GRYFFONDOR : 159 pt | POUFSOUFFLE : 129 pt | SERDAIGLE : 76 pt | SERPENTARD : 112 pt
Retrouvez l'édition de mai de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Code promo Nike : 30% de réduction sur TOUT le site
Voir le deal

Partagez

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Professeur Martens

Professeur Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 607
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( .sparkle )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty
MessageSujet: Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât EmptyMar 31 Mar - 20:59

Cela s'agitait dans l'atelier. Les idées fusaient de partout. Plein de slogans aussi imaginatifs les uns que les autres. Une bande de plus ou moins jeunes sorciers s'enthousiasmant mutuellement. Des demoiselles en jupe bohème tendance et des jeunes hommes aux mèches folles sur fond de musique à la mode. Une décennie qu'Octavius avait laissé tomber ces ateliers de fabrication de pancarte à la veille d'une manifestation. Il lui semblait que l'ambiance n'avait pas pris une ride, contrairement à lui qui voyait commencer à apparaître des pattes d'oie aux coins de ses yeux, et conservait cette même singularité.
Il n'était pas le plus jeune du groupe qui n'était clairement plus de sa génération. La plupart près de dix ans de moins que lui. Lui, c'était déjà un ancien ! Rendez-vous compte : il avait pleinement vécu mai 68. C'était d'ailleurs avec théâtralité qu'il en faisait le récit tout en mettant la main à la pâte. Parfois, les autres anciens venaient alimenter son récit avec l'enthousiasme du souvenir encore vivace. On avait vraiment de la peine à croire qu'il était professeur à Poudlard. D'ailleurs, ses récits de mai 68 dérivaient facilement vers des récits de voyage. Il en avait tant à raconter. Et comme on sait, il prenait plaisir à le faire à qui voulait bien l'écouter. Mais c'était sans oublier la raison de sa présence ici : les pancartes.
Le lendemain allait se tenir une manifestation pour défendre les droits des cracmols qui tenaient à cœur à Octavius. Ils revendiquaient leur droit à la scolarité à Poudlard. A Poudlard, on pouvait apprendre plein de choses sans avoir recourt à la magie. Comme l'histoire de la magie, les potions, l'étude des runes, l'astrologie... Ou n'aurait-ce été que les savoirs théoriques de la magie. Dans la société sorcière, les cracmols étaient laissés pour compte, faute d'apprentissage adéquat. Certains finissaient comme les « boulets de la société », d'autres étaient obligés de se déporter sur la société moldue dont ils ne connaissaient pas les contours pour la plupart. Il était impossible pour un cracmol d'occuper un poste haut placé alors qu'ils en seraient capables si on leur en donnait les moyens.
« Vraiment, si on arrive à faire remonter ça jusqu'à Dumbledore, ce serait super. » commenta une jeune femme en écrivant le L de cracmol.
« Je suis certains qu'il est au courant du problème » répondit Octavius. « Mais à mon avis le problème vient d'avantage du Ministère qui fait blocus contre l'intégration des cracmols. Quand on voit la population qui traîne dans ses couloirs...  On ne les verrait pas libérer leurs elfes de maison. »
Au fond, Octavius n'était pas non plus aveugle. Il savait que le Ministère avait des affaires bien plus urgentes à régler que le droit des cracmols. Dumbledore aussi accessoirement. Cela pouvait sembler risible de participer à une telle manifestation alors qu'une menace planait sur le monde sorcier. Mais Octavius refusait de plier face à cette menace. Cette manifestation elle montrait que l'on n'avait pas peur.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 658
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | doom days
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty
MessageSujet: Re: Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât EmptyJeu 2 Avr - 11:58

Agenouillée par terre avec un pinceau entre les mains, Maât peignait religieusement une pancarte d'une couleur rouge sang. Elle trouvait quelque chose de beau à la peinture, cela passait du message transmit par des mots ou transmit par des formes, c'était nébuleux autant que cela pouvait être clair comme de l'eau de roche. Le caractère particulier de l'égyptienne la mettait un peu malgré elle à part de la joyeuse bande qui s'était réunie pour créer des pancartes dans une ambiance très hippie des années 60. Les longs cheveux bruns de la sorcière manquaient de tremper dans le pot de peinture rouge alors que ses breloques tintaient joyeusement à ses poignets. Elle s'appliquait. Son regard lunaire se releva toutefois brusquement, interloqué, lorsqu'elle entendit des voix s'exprimer sur le sujet qui les réunissait tous ici. Maât avait longuement hésité à venir après qu'on l'eut invité. Dans son pays, et sur son continent, les cracmols étaient très mal vus, comme au Royaume-Uni. Elle ne s'était pas sentie légitime à manifester ici alors qu'elle n'avait pu le faire chez elle... Mais si les choses changeaient en Angleterre, pourquoi ne changeraient-elles pas en Egypte ? Ses yeux bruns s'accrochèrent à la silhouette d'un homme blond qui donnait son avis, fort juste, sur la situation de son pays. La sorcière plissa les yeux alors... « Octavius... Martens ? » l'interpella-t-elle de sa voix haut perchée tandis que le nom lui revenait en mémoire, « c'est bien toi ? ». Les regards des personnes les plus proches autour d'eux se posèrent sur l'étrange sorcière occupée à peindre sa pancarte de rouge. Légèrement penchée, elle n'avait pas remarqué que ses longs cheveux bruns trempaient maintenant dans le pot : « Oh mince ! » s'écria-t-elle épouvantée en relevant sa tignasse, alors que quelques sourires moqueurs s'opposaient à elle. Maât attrapa un torchon pour éponger la pointe de ses cheveux qui avaient tourné au rouge vif... « C'est que je suis tellement surprise de te retrouver ici ! » s'expliqua-t-elle. Elle finit par rire. C'était ridicule. Il était plus surprenant de la trouver elle dans cet endroit que lui ici.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Martens

Professeur Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 607
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( .sparkle )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty
MessageSujet: Re: Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât EmptyLun 6 Avr - 0:45

La conversation allait bon train. Toutes les personnes présentes globalement semblaient partager le même avis — avec quelques nuances bien évidemment. Si en ce lieu, la liberté d'expression était primordiale, la personne venant avec des opinions totalement contraires n'aurait pas été très bien venu. L'on aurait certainement écouté sa parole mais avec de nombreux à-priori. Cela se percevait par toute la condescendance que pouvaient avoir ces pro-cracmols en parlant de leur opposant. Octavius n'échappait pas à cette tendance générale. Pour lui, il était absurde d'être contre la liberté et l'égalité des droits. Cela revenait à faire preuve d'un manque de discernement ou d'un égoïsme hurlant.
En tout cas, son discours ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde. Une jeune femme le regarda intensément, les yeux plissés, avant de l'interpeller. Entendant son nom, Octavius se tourna vers elle, tout ouï. Il lui nécessita quelques secondes pour replacer un nom à ce visage familier. Il avait vu et rencontré tellement de visages au cours de sa vie ! Sa mémoire, bien qu'excellente, n'était pas surpuissante.
« Maât ? » Son regard descendit vers les pots de peinture. « Euh... Vos cheveux. »
Par inadvertance, la jeune femme avait laissé trempé les pointes de ses cheveux noirs dans la peinture rouge. Elle s'empressa de les essuyer, provoquant quelques rires autour. Le vouvoiement semblait étonnant pour l'assemblée. Mais ils s'étaient rencontré dans des circonstances tout à fait différentes de celle-ci. Octavius avait alors toujours eu l'habitude de vouvoyer la jeune femme par bienséance.
« Et moi donc ! Cela fait tellement longtemps ! Mais que faites-vous ici ? Enfin, pas ici ici mais au Royaume-Uni ? Je ne m'attendais pas à vous trouvez sur ce continent. » s'enquit-il avec un sourire exprimant toute sa joyeuse surprise.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 658
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | doom days
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty
MessageSujet: Re: Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât EmptyMer 8 Avr - 0:00

Les pointes de cheveux noirs de l'égyptienne trempaient joyeusement dans le peau de peinture, et lorsqu'elle s'en rendit compte, épouvantée, elle en mit partout sur elle et sur sa pancarte. Cela ne l'empêcha pas d'éclater de rire. Ce n'était pas grave, il n'y avait pas mort d'Homme. Ou mort de cheveux... Un soin aux feuilles de yucca réglera le soucis de toute façon. Elle fut ravie de constater qu'Octave avait l'air au moins aussi surprit et heureux de la voir qu'elle. Un sourire totalement lunaire éclairait ses traits alors qu'elle était toujours agenouillée par terre, son pinceau abandonné dans le pot. « Oh la la, tutoie moi s'il te plaît, je n'ai plus douze ans » s'épouvanta-t-elle sans elle-même essayer de le vouvoyer de la même manière - Maât ne se prenait jamais la tête - « une bieeeeeeeeen longue histoire, Octavius, bien longue et ennuyeuse aussi ! Tu m'aides avec cette pancarte ? ». Elle désigna celle sur laquelle elle était attelée, « je trouve que le rouge rend bien en manifestation, non ? ». Elle vira ses yeux sombres sur le pot pour s'emparer du pinceau et continuer son oeuvre. Elle ajouta : « Je ne suis à Londres que depuis quelques mois ». Son sourire ne disparu pas et restait affiché sur les traits de son visage concentré alors qu'elle peignait. Maât préférait ne pas trop évoquer son esclandre à Alexandrie. Elle n'avait appris la déconfitude de ses propres parents que par sa soeur Âamet. Quelle surprise également de la retrouver à Londres, elle n'avait pas du tout anticipé son arrivée, étonamment. Toutes ses plus profondes pensées étaient curieusement tournée vers celle d'un cygne dont elle ne comprenait pas encore la signification. Quoiqu'il en soit, elle avait bien fait de partir. Elle avait entendu dire que son fiancé, ravagé par la colère, avait fait griller un troupeau de chèvres vivantes pour le dragon qu'il devait livrer au Roi du Maroc. Quelle tragédie.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Martens

Professeur Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 607
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( .sparkle )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty
MessageSujet: Re: Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât EmptyMar 14 Avr - 1:38


Octavius n'en revenait pas de cette rencontre complètement fortuite. Le monde sorcier se révélait parfois tellement petit. Il n'avait plus vu Maât depuis des années. La dernière fois, elle sortait à peine de l'enfance du haut de ses quatorze ans tout au plus. Elle était devenue une jeune femme — tout à fait charmante en plus. Mais son regard demeurait toujours le même. Il était vrai que dorénavant il semblait un peu étrange de la vouvoyer. Elle n'était plus son élève.
« Oui, c'est vrai tu as raison. »
Déjà à l'époque, la jeune Maât avait un air aussi lunaire. Cela avait toujours été quelque chose qui l'avait intrigué, intéressé et attendri chez elle. Des fois, il la surprenait en cours en train de rêvasser en regardant à l'extérieur et il avait toujours de la tristesse à la rappeler à l'ordre pour la faire participer. Evidemment, ils n'avaient plus du tout ce rapport de professeur à élève.
« Le rouge est une couleur qui attire le regard. » confirma-t-il les dires de la jeune égyptienne.
Mais que faisait-elle à Londres ? Le moment n'était pas idéal pour venir s'installer au Royaume-Uni. Il s'assit en tailleur en face d'elle pour lui parler sans devoir la regarder de haut malgré lui.
« Alors qu'est-ce que tu fais à Londres ? Tu te plais ici ? »
Elle n'avait pas répondu à sa précédente question, à savoir pourquoi elle était ici. Alors il n'insista pas pour avoir une réponse. Il allait peut-être obtenir sa réponse sans avoir à la redemander. Mais il était tout de même curieux de savoir ce qu'elle devenait.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 658
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | doom days
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty
MessageSujet: Re: Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât EmptyJeu 16 Avr - 23:59

Maât n'abordait pas certains sujets. Depuis toujours, elle s'était curieusement posée des tabous, et ceux-ci concernaient de manière très générale le mariage. Ses parents lui en parlaient depuis longtemps, ils avaient essayé de la formater pour qu'elle accepte tôt le destin à embrasser. Mais l'esprit très libre de la jeune égyptienne lui avait appris à ne pas dire oui à tout et non à rien. Aussi avait-elle ravalé ses paroles, prête néanmoins depuis toujours à mettre son évasion en oeuvre. Cela ne fut d'ailleurs pas bien difficile, ses parents la croyant acquise à une cause qu'ils défendaient malheureusement. Aussi ne désirait-elle pas parler du pourquoi, ni du comment de son arrivée à Londres. Peindre des affiches lui plaisait davantage, elle y voyait l'expression collective de la lutte qui se veut juste et belle. Octave fit justement remarquer que cette couleur, le rouge, attirait le regard : « Exactement ! » s'écria-t-elle, ravie qu'il ait vu ce qu'elle voyait elle-même, alors que plusieurs personnes la regardaient désormais de travers sans qu'elle ne voit rien, « le rouge attire le regard et c'est le rouge qu'il s'agit d'utiliser pour que la situation des cracmols attire à son tour le regard des foules... ». Octavius enchaîna en lui demandant ce qu'elle faisait-là - question détournée de sa précédente question, mais Maât ne s'en offusqua pas du tout. Elle prit soin de ne pas répondre sur le pourquoi de sa présence dans la capitale anglaise, si loin d'Alexandrie, sa ville qu'elle avait quitté finalement un peu malgré elle : « J'ai ouvert ma boutique tu sais... Sur le chemin de Travers. Tu devrais venir m'y voir... Je pourrais te tirer le tarot... Ou on pourrait fumer un peu si tu veux ! ». Maât avait proposé cela de manière tout à fait spontanée, sans tabou ni préjugé, le regard lunaire toujours posé sur sa main qui traçait habilement les lettres de son écriture habituellement en guirlande sur le parchemin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty
MessageSujet: Re: Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât Empty

Revenir en haut Aller en bas

Les cracmols ne sont pas mongols | Ft. Maât

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-