GRYFFONDOR : 677 pts | POUFSOUFFLE : 304 pts | SERDAIGLE : 666 pts | SERPENTARD : 278 pts
C'est l'été sur ATDM ! Pour l'occasion, le cirque Arcanus a planté sa tente à Londres, pour tout l'été (plus d'explications ici). La partie Poudlard sera de retour dès le 1e septembre. D'ici là, bonnes vacances à tous !
Félicitations aux Gryffondor pour la coupe des quatre maisons !
Les anciens élèves, nouveaux adultes, n'oubliez pas de demander votre changement de statut juste ici !

Partagez

Aventura colombiana | OCTAVIUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Octavius Martens



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 311
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( BlueOrchid )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Un agus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Aventura colombiana | OCTAVIUS Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 EmptyDim 16 Juin 2019 - 17:46


Aventura Colombiana

Tandis que Shannon s'était éclipsé pour mettre la main sur un peu de pèteuforik, Octavius entretenait la conversation avec Sofia et Camila. Malgré quelques moments de malaise pour l'anglais, l'ambiance semblait assez bonne. Mine de rien, il apprenait beaucoup de choses sur ses interlocutrices. Il apprit qu'elles avaient 24 et 25 ans, si elles avaient des frères et sœurs... Lui il ne parlait pas beaucoup de sa vie. Il attendait surtout Shannon qui prenait bien son temps. Mais il restait patient.
Ce ne fut qu'au bout de plus d'une demi-heure d'attente que l'irlandais repointa le bout de son nez. Octavius tourna son regard vers lui.
« Tu en as mis du temps ! » lui reprocha-t-il dans la langue de Shakespeare.
Son compère lui sortit une excuse qui lui sembla... Valable, va-t-on dire. Il sortit alors de sa poche le sachet de pèteuforik. Il s'agissait d'une substance violette fluorescente ayant l'apparence d'une sorte de pâte. En vérité, il s'agissait de la feuille d'une plante qui avait subie une transformation. Celle-ci poussait très facilement dans les climats équatoriaux, donc chaud et très humide. Il prit le sachet en le remerciant : « Merci. Je te dois quelque chose ? ».
Camila et Sofia se regardèrent avec un léger sourire tandis qu'Octavius commençait déjà à se préparer son pétard de pèteuforik. On pouvait dire qu'il avait le coup de main. Il leva son regard vers les demoiselles et demanda en espagnol :
« Cela ne vous dérange pas ? »
« Non, non. Ça te dérange qu'on en prenne un peu ? »
« Absolument pas, je ne pense pas tout fumer. Un peu de pèteuforik de temps en temps, ça détend. Tu en veux aussi Shannon ? »
Il en aurait eu bien besoin.
Octavius alluma le pétard avec le bout de sa baguette et tira une première taffe. Aussitôt, une délicieuse odeur de barbe-à-papa se diffusa dans l'établissement grâce à la fumée violette de la substance. Aussitôt, l'anthropomage se sentit plus détendu. Il donna le pèteuforik à Camila et à Sofia.
Durant le reste de la soirée, Octavius et les deux colombiennes étaient rendus euphoriques grâce à la substance violette. En discutant, ils explosaient parfois de rire. L'anthropomage parlait du pèteuforik, de ses effets et de son utilisation dans certaines cultures. C'était la principale propriété du pèteuforik : il rendait euphorique. Mais une propriété moins connue et plus moindre était ses vertus aphrodisiaques. Cette plante entrait dans la composition de nombreuses potions visant à intensifier le désir autant chez l'homme que chez la femme. Ce fut à partir de cette dernière information qu'on pouvait aisément comprendre que l'alcool et le pèteuforik commençait à lui monter à la tête. Il semblait désinhibé. Shannon ne devait très certainement pas avoir l'habitude de le voir comme ça. Bien que le blond restait incroyablement correct dans ses propos ainsi que leur formulation. Il était juste plus joyeux et moins pudique.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shannon O'Mahony



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 109
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | cosmic light
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et très probablement colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un brasier
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Aventura colombiana | OCTAVIUS Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 0:03

Shannon redoutait de revenir dans le bar sorcier pour la simple et bonne raison qu'il ne se sentait pas d'humeur à s'amuser. Les deux jeunes femmes qui l'avaient rejointes, lui et Octavius, le mettaient mal-à-l'aise. Non pas par leur attitude, certes très entreprenante mais normale pour la région, mais simplement à cause de ce qu'elles étaient : des individus du sexe opposé au sien. Soit, des individus qu'il ne comprenait pas et qui l'intimidaient. Il n'y avait absolument aucune raison pour que le jeune homme ait ce type de blocages avec les filles. Il s'était bien reçu quelques gifles, mais rien de bien méchant, et surtout, pas de quoi traumatiser un garçon comme lui qui avait vu dix fois pire. Non, il n'y avait définitivement pas de raison logique. La seule à laquelle Shannon pensait et elle devait être vraie, c'était qu'il n'avait presque jamais connu de filles pendant son enfance. Il avait grandit pendant des années sans vraiment en croiser une, restant enfermé dans un monde d'hommes qui parlaient des femmes comme étant des créatures mystiques. Et lui, petit garçon crédule, il avait écouté, il avait cru à toutes ces histoires. Maintenant qu'il était adulte, qu'il avait fréquenté des filles, qu'il avait même, comble du miracle, une meilleure amie, il se disait que la seule raison pour laquelle il était timide était qu'il gardait inconsciemment en mémoire ce qu'on lui avait raconté... Et qu'il en avait un peu peur, au fond de lui. De ces peurs d'enfants qui rampent et se développent en arrière plan de nos pensées, pour nous envahir d'effrois et de stupeur au plus mauvais moment. La stupeur, il l'expérimentait dès qu'une fille se mettait à lui parler, sans qu'il n'arrive à se contrôler. Alors il bégayait, essayait de sauver les meubles, et bégayait encore plus. Alors, il s'en voulait, et il rougissait et le cercle infernal semblait impossible à fermer. Shannon avait l'impression de monter dans un manège cassé qui ne comptait plus s'arrêter. Aussi dut-il prendre une grande inspiration avant d'entrer dans le bar, priant tous les saints en lesquels il ne croyait pas pour qu'Octave soit parti chez une de ces filles. Bien entendu, il était toujours là, les fesses bien vissées sur sa chaise de bar, avec les deux jeunes femmes en face de lui. Situation parfaite donc, pour faire son retour.

Non non, tu ne me dois rien répondit Shannon dans la langue de Shakespeare, tout en accompagnant ses paroles d'un geste inutile.

Il n'était plus à ça près, et puis, il n'était pas un homme à se soucier de ses finances. Il pouvait bien être endetté dans toutes les banques sorcières du monde qu'il n'en avait absolument rien à carrer. Autant dire qu'il vivait sa vie de manière tout à fait paisible, sans se soucier de ce genre de choses. Il ne serait pas étonnant que dans quelques années, on lui colle un procès pour dettes faramineuses, et qu'il finisse brûlé par le soit-disant dragon qui se cache dans les sous-sols de Gringotts. Sans doute que pour se rassurer, l'Irlandais était toujours parti du principe que c'était une histoire qu'on racontait pour faire peur aux enfants. Shannon s'assit, les fesses au bord du siège, prêt à bondir pour s'enfuir, lorsqu'Octavius lui proposa de la drogue sorcière. L'ancien tireur de baguettes d'élites le regarda comme s'il venait de lui dire qu'il sortait avec le Professeur McGonagall. Ses yeux bruns le regardèrent de haut en bas et il secoua négativement la tête, en suivant le trajet du péteuforik que se partageaient les trois individus. Il recommanda un verre, et réalisa qu'en fait, il commençait pour sa part à être pompette. Merde.

Allez détend toi Shannon ! s'écria une demoiselle sur qui le péteuforik avait drôlement plus d'effet que sur l'autre.

Son sourire ravageur donnait envie au jeune homme de sauter sous la table et il répondit, machinalement :

J'suis détendu Sofia.

La preuve, l'alcool maîtrisait au moins un peu ses bégaiements, si ce n'était pas merveilleux ?

Moi c'est Camila le reprit-elle, vexée, tendue.

Merde. Elle se recula comme si elle venait de prendre une méchante douche froide. Shannon plissa ses lèvres, désolé pour elle, et se tourna vers Octavius comme si, par miracle, il allait convaincre la jeune femme que son prénom était bien Sofia, et non Camila. Il analysa le regard dédaigneux qu'elle lui lança comme un jugement déguisé - ce que c'était - et il finit son verre... Pour en commander un autre !


(749)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavius Martens



ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 311
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( BlueOrchid )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Un agus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Aventura colombiana | OCTAVIUS Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 EmptyMar 18 Juin 2019 - 23:02


Aventura Colombiana

Octavius était tout aussi à l'aise avec les femmes qu'avec les hommes. En fait, il aimait la gente féminine. Elles avaient ce je-ne-sais-quoi qui l'attirait. Leur gestuelle, leur voix, leur odeur... Ce qu'elles dégageaient avait le don de le faire se sentir bien en leur présence. Il n'aurait su l'expliquer. Depuis son plus jeune âge, il avait été entouré de femme. Avant Poudlard, il passait ses journées avec sa grand-mère à la maison. Souvent, elle l'emmenait avec elle voir ses amies de l'église tandis que son grand-père effectuait des travaux, se rendait au pub ou préférait simplement rester à la maison. Il ne gardait pas de mauvais souvenirs des moments où, à tour de rôle, des vieilles femmes venaient lui ébouriffer les cheveux en allant de leurs petits commentaires que toutes retraitées disait à un moment où à un autre. « Quel beau garçon ! », « Qu'est-ce qu'il grandit vite ! » ou « Ce qu'il est sage ! ». Eh oui, s'il était un gamin insupportable quand il était seul avec ses parents et grand-parents, il agissait en parfait petit garçon bien élevé devant les autres gens. C'était qu'il était timide et n'osait probablement faire de crises de peur d'être taxé de « bébé ». Parfois, mais rarement, c'était l'occasion pour lui de jouer avec des enfants d'à peu près son âge, filles comprises.
Shannon, sans aucun doute, n'avait pas ce même rapport à la gente féminine. Octavius avait cru comprendre que durant son enfance, l'irlandais n'avait que très peu fréquenté de femmes. En même temps, sur un bateau, cela n'avait rien de surprenant. Pour les quelques voyages en mer que l'anthropomage, il pouvait certifier que les femmes étaient les grandes absentes. Shannon, étant peu à l'aise, ne pouvait que sauter sur l'occasion de filer. Il mit du temps à revenir avec le pèteuforik que l'anglais lui avait demandé. Mais valait mieux tard que jamais. Ce dernier le remercia avant de préparer le pétard de péteuforik. Il se mit alors à le fumer avec Camila et Sofia. Ils devinrent très rapidement euphorique. L'ambiance devenait, quant à elle, de plus en plus détendue.
Octavius commençait à ne pu avoir les idées très claires mais restait tout de même assez lucide pour ne pas commettre de gestes de travers. Après son quatrième verre, il stoppa sur l'alcool. Cela ne l'empêchait pas de s'amuser. Au fil de la soirée, on constatait qu'il se rapprochait d'une des jeunes femmes en particulier : Sofia. En dépit de Camila qui, par conséquent, essayait de se rapprocher de Shannon. Sans grand succès, malheureusement — il se trompa de prénom ! Mais l'anthropomage n'accordait pratiquement aucune importance à ce qui se passait là. Il était trop concentré sur ce qu'il se passait entre lui et Sofia.
Quand il fut assez tard dans la soirée, Octavius daigna enfin se retourner vers Shannon :
« Alors ? Pour cette chambre ? C'est réglé ? » lui demanda-t-il.
Dès qu'il eut la réponse, il décolla enfin ses fesses de son tabouret pour aller murmurer à l'oreille de Sofia avec un petit sourire. A côté, Camila souffla. Quant à sa consœur, elle afficha un sourire équivoque. Octavius la prit doucement par les poignets et l'attira à lui pour ensuite l'emmener à l'étage, souhaitant au passage une bonne soirée aux deux personnes restantes. Sans s'épancher sur la raison de leur départ, bien évidemment.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Aventura colombiana | OCTAVIUS Aventura colombiana | OCTAVIUS - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Aventura colombiana | OCTAVIUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Highlander par Yoshiaki Kawajiri
» 3 ◄ Eviter les Répétitions, Vive les synonymes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres
 :: Hors Londres
-