaient délaissé et en les mélangeant. « Et à part la musique, qu’est-ce que tu aimes ? » Elle posa les cartes devant eux, attendant qu’il coupe le paquet avant de distribuer les cartes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptySam 4 Mai 2019 - 17:30

« Voyager ? Hmpf, pourquoi pas. Mais pour aller où ? » . Il y avait tellement de destinations possibles que le jeune homme ne savait où se porterait son choix. Les Etats-Unis d’Amérique l’intriguaient, et les quelques films qu’il avait pu voir au cinéma constituaient de belles cartes postales pour les USA. Il irait sans doute en Nouvelle-Orléans, « ville-musique » par excellence où les notes de Jazz étaient de véritables étoiles dans cette constellation américaine. Autre contient, autre ambiance, Moscou ferait une bonne destination. Les dires de Svetlana avaient attisé sa curiosité, mais le jeune homme était trop peureux pour se résoudre à aller dans un pays dont on disait tant de mal dans les médias. Marcus repensa alors à Liverpool, sa ville natale qu’il chérissait. Le monde était vaste et regorgeait de destinations toutes les plus lointaines les unes que les autres. Il réfléchissait à quel pays visiter alors qu’il n’avait même pas fait le tour de l’un des endroits les plus proches à sa disposition.

Marcus haussa les épaules à l’allusion du destin. Il était trop terre à terre pour confier son avenir à une machine bien huilée, à un sentiment de fatalité assommant qui tuerait dans l’œuf toutes ses décisions prises sur un coup de tête.  Non. Il avait horreur de cette idée-là. A quoi bon vouloir vivre sa vie si, au final, celle-ci est déjà définie à l’avance. Marcus était trop optimiste pour croire au destin et au déterminisme. Il voulait être libre, libre de ne rien faire de sa vie par exemple. « J’aime ne rien faire : m’assoir au pied d’un arbre et regarder le temps passer, m’allonger sur un canapé et profiter de la vie, du calme et de l’ennui » fit-il alors en réponse à la question de l’autre Serdaigle.

Dans un geste difficile, le jeune Barksdale se tira de son fond de canapé, se redressant. C’est qu’il était vachement bien, là, enfoncé contre le coussin du fauteuil. En voyant le jeu de cartes sur la table basse, le Serdaigle maudit en silence l’inventeur de ce jeu. La Bataille Explosive était l’un des nombreux domaines que le jeune homme ne maîtrisait pas et il redoutait déjà la partir à venir. Avec la résignation du condamné qu’on emmène dans le couloir de la mort, le jeune homme battit les cartes, puis repoussa le paquet vers sa camarade. S’il se fiait à ce destin qu’il méprisait tant, il n’avait aucunes chances de gagner … ou alors avait-il aucunes chances de gagner parce qu’il était, purement et simplement, mauvais à ce jeu-là ? « Et pourquoi le violon ? C’est quelque chose qu’on t’as imposé quand tu étais jeune ou que tu as délibérément choisie ? Qu’est-ce qui te fait tant aimer ça ? » demanda-t-il alors qu’elle distribuait les cartes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svetlana Vassiliev



CAPITAINE SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

CAPITAINE SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 360
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptySam 4 Mai 2019 - 21:34

Qu’importe la destination, seul compte le voyage. « Là où le vent te portera. » Juste, se laisser guider par une idée soudaine, une pulsion. Vivre au jour le jour. Oui, c’était son credo aujourd’hui. Elle se sentait alors mettre de sa vie, de son destin, de son avenir qu’elle ne traçait pas à l’avance. Lorsqu’il avoua aimer ne rien faire, Svetlana haussa un sourcil interrogateur. « Ne rien faire ? » Répéta-t-elle, surprise d’une telle réponse. C’était pour le moins inhabituel. Mais elle se garda de faire le moindre commentaire. Chacun avait sa façon de voir l’avenir, de vivre sa vie, d’aimer certaine choses et d’autres non.

Ce qu’elle savait, c’est qu’à présent, elle serait bien incapable de rester assise, les bras croisés. Regarder le temps passer ? Alors qu’il ne lui restait que quelques années à vivre ? Impossible. Puis, la discussion dériva une fois encore sur la musique, thème de prédilection qui lui était cher et que Marcus semblait adorer également.

« Mon frère joue du piano, mon père de l’alto, ma grand mère jouait de la flute traversière mais surtout elle a dansé au Bolchoï. - puis elle continua, devant son regard interrogateur. - C’est un théâtre où sont représenté les opéras, ballets et pièces de théâtre. » A la fin de sa tirade, Svetlana avait pris garde à son accent. Elle s’était rendu compte qu’en parlant de sa famille, sa voix s’était emballée et ses r s’est roulés avec plus d’intensité, comme prise par une fièvre prussienne. Mais elle n’avait pas répondu à sa question. « Je ne me souviens plus vraiment… » avoua-t-elle en terminant la distribution des cartes. Cela faisait tellement longtemps qu’elle en jouait. Et elle ne parvenait pas à répondre non plus a la dernière question de Marcus. Pourquoi elle aimait le violon à ce point ? « Je ne sais pas… c’est comme… ça vient de l’intérieur. Dès que j’entend le son du violon, je me sens bien, heureuse. » C’était indescriptible.

Ils avaient à présent chacun un paquet de carte. « Tu ne joues pas d’instruments toi ? » Pour quelqu’un qui aime autant la musique, elle trouverait cela étonnant. Si c’était le cas, elle parierait sur un instrument à vent, genre une trompette ou un saxophone.



Pair : elle est bien partie, les paires se dévoilent rapidement
Impair : pas de chance, les cartes commencent à vibrer.


Dernière édition par Svetlana Vassiliev le Sam 4 Mai 2019 - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le dé



| HIBOUX POSTÉS : 5956
| SANG : Hasardeuse


“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptySam 4 Mai 2019 - 21:34

Le membre 'Svetlana Vassiliev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Barksdale



PRÉFET SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

PRÉFET SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 216
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover aka Childish Gambino
| SANG : Mêlé, quelques lointains ancêtres moldus


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de sa mère
| PATRONUS : Un Saint-Bernard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ EmptyDim 5 Mai 2019 - 16:24

Perplexe et peu sûr de lui, Marcus dévoilait ses cartes au fur et à mesure que la discussion suivait son cours. Il ne prêtait que peu d’attention à ce qu’il se passait sur la table basse, les yeux davantage rivés sur Svetlana à ses côtés. « Ah oui, je vois. Donc la musique, c’est un peu une histoire de famille » avait-il dit avant d’écouter la suite de sa réponse. « Si le son du violon te rend heureuse, pourquoi ne pas faire ça plus tard ? »  lui demanda-t-il comme si cela était une évidence pour lui. Il n’avait pas mis longtemps à faire le rapprochement et ne voyait pas plus loin que cela. Si Svetlana aimait faire du violon, alors qu’elle fasse du violon. « Enfin, ce n’est sûrement pas si facile que ça, mais bon. T’as la chance de savoir ce que tu aimes, autant en profiter » . Il ponctua son intervention d’un simple sourire avant de retourner une nouvelle carte.

« Et non, je ne joue d’aucun instrument. Je me contente d’écouter le résultat » . On lui avait déjà soumis l’idée, par le passé. Son père aurait adoré qu’il joue d’un instrument, peu importe lequel. Mais Marcus était beaucoup trop feignant pour ça. Il voulait jouer d’un instrument, mais ne pas avoir à passer des centaines d’heure à apprendre. L’idée même du solfège le déprimait. « Ce n’est pas trop mon truc en fait, je préfère vraiment écouter » . Il se repositionna sur son canapé afin d’éviter de se tordre le dos à chaque fois qu’il retournait une carte. « Peut-être qu’un jour, je t’écouterai jouer du violon » dit-il enfin, plein d’espoir quant à l’avenir de la jeune femme.

« Et tu as déjà pu visiter l’Angleterre un peu ? Tu connais Liverpool ? Mes parents habitent là-bas, c’est une belle ville »  ajouta-t-il simplement en dévoilant de nouvelles cartes, serrant les dents. Ils avaient déjà dévoilés de nombreuses cartes et chaque nouvelle qu’ils posaient sur la table risquait d’exploser.

1/2/3 : Ouf ! Les cartes n’explosent pas et le jeu continue.
4/5/6 : Les cartes vibrent et explosent simplement, ce qui fait sursauter Marcus.


Dernière édition par Marcus Barksdale le Dim 5 Mai 2019 - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty
MessageSujet: Re: “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ “Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ Empty

Revenir en haut Aller en bas

“Le mieux : rire ensemble des mêmes choses.” (Marcus) TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» Tant mieux si la route est longue... ♫
» Entraînement seul c'est bien, mais à plusieurs c'est mieux !
» Mieux vaut être indifférent et digne que malheureux et pathétique.
» " Ensemble, tout devient possible "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Poudlard
-