GRYFFONDOR : 159 pt | POUFSOUFFLE : 129 pt | SERDAIGLE : 76 pt | SERPENTARD : 112 pt
Retrouvez l'édition de mai de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -40%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
229 €

Partagez

La fumée intense de l'encens | ÂAMET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 658
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | doom days
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET EmptySam 4 Avr 2020 - 23:01

L'arrière boutique enfumée par l'encens, Maât était couchée sur un tapis oriental qu'elle avait fièrement eut la présence d'esprit d'emmener avec elle lorsqu'elle avait fuit l'Egypte quelques mois plus tôt. La boutique qu'elle dirigeait était ouverte, bien entendu, attendant ses clients. Elle avait remarqué avec un soin particulier que les clients venaient souvent le soir. Peut-être par peur d'avouer qu'ils croyaient en la magie des tarots, ou des voyantes, en tout cas, le reste du temps, la jeune femme ne faisait rien. De quoi contenter l'esprit évaporé qu'elle était. L'égyptienne alternait transe et thé. Elle ne s'ennuyait pas de cette étrange vie qu'elle menait bien au contraire. Elle élevait son esprit ailleurs, dans des contrées que personne n'imaginait exister mais qui étaient réelles pour son esprit déluré. Etait-elle folle ? Un peu, beaucoup, passionnément, sans doute, probablement. Maât n'en savait rien, elle s'en fichait bien, elle était heureuse de planer dans son encens, boutique vide mais ouverte, une tasse de thé pour la détendre et son esprit qui vagabondait loin, loin, loin... Jusqu'à entendre le "cling" caractéristique qui annonçait l'arrivée d'un client. « J'arrive » chantonna-t-elle joyeusement en se relevant pour prendre sa tasse avec elle. Elle déboula en sautillant dans la boutique principale pour voir dans l'encadrement de la porte, la silhouette de... « Âamet ?! ».
La surprise dura une demi-seconde avant qu'un sourire ravi - et naïf - ne s'éclaire sur le visage de la délurée Maât Kazareh : « Âaaaaaaamet ! ». Elle posa la tasse sur la table pour lui sauter de dessus et la prendre dans ses bras fins : « Âamet... ». Elle était un des premiers visages familiers qu'elle voyait apparaître ici, pour lui faire comprendre combien elle manquait son pays.
Revenir en haut Aller en bas
Âamet Kazareh

Âamet Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 483
| AVATARS / CRÉDITS : Imaan Hammam (c) Lux aeterna
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: Re: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET EmptyLun 6 Avr 2020 - 23:25

Fatigue. Détermination Voyage.
Elle devait renverser ces pratique d'un autre âge.
Tout ce qui avait permis à leur famille, sœur après sœur, de vivre ce saccage.

Qui serait la prochaine ? Seshat ? Elle n'était même pas encore majeure, mais qui sait ? Si elle ne rentrait pas, se serait son tour, si elle rentrait sans Mâat, se serait son tour. Encore une fois elle devrait renoncer à sa vie de femme active pour cet homme qui l'enfermerait dans une hutte avec cinq enfants dont elle passerait sa à s'occuper, relayant sa condition de femme derrière celle d'épouse, de mère puis, plus tard, de grand-mère si la supercherie était découverte. Elle risquait gros, tout comme ses sœurs et pouvait-elle réellement livrer ses cadettes à un tel sort ? A y réfléchir, elle préférait presque cesser d'être une panthère pour devenir un hamster enfermé dans une cage que de laisser ses parents les mener à un si triste destin. L'Egypte, elle l'avait quitté en promettant de se marier si Mâat ne revenait pas, sachant pertinemment que la cadette n'avait pas la même vision de la vie que leurs parents, elle s'était condamné, mais avait obtenu que Seshat parte étudier à Cardiff dès sa majorité. Un endroit où elle serait en sécurité. Loin de la quête des grandeurs des Kazareth.

C'était devant la Main du Nil qu'elle s'était arrêté, valise en main et sac sur le dos, était-elle prête à revoir sa soeur après autant de mois sans qu'elle n'ait eu de nouvelles ? Elle n'avait pas changé, elle en était certaine, elle le sentait. Mais elle, elle avait changé, et cela lui faisait peur. L'Orientale poussa lentement la porte, le port altier, sûre d'elle, elle ne put s'empêcher de sourire à l'entente de la voix de sa soeur et sentant les premières effluves de l'encens lui rappelant la salle de divination de Ouagadou et de la vieille sorcière pratiquant le vaudou qui leur servait de professeur. Elle posa ses bagages au sol, attendant l'arrivée de sa petite soeur avec une joie non dissimulée, elle n'avait décidément pas changée : intrépide, joyeuse et tête en l'air. « Mâat ?! » Elle lui adressa un clin d'oeil en découvrant la surprise qui s'installait sur son visage. Elle était définitivement heureuse de revoir sa petite boule de bonheur qui lui sautait dessus. Âamet la rattrapa de justesse, manquant de s'écrouler à terre, la serrant dans ses bras, elle pouvait encore sentir cette odeur si caractéristique d'encens et de pèteuphorik. « Je t'avais manqué fripouille ? Tu aurais pu me donner des nouvelles ! » la gronda-t-elle en frottant son poing contre sa tête. Soulagée ? Elle l'était. Tant qu'elle était saine et sauve, peu importait.
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 658
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | doom days
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: Re: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET EmptyMer 8 Avr 2020 - 0:33

Maât avait les yeux écarquillés par la surprise.
Elle n'avait pas du tout prévu cela. L'arrivée d'Âamet, en Angleterre ? Jamais de la vie ! Elle n'aurait pu y croire même dans ses rêves les plus fous, en quittant l'Egypte, Maât avait accepté de laisser derrière elle bien des choses pour son propre bien, y comprit sa propre famille. Voir cette dernière surgir dans sa boutique donc, ne pouvait que soulever son coeur de joie. Elle n'était plus seule. Elle avait quelqu'un. Sa grande soeur. Maât ressentit profondément le besoin qu'elle avait de revoir sa famille lorsqu'elle serra Âamet entre ses bras frêles, très fort, pour s’imprégner d'elle, de son odeur, de sa façon d'être. « Pardoooooon » formula-t-elle alors qu'elle était encore contre elle, « comment m'as-tu retrouvé ? Je n'ai pas vraiment laisser d'indications... ». Ou peut-être que si ? La jeune femme, si tête en l'air, avait bien pu oublier sur son bureau une brochure pour le local qu'elle louait désormais sur le Chemin de Traverse... Et où elle dormait également accessoirement... Elle n'en savait rien. Rien du tout ! Elle se décrocha enfin de sa sœur, en se forçant, pour formuler : « Tu veux un thé ? Ou un café bien noir ? ». Ses grands yeux, de la même couleur que les grains de café que l'on retrouvait beaucoup sur les marchés égyptiens, ne quittaient pas ceux de sa sœur, tout aussi foncés que les siens. Elle lui attrapa le poignet pour l'entraîner avec elle dans l'arrière boutique. « J'ai beaucoup pensé à vous... A maman... A toi... ». Maât n'osait pas avouer qu'elle regrettait un peu son choix. Mais apprendre par la bouche d'une vague connaissance que son fiancé quarantenaire avait, de rage, fait brûler un troupeau de chèvres entier à son dragon par dépit pour avoir été planté devant l'autel, c'était plus que son esprit anti-spéciste pouvait supporter. Une odeur d'opium se promenait vaguement dans l'arrière-boutique, Maât avait un peu fumé avant que sa soeur n'arrive... Mais cela n'étonnera personne.
Revenir en haut Aller en bas
Âamet Kazareh

Âamet Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 483
| AVATARS / CRÉDITS : Imaan Hammam (c) Lux aeterna
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: Re: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET EmptyVen 10 Avr 2020 - 4:57

Revoir sa soeur, lui faisait plus de bien qu'elle ne l'avait pensé en sortant de l'aéroport londonien. Elle avait réfléchit à toutes sortes de phrases pour finalement ne pas vouloir les lui dire. Âamet voulait simplement garder sa soeur contre elle encore quelques instants, un sourire aux lèvres, rassurée de voir qu'elle allait bien. Que tout allait bien, qu'elle était installée, que tout allait bien. Elle n'avait pas l'air d'avoir de difficultés financières, elle était à l'aise. L’aînée se rassura en se disant que pour une fois ce n'était pas un coup de tête mais un acte réfléchi. Anticipé. C'était déjà ça. « Sais-tu à qui tu parles ? » déclara-t-elle pendant que sa cadette daignait lui laisser un peu d'espace. « Tu crois vraiment que tu aurais pu me semer ? Je pourrai te trouver au milieu d'une île déserte. » Et c'était vrai. Business woman invétérée, elle avait des contacts : clean or not.  Si elle n'était pas voyante, elle était assez douée en arts divinatoires pour subtiliser quelques informations. Échangeant informations contre informations, elle avait fini par trouver sa sœur qui avait, étonnamment rien laissé derrière elle, ce qu'elle soupçonnait être le fait de la benjamine. Une chambre trop propre pour que ce soit Mâat qui ait fait le ménage. « Un thé. Ce sera parfait. » Les yeux dans les yeux, elles finirent par se diriger dans l'arrière boutique, traînées par sa sœur, elle fut légèrement agacée de voir que leur relation à toute deux était si ambiguë qu'elle n'avait pas l'air de soupçonner qu'elle n'était pas là pour une simple visite de courtoisie.  L'odeur d'opium lui montant au nez, elle secoua la tête, voilà une nouvelle preuve qu'il était impossible que ce soit Mâat qui ait fait disparaître toute preuve de sa destination. Incorrigible. Âamet fronça les sourcils à l'entente du  manque de leur mère, mère qui les avaient "questionnées" pendant des heures, Seshat et elle, espérant trouver la cadette. « Mâat. Il faut qu'on parle. Tu as un instant à m'accorder ? » Elle attrapa la main de sa soeur agrippée à son poignet. Il allait falloir être directe.
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 658
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | doom days
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: Re: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET EmptyLun 13 Avr 2020 - 23:44

Maât n'avait rien à voir avec sa soeur. C'était comme si elles avaient toutes les deux pris soin de sélectionner les gènes qui n'avaient rien de commun avec l'autre. Jusqu'à leur physique, très similaire et très différent. Âamet n'avait rien à voir avec sa fantasque jeune soeur. Elle avait la tête sur les épaules bien qu'elle n'ait jamais élevé la voix. Son intelligence était froide là où celle de Maât était totalement dispersée par des idées loufoques. Il était inutile de préciser que l'égyptienne aurait très mal vécu un mariage. Déjà parce que cela ne faisait pas parti de son idéal de vie. La jeune femme croyait en la liberté des corps et des esprits, et un mariage, par définition, enfermait les deux avec un cadenas de droit. Et en plus, à un homme qu'elle n'aimait pas... Elle n'avait pu supporter pareil ultimatum. Sa famille et son mariage ou sa liberté ? Le choix avait été vite fait. A dire vrai, elle n'avait même pas songé aux conséquences pour ses soeurs, l'acte de Maât avait été marqué du sceau terrible de l'égoïsme le plus profond. Mais elle ne regrettait rien. Bien que sa soeur lui avait manqué et qu'elle était soulagée de la voir devant elle, soulagée qu'elle ait été douée pour la retrouver si vite.
Ravie qu'elle lui demande un thé, la jeune femme se déplaça de sa démarque souple vers l'arrière cuisine, pieds nus. Elle avait encore l'esprit un peu embrumé par l'opium, mais elle se sentait légère... D'un coup d'index, elle remplit la théière pour réchauffer l'eau. Brusquement pourtant, Âamet attrapa le poignet de la jeune femme qui se retourna en posant de grands yeux sur elle. Maât ne sentait absolument pas l'odeur de l'opium comme elle en était elle même imbibée depuis plusieurs heures... « Mais c'est ce que nous faisons déjà, non ? » répondit sa benjamine en posant sur elle ses yeux à la couleur du café, profondément surpris, et lunaires.
Revenir en haut Aller en bas
Âamet Kazareh

Âamet Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 483
| AVATARS / CRÉDITS : Imaan Hammam (c) Lux aeterna
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: Re: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET EmptyMar 14 Avr 2020 - 2:11

Encore une fois, Âamet n'était guère surprise de la naïveté dont faisait preuve sa soeur qui avait toujours été fantasque, ne comprenant pas les sous-entendus qu'elle lui adressait. Qu'il s'agisse du passé ou du présent. Si elle avait été la jeune fille libre qui s'était transformé par le poids infligé par son aînée, elle n'avait jamais perdue de vue les idées et sentiments de ses deux plus jeunes soeurs, pensant d'abord à elles, avant de penser à son propre sort. Ou tout du moins depuis qu'elle avait elle-même ruiné son propre mariage. D'un façon plus délicate que sa cadette. « Mâat. Je sais très bien que tu ne retourneras pas en Egypte. » finit-elle par dire, en lâchant son poignée. « Ils veulent marier Seshat à... cet homme. » avoua-t-elle en pensant à la conversation qu'elle avait surprise le lendemain du mariage fantôme, les parents s'étaient réunis, les uns criant au don d'une mariée, comme cela avait été prévu. Les autres accusant leur fille de traîtrise. Attendant son ainée prononcer le nom de la benjamine, elle avait ouvert grand la porte et avait parlé sans réfléchir. Pour une fois. La justice l'avait emporté sur la survie. Elle la ramènerai à Alexandrie, ou elle prendrait sa place. Seshat n'était même pas encore majeure, étudiant encore à Uagadou. Comment avaient-ils pu vouloir lui faire ça et gacher sa vie ainsi ? Elle devait juste tenir bon. « Mais je te connais. Alors. » Elle soupira. Sidérée par sa propre promesse. « Je prendrai ta place. Mais, j'aimerai profiter de ma liberté avant ça. Tu veux bien de moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 658
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | doom days
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: Re: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET EmptyVen 17 Avr 2020 - 14:10

Âamet avait toujours eu la capacité, contrairement à Maât, de se prendre la tête. Elle était plus froide que sa jeune sœur, sans doute plus intraitable aussi. Mais l'égyptienne n'avait néanmoins jamais douté du fait que dans leur fratrie régnait un amour sincère, bien que parfois voilé par l'autorité de la plus vieille. Le ton qu'utilisa sa sœur, de ce fait, frappa les oreilles de la jeune femme qui continuait de la regarder comme si elle n'était qu'une espèce rare de Licorne. Elle frissonna vaguement lorsqu'elle lui appris que leurs parents voulaient marier Seshat, leur petite soeur, à celui qui devrait être son époux à l'heure actuelle. La solution pour sauver sa sœur d'un pareil mariage, n'était certainement pas dans l'esprit égoïste de Maât, de venir prendre la place qui aurait dû être la sienne. « Je ne comprends pas pourquoi ils insistent tant » se lamenta-t-elle en passant une main sur son front comme si cela allait apaiser les choses, « j'ai entendu dire qu'il avait sacrifié tout un troupeau de chèvres pour son dragon de rage. C'est scandaleux ! ». Dans son esprit, l'un et l'autre se valaient et elle ne comprenait pas que ce seul accès de colère n'ait pas provoqué chez ses parents plus de compréhension vis-à-vis de la situation de leurs filles. Pourquoi ne pas les marier à d'autres personnes, plus jeunes, déjà ? Maât s'approcha de la bouilloire pour la remettre en place comme si elle avait été mal positionnée, alors que ce n'était pas le cas. Elle pressentait que la suite des propos de sa sœur allait lui déplaire et elle refusait catégoriquement de retourner en Egypte. Âamet savait que jamais elle ne retournera dans leur pays. Il lui manquait certes, mais elle trouvait à l'Angleterre un soupçon de paix qu'il lui manquait chez elle - curieux, sachant que le pays était en guerre. « Prendre ma place ? » - elle écarquilla les yeux alors qu'ils étaient toujours posés sur la bouilloire - « tu es folle, ma parole. Si Seshat ne veut pas de cette vie, elle peut partir comme moi ». Les mots étaient sans doute cruels mais non pas moins empreint de vérité. « Ou on peut aller la chercher ... ? » proposa timidement la voyante, en se retournant enfin pour affronter le visage de sa soeur. La proposition, faite du bout de la langue, méritait d'être posée. Maât alla s'asseoir sur le tapis oriental qui était le sien, et s'étira : « Enfin ! Avec moi tu sais que tu es en sécurité et que tu peux rester autant que tu le souhaites ! ».
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty
MessageSujet: Re: La fumée intense de l'encens | ÂAMET La fumée intense de l'encens | ÂAMET Empty

Revenir en haut Aller en bas

La fumée intense de l'encens | ÂAMET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Le chemin de traverse-