GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyJeu 5 Mar 2020 - 22:17

Le son de la pluie tombant sur les tuiles du toit et sur les carreaux pouvait presque recouvrir les plaintes à peine retenues et les bruits sourds des mains se plaquant contre la table en bois mais également bien souvent contre la peau en un clac sonore. En effet, ce qui se passait dans le salon de Razvan Vacaresco, c'était du sérieux. Cela aurait pu durer jusqu'au bout de la nuit. Ionela et Octavius enchaînaient les parties de Speed à un rythme endiablé en l'absence du propriétaire des lieux. Ils s'arrêtaient de temps à autre pour aller s'occuper de la petite Mihaela que ce dernier leur avait confié.
Ionela commençait à s'agacer. Cela faisait déjà cinq parties d'affilée qu'elle perdait face à Octavius ! Elle en était certaine, il trichait ! Cela la faisait jurer comme un charretier. Sa vieille tante, Madame Lupescu, en aurait été parfaitement outrée ! Une fois de plus, elle perdit la partie.
« Mais t'es trop un tricheur ! » l'accusa-t-elle pour la énième fois.
« C'est faux. » se défendit l'accusé calmement en ramassant les cartes.
La jeune roumaine le regarda mélanger les cartes d'un air suspicieux. Depuis le début, c'était lui qui distribuait les cartes ! Elle n'avait plus confiance.
« Donne moi les cartes. Je vais les distribuer. »
« Pourquoi ? Je croyais que tu n'aimais pas le faire. »
« Parce que tu triches ! » s'outra-t-elle en essayant de lui prendre le paquet des mains.
« Tu es juste mauvaise perdante ! » argumenta-t-il avec un sourire taquin en l'en empêchant.
« Passe le moi ! »
Bien déterminée à ne plus se faire avoir, elle se leva et se mit à moitié sur la table pour tenter d'attraper le paquet de carte toujours entre les mains du tricheur. Ce fut à ce moment précis que Razvan se décida à rentrer dans le salon, trempé à cause de la pluie. Oui, ce tableau portait à confusion.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 662
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyVen 6 Mar 2020 - 22:34

Razvan avait passé ce qui pouvait s'apparenter à une mauvaise journée. Pourtant, elle n'avait pas forcément mal commencée en fait. Il avait eu peu de patients ce jour-là, pour son plus grand bonheur il fallait l'admettre, ce qui lui avait laissé le temps de s'occuper de Mihaela en passant du temps avec elle. Regarder le sourire merveilleux de sa petite fille éloignait son esprit des pensées sombres qui le traversaient malheureusement souvent depuis sa naissance, et c'était pour le mieux. Ce jour-là, il en avait même profité pour zigouiller un poulet afin de le cuisiner pour le lendemain. Mais hélas, tout devait avoir une fin. Après avoir failli se faire foudroyer par la foudre en rentrant du village avec un sac de tomates, Razvan avait appris une urgence absolue qui l'avait conduit à laisser Mihaela à son invité, Octavius et sa conquête du moment. Enfin, aux yeux du roumain, l'inverse était davantage vrai. Mais ce n'était pas son problème de toute manière, il connaissait Ionela depuis des années et il savait qu'il pouvait lui confier sa fille sans soucis. Razvan était donc parti avec sa mallette, sa baguette à l'autre bout du village où prétendait-on, un enfant était possédé par le mal.

Revenir complètement glacé sous une pluie battante, alors qu'il faisait nuit, ne l'enchantait pas. Mais le gamin avait eu de la chance qu'il y ai un médecin dans son village et cette chance suffisait à faire oublier à Razvan que sa journée s'était plutôt mal finie. Lessivé, frissonnant, le roumain ne voulait que prendre une douche bouillante, oublier sa soirée et dormir. Cette urgence le privait d'un petit paquet d'argent dans le village d'à côté, mais il n'y pouvait rien, après tout. C'était son métier. En tout cas, son métier ne l'avait pas préparé à la vision qui s'imposa à lui lorsqu'il franchit le pas de sa porte. L'esprit ailleurs, occupé par l'enfant qu'il avait soigné, et qu'il devrait voir le lendemain à nouveau, il marqua un temps d'arrêt en voyant Ionela à moitié par dessus la table sur laquelle étaient étalées des cartes, essayant de faire il ne savait quoi à Octavius. Le temps d'arrêt dura bien dix secondes avant qu'il n'entre totalement en fermant la porte pour s'adresser à la jeune femme en roumain comme il ne maîtrisait pas très bien l'anglais, en affichant un sourire amusé : « Faut pas jouer avec les Anglais, ils trichent ».

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyDim 8 Mar 2020 - 20:24

Il fallait bien visualiser la scène à laquel fit face Razvan lorsqu'il rentra chez lui. Ce qu'il voyait, c'était deux gamins de plus de vingt ans qui se chamaillaient pour un paquet de cartes cornées. La demoiselle s'était levée de sa chaise et avait un genou sur la table, prête à monter complètement dessus pour venir saisir l'objet de ses convoitises avec détermination. Comme si contourner simplement la table était une option inenvisageable. Si l'on avait attendu quelques secondes supplémentaires, on les aurait retrouvés en train de jouer à chat à travers le petit salon et l'un d'eux se serait blessé, rajoutant encore du travail au pauvre médicomage.
Il fallut quelques secondes à ce dernier pour réaliser. Tout comme à Ionela et Octavius pour constater son arrivée.
« C'est pas moi, c'est lui ! » se défendit aussitôt la jeune fille en pointant son compagnon du doigt sans redescendre de son perchoir. « Il triche ! »
« Mensonge ! Sottise ! Ineptie ! Calomnie ! Diffamation ! » fit Octavius en anglais, ne connaissant pas plus d'un mot sur ces quatre-là en roumain.
Razvan referma la porte derrière lui d'un air amusé. Il donna raison à sa camarade roumaine par des propos qui outrèrent faussement le britannique. Ionela ne put s'empêcher de le narguer en moult propos enfantins à base de « nanananère ! » en descendant joyeusement de la table.
« Razvan ! Je croyais tu es mon ami ! C'est de la trahison ! » s'offusqua-t-il dans un roumain bancal.
« Faut croire qu'il est plus fidèle à moi qu'à toi. La solidarité roumaine, y'a qu'ça de vrai. »
« Ok, je retiens. » fit-il comme s'il prenait sur lui. « Ma vengeance sera terrible. »
Ionela ne prit pas la menace au sérieux. Elle contourna — enfin — la table pour venir tirer les joues d'Octavius avant de lui donner une petite "gifle" gentille. Puis elle se tourna vers Razvan.
« Alors ça s'est bien passé ? »

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 662
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyVen 13 Mar 2020 - 23:49

Razvan n'était pas idiot, ni aveugle et connaissait assez les jeunes pour en avoir été un, pour savoir que les chamailleries d'Octavius et Ionela se faisaient sur un ton taquin de partenaires. Et c'était d'ailleurs pour cette raison précise qu'il avait marqué un moment d'arrêt sur le pas de sa porte, devant la scène tristement prévisible - si prévisible qu'elle en était presque irréaliste ! - au point que les deux jeunes réalisent brusquement sa présence en le prenant pour avocat. Il ne se ferait pas l'avocat du diable et c'est donc tout naturellement qu'il offrit son soutient... A Ionela. Solidarité roumaine. En plus, il ne comprenait qu'un quart de tout ce que le britannique racontait dans sa langue de barbare. Le choix était logique. Le roumain retira son manteau qu'il pendit derrière sa porte alors qu'il gouttait par terre, complètement inondé. Une incantation plus tard et il était seulement humide, alors que lui demeurait trempé jusqu'aux os. Il posa à côté de la porte sa mallette et ramena ses cheveux vers l'arrière dans un geste désinvolte et fatigué de la journée. Les deux jeunes continuaient de se chamailler comme jamais. Leurs discussions n'atteignaient pas vraiment l'esprit du médicomage, toujours préoccupé par le petit garçon qu'il avait laissé chez sa mère.
On l'interpella soudain et toujours dans ses pensées, il s'étonna qu'on lui parle.  « Oui, j'ai l'habitude d'aller chez eux. Leur enfant fait de l'asthme et ils n'ont pas grand chose pour calmer ses étouffements » expliqua-t-il brièvement à la jeune femme, « je dois y retourner demain matin, de toute manière. Je suis vraiment désolé d'avoir été si long... ». Ionela se fit l'interprète gracieuse des paroles du médicomage et ce dernier observa malgré tout d'un air amusé l'état de la table qui avait l'air d'avoir vécu plusieurs dizaine de parties de cartes endiablées : « Quel est le score, alors ? ».

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyMar 17 Mar 2020 - 20:32

Ionela avait toujours eu un tempérament survolté depuis qu'elle était toute petite et l'âge ne l'avait pas assagi contrairement à Octavius. Le britannique avait un tempérament très posé et calme. Pour autant, il semblait se complaire dans cette relation contrastée entre lui et la charmante roumaine. De toute façon, lui aussi était encore loin d'avoir la sagesse d'un vieux singe. Razvan, par contre... Il était ce vieux singe. Un vieux singe blasé à qui on n'apprenait plus à faire la grimace.
Ionela finit par s'occuper du vieux primate. Il s'excusait d'avoir été si long.
« C'est pas grave. » fit la jeune roumaine en haussant les épaules avec nonchalance et en s'asseyant sur la table. « Tu aurais pu prévenir quand même que ça allait prendre du temps. On en aurait profité avec Octave. Je le sentais bien agité quand t'étais parti. »
Aucun complexe. Le concerné n'avait pas compris un traître mot, la demoiselle parlant trop vite pour son niveau limité en roumain. Mais il avait compris qu'on parlait de lui.
« Quoi ? » s'enquit-il en fronçant les sourcils.
« Rien, j'ai juste dit que tu étais plus dur à gérer que Mihaela. » se paraphrasa-t-elle en mélangeant le roumain et l'anglais.
Octavius lâcha un « Ah. » crédule. Il y croyait le pauvre. Il entreprit simplement de ranger les cartes éparpillées sur la table. Razvan voulut savoir quel était alors le score. Tandis que l'anglais s'apprêtait à répondre, Ionela le devança.
« Avant qu'il commence à tricher lors des cinq parties précédentes, je gagnais avec 4 à 2. » dit-elle en articulant clairement pour que le tricheur puisse comprendre ses accusations.
« Ce n'est pas vrai. J'ai juste compris ton mode de jeu. » se défendit-il calmement avec un léger sourire en mélangeant le paquet.
« C'est un jeu de rapidité ! Et tu es lent comme la vieille qui doit faire le chemin entre la maison et ici. » La vieille désignait Madame Lupescu. « Tu réfléchis trop ! »
« Ce qui m'a permis de trouver une stratégie pour te battre ! »
« Ta stratégie c'est de mettre plus de carte dans mon paquet que dans le tien ! »
Et ça recommençait... Ils pouvaient débattre ainsi pendant des heures.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 662
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyVen 20 Mar 2020 - 14:51

Il était tard, Razvan était fatigué, mais il louait bien volontiers la volonté d'Octavius et Ionela de tenir en restant réveillés jusqu'à son retour. En fait, il n'avait pas prévu que ce serait si long. Il avait l'habitude des crises d'asthme du gosse, mais il en avait rarement vu d'aussi violentes. Il esquissa un sourire narquois à la remarque de la roumaine. Bien entendu qu'elle aurait su profiter de la situation. Des paroles aux sous-entendus grivois ne gênaient pas le médicomage. Il entendait pire à peu près tous les jours et il s'amusait parfois lui-même à plaisanter de la sorte. « Je ne doute pas que tu aurais su en profiter... » fit-il remarquer d'un air moqueur, « mais je ne sais pas s'il aurait accepté ». Il profitait honteusement que le jeune homme ne comprenne que très mal sa propre langue. Aurait-il osé faire la même chose s'il la comprenait parfaitement ? Razvan n'y mettrait pas sa baguette au feu. La crédulité d'ailleurs du britannique arracha un léger ricanement au plus vieil homme de la pièce et il renvoya la conversation, plutôt, sur la partie de carte qu'il avait interrompu. « Donc, il te bat 7 à 4 » préféra relever Razvan d'un ton narquois. Ça lui plaisait plutôt bien de jouer dans les deux camps, supporter l'un pour enfoncer l'autre avant de changer d'ais. Se poster en juge était plus agréable à ses yeux de presque trentenaire. Dire qu'il n'avait que quelques années de plus qu'Octavius était assez surprenant. Il paraissait, physiquement, comme mentalement, en avoir au moins dix de plus. La vie n'avait pas joué sur la même roue avec eux, c'était le moins que l'on puisse dire. Leurs chamailleries fit sourire Razvan. « Elle ne vous a pas embêté ? » s'enquit-il pour savoir si Mihaela avait été insupportable. Le roumain s'en voudrait de leur avoir infligé cela toute la soirée. Surtout que ça recommencerait surtout le lendemain. « Je suis vraiment désolé d'avoir à vous la confier, mais je ne peux pas l'emmener avec moi chez les gens... Et je crois que ta tante va finir par me noyer si je la lui confie aussi alors que ce n'est pas prévu » se justifia-t-il encore. Razvan avait l'impression d'être quelqu'un d'épouvantable. Il préférerait largement ne faire que s'occuper de sa fille. Mais il était le seul médecin du village, et son seul jour de repos avait été, tristement, celui de l'enterrement de sa femme. « Vous pourriez la garder encore demain matin ? Je vous offre le repas de midi à tous les deux ». C'était bien la seule chose qu'il pouvait se permettre de leur offrir de toute façon.

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyLun 23 Mar 2020 - 22:52

« Il aurait accepté. » affirma aussitôt Ionela. « C'est pas un modèle exemplaire de vertu, étonnamment. Il te dirait sûrement le contraire mais c'est un hypocrite. Il aurait juste fait genre de ne pas vouloir pendant cinq minutes pour se donner bonne conscience. »
Elle n'aurait jamais pensé dire cela d'Octavius lorsqu'elle lui avait parlé pour la première fois. Il lui avait semblé très prude. Oh, il l'était, sans aucun doute. Il n'y avait qu'à voir comment il rougissait et souriait nerveusement à l'évocation de certains sujets ! Mais il n'était pas coincé pour autant. Sinon, elle n'aurait pas été avec lui. D'ailleurs, le concerné avait le regard troublé car il ne comprenait pas du tout ce que disaient les deux roumains.
La conversation revint vers le sujet de la triche présumée de l'anglais qui outrait Ionela. Mais à quel jeu jouait donc Razvan ?
« Bah non, les cinq dernières parties ne comptent pas, du coup. » corrigea la jeune femme comme pour imposer son point de vue.
« Bah ? Elle est passée où la solidarité roumaine ? » fit le britannique, railleur.
La roumaine se leva pour aller donner un coup sur l'avant-bras de l'impertinent qui le sentit passer avec le sourire. Il se frottait le bras. Ainsi s'acheva le sujet.

« Nan ça va, elle a dormi pratiquement tout du long. Elle a juste pleuré une fois pour le bibi. »
Garder les enfants ne dérangeaient pas Ionela et Octavius. Ils ne les détestaient pas. Et puis cela rejoignait directement les études en puériculture que faisait la jeune femme. Quand elle était en ville, elle avait l'habitude de faire du baby-sitting pour se faire un peu d'argent pour aider ses parents à payer ses frais d'étudiante. Octavius était éventuellement moins à l'aise avec les bébés, étant plus habitués aux enfants à proprement parler et aux adolescents, mais il apprenait vite.
« Peu importe ce que tu fais, elle a toujours envie de te noyer de toute façon. » répondit Ionela en haussant les épaules.
« J'imagine que ce n'est pas pire que les coups de manche de balai . »
Oui, c'était du vécu. Madame Lupescu l'avait bien tapé avec un balai la veille alors qu'il était allé raccompagner Ionela chez elle. Elle avait attendu sur le pas de la porte pour guetter leur retour et l'attaquer.
Un peu gêné, Razvan leur demanda s'ils pouvaient de nouveau garder Mihaela le lendemain matin. Octavius voyait très clairement que cela dérangeait le médicomage de demander cela. Croyait-il que cela les dérangeait ? Il leur permettait de traîner chez lui. Et il avait la gentillesse de l'accueillir chez lui depuis déjà quelques semaines. L'aider lui semblait être la moindre des choses. Il regrettait que Razvan ne lui demande pas d'avantage de service. Même récurer les toilettes !
« Tu m'offres déjà pratiquement tous les repas. » fit-il remarquer avec petit sourire. « C'est normal t'aider. »
« Et puis on est moins chiants que ma tante. J'espère pas être aussi aigrie à son âge ! »
« T'es déjà sur la voie. » se moqua gentiment l'anglais qui fut puni par un nouveau coup. « Regarde, t'es déjà aussi violente ! »

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 662
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyMar 24 Mar 2020 - 22:26

Les informations de Ionela délivrées sur Octave firent sourire Razvan qui ne laissa pas échapper de commentaire supplémentaire sur l'innocence du jeune homme. Boucles d'or cachait donc bien son jeu sous ses sourires gentils et innocents. C'était plutôt bon à savoir. C'était plus amusant pour lui de semer la zizanie entre eux en soutenant l'un, puis l'autre. En fait, Razvan se fichait bien de savoir qui avait raison ou si l'un ou l'autre avait raison. Ce n'était pas son problème. Ces jeux amusants, il ne les avait jamais particulièrement connu. Le roumain avait été plongé dans la vie active tôt et dans les préoccupations d'adulte encore plus tôt. Du haut de ses vingt-sept ans, il paraissait en avoir déjà trente-sept et il en était bien conscient. Le parallèle entre le britannique et lui était d'autant plus flagrant. Octavius n'avait à se soucier de rien d'autre que sa liberté de vivre et de circuler là où lui se retrouvait veuf avec une orpheline à s'occuper. En plus de ton travail à temps plein. Rien que de penser à toutes ses obligations, il était exténué. Il fut soulagé, toutefois, d'apprendre que le petit monstre qu'était sa fille avait été sage. Il n'y avait donc qu'avec lui qu'elle hurlait à plein poumons. La conversation dériva de fait vers la tante d'Ionela et Octave se targua d'un commentaire qui fit sourire Razvan. « Mmh. Je me suis déjà pris un coup de canne, tu sais où, je préfère la noyade » lâcha-t-il d'un ton plaintif. Ionela explosa de rire : « Sérieux ? ». Le roumain ne pu s'empêcher de lâcher un sourire à la réaction de la jeune femme et il hocha la tête d'un air religieux : « L'année dernière, après m'avoir traité de nigaud ». Elle repartit à rire de plus belle.
Ainsi, il laisserait bien Mihaela à Madame Lupescu qui, même si elle le haïssait, adorait les petites filles. Elle les adorait d'autant plus lorsqu'elles ressemblaient surtout à leur mère. Et c'est pourquoi il devait maintenant demander aux deux jeunes gens s'ils pouvaient s'occuper du bébé qui était le sien pour la matinée. Il savait qu'elle ne risquait rien entre les bras d'Ionela - un peu moins d'Octavius qu'il ne connaissait que depuis peu - mais il n'avait pas le choix. Les nourrissons étaient fragiles et il ne voulait pas risquer de l'exposer à une quelconque maladie. Sa proposition fut accueillit chaleureusement avant de repartir dans des provocations de la part des camps anglais et roumains. « Si ça peut te rassurer, Ionela, tu es plus jolie que ta tante » dit-il à la jeune femme avant de regarder sa montre. Il devait prendre une douche avant d'attraper la mort. « Je vais me doucher et je vous libère tous les deux ».

Le lendemain matin, Razvan était debout à quatre heures après une énième plainte de sa fille qui demandait à manger. Il ne parvint pas à se rendormir et se décida à se lever. Il en profita de ce fait, pour préparer le déjeuné histoire de ne pas avoir à le faire plus tard en rentrant de sa consultation matinale. Le médicomage devait d'abord aller visiter Madame Lupescu, comme tous les matins et jusqu'à ce que la mort les sépare, avant de retourner à la maison du petit garçon qui souffrait d'asthme sévère. Il regarda longuement Mihaela dormir, alors que sa petite main tenait l'index de son père, et finalement, vers sept heures vingt, il accueillit la vieille voisine. « Ah, toujours vivant, vous ! » marmonna-t-elle en claquant sa canne contre le sol d'un air dédaigneux, « toujours peu ponctuel. J'attends depuis dix minutes, Razvan, dix minutes pour une si vieille femme ! ». C'était faux, ils le savaient l'un comme l'autre, la vérité, c'était qu'il avait fallu dix minutes à Madame Lupescu pour traverser la cour qui les séparait et venir toquer à sa porte avec sa vieille canne. « Je suis désolé de vous avoir fait attendre, Madame Lupescu ».


(664)

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyMer 1 Avr 2020 - 21:48

L'expression d'Octavius se déforma en grimace de douleur compatissante en entendant l'anecdote de Razvan. Il n'aurait pas aimé être à sa place. On aurait été étonnant du contraire. Ionela, quant à elle, avait explosé de rire. Elle ne faisait montre d'aucune once de compassion.
Madame Lupescu était un sacré phénomène. Octavius n'avait jamais vu une vieille femme aussi amère et agressive de sa vie. Pourtant, il avait été confronté à un large panel d'être humain de ce type. De la mamie gâteau à la vieille voyante en passant par la grand-mère aux troubles mentaux gavée aux potions médicinales. Avait-elle toujours été comme cela ? Qu'avait-elle vécu pour ressentir une telle haine envers la gente masculine ? Sa nièce n'avait rien à voir avec elle. Ionela était une femme qu'on considérait comme étant assez masculine. La plupart de ses amis étaient des garçons, chose que sa tante n'approuvait évidemment pas. Ses vêtements n'étaient pas non plus conformes à ce que l'on aurait attendu de la part d'une fille bien « comme il faut ». Et il lui arrivait régulièrement de porter du maquillage. Comme s'il s'agissait d'une des seules activités féminines à laquelle elle aimait se livrer. Mais Madame Lupescu ne semblait que moyennement apprécier.
« Bien sûr que je suis plus belle qu'elle. Encore heureux ! Franchement vous les hommes vous ne savez pas faire de compliment à une femme. »
C'était d'avantage une plaisanterie qu'une véritable réprimande. Bien qu'il y avait un peu de cela. Sur ces mots, Razvan prit congé pour aller prendre sa douche.

Ionela avait passé la nuit aux côtés d'Octavius. On peut dire que pour eux, la nuit fut un peu agitée. Mais Razvan l'aurait-il remarqué ? Ou avait-il été trop accaparé par Mihaela ? Mystère. Les deux jeunes gens furent réveillés aux alentours de sept heures trente par l'arrivée peu désirée de Madame Lupescu. Plus précisément, ils furent réveillés par ses reproches formulés à l'égard du médicomage. Ionela laissa échapper un grognement plaintif en se retourna sur le flanc.
« Pourquoi cette mégère doit se plaindre de si bon matin... »
Octavius soupira en se frottant les yeux. Tant que la vieille allait être là, il n'allait pas sortir un orteil de la chambre. Il tenait trop à sa vie pour cela. Il ramena Ionela contre lui, bien décidé à finir sa nuit en dépit de la présence de Madame Lupescu. Mais la jeune roumaine ne semblait pas avoir le même projet. Elle s'écarta de lui après avoir déposé un baiser sur ses lèvres.
« Qu'est-ce que tu fais ? »
« Je vais lui dire bonjour. » répondit-elle s'en enfilant une chemise de l'anglais, trop grande pour elle, ainsi que son short de la veille.
« Sérieusement ? Tu veux ma mort ? »
« Mais non. »
Sans plus de conversation, Ionela sortit de la chambre où elle trouva sans surprise Razvan et sa tante.
« Bonjour ! » salua-t-elle joyeusement.
Elle alla faire un bisou à sa tante comme à l'accoutumée, comme si elle n'avait absolument rien à se reprocher. Madame Lupescu lui adressait un regard furieux en fronçant le nez.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 662
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyJeu 2 Avr 2020 - 13:32

Razvan ne répondit rien d'autre qu'une excuse simple aux attaques de Madame Lupescu. Elle l'avait pour ainsi dire, bien vite dressé. Cela faisait plus presque une dizaine d'années qu'il habitait dans ce petit village moldu perdu dans le fin fond de la Transylvanie. Elle l'avait haït dès le départ alors qu'elle avait vénéré son épouse aussitôt. Il n'avait pas fallu bien longtemps au roumain pour comprendre que cette vieille femme détestait en fait tous les individus de sexe masculin. Quelques rumeurs couraient à ce propos, et disaient que son époux était décédé de façon tragique mais qu'il était aussi un sacré phénomène de foire. Somme toute, il allait probablement bien avec Madame Lupescu. « J'ai si mal aux rotules... Rien de ce que vous faîtes n'y change rien... Aaaaah ! Je souffre tant ! » se lamenta-t-elle. Elle en faisait des caisses. Comme toujours dès qu'il fallait remettre en question ses qualités de médecin de toute façon : « Vous avez toujours la pommade que je vous ai donné ? » ; « jamais je ne mettrai ça sur mes vieux os ! ». Bah voyons... Ionela choisit ce moment pour faire son apparition... Enroulée dans une chemise d'Octavius. Voulaient-ils tous sa mort ? La tante de la jeune femme vira au rouge décrépit alors que ses yeux bleus observaient sa nièce de bas en haut. Le bisou que lui fit Ionela sur la joue ne l'empêcha pas d'exploser : « Vous laissez ma nièce dans les bras d'un homme, vous ? Vous la laisser se souiller et devenir une gourgandine ! Goujat ! Vous ne méritez pas la tolérance du village, espèce de voyou ! » s'écria-t-elle en se levant d'un bond - la vieille femme n'avait plus si mal aux rotules visiblement - et Razvan l'observa, médusé, alors qu'il remuait dans un bol un mélange de plantes médicinales destinées à la soigner. « Je ne suis pas son père » répondit-il d'une voix traînante avant de déglutir. Il n'avait aucune responsabilité envers une jeune femme majeure, qui n'était même pas de sa famille. Le roumain avait assez de soucis à se faire comme cela pour ne pas ajouter la chasteté d'Ionela par dessus le marché. « ET ALORS ? VOUS AIMERIEZ QUE VOTRE FILLE FACE CELA ? VOTRE FEMME N'AURAIT JAMAIS TOLÉRÉ UNE TELLE CHOSE, je ... » ; « Vous ne savez pas ce qu'elle aurait toléré ou non parce que vous ne la connaissiez pas, Madame Lupescu » répondit-il  d'une voix toujours traînante, mais agacée, « laissez moi vous soigner, et calmez-vous. Ou partez ». Elle sembla se ratatiner de rage, en alternant un regard furibond envers sa nièce puis envers son médecin, avant de se rasseoir pour grommeler des insultes dans les plis de son cou gras. Razvan leva les yeux au ciel et Ionela esquissa un sourire avant de partir dans la cuisine. Il n'était pas sorti de l'auberge... Et Octavius faisait le mort en plus de cela.

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyVen 3 Avr 2020 - 17:55

Octavius entendit la colère de Madame Lupescu depuis la chambre. Il n'avait pas fallu longtemps pour qu'elle se manifeste. L'anglais ne comprenait pas un traître mot de ce qu'elle vociférait à l'exception de « goujat » et de « voyou » pour les avoir souvent entendus de sa bouche. Sortir de la chambre lui paraissait être une mauvaise idée, ce pourquoi il prit la sage décision de rester au fond du lit.
De l'autre côté de la porte, Ionela était tout à fait satisfaite de son effet. Sa tante avait viré au rouge enragé. Le plus beau, c'était qu'elle s'en prenait à Razvan et non pas à elle. Elle se retenait cependant de rire car elle avait encore un minimum de respect, écoutant l'échange le médicomage et la vieille. Au bout d'un moment, elle alla s'éclipser dans la cuisine pour prendre du lait qu'elle versa dans un verre. Elle revint rapidement dans le salon, s'appuyant sur l'encadrement de la porte avec désinvolture, son verre à la main.
« Tu sais tata, je comprends pas qu'est-ce que t'as contre Octavius. » finit-elle par dire.
Madame Lupescu lança un regard furibond vers sa nièce.
« C'est un garçon charmant et très courtois. Il ne m'a même jamais frappé, c'est pas faute de lui avoir demandé. S'il avait eu un appareillage féminin, tu l'aurais adoré. »
Provocation, quand tu nous tiens !
« Bon il n'est pas parfait, je te l'accorde. Il a un léger problème avec la boisson, il se drogue et c'est un tricheur compulsif. » concéda-t-elle sans ciller, pince-sans-rire. « Mais tu connais les anglais, ils sont tous un peu comme ça. Ce serait raciste de les en blâmer. »
Octavius n'avait pas compris un traite mot de ce qui se disait sur son compte. Sinon, il n'aurait pas choisi de faire irruption à ce moment précis, tandis que Madame Lupescu déversait son venin sur lui. Au moins, il avait une apparence plus décente qu'Ionela. Il avait enfilé un pantalon et un chemisier léger. Il avait senti que cela aurait été rude de rester cloîtrer dans la chambre sans dire bonjour.
Pauvre ange.
« Bonjour... » salua-t-il avec un sourire tout timide. Silence. « Euhm... Je vais préparer du thé. Quelqu'un en veut ? »
Il s'éclipsa dans la cuisine pour échapper au malaise.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 662
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptySam 4 Avr 2020 - 14:42

A dire vrai, personne n'avait jamais compris ce que Madame Lupescu avait contre Razvan. Ce n'était pas un mauvais garçon, il travaillait, il était respectueux et il avait la bonne idée de ne pas être misogyne. Pourtant, sa vieille voisine le haïssait, comme elle haïssait tous les représentants de la gente masculine. Cela ne faisait pas défaut avec Octavius. Et malheureusement pour elle, Ionela était adulte et faisait ce qu'elle voulait sans que sa tante ne puisse l'attraper par la peau du cou pour la punir dans sa chambre. Et la jeune femme, bien à l'aise avec ce genre de conversation, ne pu s'empêcher de provoquer, ouvertement, sa tante. De manière fort ironique, Razvan et Madame Lupescu s'étouffèrent en même temps, le premier pour camoufler un rire, la seconde, de rage. En effet, la nuit avait été bruyante pour les deux jeunes gens, et si sa vieille voisine l'apprenait, il pouvait dire adieu à ce qui faisait de lui un homme. Le médicomage finit donc sa décoction, dans le dos de la vieille femme, et vînt s'agenouiller devant elle pour s'occuper de ses vieux genoux. Sans doute n'aurait-il du pas faire cela, alors que sa nièce continuait la provocation, non pas sur le sexe, cette fois, mais sur la drogue, et l'alcool. L'alcool, Madame Lupescu en connaissait un rayon : c'était une femme pieuse qui tenait les boissons en horreur pour la simple et bonne raison que son époux était un alcoolique profond. Alors qu'il enduisait le genoux de la vieille femme, elle lui colla une baffe à l'arrière du crâne : « Plus vite que ça, je ne saurais en entendre pl... VOUS ! » s'époumona-t-elle alors qu'Octavius apparaissait, forcément, pile au bon moment. « JE VOUS INTERDIT DE VOUS APPROCHER DE MA NIÈCE ! C'EST CA FUYEZ ! MALOTRU ! » ; « Madame Lupescu » soupira Razvan qui en avait marre de se retrouver chaque minutes de cet entretien, bringuebalé entre insultes et coups, « si vous n'arrivez pas à vous calmer, revenez ce soir. Si vous continuez à gigoter, je ne pourrai pas vous aider ». Les plis du cou gras de la vieille femme s'empilèrent les uns sur les autres alors qu'elle s'enfonçait dans son siège. Elle semblait au bord de l'explosion finale et Razvan n'avait pas franchement envie d'être au premier rang pour subir cela : « Fais moi un thé, Octavius s'il-te-plaît ! » s'écria-t-il néanmoins à l'attention de l'anglais. Un thé, il n'y avait rien de mieux pour calmer les Hommes.

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptySam 4 Avr 2020 - 22:55

A peine eut-il franchi la porte du salon et lâcher un petit bonjour qu'Octavius se fit assaillir par le sermon colérique de Madame Lupescu. Peut-être avait-il mal choisi son moment ou n'aurait-il pas dû sortir du tout. De toute évidence, il n'y aurait eu aucun bon moment. Malgré les mots de la vieille femme, il resta très poli en trouvant un moyen de s'éclipser dans la cuisine, s'attirant encore des insultes.
Ionela le suivit dans la cuisine tandis que Razvan tentait de tempérer sa tante. Elle s'appuya contre le plan de travail en regardant son amant s'affairer.
« Elle devrait se calmer. » dit-elle assez bas pour ne pas que l'oreille à moitié sourde de la concernée l'entende. « Elle frôle l'attaque cardiaque. »
Totale indifférence de la part de la jeune fille. Elle posait cela comme un constat. Octavius ne s'offusquait pas uniquement parce qu'il n'avait pas vraiment compris ce qu'elle venait de dire en roumain.
« Qu'est-ce qu'elle a pour être aussi énervée ? Enfin, plus que d'habitude. »
Ionela haussa les épaules comme si elle n'avait jamais attisé la flamme.
« Ta simple existence l'irrite. Et j'imagine que ça lui a pas plu que je passe la nuit ici. »
Octavius s'appuya à son tour contre le plan de travail après avoir mis l'eau à chauffer. En souriant, Ionela s'approcha et se serra contre lui pour venir l'embrasser. Il ne la repoussa pas. De toute façon Madame Lupescu ne les voyait pas de là où elle était. Alors il s'en donnait à loisir tandis que la vieille rouspétait après Razvan dans la pièce d'à côté.

Quand l'eau fut chauffée et le thé infusé, Octavius revint au salon et déposa le service à thé sur la table — prenant bien soin de contourner la vieille roumaine d'aussi loin que possible. Il servit une tasse pour Razvan.
« Vous voulez du thé, Madame Lupescu ? » demanda-t-il avec une infinie politesse en roumain.
Ionela regardait la scène depuis la porte de la cuisine, se retenant de rire.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 662
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyLun 6 Avr 2020 - 16:12

Madame Lupescu aurait pu représenter ce que Razvan redoutait profondément. Elle était vile, cruelle, misogyne en plus de cela, dans un arrière-pays marqué par les traditions ancestrales et les croyances populaires. Elle ne faisait pas défaut. Dans sa maison de deux pièces, des crucifix sur chaque murs avec un tableau du Christ dans sa cuisine. Le roumain n'avait rien contre les croyances en tout genre, lui-même l'était à sa manière. Croyant. Étonnant pour un homme qui ne semblait que compter sur lui-même pour s'en sortir et vivre. Il ne se remettra jamais à une entité supérieure pour quoique ce soit. Mais parfois, se dire que l'on était pas seul, ça aidait. Alors qu'il était occupé à enduire les genoux de la vieille femme, Ionela en profita pour fuir en cuisine, là où ni sa tante, ni Razvan ne pourrait les entendre : « Je compte bien récupérer ma nièce en partant » fit-elle en bombant le torse comme un petit coq, « et vous n'avez pas votre mot à dire ». Le roumain ne dit rien et continua de travailler en silence. Comme il l'avait dit plus tôt, Ionela n'était ni sa fille ni de sa famille. Si sa tante voulait la récupérer, il n'allait certainement pas bouger le petit doigt pour la faire rester. Car Madame Lupescu était trop utile pour lui garder Mihaela, et il savait qu'à trop faire de pas de travers, elle finirait par l'envoyer paître. Ce n'était certainement pas une option envisageable.
Lorsqu'enfin, les deux jeunes gens revinrent, Razvan se sentit soulagé car Madame Lupescu se tut avec un air courroucé qu'il n'aimait jamais voir sur les traits grossiers de son visage. Lorsqu'elle n'était pas contente, elle devenait violente, et le roumain n'avait pas franchement envie d'être la victime ou d'être témoin d'un coup de canne mal placé. « Merci Octave » fit-il au jeune homme en anglais, sans néanmoins toucher à sa tasse. Autant finir de s'occuper de la vieille avant de boire une gorgée, elle serait capable, sinon de l'ébouillanter : « Non » répondit-elle d'un ton cassant, « j'en ai déjà bu un ce matin ». Elle ne le remercia pas et Razvan afficha un sourire désolé au britannique. La vieille dame releva ses yeux bleus perçants vers sa nièce : « Dès qu'il aura finit, nous partirons, ma fille ».

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 674
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( obviously )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] EmptyMer 8 Avr 2020 - 0:46

Octavius était peut-être naïf de croire qu'en demeurant poli Madame Lupescu allait commencer à l'apprécier ou au moins le tolérer. Bon, il avait sûrement gâcher toutes ses maigres chances en commençant à entretenir une relation plus poussée avec sa nièce. Mais il n'allait tout de même pas s'empêcher de vivre à cause d'une vieille bique qui n'a même plus de dent pour mordre. Il estimait ne rien faire de mal avec Ionela. Sinon, il se serait abstenu. Perdre sa vertu n'était pas une grande affaire pour la jeune femme qui avait un esprit étonnamment moderne. De toute évidence, la vie à la capitale lui avait appris à penser différemment. Et puis ce n'était pas comme si dans les villages ont été très regardants sur les valeurs chrétiennes non plus. Octavius en était très certainement plus respectueux que la plupart des villageois.
Il eut la délicatesse de proposer du thé à Madame Lupescu qui déclina l'offre rudement. Le regard de Razvan s'excusait à sa place. L'anglais ne savait pas vraiment où se mettre. Devait-il rester ou retourner dans la cuisine ? Il n'eut pas le temps d'avoir une réponse à cette question avant que la vieille femme ne s'adresse à sa nièce.
« Ah mais nan nan ! » refusa aussitôt Ionela. « Moi je reste ici. Avec Octave on doit garder Mihaela. Mais si tu veux je peux te raccompagner à la maison pour éviter que tu tombes dans les marches. »
Madame Lupescu afficha un air encore plus courroucé. Elle n'était manifestement pas satisfaite de cette réponse. Pour échapper au malaise ambiant, Octavius prit finalement la décision de s'éclipser dans la cuisine avec sa tasse de thé.

A la fin de cette consultation pénible, Ionela partit avec sa tante la raccompagner jusqu'à chez elle. Cette dernière ne manquait pas l'occasion d'encore se plaindre. Entre autre, que Razvan avait mal fait son travail, que son comportement était inadmissible avec quelques paroles injurieuses envers les anglais. Quand la porte se referma, Razvan et Octavius se retrouvèrent seuls. Ce fut seulement à ce moment que l'anglais retourna dans le salon et qu'il s'assit à la table avec sa tasse de thé.
« Cette femme est terrible. » commenta-t-il, dépité.
Il passa sa main dans ses cheveux en soupirant.
« Je ne sais pas qui je plains le plus entre toi et Ionela. »
D'un côté, Ionela était obligée de vivre avec elle tout l'été, de la supporter à la majorité des repas et le soir. Aussi d'entendre parfois des choses horribles sur son compte — particulièrement depuis qu'elle avait commencé à sortir avec Octavius — et des choses sur la bonne conduite à adopter pour une jeune fille. Et de l'autre, Razvan, en tant qu'homme détesté, devait s'occuper d'elle tous les jours que Dieu faisait.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty
MessageSujet: Re: Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Le tricheur | ft. Razvan [Flash-back Roumanie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-