GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt

Partagez

Light my fire │ Sinistra Lowe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Callum Barrow

Callum Barrow


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Chadwick Boseman © BATTERY FOX
| SANG : Pur


Light my fire │ Sinistra Lowe Empty
MessageSujet: Light my fire │ Sinistra Lowe Light my fire │ Sinistra Lowe EmptyDim 8 Déc 2019 - 19:41

Londres était mise à mal par un orage, des rideaux de pluie s’abattaient contre les fenêtres et le vent faisait claquer les volets de certaines bâtisses. Dans les rues, un fin tapis d’eau ruisselait le long des trottoirs jusqu’aux égouts. L’air s’était rafraîchi alors que la fin de l’année s’annonçait en grandes pompes. Dans la demeure des Barrow, le crépitement d’une cheminée se mêlait au vacarme incessant de la météo. Par moments, un éclair illumina l’endroit, suivi quelques instants plus tard par un grondement semblable à un tir de canon. Dans la pièce principale de sa partie de la demeure, Callum dinait avec son invitée. Sinistra Lowe, autrefois un fantasme, aujourd’hui une amie. Les deux sorciers étaient plutôt proches et se voyaient régulièrement.

Repu, Callum posa ses couverts au centre de son assiette et, d’un air las, écarta cette dernière en la poussant. Sa main vint attraper un mouchoir brodé avec lequel il s’essuya les lèvres d’un geste élégant et raffiné. Alors qu’un elfe de maison s’approcha pour débarrasser le couvert, le regard de Callum se porta sur son invitée pour constater qu’elle venait elle aussi de terminer son repas. Il se leva de chaise puis fit passer sa main le long de sa tenue pour y effacer les faux plis. L’homme se dirigea jusqu’à une armoire. « Digestif ? » fit-il en tournant la tête vers son invitée, « il provient de notre dernière série de production et il est trop bon pour se perdre dans la gorge des moldus » . Si l’alcool des Barrow était haut de gamme, la famille ne pouvait cependant pas contrôler qui étaient les acheteurs de ses produits. Callum avait toujours eu du mal à se faire à l’idée que des moldus pouvaient profiter de son alcool, cela le dégoutait. Après avoir servi deux verres, il vint prendre place sur l’un des fauteuils situé non loin de la cheminée, posant alors les deux verres sur une petite table ronde à proximité.

Callum tendit les mains vers les flammes pour se réchauffer. Sur ses paumes se mirent alors à danser quelques lueurs oranges qui se déhanchait au rythme du crépitement du bois qui éclate sous la combustion. Le jeune homme n’était pas frileux, mais il appréciait cette sensation de chaleur. Il garda ses mains tendues ainsi un certain temps, suffisamment longtemps pour que cette sensation le dérange. « Dis-moi Sinistra, est-ce que tu connaitrais une Ava Zabini ? » demanda-t-il en portant son verre à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 488
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Ichi
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Light my fire │ Sinistra Lowe Empty
MessageSujet: Re: Light my fire │ Sinistra Lowe Light my fire │ Sinistra Lowe EmptyDim 22 Déc 2019 - 18:51

Sinistra finissait son plat avec la délicatesse qui lui incombait. Le regard concentré, elle ne remarqua que son hôte avait terminé que lorsque son elfe le débarrassa. Elle même mit un dernier coup de fourchette avant de la laisser mourir sur son assiette. La sorcière ne prêtait pas plus attention aux éclairs du dehors qu'au petit être qui s'affairait autour d'eux. Elle avait grandi avec les elfes, et avait apprise à les détester. C'était ainsi et telle était leur place dans la société. « Avec plaisir » formula-t-elle à sa demande, en se levant à son tour. Callum Barrow et Sinistra Lowe offraient sans doute un spectacle bien étrange à quiconque les aurait observé de l'extérieur. Elle se saisit de son verre d'un geste aérien tout en formulant à la suite de ses racistes paroles : « Il y a bien peu de choses qui méritent de finir dans leur gorge de toute manière ». Le fond profondément choquant de leurs propos ne semblait ni les déranger, ni les outrager. L'hypocrisie de la haute société en public ne saurait trouver de limites qu'en les lois du pays qui les empêchaient de formuler certaines de leurs idées. Tout le monde savait, toutefois, quel était leur avis. Tous les sang-purs qui se respectaient ne voulaient pas d'impurs au château de Poudlard. Tous les sang-purs qui se respectaient ne voulaient pas non plus d'impurs au gouvernement. Le destin leur avait pourtant collé un Premier Ministre né-moldu, ce qui était une abomination telle que la plupart des gens de leur classe taisaient son nom. Sinistra le rejoignit sur un fauteuil voisin, en croisant les jambes, pour perdre son regard dans le liquide ambré qui semblait danser au fond de son verre au gré de l'étrange ballet des flammes de la cheminée. Le silence régnait en maître lorsque Callum le brisa pour lui poser une question qui fit plisser imperceptiblement les sourcils de la sorcière.
Avant de répondre, elle trempa poliment ses lèvres roses dans le verre, tout en réfléchissant à sa réponse. « Je la connais, en effet » répondit-elle d'abord simplement en portant un regard scrutateur et calculateur sur Callum. « Ava est une sorcière brillante mais effrayante. Je suis sortie avec son frère, lorsque nous étions étudiants à Poudlard » précisa-t-elle cette anecdote qu'elle ne trouvait pas dérangeante de citer devant lui, bien qu'elle sut depuis toujours qu'il avait eu des vues sur elle. Sinistra aimait le regard et aimait prendre à revers. Si elle trouvait l'intérêt de Callum Barrow curieux pour Ava, elle ne comptait pas lui arracher impunément des réponses par des questions grossières. Elle était plus intelligente que cela. « Ava Zabini tient une boutique de potions dans Londres, s'il te faut un quelconque poison, elle se fera sans nul doute un plaisir de t'en faire un discrètement » souffla la sorcière en prenant soin de prendre un air désabusé lorsqu'elle évoqua les poisons. A ses yeux, cette femme était une veuve noire à fuir comme la peste. Mais Callum avait déjà démontré ses goûts douteux en matière de femmes. Après tout, n'avait-il pas été amoureux d'elle ?


(518)
Revenir en haut Aller en bas
Callum Barrow

Callum Barrow


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Chadwick Boseman © BATTERY FOX
| SANG : Pur


Light my fire │ Sinistra Lowe Empty
MessageSujet: Re: Light my fire │ Sinistra Lowe Light my fire │ Sinistra Lowe EmptySam 4 Jan 2020 - 17:56

De l’ambre liquide qui siégeait au fond du verre du mangemort, il ne restait déjà plus rien. Habitué à boire, Callum ne faisait guère le difficile devant de l’alcool, surtout lorsqu’il s’agissait d’une production familiale. En apercevant le verre vide de son maître, l’elfe s’approcha pour le réapprovisionner. Callum l’ignorait alors qu’il écoutait Sinistra. Il n’avait croisé Ava Zabini qu’une seule fois et il ne savait presque rien d’elle. Il tiqua lorsqu’il apprit l’existence d’un frère, un ex de sa comparse qui plus est. « Le monde est petit » lâcha-t-il sans grand intérêt. Le milieu des sang-purs était un milieu très fermé où tout le monde se côtoyait. Au final, il n’était pas rare de trouver des connaissances communes parmi ces gens-là. « Laisse-nous maintenant » fit-il à l’elfe. Lorsque la créature quitta la pièce, le mangemort attrapa la bouteille et se servit une nouvelle dose de digestif par-dessus celle servie par l’animal.  

Malgré tout ce qu’elle venait d’affirmer sur la Zabini, Sinistra n’avait fait qu’attiser les braises de la curiosité du jeune homme. Il ne connaissait pas la métisse, mais cette dernière hantait ses esprits. « Je vois » dit Callum en hochant simplement la tête. De la réputation d’Ava, il ne savait rien, si bien que ses questions à son sujet étaient innocentes. Est-ce qu’il aurait été moins curieux en connaissance de cause ? Sûrement pas. Le Barrow était un homme esclave de ses pulsions et de ses envies. Tantôt destructrices, tantôt libératrices, ses pulsions le consumaient à la manière d’un feu qui ne s’éteindra jamais.  

« Atticus part en Amérique » . Ces mots surgirent telle une sentence. Pour quelqu’un proche de Callum, cela avait un sens. Si Atticus partait aux Etats-Unis, cela voulait dire que Callum restait là, qu’il n’avait pas su convaincre les siens et que ceux-là préféraient confier le prochain américain des Barrow à Atticus. « Il part dans un mois » continua-t-il alors que son emprise sur son verre se resserra. Atticus n’était pas un sujet de discussion que Callum aimait aborder, bien au contraire. Mais il était assez proche de la jeune femme pour qu’il s’épanche à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 488
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Ichi
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Light my fire │ Sinistra Lowe Empty
MessageSujet: Re: Light my fire │ Sinistra Lowe Light my fire │ Sinistra Lowe EmptyMar 21 Jan 2020 - 12:31

La famille Lowe était arrivée au Royaume-Uni peu après les six ans fêtés de Sinistra. La disparition de la jumelle de celle-ci avait grandement conditionné leur départ, puisque les Lowe étaient chez eux sur l'Île de Man. Certains disaient que leur plus ancien représentant avait été banni d'Angleterre, mais n'ayant plus de mémoire d'homme pour témoigner, ils s'étaient contentés de se forger une charmante réputation grâce à divers mariages arrangés. Sinistra donc, était finalement tant issue de son île en mer d'Irlande que d'Angleterre, et elle avait passé plus de temps dans ce dernier pays que dans le premier. Ses racines étaient pourtant curieusement ancrées sur le petit bout de terre. Il n'empêche qu'elle connaissait bien la haute société britannique et qu'elle connaissait donc forcément Ava Zabini. Pire encore, elle avait été sa meilleure amie. Ares avait forcément une fois de plus tout gâché - il ne savait faire que cela de toute évidence ! - et depuis, elle ne parlait guère plus à l'une ou l'autre. La sorcière évitait même grandement Ava. « Surtout chez nous » répondit Sinistra en jetant un regard dédaigneux à la minuscule chose qui se courbait devant son maître.

Il y avait dans le monde, entendait-elle toujours son père répéter, les dominants et les dominés. Eux faisaient fort heureusement partis de la classe dominante et Sinistra en était ravie. Elle n'aurait jamais pu supporter d'être à la botte de quelqu'un d'autre. Mariée pourtant, elle l'était d'une certaine manière. Mais Warren était facile à vivre, et elle avait fait une bien bonne affaire. Les braises de la cheminée brûlaient toujours plus vivement, et elle finit finalement son verre qu'elle déposa élégamment sur la table. « Mon mari t'envoie ses meilleures salutations d'ailleurs » fit-elle à l'attention du jeune homme, « il est désolé de n'avoir pu venir, quelques affaires le retiennent tard au Ministère en ce moment ». C'était même mieux que Warren ne soit pas là. Après tout, certaines choses valaient mieux rester privées. Le regard de la sorcière se raccrocha à la silhouette de Callum qui se détachait à la lumière évasive du feu auprès duquel il se réchauffait. Elle se pinça les lèvres à l'information donnée, pensive. « Tant mieux » commença-t-elle prudemment, « tu ne le verras guère plus ». Sinistra savait qu'il entretenait une relation toute particulière avec son frère et il valait mieux que ce dernier ne soit pas dans les parages. « C'est l'occasion rêvée pour toi de briller en son absence, ne crois-tu pas ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Callum Barrow

Callum Barrow


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Chadwick Boseman © BATTERY FOX
| SANG : Pur


Light my fire │ Sinistra Lowe Empty
MessageSujet: Re: Light my fire │ Sinistra Lowe Light my fire │ Sinistra Lowe EmptyJeu 6 Fév 2020 - 17:53

L'orage à l'extérieur ne s'apaisait pas avec le temps. Au contraire, il semblait s'être installé dans le ciel londonien pour toute la nuit. A intervalles réguliers maintenant, les éclairs - puis le coup de tonnerre quelques secondes plus tard - perçaient les cieux, comme s'ils avaient été lancés sur terre par une divinité quelconque. La pluie continuait de marteler tout ce qui se trouvait sous son courroux. A l'intérieur, les deux sangs purs n'avaient que faire de la météo anglaise. Bien a l'abri avec leur confort bien-né. Les deux amis contrarient la pluie et le froid avec de l'alcool et des flammes. D'un geste décidément las et mécanique, Callum porta une énième fois son verre de digestif à sa bouche. Ses lèvres trempèrent dans le liquide ambré avant de s'entrouvrir afin que ce dernier ne vienne réchauffer la gorge aride du jeune homme. Barrow garda son verre en main pendant tout l'échange entre lui et l'autrice, comme s'il s'agissait d'une extension de lui-même. A ses côtés, l'elfe de maison avait disparu mais personne ne remarqua son absence - tout comme personne dans cette demeure n'avait jamais prêté pous d'attention à sa présence. « Mh », dit simplement le mangemort en haussant une épaule. Il avait passé l'âge des paroles réconfortantes. De toute façon, il n'avait écouté que d'une oreille distraite les mots de son amie. « Tu as raison. De toute évidence, son absence est une aubaine » en plus d'être un supplice tant cela en disait long sur la confiance que sa famille préférait accorder à son frère plutôt qu'à lui-même. Il tendit - une nouvelle fois - ses mains vers les flammes. « Je le déteste plus que tout et pourtant ... je ne veux pas me résoudre à le voir échouer en Amérique ». Le mangemort serra la mâchoire si fort que ses joues gonflèrent. « Son voyage a tellement d'importance pour nous qu'il arrive à me peser sur la conscience. Il n'est pas encore parti et pourtant, je ne pense qu'à ça ».

Le sang pur se resservit une nouvelle dose d'alcool. Parler d'Atticus agissait comme un poison dont l'alcool était le remède. Il ne proposa rien à Sinistra, il ne voulait pas avoir l'air de ceux qui imposent la boisson à ses convives. Et puis, Sinistra était suffisamment proche de lui pour pouvoir se servir d'elle-même sans avoir à demander une autorisation à qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Light my fire │ Sinistra Lowe Empty
MessageSujet: Re: Light my fire │ Sinistra Lowe Light my fire │ Sinistra Lowe Empty

Revenir en haut Aller en bas

Light my fire │ Sinistra Lowe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-