GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

L'iode que bat le vent | CLÔT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 457
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyVen 28 Fév - 0:09

Octave pouvait bien faire appel à tout son bon sens, face à des pirates, le bon sens était de la folie. Et il ne semblait pas vouloir l'entendre, persuadé que son pragmatisme tout anglais saurait le sortir du bousier dans lequel ils étaient fourrés. Shannon n'était pas un pragmatique, c'était un homme sanguin, élevé à la dure, et dont personne n'avait réussi à étouffer son explosif tempérament. Être attaché sur un bateau était la pire humiliation possible pour un marin. Son compagnon de galère ne s'en rendait pas compte sans doute, mais toute la rage de l'irlandais bouillonnait tellement dans ses veines qu'il aurait pu réveiller tous ses ancêtres. « La ferme Octave ! » explosa enfin Shannon, « t'as jamais été dans cette situation, mais moi si. Tes conseils de pragmatisme, tu peux te les mettre où je pense ! ». Le jeune homme n'avait ni la politesse d'Octavius, ni sa patience et il n'aurait jamais ni l'un, ni l'autre. La politesse était bonne pour les idiots et la patience pour ceux qui avaient du temps à perdre. Au plus ils restaient sur ce bateau, au plus dur ce serait pour eux de retrouver leur bâtiment. Même si au fond de lui, Shannon était persuadé que leurs compagnons étaient déjà loin... Peut-être même qu'ils avaient manigancé ça. Le marin n'avait aucun souvenir de combats, à dire vrai, il était vite tombé lors que les premiers sortilèges eurent touchés le navire. Étonnant. Le doute l'assaillit et ce fut ce qui le fit s'arrêter de gigoter. Et si on les avait vendu ? L'urgence de s'enfuir le toucha encore plus durement. Sur un bateau pirate, ils allaient être revendus en Afrique à bon prix comme esclaves et parole d'Irlandais personne ne lui mettrait jamais de chaînes. Ses aïeux s'étaient battus pour retirer les leurs, ce n'était certainement pas pour que leur descendant se trouve entravé et encore moins par des foutues cordes sur un bateau stupide. Finalement, c'est pour un pari un peu débile que Shannon ouvrit de nouveau la bouche. Il ne supportait pas d'être attaché, c'était comme ça. Son âme autant que son corps étaient libres de toutes entraves et obligations, ce n'était pas pour que des hommes débarqués de nulle part le mettent au fer. Détaché de ses liens, ils se massa les poignets sans jeter un seul regard au dernier prisonnier : « Alors, t'es prêt ? » provoqua-t-il son adversaire. Shannon n'avait aucun plan particulier. En fait, il était même sincère. Sans baguette, il pouvait difficilement tricher. Mais les autres... Ces hommes valaient aussi peu que lui. Quelques pennys tout au plus. On fourra entre les mains de l'irlandais deux cordes pour son noeud d'écoute et les marins en cercle autour de lui, le regardaient d'un air somme toute très amusé. « Alors brunette, timide ? » lança son adversaire d'un ton moqueur. Shannon haussa les épaules d'un air dédaigneux et résista à l'envie de l'insulter à plein poumons. S'il faisait cela, il finirait par dessus bord. Armés de ses mains expertes en la matière, l'irlandais fit un noeud parfait. Il était impossible de le défaire sans sortilège et son air satisfait se décomposa bien vite lorsque l'autre marin, non content de faire un noeud tout aussi parfait que le sien, défit d'un sortilège qui sortait de nulle part - mais qui étaient ces gens ? - celui de Shannon en afficha un air mauvais. « Mierda » réalisa-t-il qu'il avait été naïf de croire au fairplay d'un homme pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 678
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyVen 28 Fév - 12:51

Octavius, à l'entente des dures paroles de Shannon, eut comme un très bref moment d'arrêt. Comme s'il craignait que l'irlandais sache des choses sur lui qu'il n'était pas sensé savoir. Mais il se raisonna rapidement en se disant que ce n'était que de la paranoïa.
« Pardon ?! Je ne te permets pas ! » fit-il, outré.
Leur petite dispute prit fin par la force des choses. Octavius n'était pas au bout de ses peines. Il essayait de gérer tant bien que mal tous les sentiments qui l'animaient pour pouvoir raisonner et réfléchir. Ce fut alors qu'il trouva en l'imprudence de Shannon une occasion rêvée.
Il attendit donc patiemment que toute l'attention des pirates soient tournées vers l'irlandais. Puis, il put commencer à mettre son plan à l'exécution. Il commença par faire un grand vide dans son esprit, tenter d'ignorer tout ce qui se passait autour de lui. Puis, il murmura une formule incompréhensible à une oreille non initiée. Il le fit plusieurs fois. Encore et encore jusqu'à ce qu'il ne sente plus rien faisant pression sur ses mains. La sensation de la corde tombant était grisante. Il était libre !

Il leva son regard vers le troupeau qui ne faisait pas du tout attention à lui. Aussi discrètement que possible, Octavius se leva.
La première chose qu'il fit fut de jeter les résidus de corde à la mer. Elle était coupée trop nettement pour ne pas éveiller les soupçon.
Puis, à pas de loup, guidé par l'adrénaline, il se dirigea vers les cabines.
Il vérifia de tout côté. Aucun pirate ne montait la garde.
Il entra. Les cabines avaient subi un sortilège d'élargissement.
Il devait faire vite.
Il entreprit de fouiller un peu partout. Il devait trouver leur baguette. Sans elles, ils étaient morts.
Il arriva dans une pièce où il découvrit toutes leurs affaires mais aussi celles de leur ancien équipage. Elles avaient déjà été fouillées et dépouillées du moindre gallion. Cela fit ni chaud ni froid à Octavius. En partant du Royaume Uni, il n'avait emporté dans son sac à dos aucun objet de valeur. Seulement des vêtements et trois ou quatre gallions. Mais il ne trouva aucune baguette.
Il dirigea ses recherches ailleurs.
Il arriva dans la cabine du capitaine.
Encore une fois, il fouilla. Entendant du mouvement venant de l'extérieur, il accélérait le mouvement. Puis, cela lui fit l'effet d'un grand soulagement, il trouva sa baguette et celle de Shannon dans un tiroir !
Aussitôt, il chercha un endroit sur lui où les cacher. Le temps pressant et les cachettes manquant, il retira son imperméable. Il saisit un tout petit glaive serti de joyaux posé sur le bureau. Avec, il opéra une très légère entaille sur la doublure dans le haut du dos de la veste. Elle fut tout juste suffisante pour y faire glisser les deux baguettes qui tombèrent couchées au bas du vêtement quand Octavius le remit sur ses épaules. Il décida de garder le glaive qu'il glissa dans une poche.

D'un pas prudent, il se dirigea vers la sortie. Il vit alors Shannon grimper jusqu'au sommet d'un mât, en compétition avec un pirate...

1- 2 - 3 : Le pirate était derrière Shannon. Non content de perdre face à lui, il leva le bras pour saisir la cheville de l'irlandais et tira pour le faire tomber. La chute fut longue et aurait peut-être été fatale si Shannon n'avait pas sur se rattraper de justesse. Mais il fut assez bas pour que les pirates se saisissent de lui et lui dise qu'il avait perdu son pari et qu'il allait retourner au poteau. Un des hommes le saisit par la touffe de cheveux comme un vieux sac poubelle et l'amena vers son poteau. Se fut ainsi que tous constatèrent l'absence de leur deuxième captif...

4 - 5 - 6 : Arrivé presque au sommet, Shannon regarda la vue d'ensemble. Mais son regard s'arrêta sur la base du mât où était sensé être attaché Octavius. Où était-il ?! Cela le déconcentra et le fit lâcher prise. Heureusement, il sut se rattraper sous les rires humiliants des pirates. Octavius, qui regardait le spectacle, eut peur pour Shannon. Tout à coup, une grosse main se posa sur son épaule. Il se retourna alors et se retrouva nez à nez avec un pirate qui faisait deux fois sa taille. Il avait l'impression que le monde s'écroulait autour de lui. Le pirate lui dit quelque chose qu'il ne sut comprendre. Il bégaya. Le pirate le saisit alors par le bras pour le traîner vers ses acolytes qui furent tout aussi choqués de le voir détaché...

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson


Dernière édition par Professeur Martens le Ven 28 Fév - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6680
| SANG : Hasardeuse


L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyVen 28 Fév - 12:51

Le membre 'Professeur Martens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 457
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyVen 28 Fév - 18:18

Qu'Octave lui permette ou non de l'injurier, cela passait au dessus de la tête de Shannon, surtout dans une situation critique qui finit par l'être d'autant plus. Réaliser son impair d'avoir fait confiance à un pirate, par exemple, fit prendre conscience à l'irlandais qu'il avait peut-être cette fois-ci, poussé le bouchon trop loin. Lorsqu'on le poussa vers le mât pour le faire l'escalader, une exclamation s'éleva de la foule joyeuse et humiliante : « Ohwo je veux participer aussi ! ». Shannon n'avait rien compris, mais le voir se poster à côté de lui suffit pour lui faire comprendre qu'il ne devait pas seulement grimper, mais aussi faire la course vraisemblablement. Le pirate adversaire devait avoir son âge, ou peut-être même qu'il était plus jeune que lui. Il lui jeta un regard médisant avant de se mettre en position. L'un des pirates tira un sortilège en l'air avec son index et ce fut le début de la terrible course qui lui vaudrait, à terme, une côte cassée. Le vent était fort aujourd'hui et l'un comme l'autre se trouvait bringuebalé à droite à gauche. Il était bien dur à cet instant de ne pas tomber, et sans baguette ni corde pour le retenir, Shannon devait bien admettre que son coeur ne battait pas que d'adrénaline. Presque arrivé en haut, son pied brusquement fut retenu par quelque chose et tiré violemment vers l'arrière. Le pirate adversaire n'était pas fairplay, bien entendu, et les mains pourtant rodées de Shannon lâchèrent brusquement prise. Il se sentit partir et tomber dans le vide et ce fut probablement la pire sensation qu'il ressentit de sa vie.
Il avait déjà sauté en parachute, se sentir mourir, il en avait l'habitude. Mais il ne faisait jamais rien sans protection non plus, ou sans baguette. Là, il n'avait ni l'un ni l'autre, et aussi longue fut sa chute, il voyait le pont se rapprocher et sa nuque se briser aussi certainement qu'une brindille écrasée. Pourtant, coup du seigneur ou non, s'il existait, l'irlandais vit arriver droit sur lui une corde qui pendait et il s'y accrocha de toute ses forces pour ralentir sa chute. Cela sauva sa nuque, certes, mais ne sauva ni ses mains de la brûlure, ni ses côtes de la fracture. Il heurta violemment le sol et le seul le sang dans ses tympans ne lui fit pas entendre l'horrible craquement de ses côtes. Le gémissement qui s'échappait de ses lèvres s'accentua lorsqu'on le releva de force par les cheveux pour le traîner jusqu'au mât où... Octavius n'était plus. Dans sa semi-conscience, les yeux voilés par la douleur et les mains en sang, Shannon vit aux premières loges la correction qu'on infligea au britannique.

PAIR | Shannon, qui se tenait les côtes douloureuses, vit Octavius se faire attraper par les cheveux et jeter par terre devant lui : « Où tu étais ? Comment tu as coupé tes cordes duchesse ? Hein ? ». Le type commença à s'approcher dangereusement de l'Anglais en continuant, menaçant : « Répond moi ! ». Shannon ne se sentait ni le courage ni la volonté d'ouvrir de nouveau la bouche pour l'aider. Pour une fois on lui avait coupé le sifflet. Le marin colla une baigne monumentale à Octavius avant de le rattacher avec son compère plus violemment que jamais.

IMPAIR | On attrapa Octavius par les cheveux et avant de lui saisir les bras pour l'immobiliser. Il pouvait bien tenter de se débattre, cela ne le sauva pas de la dizaine de coups de poings qu'il reçut dans l'estomac, comme si le seul désir de ces pirates était de lui faire dégobiller son petit déjeuné.

Ainsi rattachés à leur mât, Shannon avait les côtes en feu et les mains tremblotantes serrées à lui en faire perdre les doigts : « J'espère que ta petite escapade t'a permis de trouver une sortie... ». Parler lui arrachait une douleur atroce dans la poitrine, respirer également. Des heures sombres les attendaient tous les deux.


Dernière édition par Shannon O'Mahony le Ven 28 Fév - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6680
| SANG : Hasardeuse


L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyVen 28 Fév - 18:18

Le membre 'Shannon O'Mahony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 678
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptySam 29 Fév - 15:52

Au vu de la situation, était-il vraiment utile qu'Octavius essaye de fuir le châtiment des pirates ? Pas vraiment. Autant se laisser prendre docilement pour s'épargner des souffrances inutiles. Voilà pourquoi il resta parfaitement statique en regardant un petit groupe de trois pirates l'encercler comme s'ils pensaient qu'il allait tenter de s'échapper. L'un d'eux le saisit brutalement par le cheveux pour le tirer vers l'avant pour le faire tomber au sol non loin de Shannon, lui arrachant un gémissement de douleur.
« Nul part ! Et je n'ai pas coupé la corde ! » répondit-il, sur la défensive, en reculant sur les fesses tandis que l'homme se rapprochait jusqu'à se retrouver adossé au mât.
Il insista d'un air menaçant.
« J'ai tiré la corde et elle s'est arrachée toute seule ! » soutint Octavius en essayant de parler plus fort que les pirates. « Je le jure ! Le nœud était mal fait ! »
Comme une réponse du karma à ce mensonge éhonté, il reçut un coup de poing très douloureux dans la mâchoire. Bon, le capitaine avait dit de ne pas toucher au visage ! Mais le petit con l'avait mérité. On lui saisit les bras avec peu d'égard pour les attacher au mât, encore plus solidement que précédemment. Octavius avait cette impression terrifiante qu'ils étaient à deux doigts de lui casser un bras ou de lui déboîter une épaule.

Les pirates les laissèrent donc dans cette position encore plus fâcheuse qu'avant. Le professeur de défense contre les forces du mal respirait fort. Lui et Shannon n'étaient plus du tout en l'état de se disputer. Allait-on s'en plaindre ?
« On est sur un bateau Shannon... » gémit Octavius. « Le seul moyen de sortir c'est de sauter par dessus bord. Dans notre état, on se noierait. »
Il prit le parti de ne rien lui dire concernant ce qu'il avait trouvé dans les cabines. Cela aurait rendu Shannon intenable et il aurait fini par les trahir malgré lui. Cela représentait un trop gros risque.
Dans leur malheur, ils eurent un moment de répit pendant lesquelles on ne vint pas les importuner. Ils en profitaient alors pour se remettre de leurs blessures et de leurs émotions ne serait-ce qu'un peu. Une trentaine de minutes plus tard, deux pirates vinrent à eux et se dirigèrent plus particulièrement vers Octavius. Son cœur se mit à battre la chamade. Il blêmit à vue d'œil tandis qu'ils le détachaient.
« Le cap'taine a dit qu'il fallait te fouiller sale fouine. »
« Je n'ai rien sur moi, vraiment. » se défendit-il aussitôt tandis qu'on le forçait à se lever.
« C'est ce qu'on verra. »

PAIR : L'un d'eux tenait le captif. L'autre entreprit de commencer à fouiller ses poches. Et un premier constat ne tarda pas à se faire ! Il retrouvé le glaive au fond de la poche droite de sa veste. Octavius était pétrifié.
« Que voilà » fit le fouilleur d'un air faussement étonné. Il leva son regard vers son coéquipier. « Ça va fortement intéresser le cap'taine. J'propose qu'on l'emmène l'voir. Y va décider d'son sort. »
« Non, s'il vous plait. Je vous en plie ! Je n'ai rien volé d'autre ! Je le promets ! »
« On t'demande pas ton avis. »
Sans plus de cérémonie, on l'emmena à la cabine du Capitaine. On ne l'en ramena qu'une trentaine de minutes plus tard. Il était pâle comme la mort. Il avait toujours sa veste (ou l'avait remise ?).

IMPAIR : L'un d'eux tenait le captif. L'autre entreprit de commencer à fouiller ses poches. Et un premier constat ne tarda pas à se faire ! Il retrouvé le glaive au fond de la poche droite de sa veste. Octavius était pétrifié.
« Que voilà » fit le fouilleur d'un air faussement étonné. Il leva son regard vers son coéquipier. « Ça mérite une fouille approfondie. »
« Je vous demande pardon ? » fit l'anthropomage en devenant encore plus blanc.
Sans un mot, on lui retira sa veste qu'on laissa tomber au sol sans d'avantage la fouiller.
« J'ai toujours rêver de tâter une duchesse. » se moqua le fouilleur.
Il entreprit alors de lui tâter le corps de bas en haut pour s'assurer qu'il n'avait rien caché sous ses vêtements. Octavius, habituellement d'une élégante souplesse, était raide comme un bâton. On pouvait lire dans son visage un profond malaise. En même temps, il se félicitait de ne pas avoir suivi la première idée de cachette qu'il avait eu. En toute honnêteté, les mains s'attardaient plus à certains endroits.
On ne trouva finalement rien. Alors on le rattacha, laissant sa veste gésir au sol et lui en T-shirt malgré le temps venteux.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson


Dernière édition par Professeur Martens le Sam 29 Fév - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6680
| SANG : Hasardeuse


L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptySam 29 Fév - 15:52

Le membre 'Professeur Martens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 457
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyDim 1 Mar - 0:26

Shannon ne se sentait pas vraiment bien. En fait, il allait même plutôt mal. Attaché au mât, la position était inconfortable pour qui n'était pas physiquement blessé. Mais lui qui avait des côtes brisées, les mains ensanglantées, il se sentait mal. C'était presque comme s'il avait le mal de mer. La peau habituellement mate du jeune homme, était livide parce qu'il ne se sentait pas bien du tout. Chaque inspiration était une torture et chaque expiration une expérience affreuse. Il regrettait presque sa témérité. Mais si le pirate n'avait pas triché, il ne serait jamais tombé. Car il était aussi agile qu'un lémurien sur un bateau. Et il l'était encore plus sans attache. Sa chute lui rappelait grandement celle qu'il avait fait lorsqu'il était enfant. La même sensation de peur tenace à en donner le vertige lui avait retourné les intestins alors qu'il avait vu le pont se rapprocher dangereusement de lui. La voix d'Octavius ne suffisait même pas à le garder alerte et finalement, la tête de l'irlandais tomba sur son épaule, inconscient.
Il se réveilla vaguement lorsqu'il entendit du remue-ménage autour de lui. On détacha Octave et le regard douloureux de Shannon se posa sur la scène qui se déroulait à côté de lui. Il allait se targuer d'un commentaire désobligent à l'égard des pirates, mais lorsqu'il prit une grande inspiration pour faire ses vocalises, la douleur lancinante de ses côtes meurtries le rappela à l'ordre et le fit se taire. Peut-être que de nouveau, il sombra dans une demi-conscience, en tout cas, il était davantage réveillé lorsque l'anglais revînt : « Ils t'ont pas... Ça va ? ». Shannon réprima un gémissement de douleur : « Putain je déteste avoir les côtes cassées ». Ça venait du cœur. Il s'en était déjà brisé une ou deux, et c'était une expérience qu'il espérait ne pas renouveler. Et encore moins dans cette position, sur un bâtiment ennemi qui allait les vendre probablement en Afrique. Malheur. Son regard faiblard se posait sur les visages qu'il ne comptait pas oublier pour leur faire la peau s'il survivait à tout cela. Toute l'atmosphère tendre et paisible dont il avait pu profiter, seulement quelques heures auparavant, était si loin qu'elle semblait n'être qu'un rêve ou un grossier mirage. Avait-il rêvé cela  ? N'était-il pas sur ce bateau depuis des lustres en réalité ? « S-s'ils ont cassé ma baguette, je te jure que je vais tous les tuer » grommela-t-il, en promesse pour lui-même mais assez fort néanmoins pour qu'Octavius l'entende. Parole d'irlandais, si on touchait à sa baguette de cornouiller, au cœur d'Augurey, il commettrait des meurtres.
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 678
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyDim 1 Mar - 18:50

En revenant de la cabine du Capitaine, Octavius était tout pâle et tremblant. Ce Capitaine Danger était un homme intimidant et terrifiant. Il avait une jambe de bois et une énorme balafre traversant son visage. Mais ce qui glaçait véritablement le sang, c'était son calme menaçant et son seul œil qui semblait scruter le fin fond de votre âme. L'anthropomage n'allait jamais oublier.
On le rattacha à son mât en faisant un solide nœud. Quand les pirates repartirent, Shannon s'enquit de son état. Cela étonna Octavius qui se demandait néanmoins ce qu'il croyait qu'il s'était passé.
« J'ai l'air d'aller mieux que toi... » répondit-il laconiquement tandis que l'irlandais gémissait.
Il n'était plus vraiment d'humeur loquace. Il avait rarement eu autant envie d'être seul depuis ces dernières années. Il se contenta de regarder autour de lui le monde bouger. En lisant toutes ces histoires de piraterie, il n'avait jamais pensé que cela puisse lui arriver à lui. Il s'était d'avantage projeté en pirate justicier volant seulement aux riches. Et pas en captif. Y avait-il une leçon qu'il pouvait retirer de cette mésaventure s'ils venaient à s'en sortir ? Il espérait. Dans cette succession de malheur, il avait la chance de son côté. Il pensait sincèrement qu'avoir leurs baguettes allait leur être d'une grande aide. Et si on les avait retrouvées dans la doublure de sa veste ? Sans elles, ils n'avaient aucune chance.
Shannon en parla justement.
« Ils ne l'auront pas cassé. » le rassura Octavius. « Même si son usage tend à se démocratiser, une baguette demeure presque un objet de luxe. Surtout si elle est de facture britannique. Ils pourraient en tirer un bon prix. Ce serait stupide de la casser. Alors rien n'est perdu. »
Il espérait que sa petite explication allait rassurer Shannon, à défaut de savoir que sa baguette était en sûreté. Il lui adressa un léger sourire avant de détourner le regard. Ce fut alors qu'il vit le rivage au loin.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 457
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 EmptyJeu 5 Mar - 15:36

La respiration sifflante de Shannon lui assourdissait davantage les tympans que les hurlements stridents et les insultes grandiloquentes des pirates qui les avaient capturés. En fait, il n'aurait pas dû être surprit. La zone qu'ils devaient traverser avec le navire était dangereuse, et même si l'idée d'être capturé ou tué lui avait traversé l'esprit, il avait relégué cette inquiétude au fond de son esprit pour ne plus y penser. Car la peur en réalité, menait à de grands freinages stupides et l'irlandais ne voulait pas subir pareille chose. S'empêcher de vivre était la dernière chose qu'il voulait, car vivre était un peu la seule chose qui le maintenait réellement en vie. Ressentir l'adrénaline et l'excitation de l'aventure donnait un sens à son existence qu'il ne pouvait trouver ailleurs. Son travail ne lui apportait pas grande joie, les temps sombres que traversait le Royaume-Uni non plus, bien entendu. Shannon n'avait pas grand monde avec qui s'amuser et partager sa joie. Vivre au jour le jour lui permettait au moins d'avoir l'impression de ne pas passer à côté de sa vie. Toutefois, voir Octavius revenir blanc comme un linge de la cabine du capitaine aurait pu le faire blanchir s'il n'était déjà pas suffisamment pâle. Une sinistre idée lui avait traversé le crâne, mais le professeur de Poudlard semblait aller bien. Le jeune homme se méfiait des faux-semblants mais il n'avait sans doute pas son mot à dire en la matière. De toute manière, il était presque trop mal en point pour parler. Ses côtes le lançaient, respirer était douloureux et parler l'était encore plus. Le sort de sa baguette l'inquiétait toutefois énormément. Sa baguette, Shannon y tenait probablement plus que quiconque et Octave ne saurait comprendre s'il le lui expliquait, le lien qui l'unissait à cet étrange objet de magie. Il aurait préféré, néanmoins, qu'il s'abstienne de lui dire qu'elle serait revendu, car il poussa un grommellement mécontent à l'attention de son compère, sans rien ajouter de plus.  La terre commençait à apparaître à l'horizon et de bien sombres heures semblaient les attendre encore.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'iode que bat le vent | CLÔT L'iode que bat le vent | CLÔT - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

L'iode que bat le vent | CLÔT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-