GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 251
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptySam 16 Nov 2019 - 19:36

soirée caritative à la vermentino art gallery

A little party
never killed nobody

Galaad n'avait clairement pas la tête d'un amateur d'art. Ni ce soir, ni jamais. Il suffisait de le comparer aux autres sorciers présents pour ne pas en douter. Mais la promesse d'alcool gratuit, de buffet à volonté et d'occasions de sociabiliser l'avaient poussé à faire un petit effort pour se fondre dans la masse. C'est pourquoi il avait ressorti de son placard la tenue la plus élégante que lui ait jamais dégoté ses sœurs - probablement à l'occasion d'un bal, mais il n'en était même plus sûr - pour tenter d'égaler l'élégance de celle qui serait ce soir à son bras. Sans grand succès.

C'était donc avec son costume à demi froissé qu'il avait accueilli Wilda. Aucun malentendu : ils n'y allaient pas en couple, mais bien en amis décidés à piller sans vergogne le champibulle de la belle société londonienne. C'était du moins ce qu'il pensait, jusqu'à ce sa compagne du soir décide, à peine entrée dans la galerie d'art de poser sa tête sur son épaule comme une parfaite petite amoureuse. Galaad connaissait assez bien Wilda pour savoir qu'elle se moquait autant de lui que du serveur en agissant de la sorte, c'est pourquoi il offrit à l'un comme à l'autre son plus beau sourire, avant de taper allègrement dans l'alcool proposé.

- J'aime beaucoup ta robe au fait, susurra-t-il à l'oreille de sa compagne du soir. Tout à fait dans mes couleurs, ça me rappelle Poudlard. Il savait bien que Wilda faisait en vérité hommage à sa nouvelle équipe de Quidditch et non à son ancienne maison, mais le petit tacle était mérité. D'autant qu'avec ses entraînements, il voyait de moins en moins la jeune femme. Raison de plus pour accepter son invitation ce soir. Sa coupe déjà finie, il leva les yeux sur les sorciers qui l'entouraient, regrettant de n'y voir aucune tête connu. Un rappel de plus qu'il ne faisait pas partie de ce monde-là - à son grand bonheur, d'ailleurs.
- Bon, il va me falloir plus d'alcool que ça pour supporter tous ces coincés, se plaignit-il à sa cavalière, d'une voix sans doute un peu trop forte.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Anonymous

Invité

Invité


The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptyMar 19 Nov 2019 - 13:12

S'évader de Poudlard pour se rendre chez Honeydukes ? Hors de Question. S'évader de Poudlard pour un vernissage ? Envisageable. Il fallait dire que la demoiselle pouvait aller loin pour étendre ses horizons artistiques et cela pouvait malheureusement passer par l'illégalité des choses. Que dire de plus ?
Les occasions de s'évader de Poudlard tout un week-end pour se rendre à un vernissage, en toute légalité, était incongrue et rare, mais il semblait que cette fois-ci, c'était possible, et en famille en plus de cela. Autant dire qu'elle avait sauter sur l'occasion et avait accepté à la place d'Elmyr. C'était donc ainsi qu'elle s'était retrouvée au milieu d'oeuvres d'art plus belles les unes que les autres au bras de son jumeau, vêtue d'une robe bleu pastel qu'elle détestait déjà après n'avoir passé qu'une petite heure à la porter. Mais ainsi était-il, il fallait tout d'abord faire honneur à ses frères, à ses parents, puis elle remettrait en question cette tradition de porter des robe pour se rendre à un vernissage. Pourquoi pas un pantalon ? Une de ces jolies pièces qu'elle avait vue sur des moldues au pays.

Les paroles de ses aînés la sortirent de ses pensées peu en rapport avec son excitation présente à être dans une galerie d'art. Si les jumeaux étaient tout deux de fins artistes, Rhian, lui, voulait déjà fuir en courant utilisant le prétexte de ses prochaines fiançailles, elle pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert et le soupçonnait de les avoir emmener pour passer le temps. Un sourire sur le visage, la jeune fille ne releva la remarque insensée de son jumeau sur la célébrité d'un peintre anglais que par un regard ironique. « Je dois t'avouer que les tableaux sorciers ne sont pas ma spécialité, mais j'ouvrirai l'oeil Rhian. » fit la jeune fille préoccupé par le fait que cette toile qu'ils prendraient du temps à choisir ne serait jamais affichée, uniquement pour le fait qu'elle soit anglaise. Décidément cette famille, si elle l'aimait plus que tout, la désespérait quelque peu. Comment pouvait-on critiquer aussi bien les anglais, alors que la famille Cadfrawd avait depuis bien longtemps laissé l'envie de se dire Sang-Pur passer au-dessus du fait de rester Gallois pure souche ? Elle-même ne le savait pas. « Em', viens par là ! Il y a des petits fours... » chuchota-t-elle à l'oreille de son jumeau en lui désignant discrètement le plateau posé à l'écart de la foule. D'abord : se rassasier, ensuite : ils pourraient choisir correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Gardenia E. Powell

Gardenia E. Powell


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 844
| AVATARS / CRÉDITS : Chloe Norgaard ღ (c)skywalkers
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptyMar 19 Nov 2019 - 13:45

Evan Talbott était le nom du sauveur de la jeune femme en cette soirée de Novembre. En effet, depuis la naissance d'Aedhan, elle n'avait que guère de temps pour elle et le besoin de s'évader le temps d'une soirée s'était fait de plus en plus pressant. L'appartement d'Hyde Park ayant été loué et Moran pouvant se permettre de passer moins de temps à travailler au Pub, ils avaient fait un échange pour la semaine : il aurait son jeudi soir et elle, irait à la Galerie tandis qu'il garderait Aedhan pour une belle soirée père-fils. Evan lui avait proposé de la sortir, comme une vielle amie qu'il sortait de la Clinique Oswald pour une promenade, et avait fait appuie de son échange auprès de son époux. Autrement dire, qu'elle avait remporté la victoire.

La blonde avait tout fait pour ne pas faire honte à son ami et avait sortie sa plus belle robe aux couleurs de son ancienne maison pour l'occasion. Il fallait dire qu'elle n'avait plus été à des évènement de ce genre depuis qu'elle avait accouchée et qu'elle tentait de récupérer sa ligne depuis le début de l'été en aidant Wilda à garder la sienne pour les Harpies. Lorsque son cavalier de la soirée vînt frapper à sa porte, elle embrassa son fils tendrement sur le front ainsi que son mari qui s'endormait presque avec le petit dans les bras, allongé dans le canapé. « Et bien jeune homme ! Vous êtes ravissant ce soir ! » dit-elle en fermant la porte. Il fallait dire qu'elle avait de la chance d'être si bien accompagné, elle espérait simplement ne pas croiser Wilda qui était tout sauf discrète à l'égard des sentiments qu'elle éprouvait pour le jeune Talbott.

Entrant tout deux dans la Galerie, la blonde subit un léger choc. Wilda et... ? Un inconnu au bataillon. Bras dessus bras dessous en train de dire des mièvreries ? Saluant rapidement l'hôtesse de la soirée, la jeune femme tenta de distraire son cavalier le temps que le problème aille se perdre dans la foule. « Hey ! Ce serait pas un chanteur avec une certaine renommé là-bas ? » dit-elle faussement intéressée avant de s'emparer de deux coupes de champagne. « On trinque ? » fit-elle en lui tendant une coupe.

______________________________
head in the dust ♒︎ We must let go of the life we have planned, so as to accept the one that is waiting for us. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptySam 23 Nov 2019 - 14:57

Bien présentable en compagnie de Warren, ce dernier était tombé sur son directeur de projet au Ministère et parlait, vraisemblablement d'une manière passionnée des vins sorciers importés de la communauté sorcière d'Espagne du sud. Sinistra, qui malgré un sourire éclatant, s'ennuyait ferme. Warren et le vin, c'était un credo. Et il parlait encore et encore - ce goût boisé ! - pour ajouter ensuite, - cette texture ! - vraiment, son époux en faisait des tonnes mais le vin était une passion développée trop tôt, à ses yeux, par son père. La sorcière, devant une énième exclamation, serra l'avant-bras du Travers imperceptiblement et s'immisça dans la conversation pour dire paisiblement : « Parlant de vin, je vais t'en chercher une coupe, mon chéri ». Elle lui embrassa la joue et bien avant qu'il ne puisse répondre, Sinistra s'évapora.
Elle se promena au milieu de la plèbe comme une fille de général à Athènes, pour arriver finalement devant un buffet duquel elle prit délicatement un petit-four pour le grignotter. Warren n'allait certainement pas la revoir avant un bon moment, uniquement lorsqu'elle serait lassée de se promener comme une malpropre autour de la nourriture. Elle saisit au passage ce qu'elle avait promis à son époux et en siffla une longue gorgée qui lui piqua la gorge. La mannoise fit un commentaire désobligeant sur la qualité du breuvage sans toutefois poser son verre. Ses yeux noisettes se promenaient sur la foule en quête d'une personne intéressante à alpaguer. Et fort justement, Octavius Martens choisi cet instant pour entrer, sans le vouloir dans son champ de vision. Cachée derrière son air ennuyé, Sinistra s'occupa de le détailler paisiblement en attendant qu'il la remarque à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 567
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptyMer 4 Déc 2019 - 20:25

Le champibulle était de qualité, il fallait le concéder, les italiens savaient traiter leurs invités avec classe. La jeune femme fermie brièvement les yeux en savourant les bulles qui ravissait ses papilles. Elle fut tirée de son moment d’appréciation lorsque son cavalier lui susurra quelques mots à l’oreille, son souffle la faisant frissonner légèrement. Alors que Wilda faisait déjà danser ses sourcils suggestivement à la mention de sa robe, elle changea rapidement de cap lorsqu’elle comprit qu’il l’appréciait pour son appartenance aux couleurs des vipères. « Tu te trompes de tons mon cher, jamais je n’afficherais les couleurs d’une si piètre équipe que la tienne » le nargua-t-elle en réponse en suggérant les performances déficientes des Serpentard au Quidditch, ce qui n’était pas tout à fait faux. Les Serdaigles leurs avaient ravis la coupe les deux dernières années, non sans leur donner une belle râclée, cependant, son commentaire se voulait plus un clin d’œil à leur ancienne rivalité de jeunesse qu’une invitation à lancer les hostilités.

La sorcière rigola lorsque Galaad lança une pique, bien trop fort, à la composition de l’assemblée et, en réponse, l’entraina par la main vers le bar. « Je suis bien d’accord, c’n’est pas avec ces coupettes à moitié remplies qu’on va faire lever les passions! Alors, je t’offre un Whisky vieilli chauffé au souffle de Magyar ou alors, hmmm, un cognac de confection gobeline? » lui demanda-t-elle en tentant de se rappeler les alcools les plus fancy qu’elle avait pu observer lors d’un séjour chez les Flint. « J’t’e promet une soirée dont on ne se rappellera pas pour me faire pardonner ma récente sagesse…». Wilda savait qu’elle avait négligé son ami ces derniers temps - Quidditch obligeait – et elle se sentait un peu coupable, car elle appréciait beaucoup le jeune homme et savait qu’il pouvait avoir l’alcool un peu amer par moment de solitude. C’était d’ailleurs ainsi qu’ils s’étaient retrouvés, à boire désenchantés dans un bar. Alors que le cœur de la brunette s’était lentement recollé, elle se doutait que le mal être de Galaad prenait source plus profondément.



______________________________
HARPIES DE HOLLYHEAD
L'art de lancer des souaffles dans des trous ▬ quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch  quidditch  quidditch  quidditch  quidditch
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptySam 4 Jan 2020 - 18:50

Pour l’italienne, la soirée progressait à une vitesse folle. Elle n’avait pas assez de temps à accorder à chacun alors elle se laissait porter. Elle évoluait dans une soirée qui, peu à peu, commençait à lui échapper. La jeune femme avait beau tendre les bras, elle ne parvenait plus à saisir ce pour quoi elle avait travaillé pendant des mois. Même dans ses estimations les plus généreuses et exagérées, la jeune femme n’avait pas imaginé qu’autant de monde ne fasse le déplacement, d’autant plus dans une galerie d’art qui, d’ordinaire, affichait une grande majorité d’œuvres moldus. L’italienne se redonna du courage à coup de vin blanc, avant de continuer sa folle danse parmi ses convives.

C’est à ce moment qu’Octavius Martens entra dans la galerie. Claudia le dévisagea, accompagnant son geste d’un grand sourire – il a finalement pu se libérer ! « Ah tu as pu venir, je suis contente que tu sois là. » dit-elle quelque peu naïvement. La jeune femme était loin de se douter que son ami lui avait menti pour ne pas l’aider à mettre en place la galerie, bien au contraire. Elle croyait à ses mensonges de tout son être, et elle lui adressa un nouveau sourire, chaleureux cette fois, « encore merci pour le discours » lui lança-t-elle alors qu’il s’éloigna pour profiter de la soirée.

La soirée suviait son rythme. Après avoir salué les derniers arrivants et rechargé les buffets en petits fours, la jeune femme prit place au fond de la pièce, s’aventurant sur une estrade surélevée d’à peine dix centimètres. D’un geste élégant mais cliché, Claudia vint frapper doucement son verre à l’aide d’une cuillère. « Hum, excusez-moi » , commença-t-elle, son accent à couper au couteau annonçant la couleur du discours à venir.  « Je aimerais porter un toast au Ministère de la Magie, sans qui cette soirée n’aurait pas été possible » . Elle leva alors son verre vers la foule, semblant viser au loin quelque personne du ministère et ce bien qu’elle n’en connaisse aucun. « Malgré les temps troublés que nous vivons, il est important de ne pas sombrer dans l’individualisme et l’égoïsme. Je pense que nous devons rester dignes et la main tendue vers autrui, vers ceux qui sont dans le besoin. Les enfants victimes de cette guerre porteront à jamais les traces de ce conflit, et c’est notre devoir de les accompagner dans des étapes qu’aucun enfant ne devrait vivre » . A ces mots, l’italienne leva son verre pour trinquer à « la bonne cause », avant de descendre de l’estrade pour retrouver sa place parmi les convives. Si elle se débrouillait avec la langue de Shakespeare, elle avait cependant eu besoin d’aide pour ce discours, et heureusement, sans quoi sa brève intervention aurait ressemblé au cafouillage approximatif d’un enfant de dix ans.
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptyLun 6 Jan 2020 - 10:44

« Possible de servir le deuxième un peu plus Irish et un peu moins Gold ? » Anselmus proposa-t-il au serveur derrière le bar qui disposa avec la complicité d'un bon professionnel. Soucieux de préserver l’intégrité de ses cocktails plutôt que la bonne société anglaise de la moindre salissure tandis qu'il revenait sur ses pas pour retrouver Kim, son regard était rivé sur son parcours et n’accrocha aucun visage familier. Ses oreilles par contre continuaient à glaner des bribes de conversations (« Uniquement s’il y a un peintre reconnu … enfin si ça existe dans ce pays … »). Spud avait suffisamment longtemps traîné sa cape dans ce petit monde pour apprendre que certains ne manquaient jamais la moindre occasion de faire valoir leur supériorité, comment s’étonner ensuite que la communauté aille si mal ?

Un petit mouvement de foule, tandis que l’hôtesse montait sur l’estrade en réunissant autour d’elle l’attention de ses invités, bloqua bientôt le passage du neutron libre. Celui-ci se trouva alors contraint d’imiter ses pairs pour écouter le discours de la sorcière qu’il s’était égaré à confondre avec le catering à son arrivée. Son accent méditerranéen était plus charmant que le sifflement des persiflages et lui décrocha un fin sourire à son insu. Il lui trouvait une rare sincérité peut-être à cause de son accent justement qui donnait un petit air enfantin à la maturité de ses traits. Le sorcier n’applaudit pourtant pas comme il tenait un verre d’alcool dans chaque main, une position finalement très représentative de celle joyeusement attentiste qu’il occupait dans leur monde agité de conflits. Lorsque la foule compacte se dissipa à nouveau, il fronça les sourcils en réalisant qu’il avait perdu son chemin. La galerie n’était pas très grande mais les cordons de sorciers réunis lui donnaient l’allure d’un labyrinthe. Anselmus resta un peu bête, ici planté, à se faire juger par ceux et celles qui s’ennuyaient suffisamment pour remarquer sa présence. Il passait au mieux pour un triste éconduit et au pire pour un sombre ivrogne.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptyMer 8 Jan 2020 - 18:53

De retour parmi la foule, l’italienne chercha à disparaître, à se perdre parmi les autres, à devenir une goutte dans cette marée humaine. Claudia ne faisait pas partie de ces gens qui se réjouissaient d’attirer l’attention. Désireuse de rester une anonyme parmi tant d’autres, elle s’organisait pour ne pas faire de vagues, surtout dans un pays qui n’était pas le sien. Pourquoi chercher à organiser des soirées caritatives alors ? Eh bien parce que Claudia était une mortelle comme une autre, partagée entre ses contradictions et ses doutes. Son retour sur terre, loin de cette estrade, la soulageait. Alors qu’elle arpentait sa galerie, la jeune femme croisa le regard de ses convives. Dans certains iris de cette bourgeoisie londonienne, elle crut y déceler certaines lueurs distraites à son approche, sûrement provoquées par son accent étranger qu’elle avait révélé quelques minutes plus tôt. Parce que même avec toute la bonne volonté du monde, Claudia restait, aux yeux d’une certaine partie de l’angleterre, une étrangère. Et c’est ce qu’elle était ; il suffisait se voir son titre de séjour quelle devait renouveler à échéances régulières.

Dans son errance, Claudia tomba sur un Spudmore qui avait l’air encore plus perdu qu’elle. Elle s’approcha de lui, s’armant du sourire d’usage lié à sa condition. « Vous cherchez quelque chose … Je peux vous aider ? » . Le regard de la jeune femme fût alors attiré par les verres présents dans les mains de l’homme. « Même si vous déjà sembler avoir trouver ce que chercher » ajouta-t-elle avec une certaine malice, ses paroles perdant alors de leur superbe en comparaison avec le discours qu’elle avait prononcé plus tôt. Malgré ses nombreux mois présents outre Manche, l’italienne avait toujours quelques soucis avec la grammaire et la conjugaison.
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptyVen 10 Jan 2020 - 13:19

Cherchant l’endroit où démarrerait sa quête, le regard de Spud croisa celui de l’hôtesse de la soirée. Il devait un peu faire peine à voir pour qu’elle veuille lui porter secours comme à un orphelin de guerre. Et elle lui rappela, sans mauvaise pensée lui sembla-t-il et certainement avec humour, son profil de pique-assiette de la soirée. Mais après tout, n’estimait-on pas le succès d’un vernissage également au nombre de pique-assiettes qui s’y invitaient ? Il souffla un discret rire par le nez avant de lui proposer poliment l’un des verres qu’il tenait en main, celui qu’il n’avait pas demandé au serveur de charger. « Les Irish Gold aident rarement à trouver quoi que ce soit ». Elle méritait bien de se rafraîchir - ou plutôt réchauffer - la gorge après le discours qu’elle avait tenu. L’époque belliqueuse qu’ils vivaient était propice aux grands discours de tout un chacun, chez les mages noirs, dans les tribunes du ministère, et cela faisait longtemps que le sorcier n’en avait pas entendu un sincère. « C’était un beau discours, et cette soirée une belle initiative, j’espère que ça marchera ». C'est qu'elle lui faisait regretter que le bar ne soit pas payant comme il était moins sensible à l'art pictural. La nature du germain, et sa droite manière de s’exprimer, étaient aussi dépourvues de fioritures que sa tenue. Cela n’était peut-être pas le ton de la soirée mais quelque chose lui disait que l’Italienne s’en souciait bien moins que la plupart de ses invités.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptySam 11 Jan 2020 - 19:37

La présence de l’homme à sa galerie ne la gênait pas. Elle préférait avoir des pique-assiettes autour de ses buffets plutôt que des Picasso accrochés aux murs. Il y avait de toute façon assez – aussi bien en nourriture qu’en boisson – pour subvenir aux besoins de tous les convives présents ce soir-là. « Merci » fit simplement l’italienne en attrapant le verre. « Les discours restent des discours … » poursuivit-elle vaguement, consciente que sa participation à l’effort de guerre ne valait pas celui fournit par ceux qui risquaient leurs vies au combat. « Mais merci quand même, j’ai prendu du temps pour l’écrire » . Du temps en compagnie d’Octave surtout. Le pauvre avait dû traduire les nobles idées de la jeune femme de l’italien vers l’anglais. Si quelqu’un était à féliciter pour ces belles paroles, c’était l’anthropomage. « Vous être intéressé par quel genre de peinture ? » lui demanda la jeune femme, à la fois pour leur éviter un silence gênant mais également parce que la compagnie du Spudmore était plus « décontractée » que la compagnie des autres invités. C’était également une question qui l’intéresserait, forcément. L’art pictural rythmait sa vie depuis ses années et elle ne s’imaginait pas que l’on puisse vivre sans. Dites-lui quelle peinture vous aimez, et l’italienne vous dira qui vous êtes.
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 EmptyMar 14 Jan 2020 - 17:57

Quel genre de peinture l’intéressait ? Le germain, se frottant rapidement le sourcil de son pouce, ne put s’empêcher de penser que cette question aurait davantage convenu à son grand frère. Lui était bien incapable de citer un seul courant. Il ne se la jouait pas trop quand il était pris la main dans le chaudron, même si ça lui valait généralement le chiant privilège de se faire regarder comme un con. « Je n’ai jamais été touché par un tableau … la plupart de ceux que j’ai croisé sont trop bavards ». Il compensa au moins sa piètre conversation par un trait d’humour. Ses dadas artistiques à lui, c’était plutôt la musique ou les sortilèges. Il prononça finalement un nom d’artiste, plus au hasard lui sembla-t-il, comme il sortit par lui-même de sa tête. « Magritte peut-être ? - Le fait que ce nom, enfoui dans sa mémoire après un lointain séjour au pays de la bière et des frites, soit ressorti sans être issu du moindre effort de réflexion, cela l’incita au moins à réfléchir au pourquoi du comment - Le ciel est très présent dans ses tableaux, j’aime bien ». Il but enfin une gorgée de son scotch, bien incapable de citer la moindre peinture pour autant. Comme bien souvent, il ressentait plus de plaisir à écouter son interlocutrice plutôt qu’à lui répondre en retour. Il lui renvoya sa question d'un regard simple mais engageant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

The Vermentino Art Gallery - Soirée caritative │ Novembre 1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Village Hentaï
» [UploadHero ] Arrête ton char... bidasse! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hamburger film sandwich [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-