GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

The age of the understatement ▬ PV Ares

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyLun 21 Oct 2019 - 14:49

ft. Ares Zabini ▬ 21 octobre 1977

Affection to rent
the age of the
understatement

Les murs clairs et les draps blancs étaient familiers. Ce n'était pas la première fois que Galaad se réveillait à Sainte Mangouste, loin de là. L'hôpital sorcier n'était certes pas comme une seconde maison - il n'en était pas encore là - mais il commençait à être familier des lieux. Suffisamment en tout cas pour se rendre compte qu'il n'était pas dans le même service que les dernières fois. Certains Medicomages commençaient en effet à le connaître. Ceux qui s'occupaient des comas éthyliques, par exemple, et sous les yeux desquels il avait pu se réveiller quelques fois. Mais le service qu'il fréquentait le plus souvent était clairement celui des blessures magiques, car il n'était pas rare que des sorciers mal intentionnés lui tombent dessus lors de ses sorties dans les bars les plus mal famés de Londres. Heureusement, il y avait toujours plus de peur que de mal, et il sortait de l'hôpital dans la journée - assez vite pour qu'aucune de ses sœurs n'apprenne ses nouveaux déboires.

Aujourd'hui, toutefois, il n'était dans aucun des deux services qu'il connaissait. Les posters sur les murs décrivaient la taxonomie et la morphologie de plusieurs plantes toxiques. Ce qui éveilla suffisamment la méfiance de Galaad pour qu'il n'ait aucune envie de toucher à ce verre posé sur sa table de chevet. Il avait d'abord identifié le liquide transparent qu'il contenait comme étant de l'eau. Il n'en était plus tout à fait sûr maintenant.
- Au moins j'ai une chambre pour moi tout seul, fit-il à voix haute, dans l'espoir qu'entendre sa voix chasserait la petite inquiétude qu'il sentait poindre. Sauf que ces quelques mots suffirent à déchirer sa gorge, et qu'il regretta aussitôt sa décision d'ignorer le verre d'eau. Si c'était bien de l'eau.

Où l'avait-on encore ramassé cette fois ? Comme d'habitude, ses souvenirs étaient flous. Il ne doutait pas une seule seconde qu'un peu d'alcool devait être impliqué dans sa situation. Ou beaucoup. Pourtant, il lui semblait se rappeler être rentré chez lui après sa dernière soirée. Torché, bien sûr. Mais entier. Est-ce que Matthew était là ? Difficile de s'en rappeler. Il se souvenait avoir fouillé dans le frigo, puis dans sa table de chevet, à la recherche ... A la recherche de quoi, déjà ? Ah oui, d'une de ces potions contre la gueule de bois qu'il achetait pas cher dans l'Allée des Embrumes.
Oh. Une potion pas chère, et voilà qu'il se retrouvait à Sainte Mangouste. Même son cerveau embrumé parvint à faire le lien. Sans même s'en rendre compte, il se mit à mâchouiller l'intérieur de ses joues, à la recherche de la pirouette qui allait lui permettre de s'en tirer quand Antinéa apprendrait ce qui lui était arrivé. Plongé dans ses pensées, c'est à peine s'il entendit les pas qui approchaient de sa chambre.



Dernière édition par Galaad N. Stomby le Lun 4 Mai 2020 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 340
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyLun 21 Oct 2019 - 23:52

21 octobre 1977: Dans exactement dix jours ce serait Samhain, l'un des 8 sabbats et probablement le préféré d'Ares. Le 31 octobre ou Sabbat de Samhain représente le début du cercle des saisons et le 1er jour de l'année des sorciers . Un jour où les pouvoir des sorcières et sorciers sont à leur apogée. C'est également un jour où la frontière entre le monde des vivants et l'Autre monde est ouverte permettant aux esprits d'aller et venir librement entre les deux mondes. Arès aimait particulièrement ce Sabat parce qu'il était l'occasion d'une cérémonie vaudou - Guédés. Ce 31 octobre à minuit, il ne travaillerait pas et il contait bien entrer en connexion avec Baron samedi dont il s'entrainait chaque jour à dessiner le vévé le plus parfait. Mais pour l'heure, il était l'heure d'aller travailler. Arès était arrivé par l'entrée donnant dans la rue moldue. Il ne le faisait pratiquement jamais mais il aimait le faire en octobre pour voir ses décorations de ce que les moldus appelaient Halloween. Il était toujours amusé par ces représentation de vielles dames au nez crochu et à la verrue que les moldus avaient des sorcières. On était loin du canon de beauté que représentait sa sœur Ava. Un sourire aux lèvres en imaginant Ava vielle et moche, il s'arrêta devant la vitrine dePurge &Pionce Ltd "Arès Zabini, médicomage, empoissonnement par plantes et potions " lança-t-il d'un ton nonchalant à mannequin à la robe en nylon vert qui l'invita à passer à travers la vitrine. Il avait beau être 22 heures, le hall était bondé comme toujours. D'un geste de la baguette, il fit apparaitre sa robe verte de médicomage et se dirigea au troisième étage tout en observant un homme dont la tête avait été remplacé par une citrouille qui explosait à chaque fois qu'il parlait. A peine était il arrivé au 2ème étage qu'un filament doré sortit de sa baguette pour dessiner dans le ciel le chiffre 213. Le patient s'était donc réveillé, il fallait qu'il aille l’ausculter. Une fois arrivée devant la chambre, il tapota d'un geste de la baguette sur le numéro de la chambre et un parchemin avec le dossier du patient apparu

Citation :
Galaad Stomby, empoissonnement par potion "anti gueule de bois" périmée. Antitode procurée. Le patient est un habitué de l’hôpital suite à de nombreux comas éthyliques. Veiller à ce qu'il s'hydrate et lui procurer de l'antidote toutes les 4 heures

Ares, leva les yeux aux ciels. En voilà un qui avait vraisemblablement des problèmes à régler et qui ferait bien d'aller voir un psychomage pour éviter de prendre un abonnement à Sainte Mangouste.

Le jeune mulâtre frappa à la porte avant d'entrée et de s'avancer vers le le lit de son patient. "Monsieur vous m'entendez?"
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyMar 22 Oct 2019 - 23:05

ft. Ares Zabini

The boring would
warn you be careful

Le bruit des pas prit en ampleur, sans que Galaad le remarquât, plongé qu'il était dans ses pensées. Si bien qu'il sursauta violemment quand on toqua à sa porte. Ses dents se fermèrent sur l'intérieur de sa joue, et un léger goût de sang emplit sa bouche. La douleur en revanche mit du temps à venir, comme retardée par l'état de semi-léthargie dans lequel il baignait depuis son réveil. Mais ce ne fut pas sans une petite grimace endolorie qu'il accueillit le Médicomage qui entrait dans sa chambre.
Ce dernier était jeune, moins d'une dizaine d'années de plus que lui dans tous les cas. Ses traits inspirèrent à Galaad une animosité qu'il ne put s'expliquer immédiatement. Il était certain toutefois que la peau sombre du guérisseur n'avait rien à voir avec ce malaise. Car s'il avait beaucoup de défauts, notre sorcier en mousse n'était en aucun cas raciste. Non, son sentiment paraissait plus ancien, comme si le visage du Médicomage était associé à un mauvais souvenir.

- On se connait ? parvint-il à articuler d'une voix atrocement rauque. Une nouvelle grimace étira ses lèvres. Sa gorge le faisait souffrir. Son regard s'égara une fois de plus en direction du verre posé sur sa table de chevet. Puis sur les posters accrochés au mur. Il n'était plus aussi saoul que la veille, et avait plus ou moins appris de son erreur. Il n'allait donc pas se jeter sur la première boisson qu'on lui proposerait - même aussi appétissante que les shooters citrouille qu'il avait ingurgités la veille. Une méfiance qui n'avait pas vraiment lieu d'être dans un hôpital, mais l'esprit de Galaad était sans doute trop embrumé pour lui faire réaliser ce détail. Alors il déglutit, difficilement, sans que le peu de salive mêlée de sang qu'il avait dans la bouche ne parvienne pas à apaiser sa gorge en feu.

Son regard revint vers le Médicomage. Ses pommettes marquées et son menton volontaires ne lui étaient définitivement pas étrangers - et n'étaient pas désagréables à regarder, au demeurant. Ce qui rendait son animosité d'autant plus inexplicable. Peut-être le connaissait-il de Poudlard ? Le guérisseur était clairement plus âgé que lui, voire de l'âge de Selena ... Selena, mais bien sûr. Sa très chère grande sœur, si avide de rejoindre la précieuse communauté des Sang Purs, comptait bien en épouser un. Et si le nom du Médicomage lui échappait toujours, il était prêt à parier qu'il était un de ces sorciers que Selena couvait du regard dans l'espoir de pouvoir un jour entrer dans leur prestigieuse famille. Il ne lui restait plus qu'à prier pour qu'elle ne soit pas déjà trop rapprochée du séduisant guérisseur, sans quoi ce dernier ne manquerait pas de lui raconter les mésaventures de son petit frère.

- C'est à cause d'une potion que j'ai bue, se sentit obligé de préciser ce dernier, malgré sa gorge qui lui hurlait de se taire. Non sans peine, il se redressa dans son lit d'hôpital, un air un poil anxieux affiché sur le visage. Il avait beau s'en défendre, on lisait souvent en Galaad comme en un livre ouvert.  

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 340
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptySam 26 Oct 2019 - 15:14

Le médicomage Zabini se tenait à présent à côté du lit de son patient qu'il pu voir grimacer. Une grimace symbole de douleur que comme tout médicomage qui se respecte le jeune mulâtre avait clairement identifié. Le jeune homme semblait le connaître. Pourtant, il n'avait rien de familier. Est-il en train de délirer? Cela était surement probable entre l'alcool que le jeune homme avait ingurgité et la potion périmée qu'il avait avalée. Les deux ne faisaient pas bon remède et l'issue aurait pu être fatale si on avait pas donné à ce jeune homme une antidote dans les temps.  Le jeune homme fixait Ares avec une insistance qui le mit quelque peu mal à l'aise. Pourquoi le fixait-il ainsi?  La voix difficilement audible du jeune homme se fit encore entendre pour faire au médecin une révélation qui n'en était pas une. "Oui, Monsieur Stomby. Toutes les personnes qui sont dans ce service sont ici à cause d'une potion... ou d'une plante." La voix d'Arès était totalement calme. Peut-être qu'au fond de lui, il y avait un peu de moquerie mais c'était surtout très paternel. Il parlait comme il parlerait à un enfant. Toujours expliquer au patient pourquoi il est là. L'une des premières règles du médecin. Ares attrapa le verre d'eau qu'il tendit au jeune homme. "Vous devriez boire un peu.  Ensuite, je vais vous examiner avant de vous fournir une autre dose d'antidote d'accord." Les yeux plongés dans ceux de son patient qui le fixait, Arès ressentit une sensation étrange dans la poitrine. Il n'avait jamais ressenti ça qu'avec Sinistra à Poudlard puis récemment avec.... Octavius.  Le médicomage s'empressa de sortir cette pensée de sa tête. "Je ne crois pas que nous nous connaissons. Peut-être m'avez vous croisez dans un couloir. Apparemment vous êtes un habitué de la maison. Ou dans un couloir de Poudlard, mais je crois être quelque peu plus âgé que vous" dit-il en tendant à nouveau le verre d'eau à son patient.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptySam 2 Nov 2019 - 19:24

ft. Ares Zabini

Affection to rent
the age of the
understatement

La réponse du Médicomage à sa précision se voulait peut-être rassurante, ou simplement factuelle, mais Galaad ne put s'empêcher d'y distinguer une certaine condescendante. Ce qui n'était pas très surprenant venant d'une cible de Selena. Sa sœur aînée n'était pas folle, elle choisissait des sorciers ayant un caractère assez proche du sien. Suffisamment en tout cas pour faire tenir un mariage. Et cela n'était pas très difficile en tapant uniquement dans les Sangs Purs. Galaad détourna le regard, mais choisit de ne pas riposter. Sa gorge était de manière trop douloureuse pour émettre autre chose que des grognements inarticulés.
Comme en réponse à cette silencieuse constatation, un verre d'eau apparut sous son nez comme par magie - mais en réalité tendu par le Médicomage qui n'en avait de tout évidence pas fini avec lui. Sa méfiance persistait quelque peu, mais le sorcier à la peau sombre avait évoqué un antidote. Sans compter que son corps tout entier le suppliait de descendre ce verre d'eau plus vite encore que les shooters de la veille. Il haussa vaguement les épaules. Qui était-il après tout pour contredire un médecin ? Il se saisit vivement du verre et après un "merci" qu'il ne put qu'articuler, le descendit d'une traite.

Sa gorge lui parut aussitôt moins irritée, sa tête moins douloureuse, sa vision plus nette. Dire que ce verre était posé là depuis le début ... Il se sentit un peu stupide, mais essaya de ne rien en laissa paraître. Un rire, nettement moins rauque que les derniers sons qu'il avait pu émettre, lui échappa quand le Médicomage l'appela un habitué de la maison.
- Un habitué, c'est un grand mot. Disons que les problèmes me trouvent plus souvent que la plupart des autres sorciers. Et il se garda bien de préciser que la majorité de ces problèmes avaient un lien avec l'alcool et les soirées. Il décida aussi de taire ce qui pouvait les rapprocher. Moins le Médicomage le reliait à sa grande sœur, mieux il se porterait. D'autant qu'il devait reconnaître le bon goût de Selena : ce Sang Pur-là était plutôt mignon. Et après tout, c'était lui qui l'avait sous la main aujourd'hui.
- Il faudra que j'enlève ça pour que vous m'examiniez ? demanda-t-il en désignant la tenue d'hôpital qu'il portait. Son sourire un brin moqueur le trahissait à merveille, mais il en était tout à fait conscient. Si le Médicomage voulait jouer la carte de la condescendance, il n'était pas tombé sur le bon sorcier.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 340
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyMer 6 Nov 2019 - 21:38

Le médicomage était assez près de son patient pour sentir cette odeur d’alcool qui se dégageait de son haleine. Il avait vraiment dû forcer sur la boisson. Il espérait que cette odeur disparaitrait un peu avec l'eau. Ce ne fut pas le cas mais en tout cas cela lui avait permis de retrouver sa voix et c’était déjà une bonne chose. Enfin, peut-être pas car le jeune homme avait l’air particulièrement bavard. Arès estima ne pas avoir le devoir, en sa qualité de médicomage de répondre aux explications du jeune sorcier sur les ennuis qui semblaient le trouver constamment et le conduire à sainte mangouste. Arès avait simplement fait cette remarque pour apporter une potentielle réponse à la théorie selon laquelle ils se connaissaient. Et puis, la déontologie l’obligeait à se taire. Le jeune sorcier aurait envie de répondre que ce n’était pas les ennuis qui le trouvait mais bien lui qui les cherchait en sombrant dans l’alcool. Ne pas juger les patients  était cependant une règle fondamentale.  Il fallait donc mieux garder le silence.  Le jeune médicomage fut quelque peu déconcerté lorsque son patient lui demanda s’il devait retirer ses vêtements. Surtout que cela semblait plus comme une proposition que comme une question notamment du fait de ce sourire en quoi. Non, cela devait être une question. Une vraie question. Elle était légitime non ? C’était simplement cette attirance pour Octavius qui le perturbait et le faisait tout interpréter sur ses relations avec la gent masculine. C’est du moins ce qu’il se disait. Il fixa le jeune homme à nouveau. Il était charmant. Non Arès. Tu ne peux pas penser ça. Tu ne dois pas penser ça. C’est un homme et ton patient qui plus est. Mais la tentation, cette découverte qu’Arès était en train de faire de lui même pris rapidement le pas sur la raison. « Juste le haut. Cela suffira. Il faudra en effet que j’observe votre peau, pour voir si vous n’avez pas de réaction allergique avant de vous fournir un nouvel antidote».   Cela n’étais pas vrai. Il pouvait très bien l’observer sur les bras du jeune homme, le visage. Il n’avait pas besoin de voir plus de son corps mais l’idée était excitante. D’un geste de la baguette, il baissa les stores et verrouilla la porte.  Au fond, il espérait que le jeune homme retirerait plus que le haut.


Dernière édition par Ares Zabini le Mar 24 Déc 2019 - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptySam 23 Nov 2019 - 16:18

ft. Ares Zabini

Kiss me properly
And pull me apart

Galaad ne s'offusqua pas du silence qui répondit à ses explications. Ce qui ne lui ressemblait pas tout à fait. En temps normal, il se serait un tantinet vexé. Surtout si la personne en face de lui avait été le calme mais non moins dénué de jugement Médicomage Vacaresco. Toujours à lui faire la morale à demi-mots celui-là ... Mais ce n'était pas le cas aujourd'hui. En lieu et place de son habituel docteur se trouvait un jeune sorcier aux traits bien plus attirants. Et si la dignité de Galaad tendait à se perdre dans l'alcool, ce n'était pas le cas de ses instincts dragueurs.
Aussi la réponse du Médicomage à sa proposition de se dévêtir ne fit-elle qu'élargir son
sourire. Oh bien sûr, cela pouvait être purement professionnel, n'est-ce pas ? Non, répondirent les stores en se fermant, suivis de peu par le bruit de la serrure se verrouillant comme par magie. Selena serait furieuse. Savoir que son idiot de petit frère pouvait avoir plus de succès qu'elle auprès d'une de ses précieuses targets Sang Pur l'aurait fait vomir des crapauds. En être conscient rendait d'ailleurs la situation deux fois plus savoureuse pour le jeune sorcier. Il trouverait bien le moyen d'aller étaler sa réussite dans la face de sa grande sœur, à l'occasion. Juste pour graver à jamais dans sa mémoire la tête qu'elle ferait en l'apprenant.

- Comme ça, ça ira ? demanda-t-il de meilleur ton faussement innocent, juste après avoir retiré son inconfortable chemise de malade. Geste qui lui avait d'ailleurs arraché une petite grimace en réveillant moult courbatures. Ses excès le tueraient, un jour. Il n'avait pas besoin qu'on le lui répète pour en être parfaitement conscient. Et contrairement à ce que beaucoup pensaient, il n'avait pas décidé de l'ignorer ; il l'acceptait. Et vivrait avec aussi longtemps que son corps tiendrait le coup.
Il laissa le Médicomage prétendre l'examiner, ce qui ne manqua pas de faire revenir son sourire. Les autres Sang Purs auraient rougi de colère en voyant un des leurs s'abaisser à fricoter avec un homme. Leurs rigides doctrines ne laissaient guère de place à ce genre de fantaisies. Puis, jugeant que le jeu avait assez duré, Galaad se redressa et parvint à faire quelques pas hors de son lit. Il avait beau ne pas être très grand, il se sentait ainsi moins vulnérable que dans sa posture de malade. Il dut cependant prendre appui contre le mur pour tenir sa position, car la pièce tournait encore un peu autour de lui.

- Je ne connais toujours pas ton nom, du coup, exigea-t-il à demi-mots, sans se départir de son sourire. Quand on est torse nu dans une pièce sombre et fermée, on peut se permettre d'être un peu plus familier.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 340
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyMar 24 Déc 2019 - 16:41

Arès ne savait pas très bien à quel jeu il jouait. Il n’était absolument pas maitre de la situation. Comment, le jeune homme avait-il réussi à perturber autant son esprit ? Il venait de fermer les stores et verrouiller la porte pour administrer à son patient des soins qui n’étaient absolument pas professionnels. Si cela se découvrait, il serait renvoyé de l’hôpital. Jamais en temps normal il n’aurait fait ça. Mais il se sentait comme envouté. Il voyait clair dans les avances du jeune homme et il ne pouvait y résister. Il avait besoin de laisser aller cette attirance si longtemps refoulée. Le fait d’avouer à sa sœur ce qu’il ressentait pour Octavius avait eu un effet libérateur. Depuis, il se surprenait à observer les courbes masculines. Il y avait chez ce patient quelque chose de séduisant. Très séduisant même, pensa-t-il lorsque ce dernier retira sa chemise.  Il laissa échapper un sourire, alors que le jeune patient lui demandait si comme cela ça irait. C’était parfait. Juste parfait. Il se pinçait les lèvres pour retenir son envie de l’embrasser.  Il posa l’une de ses mains froide sur le torse du jeune homme, la laissant glisser en même temps qu’il l’éclairait avec sa baguette qui le frôlait. Il n’y avait aucune trace de réaction allergique.« Très bien. Parfait».   Il avait fini de l’ausculter, et pourtant il avait laisser sa main sur le torse du jeune homme qui semblait apprécier autant que lui ce moment.  Lorsque celui-ci se redressa pour faire quelques pas hors du lit, le jeune médicomage ne manqua pas d’observer la bosse qui s’était formée dans son pantalon.  Ils étaient donc à égalité sur ce point.  Il le regarda marcher.

« Arès, Arès Zabini» dit-il en s’approchant de lui, avant d’attraper le doigt du jeune homme et de le placer sur son badge. Il se tenait à présent à quelques centimètres du jeune homme. « C’est écrit sur mon badge.... peut-être que c’est plus grave que ce que je pensais. Peut-être devrais-je te garder en observation un peu plus longtemps.» d’un geste de la baguette, sans s’écarter du jeune homme, il fit apparaître une fiole contenant l’antidote dont le jeune homme avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyMar 4 Fév 2020 - 0:21

ft. Ares Zabini

The boring would
warn you be careful

Un frisson parcourut l'échine de Galaad lorsque la main glaciale du Médicomage effleura son torse. Aussi froide que le métal du lit qu'il venait de quitter. Mais loin de lui l'idée de se plaindre. Une fois n'était pas coutume, son séjour à Sainte Mangouste allait peut-être se terminer de manière plus agréable que par un sermon de Vacaresco - ou tout autre infirmière trop bien intentionnée. Le jeune sorcier ne s'entendait décidément pas avec les gens qui lui voulaient du bien. Sans doute préférait-il les manières de ce Sang Pur, qui s'intéressait plus à son physique qu'à sa santé. Un comble, pour un Médicomage, songea-t-il un instant, avant que le métisse ne s'approche de lui, faisant disparaitre majorité de ses pensées de son esprit. Pour que seule demeure une agréable chaleur dans son bas ventre.

- Hem, je ne dois pas encore voir très clair, plaisanta-t-il en réalisant que le nom du Médicomage était effectivement sur son badge depuis le début. Le genre de détail qui pouvait vite lui échapper, face à un joli minois. Et ce, même sobre et en bonne santé ... ce qui n'était pas souvent le cas, avouons-le. C'était donc un Zabini qu'il était en train de voler à sa sœur. Oh, comme l'idée était plaisante. Presque autant que la situation présente. Peut-être que tu n'as pas très bien fait ton examen, suggéra-t-il avec un sourire en biais. Il n'aurait pas rechigné à sentir à nouveau ces doigts froids sur sa peau nue.

Une fiole, probablement d'antidote, était apparue dans la main du Sang Pur. Avec une habilité dont il fut le premier surpris, Galaad s'en saisit et la posa sur la table de chevet, à côté de lui. Il se sentait bien mieux, et en avait assez des remèdes.
- Ce serait bête que je sois guéri trop vite, tu ne crois pas ? murmura-t-il, un rien enjôleur, tandis que ses doigts venaient pensivement caresser la joue d'Arès, suivant la ligne de mâchoire pour remonter vers ses lèvres. Leurs visages n'étaient plus séparés que par quelques centimètres. Qui se transformèrent en millimètres, pour disparaître enfin lorsque Galaad se pencha pour embrasser le sorcier. Sa joie futile de rendre Selena jalouse s'envolait, remplacée par le désir de profiter de l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 340
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyDim 5 Avr 2020 - 16:07

Les jeux de l'amour et du hasard? Les liaisons dangereuses? mémoires d'un jeune homme rangé? Autant de titres qui pourraient illustrer la scène qui se déroulait dans la chambre close de cet hôpital. Arès Zabini avait perdu tout contrôle de la situation pour les beaux yeux et le sourire ravageur d'un patient. Il n'avait qu'une seule envie, pouvoir arrêter le temps et profiter de l'instant présent. Il voulait laisser aller tout son corps aux baisers de ce bel inconnu. Il ignorait tout de lui et pourtant il était attiré vers lui comme un homme l'était vers une sirène. Comme s'il avait bu de cette potion si dangereuse qu'est le philtre d'amour.  L'envoutement était si puissant qu'il entendit à peine les paroles du jeune homme qui insinuait qu'il avait mal fait son examen.  N'importe qui d'autres l'aurait dit, même sur un ton du jeu comme celui-ci, cela aurait mis le jeune sorcier africain hors de lui.  Pourtant cette phrase ne fît à cet instant aucun effet sur le jeune mulâtre. La seule chose qu'il ressentait c'était le désir brulant de poser ses lèvres sur les siennes. Le désir brulant d'être son détraqueur et d'aspirer, le temps d'un baiser, son âme. En moins de temps qu'il en fallait pour prononcer un sortilège d'attraction, il était passé du rêve à la réalité. Une décharge électrique, semblable à un sortilège, parcouru tout son corps. Il aurait aimé que cet instant ne s'arrête jamais.  Il se sentait vivant, entier. Comment avait-il pu vivre si longtemps loin des baisers des hommes. Il était évident qu'ils lui faisaient un tout autre effet que ceux des femmes. Arès ferma les yeux, profitant de l'instant présent, laissant sa main glisser le long du torse de son patient. N'y avait-il pas de l'antidote dans ses baisers? Il avait envie de le posséder. De devenir sa drogue. De devenir son alcool. Il voulait que le jeune homme dépende de lui, comme lui dépendait d'Octavius.  Que voulait-il en fait? N'était-ce pas plutôt lui qui cherchait une antidote à son chagrin d'amour, un remède à sa peine, en s'abreuvant de ses baisers endiablés. N'était-ce pas le médicomage qui venait de faire de son patient son médicament?

Lorsque leurs lèvres se quittèrent, Arès resta quelques temps troublés. Il ne savait pas quoi penser. Etait-il allé trop loin?Allait-il être viré? Non, ce n'était pas lui. Il n'avait rien fait. C'était ce patient qui l'avait embrassé. Repensant à la phrase prononcée par le jeune homme, il finit par récupérer la potion sur la table de chevet. « Et cela serait dommage que tu ne guérisses plus du tout. » dit-il en la redonnant au jeune homme. Posant sa main contre la sienne pour lui remettre la potion avant de s'avancer à son tour contre ses lèvres pour lui offrir à son tour un baiser. Plus bref mais sincère. « Si tu ne guéris pas, je n'aurais plus le plaisir de faire ça. » dit-il avant de se reculer et d'observer le jeune homme à qu'il ordonna de prendre l'antidote.« A prendre trois fois par jour, pendant trois jours.  Je ne quitterai pas cette pièce tant que tu n'auras pas pris la première » ajouta-t-il en s'asseyant sur une chaise espérant qu'aucun filament doré ne sorte de sa baguette pour l'appeler ailleurs et surtout que le jeune homme tarde encore quelques instants avant de boire cette antidote.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyMar 7 Avr 2020 - 0:15

ft. Ares Zabini

Kiss me properly
And pull me apart

Ce ne devait être qu'un jeu. Une manière de plus de rendre folle Selena. Mais comme souvent dans sa vie, Galaad avait laissé les choses déraper. Il ne le réalisait pas, bien sûr. Il était trop occupé à savourer ce baiser. Comme après chacune de ces nombreuses soirées où, de péripéties en péripéties, il terminait entre des draps inconnus. Sa manière de renverser la fortune était cette fois inédite. Mais ne l'était-elle pas un petit peu à chaque fois ? Oh, il n'avait pas l'esprit à y réfléchir. A vrai dire, il n'avait plus l'esprit nulle part ailleurs qu'en l'instant présent, en ce baiser volé entre deux antidotes.
Et à mesure que la situation lui échappait, il oubliait que c'était un Zabini qui partageait son étreinte. Que tout ce petit jeu avait pour but de blesser une autre personne. Mais ce moment hors du temps fut finalement de courte durée. Arès se recula, insista pour qu'il prenne son antidote. Galaad accéda à sa requête de mauvaise grâce, en attrapant la fiole du bout des doigts. Il l'aurait bien laissée se briser sur le sol, tant il craignait que la potion n'effaçât la douce ébriété qui se dégageait de la pièce. Mais cela aurait signifié que son médecin serait parti en préparer une autre, et ça ... ce n'était pas une option. Le jeune sorcier était passé suffisamment de fois entre les murs de Sainte Mangouste pour savoir que les Médicomages ne passaient qu'en coup de vent. A peine arrivés, déjà happés par un autre cas, un autre patient. Aussi profita-t-il du second baiser offert par Arès en tout connaissance de cause.

Arès poursuivit ses explications en lui indiquant la posologie de l'antidote. Une posologie que son patient ne suivrait bien sûr jamais. Comme d'habitude. Son ton professionnel arracha à Galaad une petite moue dépitée, que la remarque qui avait précédé ne parvint pas à atténuer. La magie de l'instant commençait déjà à se dissiper. Il n'était pas inquiet pour autant. Personne n'avait jamais eu de souci pour avoir embrassé un médecin. Pas vrai ?
- Si tu insistes ... murmura-t-il en descendant l'antidote d'une traite. Voilà, c'est fait, ajoutait toute son attitude. Et s'ils reprenaient où ils s'en étaient arrêté ? Mais avec la potion s'étaient envolé ses espoirs de voir Arès rester plus longtemps avec lui. Bien sûr, le devoir devait l'appeler ailleurs. Ce n'était pas vraiment grave. Juste un peu ... décevant. Ou du moins essayait-il de s'en convaincre.
- Moi aussi j'aurais ... beaucoup de plaisir à remettre ça. Si tu me dis où te trouver, proposa-t-il avec un sourire, tout en esquissant quelques pas en direction de la chaise sur laquelle s'était installé Arès.

Une façon peu subtile de demander une adresse. Et pas forcément la manière la plus sûre de procéder lorsqu'on souhaite revoir quelqu'un. Mais Galaad n'avait pas pour habitude de laisser son adresse. Déjà parce qu'il n'en avait pas toujours une. Ou qu'elle changeait souvent, en tout cas. Et puis surtout, parce qu'il préférait débarquer chez quelqu'un à l'improviste que l'inverse. Il n'aimait pas l'idée de pouvoir être retrouvé facilement. C'était comme si cette situation posait sur son cou une chaîne invisible mais pesante, refermée en quelques mots mais impossible à défaire.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 340
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyDim 12 Avr 2020 - 16:23

Assis sur sa chaise, Arès fixait son patient, l’intimant de boire son antidote. Le médicomage en lui était déterminé à voir le jeune sorcier avaler sa potion. L’homme rêvait qu’il ne le fasse pas. Il voulait prolonger cet instant de complicité qui les unissait. Il savait qu’il pourrait probablement revoir ce beau patient en dehors de cet hôpital mais il fallait avouer que l’embrasser dans cette chambre alors qu’il était supposé simplement le soigner donnait un gout encore plus savoureux à ses baisers. L’interdit ne fait-il pas qu’exciter davantage ? En se pinçant les lèvres, pour retenir l’envie de se lever et de plaquer le patient contre le lit pour unir plus que leurs lèvres,  Arès dévisageait son patient.  Il était d’une beauté qu’il n’avait vue que chez peu d’hommes. Alors qu’il se plaisait à admirer son corps, l’image d’Octavius traversa son esprit. Il repensa avec amertume à leur premier baiser. Pourquoi venait-il tel un fantôme hanter cette chambre dans ce moment si joyeux. Pourquoi le torturait-il autant ?  Pourquoi venait-il enlever la magie de ce moment ? Il ne parvint à chasser l’image de son ex de son esprit que lorsque le patient rompit le silence pour accepter de boire la potion. Nooooon, le bois pas voulait-il crier mais aucun son ne sortit de se bouche ? Etait-ce à cause d’Octavius ? Etait-ce sa conscience professionnelle ?

Galaad avait bu l’antidote. c’était donc la fin. Tout allait se terminer comme ça ? Encore plus rapidement qu’entre Octavius et lui ? Cette idée l’attristait mais la proposition du jeune homme de lui laisser son adresse lui laissa de l’espoir. Il le gratifia d’un sourire avant de l’embrasser à nouveau « J’habite sur le chemin de traverse, au dessus du magasin « potions et remèdes », quand je ne reste pas dormir à l’hôpital. » dit-il sans se méfier le moins du monde.  Il espérait que son patient vienne le rejoindre pour une nuit ou plusieurs dans son appartement.  « J’ai ton adresse aussi sur ton dossier.  Ne devrais-je pas venir m’assurer que tu prennes tes antidotes ? » dit-il  en plongeant son regard dans le sien « Ou peut-être ne devrait-tu pas les prendre, pour revenir ici. » dit-il en rigolant.


Dernière édition par Ares Zabini le Dim 19 Avr 2020 - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyVen 17 Avr 2020 - 16:51

ft. Ares Zabini

Affection to rent
the age of the
understatement

Proposer à Arès de lui laisser son adresse permit à Galaad d'obtenir un sourire et un nouveau baiser. Un baiser qui sonnait comme une promesse, celle de conclure ce qu'ils avaient si bien commencé. Voilà qui était plus agréable que les conseils médicaux qu'Arès pouvait lui prodiguer ! Galaad écouta donc attentivement la réponse du Médicomage ; ce genre d'information était de toute manière de celles qu'il n'oubliait pas.
- Alors je croise les doigts pour que tu sois là quand je viendrai te voir, murmura-t-il à son oreille. Un murmure qui sonnait comme une promesse - et qu'il comptait bien honorer.
Ce petit jeu de flirt lui plaisait beaucoup. Il l'amusait même tellement qu'il ne songea pas à demander si l'appartement d'Arès pouvait abriter une autre personne - sa sœur par exemple, puisque c'était juste au-dessus de sa boutique ... et sur qui il aurait été dommage de tomber alors qu'il cherchait à revoir le frère. Mais après tout, les Zabini devaient être bien assez fortunés pour se payer un logement chacun. On parlait tout de même d'une célèbre famille Sang Pur, pas de Weasleys.

Galaad eut un petit rire en entendant Arès évoquer son adresse. Son dossier à Sainte Mangouste était assez vieux pour que l'adresse qu'il avait indiqué à cette époque soit depuis bien longtemps devenue obsolète. Loin de lui l'idée de la changer : déjà parce qu'il détestait devoir faire ce genre de paperasse, mais aussi parce que cela pouvait permettre à quelques factures de se perdre en chemin. Oh bien sûr, la magie avait ses moyens pour vous retrouver où que vous soyez ... surtout si vous deviez de l'argent à des sorciers.
- Je serais toi, je ne compterai pas trop sur cette adresse-là. Mais ne t'inquiète pas, je prendrai assez bien mon antidote pour être en pleine forme la prochaine fois que nous nous verrons, promit-il.
Il assortit sa promesse d'un nouveau baiser, qui lui fit regretter que cette future rencontre ne soit pas plus proche. Mais qu'espérait-il, qu'un Médicomage s'attarderait dans sa chambre, juste pour ses beaux yeux ? Ce n'était pas passé loin, certes. Mais il se doutait bien qu'il lui faudrait un peu de patience pour pouvoir obtenir d'Arès tout ce qu'il en désirait.

- J'espère que tu comptes me laisser sortir, sinon je serai obligé de m'enfuir sans autorisation, plaisanta-t-il. Ce n'était pas vraiment une blague, cela dit. La moitié de ses sorties de Sainte Mangouste s'étaient faite sans l'approbation d'un Médicomage. Rester coincé dans un lit d'hôpital était d'un ennui ... Bien souvent, Galaad préférait se faire la belle avant que les soignants soient du même avis que lui. Ce qui expliquait sans aucun doute les soupirs et regards blasés qu'il les voyait s'échanger lorsqu'il revenait se faire soigner, quelques mois - ou semaines - plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 340
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares EmptyLun 20 Avr 2020 - 0:19

Aucun des deux jeunes sorciers ne semblait vouloir mettre fin à cet examen clinique qui n’en était plus un, chaque échange se ponctuant par un nouveau baiser. S’il aurait aimé rester plus longtemps en compagnie de Galaad, Arès savait qu’il devait à présent quitter cette chambre. Il avait passé bien plus de temps que nécessaire avec ce patient et cela risquait d’éveiller tous les soupçons. Par ailleurs, d’autres patients avaient sûrement besoin de lui, et il ne pouvait pas prendre le risque de mettre en danger la vie d’un patient pour satisfaire ses désirs personnels. Cela serait contraire au serment d’Apollon.  Les murmures du jeune homme à son oreille sonnaient comme une douce mélodie, celle du bonheur. Il avait hâte de pouvoir le revoir. Il espérait vivement que le jeune homme ne tarderait pas à honorer sa promesse. Etait-il un homme de parole ?  Il n’en savait rien Que savait-il de lui ?  Rien, si ce n’est ce qui était dans ce dossier médical. Rien de très glorieux en tout cas. Ce jeune homme devait souffrir pour avoir besoin de se mettre toujours dans des états aussi pathétique et finir souvent dans cet hôpital. Peut-être devait-il consulter un psychomage ?  Cette idée plaisait à Arès, s’il se faisait suivre par un psychomage ici, il viendrait souvent. Mais pouvait-il vraiment le lui suggérer sans le vexer ? Il ne voulait pas que le jeune homme imagine qu’il le pensait fou. Loin de là.  Un filament doré sorti à nouveau de sa baguette pour dessiner les chiffres 222, mettant fin aux interrogations du médicomage.

«Le devoir m’appelle. Mais, je serai en congés après-demain »dit-il en guise d’invitation avant de lui offrir un nouveau baiser. Un baiser d’au revoir, rapide car il était pressé mais tout de même assez pour en profiter dignement.  Complètement troublé par la situation, il aurait quitté la pièce sans remettre au jeune homme le précieux sésame qui lui permettrait de quitter l’hôpital si ce dernier, tellement habitué des lieux, ne lui l’avait pas demandé.   D’un geste de la baguette, il fît apparaître le formulaire qu’il signa.

«Je compte sur toi pour prendre tes antidotes correctement. Tiens! »dit-il en lui remettant le fameux formulaire. « Je pensais que ce formulaire serait une excuse pour revenir te voir après avoir vu le patient de la chambre 222, mais si tu étais prêt à partir sans, autant te le remettre» mentit-il pour ne pas laisser paraître que troublé par la situation, il n’avait pas pensé à délivrer ce document mais aussi pour lui signifier encore une fois, ce désir ardent de le revoir.  Désir qu’il matérialisa une fois de plus avec un dernier dernier baiser avant de quitter, à contre cœur la pièce pour se diriger, porté par l’allégresse de cet instant inattendu, vers la chambre 222.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




The age of the understatement ▬ PV Ares Empty
MessageSujet: Re: The age of the understatement ▬ PV Ares The age of the understatement ▬ PV Ares Empty

Revenir en haut Aller en bas

The age of the understatement ▬ PV Ares

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-