GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

On va le boire, ce verre ? - Skaal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On va le boire, ce verre ? - Skaal Empty
MessageSujet: On va le boire, ce verre ? - Skaal On va le boire, ce verre ? - Skaal EmptyMer 28 Aoû 2019 - 11:33

Melody Fawkes était une femme forte, intelligente, réfléchie et qui avait une certaine confiance en elle. Malgré tout cela, elle était stressée, debout devant la porte du bureau de Skaal McFusty, le directeur de la gestion et de la régulation des créatures magiques. Elle se dandinait d’un pied à l’autre, ne sachant pas quoi dire en entrant, car oui elle devait entrer puisqu’ils devaient sortir ce soir. Il s’agissait d’aller boire un verre, en dehors du travail, pour parler du périple qu’ils pourraient faire ensemble. Rien de sentimental évidemment, puisqu’il avait seulement accepté de l’amener découvrir des créatures magiques, ce dont elle rêvait depuis toute gamine. Il n’y avait donc aucune pression à avoir, ce n’était ni un rendez-vous galant ni un rendez-vous d’affaires très important. C’était simplement une discussion informelle sur un possible projet de voyage entre deux collègues qui, depuis l’après-midi, s’entendaient bien. Alors pourquoi diable était-elle stressée comme ça ?! Même elle ne comprenait pas. Peut-être était-ce dû à la situation ? Après tout, elle n’était pas sortie depuis tellement de temps, et encore moins avec une personne du sexe masculin, même si encore une fois il n’y avait rien d’ambigu, enfin elle le pensait… Pour tout dire, la jeune femme angoissait à l’idée de sortir avec un homme qui n’était pas Kieran Graves, son petit ami, enfin s’il l’était encore. Même si elle ne savait plus vraiment comment considérer leur relation, si l’on pouvait considérer les visites du jeune homme pendant lesquelles il décrochait à peine quelques mots comme une relation. Azkaban l’avait radicalement changé, ce qui était normal vu les conditions de détention dans cet enfer. Déjà peu bavard et enclin à s’ouvrir aux autres, le ravissant et talentueux pianiste semblait ne plus avoir une quelconque énergie pour simplement vivre. Melody avait tout tenté pour le faire parler, sourire, ou au moins qu’une lueur passe dans ses yeux, mais rien n’y faisait. Il disparassait des jours entiers, voire des semaines, sans donner le moindre signe de vie et réapparaissait comme si de rien n’était un jour, sans aucune explication. Que pouvait-elle faire ? Surement rien, mais cette vérité était dur à admettre pour la juriste. En bref, ce soir-là, elle avait décidé de penser à autre chose, de penser à elle.
Finalement, elle se décida enfin à toquer puis ouvrit la porte. Elle vit alors une jeune femme, plutôt jolie, en face d’elle. « Oui ? » demanda-t-elle alors que la juriste s’avançait timidement. « Bonjour, je suis Melody Fawkes, je viens chercher Skaal McFusty ». La jeune femme la détailla de haut en bas avant de m’indiquer une porte derrière elle. « Il est dans son bureau, allez-y ». Melody lui sourit doucement avant de contourner le bureau de ce qui semblait donc être la secrétaire du Directeur avant de toquer à sa porte.
Lorsqu’elle fut autorisée à entrer par la voix de l’homme, elle ouvrit la porte et entra timidement. « Bonsoir » dit-elle d’une voix douce et basse en regardant Skaal. « J’ai finis ma journée de travail… ». La jeune femme avait déjà une idée de l’endroit où ils pourraient aller, un bar sympa dans Londres où l’ambiance était décontractée et chaleureuse et les cocktails à tomber, tout ce dont elle avait besoin en ce moment !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


On va le boire, ce verre ? - Skaal Empty
MessageSujet: Re: On va le boire, ce verre ? - Skaal On va le boire, ce verre ? - Skaal EmptySam 21 Sep 2019 - 11:03

On va le boire, ce verre ?
Ce qu'elle est longue cette journée ...


Voilà, invitation lancée ! C'était fait ! Non, je n'ai pas mal au bras gauche, ce n'est que dans ma tête, n'est-ce pas ? Enfin assis à mon bureau, il faut que je m'arrête un moment pour souffler, j'ai l'impression d'avoir gravit quatre étages en sautant une marche sur deux. Mince ...

Une chose est sûre à présent, après avoir vu mes yeux, elle doit être terrifiée et ne voudra pas venir ce soir. Voilà qui arrive à calmer mon cœur, un peu. J'ai cependant cet étrange sentiment que ce n'est pas fini avec Melody, qu'elle va venir me voir ce soir contre toute attente, qu'elle n'est pas comme les autres. Mais bon, de qui je me moque, cette fille semble formidable, jamais elle ne serait intéressée par un mec comme moi !

Oui, voilà, je tente ma chance, et si ça ne marche pas, je ne déprime pas, je ne me suicide pas, je reste calme et je passe à autre chose tranquillement ! Ouais, super idée !

Sans même y penser, je me met alors au travail. Du VRAI travail, à savoir remplir des paperasses. Finalement, ce n'est pas si compliqué, il suffit juste d'apposer sa signature et je n'ai même pas besoin d'avoir d'encre, je fais juste chauffer le bout de mon doigt pour apposer un magnifique blason en pyrogravure. Ça sert à rien, mais c'est impressionnant quand on me regarde, en l’occurrence, je suis seul, donc ça ne sert vraiment à rien. Alors que la pile de papiers à signer a bien diminué, je me décide à jeter un œil à mon horloge

"HEIN ? ENCORE TROIS HEURES ?"

Cela faisait seulement 20 minutes que j'étais de retour ? Ce n'est absolument pas possible. Je suis certain que cette horloge me fait simplement un sale coup. Ouais, c'est ça ! Bien décidé à ne pas me laisser démonter, je continue à remplir mes papiers tout en regardant cette saleté de rouages avec des yeux mauvais.

Pour passer le temps, j'ai même honoré deux rendez-vous via la cheminée que j'aurais du n'avoir que la semaine suivante. C'est bien la première fois que je prend de l'avance à mon travail, Melody a vraiment une mauvaise influence sur moi ...

Melody ... Son nom me reviens et je suis obligé de m'arrêter dans la lecture d'un rapport. S'il faut en passer par me damner au travail pour lui plaire, alors soit. Je basculerai du côté paperasses de mon travail. Je secoue la tête, je me suis juré de ne pas penser à elle de toute la journée, comme ça, si elle ne vient pas, je serai moins déçu. Ouais, allez, on oublie tout et on essaye de se concentrer un minimum.

Tellement certain de mon lapin, je ne tressaille même pas alors que l'on toque à ma porte. Je me dis que c'est ma secrétaire ou tout autre personne venue m'embêter et je lance un "Entre !" qui vient de quelqu'un audiblement occupé.

Et c'est elle... Elle est venue... J'en lâche mon dossier et sourit d'un même mouvement...

Epouse-moi, Melody !

Ah oui, on allait juste boire un verre. Je dois vraiment me calmer parce que je commence à sentir vraiment le brulé. Ah non, c'est mon doigt encore rouge d'avoir apposé autant de signatures. Je secoue ma main pour faire partir les dernières braises.

"Bienvenue dans mon humble chez moi professionnel !"

Faisant pivoter ma chaise, je retiens juste à temps une terrible envie de sauter par dessus mon bureau pour aller la rejoindre. Je suis ravi de voir qu'elle est toujours souriante et non pas mortifiée à l'idée de ma compagnie. J'aurais sans doute pu terminer ce dossier par simple envie d'accentuer mon professionnalisme, mais à choisir entre partir avec elle et travailler une seule seconde de plus, mon choix est instinctivement fait. Je me lève alors pour aller prendre la main de ma belle. Je prend alors un accent exagérément gentleman anglais.

"Parfait alors, très chère. Quelle coïncidence car votre serviteur viens de finir aussi. Nous allons où Madame le désire."

Et nous voilà sorti de mon bureau en passant devant la secrétaire qui semble avoir des reproches à la place des yeux alors qu'elle nous voit passer. Qu'est ce que j'ai bien pu faire encore pour déplaire à cette brave dame ? Oui, peu m'importe en réalité...

Melody à mon bras, je jubile en passant devant tout nos collègues qui nous regardent, certains outrés, d'autres étonnés, certains en souriants. Je pense que beaucoup d'entre eux ne savent même pas qui je suis et je m'en veux un peu de salir sa réputation. En même temps, je ressens une telle fierté que ça occulte un peu mon sentiment de honte. Melody à l'air heureuse, peu nous importe ce que pensent les autres, n'est-ce pas ?

Arrivé dans la rue, les regards sembles être moins présents, ou j'ai réussi à les ignorer.

"Tu as une envie particulière pour le boire, ce verre ?" Je lui demande en lui souriant.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Melody Fawkes

Melody Fawkes


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : Alison Sudol - Bazzart
| SANG : Sang-mêlé, mais qu'est-ce que ça change ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa soeur à l'époque de leur enfance
| PATRONUS : Un renard blanc
| POINTS DE COMPÉTENCE :

On va le boire, ce verre ? - Skaal Empty
MessageSujet: Re: On va le boire, ce verre ? - Skaal On va le boire, ce verre ? - Skaal EmptyJeu 7 Nov 2019 - 21:15

Skaal sembla surprit pas l'arrivée de la juriste, tellement qu'il en lâcha le dossier qu'il tenait dans les mains. Melody se demande pourquoi, puisqu'ils avaient bien convenu de se voir quelques heures plus tôt, non ? L'homme était imprévisible, et cela la fit sourire. Il souhaita à la blondinette la bienvenue dans son domaine professionnel. Elle regarda autour d'elle, prenant soin de regarder les moindres détails. Elle devait admettre que le bureau n'était pas particulièrement bien rangé, mais cela ne l'étonnait pas. Elle trouvait que ça correspondait bien au caractère de l'homme qu'il y avait en face d'elle. Le directeur se leva, contourna son bureau et vint prendre la main de la jeune Fawkes avant de dire, avec un accent anglais très aristocratique qui la fit rire, que part une heureuse coïncidence son serviteur avait également terminé et qu'ils iraient ou elle les désirait. Il était drôle et gentleman, elle avait bien le reconnaître. "Parfait alors, allons-y !" Ils sortirent du bureau de Skaal bras dessus, bras dessous, tous les deux le sourire aux lèvres.
Une fois les portes du Ministère passées, la foule londonienne se presse autour d'eux. Certains rentrent du travail, d'autres vont chercher leurs enfants, d'autres encore, comme eux, se dirige vers un lieu de loisir pour passer un bon moment. Melody observa quelques seconde le balais des humains autour d'elle : normal. Depuis combien de temps n'était-elle pas sortie dans la rue avec un homme de manière tout à fait normal, sans crises de larmes, sans d'inquiétantes recherches, sans cris ? Elle avait l'impression que ça faisait une éternité...
Skaal la tira de ses pensées en lui demande si elle avait une envie particulière pour boire ce verre. La jeune femme réfléchit quelques secondes. Pas le café de Baldr, déjà. Il y avait trop de souvenirs, comme une présence invisible qui les guetterait sans cesse. Ce piano, cette musique, ces regards, ces verres, cette discussion... Cet homme... Non. Ce soir, avec Skaal, elle ne voulait pas y penser. Elle désirait profondément passer un moment juste avec lui, et non avec l'ombre de Kieran. Elle le devait, autant à Skaal qu'à elle-même. Un peu précipitamment, et sans réfléchir vraiment aux mots qui sortaient de sa bouche, elle déclara "Qu'importe ! Je te suis où tu veux". Lorsqu'elle se rendit compte des mots qu'elle venait de prononcer, ses joues se mirent à rosir légèrement, et elle détourna le regard quelques secondes. "Je veux dire... Fais-moi découvrir un des endroits que tu aimes, ça pourrait être sympa".
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




On va le boire, ce verre ? - Skaal Empty
MessageSujet: Re: On va le boire, ce verre ? - Skaal On va le boire, ce verre ? - Skaal Empty

Revenir en haut Aller en bas

On va le boire, ce verre ? - Skaal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-