GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Les Détraqueurs

Les Détraqueurs


| HIBOUX POSTÉS : 6


[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyJeu 7 Nov 2019 - 12:47


31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres

L'ambiance était festive malgré les températures glaciales de cette fin Octobre dans les rues de la Capitale. Les décorations, les déguisements, les couleurs rappelaient quel soir de l'année fêtaient les Londoniens. Dans les couloirs du métro, les usagers en transit profitaient de la chaleur ambiante avant d'affronter le vent du dehors. Sur le quai de la Station Piccadilly, quelques enfants, armés de leur sac orange en forme de citrouille, se gavaient des bonbons amassés. Des jeunes étudiantes, déguisées en sorcières dénudées selon leur propre interprétation de la fête des morts rigolaient en regardant un groupe de jeunes hommes qui jouaient également leur jeu, quelques familles se promenaient, des fonctionnaires sortaient de leur bureau en souhaitant rentrer chez eux avant le souper, des sans abris assis attendaient qu'on daigne les remarquer... Tout semblait calme, entre le bruit de deux rames vrombissantes, tout était ordinaire, tout était habituel jusqu'à ce que …...


(Vous pouvez poster un premier message et dire ce que vous faites là.. Le prochain post, vous pourrez vous armer de votre baguette et participer à la défense de la station! Deux attaques simultanées, à vous de choisir en fonction de vos personnages)
Revenir en haut Aller en bas
Evan Rosier

Evan Rosier


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 528
| AVATARS / CRÉDITS : © Gemini
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Cassandra Rosier
| PATRONUS : N'en a plus.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyJeu 7 Nov 2019 - 14:50

Le fleuron de la technologie moldue, que quelques sorciers allumés louaient avec admiration comme un serpent de fer circulant sous terre, n’était donc rien d’autre que des couloirs étroits qui sentaient l’urine ? Un sorcier s’était engouffré en même même temps que ce froid de mauvaise augure et une flopée de moldus ridicules dans les entrailles de la capitale. Il s’agissait de la première et de la dernière fois que Evan Rosier y salissait ses bottes. Son désastreux avis sur le lieu s’étant déterminé, quelques minutes auparavant, par un pernicieux retour de tourniquet dans ses bijoux de famille les plus précieux. « Merlin … ». Le sorcier continuait néanmoins à marcher avec détermination, et sans ne plus boiter, dans les boyaux vrombissant sans attirer nulle part l’attention. En ce jour de célébration des morts, son accoutrement plus sorcier que moldu lui garantissait une appréciable discrétion. Il reconnut quelques silhouettes positionnées à des points stratégiques et finit lui même par s’arrêter près d’un kiosque à journaux, les mains dans les poches, les doigts près de son arme. Un enfant prisonnier de sa poussette, non loin de lui, le menaçait de sa réglisse en forme de baguette tandis que sa mère patientait en lisant une revue typiquement moldue.
Revenir en haut Aller en bas
Walden Macnair

Walden Macnair


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 228
| AVATARS / CRÉDITS : DACRE MONTGOMERY, bramble rose.
| SANG : PUR


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Azkaban.
| PATRONUS : Un coyote.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyJeu 7 Nov 2019 - 14:54

Décidément, la bêtise des moldus ne cesserait de surprendre Macnair. Là où ces derniers se gargarisaient d’avoir inventé un moyen de locomotion sous-terrain révolutionnaire, les sorciers défiaient les lois de la gravité sur des balais dans les airs…
Pour autant, au contraire de certains de ses acolytes partisans du Lord, ce n’était pas la première fois que Walden se rendait dans le Londres moldus. En revanche, en ce qui concernait ce qu’ils appelaient communément « le métro », c’était de l’inédit. Même l’impasse du borgne, pourtant réputée dans leur communauté pour être l’une des ruelles les plus sombre, crasseuse et à l’odeur pestilentielle, n’arrivait pas à la cheville de l’insalubrité du lieu. Le visage fermé, les lèvres pincées, le Mangemort faisait de son mieux pour éviter tout contact avec la faune et le matériel environnants, bien qu’il ne put, à son grand dam, éviter celui des portes automatiques qui eurent l’audace de se refermer sur lui lorsqu’il les franchit. Défroissant d’un geste brusque et agacé sa robe de sorcier, parfaitement dans le thème de la soirée, de s’être ainsi honteusement fait prendre en sandwich par une stupide machine moldue, il adressa un bref hochement de tête de reconnaissance aux quelques condisciples disséminés aux quatre coins du métro, et s’adossa contre un des guichets de billetterie, devant lequel les badauds faisaient la queue pour obtenir leur précieux laissez-passer. S’allumant une cigarette, il s’exaspéra d’un jeune homme, affublé d’un costume fait d’une pièce unique représentant un squelette, qui venait de cracher à ses pieds et semblait déjà passablement éméché. La soirée ne faisait que commencer, pourtant. Tout était calme et paisible. Mais ce n’était que le calme avant la tempête.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 176
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | Sarasvati
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et très probablement colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un brasier
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyJeu 7 Nov 2019 - 18:08

Shannon marchait les mains dans les poches dans le métro de Londres. A bien des égards, il était plus moldu que sorcier finalement, puisqu'il préférait assurément l'atmosphère lourde de cette vie sous-terre que l'instantanéité du transplanage sorcier. Ses souffles formaient des nuages dans les airs, comme ceux de tous, et il enfonça la tête dans son écharpe en accélérant le pas. S'il aimait beaucoup prendre le métro, il avait l'étrange impression que cette soirée était différente. Était-ce le froid ? Sans doute pas, il en avait l'habitude. Était-ce en raison des festivités d'Halloween ? Il essaya de s'en convaincre. Ceux qui étaient déguisés semblaient s'amuser mais il ne pouvait s'empêcher de juger leur frivolités depuis qu'il avait passé une journée des morts au Mexique. Il passa les barrières et regarda ce qui affichait l'arrivée des trains sous-terrains. Le sien n'arriverait pas avant dix grosses minutes et il soupira en se dandinant sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Martens

Professeur Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 480
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( .sparkle )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le vide
| PATRONUS : Un agus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptySam 9 Nov 2019 - 12:32

Octavius lisait patiemment un livre, installé aussi confortablement que possible dans une rame de métro. Il avait été déposé son neveu chez un de ses copains de classe pour fêter Halloween. Il avait un peu traîné en faisant la papote avec la maman du petit Kevin pendant pas moins de deux heures. C'était toujours plus fort que lui. Mais cela n'avait pas semblé déranger cette mère au foyer qui avait l'air ravie d'avoir quelqu'un à qui parler. Le professeur s'était intimement convaincu que son mari n'avait pas de conversation. Cela se ressentait.
Le métro marqua l'arrêt à la Piccabilly Station. Les secondes défilèrent, le métro ne redémarrait pas. Levant les yeux, Octavius balaya son regard dans la rame de métro et sur les quais quand une annonce sonore se fit entendre : « Le trafic est momentanément interrompu dû à un problème technique. Merci de bien vouloir patienter. » résonna la voix du cheminot. Les passagers étaient tellement lasses qu'ils n'eurent aucune réaction si ce n'était des profonds soupirs.
Quelque chose clochait.
Le professeur se leva et sortit du métro pour aller sur le quai. Non loin, il aperçut Shannon O'Mahony. Il s'approcha alors de lui. « Tu attends le métro ? » lui demanda-t-il alors. Par son regard, il essayait de lui faire comprendre qu'il sentait que quelque chose n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Timothy Kowalski

Timothy Kowalski


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 84
| AVATARS / CRÉDITS : Misha Collins
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Se retrouver seul, voir ses enfants morts
| PATRONUS : Un furet
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptySam 9 Nov 2019 - 18:20

Timothy avait fini sa journée de travail. Ses deux enfants étaient chez leur grand père dans la banlieue de Londres. Il n'y avait pas si loin à aller, et prendre le métro était le plus commode pour lui. Etant un enfant de deux mondes, cela ne le gênait pas plus que cela. Il prit la première station, il avait attrapé un journal moldu.

Son père avait souhaité qu'il reste dîner ce soir. Bien qu'il était fatigué, il avec accepté. Et puis cela faisait du bien aux deux adolescents d'être un peu plus entouré de sa famille. Il savait que son père allait leur préparer de très bonnes choses. Il avait un don en cuisine mais surtout en pâtisserie. Quand il était encore en activité, il était boulanger-pâtissier. Un des meilleurs et beaucoup réclament encore son savoir.

Mais Jacob était à la retraite depuis un moment, et il avait de quoi subvenir à ses besoins. Plus Timothy qui n'hésitait pas à l'aider. Il faisait tout pour que son père reste dans sa maison et ne finisse pas en maison de retraite.

Quoi qu'il en soit, notre sorcier, le nez dans son journal arriva près du quai, prêt à prendre la première rame. La lecture l'aidait dans un lieu bondé comme celui-ci à ne pas se fixer sur les pensées des gens autour de lui. Il leva le nez de son journal quand il entendit la voix des hauts parleurs du métro leur annoncer qu'il y avait quelques soucis sur la ligne. Tim fit une légère moue et fronça les sourcils.

Il sentit alors un profond malaise qu'il ne pouvait pas expliquer, et de l'inquiétude autour de lui. Face aux gens autour de lui, il reconnut un homme, il était professeur à Poudlard, et membre de l'Ordre du Phénix. Il venait de sortir de la rame. Tim baissa son journal et s'avança vers lui et un autre.

" Bonsoir... "

Il sentait que les deux hommes captaient aussi quelque chose. Tim avait un air inquiet sur le visage et il continua:

" Y'a un truc pas net et je ne suis pas le seul à le sentir... "

Il énonça simplement le fond de la pensée de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Luzia Ozores

Luzia Ozores


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 820
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Babine - Bazzart'
| SANG : Mêlé


[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptySam 9 Nov 2019 - 21:06

Non Wilda, ricana Luzia, il faut juste insérer le ticket dans la machine, pas sauter par dessus le tourniquet...

Fréquenter Darius, cela voulait dire fréquenter la délurée Wilda. Or cette dernière avait révélé, voilà quelques jours, qu'elle ne connaissait pas du tout le Londres moldu. Il n'en fallait pas plus à l'Espagnole pour proposer son expérience - elle lui avait suggéré de se rendre à la fête de Halloween en métro. Quoi de mieux qu'un voyage dans les entrailles de la terre pour s'immerger pleinement dans le monde moldu ? De plus, les déguisements et les moldus singeant zombies, vampires et sorcières permettraient presque à Wilda de passer inaperçue.
Presque.
Il s'agissait de Wilda Griffiths, après tout.

Non, reste sur le quai ! la retint Luzia quand elle comprit que l'ancienne Serdaigle comptait se rendre à la prochaine station en marchant sur les rails....

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...


Dernière édition par Luzia Ozores le Dim 17 Nov 2019 - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 462
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptySam 9 Nov 2019 - 22:29

« Ah, c’est pas très excitant » marmonna-t-elle en insérant le bout de papier dans la fente. À son avis, le défi serait plus présent si tous devait sauter la barre de métal, mais bon, elle devait se faire à la culture moldue.

Qu’est-ce qu’elle ne ferait pas pour son meilleur ami ? Son cher Darius s’était énamouré de la jolie Ozores et Wilda secondait son choix. Luzia était intelligente, douce et agréable, en plus d’être jolie. Elle et lui faisait un bon duo, et c’est pourquoi, quand Darius lui a demandé d’apprendre à connaitre « ma future femme », la poursuiveuse n’avait pas rechigné. Elle était contente que Dada ait finalement compris qu’elle faisait partie de leur couple et louerait bien évidemment l’appartement au-dessus du leur, à défaut d’occuper une de leur chambre. Plaisanterie.

Bref, la sorcière était excitée comme une puce, pour faire changement, puisque Luzia l’avait invité à un party d’Halloween moldu ! Non mais, quelle aventure ! Pour elle qui ne connaissait pas grand-chose aux moldus, malheureusement, c’était comme partir en voyage. En plus, il y aurait certainement des mecs. La brunette avait donc enfilé un costume de hibou – elle voulait se déguiser en êtres des eaux, mais s’était rappelé à la dernière minute que les moldus ignoraient leur existence et qu’elle se ferait grillé. Wilda s’était donc arrangé une robe et une cape blanche zébré de gris et remplies de plumes, puis s’était maquillé le visage en conséquence, pour enfin attacher un rouleau de parchemin à son poignet, ainsi, tout le monde comprendra son déguisement. Et pourtant, elle n’avait pas manqué le roulement d’yeux avec lequel l’avait accueilli Luzia lorsqu’elle avait brandi fièrement son poignet sous son nez « je suis une chouette ! ».

Curieuse, elle s’approcha tout prêt de la cavité qui accueillait les rails, ce qui confirma sa pensée : le métro était un genre de train. « Ah ouais ? On marche pas sur les rails ? » répondit-elle à l’ex-poufsouffle qui venait de l’avertir de rester sur le quai, avant de rouler les yeux aux ciel « j’suis pas callée en moldus, mais je sais à quoi serve des rails hein…J’ai pris le Poudlard express une bonne vingtaine de fois… ! » lui rappela-t-elle en lui craquant un sourire pour ne pas la brusquer. « Bon alors, j’ai toujours pas trop compris ton costume, t’es un genre de pitiponk ? » demanda-t-elle trop fort et en gesticulant, complètement insouciante qu’on puisse l’entendre.


______________________________

SINGLE & READY TO MINGLE This year, is my year. Bring them all bludgers

WILDA GRIFFITHS
Revenir en haut Aller en bas
Luzia Ozores

Luzia Ozores


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 820
| AVATARS / CRÉDITS : Astrid Bergès-Frisbey - Babine - Bazzart'
| SANG : Mêlé


[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyMer 20 Nov 2019 - 20:22

Heureusement que Luzia Ozores était d'une patience herculéenne. Sinon, il y aurait longtemps qu'elle aurait explosé de rire ou en larmes. Wilda était une Serdaigle, mais elle avait un côté tête-brûlée qui lui rappelait Marlene. Au fond, c'était sûrement pour cela que Luzia tolérait Wilda si bien : elle avait tant traîné avec Marlene qu'elle était parée à toutes les situations.
On attend que le métro arrive et on y entre. Il va arriver dans une ou deux minutes, je pense, supposa l'ancienne Poufsouffle en se tournant vers l'horloge de la station qui trônait fièrement au dessus des Londoniens.

Bon alors, finit par lâcher Wilda, j’ai toujours pas trop compris ton costume, t’es un genre de pitiponk ?
Cette fois-ci, Luzia ne put se retenir de rire.
Mais non ! Je me suis déguisée en grenouille. Remarque, ça vit aussi dans les marécages. Mais je n'ai pas de lampe.
Elle avait, en revanche, tartiné son visage d'un fond de teint vert et peint des yeux plus grands que les siens pour les faire paraître exorbités.
Bon, je ne suis pas très douée avec les déguisements... C'est drôle que nous ayons choisi toutes les deux des créatures magiques !

______________________________

On ne sait jamais qui l'on croisera
au prochain tournant...
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 462
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyDim 1 Déc 2019 - 19:30

Le visage de la jeune femme se rendit en un grand sourire, le rire de Luzia était contagieux et pendant un instant elle compris bien pourquoi son grand pote s’était énamourée de la brunette. «Non, non, sous l’œil moldu t’es clairement un grenouille, je le vois maintenant, tout ce vert là» répondit-elle en gesticulant en direction de son visage. «Ils ont pas de hiboux les moldus?» demanda Wilda, incrédule. Bouse de dragonnet, elle avait choisi ce costume expressément pour se fondre dans la masse. Ils envoient des lettres aussi les moldus, pas vrai? La honteuse vérité était que Wilda était complètement ignorante du mode de vie des moldus. Elle avait grandit au sein d’un famille hautement magique, à descendance si magique qu’elle pouvait presqu’être qualifié de pure, et, n’avait jamais choisi le cours d’étude des moldus, elle qui drôlement avait des atomes crochues pour l’arithmancie, ou pour Orion Greengass, va savoir.

«Voilà notre train !» s’exclama-t-elle en sautillant presque. Aussitôt les portes ouvertes elle s’y engouffra, lassant à peine le temps au passager qui souhaitait y débarquer de le faire. «Bon alors où est-ce que tu m’amènes déjà? J’ai tellement hâte de vivre un party moldu, j’ai toujours pas coché ma case ‘’embrasser un moldu (et plus si affinité)’’ sur ma liste de chose à faire. » continua-t-elle alors que le métro reparti, sans trop la déstabilisé – elle avait pris le magicobus tellement de fois après tout. «Alors c’est mieux rouler une pelle à un moldu ou à un sorcier d’après ton expérience?» Aussitôt demandé, aussitôt regretté, Merlin faites en sorte qu’Ozores ne décrivent pas ses danses de langues en compagnie de Dada, beurk. Wilda ne pouvait imaginer son meilleur pote dans le feu de l’action.

______________________________

SINGLE & READY TO MINGLE This year, is my year. Bring them all bludgers

WILDA GRIFFITHS
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 176
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | Sarasvati
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et très probablement colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un brasier
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptySam 7 Déc 2019 - 11:04


Les mains toujours fourrées dans ses poches, Shannon ne fut même pas surprit de voir Octavius dans le métro. On y croisait toujours des gens bizarres, ce soir plus que d'habitude. Halloween était une tradition qui passait totalement au dessus de la tête de l'Irlandais, qui pourtant, aurait du adorer pareille fête païenne. Ce n'était pas particulièrement son cas et encore moins ce soir. De la magie était chargée dans l'air et il ne comprenait pas pourquoi.
Ouais, j'aime pas trop le transplanage avoua-t-il en haussant les épaules.
Il jeta un regard entendu à son collègue de l'Ordre pour constater qu'il avait remarqué la même chose que lui. L'apparition de Timothy fit sursauter Shannon et sa phrase lui fila un mauvais frisson dans le dos.
L'air est chargé de magie, c'est vraiment bizarre... Et depuis quand tu prends le métro, toi ? Ajouta-t-il à l'attention du nouvel arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Les Détraqueurs

Les Détraqueurs


| HIBOUX POSTÉS : 6


[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyLun 6 Jan 2020 - 15:58

Tout semblait calme, entre le bruit de deux rames vrombissantes, tout était ordinaire, tout était habituel jusqu'à ce que …...

Une vague de froid s'engouffra dans les couloirs, doucement, pénétrant. Le brouhaha ambiant s'évanouit peu à peu pour laisser place à des mines d'incompréhension. Que se passait-il ? Pourquoi le désespoir envahit soudainement le cœur des enfants, puis progressivement vint plonger de tristesse ceux des adultes ?
Les lumières vacillèrent jusqu'à s'éteindre, plongeant le quai dans une pénombre morbide. Le silence se fit jusqu'à ce qu'un cri d'effroi commence à semer la panique auprès des individus. Seuls les sorciers comprirent ce qui était en train de se passer. Cinq détraqueurs venaient de rentrer en scène, avec l'envie de combler leur faim. Chacun prit une cible différente, probablement les personnes les plus vulnérables de la station et commencèrent à les aspirer....






C'est à vous, sorciers adultes, sorciers élèves, d'utiliser votre baguette pour sauver (ou pas) les moldus. Certains s'attaqueront à vous, d'autres se contenteront des plus faibles.
Chaque détraqueur possède un capital de 50 points, pour le faire déguerpir, il faut lui enlever ses points avec votre patronus. Il y a donc Détraqueur 1, 2, 3, 4, 5. Il faudra pour commencer cibler votre détraqueur (1,2,3,4 ou 5) puis lancer le dé.
Pour les adultes, faites en fonction de vos compétences en sorts offensifs (ex : 4/6),
1,2 : - 10 points
3,4,5,6 : - 20 points
les aurors, ajoutez -5 à tout (-15 et -25)
Pour les élèves : c'est la compétence en DCFM (ex : 4/6)
1,2 : - 5 points
3,4,5,6 : -10 points
Voilà, donc on commence avec :
Détraqueur 1 : 50 points
Détraqueur 2 : 50 points
Détraqueur 3 : 50 points
Détraqueur 4 : 50 points
Détraqueur 5 : 50 points

A vous de jouer

(pour les adultes qui veulent aider les détraqueurs, vous faites ce que vous voulez:))
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 176
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | Sarasvati
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et très probablement colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un brasier
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyLun 6 Jan 2020 - 16:29


Shannon n'eut même pas le temps de se concentrer sur la réponse de son alter-ego de l'ordre qu'un froid saisissant s'infiltra dans les branches du métro de Londres. Il n'en fallut pas davantage au sorcier pour réagir en sortant sa baguette. L'incompréhension des moldus autour de lui était palpable et aucun d'eux ne faisaient attention à lui. « Fais chier » s'exclama-t-il en voyant d'abord deux silhouettes encapuchonnées pénétrer dans le métro. « Y'en a d'autres ? » demanda-t-il à l'attention des deux autres hommes. Il priait maintenant pour qu'ils ne soient pas les seuls sorciers du métro. Trois autres détraqueurs venaient de surgir et l'un d'eux se dirigeait vers un gamin déguisé en citrouille à côté de lui. Shannon se mit devant le gosse, et incanta : « Spero Patronum ! ».

5/6 | Shannon cible le détraqueur numéro 2 (Bébert).

1 | Une fumée lumineuse s'échappe de la baguette de cornouiller de Shannon, qui se sent mal. Le gamin derrière lui hurle à la mort et de grosses larmes s'échappent de ses paupières pour s'écraser contre le sol sale du métro de Londres. (-10)
LE RESTE | Un énorme léopard des mers surgit de la baguette de Shannon pour s'écraser contre le détraqueur qui recule de quelques pas. (-20)


DÉTRAQUEUR 2 = -20 pt = 30 pts.


Dernière édition par Shannon O'Mahony le Lun 6 Jan 2020 - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6052
| SANG : Hasardeuse


[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyLun 6 Jan 2020 - 16:29

Le membre 'Shannon O'Mahony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Morfin Carrow

Morfin Carrow


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 263
| AVATARS / CRÉDITS : Jamie Dorman- Crédits: Texasflood
| SANG : Aussi pur que la pureté elle même


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur EmptyMar 7 Jan 2020 - 0:23

Alors qu'un vent aussi glacial que la fête de ceux que les moldus célèbres en ce soir s'installait sur la station de métro, les sorciers présents pouvaient distinguer les silhouettes des 5 détraqueurs. Déjà un sorcier du nom de Sharon O Mahonny sortait sa baguette pour éloigner les créatures maléfique exposant le secret magique. Il n'en fallait pas moins pour déclencher un code rouge et une réunion de crise dans le bureau du Directeur du département des accidents et catastrophes magiques


Dernière édition par Morfin Carrow le Mar 7 Jan 2020 - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur Empty

Revenir en haut Aller en bas

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Le métro de Londres – Le baiser du détraqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [UploadHero ] Arrête ton char... bidasse! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hamburger film sandwich [DVDRiP]Comédie
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-