GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Un weekend tranquille | PV : Emrys Cadfrawd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


Un weekend tranquille | PV : Emrys Cadfrawd Empty
MessageSujet: Un weekend tranquille | PV : Emrys Cadfrawd Un weekend tranquille | PV : Emrys Cadfrawd EmptyMer 11 Déc 2019 - 22:19

Un weekend tranquille



feat. Emrys Cadfrawd




Rien ne valait une bonne lecture pour bien commencer le weekend. Reina avait durement travaillé toute la semaine, et même si elle escomptait faire d'autres révisions, elle se disait que prendre un peu de bon temps était tout aussi bien pour apaiser l'esprit. Savoir dire stop au travail avant de le reprendre d'une façon plus posée. Mais même si la jeune fille le voulait, inéluctablement, elle était attiré par des livres qui viendraient à assouvir son besoin de fleurir sa culture générale. Et avec ses plans d'avenir qui consistait à devenir médicomage. Reina souhaitait se renseigner dans les divers domaines pour définir son choix de carrière. Ce n'était pas toujours simple, en sachant que celle-ci pouvait se décider sur une branche puis finir par changer d'avis. Tout était trop intéressant pour la demoiselle alors, il lui était tellement difficile de faire sa sélection.

Pour se faire, elle s'était rendu dans la grande salle pour lire le livre qu'elle avait emprunté à l'immense bibliothèque de Poudlard. Le livre qu'elle détenait entre ses bras, était d'un volume assez important, mais pour Reina cela se trouvait encore minime. Elle, qui adorait lire, ne pouvait pas toujours comprendre les gros yeux que pouvait faire son frère quand il la voyait avec un si livre aussi gros à lire. Lui a toujours été plus physique, c'est pour cela qu'en général, le weekend, il préférait se défouler sur le terrain de sport. Reina étant plus intellectuel, il ne fut pas étonnant que celle-ci ait été dirigé vers la maison Serdaigle dès son arrivée à l'école de magie. Ceci dit, il faut bien avouer que ses débuts à Poudlard ne fut pas féerique. Loin de là même. Reina s'est vu confronté à la méchanceté des uns et des autres concernant son poids. Une chose qui la mettait encore peu à l'aise aujourd'hui quand on sait que parfois, on la confondait avec une jeune femme plus âgé. Des formes plus dessinées que certaines filles de sa maison. À présent, elle se moque pertinemment de ce que l'on peut dire sur elle. Plus affirmée et moins préoccupée par ce que l'on peut penser d'elle. Mais c'est un être humain, alors forcément, elle est tout de même victime par les blessures morales qu'on lui donne si méchamment. Elle souffre en silence et c'est là le mal qui prend sa place dans le cœur de bien des élèves. Certains s'obscurcissent et d'autres se renforcent. Reina a cette chance d'avoir un frère qui la protège de ce que l'on peut lui faire subir, mais aussi de sa propre force de caractère.

Se rendant à la table des Serdaigle, la jeune fille s'installe et commence à lire tranquillement son livre tandis que d'autres révisent ou bien joue aux échecs. Une fois son esprit accaparé par la lecture, le monde autour de Reina n'existe plus. Elle est complètement fascinée par les mots qui défilent sous son regard. Elle pouvait passer des heures à lire, et ce, plusieurs livres de suite. Avant d'être à Poudlard, ses parents étaient obligés de l'appeler à plusieurs reprises pour qu'elle vienne se mettre à table ou bien qu'elle pense à autre chose la lecture. Mais même en sortant dehors, Reina n'oubliait jamais un livre. Il lui arrivait même de s'intéresser à des recueils de poème écrit par des moldus qu'elle trouvait émouvant et fascinant. De par le fait de n'avoir aucun don magique, ces derniers se contentaient de leur capacité humble pour devenir plus grand. Pas forcément de richesse, mais à valoriser les capacités de leur esprit. C'était une magie qui était propre aux moldus et il fallait admettre que ces hommes et femmes en étaient fort doués.

Se sentant observée, la jeune fille lève les yeux et croise le regard d'Emrys. Presque immédiatement, elle revient se concentrer sur son livre, mais il est difficile d'être à son aise quand celui-là se trouve dans les parages. Elle ne l'apprécie pas pour la méchanceté dont il a fait preuve envers elle depuis toujours si l'on peut dire. Pourtant, dans ses souvenirs, Reina ne s'est jamais montrée désobligeante envers lui et pourtant, aujourd'hui, elle ne manquait pas de le foudroyer du regard lorsqu'il venait à trop se moquer d'elle.

Reina sentait son cœur battre. Le malaise la prenait. Elle ne souhaitait pas être embêtée alors que la semaine s'est plutôt bien passé. Calme et agréable alors autant mieux que cela continue non. Cependant, elle déchanta bien vite lorsqu'elle remarqua une silhouette face à elle. Qu'importe, si elle continuait à lire sans doute qu'il viendrait à partir. Ou peut-être n'est-ce pas lui tout simplement.




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR Gajah & ultraviolences
Revenir en haut Aller en bas

Un weekend tranquille | PV : Emrys Cadfrawd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-