GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lys Malefoy

Lys Malefoy


PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 422
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) Bazzart
| SANG : Il me semble que les Malefoy n'ont pas à étaler leur patrimoine génétique magique.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Empty
MessageSujet: Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas EmptyMer 31 Juil 2019 - 20:35

Enfin.
Ils étaient tous arrivés à bout de Débilius Carrow. Lys avait beau respecter son nom, elle n'avait aucun respect pour un homme qui réfléchissait aussi peu et encore moins l'envie d'être à ses côtés. Il fallait dire qu'il avait tout... sauf le plus important : l'intelligence et la patience. Si il avait su attendre une année de plus, il aurait pu être diplômé, mais non, monsieur n'en avait fait qu'à sa tête et elle avait du passer un tête à tête mémorable avec le vieux fou pour affirmer qu'elle n'avait jamais, jamais, été au courant de ses projets. Mais quand le Fléreur n'est pas là, les souris dansent. Il semblait que le destin était en accord avec le dicton. Lys Malefoy était passée de future Mrs. Carrow à future Mrs. Avery en quelques semaines seulement.Le Fléreur ayant été évincé de la course par le Serpent, le secret n'était plus de mise et elle avait profité de la réception donnée par Lucius et Narcissa pour inviter son bel étalon à passer le week-end au manoir Malefoy dont l'aile ouest était déserte depuis l'emménagement de son ainé vers l'aile ouest et sa sublime suite parentale.

C'était donc avec son plus beau sourire — pour une fois qu'elle souriait — que la demoiselle l'attendait assise devant son bureau, dos à la porte, en gribouillant une formule crée par sa mère sur un parchemin, la marque dessinée discrètement dans un coin du croquis de la folie associée. Son doigt effleura celle-ci. Comment ne pas avoir hâte de sortir du château ? L'année prochaine, à la même date, elle serait définitivement sorti de cette prison et pourrait vivre comme elle l'entendait aux côtés de Thomas, et pour la cause.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Avery

Thomas Avery


CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 805
| AVATARS / CRÉDITS : C. Murphy (essai - balaclava)
| SANG : Pure fxcking blood.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même enterré vivant.
| PATRONUS : Un vautour.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Empty
MessageSujet: Re: Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas EmptyVen 2 Aoû 2019 - 21:30

— Ne m'attendez pas pour le dîner, dit Thomas à sa mère, avant de venir déposer une bise contre la tempe froide de Mrs Avery.
Celle-ci roula des épaules dans un soupir de contentement. Les baisers de son unique fils lui procuraient toujours un petit quelque chose dans la poitrine. Avec la délicatesse de ce lien si particulier qu'elle entretenait avec lui - contre l'avis de son mari qui trouvait cette relation à la limite du malsain -, elle lui caressa la joue de la paume de la main en coulant un regard tendre dans sa direction.
— Embrasse la jeune Malefoy pour moi, lui répondit-elle et Thomas esquissa un demi-sourire en se dégageant tandis qu'il s'imaginait bien embrasser Lys, mais d'une manière qui occultait totalement la chasteté d'un baiser d'une belle-mère à sa future bru.

Un nuage de poudre verte plus tard et le jeune Avery se retrouva dans le salon de l'aile ouest du manoir Malefoy, les mains enfoncées dans les poches de son long manteau noir. Il pleuvait au dehors et la pièce était sombre, éclairée par les torches accrochées aux murs de pierre. Hormis les gouttes de pluie qui s'écrasaient contre les vitres et le crépitement des flammes, l'endroit était silencieux, comme abandonné, un peu hors du temps. Ce qui fit sourire le futur mangemort que deux jours complets avec sa Bonnie Parker sans autre dérangement que les elfes de maison pour leur servir le dîner réjouissait au plus haut point. Sans attendre, il gravit quatre à quatre les marches du grand escalier de marbre et se retrouva devant la porte de la chambre de la demoiselle, porte qu'il poussa du plat de la main. Les gonds grincèrent, mais Lys ne broncha pas et continua de lui tourner le dos, sa chevelure blonde tombant en cascade sur ses épaules dont le garçon devinait la courbe gracile sous le tissu de son haut. Thomas s'en amusa et s'accota contre le chambranle de la porte en croisant les chevilles. De la pulpe de son pouce, il se caressa la lèvre inférieure et son torse fut secoué d'un rire.
— De nous deux, c'est toi qui finiras frustrée à ignorer ainsi ma présence ... la menaça-t-il en faisant un pas dans la pièce pour venir voir par-dessus son épaule droite ce qui retenait son attention. Qu'est-ce que c'est ?
Du bout des doigts, il effleura le sortilège inscrit sur le parchemin.

______________________________

thomas perseus avery
Welcome to your life, there's no turning back, even while we sleep, we will find you. There's a room where the light won't find you, holding hands while the walls come tumbling down, when they do, I'll be right behind you...

TU ME CROIS LA MARÉE ET JE SUIS LE DÉLUGE.
Revenir en haut Aller en bas
Lys Malefoy

Lys Malefoy


PRÉFET SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

PRÉFET SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 422
| AVATARS / CRÉDITS : Valentina Zenere (c) Bazzart
| SANG : Il me semble que les Malefoy n'ont pas à étaler leur patrimoine génétique magique.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Empty
MessageSujet: Re: Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas EmptySam 24 Aoû 2019 - 19:13

Ce ne fut ni le grincement des gongs ni le bruit des pas de son amant qui sortirent la jeune blonde de ses pensées, mais bel et bien le léger rire rauque qu’elle entendit lorsqu’il s’approcha d’elle. Son sourire s’étira de lui lui-même tandis qu’elle sentait son souffle près d’elle. Merlin qu’elle adorait ça. Thomas Avery était décidément trop doué pour son propre bien, la demoiselle se mordit la lèvre tandis qu’il posait son regard sur ses écrits. « Qui sait ? Je pourrais te surprendre, Monsieur Avery ! » la taquina t-elle en tournant la tête dans sa direction. Si elle ne l’avait pas vu de l’été, le serpentard lui semblait différent, peut être plus grand, mais son regard lui faisait comprendre qu’il d’agissait là de tout autre chose. Il avait une maturité certaine, un charisme qui ne l'entonnait guère s’était accru. « Quelques petites expérimentations à essayer la rentrée, rien de très intéressant... » souffla-t-elle en se relevant doucement de sa chaise pour se mettre à sa hauteur. Il était définitivement plus grand. La blonde admira sans gène les changements physiques de son capitaine dont la clavicule était saillante et malheureusement très attirante. Thomas devenait beaucoup trop attirant à son goût, et les chuchotements de boudoirs dont elle avait eut vent lui faisaient penser qu’elle devrait faire comprendre à certaines que le jeune homme — malgré sa beauté froide — était déjà pris. « Bonsoir jeune homme... » fit elle quelque peu séductrice en posant sa main contre la joie de celui-ci. « Les vacances ont été bonnes ? » dit elle en lui caressant la joue.
Cet homme la rendait folle. Complément dingue.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Empty
MessageSujet: Re: Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas Empty

Revenir en haut Aller en bas

Croquons la vie comme une patacitrouille — Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» S o f i a ▬ L'Italie est comme un artichaut qu'il faut manger feuille à feuille.
» Thomas de Pharembourg dit Fabius [Assassin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-