GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Sinistres présages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sinistres présages Empty
MessageSujet: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMar 27 Aoû 2019 - 21:23


ϟ la fiche de recensement



NOM - Lowe de naissance.
PRENOMS - Sinistra Demeter
DATE DE NAISSANCE - 26.12
AGE - 23 ans
VILLE D'ORIGINE - Ramsay, Île de Man. La famille Lowe a cependant fini par se sentir désespérément isolée sur la petite île, et elle a déménagée pour la ville de Carlisle en Angleterre, une première fois en 1634. Une partie de la famille vivait encore sur l'île, dont la branche de Sinistra. Pour autant, les affaires les plus importantes de la famille se faisaient en Angleterre. Et pour répondre aux questions indiscrètes, oui, le sang est particulièrement consanguin.
SANG - Pur, dit-on. La famille Lowe se revendique pure depuis 1655. La famille ne sera pas écrite dans le registre des Nott pour la simple raison que Teignous et Armando, son aïeul, se sont disputés à propos d'un bien immobilier perdu dans le comté de Tyne and Wear actuel en Angleterre. Armando n'aurait jamais pu penser que le fringuant Teignous allait créer une liste de Sang-Pur en prenant soin de ne pas mentionner la famille Lowe, et pire encore, que ce registre allait faire office de livre de chevet pour tous les sang-purs.
ANCIENNE MAISON A POUDLARD - Serpentard, comme toute personne de son rang.
ORIENTATION - côté du mal


ϟ votre caractère
.
.




Sinistra est une sorcière qui de prime abord, n'a rien de particulièrement sinistre.

C'est pourtant une sorcière qui se démarque par son air désabusé de la société et par le tournant que celle-ci prend. Blasée de ces tendances qu'elle ne comprend pas, Sinistra Lowe se renferme dans son propre intérieur pour peaufiner son ouvrage, "La conspiration moldue". Son dégoût pour les êtres non-magiques ne trouve, semble-t-il aucune limite. Pourtant, tout au fond de cette carapace de pierre, se trouve peut-être le début d'une rédemption, quelque chose que l'on peut travailler mais qu'elle cache malgré elle, à renfort de phrases mauvaises voire de silences abattus. Mariée à un homme qu'elle n'a jamais aimé, Sinistra sait se taire, se courber et elle rêve profondément de sortir de ce triste songe qui lui grillage l'esprit. Elle ne haït pas viscéralement les moldus.

En réalité, elle les plaint.

L'on peut sentir dans ses yeux bruns cette étrange vivacité d'esprit qui la maintient hors de l'eau, et qui lui permet de respirer. Maligne, Sinistra l'est. Elle est également particulièrement impertinente, les travers des sang-purs parait-il... En parfaite épouse, elle fait toujours mine d'être profondément stupide et de ne pas avoir de traits de génie devant son austère époux. Pourtant, elle est paradoxalement, une femme qui aime entreprendre et diriger. C'est cette nature puissante qu'elle se doit de contrôler.  S'ennuyant dans une vie qui n'est guère pour elle, la jeune femme se contente d'amusements bien primaires. La manipulation langoureuse, elle la maîtrise tout à fait et elle sait en jouer. Ses mœurs légères sont bien entendu cachées au commun des mortels, sauf de ses conquêtes. La sorcière est une personne orgueilleuse qui sait ce qu'elle vaut. Elle est fière comme un hippogriffe, mais malicieuse malgré tout. Elle aime plaisanter, et peut être, hélas, une véritable langue-de-vipère. Elle dira volontiers qu'elle appelle un botruc un botruc. La sorcière adore mener son petit monde en bateau, se montrer théâtrale en temps de crise est une de ses cartes préférées. Elle se doit de maîtriser ses émotions en toutes circonstances ce qui l'amène à afficher une certaine froideur en parlant d'événements monstrueux. La neutralité, dira-t-elle, rend assurément un discours plus percutant.

Mais malheureusement, à sa mort, Sinistra ne laissera derrière elle que l'image d'une sorcière dont le dégoût des moldus a trouvé son point de chute dans un ouvrage que les sorciers les plus extrêmes auront tous lus un beau jour.

ϟ Ce qu'il faut savoir sur vous ….
.
.



VOTRE PATRONUS - ...un casoar à casque. attention, oiseau dangereux.
VOTRE EPOUVANTARD - son glorieux époux.
VOTRE PARFUM DE BERTIE CROCHUE PRÉFÉRÉ – cannelle.
VOTRE SORTILÈGE PRÉFÉRÉ – impedimenta.
VOTRE POTION PRÉFÉRÉE – amortantia.
VOTRE BOUTIQUE PRÉFÉRÉE SUR LE CHEMIN DE TRAVERSE – elle n'ose pas y aller, parce que ça pullule d'impurs, mais elle adore le style des vêtements de Gaichiffon.
VOTRE SORCIER CÉLÈBRE PRÉFÉRÉ – l'admiration inutile ne permet pas de grandir.
VOTRE CRÉATURE MAGIQUE PRÉFÉRÉE – un hippogriffe, aussi fier qu'elle l'est.
L'ODEUR DE L'AMORTENTIA – effluves de l'odeur d'un peuplier fraîchement taillé. Sinistra y a également toujours distingué une étrange odeur presque vaseuse, comme de l'eau stagnante.

AUTRE CHOSE A AJOUTER ? - sa soeur jumelle, Anita Lowe, a été enlevée lorsqu'elles étaient enfants. Personne ne sait de qui il s'agit, mais pour Sinistra les coupables sont tout trouvés : des moldus. Elle a une perruche, cadeau de mariage de son époux, toujours juchée sur son épaule, qu'elle a nommé Morrigan.

ϟ La petite interview de Rita Skeeter
.
.



RITA : Bien, installons-nous ici. Vous me paraissez être un sacré personnage ! Parlez-moi de votre job ! Je suis sûre que vous faites un métier formidable ! Laissez-moi deviner : vous sauvez des vies ? Non ? Une place au ministère peut-être ? Balayeur ?

Sinistra avait ouvert sa porte malgré elle à l'affreuse Rita Skeeter, dont les premiers traits de la vieillesse semblaient toucher déraisonnablement son visage, pourtant pas déplaisant, de loin. Elle la fit passer par le corridor, dans lequel s'alignaient les parfaits tableaux des ancêtres de son époux. Ceux de ses aïeuls n'avaient bien entendu pas leur place parmi eux. Elle la fit asseoir dans un fauteuil confortable tout en affichant un pâle sourire de circonstance, les mains croisées sur ses jambes alors qu'elle déclinait gentiment la proposition de son elfe de lui servir un thé. Son regard dédaigneux s'arrêta sur les bras frêles de la créature qui en proposait à la journaliste, contrastant férocement avec sa précédente attitude. Elle ne se fit pas prier pour accepter et boire seule. « Je suis écrivaine, Rita. A paraître la semaine prochaine, mon essai "La Conspiration Moldue". Nul doute qu'il se vendra relativement bien ».


RITA : Parlons d’amour. Une personne dans votre vie pour vous aider à avancer ? Vous avez la tête de quelqu'un qui a souffert en amour... Racontez-moi tout. Je veux des détails croustillants ! C'était qui, c'était quand ?

Le sourire de l'hôte ne déclina pas un seul instant, bien qu'il n'aurait guère été très étonnant que cela soit le cas. La jolie sorcière regarda intensément son interlocutrice en se demandant qu'elle pourrait être la réponse à donner. Il était assez évident qu'elle ne pouvait pas parler de ses aventures, en quête de réconfort dans les bras d'individus qui n'étaient pas son mari. Ce dernier l'égorgerai pour un tel outrage et Sinistra tenait à la vie. Elle eut un geste craintif, celui de se toucher le cou à la seule pensée de la réaction de son époux, avant qu'elle ne réponde d'une neutralité absolue : « Je suis mariée depuis mes dix-sept ans et demi à Ulysse. Comment pourrais-je avoir souffert en amour alors que j'ai la chance d'être mariée à un homme pareil ? ». Il était bien heureux que sa langue n'ait pas fourché dans un affreux lapsus révélateur. Car elle ne doutait pas de la finalité de cet entretient et des mots qui transpireraient la fabulation entre les pages du Journal - ou plutôt du torchon - dans lequel travaillait Rita. S'épancher sur l'amour de sa jeunesse ne changerait rien et lui attirerait plus de problèmes que de bénéfices. Elle préféra donc taire le personnage de Janus en se contentant d'un sourire confiant, mais froid.

RITA : Quelle vie sentimentale trépidante ! On dit que nos choix futurs sont dictés par notre vie passée. Cela se confirme-t-il chez vous ? J’aimerais en savoir plus sur votre enfance et vos années Poudlard. Je veux du détail !

Sinistra la regarda lever la tasse pour la porter à ses lèvres d'un air ennuyé. Elle attendit qu'elle eut tout avalé pour réfléchir à sa réponse. La balance entre en dire assez et se taire suffisamment était relativement fine et elle ne devait pas se perdre en des détails inutiles qui nourriraient la passion de certaines vermines envers les gens comme elle. « J'avais une soeur jumelle qui n'a malheureusement jamais vécu assez longtemps pour entrer à Poudlard » commença-t-elle d'une voix pleinement mesurée et cadencée, « j'ai été naturellement répartie à Serpentard, comme mes aïeux. Je crois pouvoir dire que j'ai été une élève studieuse et agréable ». N'était-ce pas suffisant ? « Vous devriez poser la question au Professeur Slughorn. Je ne crois pas me tromper en disant qu'il m'a apprécié ».

RITA : Quelle vie peu commune ! J’espère que vous ne comptez pas vous contenter de cela. Parlez-moi de vos projets, de vos rêves.

La réponse décalée de Rita fit plisser les yeux noisettes de la jeune femme sans qu'elle n'y réagisse autrement que par un sourire poli. Elle plissa sa robe d'un air pensif en claquant des doigts pour que son elfe récupère la tasse de la journaliste et déguerpisse. La question l'interpella et elle eut envie, dans un premier temps, de ne pas y répondre. Toutefois, pour se laisser du temps, elle se leva et invita la journaliste à la suivre d'un geste poli, pour aller dans les jardins. Sinistra resta résolument silencieuse jusqu'à ce qu'elles arrivent devant une haie magistralement taillée, dont elle caressa les feuilles d'un air pensif : « J'aspire à vivre de mes ouvrages » répondit-elle enfin, calmement, « comme beaucoup d'écrivains avant moi, et comme beaucoup d'écrivains après moi ». Elle continua de s'avancer en traversant les branches tombantes d'un magnifique saule pleureur. Son époux était peut-être démoniaque, mais l'on pouvait dire qu'il avait du goût en matière de plantes.


RITA : Humhum. Quels projets étranges. Enfin, après tout c’est votre vie, vous en faites bien ce que vous voulez… Abordons le sujet qui fâche. Parlez-moi de politique. Quelles sont vos opinions, votre orientation ? Etes-vous plutôt magie blanche ou magie noire ? Oh ! N’ayez aucune crainte, tout ce que vous pourrez me dire concernant ce sujet restera entre nous, bien entendu. *tousse-tousse*.

Sinistra s'attendait bien entendu à une question d'ordre politique considérant les temps troublées auxquels ils devaient faire face. La jeune femme n'avait pas apprise de réponse par coeur, car c'était bien inutile. Elle se pencha pour arracher une touffe d'herbe, alors que ses yeux se perdaient sur le gravier qui menait à l'arrière-cour de la propriété d'Ulysse. « Pourquoi devons-nous tous avoir un avis politique ? » demanda-t-elle philosophiquement. Elle ne comptait pas répondre, même si tout un chacun pouvait avoir une idée de ce qu'elle pensait en lisant son ouvrage.


RITA : Bien, j’imagine que ce n’est pas si grave au final. Laissons désormais de côté toutes ces choses compliquées que sont le travail et la politique. Pour conclure enfin... Vous avez peut-être entendu parler de ce conte moldu, dans lequel un génie sort d'une lampe et propose d'exaucer trois vœux. Si un tel génie se présentait à vous, que demanderiez-vous ?

Sinistra la ramena jusqu'à l'entrée de la propriété, son sourire toujours résolument placardé sur ses traits. Les mains croisées dans son dos, ses breloques valant une fortune en bas de ses poignets, elle inspira gentiment en refermant le petit portillon qui servait d'entrée : « Reconnaissance, bien-être, et paix, Miss Skeeter. Bonne journée ».

La jeune femme recula d'un pas avant de se retourner pour remonter seule l'allée. Sa jolie tresse blonde se promenait poétiquement dans son dos alors que Rita la suivait du regard, désabusée.


ϟ et la partie hors-jeu
.
.







Avez vous d'autres personnages, si oui dans quelle maison ? Sérieux ?
Où avez vous connu le forum ? Google in a galaxy far far away...
Avez vous lu le règlement et vous engagez vous à le respecter : oé tqt mardi-manticore
Vous avez la possibilité de reserver les droits de votre avatar (personne ne pourra le prendre), rendez-vous dans la galerie des avatars. N'oubliez pas non plus de faire votre biographie RPG.

BIENVENUE PARMI NOUS, ET BON RP !


Dernière édition par Sinistra Lowe le Mer 28 Aoû 2019 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMar 27 Aoû 2019 - 21:24

ϟ laissons parler votre imagination
.
.


Vous devez choisir un RP au choix parmi toutes ces propositions (300 mots minimum demandés) :


Sujet DESCRIPTION :


— Vous êtes dans le Poudlard Express en direction de Londres. C'est votre tout dernier voyage en train, Poudlard, c'est terminé pour vous. Décrivez vos impressions et vos sentiments au cours d'un RP.

Sinistra Lowe avait péniblement fait monter sa valise dans le filet à bagage avant de s'asseoir dans son compartiment. Personne ne daignera la déranger lors de son dernier voyage. Les amis restaient entre eux, s'amusaient et plaisantaient pour ne plus jamais se revoir ou se revoir seulement après les vacances d'été. Pour elle, la sortie de Poudlard marquait une profonde désillusion, un au revoir fade, et l'arrivée dans le monde. La semaine qui suivait, elle épouserait Ulysse pour le meilleur comme pour le pire. Ses yeux bruns se contentaient de se poser aléatoirement tantôt sur le paysage, tantôt sur la banquette vide en face d'elle. Jamais le manque de sa sœur ne lui avait paru si incroyablement invivable que ce jour, alors qu'elle pensait à son union prochaine. Les grilles derrière lesquelles on désirait l'enfermer lui donnaient envie de sauter du Poudlard Express en marche. La peur de ce qu'il adviendra d'elle le soir même après son mariage lui tordait le ventre de douleur alors qu'elle essayait de paraître digne. Cette dignité, la Lowe l'avait toujours arboré, toujours défendu. C'était ce qui sauvait son rang et sauvait son honneur. Et devant personne elle ne pliait. Sauf peut-être... « Janus ? » s'étonna-t-elle en levant un regard sur le jeune homme qui venait d'ouvrir la porte de son compartiment. Sinistra contempla pendant quelques secondes ses traits charmants d'impur avant de détourner le regard pour le poser sur le paysage qui défilait à toute vitesse devant ses yeux. « Je n'ai pas envie de compagnie » fit-elle durement remarquer en resserrant ses jambes, l'air crispée, « tu peux partir ». Il fit tout l'inverse, comme à chaque fois. Janus prenait toujours ses propos et ses demandes pour faire ce qu'elle ne voulait pas qu'il fasse, et il prit soin de s'installer en face d'elle histoire qu'elle ne le manque pas : « Je ne suis pas ton elfe, Sinistra ». Il venait de lui faire remarquer cette vérité générale avec tant de douceur qu'elle fut obligée de violer sa première règle pour reposer ses yeux sur lui. Son regard courroucé ne pu que s'attendrir devant le gentil sourire qu'affichait le garçon, les mains croisées sur ses cuisses et le regard brillant. Janus avait toujours été la faute qu'elle ne parvenait pas à effacer, la tâche qui l'empêchait d'avancer, la chose qui lui barrait son chemin, sans que jamais elle ne trouve la solution pour le surpasser. Elle aimait contempler son regard intelligent avant toujours de se rappeler qu'il était inutile pour elle, qu'elle ait de pareilles pensées. Sinistra connaissait sa place et connaissait celle de son interlocuteur. Une barrière inviolable semblait s'ériger entre eux comme pour lui rappeler un peu plus que dans des jours prochains, elle troquera son nom pour un autre, pour celui d'Ulysse. « Tu as l'air pensive » la sortit-il délicatement de sa torpeur pour que son esprit cesse de se tordre de douleur. La jeune femme ne voulait pas de son fiancé, et pourtant, c'était bel et bien sa bague à lui qui trônait fièrement à son doigt, comme pour affirmer sa propriété. « Ai-je dis que je ne l'étais pas ? » répondit-elle de son air blasé habituel. Elle croisa ses jambes pour se détourner un peu plus de lui, comme s'il allait partir, ou comme s'il allait l'écouter. Au contraire, il fit de même. Cela eut le don de lui faire sortir de la vapeur du nez. « C'est peut-être la dernière fois qu'on se voit et c'est comme ça que tu me traites ? » sembla-t-il s'offusquer sans qu'elle ne trouve quoique ce soit à répondre. Il n'y avait rien à répondre ! Janus était un garçon impur de sang-mêlé et elle était la représentante de sa famille de sang-purs. Qu'est-ce qu'il s'imaginait ? « Tu penses à ton mariage ? ». Bien entendu que ce Serdaigle était trop intelligent pour ne pas comprendre le problème. Car oui, il y avait un gros problème. Ce n'était pas tant le fait qu'elle n'aime pas son fiancé, elle s'y était toujours préparée. Non. Le problème, c'était qu'elle allait se marier à un veuf de trente ans son aîné. Voilà le problème ! Alors forcément, bien entendu qu'elle pensait à son mariage, blanc-bec ! Une fois encore, elle ne répondit pas. Ce n'était pas elle qui lui avait parlé de cela. Mais elle ne voulait pas lui demander qui le lui avait dit. Elle pressentait que l'indicateur n'était pas quelqu'un qui leur voulait du bien. Sinistra soupira pour lui rappeler que sa présence était néfaste, bien qu'au fond d'elle, elle mourrait d'envie de pleurer dans ses bras. Janus avait toujours su être l'incarnation de la gentillesse et de la compréhension avec elle. Il ne l'avait jamais jugé pour ses sursaut de colère et encore moins pour ses phrases hautaines. « Sinistra...? » ; « BIEN SÛR QUE C'EST LE PROBLÈME ! » explosa-t-elle brusquement en tournant vers lui ses yeux noisettes courroucés. La jeune femme était bien trop bouleversée par ce qu'elle sentait venir qu'elle était bien incapable de se calmer. Ses boucles blondes auraient pu devenir oranges si elle avait été métamorphomage tant son cœur dans sa cage thoracique semblait se briser. « Ulysse a quarante-quatre ans. Tu ne crois pas que c'est un léger soucis ? » fulmina-t-elle, le regard défiant, « qu'est-ce que ça peut te faire de toute façon ? Les impurs comme toi n'ont pas ces préoccupations ». Sinistra regretta ses paroles à l'instant où elles traversèrent la barrière de ses lèvres pleines. Et Janus sembla prendre immédiatement la mouche devant elle. « Bien » déglutit-il en frottant ses jambes pour se relever, « si c'est ce que tu penses, j'imaginais que tu me connaissais mieux ». Le cœur de l'héritière fut réduit en miette en l'espace de quelques secondes et toute sa colère s'évapora dans le même instant. « Janus... » fit-elle en se levant à son tour. Il ne lui répondit pas, et elle lui attrapa doucement la main. L'espoir qu'elle ressentait toujours à son contact s'évaporait dès qu'il s'évanouissait de son champ de vision, et le garçon se dégagea brusquement. Il lui jeta un regard profondément blessé, et vexé avant de sortir de son compartiment. Il ne claqua même pas la porte, Janus était au dessus de cela. Sans doute que la jeune femme aurait préféré qu'il lui hurle dessus plutôt qu'il ait une réaction si passive devant elle. Hébétée par ce qu'elle venait de faire, Sinistra se rassit et essaya de ravaler ses larmes en même temps que sa fierté pour éviter de poser son regard sur le siège d'en face où le garçon qu'elle aimait s'était tenu quelques minutes auparavant.

Revenir en haut Aller en bas
Swann A. Jones

Swann A. Jones


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Colin O'Donoghue - myself (Elmyr)
| SANG : Sang mêlé | mi moldu - mi sorcier - mi rhum cannelle


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui, invisible au milieu de la foule
| PATRONUS : Un paon
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 8:45

Du sang neuf ! *oh wait...*
Bah re-bienvenue hein, et au plaisir de te croiser afin que tu me vomisses dessus Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 806
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 9:31

Oh yeah, chouette perso ! Bienvenue Miss Lowe Hinhin
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 10:19

Est-ce encore nécessaire de te souhaiter la bienvenue, sinistre personnage ARROW

(re)Bienvenue à la maison ! Et comme toujours, tes présentations sont tellement captivantes GOSH
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 12:34

Merci à vous Rhaaa !
Abe... GOSH Trop gentil, MERCI !

Fiche finie Hinhin
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 566
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 15:37

Ohlala, une méchante Cute moi qui voulait qu'on soit amie ....

Bienvenue avec cet énième bébé des plus intéressants!
RIP à Kiki

______________________________
HARPIES DE HOLLYHEAD
L'art de lancer des souaffles dans des trous ▬ quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch  quidditch  quidditch  quidditch  quidditch
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 15:38

T'es bien chouette, toi dis donc Hinhin Lowe c'est ton nom de femme mariée ou de jeune fille ? Hinhin
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 15:41

Merci jeunes filles Perv

C'est mon nom de jeune fille, je cherche toujours un nom charmant à mon époux *tousse*
Revenir en haut Aller en bas
Fumseck

Fumseck


| HIBOUX POSTÉS : 232


Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages EmptyMer 28 Aoû 2019 - 15:57


bienvenue à londres !

Bienvenue à toi !
Pour faciliter ton intégration au forum, je vais te faire un bref récapitulatif des sections les plus importantes d'ATDM. Ne t'en fais pas, elles sont facultatives et tu pourras les visiter quand bon te semblera.

Tout d'abord, tu peux commencer par aller te RECENSER sur le RÉFÉRENTIEL. C'est un outil qui nous permet de voir combien il y a d'élèves dans chaque maison, de les trier par année, par sexe... De même pour les adultes ! C'est également un plus pour savoir qui fait quoi comme études ou comme métiers !

Intéressons-nous à présent à ton personnage. Chaque sorcier doit avoir sa baguette magique. La section OLLIVANDER'S te permettra d'acquérir ta propre baguette fabriquée rien que pour toi.

Maintenant, passons à tes capacités ! Tu peux aller choisir tes POINTS DE COMPÉTENCE pour pouvoir interagir pendant les duels et autres. Ensuite, tu peux aller t'inscrire à L'ÉCOLE SUPÉRIEURE DE MAGIE, l'Université après Poudlard qui te permettra d'étudier un métier ! Si tu t'y inscris, ou si tu as déjà un métier, n'hésite pas à aller répertorier tes activités dans le REGISTRE DES MÉTIERS ET ETUDES.

Passons maintenant à la partie Hors-Jeu. Tout d'abord, tu as à ta disposition une section BIOGRAPHIE ou tu pourras relater l'histoire de ton personnage de la manière que tu préfères, récit, journal intime, album photo, etc. Ensuite, pour faciliter ton intégration, n'hésite pas à te créer une FICHE DE LIENS qui te permettra de nouer des liens avec les autres membres. Ami(e)s, ennemi(e)s, cousin(e)s, tu pourras ainsi te créer ton propre cercle et commencer plus facilement à RP. En parlant de RP, si tu es en panne d'inspiration ou si tu ne trouves pas de partenaire avec qui écrire, tu peux te rendre dans la partie DEMANDE DE RP ET D'INSPIRATION où sont répertoriés quelques sujets libres, par exemple.

Le COIN GRAPHISME te permettra de t'ouvrir une galerie afin de classer tous les avatars de ton personnage. Lorsque tu auras atteint les 30 messages, tu pourras aller réserver ton avatar dans le BOTTIN. Tu pourras également, si tu as envie de montrer tes talents en graphisme, offrir des avatars/gifs/icônes ou autre à tes camarades dans la BOÎTE A CADEAUX.

Si tu aimes les défis, tu peux aller t'intéresser à la section DÉFIS ET DRAGÉES et t'ouvrir un sujet afin de répertorier tous les défis que tu te seras amusé à réaliser dans tes RPs. A la clef, de nombreuses récompenses et des sujets riches en originalité !

Si tu pars en vacances, si tu as un souci d'ordinateur, de connexion, si tu as une baisse de motivation, n'oublie pas d'aller le signaler dans les ABSENCES afin de ne pas voir ton personnage supprimé ou ton avatar débloqué.

Voilà, tu sais tout, à présent ! Si tu as la moindre question, tu peux toujours contacter les membres du STAFF qui se feront une joie de te renseigner. Tu peux également aller faire un tour sur la CHATBOX et constater par toi-même à quel point les membres d'ATDM sont givrés.

Je n'ai plus qu'à te souhaiter un excellent jeu parmi nous !

______________________________
Sinistres présages Tumblr_n44u4xaKw41r8rg3jo3_r3_250
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Sinistres présages Empty
MessageSujet: Re: Sinistres présages Sinistres présages Empty

Revenir en haut Aller en bas

Sinistres présages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Nouveaux arrivants :: Les validations :: 
Le recensement des adultes
 :: 
Les fiches adultes terminées
-