GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Procrastination (Melody Fawkes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMar 23 Juil 2019 - 15:43

Procrastinations
Pour la première fois de ma vie, j'ai presque honte de moi.


Une demande d'avertissement ? De la part de qui ?
Dans ma tête, toutes les personnes potentiellement coupables s'enchaînent et se suivent. Je les juges toujours plus ou moins ennemies ou complices. En réalité, tout le personnel du ministère pouvait être coupable ! Tous ? Non, il faudrait poser la question autrement : de la part de qui cette demande d'avertissement ne peut-elle pas provenir ? La liste se met d'un coup à s'amenuiser, me calmant dans le même élan ... Mince ...

Il y a cette stagiaire ... Cet ancien client qui m'en doit une ... Et ce technicien de surface ... Et je crois que c'est tout ? Non, ce n'est pas possible.

Bon, déjà, je me met d'accord avec moi-même sur une chose : Je travaille bien, objectivement. C'est juste que je ne suis pas fait pour le poste de directeur, mais quand il faut quelqu'un pour partir en déplacement à l'autre bout du monde pour régler un soucis avec un dragon fou dangereux, je suis rarement le dernier à y aller. Oui, je suis quelqu'un de terrain, pas de bureau. Cette demande d'avertissement n'est qu'une divergence d'opinion sur ce que devrait être le travail de directeur.
Voilà ! Ego partiellement restauré !

C'est alors que me vient en tête cette femme. Une de celle qui semble toujours pétiller de vie et que le sourire semble être la seule expression qu'elle puisse porter. Enfin ... pouvait.

La dernière fois que je l'ai vu, c'était à un pot de départ il me semble, et sa personne dégageait une tristesse toute particulière. Souriante masquée, elle n'arrivait pas à maquiller son accablement.

Melody ... Moi qui n'ai jamais eu la mémoire des prénoms, voilà que je me souviens du sien aussi facilement que si je la côtoyais régulièrement. Une chose est sûre, elle ne fait pas partie de ma liste de suspect mais bien de ma liste de personne à aller voir de toute urgence parce que très franchement, s'il y a bien une personne qui peut m'aider avec cette histoire, c'est elle. Une pensée me fend le cœur, j'aurais du aller la voir, ce soir là, lui demander si tout allait bien, lui proposer de sortir en douce de cette soirée guindée pour lui changer les idées. Je vais essayer de rattraper le coup dès à présent.

Sans vraiment y réfléchir, je prend ma veste et sort de mon bureau avant de dire à la secrétaire que j'ai un rendez-vous au ministère en lui donnant le nom de Mademoiselle Fawkes. Oui, pour une fois, j'ai un nom à fournir !

Pendant que je déambule dans les couloirs, je me sens atrocement mal. Qu'est ce que je vais bien pouvoir lui dire ? "Hey ! Salut ! Tu te souviens de moi ? L'idiot fainéant qui donne jamais de signe de vie à moins d'avoir un truc à demander ?". Derrière mes lunettes, je lève les yeux au ciel devant ma propre consternation. Alors que j'ai sa porte de bureau en ligne de mire, je décide que je vais improviser, comme d'habitude.

Voilà, j'y suis, nerveux comme jamais, mais d'un trouble à la fois excitant et angoissant. Je frappe et décide de ne pas attendre de réponse avant d'entrer. D'une part, j'ai trop attendu pour aller la voir, et d'autres part, un groupe de personne non identifiés, donc ennemis potentiel, vient de faire son apparition au coin du couloir.

"Bonjour Melody. Ça t'ennuie si ... Enfin je peux te voir un moment ?"

... Et voilà ! Belle entrée en matière de merde ...


.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMar 23 Juil 2019 - 16:27

Procrastinations

Que puis-je faire pour vous aider ?


Melody était seule dans le bureau qu’elle partageait habituellement avec la jeune et jolie Emma, sa collègue est amie. La pétillante brune était actuellement en congé, quelque part sur une plage italienne, avec son beau sorcier. Ravie pour son amie, mais légèrement triste de ne pas voir son ravissant sourire en travaillant, la blondinette planchait sur un dossier assez épineux. En effet, un sang-pur était accusé de trahison. Evidemment, ce n’était pas le premier et c’était aussi loin d’être le dernier. Le pauvre homme clamait son innocence, comment pourrait-il faire autrement, de toute façon. Son alibi était réllement solide et ses arguments aussi, mais la juriste n’était pas vraiment là pour juger de ça à l’instant t. Son directeur, Bartemius Croupton, lui avait confié la mission de vérifier s’il n’y avait aucun vice de procédure qui pourrait permettre à l’accusé de s’en tirer. Cet énergumène avait même ajouté « Si on peut lui éviter d’aller à Azkaban… ». Melody s’était contentée de serrer les poings sans rien dire, n’ayant même plus la force de réagir. Elle restait néanmoins persuadée qu’il le faisait exprès, pour lui rappeler encore et toujours que son petit ami, enfin il se qualifiait ainsi à l’époque, avait aussi crier encore et encore son innocence avant de finir dans les geôles des Détraqueurs, et ce malgré toutes les tentatives désespérées de la cadette Fawkes pour empêcher cela. En bref, elle était donc en train de travailler sur un dossier lui rappelant de très mauvais souvenirs, qui l’amenaient à se poser des questions auxquelles elle ne pouvait pas penser au travail au risque de trop se déconcentrer : où était Kierán à l’heure actuelle ? Etait-il saoul ? Etait-il toujours en Angleterre ? Allait-il bien ? Etait-il suicidaire, ou juste au fond du trou ? Que pouvait-elle bien faire, de plus, pour l’aider ? Voulait-il de son aide ? Voulait-il simplement encore de sa présence dans sa vie ? Melody n’était pas du genre à se plaindre, mais plutôt à continuer de souffrir en silence et en tentant vainement d’être positive. Le jeune Graves avait terriblement souffert, elle le savait bien, et jamais elle ne n’oublierait que c’était lui, dans l’histoire, la victime. Pourtant, elle se retrouvait embarquée dans une vie dont elle n’avait jamais rêvé, dans une relation qui tenait maintenant plus de l’acharnement thérapeutique envers un malade ne voulant pas être soigné qu’à un couple. Comment en étaient-ils arrivés là ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas juste essayer de vivre au mieux ? Etait-ce de sa faute ? Alors qu’elle sombrait dans un cheminement de pensées qui allait surement finir par la plonger dans une profonde tristesse (tristesse qu’elle avait réussi à tenir loin de son lieu de travail pour le moment, malgré les nombreux souvenirs affreux), quelqu’un toqua à la porte et entra soudainement, sans même qu’elle ait le temps de répondre.

Un homme, grand est élancé, entra alors dans son bureau. Ses lunettes de soleil, toujours sur son nez, et ses cheveux rendaient cet homme reconnaissable entre tous : Skaal MacFusty, Directeur du ministère de la magie, à la gestion et la régulation des créatures magiques. Il la salua, en l’appelant par son prénom, et lui demanda s’il pouvait la voir un moment, tout cela en la tutoyant. La blondinette l’avait déjà croisé à quelques événements officiels tel que des banquets, des bals ou encore des pots de départ, le dernier datant de quelques semaines à peine. N’étant qu’une simple juriste, et lui un directeur, elle l’avait toujours appelé par son nom de famille, le vovoyant et lui parlant avec beaucoup de respect, dû à son grade. Ils avaient déjà échangé quelques banalités sans pour autant réellement discuter, même si cela avait toujours été très plaisant. Melody reprit donc très rapidement ses esprits. Ce n'était pas le moment pour elle de divaguer sur des sujets qui n'avaient rien à voir avec ce pour quoi elle était payée. Qui plus est, l'ensemble du Ministère devait déjà murmurer derrière elle lorsqu'elle marchait dans les couloirs avec son air sombre... Elle se devait donc d'afficher un air plus serein, ou en tout cas moins négatif, surtout devant un directeur ! Elle lui sourit donc avec douceur avant d’hocher la tête. « Bonjour, Monsieur MacFusty. Bien sûr, en quoi puis-je vous aider ? » demanda-t-elle de sa voix douce en se levant de son fauteuil et en lui indiquant celui en face de son bureau. « Je vous sers un thé ? »


.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Melody Fawkes le Ven 26 Juil 2019 - 15:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMar 23 Juil 2019 - 17:07

Procrastinations
Pour la première fois de ma vie, j'ai presque honte de moi.


Monsieur ? MacFusty ? Vous ? Je dois être devant l'une des rares personnes avec qui je ne veux pas avoir ce genre de distance. J'ouvre alors la bouche pour lui demander de bien vouloir me tutoyer, m’appeler par mon prénom, lui rappeler en cas d'oubli car très franchement, je ne me souviens plus de son nom de famille. C'était un truc court et net, comme un coup de fouet. C'était quoi ? ... Du thé ?

"Du thé serait vraiment l'idéal ! Je te remercie beaucoup."

Et je prends place devant son bureau sur la chaise dédiée aux visiteurs. Le terme "affalé" ou "prend ses aises" serait très certainement plus à propos. Paradoxalement, quand la jolie blonde me sert une tasse d'eau fumante, je ne peux réprimer un frisson de plaisir à ce simple retour au calme dans ma vie totalement azimutée. Mince, ça vient d'où ça ?

"Tu sais ce qui serait vraiment parfait, en cet instant précis, Melody ?"

J'ajoute à ma tasse un peu de lait afin de rendre un peu de douceur à l'amertume.

"Ce serait que tu me tutoie, et que tu m'appelle par mon prénom. J'aimerais beaucoup que tout le monde le fasse, mais toi plus particulièrement."

On est d'accord que je suis potentiellement en train de lui faire perdre monstrueusement son temps avec mes banalités à toute épreuve. Je me redresse alors sur mon siège et m'avance imperceptiblement vers elle et je marque une pause bien malgré moi. Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle :
Déjà, je peux me réjouir qu'elle soit là, face à moi, et pas en déplacement, en congé maladie ou pire.
Ensuite, il est malheureusement manifestement pas trop tard pour lui venir en aide. Son sourire est magnifique mais il reste protocolaire. Quoi que sont ses problèmes, ils sont toujours là.

"Je suis désolé, Melody"

Cette phrase est sincère, mais elle est totalement décousue. Il faut que je rajoute quelque chose et vite, sinon, je vais vite fait passer pour un fou, et ça, elle le découvrira bien assez tôt.

"C'est juste que je viens te voir pour un service en fait."

Je jette un œil aux alentours, personne, je baisse alors la voix.


"J'ai appris que quelqu'un avait déposé une demande d'avertissement envers moi. Je ne dis pas que je la mérite pas, mais ce qui va en découler personnellement va m'être beaucoup trop dommageable. Le soucis c'est que je ne sais pas de qui ça vient et sur quoi sont basés les reproches."

Voilà que je pense à mon père, à son visage creux, à ses yeux déçus. C'est certain, il ne comprendrait pas et je serais une fois de plus la honte de la famille. Il faudrait que je commence à travailler pour moi et plus pour lui mais malgré moi, je ne peux pas m'empêcher de vouloir encore l'impressionner.

"Tout ce que je souhaites, c'est de savoir ce que je peux faire ici et maintenant pour l'en empêcher. Rien d'illégal, rassure-toi, mais juste prouver mon innocence ou me rattraper d'une quelconque manière."

Je baisse les yeux sur le thé qui arrive à maturité et qui doit être exquis mais je n'ai déjà plus l'impression de le mériter.

"Bien sur, tu peux toujours refuser, ce serait normal d'ailleurs... Mais si tu acceptes de faire ça pour moi, je ferais n'importe quoi pour te remercier."

Voilà, les dés sont jetés, la balle est dans son camps, et j'ai la confuse impression que son refus me fera plus mal qu'un feu de dragon en colère reçu en pleine tête. C'est étrange comme sentiment mais j'ai la désagréable sensation que je viens de franchir une limite dans mon propre conscience. Je me rassure en me disant que je suis un simple sorcier qui vient simplement de demander un service à une femme, rien de bien méchant en soi.

D'un coup, l'avertissement en cours, mon propre métier, et même l'avis de mon père viennent d'être relégués au second plan. On se calme, qu'est ce qui m'arrive ?

.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMer 24 Juil 2019 - 11:53

Procrastinations

Que puis-je faire pour vous aider ?


L’homme, que l’on pouvait considérer comme quelque peu exubérant, affirma que du thé serait idéal et remercia Melody, qui fit alors chauffer l’eau et installa devant lui un petit bol avec du sucre, une petite carafe de lait et une petite assiette avec quelques biscuits secs, fait maison évidemment. Skaal s’installa alors tout à fait à son aise sur le fauteuil face au bureau de la juriste et frissonna légèrement lorsque celle-ci posa la tasse de thé devant lui. Il lui demanda alors si elle savait ce qui rendrait cet instant parfait. Melody leva les yeux vers lui, interloquée et curieuse, en secouant un peu la tête de droite à gauche. « Non, dites-moi donc ! » dit-elle en souriant. Le directeur répondit alors que ce serait qu’elle le tutoie et qu’elle l’appelle par son prénom, ajoutant qu’il aurait aimé que tout le monde en fasse de même mais elle plus particulièrement. Cette phrase arracha un sourire à Melody, le premier totalement honnête et sincère en plusieurs semaines, ce qui était plutôt un exploit. Elle s’assit en face de lui, mit une cuillère de sucre dans sa tasse ainsi qu’un nuage de lait avant d’hocher la tête avec douceur. « Bien, je vais essayer alors, Skaal » murmura-t-elle en portant la tasse à ses lèvres. Elle but une gorgée de thé bien chaud, ce qui la détendit, avant de reporter son attention sur son invité, ou plutôt celui qui s’était invité dans su bureau, mais pour son plus grand plaisir puisqu’il lui permettait de penser à autre chose que ses multiples soucis personnels.
Soudain, l’homme s’excusa. Melody le regarda alors en silence, sans comprendre pourquoi il se disait désolé. Avait-il fait quelque chose de mal ? Avait-il fait quelque chose contre elle ? Elle n’avait entendu parler de rien de tel, alors pourquoi disait-il ça ? Il poursuivit et déclara qu’il venait la voir pour un service. S’en voulait-il de ne venir que pour ça ? La blondinette n’était pas vexée du tout, elle pouvait tout à fait comprendre qu’on ne désirait pas venir la trouver pour simplement papoter alors qu’elle ressemblait surement à un zombie avec son visage fatigué et peut-être un peu bouffi. Elle secoua doucement la tête. « Ne sois pas désolé, je comprends. Dis-moi plutôt ce qui t’amère et comment je peux t’aider ! » Skaal expliqua alors sa situation : une demande d’avertissement envers lui avait été déposée et cela l’inquiétait beaucoup, ce que Melody pouvait tout à fait comprendre. Il n’était jamais bon de recevoir un avertissement, et il était vrai aussi que ça faisait tâche sur un dossier, surtout sur celui d’un directeur… Son poste ne serait surement pas remis en question, sauf si cela venait de très haut dans la hiérarchie… En tout cas, son inquiétude était justifiée. Il désirait donc savoir ce qu’il pouvait bien faire pour se défendre contre cela, ou encore pour se rattraper. Il dit ensuite qu’elle pouvait, évidemment, refuser, mais que si elle acceptait de l’aider il ferait tout pour la remercier. La juriste secoua doucement la tête avec un fin sourire. « Je ne sais pas vraiment comment t’aider, mais on va bien trouver ! » dit-elle en se redressant légèrement. « Je vais déjà appeler Marwen, voir si elle peut me donner plus d’information ».
Melody passa donc un coup de fil à la dénommée Marwen, qui était au service administratif, et qui dont devait avoir entendu parler de cette demande d’avertissement. « Bonjour Marwen, c’est Melody du Magenmagot, tu vas bien ? » demanda la jeune femme d’une voix douce, lançant un petit sourire à Skaal. « Oui aussi, merci. Dis-moi, j’aurai besoin d’informations complémentaires pour un dossier, as-tu entendu une demande d’avertissement pour le directeur MacFusty ? ». Sa collègue lui répondit que oui mais que, comme elle devait surement le savoir, c’était confidentiel et qu’elle ne pouvait rien divulguer. « Je sais bien, mais j’ai un dossier d’un accusé dans lequel MacFusty est témoin, et j’ai juste besoin de m’assurer qu’il est sérieux, et donc ce dépôt d’avertissement me permettrait de le juger ou non apte à témoigner au procès… ça ne sortira pas du bureau, ça me servira seulement d’indication. ». Après quelques secondes de silence, Melody fit un pouce en l’air à l’attention de l’homme en face d'elle. « Oui ? Je vois… Oui, évidemment. Bien sûr… Merci beaucoup Marwen, on se voit vite ! Belle journée » dit la cadette Fawkes avant de raccrocher.
Elle regarda Skaal en soupirant, avec un léger sourire en coin. « Il paraît qu’on ne te voit pas beaucoup au travail… ».


.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Melody Fawkes le Mer 24 Juil 2019 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMer 24 Juil 2019 - 14:42

Procrastinations
Pour la première fois de ma vie, j'ai presque honte de moi.


Mon prénom dans sa bouche a presque quelque chose de tabou, comme si nos postes respectifs lui interdisaient toute familiarité avec moi. Cela me plaît énormément d'autant qu'ils ne sont pas nombreux a accepter d'emblée l'emploi de mon prénom et le tutoiement. Le fait est que j'ai horreur de mon nom, on dirait une blague porté sur moi. Mon prénom, en revanche, cadeau de ma chère maman, est devenu mon identité indéniable.

Elle accepte de m'aider et je lui souris sincèrement...
Et quelle aide ! Elle appelle une de ses collègues pour obtenir une information hautement confidentiel avec une habilité et une élégance rare. J'aurais beaucoup à apprendre d'elle, je le sens. Je la vois donc duper sa collègue en direct et je reste un instant sous le charme, mon sourire a décidé de rester squatter mon visage alors que répond à son pouce en l'air par le même geste enfantin. J'en ai presque totalement oublié la raison de ma venue quand elle raccroche et reprend la parole.

C'est comme de prendre une flèche noire en plein cœur.
Qu'est ce qui se passe ? C'est quoi ce sentiment étrange ? La gêne ? Mais la gêne de quoi ? Pour la première fois de ma vie, une profonde fierté que j'avais à avoir hisser la glande et l'insoumission au rang d'excellence est devenu une source de honte. Normalement, je devrais répondre un truc stupide comme "Et ... ?" ou "C'est tout un art" ou encore "Tu as remarqué ? Je te remercie", mais là, mon cerveau s'est mis en grève et laisse le reste de mon corps se débrouiller avec la situation, me mettant dans un sacré embarras. Une chose est certaine : je suis ravi d'avoir mes lunettes de soleil pour cacher ma véritable expression.

Privé de ma réflexion, j'ai donc opté pour :

"Mince ... Je ne sais pas quoi dire ..." Oui, il aurait été tellement plus simple de brûler tout le ministère en espérant que l'idée d'avoir un directeur déserteur passe au second plan dans l'ordre des priorités, bien avant l'avancement des demandes d'avertissement. J'ai beau demander à mon cerveau de se décoincer pour trouver un truc un tant soit peu intelligent à dire, tout ce qu'il me communique est "On ne peut pas dire que t'avais pas été prévenu"

Pour me redonner un peu contenance, je bois une bonne gorgée de thé et me brûle la langue au passage. Joie. D'un coup, la pression en moi s'est relâchée et j'avais à nouveau accès à toutes mes facultés.

"Bon, je plaide coupable. Dommage pour moi, j'avais qu'à faire attention."

Un peu trop précipitamment, je pose ma tasse sur la petite table et prend un biscuit avant de me redresser.

"Et toi alors ? Comment tu vas ? Je veux dire, il y a bien la version officielle et celle des bruits de couloirs ... Ce que je veux dire est qu'il y a deux écoles, il y a ceux qui ont envie de parler de ce qui leur arrive, et ceux qui veulent qu'on leur fasse penser à autre chose. Tu te situerais plutôt où ?"

La maladresse dont je fais preuve fini d'achever mon moral déjà pas bien haut. Je croque dans le biscuit naturellement délicieux. Cette femme avait-elle un défaut ?
Je me redresse alors totalement et reprend une assise plus confortable. Sur un air faussement provocateur et autoritaire, j'ajoute :

"De toutes façon, je ne partirai pas d'ici avant de m'être assuré que tu vas bien ou de savoir comment faire pour te faire aller mieux."

... Ce que je peux être stupide, des fois ...

.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMer 24 Juil 2019 - 15:49

Procrastinations

Que puis-je faire pour vous aider ?


Skaal MacFusty, qui était assis en face de la juriste, sembla se bloquer, immobile, quelques instants. Melody, qui ne pouvait pas voir les yeux de l’homme à cause de ses lunettes de soleil, se demanda ce qui pouvait bien lui arriver. Etait-il choqué de ce qu’elle venait de dire ? Ça aurait été étrange, puisqu’il devait quand même avoir conscience qu’il n’était pas souvent présent à son poste, non ? Elle ne s’attendait pas à cette non-réaction de sa part, et cela la surprit beaucoup. Elle but une gorgée de son thé en attendant qu’il prenne la parole. Il déclara alors qu’il ne savait pas quoi dire, ce qu’avait en effet cru comprendre la blondinette qui sourit légèrement à cette réflexion. Il but ensuite une gorgée de son thé, qui était visiblement trop chaud pour lui puisqu’il fit une petite grimace lorsque le liquide passa ses lèvres. Il ouvrit de nouveau la bouche, cette fois pour dire qu’il plaisait coupable et qu’il n’avait qu’à faire plus attention. Il posa sa tasse sur la table et prit un biscuite. Melody le regarda et lui dit d’une voix douce « Tu peux surement encore te rattraper, montrer que tu es présent, prouver ta valeur, ou alors imposer ton style ! » énuméra-t-elle avec toute la détermination du monde, comme s’il s’agissait de conseil qu’elle se serait donné à elle-même. Après tout, Skaal était un bon directeur, elle le savait. Il s’y connaissait mieux que quiconque en créature magique et ne rechignait jamais à aller sur le terrain, elle avait cru comprendre que c’était même ce qu’il préférait. Ce n’était pas un bureaucrate banal qui donnait des ordres à ses employés sans jamais mettre les mains dans le chaudron, au contraire il était plutôt le premier à réagir lorsqu’il fallait se salir, et c’était aussi pour ça qu’il était un bon directeur. Melody l’admirait pas mal, au final, puisqu’elle n’avait jamais rencontré de directeur comme lui, elle espérait donc qu’il ne perdrait pas sa place alors qu’il était le meilleur pour celle-ci.
Alors qu’il y avait encore beaucoup à dire sur son cas et surtout sur les possibilités pour résoudre celui-ci, Skaal demanda à Melody comment elle allait, expliquant qu’entre les bruits de couloir et la version officielle on pouvait se demander. Il lui demanda aussi si elle était plutôt du genre à avoir besoin de parler ou si elle préférait penser à autre chose. La jeune femme sentit sa mâchoire se crisper légèrement lorsqu’elle répété « Les bruits de couloir… ». Elle soupira très légèrement avant de retrouver son sourire de façade habituel. « Et que dit-on, dans ces fameux couloirs ? » demanda-t-elle d’un air détaché. Alors qu’il croquait dans le biscuit, elle dit ensuite « Je préfère tenter d’y penser le moins possible quand je suis ici… Le reste du temps, c’est déjà bien trop pesant ». Melody ne se plaignait pas, elle exposait juste les faits. Elle n’était pas le genre de femme à expliquer ses problèmes d’une petite voix chevrotante de larmes en espérant que les gens la prendraient en pitié ou la plaindraient. L’homme en face d’elle ajouta ensuite que, de toute façon, il ne comptait pas sortir de ce bureau tant qu’elle n’irait pas bien ou alors qu’il ne saurait pas comment faire pour la faire aller mieux, ce qui arracha un nouveau sourire sincère à la jeune femme qui le regarda quelques secondes en silence. Elle posa ses coudes sur son bureau et avança quelque peu son buste vers lui avant de murmurer sans le quitter du regard « C’est toujours tellement difficile de savoir ce que tu penses vraiment, ou même si tu es sérieux ou non sans voir tes yeux… ». Ce n’était pas vraiment une chose à laquelle il devait répondre, c’était plutôt ce qu’elle se disait intérieurement mais à voix haute, pour une fois. Il était vrai que le regard d’une personne en disait souvent long sur ses émotions ou ses intentions. A cause de ses lunettes de soleil, et aussi un peu de son comportement imprévisible, Skaal MacFusty était quelqu’un d’énigmatique.


.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Melody Fawkes le Jeu 25 Juil 2019 - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMer 24 Juil 2019 - 17:49

Procrastinations
Pour la première fois de ma vie, j'ai presque honte de moi.


Melody me propose une suite de solutions difficilement applicable et je ...
Imposer mon style ? Comment cela ? Elle a l'air très sincère et cela était touchant. Elle pouvait tout aussi bien se moquer de moi mais comme l'idée est vraiment désagréable, je décide que c'est une sollicitude authentique et cela me touche énormément. Un directeur n'a pas besoin qu'on s'occupe de lui ou qu'on lui dise quoi faire, encore moins besoin de conseils. Cette attention toute particulière me touche et je baisse les yeux de reconnaissance derrière mes lunettes afin de bien profiter de ce moment.

Manifestement, bien mal m'en pris de lui parler de ses problèmes. Melody a l'air tourmentée par ses démons. Que faire à présent ? Lui avouer ce qu'on dit d'elle ? Ce ne serait pas vraiment un service à lui rendre et je me suis toujours interdit à faire de genre de bassesses d'autant qu'il doit y en avoir infiniment plus à mon compte. Je tri les informations et les distille pour n'en garder que le fait le plus notable.

"... On dit que tu as été abusée. Mais très sincèrement, je ne sais pas en quoi. Voilà pourquoi cela m'inquiète. En tout cas, si tu veux en parler, j'suis là !"

Je dois avoir l'air totalement idiot à me montrer ainsi, persuadé que je peux la sauver de ses propre problèmes. Une perche est tendue, elle veut penser à autre chose ? Aucun soucis, je suis très doué pour ça ! Je m'en saisis avec aisance, enfin un terrain connu !

"Je comprends tout à fait... Il n'y a pas de soucis !"

A toute allure, je réfléchis à ce que je pouvais dire ou faire pour lui faire oublier ma maladresse. Pourquoi ne pas revenir sur mon cas ? Cela prête à rire et ce serait vraiment chouette si je pouvais entendre son rire. Alors que je m'apprête à lui demander si elle connait la blague de l'ours bleu, elle me parle d'un sujet hautement sensible : mes yeux.

Le malaise habituel qui doit débarquer ne vient pas. Je prend quelques instants pour réfléchir, pourquoi ne pas dire la véritable histoire à quelqu'un ? Cela fera au moins une personne au ministère qui sait ce qui s'est vraiment passé.

"Très franchement, je ne suis pas sur que d'ôter mes lunettes est une très bonne idée. Cela risquerait de te faire fuir et j'ai décidé que j'aime pas trop faire fuir les personnes qui me viennent en aide."

Je m'autorise un nouveau biscuit. Ce soir, je sens que je vais rêver de pouvoir en avoir d'avantage.

"Ça date de mon adolescence. Il s'agit d'un sortilège qui a très mal tourné.  C'était très idiot, je voulais juste impressionner mon père en devenant l'un des plus jeunes métamorphomage de l'histoire, et le seul a être capable de se transformer en ... hé bien en dragon."

La fin de la phrase vient dans un soupir, comme si elle avait été coincée par des années de honte. Va savoir pourquoi, Melody a transformé ma plus grande fierté en complexe et vient de muter mon plus grand complexe en une excellente excuse pour l'amuser, ou du moins la distraire.

"Tu gardes ça pour toi, hein ? Mais en fait, c'est impossible de se changer en dragon. C'est même impossible de décider quel va être l'animal à la fin. Si je garde mes lunettes encore aujourd'hui, c'est uniquement pour ne pas avoir à raconter l'histoire d'un enfant idiot qui a voulu faire l'impossible pour attirer un peu d'attention. Depuis, j'ai des yeux dorés à la pupille fendue assez sensibles à la lumière et cela me coûte de devoir penser à cligner."

Si elle semble toujours s'y intéresser après ça, ou si elle me le demande, je retirerai mes lunettes. Ce sera une toute première dans toute l'histoire de moi et du ministère.

"Du coup, qu'entends tu par "imposer mon style" ? Genre à mes employés ? Tu ne crains pas que toute une division déserte du ministère ferait tâche ?"


(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyJeu 25 Juil 2019 - 11:20

Procrastinations

Que puis-je faire pour vous aider ?


Melody sentit Skaal hésiter, comme s’il ne savait pas quoi dire, ou ce qu’il pouvait bien dire. Évidemment, la juriste savait bien qu’il devait se raconter mille et une choses différentes dans son dos, surtout plus sordides les unes que les autres, elle était loin d’être assez stupide pour se convaincre du contraire. Elle pouvait aisément comprendre que l’homme assis en face d’elle redouter de lui faire du mal ou de mettre un malaise s’il lui disait tout ce qu’il avait entendu sur elle, c’était d’ailleurs complétement idiot de lui avoir demandé alors qu’il semblait plutôt vouloir lui remonter le moral ou tout du moins essayer. Il choisit ses mots avec soin, elle devait bien lui reconnaître ça, même si elle ne savait pas vraiment interpréter ce qu’il voulait dire « abusée ». Certaines personnes pensaient-elles que Bartemius Croupton l’avait abusée d’une certaine façon en s’acharnant sur son petit ami ? Ou alors que Kierán s’était servi d’elle ? Non, jamais il n’aurait fait ça, elle en restait persuadée, même si c’était parfois très compliqué de l’être… Skaal ajouta que cela l’inquiétait et que si la jeune femme avait besoin d’en parler il était là. Melody lui répondit par un sourire, touchée par cette attention, par cet homme qu’elle connaissait à peine et qui, pourtant, semblait sincèrement vouloir l’aider. « Merci… » murmura-t-elle simplement.
Le directeur de la gestion et de la régulation des créatures magiques affirma ensuite, lorsque le sujet dériva sur ses lunettes de soleil qui empêchaient Melody de savoir ce qu’il pensait vraiment, que les ôter ne lui paraissait pas être une bonne idée puisque cela la ferait surement fuir. La juriste fronça alors les sourcils, sûre et certaine que ses yeux ne pouvaient pas cacher quelque chose d’aussi monstrueux que cela l’effraierait, elle qui était tout de même une femme assez forte psychologiquement et loin d’être une peureuse. Il prit un autre biscuit, ce qui fit plaisir à la blondinette puisque cela voulait dire qu’ils étaient bon. « Il en faut beaucoup pour me faire fuir » dit-elle en l’imitant et en portant un petit morceau de pate sablée à ses lèvres. Lorsque Skaal commença à raconter son histoire, Melody l’écouta avec beaucoup d’attention, comme suspendue à ses lèvres. Il lui expliqua que, lors de son adolescence, il tenta de se transformer en dragon pour impressionner son père et que le sortilège avait mal tourné. Comprenant qu’une suite allait arriver, la jeune femme ne dit rien, attendant de savoir ce qui venait après. Elle hocha vivement la tête lorsqu’il lui demanda de garder tout ça pour elle, rajoutant même un « Bien sûr ». Skaal affirma que se changer en dragon était tout bonnement impossible, ce qui n’étonnait pas trop la blondinette, finalement, puisque sinon il y aurait beaucoup de personnes avec cette faculté… Lorsqu’il expliqua avoir les yeux dorés avec une pupille fendue, Melody sentit une vague de curiosité envahir son être. Déjà avant, elle avait envie de voir les yeux de cet homme qui les cachait toujours derrière ces lunettes, mais maintenant qu’elle savait tout cela encore plus ! « Est-ce que tu as mal aux yeux en général ou seulement avec une forte lumière ? » demanda-t-elle, maintenant curieuse.
Elle rit très légèrement lorsqu’il émit l’hypothèque que tout son service agisse comme lui. Melody secoua doucement la tête avant d’expliquer « Non, je dirai plus… Eh bien… Que tu prouves aux gens que, même si tu n’es pas toujours présent, tu fais un travail remarquable ! » dit-elle en lui souriant.


.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyJeu 25 Juil 2019 - 15:32

Procrastinations
Pour la première fois de ma vie, j'ai presque honte de moi.


"Oui, j'ai très mal à la lumière vive, mais aussi à mon temps libre car tout le monde passerait son temps à me demander ce qui m'est arrivé."

En réalité, ça n'était jamais vraiment arrivé. Exposer mes yeux devant quelqu'un était devenu un symbole de confiance absolue, de la même manière que de soulager son âme. En bref, les deux choses ne devaient pas avoir n'importe qui comme spectateur.

"Ah, un rire, enfin. Quelle douce mélodie !"

Et là, elle me dit le compliment le plus sincère et le plus agréable que j'ai reçu depuis très longtemps. Moi ? Faire un travail remarquable ? J'ai toujours tout fait pour le bien être des créatures, sans compter mes heures, mais j'admets aussi volontiers que je me suis sacrément laissé aller ces derniers temps.

Malheureusement, je suis arrivé au moment critique où je ne sais plus vraiment quoi dire. Une chose est certaine, je n'ai absolument pas envie de retourner derrière mon bureau où je me sens totalement inutile mais d'un autre côté, je ne suis encore et toujours pas à mon poste ET je lui fait perdre son temps. Comme pour m'occuper les mains, je reprend un autre biscuit, j'en suis à mon combien là ? Deuxième. Pas plus ?

"Ces gâteaux sont vraiment excellents ! Il faudra que tu me donnes la recette même si je suis persuadé que je jamais j'arriverai à les égaler."

Un peu absorbé dans mes pensées, je regarde le sablé sans le manger.

"Comment faire pour prouver aux autres que je suis plus à l'aise sur le terrain que derrière un bureau où je me sens totalement inutile ?"

Derrière cette question d'apparence tout à fait banale se cachait en réalité une toute autre interrogation passée au filtre. "Comment t'inviter à prendre un verre pour s'évader d'ici en douce sans que cela ne se sache et sans que je paraisse encore pour un lourdingue ?". C'est un fait, je ne sais pas y faire en matière d'affection, je n'ai jamais su y faire d'ailleurs. Est-elle seulement libre ? Certainement pas. Acceptera-t-elle par complaisance, par envie, ou simplement par volonté de bien faire ou se faire bien voir ? Peut-être même par obligation ? Ce que les situations sociales pouvaient être compliquées...
Je relève les yeux sur elle et dit une phrase qui s'échappe de ma bouche sans passer par le filtre.

"Moi, en tout cas je suis ravi que tu ne cache pas tes magnifiques yeux derrière des lunettes teintés."

Faire réparer ce putain de filtre, je note. Maintenant, je vais essayer de rattraper ça.

"On dirait de la drague nulle mais c'était juste sincère."

Bon, c'est maladroit mais pas trop mal. D'un geste, j'avale mon biscuit et je me jure que c'est le dernier avant le prochain.

"Bon ! Tu m'as toujours pas dit ce que je peux faire pour toi en échange ! Et crois-moi, je ne pars pas d'ici sans le savoir !" dis-je en arrimant mes mains fermement aux accoudoirs du siège comme pour donner plus de poids à ce que je viens d'annoncer.
Faites qu'elle me demande pour sortir boire un verre, ou un dîner, ou une nuit ... Aerm ...

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyJeu 25 Juil 2019 - 16:36

Procrastinations

Que puis-je faire pour vous aider ?


Melody hocha la tête, voulant montrer qu’elle comprenait tout à fait lorsqu’il disait ne pas avoir envie que tout le monde lui pose des questions. Qui pouvait bien vouloir de ça, d’ailleurs ? Qu’on le regarde bizarrement et qu’on lui demande encore et encore des explications ? En vérité, elle aurait bien aimé voir ce que cachait ses lunettes de soleil, car jamais encore elle n’avait vu des yeux dorés, et aussi qu’elle voulait voir le visage de Skaal en entier… Mais elle se retint de demander, trouvant cela trop impoli et cavalier de sa part. Elle ne voulait pas qu’il la prenne pour une commère, ou alors pour une femme qui désirait connaître les secrets des autres ! Non, ce n’était pas du tout son genre ! C’était juste que… Eh bien Skaal MacFusty l’intriguait. Melody désirait mieux le connaître, ou en apprendre davantage sur lui, aussi étrange que ce soit. Elle ne savait pas bien pourquoi, mais c’était comme ça !
Lorsqu’elle laissa échapper un petit rire, l’homme assis en face d’elle le compara à une douce mélodie, ce qui fit rosir ses joues. Depuis combien de temps quelqu’un n’avait pas apprécier la faire rire ? Elle ne savait même pas. Un léger silence pris place entre les deux employés du Ministère, sans pour autant qu’il soit gênant. Skaal reprit un gâteau avant de dire qu’ils étaient vraiment excellents et qu’elle devra lui donner la recette, même s’il était sûr de ne pas parvenir à en faire d’aussi bon. Melody pensa qu’il était vraiment gentil, cet homme-là, et que ça lui faisait du bien. Elle lui sourit « Fais-moi penser à te l’écrire et de la donner, tu verras ce n’est pas sorcier ! ».
Skaal regardait le biscuit sans y toucher, avant de demander de quelle manière il pourrait s’y prendre pour expliquer aux autres, et surtout leur prouver, qu’il était plus à l’aise sur le terrain que derrière son bureau, puisqu’il s’y sentait inutile. Melody réfléchit quelques instant avant de proposer « Tu pourrais faire la liste de tout ce que tu peux faire en une seule journée sur le terrain et la comparer à celle des choses que tu fais en une journée derrière ton bureau… ». Cela lui paraissait une bonne idée, puisque tout le monde comprendrait alors à quel point il était plus efficace en mission qu’à faire de la paperasse, ce qui était le cas. « Après ce n’est qu’une idée… » ajouta-t-elle en haussant les épaules.
Les joues de Melody rougirent lorsque Skaal affirma qu’il était ravi qu’elle ne cache pas ses yeux, qu’il qualifiait de magnifiques, derrière des lunettes comme les siennes. Il dit alors rapidement, comme pour se rattraper, que ce n’était pas de la drague nulle, même si ça y ressemblait, et qu’il était sincère. Elle sourit avec beaucoup de douceur tout en riant légèrement avant de répondre « Je suis sûre que les tiens sont bien plus beaux que les miens ».
Il avala ensuite son biscuit avant de rappeler qu’il attendait toujours de savoir ce qu’il pouvait faire pour elle en échange, ajoutant qu’il ne partirait pas d’ici sans le savoir, tout en s’accrochant à ses accoudoirs, ce qui déclencha un nouveau rire. Elle réfléchit quelques instants. Que pouvait-elle bien lui demander ? Soudain, elle eut une idée, quelque chose dont elle avait toujours rêvé… « Tu crois que… Tu pourrais m’amener avec toi, un jour ? » demanda-t-elle dans un souffle. « J’ai toujours rêvé de voir des créatures magiques moins communes que celles qu’on nous montrait à Poudlard… » expliqua-t-elle avec un fin sourire. « Si tu ne peux pas je comprendrai parfaitement ! » ajouta-t-elle précipitamment, se rendant compte que c’était une demande possiblement compliquée à réaliser.


.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyJeu 25 Juil 2019 - 19:12

Procrastinations
Pour la première fois de ma vie, j'ai presque honte de moi.


Je la considère un instant. Faire une liste des choses que je fais me paraît assez étrange sur le coup mais après y avoir jeté une seconde pensée, j'admets que je pourrai la donner à ma secrétaire tous les soirs et les on-dit feront le reste. Avoir un agenda bien remplit est toujours signe d'un certain sérieux. Je le sais bien il faudra tout de même que je justifie certain de mes temps morts par autre chose que 'tournoi de fléchettes' ou encore 'glandage bien mérité', en bref, j'aurai du chemin à faire mais il me paraît moins long et moins semé d'embûche qu'avant d'entrer dans ce bureau.

"Pour une idée, c'est une super bonne idée. Définitivement, j'aurais du venir te voir bien plus tôt !"

Alors on va éviter de s'enflammer... Après tout, elle me dit juste que mes iris doivent être plus beaux que les siens, ce qui est totalement faux. Imagine qu'elle me regarde droit dans les yeux ? Je perdrai instantanément tous mes moyens. A cette phrase, je suis d'autant plus ravi d'être bien caché derrière mes lunettes. Mes idées s'emballent d'un coup, est-ce du charme ? Si c'est le cas, c'est parfaitement réussit, est-ce simplement une réponse à ma constatation ? Je suppose qu'il ne faut vraiment pas que j'y vois un quelconque signe là dedans. Ma santé mentale en dépend lourdement.

Enfin, elle ose me demander de pouvoir m'accompagner. Cette perspective ne pouvait pas me rendre plus joyeux. Beaucoup d'idées me viennent, et sa présence pourrait même m'être très utile, une juriste pourra sans doute accélérer certains processus de recherche et donner beaucoup plus de poids à certains arguments. Je bondis de ma chaise et prend une pause faussement héroïque.

"Très bien, Mademoiselle, je vous emmènerai par monts et par vaux !" Je lui sourit sincèrement ravi qu'elle souhaite partir en voyage avec moi mais je n'en ai pas encore fini "Dans la semaine, il faudra que je parte au nord de Stonehenge. Des sorciers veulent construire un stade de Quidditch où se trouvent très certainement des oiseaux magiques... Sinon, dans le mois, il faudra aller voir dans les Cornouailles, une tribu de centaure se disputent un territoire avec des licornes. Et sinon ... Je dois toujours retourner en Écosse, il y a un dragon que je dois étudier pour le faire déplacer, ça, on part quand tu veux."

Je fais face à la douce Melody et demande presque à bout de souffle

"Alors, qu'est-ce qui te branche le plus ? Tu veux qu'on en parle plus tard peut-être ? Ce soir autour d'un verre par exemple ? En tout bien tout honneur bien entendu..."

Voilà, j'ai demandé, j'ai osé, je retiens ma respiration, mon cœur a cessé de battre, c'normal que j'ai mal au bras gauche comme ça ?

.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyVen 26 Juil 2019 - 15:25

Procrastinations

Que puis-je faire pour vous aider ?


Skaal Macfusty affirma que l’idée de Melody était une super bonne idée et qu’il aurait vraiment dû venir la voir plus tôt ce qui la fit sourire. La juriste pensa même, sans le dire, qu’elle aurait en effet apprécié le voir plutôt, puisqu’il venait de réussir à la sortir de ses sombres idées, la faisant même rire ce qui était un exploit en des temps si sombres pour elle. Sa présence avait été comme une bouffée d’air pour la blondinette, lui faisant penser à autre chose, l’éloignant de ses problèmes et pour ça elle aurait pu le remercier encore et encore. « La prochaine fois tu sauras que tu peux venir me trouver, j’essaierai de t’aider du mieux que je le pourrai ! » lui dit-elle en lui souriant. La jeune femme était particulièrement gentille, aidant tout le monde si elle le pouvait. Sa bonté la perdrait peut-être, un jour, mais elle ne savait pas faire autrement.
Lorsque Melody demanda à l’homme en face d’elle de lui permettre de l’accompagner sur le terrain un jour, elle s’attendait à ce qu’il refuse, disant que c’était trop dangereux ou simplement interdit. Alors, lorsqu’il affirma qu’il l’emmènerait par monts et par maux, d’une manière très théâtrale qui la fit beaucoup rire, elle fut agréablement surprise et très franchement heureuse. Il lui détailla alors toutes ces futures missions, entre Stonehenge, les Cornouailles, l’Ecosse… Il lui proposait donc de voir des oiseaux magiques, des centaures, des licornes ou encore un dragon… " Tu penses vraiment pouvoir m’emmener ?!" demanda-t-elle avec une voix remplie d'excitation. Melody devait surement le regarder avec des yeux plein d’étoiles tant tout l’intéressait, comme une petite fille devant les cadeaux de Noël. La jeune femme avait toujours apprécié les animaux magiques, leurs pouvoirs, leurs histoires, leur aspect, leurs mystères aussi… Elle n’avait jamais eu l’occasion d’en voir de près, enfin à part les animaux communs, et rêvait d’en découvrir, d’en voir, d’en apprivoiser peut-être ! Skaal lui offrait donc quelque chose dont elle rêvait depuis de nombreuses années, et c’était quelque chose à laquelle elle ne s’attendait pas en le voyant entrer dans son bureau. Si elle avait pu, elle lui aurait dit oui pour absolument tout tant elle voulait découvrir ce milieu, ce monde, le travail de Skaal donc. Il lui demanda alors ce qui la brancherait le plus, ajoutant qu’ils pouvaient évidemment en parler plus tard, ce soir autour d’un verre par exemple… Melody eut le souffle coupé pendant quelques secondes, juste avant que le directeur ne s’empresse d’ajouter que ce serait en tout bien tout honneur, bien sûr. Elle le regarda un instant sans rien dire, sentant le rose qui était sur ses joues. Elle avait l’impression qu’il avait arrêté de respirer, qu’il attendait sa réponse comme si c’était une chose incroyablement importante, sans vraiment comprendre pourquoi. Elle hésita. Et si Kierán rentrait chez elle, ou chez lui, pile ce soir ? S’il avait besoin d’elle ? Et si… Non. Il fallait vraiment qu’elle arrête ça, qu’elle cesse de ne voir que par lui, qu’elle arrête de s’empêcher de vivre à cause de la possibilité de son retour. Oui, s’il revenait elle serait là pour lui, mais en attendant il n’avait aucun scrupule à disparaître sans donner d’information et, même si elle ne lui en voulait pas pour ça, elle ne pouvait pas rester à sa disposition alors qu’il semblait s’en foutre totalement. Melody hoche alors la tête avec un petit sourire. « Oui, reparlons en ce soir. J’ai encore du travail, et toi aussi surement, donc remettons ça à plus tard » dit-elle d’une voix très douce.



.
(c) sweet.lips


Dernière édition par Melody Fawkes le Mer 28 Aoû 2019 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyVen 26 Juil 2019 - 18:05

Procrastinations
Pour la première fois de ma vie, j'ai presque honte de moi.


Elle prend un temps infini à répondre. Du moins, un temps qui me paraît à moi infini. Mais j'en suis sur, une femme comme ça est forcément casé et parfaitement fidèle. Je suis certain que ça doit être un bellâtre, riche, sérieux, du genre à pondre une jolie petite routine bien ficelée ... Et super musclé en plus ! Ouais, des biceps en acier et un pack de huit sans même faire une seule heure de sport. En plus, il s'y connaît certainement en vins et en ...

Finalement, elle accepte, mais seulement vaguement, sans faire mention d'un rendez-vous, juste l'envie de me revoir sans le côté sulfureux. Mais elle accepte cependant, après une hésitation, aurait-elle évincé Monsieur parfait et tous ses muscles ? Non, certainement pas, et encore moins pour moi. Elle accepte de me voir ce soir, en dehors des heures de bureau. Du travail à faire, je n'en avais pas jusqu'à maintenant, à présent, il faut que je nous organise désormais un petit périple, cette idée ne pourrait pas plus me plaire.

"Si on nous voit sortir ensemble, les bruits de couloirs vont radicalement changés sur nous." Je dis en me dirigeant vers la porte d'un pas toujours nonchalant où se mêle désormais un petit air guilleret que j'ai du mal à cacher.

Au moment de fermer la porte, sur moi, je me retourne et baisse mes lunettes pour faire un clin d’œil à la jolie Melody.
"Alors à ce soir. Tu passes me prendre quand tu as fini ?"

Procrastination (Melody Fawkes) Good-o11

Et me voilà parti, le crâne bouillonnant d'idées. Quand je rentre dans mon bureau, j'ignore le regard interrogateur que ma secrétaire me lance. En réponse, je lui dit : "Que personne ne me dérange jusqu'à ce soir. J'attends la visite d'une juriste !" et là, pour mon plus grand bonheur, sa mâchoire s'ouvre et ses yeux s'agrandissent.

.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 303
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) EmptyMer 28 Aoû 2019 - 11:03

Procrastinations

Que puis-je faire pour vous aider ?


Skaal affirma que, si on les voyait sortir du bâtiment ensemble, les bruits de couloir à propos d’eux deux changeraient radicalement, ce qui était possiblement vrai. Après tout, ceux à propos de Melody ne concernait pratiquement que Kieran, son arrestation et sa condamnation, rien d’autre…
L’homme allait fermer la porte mais se retourna vers la juriste. Il baissa ses lunettes et lui fit un clin d’œil avant de lui demander de passer le prendre ce soir après le travail. Il n’attendit pas de réponse et parti en fermant la porte derrière lui. Melody resta un instant immobile, bouche-bée, le rouge aux joues. Ses yeux… Elle les trouvait magnifiques. Elle ne comprenait ni pourquoi ni comment, mais le regard de Skaal l’avait littéralement immobilisée.
Cette visite, rapide et totalement impromptue avait mis de la couleur dans la journée de la jolie blondinette, et aussi sur ses joues. Elle qui ne faisait que ruminer des idées noires se surprenait à sourire et à avoir envie de sortir, ce qui se faisait particulièrement rare en ce moment. Elle finit par se reprendre, rangea soigneusement les tasses et les biscuits, avant de se remettre au travail jusqu’au soir…



.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Procrastination (Melody Fawkes) Empty
MessageSujet: Re: Procrastination (Melody Fawkes) Procrastination (Melody Fawkes) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Procrastination (Melody Fawkes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-