GRYFFONDOR : 240 pt | POUFSOUFFLE : 217 pt | SERDAIGLE : 188 pt | SERPENTARD : 196 pt
Retrouvez l'édition de juin de la Gazette des sorciers !
-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal

Partagez

● Eaux troubles ● Rosa & Reg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rosalyn V. Weasley

Rosalyn V. Weasley


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 229
| AVATARS / CRÉDITS : Madelaine Petsch
| SANG : ❀ La plus pure des traîtres.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un serpent
| PATRONUS : Un renard roux
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyLun 11 Nov - 22:05

Eaux troubles




La salle de bain des préfets était un endroit renommé pour sa propreté, son confort, et un sens certain du luxe balnéaire qui ne pouvait que plaire à la désargentée pimbêche hautaine qu’était Rosalyn Weasley. Comment avait-elle obtenu le mot de passe ? Qui avait-elle menacé pour l’extirper si tôt dans l’année ? Ces questions ne nécessitaient aucunes réponses, car la jeune Weasley n’avait guère besoin d’affirmer plus encore son autorité quasi-inconstestée. Incontestée était peut être un terme vite dit, si les trois maisons lui donnait la couronne de la reine des garces assez aisément, il n’en était guère de même pour les serpents qui s’obstinaient pour la plupart à lui tenir tête. Quand bien même elle était plus pure que la majorité d’entre eux, ils ne cessaient de lui refuser le respect qu’elle méritait, et même exigeait.

Enfin cela n’avait guère d’importance, toute détendue et plongée dans un bain de mousse parfumé au Dictame qu’elle était. Quelle heure pouvait-il être ?  Sans doute quelque chose comme minuit, elle n’en avait que faire, son lendemain matin était parfaitement vide de la moindre nécessité de se lever ou d’effectuer la moindre tâche éreintante. Ces derniers temps la plus totale oisiveté s’était emparée d’elle, et elle en savourait chaque instant avec le recul d’une pauvresse qui savait fort bien en son fort intérieur que tout cela n’était pas sa vie, sans doute pas son destin, et globalement un ensemble de beaux mirages qui bientôt disparaîtraient tels les bulles de son bain.

Avec un petit soupir contenté, elle se décida à chercher d’une main lascive sa serviette, ses ongles manucurés d’un rouge vif s’égarèrent enfin sur celle-ci, et elle s’en empara afin de s’y enrouler. En se redressant elle détacha ses cheveux, qu’elle avait intelligemment attachés afin de les préserver au sec, qui descendirent dans son dos. D’un mouvement déterminé elle sortit finalement de cet immense bain, agitant ses mains pour en ôter quelques bulles qui s’y étaient accrochées comme quelques indésirables amants.
Alors qu’elle relevait finalement son visage, elle fronça instantanément ses sourcils alors que ses yeux rencontraient une présence indésirable. Même ici dans son havre de paix, l’endroit où elle stockait ses rouges à lèvres avant de les revendre à toute l’école, un serpent pouvait venir l’y poursuivre ?

« Dois-je appeler un quelconque préfet ? » demanda-t-elle d’un ton volontairement désinvolte, espérant bien que le garçon éclaircirait ses intentions au plus vite. Elle n’était guère en situation de répondre ou de se défendre efficacement. « Je pensais que chez les Blacks, on apprenait au moins les rudiments de la bienséance ... » lâcha-t-elle en gardant un sourcil haussé, son regard figé sur Regulus Black. Finalement, sans plus de cérémonie elle entreprit de rassembler ses affaires en un tas habillement empilé, et resserra au passage discrètement la serviette qui lui servait de garante de sa pudeur. Finalement, venir à ces heures tardives n’était pas une si bonne idée.




© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 256
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Agathe <3
| SANG : Black


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyMar 12 Nov - 19:28

Eaux troubles




La journée avait été particulièrement éreintante pour le petit roi. Tout avait commencé hier en réalité, lors du cours de potion. Mister Black n’avait pas du tout apprécié les petites révélations de celle pour qui son cœur battait. Qu’est-ce qui l’avait contrarié le plus dans cette histoire ? Le fait d’être humilié devant toute la classe ? Le fait que ses talents de potioniste soient remis en cause ? Ou le fait que ce soit elle qui agisse de la sorte. Il n’en savait rien mais il n’en était pas moins irrité.  Puis, il avait fallu aujourd’hui que sa journée soit gâchée par cette orpheline de Grant insignifiante et qu’à cause d’un stupide sortilège de protection dans la salle commune, Miss Malefoy se retrouve devant lui à jouer de son autorité. Encore contrarié de son échange avec celle qui n’avait rien à envier à une vélane, il n’arrivait pas à dormir.  Il était plus de minuit et il ne dormait toujours pas. Puisqu’il avait déjà fait perdre tant de points à sa maison, il n’était plus à ça prêt. Autant prendre le risque d’en faire perdre à nouveau si cela pouvait lui offrir quelques minutes voire heures de plaisir dans la salle de bain des préfets. Le mot de passe, il l’avait obtenu en suivant Lys la semaine dernière. Il l’avait vue s’y rendre avec Thomas et cela l’avait mis hors de lui. Il ne voulait pas savoir ce qu’ils faisaient dans cette salle de bain. S’il le savait, il pourrait tuer son ex meilleur ami.

Lorsqu’il entra dans la salle de bain, il eu le plaisir de voir qu’une sirène occupait les lieux. Rosalyn Weasley. Son nom le dégoutait, mais il fallait bien admettre qu’elle était belle. Il aimait aussi son caractère de feu, comme sa chevelure. Si elle s’appelait Malefoy, Nott, Rowle ou encore Lestrange, elle aurait été la parfaite fiancée. Mais non, il fallait que son nom soit ce répugnant nom de Weasley. Oh Rosalyn, pourquoi es-tu Rosalyn ?  Soit quel qu’autre nom.  Elle était si belle dans ce bain. Oh que ne suis-je une serviette pour caresser cette peau, pensait-il alors que la jeune beauté attachait sa serviette. Ce n’est quelques minutes plus tard qu’il fut tiré de ses pensées par la voix aussi mélodieuse que le prénom de la jeune fille.« Dois-je appeler un quelconque préfet ? ». Il laissa échapper un petit rire tout en s’approchant d’elle. Voulait-elle vraiment appeler un préfet ? Voulait-elle vraiment les faire tous les deus punir et déshonorer leur deux maisons  « Si tu veux t’attirer des ennuis, je t’en prie Weasley ». Il savait très bien qu'elle allait appeler personne. La jeune fille n'était pas stupide. Il n'avait pas le droit d'être là. Il n'avait probablement pas le droit de l'observer ainsi mais elle n'avait pas le droit d'être là non plus. Il ne pouvait détourner son regard d'elle. Belle, elle était belle, un mot qu'on dirait invité pour elle.  Elle était d’une beauté à couper le souffle. Elle portait habituellement des robes de seconde mains qui ne lui faisaient pas justice. Dans ce si simple appareil, elle révélait au monde ce qu'était la vraie beauté.  Son regard bien trop insistant conduit la jeune fille à interpeller le jeune homme. « Je pensais que chez les Blacks, on apprenait au moins les rudiments de la bienséance ... ». Évidemment, elle était bien placée pour savoir ce qui se faisait chez les Black ou pas, elle était une après tout. Même si cela le dégoutait. Sa grand-mère était une black. Un sourire au coin des lèvres, il retira sa robe de sorcier puis sa chemise laissant paraître un torse qui, s’il n’était pas celui d’Apollon, avait un certain charme. « La bienséance, m’oblige à me mettre dans la même tenue que vous... ». Un sourire au coin des lèvres, il retira à présent son pantalon, se retrouvant en caleçon, avant de s’asseoir au bord de la baignoire. « Cette baignoire est une vraie piscine... maintenant que tu t’es déjà lavée.... je pourrais t’y faire une place ». Ils étaient seuls, et il pouvait donc être plus gentil avec elle. Il se surprit d’ailleurs à tant de gentillesse. Mais il fallait l’admettre, elle ne le laissait pas indifférent et l'idée de se retrouver seul avec elle dans cette baignoire lui apparu plus que tentante. Mais allait-elle seulement accepter? Allait-il devoir laisser tomber une couche de vêtement supplémentaire pour retenir toute l'attention de la jeune fille.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Rosalyn V. Weasley

Rosalyn V. Weasley


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 229
| AVATARS / CRÉDITS : Madelaine Petsch
| SANG : ❀ La plus pure des traîtres.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un serpent
| PATRONUS : Un renard roux
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyDim 17 Nov - 18:20

Eaux troubles



Regulus Black était une rencontre totalement improbable dans ce lieu. Improbable mais pas forcément totalement désagréable, car elle le haïssait sans doute moins que d’autres de son espèce. Pourquoi ? Elle n’en avait aucune idée et ne voulait surtout pas se la poser, mais une chose était certaine il était un adversaire bien plus sophistiqué qu’un Travers, une Malefoy, ou un Avery. Son regard appuyé la mettait mal à l’aise, néanmoins pas assez pour qu’elle perde de sa superbe, et elle le dévisageait sans retenue.
« Si tu veux t’attirer des ennuis, je t’en prie Weasley ». lui lâcha-t-il avec un petit air de triomphe. Elle revêtit une moue circonspecte et demeura silencieuse. Rosalyn Weasley n’avait techniquement pas peur des ennuis. Après tout, elle s’était sortie de situation rocambolesque plus d’une fois grâce à un sourire charmeur ou à une répartie cinglante. Cependant, dans le cas présent, elle aurait bien du mal à expliquer sa présence ici, celle de sa marchandise de contrefaçon dissimulée dans une des cabines et la promiscuité que le jeune Black instaurait. Qu’il instaurait d’ailleurs probablement en connaissance de cause en s’approchant avec un rire goguenard.

Le garçon commença à se déshabiller alors en la fixant du regard, un silence palpable régnant autour d’eux alors qu’il se dévoilait face à elle. « J’ai déjà vu mieux » commenta-t-elle d’un air souverain, la voix légèrement hésitante, après avoir jeté un œil à Regulus et à son corps. Certes, elle avait déjà vu mieux, mais pas souvent. Cela, l’orgueilleux Black n’avait guère besoin de l’apprendre. Et elle écarquilla les yeux encore un peu plus lorsqu’il ôta son pantalon et alla s’asseoir au bord de l’immense baignoire. Quelque part elle comprenait mieux comment sa famille avait pu rester pure tout ce temps, les membres des vingt-huit ne manquaient pas de charme ni d’audace. Elle passa une main dans ses longs cheveux roux en cherchant ses mots tandis que l’audacieux Regulus lui lâchait d’un air nonchalant : « Cette baignoire est une vraie piscine... maintenant que tu t’es déjà lavée.... je pourrais t’y faire une place ».

Elle suspendit son geste, prise de cours. Il en fallait beaucoup pour prendre par surprise la jeune Weasley, et celle-ci ne savait comment répondre à cette invitation.
« Je ne pense pas vouloir mélanger les torchons et les serviettes, et je crois qu’il existe des manières plus simple de me tuer que de me noyer. » lâcha-t-elle finalement d’un ton coupant avant de rejeter une longue mèche rousse derrière son épaule. Lentement, elle avança jusqu’au bord de l’eau en observant du coin de l’œil le cadet des Blacks qui s’était assis. « A moins, bien sûr, que cela ne soit pas l’objet de ton invitation. » Elle se pencha alors pour ébouriffer les sombres cheveux du garçon, sans l’ombre d’une peur, avant de laisser échapper un rire narquois. Quelque chose lui disait bien que s’il avait voulu nuire, il l’aurait déjà fait.


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 256
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Agathe <3
| SANG : Black


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyDim 8 Déc - 8:25

Eaux troubles



[font=Trebuchet MS]Alors que le jeune héritier de la très noble et très ancienne maison des Black venait d’ôter sa chemise, devant celle qui était la descendance d’un affront à l’honneur de la maison, cette dernière sembla n’éprouver que très peu d’intérêt : « J’ai déjà vu mieux » souffla-t-elle avec un dédain qui faisait d’elle bien plus une Black qu’une Weasley. L’orgueil du sorcier en peine éternelle de reconnaissance était touché dans le vif. Lorsqu’on blesse un Serpent, il attaque. « C’est donc comme ça que tu te fais quelques Mornilles ?». Il aurait pu dire Gallions mais il avait délibérément choisi une monnaie inférieure pour lui rappeler que malgré sa beauté, elle resterait toujours inférieure. Il n’était pas allé jusqu’à parler de noises car après tout, il l’estimait. Avant qu’elle n’eu le temps de répondre, il avait retiré son pantalon pour aller s’asseoir au bord de l’immense baignoire. Fallait-il voir un lien entre les paroles et les actes du jeune homme ? L’avenir nous le dira.

Assis au bord de la baignoire, il se surprit lui même à proposer à la jeune fille de le rejoindre dans la baignoire « Cette baignoire est une vraie piscine... maintenant que tu t’es déjà lavée.... je pourrais t’y faire une place ». Il ne voulait certainement pas nagée dans une eau trouble. Une eau pleine de crasse de la jeune fille. Il ne se doutait pas qu’il s’apprêtait à nager en eau trouble. L’eau trouble de cette relation. « Je ne pense pas vouloir mélanger les torchons et les serviettes, et je crois qu’il existe des manières plus simple de me tuer que de me noyer. ». Il laissa échapper un sourire en coin. Il aimait quand elle se montrait digne de la maison des blacks. Si sa grand-mère avait épousé un Nott, Malefoy, Avery, Carrow ou autre sang pur digne de ce nom, la jeune fille serait définitivement la parfaite héritière. Son sourire s’agrandit lorsqu’il sentit la main de la jeune fille passer dans ses cheveux « A moins, bien sûr, que cela ne soit pas l’objet de ton invitation. ». Alors qu’elle finissait sa phrase, il se décida à garder son caleçon et à entrer dans l’eau avec. Celui-ci risquait cependant de perdre son blanc étincelant pour devenir aussi transparent que l’eau. Il se laissa tomber tout entier dans l’eau, et une fois ceux-ci mouillés se passa à son tour la main dans les cheveux. « La serviette est déjà mêlé au torchon» dit-il d’un ton très neutre en fixant la serviette qui recouvrait tout le corps de la jeune fille tout en se déplaçant dans la baignoire qui ressemblait plus à une piscine. « Allez viens, Weasley ! dit-il en nageant vers le bord de la baignoire et en lui tendant la main « C’est moi qui devrait avoir peur que tu me noies.... toute le monde sait que les sirènes séduisent les hommes, les attirent dans l’eau puis les noient. Je n’ai jamais vu si jolie sirène. ajouta-il un sourire au lèvre. La sirène du vitrail en fut particulièrement offensé et commença à crier sur le jeune sorcier.

© GASMASK

Revenir en haut Aller en bas
Rosalyn V. Weasley

Rosalyn V. Weasley


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 229
| AVATARS / CRÉDITS : Madelaine Petsch
| SANG : ❀ La plus pure des traîtres.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un serpent
| PATRONUS : Un renard roux
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyLun 16 Déc - 0:17

Eaux troubles



Il était vrai que si Rosalyn avait hérité d’un physique et d’un compte en banque très Weasley, elle avait néanmoins dans son tempérament tranchant hérité plus de ressemblance avec les Blacks que ses autres ancêtres. Sa fierté et son orgueil semblaient être inébranlables, confortés par l’intime conviction qu’elle était meilleure que tous, et que tous se devaient de le reconnaître.
Elle posa un regard froid sur Regulus suite à sa remarque, outrageusement choquée par sa phrase. « Si j’avais à me vendre, ce ne serait certainement pas au rabais. » répliqua-t-elle d’un ton supérieur en se drapant dans sa serviette telle une prude nymphe. Nul doute qu’elle y gagnerait plus qu’à vendre de la marmelade de citrouille, mais pour la fière Weasley vendre ses charmes paraissaient à ses yeux une immense défaite. On ne l’achetait pas, elle possédait, on ne l’utilisait pas, elle dominait.

Elle avança lentement jusqu’au jeune homme, méfiante quand à ses intentions, et juste après qu’elle ait ébouriffé ses cheveux, il s’élança dans l’eau. Honnêtement, la jeune Weasley n’éprouvait aucune peur à l'y rejoindre, elle était telle un poisson dans l’eau et sans doute bien meilleure que lui.  Aussi lorsqu’il se retourna pour la narguer en la comparant à une dangereuse sirène qui pouvait fort bien le noyer, elle esquissa un sourire en coin. La flatterie méritée était son péché mignon. Que le Black ait conscience aussi bien de son physique que de son talent de nageuse ne pouvait que susciter en elle une joie orgueilleuse.
En prenant son temps, elle alla s’asseoir sur le bord de l’immense baignoire à son tour, y trempant de nouveau ses gambettes jusqu’à mi-mollet. Rosalyn redressa son visage et plissa son regard sur Regulus, toute dubitative qu’elle pouvait être sur les intentions de ce dernier. « Je ne compte pas te noyer, je pourrais certes, mais j’ai d’autres projets pour toi ... » le nargua-t-elle, peu sûre de pouvoir tenir réellement tête sur son propre jeux. « Les sirènes ne tuent pas les petits rois, ni les constellations » commenta-t-elle simplement, en adressant un clin d’oeil au jeune Black avant de tourner son visage sur le côté pour regarder d’un regard désapprobateur la sirène qui crisait depuis déjà plusieurs minutes désormais.



© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 256
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Agathe <3
| SANG : Black


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyMar 24 Déc - 11:53

Eaux troubles



Jamais avant ce soir, l’héritier de la maison des Blacks ne s’était tenu aussi près de sa cousine. A vrai dire, avant son entrée à Poudlard, il ne la connaissait pas. Tout ce qu’il savait c’était qu’une membre de la très noble et très ancienne maison des Blacks avait déshonoré l’honneur familial en épousant un homme descendant d’une famille de la pire espèce qu’il soit- les Weasley- une famille de traite à son sang. Une marque de brûlure avait ainsi remplacé le nom de Cedrella Black sur la tapisserie du 12 Square Grimmaud. Ce n’était qu’à son entrée à Poudlard, que le petit roi avait fait la connaissance de celle qui le bourgeon du fruit d’un amour interdit. Celle à qu’il ne devait jamais adresser la parole. Mais les femmes avaient sur Regulus se pouvoir étrange d’attraction. Dès le premier jour, lors de la cérémonie de la répartition elle avait exercé sur lui une sorte de fascination. Il n’avait pu détourner son regard d’elle. Très vite, il avait compris qui elle était. Il ne devait pas l’approcher et pourtant il ne pouvait pas résister. Entre eux, était né ce petit jeu. Ce petit jeu qui voulait qu’ils se détestent comme ils se devaient mais qui trahissait une attirance sans équivoque. Ils avaient toujours joué à ce jeu en public. Mais ce soir, ils étaient seul-e-s, du moins si on faisait abstraction du portrait de la sirène, et les règles du jeu pourraient changer. « Je ne compte pas te noyer, je pourrais certes, mais j’ai d’autres projets pour toi ... » Alors qu’elle parlait, il la regardait s’asseoir sur le bord de l’immense baignoire. Il n’avait pas exagéré, elle était la plus belle des sirènes. Elle avait la même chevelure fauve que celle du portrait mais elle avait cette grâce naturelle dont seule une femme digne de la maison des Black à le secret. A cette pensée, une pensée encore plus déplacée gagna son esprit. S’il l’épousait, elle redeviendrait une Black. Une vraie. Ne serait pas pour elle une belle vengeance ? Ne serait-ce pas justice que de redonner à pareille beauté ces lettres de noblesse ? Rosalyn Black. Voilà le nom qu’elle aurait dû porter. Le nom qu’il pourrait lui offrir. Mais en lui offrant un tel nom, il s’exposait à son tour, comme Cedrella Black à voir son nom bruler de la tapisserie. Un sort qui avait déjà été réservé à Andromeda et à Sirius. A cette pensée son sang se glaça. Lui le petit roi, le fils prodigue, pouvait-il pour la beauté d’une fille renoncé à tout ce dont il a toujours rêvé ? « Les sirènes ne tuent pas les petits rois, ni les constellations ». En plus d’être belle, elle était cultivée. Une qualité bien trop rare pour ne pas le souligner. Il laissa échapper un sourire avant d’attrapper sa main pour qu’elle le rejoigne enfin dans l’eau. « Un petit roi, ne sera jamais un roi sans une reine! . Que voulait dire cette phrase ? Lui même n’en avait pas la moindre idée. Elle voulait dire beaucoup de choses. Elle faisait référence au fait, qu’il avait beau être l’héritier des Black, son père ne lui avait toujours pas trouvé de fiancée. Il faut dire que l’affront de Sirius qui arrivait après celui d’Andromeda avait eu des répercussions sur la réputation de la maison des Blacks. Il n’y avait que ses parents pour ne pas se l’avouer. La maison des Blacks n’était plus ce qu’elle était. Cela faisait référence au fait qu’il avait cru pouvoir épouser Lys après la rupture des fiançailles avec Sirius et qu’il l’avait vue deux fois lui échapper. Une fois pour ce crétin d’Amycus Carrow et une fois pour Avery. Cela faisait référence au fait que s’aimer pour eux était interdit. Au fait qu’il voulait qu’elle soit sa reine mais que ce royaume serait celui de sa perte. Cela faisait référence au fait qu’il voulait qu’elle la rejoigne dans cette baignoire et que ce soir la nuit ne soit qu’à eux. Il laissa échapper un sourire en coin. « Une constellation ne brille que tant que ces étoiles brillent. Combien de temps brilleront les miennes ? On pouvait lire toute la mélancolie sur son visage, l’entendre dans sa voix. Oui, il brillait par les erreurs de Sirius mais pour combien de temps ? Si ces parents le voyaient avec elle à cet instant présent, ils le renieraient et pourtant il ne voulait être nulle part ailleurs, si ce n’est sur ses lèvres. Il mourrait d’envie de poser ses lèvres humides sur les siennes. Ne dit-on pas que l’interdit ne fait qu’exciter davantage ?
Revenir en haut Aller en bas
Rosalyn V. Weasley

Rosalyn V. Weasley


GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 229
| AVATARS / CRÉDITS : Madelaine Petsch
| SANG : ❀ La plus pure des traîtres.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un serpent
| PATRONUS : Un renard roux
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyJeu 16 Jan - 13:53

Eaux troubles



La jeune Weasley avait toujours considéré les morales rigides comme oppressantes et émanantes des classes les plus riches. Ce qui était juste n’était pas toujours ce qui était bon, ce qui était bien, ou même ce qui était moral. Trahir son milieu était un vague concept qu’on lui avait asséné depuis sa naissance. Pour les idéaux d’un grand-père un peu trop loufoque, elle avait été traitée comme une paria. Mais s’approcher de ceux là même qui l’avait ostracisée n’était-il pas en soit un outrage plus grand à la mémoire de ses ancêtres ? S’accoquiner avec les dominateurs, les oppresseurs de toujours, dont paradoxalement elle faisait partiellement partie de par son statut du sang, n’était ce pas là la pire des trahisons ? Sans doute. Mais elle n’en avait que faire.

En arrivant à Poudlard elle avait tout ce qu’il aurait fallu pour être une Miss parfaite. Son sang, son éducation qui bien que boueuse avait été administrée d’une main de maîtresse par sa grand-mère Black, son maintien, en soit tout. Tout ? Non pas tout à fait, son nom avait toujours tout compromis. Aussi belle, parfaite, douce, passive, raffinée, élégante, noble, pure, qu’elle aurait pu l’être, rien n’effaçait jamais ce nom. Les regards de dégoûts voilaient l’admiration qu’elle aurait dû recevoir. Elle était la perle des Weasley, mais cela ne valait guère dans ce petit monde.
« Et qui aura l’honneur de partager ton trône ? Tous disent dans les couloirs que la fille Malefoy aura cette honneur, ou peut être que ce sera la Travers ? Tu as l’embarras du choix. » Commenta-t-elle d’un air narquois en scrutant les traits du Black, elle laissa échapper un petit rire à la fin de sa phrase, pour bien souligner l’impériale indifférence que suscitait en elle ces luttes de pouvoir. Ces pimbêches de Serpentard ne lui faisaient pas peur, elle n’avait pas besoin d’un roi aussi beau soit il, pour être princesse, reine ou impératrice.

Regulus sembla plonger dans les méandres de ses pensées, et ses traits perdirent en superbe pour acquérir en morosité songeuse. La Weasley n’était pas habituée à constater ce genre d’attitude, elle était toujours de celle à la réplique cinglante, à l’air contrarié et au regard noir. Ce n’était pas tant qu’elle ne savait pas rassurer ou consoler les gens, juste qu’il était bien rare qu’elle le fasse.
Le jeune fille lentement perdit de sa superbe, la vulnérabilité soudaine du jeune Black la prenait de cours. Non pas qu’elle le plaignait tant que ça, mais elle ne pouvait qu’être surprise. Une expression inquiète passa sur ses traits, et elle alla le rejoindre dans l’eau d’un petit bond pour déposer une main sur son épaule. Weasley élevée à la Black, Rosalyn était incapable de démonstration affective impliquait un contact physique trop prolongé, cela ne se faisait pas et ce n’était pas dans ses mœurs. Ce petit geste était déjà pour elle presque indécent. « Tout le monde te respecte, la plupart te craigne. Tu ne risques rien, et tu es le seul à pouvoir choisir à quel point tu brilleras, de la manière que tu souhaites et aussi longtemps que tu le souhaiteras. » lui confia la rousse d’une voix douce, faisant preuve d’une compassion qu’elle ne pensait pas voir chez elle. Sans doute le Regulus lui semblait similaire à elle dans ses dilemmes, et qu’elle l’appréciait un peu plus qu’elle ne se l’admettait. « L’avantage de ton nom, c’est que quoi que tu fasses, tu éblouiras et personne ne t’oubliera. Les Weasley seront toujours vomis, aussi terribles ou superbes qu’ils soient. » murmura-t-elle pour le convaincre de se ravigoter. Il était maître de son destin, et peu de gens l’étaient ici bas. Il suffisait juste qu’il en prenne conscience.




© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 256
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Agathe <3
| SANG : Black


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg EmptyDim 5 Avr - 21:04

Eaux troubles






Toutes les histoires racontent la même histoire, l’histoire d’un amour. Mais l’histoire d’amour se métamorphose comme un animagus. Elle prend un jour la forme d’un amour heureux, un autre celle d’un amour malheureux. Elle est la nuit l’histoire d’un amour interdit et le jour l’histoire d’un amour forcé. L’histoire varie comme la lune mais l’histoire est toujours celle d’un amour. Tout est histoire d’amour car sans amour, on est rien du tout. C’est de l’amour que tout naît. C’est du fruit de l’amour, que ce soit sous sa forme sa plus pure, la forme sentimentale ou sous sa forme la plus charnelle, sa forme érotique, que chacun naît. C’est de tantôt de l’amour consenti tantôt de l’amour forcé que naît la vie. L’histoire qui se joue devant vous dans cette salle de bain ce soir n’est en rien différente. Elle est l’histoire éternelle d’un amour interdit.

L’histoire d’un amour interdit entre Cedrella Black et Septimus Weasley d’abord. L’histoire d’un amour condamné à mourir qui a triomphé au prix du déshonneur. Cedrella Black était une femme courageuse qui avait osé renier sa famille, son nom et son honneur pour épouser celui qu’elle aimait. Rosalyn tenait d’elle sur ce point. Ce n’est pas pour rien si elle était une rouge et or. Elle avait bien plus en commun avec la maison des Black qu’avec la cabane des Weasley mais c’était ce qu’elle était une Weasley et ce simple nom faisait d’elle un amour interdit pour lui ensuite. Car lui, il n’aura jamais le courage de renier son père et d’abdiquer son nom pour un amour. Il ne se souciait pas de l’amour. Il ne voulait pas se laisser aller à l’amour. Il ne pouvait penser qu’au mariage. Il aurait aimé pouvoir concilier amour et mariage. Il avait cru qu’il pourrait aimer et épouser Lys Malefoy mais leurs parents en avait décidé autrement. Enfant, il n’avait rêvé que de ça mais on avait choisi Sirius. Lui il était le puiné, il n’avait le droit à rien. Être né le second, c’était pire encore que naître femme. Au moins lorsque vous êtes femmes, on vous cherche un mari digne de ce nom. Lorsque vous êtes le second né d’une famille, vous n’êtes pas digne des femmes dignes de ce nom. Il l’avait appris à ses dépends. Il avait pensé que la rupture des fiançailles entre Sirius avec Lys était une bonne nouvelle. Il avait pensé qu’elle ne remettrait pas en cause l’union entre les Black et les Malefoy et qu’il allait pouvoir épouser Lys et par deux fois elle lui avait échappé. Il restait toujours sans fiancée. Toutes les femmes dignes d’être épousée étaient promises au premier fils des grandes familles. La phrase de la jeune rousse ne fît que le lui rappeler « Et qui aura l’honneur de partager ton trône ? Tous disent dans les couloirs que la fille Malefoy aura cet honneur, ou peut être que ce sera la Travers ? Tu as l’embarras du choix. ».
Les paroles de la jeune rousse firent l’effet d’un Doloris dans la poitrine du jeune homme, lui rappelant que jamais il n’épouserait Lys Malefoy. Il en avait rêvé et même si cet amour n’était pas interdit, il n’était pas souhaité. « Lys Malefoy est promise à Avery. Moi je ne suis promis à personne, toutes les filles dignes du nom des Black sont déjà fiancées. .

La main de la jeune fille sur son épaule fit accélérer les battements de son cœur. Jamais, les deux cousins n’avaient été aussi proches. Il n’avait aucune envie de la repousser. Au contraire, il avait envie de se rapprocher encore. Il restait silencieux. Il se noyait dans son regard autant que dans sa mélancolie. Comme il aurait pu se noyer dans cette baignoire en écoutant son chant de sirène. N’était-ce d’ailleurs pas ce qu’il était en train de faire se noyer en la regardant ainsi, en la désirant. Plus il l’observait, plus il repensait à toutes les fois où elle lui avait fait tournerla tête. Seules Lys et Rosalyn lui faisaient cet effet. Elle aurait pu être sa reine, mais Cedrella Black avait condamné leur destin. Il la détestait cette vielle harpie. A cause d'elle, il ne pouvait pas aimer Rosalyn et encore moins l’épouser. Sans penser que si Cedrella BLACK n’avait épousé Septimus WEASLEY, Rosalyn ne serait peut-être jamais née, Regulus ne put s’empêcher de penser que si Cedrella BLACK n’avait pas souillé le nom des Black, que si elle avait épousé un homme digne de ce nom, Rosalyn Weasley, ne serait pas Rosalyn Weasley, elle serait Rosalyn Malefoy, Travers, Avery, Nott, Lestrange ou tout autre nom respectable. Elle pourrait être sa promise et non pas un amour interdit.


« Tout le monde te respecte, la plupart te craigne. Tu ne risques rien, et tu es le seul à pouvoir choisir à quel point tu brilleras, de la manière que tu souhaites et aussi longtemps que tu le souhaiteras. ». Ce n’était pas vrai. Il pouvait briller simplement parce que Sirius avait arrêté de briller. C’est pour ça qu’il devait être exemplaire. C’est pour ça qu’il ne pouvait pas se soucier de l’amour. Ce sentiment si complexe et difficile à gérer. Il ne pouvait pas être faible et céder à l’amour. Il ne pouvait pas laisser cet organe au fond de sa poitrine qui nous maintient en vie et qui semble décider pour qui il veut battre gagner. Il devait juste trouver la bonne épouse. Qu’importe l’amour. Tout ce qui compte c’est le mariage. L’honneur. Il ne pouvait pas salir le nom des Black pour une fille, aussi belle soit elle. Il était enfin devenu un black depuis la disgrâce de Sirius. « je ne brille que parce mon frère a décidé de ne pas briller. Je te connais Weasley, tu veux bien être reine mais pas l’ombre d’un roi. Crois-tu que je n’ai pas été l’ombre du roi jusqu’au reniement de Sirius. Je ne suis que le bouffon du roi . C’était une véritable sirène. Elle avait se pouvoir de le faire se mettre à nu. Il n’avait jamais pensé, qu’il lui confirait à elle quelque chose d’aussi intime. Mais les deux cousins avaient bien plus à partager que ce qu’ils pouvaient avouer et pourtant, s’aimer pour eux aujourd’hui était interdit à cause d’un simple un nom. Un nom aussi pur que celui des Black mais aussi rejeté que celui d’un sang de bourbe.
« L’avantage de ton nom, c’est que quoi que tu fasses, tu éblouiras et personne ne t’oubliera. Les Weasley seront toujours vomis, aussi terribles ou superbes qu’ils soient. » Elle n’avait pas tort et pourtant, à cet instant précis, il aurait tout donné pour être un Weasley et se défaire du fardeau d’un nom en disgrâce. «Ce nom n’est plus ce qu’il était, la faute à ta grand-mère, à Andromeda , à Sirius dit-il avec mélancolie. Une mélancolie trahissant l’amour qu’il portait pour son frère. Il était bien trop fier pour l’admettre mais son frère lui manquait. S’il avait toujours été jaloux, il l’aimait. Il était son modèle et depuis qu’il était parti, il avait pu exister, prendre sa place, mais son monde c’était écroulé aussi. «Pourtant, je dois encore en porter le poids. Je dois faire honneur au nom des Black. Je ne peux pas faire le moindre faux pas, je ne peux pas t’aimer, alors que toi, parce que tu es libérée du nom des Black, tu peux aimer qui tu veux dit-il en caressant son visage. « Je donnerai tout pour changer l’histoire. je donnerai tout pour être un Weasley et que tu sois une Black » .


© GASMASK



Dernière édition par Regulus A. Black le Lun 6 Avr - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty
MessageSujet: Re: ● Eaux troubles ● Rosa & Reg ● Eaux troubles ● Rosa & Reg Empty

Revenir en haut Aller en bas

● Eaux troubles ● Rosa & Reg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Poudlard :: Année 1977-1978-