GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 677
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Empty
MessageSujet: Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska EmptySam 16 Nov 2019 - 22:58


Bavardages aux Trois Balais.

Les Trois Balais était paisible en ce début de soirée. Les élèves de Poudlard étaient rentrés au château après leur sortie à Pré-au-Lard, désengorgeant largement la Grande Rue et les commerces. Octavius décida alors que c'était le moment pour lui d'aller se poser dans le pub. Il salua chaleureusement le propriétaire des lieux et fit un peu de causette, passa commande d'un chocolat chaud en retirant son manteau d'hiver et alla s'asseoir dans un coin de la pièce. Il sortit de son sac un trieur et de ce trieur un tas de copies d'élèves. Puis une plume avec de l'encre rouge.
C'était l'heure des corrections.
L'air de rien, les vacances de Noël allaient vite arriver et le professeur ne voulait pas avoir des copies à corriger chez lui. Il préférait largement profiter de sa famille pendant cette période et on pouvait le comprendre. De plus, il avait comme politique de ne pas travailler pendant les vacances et de ne pas non plus donner de travail aux élèves. Donc il donnait les évaluations et les corrigeait avant les vacances.
Et Merlin ! Qu'est-ce qu'il était lent à corriger !
Le chocolat chaud lui donnait du courage et l'aidait moralement à déchiffrer les hiéroglyphes de certains élèves. Et d'autres élèves, plus agréables à lire, avaient l'air d'avoir voulu écrire un manuscrit à la manière d'un moine copiste du Moyen-Âge avec de belles enluminures. La copie d'Emrys Cadfrawd était sympathique à lire pour cela. Le professeur se permit même de mettre un « Joli » en commentaire à côté d'un E majuscule particulièrement bien formé.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Empty
MessageSujet: Re: Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska EmptySam 16 Nov 2019 - 23:59

Bavardages aux Trois Balais !Une journée encore bien remplie. Ce matin tu as ouvert Zonko puis tu as fais appel à ta petite employée pour qu'elle prenne le relais pendant l'après-midi pour pouvoir te rendre à un entraînement de Quidditch. Même si tu adorais voler, le froid avait nettement ralentis ta motivation. Tu t'y étais rendu en traînant un peu les pieds, pas emballé à l'idée de te geler les miches par un temps pareil. Mais tu te réjouissais d'avoir l'excuse d'aller au Trois Balais après ça juste pour pouvoir voir Thomas. Oui, c'était peut-être stupide, tu n'avais pas besoin d'excuse pour y aller ou pour le voir. Mais il n'empêche que tu comptais en profiter.

L'entraînement n'avait pas été le plus facile de ta carrière. Peu concentrée, tu étais tombée plusieurs fois de ton balai, ce qui arrivait rarement. Ton corps avait subi bons nombres d'égratignures dont tu ne te plaignais pourtant pas. Il y avait des jours avec et des jours sans dans ce métier. Il faut croire que ça n'était pas le bon jour. Tes collègues ne t'en voulaient pas et c'était le principal. Tu avais continué malgré ta malchance du jour, persévérance comme tu savais si bien le faire. T'accrochant pour démontrer que tu pouvais tromper le destin. La dernière heure se passa beaucoup mieux et vous vous étiez séparées. Tu avais pourtant proposé d'aller boire un verre mais chacune avait des choses à faire. Alors tu t'y étais rendue seule, au Trois Balais. Poussant la porte en claquant les dents. Le vent s'engouffrant par la porte tandis que tu essuyais tes pieds sur le paillasson de l'entrée. Des feuilles s'envolèrent pour joncher le sol. Pas des feuilles d'arbres non, des copies d'élèves. Tu venais d'en ramasser une sur ton chemin. La table que tu préférais était prise, tu avais voulu prendre celle d'à côté. Une chance, sans doute pour le propriétaire de ce papier. « Excusez-moi..... Adam. Votre copie était tombée par terre. » Adam. Bien sûr. Parce que tu avais lu Adam Chester sur cette copie et le minois si mignon de ce bonhomme t'induisait en erreur. Tu le pensais élève, c'était peut-être ridicule puisqu'il avait un peu plus que ton propre âge. Ou peut-être bien que ce n'était qu'un moyen d'attirer son attention pour bavarder un peu. Tu déposas la feuille sur sa table. Remarquant le paquet de copie. « Ah. Soit tu es un voleur de copie. Soit tu es professeur. Et vue cette encre rouge, je vais tenter la première proposition. » Léger clin d'oeil, tu espérais qu'il allait comprendre la plaisanterie et non te prendre pour une boursoufflette.

:copyright: DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 677
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Empty
MessageSujet: Re: Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska EmptyDim 17 Nov 2019 - 21:59


Bavardages aux Trois Balais.

En fait, c'était la toute première fois qu'Octavius avait un poste d'enseignant à part entière bien qu'il eut déjà enseigné auparavant. Cela lui faisait étrange d'avoir ce nouveau statut puisqu'il ne se sentait pas tellement plus vieux que les élèves à qui il faisait cours. Pour les septième années, il n'avait que dix ans de plus qu'eux. Il était sûr que s'il portait un uniforme, il y aurait presque moyen pour qu'on puisse le confondre avec un vrai élève. Minerva McGonagall ne pouvait plus s'en vanter.
Pour preuve... Une jeune femme entra aux Trois Balais. Entre le moment où elle ouvrit et referma la porte, le vent avait eu le temps de faire s'envoler furtivement deux ou trois copies du tas qu'Octavius était en train de corriger. Quelques secondes plus tard, cette même jeune femme s'adressa au Professeur qui leva sa tête vers elle, tout d'abord en adressant un sourire poli avant de froncer les sourcils en entendant le prénom qui n'était de toute évidence pas le sien. Elle lui tendait une copie qui répondait à ce nom là et il comprit.
« Ah merci beaucoup, c'est gentil. » la remercia-t-il poliment avec un léger sourire tandis que la personne posait le parchemin avec les autres. « Mais ce n'est pas vraiment ma copie. » fit-il remarquer.
Octavius ne savait pas comment il devait se sentir face à cette confusion. Devait-il être heureux de ne pas faire aussi vieux qu'il ne l'était ? Ou devait-il être agacé que ce même physique fasse qu'on le prenne moins au sérieux ? Comme d'habitude, il préféra voir le verre complètement plein. Alors, il afficha un sourire amusé à la plaisanterie de la jeune femme.
« Ma foi vous avez bien deviné. Et je dois dire que si je n'avais pas été professeur, je n'aurais pas su quoi faire de ces copies et je me serais bien demandé pourquoi les avoir volés. Cela dit, en ramassant ces devoirs, j'ai vraiment eu l'impression de voler la copie de certains élèves. »
Ah ces élèves retardataires qui essayaient désespérément de continuer à composer alors que l'heure était passée depuis déjà cinq bonnes minutes. Il avait été comme eux, fut un temps.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Empty
MessageSujet: Re: Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska EmptyLun 18 Nov 2019 - 0:32

Bavardages aux Trois Balais !Tu observes cet homme avec attention et plus tu le regardes, plus tu comprends que tu as fais erreur. Même si ton inattention n'a durée que quelques secondes, il n'a rien d'un élève. Pour sûr, il est vraiment gêne mais enfin, il est loin de ressembler à un enfant de onze ans faisant son entrée à Poudlard ni-même à un jeune de dix-sept, dix-huit en en train d'en sortir. Non. Ce qui est appréciable, c'est le sourire plaqué sur son visage. A la fois chaleureux et bienveillant lorsqu'il te remercie de lui avoir rendu la copie qui était présente sur le sol. Tu hoches la tête, prenant en compte sa gratitude mais tu ne l'estime pas vraiment nécessaire. Le geste avait été purement naturelle. Tu n'aurais pas piété cette feuilles, surtout pas avec tes bottes encore pleine de boue. Sale temps dehors, l'humidité avait vraiment fais des dégâts à la pelouse du stade de Quidditch et même si vous étiez la majorité du temps sur vos balais, dans les airs, tu avais piétiné le gazon. Et justement, tes chaussures s'en souvenaient. Par chance, la majorité s'en était allé en marchant jusqu'ici et grâce au paillasson à l'entrée de la boutique auquel cas, les employés auraient subi un moment intensif de ménage après la fermeture et tu voulais éviter de donner du travail. Ils en avaient assez comme ça. Malgré tout, tu constatais de nombreuses traces sur le sol, certains ne faisaient vraiment pas attention. Foutu monde... Par chance, la copie du jeune Adam n'avait rien.

Comme tu l'imaginais, ça n'était pas lui. Mais c'était bien tenté. Le subterfuge avait fonctionné puisque la conversation était enclenchée à présent. Sans crier gare et sans permission, tu installes ton fessier sur le banc à l'autre bout de la table. Prenant place à sa table. Tu préfères la convivialité même si tu vois bien qu'il est occupé. Cela frise le ridicule mais tu as une subite envie de papoter. Et si jamais il souhaite écourter, tu t'en iras simplement. Pas de prise de toi, tu vis avec beaucoup de légèreté. « Eh bien, peut-être bien qu'un élève pourrait voler ses copies-là pour.... annuler tout un contrôle ? Imaginons qu'il ait raté, il ne peut pas voler uniquement sa copie, il devra prendre le lot... Et je ne dis pas ça parce que c'est du vécu, bien entendu. » Tu souris gentiment. Non, toi, tu étais bonne élève. Bien sûr, il y a une année en particulier que tu as moins bien vécu que les autres, du reste, tu avais tout fait pour avoir de bonnes notes. Et puis tout savoir sur tout, c'était un truc dans tes gênes. Tu t'abreuvais de connaissances alors forcément, les études ne t'avaient pas fais peur le moins du monde. « Professeur donc. Qu'est-ce que vous enseignez ? » Vous. Tu. Tu ne sais plus vraiment comment t'adresser à lui. D'abord tu l'avais vouvoyer puis tutoyer et tu recommençais à le vouvoyer. C'était assez étrange. « J'y songe ! J'espère que cette chère McGonagall enseigne toujours ? Et monsieur Flitwick ? » Tu n'avais pas vraiment fais attention toutes ses années à te renseigner sur les allées et venues des professeurs. Ça n'est pas quelque chose de nécessairement utile dans ta vie. Mais lorsque tu entends les élèves parler de Poudlard lorsqu'ils fouinent à la boutique, tu es plutôt contente d'avoir des nouvelles. Qui sait, peut-être que tu as déjà entendu parler de ce professeur-ci sans réussir à mettre ni un nom ni un visage dessus.

:copyright: DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 677
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Empty
MessageSujet: Re: Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska EmptySam 23 Nov 2019 - 11:54


Bavardages aux Trois Balais.

Octavius n'était pas un méchant garçon. Il adressait facilement son sourire à quiconque. A l'élève qui lui disait bonjour le matin, à l'inconnu qui lui adressait un regard ou à la personne qui venait juste de l'insulter pour aucune raison. Le sourire était sa meilleure arme de défense en société. Aussi, il ne s'offusqua pas quand la jeune femme prit place en face de lui sans l'en avoir consulté. Il n'était pas aussi exigeant sur la politesse et la bienséance envers les autres qu'envers lui-même.
« Oui mais non, cela ne marche pas. Cet élève ne serait pas très malin. » contredit-il en souriant. « Le professeur, il lui faut bien des notes. Alors il referait passer le contrôle à l'improviste avec un sujet mille fois plus compliqué même si c'est injuste. Il se ferait avoir une fois mais pas deux. »
Dans les faits, Octavius n'aurait pas fait cela. Mais il avait connu certains enseignants qui aurait fait ça. Que tout le monde paye la connerie d'un seul. Un pour tous, tous pour un, qu'on disait. En tout cas, il n'y avait plus de doute sur la profession d'Octavius. La jeune femme lui demanda alors qu'est-ce qu'il enseignait.
« La défense contre les forces du mal. Je laisse les autres disciplines aux professeurs plus âgés qui ont vraiment des têtes de prof qui s'y connaissent mieux que moi. »
Il avait beau adoré et en connaître un rayon sur l'Histoire de la Magie — qui avait été un de ses cours préférés à Poudlar —, il savait qu'il n'arrivait pas à la cheville du professeur Binns. Ni à celle du professeur McGonagall en métamorphose. La jeune femme ne tarda d'ailleurs pas à s'enquir des nouvelles des professeurs.
« Mais oui, ils enseignent toujours ! Comme les professeurs Slughorn, Brûlopot, Binns... Ils tiennent bon. » répondit-il. « Vous ne pouvez pas savoir à quel point c'est étrange au début d'avoir pour collègues d'anciens professeurs qui vous ont suivi toute votre adolescence. »
Il réalisa alors qu'il ne savait pas comment nommer son interlocutrice. Et qu'il était peut-être mieux de la tutoyer au lieu de la vouvoyer.
« Au fait, tu t'appelles... ? Et est-ce que je peux te tutoyer ? »


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Empty
MessageSujet: Re: Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska Empty

Revenir en haut Aller en bas

Bavardages aux Trois Balais | ft. Alaska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-