GRYFFONDOR : 159 pt | POUFSOUFFLE : 129 pt | SERDAIGLE : 76 pt | SERPENTARD : 112 pt
Retrouvez l'édition de mai de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -69%
Abonnement annuel à Cdiscount à ...
Voir le deal
9 €

Partagez

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Professeur Hoover

Professeur Hoover


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 310
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyMer 9 Oct 2019 - 0:35

La rousse savait bien que la matière qu’elle enseignait ne faisait pas rêver grand monde.‌ D’ailleurs on ne pouvait pas dire que l’effectif de ses classes était trop difficile.‌ Alors elle essayait régulièrement de se creuser un peu la tête pour rendre les choses plus plaisantes, plus attractives.‌ Si elle devait se perdre durant des heures dans un grand monologue, il était probable qu’elle en perdrait une bonne partie. Elle prenait souvent appui sur un échange avec ses élèves.‌ Et quand c’était possible, apporter un élément inhabituel était tout à fait bienvenue.‌

Ce jour-là, elle avait fini par pouvoir mettre en place un intervention toute particulière.‌ Razvan Vacaresco  avait accepté sa proposition de venir participer à sa classe. En effet, elle lui avait écrit quelques temps avant dans l’idée de préparer un cours sur la médecine moldue. Un cours qu’elle avait déjà fait, mais qu’elle espérait rendre plus intéressant en faisant une comparaison entre la médecine moldue et celle que ses élèves connaissaient mieux. Et qui de mieux placé qu’un médicomage être sûre de ne pas se tromper?

Soyle avait donc réceptionné son invité, l’avait soigné du mieux qu’elle le pouvait à grand renforts de boissons chaudes et d’un siège confortable près de son bureau.‌ Une fois les élèves installés, elle attira leur attention pour démarrer.‌

-Bien, nous allons commencer.‌ Tout d’abord je vous présente Razvan Vacaresco, médicomage spécialisé en pathologie des sortilèges que je remercie chaudement d’avoir accepté de nous rejoindre aujourd’hui. Comme vous l’aurez compris, nous allons parler médecine.‌ Vous vous en doutez, elle varie drastiquement de la nôtre chez les moldus.‌ A vrai dire, les maladies elle-mêmes sont différentes.‌ Avez-vous une idée de es différences?‌ Que ce soit pour les traitements ou les maladies?‌ Certains ignoraient-ils qu’il pouvait y avoir cette différence? Mr Vacaresco et moi-même rebondirons sur vos premières remarques.‌
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 511
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | cosmic light
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyMer 9 Oct 2019 - 12:15

Alors qu’il se tenait assit non loin du bureau de Soyle Hoover, Razvan se demandait encore pourquoi il avait accepté de venir.‌ Ca pourrait lui être dommageable sous tellement d’aspects que le roumain gardait sur son visage, l’austérité d’un visage d’Europe de l’est.‌ Toutes les attentions de la rouquine, qui en faisait trop, vraiment, l’avaient mis plus mal-à-l’aise qu’autre chose.‌ Aussi n’avait-il pas touché à son thé et jetait des coups d’oeil discrets vers l’horloge pour partir le plus vite possible. Les élèves entraient dans la salle de cours en saluant leur professeure et certains sans se gêner, le regardaient avec curiosité. Il détestait vraiment être au centre de l’attention.‌
La jeune femme lança son cours lorsqu’il paru évident que ce serait l’heure. Si certains avaient l’air intéressés par le sujet, d’autres avaient déjà l’air prêts à s’endormir. Il ne pouvait pas franchement leur jeter la pierre.

______________________________

staring at the dawn
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 249
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyVen 11 Oct 2019 - 11:18

Le cours d'étude des moldus n'était pas le point fort de Victoria — comme l'école en général j'aurais envie de dire. En fait, elle avait du mal à se projeter dans une vie sans magie. Cela semblait fou ! Comment un moldu faisait pour se déplacer d'un bout à l'autre du monde ? Comment il faisait pour se défendre sans baguette ? Elle avait que très rarement eu l'occasion de fréquenter ce genre de personne. En Nouvelle-Zélande, elle habitait dans un des rares villages sorciers.
En entrant dans la salle de classe, elle salua le Professeur Hoover d'un joyeux « Bonjour professeur ! » avant de remarquer l'individu qui était à ses côtés. Un homme. Elle le regarda avec méfiance, les sourcils légèrement froncés, comme s'il l'avait sifflé sur le Chemin de Traversd. « Bonjour m'sieur. » finit-elle par le saluer avec moins d'entrain. Elle alla s'installer au troisième rang contre le mur droit.
Revenir en haut Aller en bas
Reginald Diggory

Reginald Diggory


POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 138
| AVATARS / CRÉDITS : Joey Keery baby
| SANG : Mêlé


Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyLun 14 Oct 2019 - 16:08

Vive les cours d’études des moldus vraiment ! Bon j’avoue que c’est loin d’être le cours bonbon que je m’imaginais, c’est plein de termes complexes qui m’entrent pas dans le crâne ce qui est bien peu pratique quand il faut les coucher sur parchemin dans le cadre d’un examen. Pas d’chaudron, c’est pas encore le cours dans lequel je m’dégoterais un O. Par contre, ce cours captive mon attention comme jamais : c’est vraiment ingénieux des moldus, ils inventent un paquet de trucs pour se sortir de la misère, comme par exemple l’élecitricé ! Pour être complètement honnête, ce qui me garde éveillé et actif est surtout l’éblouissante chevelure de Soyle Hoover et ses fins traits. Elle est si jolie, douce et intelligente, bref je fais tout pour l’impressionner, même tenter de répondre aux questions.

Sauf qu’aujourd’hui, en rentrant dans le cours, je sens tout de suite que quelque chose ne tourne pas rond : y’a un mec ténébreux avec elle et je comprends en deux secondes qu’il aura toute son attention aujourd’hui et pas la mienne. Voilà je suis jaloux et morose, donc j’me dirige vers ma consœur canari histoire de l’ennuyer un peu et j’omets de saluer la prof. « Yo Vic ! » j’m’exclame en laissant tomber mon sac lourdement à côté d’elle, avant d’y laisser tomber mes fesses. « Trois mornilles qu’ils bang ! » je lâche à Victoria comme un p’tit imbécile, pas vraiment fier de moi, mais je garde la façade et hausse tout de même les sourcils de manière suggestive. Trois mornilles que Summers m’en colle une ?

Plan de classe:
 
Revenir en haut Aller en bas
James Potter

James Potter


PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 1391
| AVATARS / CRÉDITS : DCriss /schizophrenic
| SANG : Pur-Potter !


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : des tombes aux noms de mes amis
| PATRONUS : un cerf majestueux et classe, comme moi
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyDim 20 Oct 2019 - 17:04

Le cours d'études des moldus était le rare cours optionnel que James avait conservé après les BUSES et cette année ne faisait pas exception, il avait décidé de continuer la matière. Il appréciait le cours, fait de savoirs si nombreux qu'il avait l'impression que même en vivant chez les moldus, il pourrait découvrir tous les jours une nouvelle chose, même après des années.
Aujourd'hui, James fut étonné de constater la présence d'un autre adulte accompagnant le professeur Hoover. Il s'installa devant la table de Victoria et Reginald, le regard posé sur le médicomage qui n'inspirait aucune sympathie.

Le cours commençant, James profita de la question très générale pour faire part de ses maigres connaissances. "Il paraît que les sorciers ont une constitution plus solide par rapport aux moldus... Par exemple, pour une même chute, nos blessures seraient moins graves. J'imagine que du coup, nos maladies sont peut-être plus... fortes ? Ou violentes ?" tenta-t-il avant de penser à un autre détail. "Enfin, ça empêche pas tout Poudlard d'avoir un rhume chaque hiver... Est-ce que c'est pas le même que chez les moldus ?"


Plan de classe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Janice O'Mahoney

Janice O'Mahoney


POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 26
| AVATARS / CRÉDITS : Karen Gillan // crédit : AlyPaper (moi)
| SANG : Mêlé


Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyMar 22 Oct 2019 - 15:04

Les cours d'Etude des Moldus n'étaient pas les préférés de Janice. Elle apprenait rarement quelque chose, quoi qu'elle fut plusieurs fois surprise, étant donné qu'elle avait vécu presque toujours coupée du monde sorcier, malgré les quelques récits de sa Grand-Mère pour pallier les exigences de Père. Elle appréciait pouvoir participer à un cours, même si elle s'ennuyait parfois, et puis, le professeur Hoover était aussi une motivation suffisante pour suivre ce cours. Ca, et les bonnes notes assurées pour les BUSES de fin d'année !

Elle entra dans la classe dans les derniers, en chantonnant My Generation des Who, son sac sur l'épaule. Elle s'interrompit en voyant sa professeur et lui sourit en la saluant. Un sourire qui se figea quand elle aperçut l'intervenant du jour. Un homme. Elle pressa le pas pour aller s'assoir devant Reginald et Victoria, tous deux de sa maison et de son année. Elle arrivait précisément au moment où le garçon fit sa remarque à sa camarade. Elle salua les deux et s'installa. Non, Soyle Hoover était beaucoup trop bien pour un homme, quel qu'il soit. Et certainement pas cet homme qui donnait l'impression de vouloir s'enfuir en courant.

Le sujet du jour était plus qu'intéressant, et en même temps rappelait à Janice à quel point les médecins sorciers comme les moldus n'avaient pas été capables de soigner sa mère. Elle-même n'avait jamais eu affaire à la médecine sorcière, son père excluant toute intervention magique dans sa vie. Elle connaissait à peine quelques potions médicales que sa grand-mère lui administrait, comme la Pimentine, et les sorts et potions qu'ils avaient appris en cours. Eh bien, il semblerait que pour une fois, elle allait être attentive au cours !

L'intervention de James la rendit perplexe. Le corps humain n'est-il pas de même constitution, sorcier ou moldu ? Elle n'en avait aucune certitude. Mais elle s'était rendue compte d'une chose. Une différence dans les traitements administrés ? Elle leva la main pour en faire part.


- J'ai remarqué que les médicaments moldus étaient produits chimiquement. On extrait des molécules, ou on en créé en laboratoire et on les assemble. Chez les sorciers, on utilise surtout des ingrédients naturels en entier, et on les mélange, un peu comme en cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyMar 22 Oct 2019 - 20:18

Le cours d'étude des moldus, enfin un lieu où le jeune garçon n'étendait plus les vicieux serpentais se la ramener comme à chaque fois. Insupportables, il était prêt à le jurer. Mais bref, ce cours : il l'adorait, et il adorait voir Regs papillonner des yeux devant Hoover. Vraiment. C'était incroyable la façon dont il se pliait en quatre pour répondre aux questions. Bows termina d'avaler sa part de lasagnes avant de se diriger vers le cours de la rousse et de pouvoir participer à l'un des cours les plus interactif du château — et le seul sans serpent, et oui. Quand même, il y a des avantages. « Bonjour madame ! Vous avez bien mangé ?  Les lasagnes étaient vraiment top aujourd'hui » fit-il en entrant tout sourire, avant de se rendre compte de la présence d'un visiteur, où l'avait déjà-t-il vu ? « Bonjour M'sieur ! J'adore vos cheveux, vous devriez en prendre un peu plus soin, vraiment ! » dit-il avant de se diriger vers une table libre, la place à côté de Regs étant déjà prise. La présence du bonhomme imposant s'expliqua bien vite, ils allaient parler de médecine, et il était médicomage. Qu'est-ce qu'elle gérait la prof ! Il se décida, pour une fois qu'il connaissait son sujet, à lever la main pour entamer la plus longue réponse qu'il est faite depuis sont inscription à ce cours l'an passé.

« Pour moi, ça coule de source que les deux types de médecine sont complètement différents. Non seulement les maladies sont forcément différentes, parceque la magie peut entrainer des blessures internes qu'un moldu ne connaîtra jamais, mais les blessures sont aussi différentes et plus "étranges" on va dire ! Après tout, quel moldu se ferait mordre par un dragon ? Ou alors des gens qui ont fait des erreurs en cours de métamorphose. On ne voit pas de trompe d'éléphant dans un hôpital mordu. Donc les traitements sont forcément différents, non ? » fit le garçon avant de se remettre à respirer. Il était définitivement intéressé par le cours. Et oui. I ne se préoccupait pas seulement de ses cheveux. Il deviendrait médicomage. C'était certain.


Plan de classe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Barty Croupton Jr

Barty Croupton Jr


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 169
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Holland - skywalkers
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Echec
| PATRONUS : Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyDim 22 Mar 2020 - 19:48

Croupton Senior s'intéressait très peu à l'éducation de Croupton Junior si ce n'est pour lui demander ses notes qui ne pouvaient pas se situer en dessous d'optimal. Pourtant, en ce qui concerne son éducation, il y avait une chose sur lequel son père avait été catégorique, Junior devrait suivre le cours d'étude des moldus. Pourquoi donc? Sans doute pour prouver au monde que Monsieur le chef du Département de la Justice Magique croyait à l'égalité. Une fois de plus, Junior n'était qu'un pion dans le jeu du pouvoir de son père.  Une raison de plus pour détester ce cours.  Le jeune adolescent entra dans la salle et s'installa au dernier rang sans prendre la peine de saluer, ni de regarder la professeure. Il ne remarqua même pas, jusqu'à ce qu'elle le mentionne, qu'un homme était présent avec elle. Un médicomage. Voilà de quoi rendre le cours intéréssant.

Le fait d'avoir un médicomage dans la salle, motiva le serdaigle à prendre la parole. Les médicomages utilisent la magie pour soigner. Leur baguette, des potions. Les moldus n'ont nécessairement pas accès à ce savoir et leurs techniques doivent être beaucoup plus rudimentaires.   dit-il d'un ton nonchalent.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Hoover

Professeur Hoover


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 310
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyMer 8 Avr 2020 - 18:59

Il était évidement que la visite du médicomage n’était pas passé inaperçue auprès des élèves qui le dévisageaient en passant devant lui pour s’installer. C’était prévisible et Soyle ne s’en préoccupait pas vraiment.‌ Elle avait donc lancé son cours et attendait quelques réponses.‌

-Il paraît que les sorciers ont une constitution plus solide par rapport aux moldus... Par exemple, pour une même chute, nos blessures seraient moins graves. J'imagine que du coup, nos maladies sont peut-être plus... fortes ? Ou violentes ? Enfin, ça empêche pas tout Poudlard d'avoir un rhume chaque hiver... Est-ce que c'est pas le même que chez les moldus ?

Un bon début.‌ Et c’était l’œuvre d’un élève assez appliqué, ou du moins attentif. James Potter avait au moins le mérite de lancer la conversation.‌

-Il faut aussi prendre en compte que les moldus ne sont pas exposés aux mêmes éléments que nous. Combien de moldus ont déjà croisé une goule? Mais pour les rhumes c’est effectivement un point commun, il y en a bien quelques-uns..‌

Le ton joyeux, elle gardait l’ambiance un peu plus détendue qu’elle aimait cultiver. Comme plus qu’un cours il s’agissait également d’un échange.

-J'ai remarqué que les médicaments moldus étaient produits chimiquement. On extrait des molécules, ou on en créé en laboratoire et on les assemble. Chez les sorciers, on utilise surtout des ingrédients naturels en entier, et on les mélange, un peu comme en cuisine.

Janice O’Mahoney était la seconde à prendre la parole.‌

-De la même manière il faut prendre en compte que les moldus n’ont pas accès à tous les ingrédients que nous pouvons avoir.‌

Elle ne préférait pas détailler immédiatement, laissant la place à d’autres remarques.

-Les médicomages utilisent la magie pour soigner. Leur baguette, des potions. Les moldus n'ont nécessairement pas accès à ce savoir et leurs techniques doivent être beaucoup plus rudimentaires.


C’était à ce genre de remarques qu’elle s’était attendu dans un premier temps.‌ Et c’était cette idée qu’elle souhaitait nuancer dans leurs esprits.‌

-Je ne suis pas sûre que rudimentaire soit le plus approprié. Si ils n’ont pas de magie, il est en revanche très important pour eux de comprendre. Ils vont donc essayer au mieux d’analyser les éléments en leur possession pour comprendre ce qui permet l’effet désiré.‌ C’est dans cette idée Miss O’Mahoney qu’ils sont plus souvent dans un laboratoire que devant un chaudron.


Des premières remarques pertinentes dans l’ensemble.‌ Ils pouvaient passer à la suite.‌

-Bien, maintenant, est-ce que quelqu’un peut me dire ce que peuvent changer les ingrédients un peu plus “magiques” que nous pouvons utiliser? Qu’est-ce que cela change dans le traitement?


Revenir en haut Aller en bas
Barty Croupton Jr

Barty Croupton Jr


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 169
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Holland - skywalkers
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Echec
| PATRONUS : Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine EmptyDim 26 Avr 2020 - 15:28

Je fixais ma montre en attendant avec impatiente le moment où je pourrais sortir de ce cours d'un ennui mortel pour me rendre au cours de défenses contre les forces du mal qui serait consacré au duel. Bien plus intéréssant que la médecine moldu. A quoi cela allait donc me servir de savoir tout ça.  Aussi surprenant que cela puisse paraitre, les serdaigles étaient actuellement les derniers à la coupe des 4 maisons, la seule raison pour laquelle je me tenta à une réponse à la question de la prof.

Nos ingrédients par leur nature magique accélèrent les traitements et les rendent plus puissants. Je n'en avais aucune idée mais c'était de la simple logique. Je n'étais pas un serdaigle pour rien.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty
MessageSujet: Re: Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine Empty

Revenir en haut Aller en bas

Cours d'étude des moldus n°1, 1977 : La médecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UploadHero ] Arrête ton char... bidasse! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hamburger film sandwich [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le deuxième étage :: Les cours :: 
Les cours optionnels
 :: 
Le cours d'étude des moldus
-