GRYFFONDOR : 620 pts | POUFSOUFFLE : 283 pts | SERDAIGLE : 612 pts | SERPENTARD : 245 pts
La Gazette de l'été est parue ! Venez la commenter ici !
Les inscriptions pour les deux prochains matches sont d'ores et déjà ouvertes, retrouvez Serpentard VS Gryffondor et Poufsouffle VS Serdaigle !

Partagez

Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Moran J. Powell



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1237
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | old money.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  Empty
MessageSujet: Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  EmptySam 18 Mai 2019 - 0:13

Moran attendait Stolas Hopkins sur le pas de la porte des trois balais. Il était arrivé en avance, pour une fois, et préférait attendre dehors. C'est qu'il préférait ne pas prendre le risque d'être tenté de boire un verre qui ne serait pas de la bierraubeurre. Depuis qu'il avait sombré dans les abysses dangereuses de l'alcoolisme après sa mésaventure avec Gardenia, Moran était prudent. Il avait maintenant un fils, il était donc père et avait des responsabilités qu'il ne comptait pas éviter. Il les avait mis seul dans cette situation à cause de la boisson. L'ancien Serpentard ne comptait pas réitérer ça. Est-ce qu'il était passé enfin au dessus de sa rupture avec Daisy ? Non, vraiment pas. L'ancienne Blackstone, désormais Rookwood, hantait toujours de manière désagréable ses pensées sans qu'il ne puisse guère rien faire pour l'en empêcher. Il ne l'avait pas revu depuis qu'il avait quitté l'école. Moran avait certes espionné son mariage depuis une branche sur laquelle il était perché sous sa forme d'animagus, mais il ne lui avait pas parlé. L'absence si prolongée et si forcée n'empêchait pas son ancienne petite-amie d'occuper toutes ses pensées. Et ce, même lorsqu'il était avec sa femme. Cette dernière, néanmoins, ne savait rien et c'était tant mieux. Il lui avait bien proposé de lui en parler mais elle avait décliné. De ce fait, seul Darius était véritablement au courant, comme toujours. Son cousin et lui étaient décidément faits pour partager les secrets les plus fous, que ce soit en amour, ou en amitié. Darius était certes son cousin de sang mais c'était son frère de coeur. Jamais rien ne pourra le changer.

Moran se fit la réflexion qu'il devrait lui rédiger un hibou pour le voir. A dire vrai, il ne l'avait pas vu depuis la naissance d'Aedhan, puisqu'il l'avait désigné d'un commun accord comme parrain, en tandem avec la jolie Luzia. Une charmante paire s'était-il dit en les voyant arriver. Il espérait qu'ils auraient plus de chance que lui sur le plan sentimental. Avant de partir pour pré-au-lard, l'ancien capitaine de l'équipe des verts avait prévenu sa femme en lui précisant qu'il ne serait pas long. Avec Stolas de toute manière, il ne servait à rien de s'éterniser. Moran aurait bien été incapable de faire une promesse similaire s'il avait vu Dowey ou son cousin. S'il était un moulin à parole avec le commun des mortels, avec son ancien camarade Serpentard, c'était bien différent. Le mutisme était une qualité que le garçon semblait grandement apprécier. Cela rendait bien entendu leur rencontre du jour assez bizarre, de ce fait. Mais l'Écossais était habitué aux situations étranges puisque sa vie l'était tout autant. Quitter une fille dont on est amoureux pour mettre enceinte sa meilleure amie en raison d'un taux d'alcoolémie dans le sang affolant, c'était fort en caféine. Des groupes d'élèves commençaient à débarquer au village sorcier qui jouxtait Pré-au-Lard. C'était jour de sortie, aujourd'hui. Amusant comme maintenant qu'il était sorti, il pouvait déambuler où il voulait, boire ce qu'il voulait, sans qu'on ne lui dise rien. Les élèves ne se rendaient pas encore compte de la laisse qu'ils avaient autour du cou. Une fois dehors, ils seront soulagés de ne plus l'avoir. Son regard vert accrocha la silhouette de son camarade qui se détachait du groupe comme une âme solitaire. L'étudiant se leva, les mains dans les poches : « Salut jeune homme, j'ai bien cru que t'arriverais jamais ! » le salua son aîné en lui donnant une simple tape amicale sur l'épaule avant de pousser la porte des trois balais. Il salua la belle Rosmerta d'un signe de tête, accompagné d'un sourire. C'est que la tenancière l'avait assez largement aidé pour qu'il l'apprécie beaucoup. Ils se mirent plutôt loin de l'entrée pour ne pas être dérangés par le va-et-vient incessant des clients qui entraient, et sortaient. « T'as l'air de péter la forme » remarqua Moran sans délicatesse aucune, « les BUSEs, ça pique toujours quand il faut réviser, mais c'est pas si compliqué ». Lui-même s'en était sortit sans avoir énormément travaillé. Sa note excellente en métamorphose avait rattrapé celle plus catastrophique en potions. D'ailleurs, il aperçut le pimpant professeur Slughorn entrer dans le petit pub, et il ne s'étonna pas de le voir faire la conversation à la tenancière. Quand il pensait qu'il était maintenant lié à Horace par Gardenia... Ah, quelle sainte horreur ! Sacré Slug' !

(710)

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolas Hopkins



SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 26
| AVATARS / CRÉDITS : Xavier Dolan
| SANG : Sang Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Silhouette seule, abandonnée
| PATRONUS : Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  Empty
MessageSujet: Re: Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  EmptyDim 19 Mai 2019 - 17:36

C'est enfin l'heure de la sortie à Pré-au-Lard. Tu commençais à désespérer. C'est que les cours ont tendance à s'éterniser dernièrement, et que t'en as vraiment ras le bol de devoir te coltiner tes camarades à longueur de journée. Au moins, à Pré-au-Lard, même si il y a toujours autant de monde, tu changes un peu d'air. C'est qu'à force de sortir dans le parc du château pour prendre du recul sur les choses, tu finis par connaître chaque mètre carré de pelouse absolument par coeur et tu finis par t'ennuyer comme un Murlap mort. T'es bien content d'avoir ce rendez-vous avec Moran. Tu ne sais pas vraiment pourquoi, mais tu l'apprécies ce type. Sans doute parce qu'il accepte le fait que tu ne parles pas des masses et qu'il ne te prend pas la tête. Bref, tu l'as évité quelques temps, mais maintenant qu'il est parti de Poudlard, t'as l'impression d'avoir perdu l'un de tes seuls amis. Alors ça te fait plaisir de le revoir.

La marche entre Poudlard et le village sorcier se fait tranquillement. Comme à ton habitude, tu restes un peu à l'écart des autres, avançant les mains dans les poches de ta robe de sorcier. Contrairement à la majorité de tes camarades, tu ne sors pas du château habillé en moldu. T'aimes trop la mode sorcière. De toute manière, t'as toujours baigné dedans depuis que t'es gamin, pour toi, enfiler un pantalon et un pull relève de la torture. Les robes sorcières ont une classe que n'ont pas les vêtements moldus, bien que tu n'aies rien contre ceux qui les portent. Tes robes sont toujours classiques, oscillent entre le noir, le vert sombre et le bleu tout aussi foncé. Pas besoin de sortir trop de la masse, suffit de te regarder deux secondes pour voir que tu n'y entres pas de toute manière.

Arrivé vers les Trois Balais, tu te rends compte que Moran t'attends devant. Tu hausses un sourcil, te demandant pourquoi il n'est pas allé t'attendre à l'intérieur. Ce n'est pas comme si tu ne risquais pas de le trouver dans l'établissement, il n'est pas si grand que cela. Mais peu importe, tu t'approches de lui avec un sourire, bien qu'il soit très léger. Faut croire que t'as peur de montrer que t'es heureux de le voir. Tu réponds à son salut sans pour autant lui rendre sa tape amicale. Pas besoin d'effusion non plus.

- Salut. J'ai bien cru ne jamais arriver non plus.

Faut dire que le temps paraît long quand on attend désespérément les quelques heures de semi-liberté que l'école accepte de nous accorder. Tu le suis à l'intérieur de l'auberge tout en saluant la tenancière à ton tour, d'un simple signe de tête. Tu te laisses alors tomber sur ta chaise sans plus de cérémonie, te contentant de lancer un regard autour de toi pour évaluer le monde présent à l'intérieur. Un peu trop de gens à ton goût ici, mais privatiser l'endroit sur un simple coup de tête parce que t'as du mal à accepter le moindre bruit venant des autres paraît légèrement compliqué, voire impossible. Léger haussement d'épaules à la remarque du jeune homme. Ce n'est pas comme si tu commençais déjà à t'inquiéter pour tes BUSES, après tout, elles ne viendraient que l'année prochaine, t'as encore le temps de voir venir. Et puis, à part en histoire de la magie, en botanique et en potions, tu devrais pouvoir t'en sortir. Bon, ça fait déjà trois matières où t'es carrément mauvais, mais tu peux te rattraper sans soucis avec les autres, tu ne t'inquiète pas une seule seconde.

- J'les aurais de toute façon.

Ouais, t'es confiant. Depuis que t'es gamin, t'as ce besoin de faire tes preuves, peu importe la manière. C'est pour ça que tu te débrouilles si bien en cours malgré le fait que tu t'en foutes royalement. T'as juste pas envie de montrer la moindre faiblesse, alors tu te débrouilles toujours pour être bon, ou du moins pour avancer sans demander l'aide de personne. T'y mets même un point d'honneur. Il est hors de question pour toi de devoir quelque chose à qui que ce soit, ce serait accorder trop de confiance à la personne en question. N'empêche, t'envies grandement Moran d'être sorti de Poudlard. Toi aussi, tu veux passer tes ASPICs et partir d'ici. Même si tu ne sais pas franchement à quoi t'attendre pour la suite.

- Alors, c'est comment les études ailleurs qu'au château ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moran J. Powell



NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 1237
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | old money.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, ivre mort.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  Empty
MessageSujet: Re: Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  EmptyHier à 21:40

Moran en général, attendait dehors le temps de fumer. Mais il avait décidé de ralentir sur la nicotine depuis qu'il était devenu père. Il essayait peut-être de se racheter une conscience et de paraître moins délabré qu'il ne l'était vraiment. L'alliance brillante à son doigt rappelait pourtant au jeune homme tout ce qu'il avait commis et toutes ses erreurs passées. La nicotine semblait de ce fait être la plus ridicule de ses erreurs. Si l'ancien Capitaine de Quidditch aimait son fils, il n'en demeurait pas moins à ses yeux une erreur qui n'aurait pas dû en être une et qui aurait dû apparaître plus tard, et avec quelqu'un d'autre. Le jeune homme se trouvait surpris pourtant de voir sa culpabilité s'évaporer lentement comme si le regard d'Aedhan, si similaire au sien, pouvait faire disparaître d'un revers de main tout ce qu'il avait enchaîné depuis l'année précédente. La dernière fois qu'il était venu aux Trois Balais, il s'était violemment disputé avec Hestia. Et il ne lui avait pas vraiment reparlé depuis. Croiser son regard lors de cette sortie à Pré-Au-Lard l'angoissait assez. Il ne voulait pas d'un règlement de compte, il désirait une après-midi tranquille et sans pression. Stolas semblait être la personne idéale pour réaliser son rêve, tant son mutisme et son flegme semblaient être ancrés dans son naturel. Le garçon le salua plus froidement mais loin de s'en formaliser, Moran se contenta de passer devant lui pour lui ouvrir la porte et choisir leurs tables.
Les conversations sur les BUSEs et ASPICs - soit sur les examens en général - étaient absolument ennuyantes, Moran en avait bien conscience. Pour lui qui avait toujours prit les examens à la légère, même maintenant qu'il était à l'École Supérieure de Magie, c'était le pire sujet du monde mais le plus inévitable également. Il avait bien plus urgent à gérer que ça. Un gosse, une famille, et un travail comme barman. Dangereux travail pour un homme qui se sevrait à peine de l'alcool... Mais qu'importait, après tout ! Après avoir commandé sa bierraubeurre et lorsqu'elle fut devant elle, il reporta son attention sur le jeune homme en face de lui qui lui demandait, cette fois-ci, comment se passait les études ailleurs. Un sourire amusé éclaira les traits d'écossais pur souche qu'était Moran. Il savait que même s'il posait la question, cela ne devait pas trop l'intéresser. Malgré tout, il répondit, l'air de rien : « C'est mieux qu'enfermé ici en tout cas... ». Le jeune homme prit une gorgée de son breuvage avant d'ajouter : « Quand j'étais encore ici, je n'en pouvais plus d'être enfermé. Au final, ce n'était peut-être pas si mal. L'école te protège plus que tu ne peux l'imaginer ». La sagesse de ses paroles ne ressemblait pas à ce qu'il aurait pu dire un an auparavant. Lui qui attendait désespérément de partir lorsqu'il y était, s'était trouvé surprit de regretter un peu l'atmosphère de l'école de magie. Il posa ses yeux sur les adultes qui buvaient leurs boissons parfois dans le silence, et parfois dans un assourdissant brouhaha, avant de continuer : « Mais tu as le temps de toute manière. Alors dis moi, c'est qui le nouveau capitaine de Quidditch cette année ? J'espère qu'ils n'ont pas filé le poste à ce fils de troll de Rozen... ».


(593)

______________________________
I leatsa m'anam gus an criochmaich ar saoghal. Is tu fuil o' mo chuislean, is tu cnaimh de mo chnaimh.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  Empty
MessageSujet: Re: Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS  Empty

Revenir en haut Aller en bas

Le mutisme est une qualité non-négligeable | STOLAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mutisme [PV]
» Comment étoffer ses RP pour faire un texte de qualité ?
» Arinos, elfe
» Qui étes vous ?
» Esterial Falss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard
 :: La rue commerçante :: 
Aux trois balais
-