GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 EmptyMar 28 Jan 2020 - 19:02

L’arrière du crâne contre le bitume, et les paupières closes, le plus jeune des deux frères n’avait ni l’envie de se relever ni la force de se battre. Si ses lèvres ne s’étaient pas tordues dans un rictus cynique - et profondément désabusé - lorsque son frère lui indiqua l’arrivée des autorités, il aurait pu passer pour mort. Mais sa carcasse se hissa finalement sur ses deux coudes devant l’idée, une nouvelle fois proposée mais finalement adoptée à l’unanimité, de fuir pour mieux survivre. Quelque chose lui indiquait pourtant, sur le faciès de l’aîné, que son brillant plan comportait un défaut. Comment ça il ne pouvait pas transplaner ? N’était-il pas le plus fort d’entre eux ? Le lancement de sortilèges anti-transplanage, voilà qui ressemblait tout à fait à leur foutu ministère ! Le visage du plus jeune était livide à ce stade de leur conversation, son front recouvert de sueur lorsque le plus grand chassa l’assaut d’un nouveau détraqueur. Lui était à peine capable de maintenir la prise, au creux de sa main tremblante et moite, sur sa baguette d’aubépine. Il savait qu’il ne pourrait pas repousser une attaque de plus, il ne ressentait plus ce flux magique et vital qui l’unissait habituellement à sa fidèle alliée. Alizea avait totalement abandonné ses pensées. La gare, ne pouvait-il s’empêcher de présager, serait leur tombeau. Et l’idée de mourir aux côtés de son aîné le dégoûta finalement si bien qu’il referma son poing sur le tissu de sa veste, s’y accrocha avec ses dernières forces, se releva sur ses deux pieds. « J'me casse de là, putain de maléfices ou pas ! » souffla-t-il en flanchant déjà sur sa nouvelle position, mais non dans sa volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 397
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ BABINE.
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 EmptyLun 24 Fév 2020 - 13:08

Randolf commençait, comme son cadet, à fatiguer. Ainsi posté à côté de lui, baguette levé, regard en alerte, il sentait pourtant que la seule chose qu'il désirait désormais était de dormir pendant vingt quatre heures d'affilées. Mais sentant la faiblesse d'Anselmus, il se rendit compte que des deux, il était probablement encore le seul en état de produire un mur de lumière. Les sortilèges fusaient autour d'eux sans pour autant que cela ne change rien. Les détraqueurs étaient nombreux, les hurlements stridents et le froid dévorant dans la gare. Qu'ils soient désormais bloqués tous les deux le laissait pantois. La stupidité de leur Ministère lui apparu aussi vivement qu'un mur de lumière et prisonniers comme des rats, Randolf avait simplement envie de se cacher dans un coin de la gare en attendant la fin de l'attaque. Ce n'était sans doute pas une attitude très noble, mais il n'était pas un ancien Gryffondor, sa témérité dans les affaires n'était pas une témérité de jouer avec sa vie, ou avec celle de son frère. « Ja ? Und wo willst du hin ?* » répondit l'aîné d'un ton cassant devant la volonté farouche de son cadet de s'enfuir, « on est bloqué dans la gare ! ». L'agacement commençait doucement à poindre le bout de son nez, la fatigue lui tiraillait les traits et tout souvenir de bonheur commençait à céder le pas face aux rampants détraqueurs. Un froid brusque et dévorant commença à s'emparer de lui avec plus de vivacité et il baissa ses yeux vers sa baguette pour voir que celle-ci commençait à geler. Ce pouvait-il ... ? Randolf se retourna vivement pour voir une créature à quelques centimètres de sa tête, la bouche grande ouverte pour lui aspirer tout résidu de souvenir heureux. Les sentiments du fabricant de balais se trouvèrent foudroyés par la sensation atroce qu'il ressenti à ce moment. La confusion envahissait son esprit alors que sous ses yeux ne se trouvait plus la créature mais bien ses souvenirs qui défilaient dans sa rétine. On ne pouvait pas dire qu'il avait eu une vie malheureuse, mais il n'irait sans doute pas jusqu'à prétendre que sa vie était parfaitement joyeuse. Il se trouvait dans un néant d'entre-deux et sans doute que la créature l'avait compris en attrapant son poignet de sa main osseuse. Le frisson que ressenti Randolf au contact de sa peau contre les os du détraqueur manqua de le faire tomber à la renverse, mais il restait maintenu debout par la chose qui se nourrissait de son bonheur. La prise qu'il avait autour de sa baguette semblait capable de casser son arme en deux, et devant le sourire joyeux de sa femme qu'il entendit autant qu'il vu dans son défilé de souvenirs, il marmonna : « spero patronum... ».

Détraqueur 4 : 30 - 10 = 20

1 | Étonnamment, cela suffit à produire son patronus corporel qui charge la créature. (-20)
LE RESTE | Un mur faible de lumière apparaît pour lui donner du répit alors qu'il peine à se dégager de la poigne de la créature d'Azkaban. (-10)


*:
 

Etat des détraqueurs:
 


Dernière édition par Randolf Spudmore le Lun 24 Fév 2020 - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6680
| SANG : Hasardeuse


[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 EmptyLun 24 Fév 2020 - 13:08

Le membre 'Randolf Spudmore' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 200
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 EmptyDim 29 Mar 2020 - 14:06

Je finissais de la paperasse dans mon bureau au ministère de la magie quand le code rouge avait été lancé. J’avais dû remettre ma jambe de bois (toujours à la main, pas à la baguette, comme me l’avait enseigné ce brave Razvan !) avant de pouvoir suivre mes collègues : après une longue journée, les muscles de ma cuisse avaient tendance à se fatiguer de trainer ce poids mort, aussi je profitais parfois des temps plus calmes pour l’abandonner à mon côté. Ce qui, ma foi, pouvait peut-être poser problème dans les cas précis comme celui-ci où il fallait être réactif. Mais depuis le temps, je savais me remettre sur pied assez rapidement.
J’avais croisé Raven qui supervisait ses équipes et tout logiquement, je l’avais suivi en transplanant à la gare de King Cross. J’avais pris le temps d’analyser la situation avant d’agir, repérant les trois détraqueurs encore présents dans la foule de moldus et des rares sorciers qui se battaient baguette découverte, face aux créatures. J’avisai deux sorciers au prise avec un détraqueur qui avait réussi à se saisir de l’un d’eux. Un « Erk » de dégout franchit mes lèvres en imaginant la vue que l’homme devait avoir sur le corps répugnant du détraqueur et la sensation de la main osseuse autour de son poignet. C’est vers ce détraqueur que je dirigeais ma baguette.

(5/6 + 5 points (auror))
Détraqueur 4 : 20 - 25 = 0

1 : Je me mets à peine dans l’ambiance, un filet s’échappe de ma baguette pour éloigner temporairement le détraqueur affaibli (-15 points)
Le reste : Un grizzli apparait, dressé sur ses pattes arrières et massif, il fonce sur le détraqueur qui prend de la hauteur pour disparaître de la gare (-25 points)

Etat des détraqueurs:
 

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.


Dernière édition par Alastor Maugrey le Dim 29 Mar 2020 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6680
| SANG : Hasardeuse


[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 EmptyDim 29 Mar 2020 - 14:06

Le membre 'Alastor Maugrey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 EmptyLun 30 Mar 2020 - 15:55

Anselmus souffla sa réponse dans une brume glacée. « N’importe où ». Sa tête pivota de l’autre côté, vers la grille qu’il avait franchi au pas de course quand il avait reconnu le patronus de son grand frère. Cette sortie lui paraissait maintenant inatteignable, comme si elle s’éloignait à chacun de ses pas, comme s’il avançait dans de l’eau, qui gelait, toujours plus compacte autour de lui. « N’importe où ailleurs ». Mais à l’instant où il avait répété cette vague direction vers Randolf, il se sentit seul dans les ténèbres. La scène qu’il vit, elle se déroula sans qu’il ne puisse intervenir. Comme les étoiles que l’on voit briller au loin, ces cadavres qui brûlent de leur lumière blanche. Le temps de les regarder, elles sont déjà froides, sans éclat, mortes, dans leur propre système.

Randolf avait été protégé, ne devait sa vie, qu’à un énorme grizzli. Son incantateur à la chevelure flamboyante paraissait déjà guetter sa prochaine proie à chasser, ou sa prochaine victime à protéger. Les secondes continuaient à s’égrainer suivants ce nouveau rythme et le cadet manqua le temps de le remercier. Le bras dessous ou bien au-dessus l’épaule de son aîné, incapable de savoir si c’était lui qui le portait ou bien le contraire, ils franchirent ensemble la grille qu’une épaisse couche de gel avait empêché de se refermer. Ils disparaîtraient ainsi dans la nuit aussi loin que leurs jambes les porteraient.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur [i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas

[i] 31 Octobre 1977 – 19h - Gare de King's Cross – Le baiser du détraqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» [UploadHero ] Arrête ton char... bidasse! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Hamburger film sandwich [DVDRiP]Comédie
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-