GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Bad guy ▬ PV Athos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 246
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptySam 4 Avr 2020 - 23:24

ft. Athos Greyson ▬ Mars 1978

I do what I want
When I'm wanting to

La salle était plongée dans la pénombre. Ses contours rendus flous et vaporeux par les fumées des diverses substances consommées par les habitués. Rien de bien différent des autres soirées. Mais l'ambiance ... l'ambiance était toute autre. Ce n'était pourtant pas la première fois que Galaad se rendait au Ragtag & Bobtail. Il faut dire qu'il n'y avait nul tabouret de pub sorcier qui n'ait jamais rencontré ses fesses. Le Ragtag était toutefois un cas à part. Difficile à trouver. Et plus hardu encore était d'y entrer sans encombre. Le bar se voulait ouvert à tous les rebuts de la société. Mais il n'est pas si facile de prouver que l'on est soi-même un des proscrits. Non que Galaad ait trouvé cela bien difficile. L'alcool, sa langue déliée et un bon paquet de chance avaient fait des miracles - qu'il avait en grande partie oubliés dès le lendemain.

Lors d'une de ses précédentes visites, un des habitués avait mentionné des parties de poker clandestines. Nombre d'autres sorciers auraient entendu dans cette proposition un danger plus que palpable. Mais pas Galaad, bien sûr. Il n'était même pas un grand joueur. Il avait appris les règles à Poudlard avec quelques amis - sa famille n'aurait clairement pas approuvé ce passe-temps un peu trop moldu. Toujours était-il qu'il avait vu là l'opportunité de passer du bon temps, et puisque ce n'était qu'un jeu de chance, de repartir avec quelques gallions de plus en poche. Il était comme ça, Galaad. Optimiste. Et puis ce n'était pas comme s'il pouvait espérer aller un jour jouer au poker au Royal Flint Casino. Il ne serait jamais assez bien ni assez riche pour y entrer. Il avait donc saisi la carte apparemment vierge que le sorcier avec qui il discutait lui avait tendue. Et une semaine plus tard, se retrouvait à une heure plus que tardive devant le Ragtag & Bobtail, présentant ladite carte à un vigile qui avait sans nul doute du sang troll dans les veines. Tout était dans l'attitude, avait-il appris au cours de ses errances.

L'ambiance dans le pub était encore plus lourde et malsaine que d'habitude. Et ce n'était pas seulement parce qu'il n'avait bu qu'un verre - ne jamais se pointer sobre à une soirée était sa règle numéro une. La numéro deux était de ne pas rester chez une conquête après le petit déjeuner, mais elle ne lui serait sans doute pas utile ce soir. Tous les sorciers ou autres créatures présentes se jaugeaient du regard sans s'adresser plus de trois syllabes. Notre ex-Serpentard ne savait pas trop où se mettre, aussi allait-il se rapprocher du comptoir quand un claquement de porte indiqua l'arrivée d'un nouveau joueur. Dont le visage était douloureusement familier. Galaad ne parvint à le remettre de suite, mais eut très vite l'instinct de se rencogner dans le coin de pièce sombre qu'il s'apprêtait à quitter. La mémoire lui revint après. Ce sorcier, qui ne devait pas être beaucoup plus âgé que lui, l'avait un jour dépanné de quelques bouteilles à introduire discrètement au château. Peut-être même qu'il n'y avait pas que des bouteilles. Un service qu'il avait oublié de rémunérer par la suite.
- Merde, siffla-t-il entre ses dents. Avant de se parer de son plus charmant sourire, et d'attendre que le nouveau venu le repère, ce qui finirait fatalement par arriver.



Dernière édition par Galaad N. Stomby le Lun 4 Mai 2020 - 16:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @non uccidere
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyLun 6 Avr 2020 - 14:44

En ce moment, Athos avait des envies de voyage. Voilà bien longtemps qu’il n’avait pas quitté la capitale et l’ambiance étouffante de la ville lui pesait de plus en plus. Oui mais voilà, voyager par des moyens légaux lui étaient désormais plutôt difficile. Et les portoloins clandestins nécessitaient une petite somme qu’il n’avait pas pour le moment en sa possession, reléguant ses envies au second plan face à son objectif principal : la survie. Mais aujourd’hui, il avait un job - si on pouvait appeler ça comme ça, et une sorte de sécurité financière. Et paradoxalement, ses envies de grand air nécessitaient de devoir s’enfermer dans l’endroit le plus étouffant qu’il connaissait pour accélérer un peu ses rentrées d’argent.

Il fut un temps où Athos avait beaucoup fréquenté le Ragtag & Bobtail. Il détestait cet endroit, mais quand on s’adonne à des activités malhonnêtes, le repaire était tout trouvé. Et à force de voir les clients friqués du casino jouer au poker, il avait eu envie de retomber dans ses vieux démons. Il était littéralement prêt à parier qu’il n’avait pas perdu la main. Brandissant une carte qu’il n’avait eu aucun mal à dénicher - c’était tout de même lui qui avait appris au patron à les enchanter, le vigile le laissa entrer sans un mot. Immédiatement, la fumée et l’atmosphère malsaine le projetèrent des années en arrière. L’odeur était épouvantable, mélange de cigarettes, d’alcool bon marché et de sueur. Il s’y habituerait. Prenant le chemin du comptoir sans prêter attention à qui que ce soit, il ne prit même pas la peine de s’assoir sur un tabouret suintant en s’adressant au barman. « Une Bièraubeurre Smithy, Dans un verre propre, s’il te plait. » Le sorcier crasseux lui fit un clin d’oeil et sortit un verre d’il ne savait où. Peu de gens ici commandaient une boisson si peu alcoolisée. Athos d’ordinaire n’en était même pas friand. Mais voilà : tous les autres alcools frelatés servis dans ce bouiboui étaient de véritables tords-boyaux, et il n’avait pas envie de vomir tout son soûl en sortant. Et surtout, il avait besoin de ses capacités mentales pour gagner - ou tout du moins, tricher correctement si cela s’avérait nécessaire. Et puis enfin, ne pas oublier l’image que ça renverrait aux autres joueurs qui ne le connaissaient pas. Un petit gars naïf, gentillet… innocent ? Sa stratégie était déjà prête avant même de s’assoir à la table du croupier.

Une fois servi, il glissa 2 mornilles sur le comptoir et prit la direction de l’arrière-salle. Ses pieds connaissaient le chemin. Avant de franchir la porte, il remarqua une silhouette dans l’ombre qui semblait vouloir disparaître. Mais son esprit était trop absorbé par la partie à jouer pour y prêter attention. Dernière la porte miteuse, la lumière était encore plus faiblarde que dans le reste du bar. Quelques joueurs étaient déjà attablés, donc une vieille connaissance qui ne put s’empêcher de l’accueillir d’un grognement. Il avait déjà plumé cet idiot dont il avait oublié le nom. « Messieurs… Madame. » salua Athos avec une forme de politesse qui semblait déplacée dans pareil endroit. Volontairement, il prit place à côté de la seule femme des lieux. Les sièges vides à côté d’elle laissaient sous-entendre que les autres parias n’approuvaient pas tellement que la gente féminine se soit joint à eux pour la soirée. « Greyson… comme on se retrouve. » Athos salua son adversaire d’un geste de la tête, ne répondant pas à la provocation. Il n’était pas là pour se faire des amis, encore moins pour bavarder. Sortant une bourse de sous sa cape, il la lança habilement au croupier pour payer son entrée. Des jetons apparurent aussitôt en face de lui. La jambe tremblante d’un de ses adversaires faisait vibrer toute la table, ce qui l’agaça prodigieusement.

Un nouveau joueur fit son entrée juste après lui. Physionomiste malgré l’ombre qui le recouvrait, Athos reconnut la silhouette tapie dans un coin. Bien qu’il ne le montra pas, il lui semblait connaître ce jeune homme aux cheveux gominés et au sourire intriguant. Athos avait la mémoire des visages, mais celui-ci appartenait à son passé. Il mit donc quelques secondes à le remettre et quand l’homme s’asseye finalement, Athos afficha un sourire narquois. La mémoire lui était revenue tout à coup. S’adressant à l’elfe de maison malingre qui serait leur croupier ce soir, il lança une provocation qui mettrait tout de suite dans l’ambiance. « Polly, je t’invite à recompter le buy-in de ce gentleman. Je reconnais un mauvais payeur quand j’en vois un. » Le ton était donné. Si jamais son adversaire souriant ne l'avait pas remis, voilà qui lui remettrait sans doute les idées en place. Ce gamin, dont il avait oublié le nom, avait une dette envers Athos. Une dette qu’il avait laissé passer à l’époque pour diverses raisons plus importantes mais là… C’était l’occasion ou jamais de prendre sa revanche. La soirée n’en serait que plus intéressante. Il planta son regard acéré dans celui du gosse à qui il comptait bien apprendre les bonnes manières ce soir.


Dernière édition par Athos Greyson le Sam 11 Avr 2020 - 4:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 246
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyMar 7 Avr 2020 - 23:56

ft. Athos Greyson

cause i'm a bad guy
duh

Tapi dans son petit coin d'ombre, Galaad eut tout le loisir d'épier le dernier arrivant s'approcher du bar pour y commander une bière. Sa familiarité avec le serveur fit plus tiquer son discret observateur que le choix de la boisson. Un autre habitué des lieux ... voilà qui était bien ennuyeux. Galaad n'avait certes pas eu de mal à se faire accepter au Ragtag & Bobtail, mais il ne tenait pas à se faire jeter dehors non plus. Heureusement pour lui, le nouveau venu se dirigea vers l'arrière-salle sans le remarquer, juste après payé sa bière. Le moment aurait été parfaitement choisi pour s'enfuir. Enfin, s'enfuir était un grand mot ... Disons passer la porte sans demander son reste, avant que le sorcier ne se rappelât de ses dettes et ne lançât la moitié du bar à ses trousses. L'idée était alléchante. N'importe qui aurait d'ailleurs remarqué qu'il s'agissait de l'option la plus prudente, et de loin. Sauf que Galaad n'était pas quelqu'un de prudent. Sinon, comment aurait-il fini à Sainte-Mangouste aussi régulièrement ? La partie de poker à venir était trop attrayante pour y renoncer si vite. Pas question de reculer maintenant. D'autant que si les cartes étaient en sa faveur, il y trouverait peut-être l'occasion de rembourser sa dette ...

La voie s'étant libérée, Galaad s'approcha du comptoir à son tour. Il ne comptait pas aller jouer sans un petit remontant. Il n'eut pas besoin d'indiquer sa commande - son visage était devenu familier. Un verre à shooter rempli d'un liquide trouble apparu devant lui comme par magie. Il le descendit non sans une petite grimace. Il n'avait jamais identifié l'alcool qu'on lui servait - et n'avait pas trop cherché à le faire. Ça réchauffait le corps et engourdissait les sens. Tout ce qu'il demandait d'une bonne liqueur.
- Si tu es là pour jouer, ne tarde pas. Tu dois être le dernier, lui indiqua le barman de sa voix rocailleuse qui donnait l'impression de faire grogner dessus par un Magyar mal réveillé. Galaad acquiesça avec son habituel sourire. Rien dans son attitude n'indiquait qu'il pouvait être inquiet. Peut-être parce qu'il ne l'était pas, pas vraiment. Franchement, quelles étaient les chances que ce sorcier se rappelle de sa dette ? Lui-même ne se souvenait même pas de son nom. Quand on deale diverses substances illégales, on ne retient pas toutes les personnes qui doivent de l'argent. Et surtout pas un pauvre lycéen fauché qui vous doit quoi, une poignée de Gallions ? Deux, tout au plus.

Suivant le conseil du barman, il se dirigea à son tour vers l'arrière-salle. La pièce était plongée dans la pénombre, et il dut plisser les yeux pour distinguer quelle chaise était libre. Le verre qu'il venait de prendre ne l'aidait sans doute à s'habituer à l'obscurité - ses simples vapeurs auraient suffit à brûler la rétine d'un novice imprudent. Il ne lui fallut cependant que quelques secondes pour repérer une elfe de maison aux traits émaciés. Peu de chance qu'elle fasse partie des joueurs, aussi s'approcha-t-il d'elle pour lui glisser la bourse contenant sa mise. On dit que l'argent n'a pas d'odeur, et c'était tout à fait vrai pour les Gallions qui tintaient dans l'étui de cuir. Ce dernier, en revanche, portait encore le parfum de sa sœur, chez qui le jeune sorcier avait été le dérober. Sans plus tarder, il alla ensuite s'installer à côté de la seule femme de la pièce. Seule femme qui, il le remarqua juste après, était la seule personne à le séparer du sorcier qu'il aurait préféré éviter. Tant pis, les dés étaient jetés. Ou plutôt, les cartes étaient distribuées.

- Polly, je t’invite à recompter le buy-in de ce gentleman. Je reconnais un mauvais payeur quand j’en vois un.
Galaad haussa un sourcil. La pique était subtile, mais il avait compris que ses espoirs avaient été vains : il était reconnu. L'ambiance de la salle venait de s'alourdir encore plus. Pas de panique, cela dit. La chaleur que l'alcool avait laissée dans son estomac le confortait dans son calme. Il eut un petit rire tout naturel, suivi de son habituel sourire charmeur.
- Mais je t'en prie, Polly. Vérifie. Et quand nous aurons fini de perdre du temps bêtement, peut-être que nous pourrons commencer à jouer ?
Quelques grognements appréciateurs de la part des autres joueurs ne firent qu'élargir son sourire. A défaut d'être agile en sortilège, Galaad avait dut apprendre à affuter sa langue. Malheureusement pour lui, être beau parleur ne suffisait pas à gagner au poker. Et au contraire de ce qu'il imaginait, avoir de la chance non plus. Aussi la partie risquait fort d'être moins facile que cette entrée en matière. Mais le temps n'était plus venu de regretter ses décisions, quand bien même en eut-il été capable. L'elfe de maison avait commencé à mélanger les cartes, et Galaad ne put s'empêcher d'admirer son habileté. Bientôt, chaque joueur eut ses premiers atouts en main. Et les siens n'étaient guère reluisants.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @non uccidere
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyLun 13 Avr 2020 - 2:46

Ce n’était pas tant la somme qui comptait. À vrai dire, Athos ne se souvenait pas exactement de la teneur de la dette, ni de son montant, mais il savait qu’à l’époque, il était un imbécile qui acceptait parfois les paiements tardifs. Et puis, il trempait dans des affaires hautement plus graves qui l’avaient bien détourné de ce petit problème. Sauf que voilà, ce n’était pas parce qu’Athos était du mauvais côté de la loi qu’il n’avait pas quelques codes de conduite. Et parmi les règles qu’il avait apprises, la première était de toujours honorer ses promesses. Que ce soit respecter sa parole ou honorer ses paiements, il n’y avait pas de deuxième chance dans un milieu pareil. Que ça soit pour des médicaments hors de prix ou deux trois bouteilles de mauvais alcools introduits à Poudlard.

Il se moquait bien de récupérer les 3 ou 4 pauvres gallions qui à l’époque lui aurait permis de manger. À vrai dire, ce soir, il comptait se faire bien plus. Non, ce qui le dérangeait, c’était que le jeune homme lui avait délibérément manqué de respect à l’époque. Et visiblement, il ne s’était pas bonifié avec le temps, comme le prouva sa réaction de gosse mal élevé. Peut-être ne l’avait-il pas reconnu. Toujours était-il qu’il allait lui faire passer le goût de la provoc, au moins pour la soirée. Et puis, il était évident que le gamin était l’opposé même de lui, aimant attirer l’attention et recevoir l’approbation des autres. Les autres malpropres autour de la table ricanèrent un peu, mais Athos ne broncha pas et continua à fixer son adversaire, un léger sourire en coin clairement affiché. « Intéressante remarque de la part de celui que tout le monde attend depuis 10 minutes. » Un sorcier entre deux âges à la mine détruite par les cicatrices lâcha un rire gras. Athos n’était pas du genre à répondre aux provocations, mais quand il était question de fierté, il aimait avoir le dernier mot

Les cartes furent alors distribuées, et il détourna son attention du jeune insolent pour se concentrer sur son jeu. Athos était un excellent joueur de poker, son sens de l’observation aiguisé étant un véritable atout, son esprit analytique calculant rapidement les probabilités. Et si besoin était, il pouvait tricher, évidemment. Respecter ses propres règles n’empêchait pas d’en bafouer d’autres. Toutefois, il craignait que la présence de ce joueur contre qui il avait une certaine rancoeur ne joue en sa défaveur. Il avait besoin de tout son calme, et de toute sa présence d’esprit pour rafler la mise. Ce serait une humiliation bien plus grande que n’importe quelle phrase désobligeante. Les premières mains lui permirent juste de se chauffer, et d’analyser calmement ses adversaires. Le type qui faisait trembler la table avec sa jambe était aussi facile à déchiffrer qu’un livre ouvert. Pas besoin d’être un fin joueur pour décrypter ses signaux, ni comprendre quand il bluffait. Il laisserait le soin aux autres de s’acharner sur lui, victime facile, sans doute le premier à quitter la table. Cela lui permettrait de se concentrer sur les autres, même s’il doutait d’avoir de réels challengers autour de la table.

Il y avait bien cette énigmatique femme, et il regrettait presque de s’être assis à côté d’elle. Il lui était plus difficile de lire les expressions de son visage, malgré la table ronde. Elle était d’un calme olympien. Volontairement, Athos évitait de regarder le gamin pour lui donner l’illusion qu’il ne lui attachait aucune importance. En réalité, il prêtait attention au moindre mouvement de ses mains sur les jetons, ou sur ses cartes. Et pour le moment, rien de passionnant ne se produisait. Athos avait des cartes moyennes, jouait en faisant profil bas pour éviter de donner le moindre indice sur son style de jeu avant qu’il n’y ait eu au moins un éliminé.

Comme il l’avait deviné, le type nerveux se fit sortir en moins d’une demie-heure par sa voisine de table qui avait presque doublé son tapis. Cela lui avait laissé suffisamment de temps pour appréhender les autres adversaires. Pile au moment où il eut une main plutôt bonne, suivie d’un tirage flop totalement à son avantage. Seul 2 mains pouvaient le battre. Loin d’être un amateur, il ne fit pas un ridicule tapis qui aurait pu effrayer ses adversaires. Il tripla la mise initiale, faisant se coucher tous les autres adversaires. Tous, sauf un. Le gamin était toujours dans la course. Posant ses yeux sur lui, Athos ne bougea pas d’un pouce. Son visage restait impassible alors qu’intérieurement, il souriait. Lui qui était si impatient de jouer… C’était l’occasion rêvée de lui donner une leçon et de le remettre à sa place. « Êtes-vous prêt à payer, ou êtes-vous toujours aussi lâche que durant vos années à Poudlard… Galaad ? » D’ordinaire, Athos restait muet pendant les parties. Mais cette fois, il ne put s’empêcher de le provoquer. Son prénom lui était revenu au bout de longues minutes. Voilà qui saurait instaurer une petite pression supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 246
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyLun 27 Avr 2020 - 13:53

ft. Athos Greyson

I do what I want
When I'm wanting to

La réplique du sorcier et son petit sourire en coin arrachèrent aux joues de Galaad un léger rosissement de colère. On lui disait parfois qu'il avait le sang bien chaud pour un flemmard pareil. Ce qui était tout à fait vrai. Comme beaucoup de Stomby avant lui, il était prompt à prendre la mouche - pas à la manière de Shannon, loin de là, car il restait paresseux avant tout. Disons juste qu'il était juste bien trop susceptible pour un sorcier aussi médiocre en magie. Mais le moment comme le lieu étaient mal choisis pour décider de balancer un sort ou mieux, un fond de verre, à la tête de son aîné. Galaad avait peine à croire qu'on puisse ainsi lui tenir rigueur pour une simple poignée de Gallions. Ce qui n'était guère surprenant : il était né avec une cuillère en argent dans la bouche, et avait beau avoir dégringolé l'échelle sociale, restait suffisamment proche de certains membres de sa famille pour ne jamais craindre de se retrouver à la rue ou le ventre vide. L'ironie de la situation voulait qu'il ignorât complètement que le sorcier en face de lui, celui qui avait décidé de lui gâcher sa soirée, partageait avec lui beaucoup de ces points. Dans un autre monde, peut-être auraient-ils été amis ...
- Le meilleur joueur n'est jamais en retard, ce sont les autres qui sont en avance souffla-t-il à mi-voix et d'un ton toujours aussi sarcastique - car il aurait été incapable de tenir sa langue face à une provocation. Sa réplique était probablement empruntée à Selena. Il l'imaginait bien avancer ce style de répartie.

La partie commença, mais Galaad peinait à s'y impliquer totalement. Déjà parce que le poker - le vrai poker, pas celui qu'on joue dans une salle commune - demandait une concentration qu'il n'avait jamais eu. Mais surtout parce qu'il ne pouvait s'empêcher de surveiller constamment le sorcier qui l'avait provoqué. Il avait beau vouloir observer les autres joueurs, son regard revenait constamment sur le même. Ne pas se rappeler de son nom l'embêtait. A sa décharge, il ne l'avait pas utilisé souvent. A peine l'avait-il entendu murmuré quelques fois dans les couloirs de Poudlard, comme une personne à contacter, si on avait besoin d'un service qui outrepassait les strictes règles du château ... Un nom qui faisait référence à une couleur, peut-être ? Alors qu'il regardait les cartes passer d'un œil distrait, se contentant pour l'instant de jouer sans faire de vague et sans perdre trop de sa mise, Galaad cherchait ce foutu nom dans les méandres de ses souvenirs. Sa grande sociabilité lui valait une bonne mémoire des noms et des visages. Le nom était forcément là, quelque part. Il se reconstitua mentalement le jour où on lui avait indiqué qui contacter pour faire rentrer dans Poudlard de quoi pimenter un peu leur quotidien. Greyson. Le prénom ne lui reviendrait sans doute pas - s'il l'avait un jour connu - mais au moins avait-il retrouvé le nom.

Des jurons furieux le firent sortir le nez de ses cartes et de ses réflexions. Un des sorciers, un type grassouillet dont le nez faisait furieusement penser à celui d'un gobelin, venait de balancer sa dernière mise en direction de la seule femme de la table - qui avait désormais une honnête petite montagne de jetons devant elle. Un coup d’œil sur ses cartes lui apprit qu'il venait de se faire plumer en beauté. L'homme quitta la pièce d'un pas courroucé, et le silence revint sur la partie. Cette sortie avait quelque peu décontenancé Galaad, qui sentit la douce chaleur de l'alcool s'évaporer de son ventre, pour être remplacée par un froid sentiment d'angoisse. Mais de quoi avait-il peur ? Cet argent n'était même pas le sien, pas vrai ? Il jeta quelques regards autour de la table, nota bien vite qu'aucun autre joueur n'avait l'air perturbé. Ok. Ce n'était pas le moment de se fiotter. Il carra discrètement les épaules, prit les cartes qu'on lui distribuait, et, fidèle à lui-même, se mordilla l'intérieur des joues pour faire disparaître son angoisse malvenue. La partie reprit, Galaad partagé entre l'envie de surveiller cette sorcière maintenant pleine aux as et Greyson qui faisait se coucher un à un tous ses adversaires. Pas besoin de regarder dix fois ses cartes pour savoir qu'il n'avait pas une main exceptionnelle. Mais pas critique non plus. C'était peut-être du bluff. Le moment aurait été parfaitement choisi, avec ce joueur qui venait de se faire sortir et avait sans nul doute éveillé la peur de plus d'un sorcier autour de la table ... La sorcière abandonna à son tour, ne laissant plus que Galaad face à Greyson. Le jeune homme hésita. Mais son adversaire ne lui laissa guère le temps de se questionner, préférant au contraire venir le provoquer.

- Le genre de lâche qui n'ose même pas venir demander son dû, tu veux dire ? grommela Galaad en réponse, avec un agacement palpable. Personne n'aimait se faire traiter de couard, pas même un ancien Serpentard. Et Galaad n'avait pas la subtilité nécessaire pour comprendre que Greyson essayait seulement de le déstabiliser. Et donc qu'il y arrivait. Plus question maintenant de reculer. S'il avait besoin de le provoquer, c'était parce qu'il bluffait pas vrai ? Le jeune sorcier avança ses jetons avec une confiance qu'il était loin de ressentir.
- Alors Greyson ? le piqua-t-il, désireux de savoir quelle merveilleuse main il cachait pour être si sûr de lui.
1-4 : les cartes se révèlent et, sans grande surprise, la main d'Athos est supérieure à celle de Galaad - même si cette dernière n'est pas catastrophique. Mais les règles sont les règles, et avec une grimace amère, Galaad doit se séparer de la moitié de ses jetons.
5-6 : incroyable mais vrai, la main de Galaad est en fait meilleure que celle d'Athos ! Avec un large et insupportable sourire, le jeune homme s'empare des jetons de son adversaire.


HRP:
 


Dernière édition par Galaad N. Stomby le Lun 27 Avr 2020 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6678
| SANG : Hasardeuse


Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyLun 27 Avr 2020 - 13:53

Le membre 'Galaad N. Stomby' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @non uccidere
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptySam 23 Mai 2020 - 0:02

Plus concentré que jamais, Athos plantait son regard dans celui de son adversaire, sans ciller ou presque. Si les yeux étaient un bon indicateur de ce que pensait quelqu’un, alors Athos laissait tout le loisir à ce fougueux pleutre de découvrir ce qui se cachait dans le sien. La partie venait à peine de commencer et déjà, Athos cernait cet idiot qui cachait si mal son jeu que c’en était presque pitoyable. Déjà, cette façon sournoise qu’il avait eu de vouloir avoir le dernier mot, balançant une réplique toute faite sur le retard, qu'il avait du lire dans un fortune cookie vu le niveau. Cette fois-ci, Athos n’avait même pas pris la peine de lui répondre. Cela aurait été s’abaisser bien bas que de continuer cette provocation stérile et puérile. Autrefois sans doute, il aurait renversé la table et sauté au cou de l’impertinent. Mais aujourd’hui, le jeune Greyson avait muri et n’était plus aussi insouciant qu’à l’époque.

Et puis, le gamin se ridiculisait tout seul, comme un grand. Ses joues trahissaient sa colère, lui rappelant furieusement le jeune Athos White impulsif qu’il était autrefois. Dans une autre vie, peut-être que ces deux-là auraient pu trouver de quoi discuter autour d’un verre d’alcool. Mais la rancune trop tenace de l’aîné ne pouvait pas effacer l’ardoise du plus jeune ainsi. Il n’obtiendrait satisfaction qu’en le plumant jusqu’au dernier jeton, et pas avant. Alors, ils seraient quittes, et Athos s’endormirait du sommeil du juste en imaginant ce fieffé petit paon ruminer sa défaite dans son lit triste et vide. Peut-être qu’avec le temps, ce jeune impertinent apprendrait un peu de ses erreurs et canaliserait son énergie qui le desservait, comme ce tic nerveux qui trahissait sa nervosité. Mais qu’est-ce que ce type venait faire dans une partie de poker ?

Athos ne baissa pas le regard, attendant une réponse. S’il n’avait pas montré qu’il surveillait Galaad depuis le début de la partie, il avait senti son regard le fixer. Athos détestait suffisamment être le centre de l’attention pour savoir quand il était observé. Cela ne fit que renforcer son impression de supériorité. Le gamin avait peur de lui et ça, c’était bon pour la suite. Malgré tout, on pouvait lui accorder un certain courage à ainsi réplique, même s’il s’agissait surtout d’une fierté mal placée. Athos était bien placé pour connaître cette sensation, même s’il n’eut pas une once d’empathie pour son adversaire. La réplique ne l’atteint même pas à vrai dire. Ce n’était pas la lâcheté qui l’avait empêché de réclamer son dû. C’était surtout un besoin immédiat de quitter Londres et ces bas-fonds où son nom revenait trop souvent accolé à des menaces de mort. Alors non, cette répartie de gamin mal dégrossi ne l’atteint même pas. Quand on ne savait rien de la vie, on ne se permettait pas de juger les autres, merci.

En tout cas, Athos avait réussi son coup, déstabilisant suffisamment son adversaire pour qu’il paye, sans doute ragaillardi par sa phrase impertinente à laquelle le sorcier n’avait pas donné de réponse volontairement. Il se targua d’une provocation supplémentaire, se souvenant visiblement de son nom de famille. Bravo champion, mais ça ne te fera pas gagner. Sans un mot, mais avec un léger sourire qu’il ne put contenir, Athos dévoila ses cartes. Galaad n’eut même pas à montrer les siennes, son expression parlait pour lui. Peu modeste, Athos récupéra la mise avec cet insupportable sourire satisfait qu’il fit disparaître rapidement. Tandis que le croupier distribuait la prochaine main, Athos sortit une cigarette  de sa poche et l’alluma avant de souffler un nuage de fumée au-dessus de la table. Sa décontraction apparente était une stratégie, évidemment. Il fallait que les autres pensent que sa victoire l’avait galvanisé au point de baisse sa garde, ce qui n’était pas le cas. Raison pour laquelle il ne provoqua pas son adversaire une nouvelle fois, même si ça lui brûlait la langue de le narguer. Quelques mains s’enchaînèrent, Athos étant plutôt en veine. Seule la femme à ses côtés faisait un adversaire à peu près potable. Le type qui l’avait “salué“ en arrivant était en mauvaise posture, comptant ses jetons sur les doigts d’une main presque. Athos se fit un plaisir de l’éliminer, même si c’était étonnamment Galaad qui lui avait raflé une bonne partie de ses maigres jetons lors d’un coup précédant. Comme quoi les miracles arrivaient…

Le type n’eut pas la défaite facile. Athos se souvenait l’avoir croisé quelques années plus tôt, et il avait un tempérament des plus sanguins, surtout sous alcool. Cette fois, il n’était pas à sa première bière. « Bande de sales tricheurs ! Vous avez triché, je l’ai vu ! »  Hurla-t’il en désignant Athos et son jeune adversaire. Typique des mauvais perdants. Athos soupira, n’accordant que peu d’importances aux allégations de l’ivrogne. Mais ce fut sans doute le soupir de trop. « T’as un truc à dire, Greyson ? » Athos n’avait pas spécialement envie de le provoquer, mais il n’avait pas non plus envie de se taire. Quoiqu’il dise, il ne ferait qu’attiser sa colère, il le savait. Mais ne rien dire, c’était risquer de le vexer encore plus. Situation inextricable. La femme à côté de lui recula sa chaise par prudence, et elle fit bien. « Écoute, personne n’a triché, je suis bien placé pour le savoir… » faisant référence à son activité au casino que les gens autour de la table ignoraient pourtant. Tu es juste mauvais… pensa-t’il. Comme s’il avait entendu sa provocation en pensée, le type sortit une dague de sa manche, menaçant tour à tour Galaad et lui-même. Athos se rappela soudain qu’il avait affaire à un cracmol. Sa baguette n’était pas loin, pourtant il choisit la voie de la diplomatie. Utiliser la magie contre quelqu’un qui en était incapable, c’était relativement déloyal.  « Si ce gosse savait tricher, il ne serait pas en train de compter ses jetons nerveusement. » glissa-t’il, insultant au passage la fierté de Galaad. Il espérait qu’il comprendrait qu’il essayait de leur sauver la mise et qu’il ne réagirait pas au quart de tour.  « Et si j’avais triché, je l’aurais éliminé depuis déjà 30 minutes. Alors pose ça, et rentre chez toi. » Ses doigts se refermèrent tout de même sur sa baguette sous la table. Même s’il était charismatique, pas sûr que la raison fonctionne sur un mec aussi saoûl. Intérieurement, il pria pour que sa pique à Galaad ne déclenche pas chez le garçon une réaction déraisonnée. Utiliser leur discorde évidente lui semblait un moyen efficace de s’en sortir. Manipulation, encore, toujours. La partie de poker ne faisait que continuer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 246
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyLun 8 Juin 2020 - 18:08

ft. Athos Greyson

cause i'm a bad guy
duh

Greyson eut la bonne idée de ne rien dire en s'emparant des jetons de son adversaire, alors qu'une petite pique de sa part n'aurait pas démérité. Mais son sourire goguenard était bien assez éloquent. Galaad serra les dents autant qu'il serra le poing pour ne pas réagir. Perdre ne le dérangeait pas. Il ne venait pas ici pour gagner, même s'il ne se considérait pas comme à l'abri d'un coup de chance. Et damn, ces Gallions n'étaient même pas les siens. Mais perdre face à ce type, qui prenait un malin plaisir à l'asticoter depuis qu'il avait mis les pieds dans la pièce ... c'était une autre affaire. Bière ou pas, Galaad n'avait pas la présence d'esprit de réaliser que ces provocations le desservaient. Sans grande surprise, il manquait d'une bonne dose de subtilité pour faire de lui un joueur de poker potable.
Privé d'une bonne moitié de ses jetons, il laissa la partie se poursuivre sans trop oser faire de nouveaux coups d'éclat. Il ne semblait toutefois pas être le seul dont les ardeurs s'étaient calmées. La plupart des joueurs s'étaient faits prudents. Ou avaient modifié leur stratégie. Il aurait été bien en peine de le dire ... Les tours s'enchaînaient, et de mains heureuses en prudence des autres, son tas de jetons reprenait du poil de la bête. Jouer au poker n'était finalement pas si dur que ça. Il en oubliait que si quelques jetons venaient rejoindre son tapis, ceux de Greyson et de sa voisine commençaient à atteindre des proportions plus que respectables. Et où il y a des gagnants ... il y a des perdants.

Au détour d'une belle main de reines, Galaad finit ainsi de plumer un des types les plus patibulaires de la soirée. Ce n'était pas bien difficile, d'ailleurs, il lui restait à peine assez de jetons pour prétendre pouvoir jouer. Le jeune sorcier s'empara de ses biens au terme d'un tour rapide - la plupart des autres joueurs s'étant couchés à peine les cartes distribuées. Son sourire était presque aussi insupportable que celui de Greyson quelques tours auparavant. Mais se faire plumer par un pareil blanc-bec ne devait pas être dans les habitudes du perdant. Ce dernier se releva brutalement, faisant osciller la table. L'elfe de maison qui faisait office de croupière dut même s'accrocher au rebord pour ne pas basculer de sa chaise. Les accusations de tricherie ne tardèrent pas à suivre. Mais en constatant qu'elles le considéraient responsable au même titre que Greyson, Galaad leva les sourcils si haut qu'ils auraient pu disparaître dans ses cheveux.
- Moi ? Avec ... lui ? s'étrangla-t-il d'un ton indigné. Mais ni sa réaction, ni le soupir nettement plus calme de l'autre accusé ne parurent apaiser le mauvais perdant. Ce dernier semblait toutefois vouloir concentrer sa hargne sur Greyson, ce qui arrangeait tout à fait Galaad. Le jeune sorcier se contenta donc de rester vissé à sa chaise, tendu mais immobile, même lorsqu'un couteau apparut entre les doigts de l'ivrogne. Une arme blanche, vraiment ? Comme c'était ... grossier. Il garda cependant cette réflexion pour lui. Inutile de mettre de l'huile sur le feu. Une stratégie que Greyson n'avait toutefois pas l'air de vouloir suivre, puisqu'il ramena la discussion sur Galaad, en pointant son soi-disant faible nombre de jetons. Ce dernier n'avait clairement pas la subtilité nécessaire pour comprendre qu'il s'agissait juste de détourner l'attention et de calmer le bonhomme. Au contraire, il serra les poings, son visage rougit et il se leva brutalement à son tour.

Tout se passa alors très vite. Galaad avait à peine ouvert la bouche pour déverser son sel sur Greyson que l'ivrogne perdait définitivement patience. Peut-être avait-il vu dans le chaos qui s'annonçait un bon moment pour tenter de récupérer ses Gallions perdus, ou peut-être était-il juste trop saoul pour rester calme ... La table, qui avait tremblé lorsque Galaad s'était levée, fut attrapée sans ménagement, pour être renversée une bonne fois pour toutes par le mauvais perdant. Avec un couinement de détresse, l'elfe au bout de la table vola cette fois-ci dans les airs. Dans le vacarme de bois brisés et de jetons partant heurter les murs en tous sens, deux des joueurs quittèrent précipitamment la pièce. Galaad les aurait bien imité, mais il se trouvait presque à l'opposé de la sortie. Enfin rattrapé par un peu de bon sens, il sortit sa baguette de sa poche et la pointa sur l'ivrogne, dans l'idée de le désarmer. Son premier réflexe fut de lancer un Accio, et il se rappela juste à temps qu'il n'avait pas très envie de voir ce poignard voler vers lui. Mais est-ce que Expelliarmus marchait sur autre chose que les baguettes ? Le temps qu'il y réfléchisse, sa cible s'était jeté au sol pour tenter de récupérer les bourses confiées à la croupière au début de la partie.
Un éclair de lumière jaillit soudain de l'autre bout de la pièce. La seule sorcière présente semblait vouloir se joindre au bordel ambiant. Le sort, qui visait sans doute l'ivrogne, le loupa de peu et vint frapper le sol tout près de d'Athos et de Galaad. Les deux adversaires se retrouvèrent projetés en arrière, avant d'atterrir en un tas fort peu glorieux dans un coin de l'arrière-salle. Un peu sonné mais pas assommé, Galaad grogna.
- Ah bien joué Greyson ! cracha-t-il, toujours pas remis des allégations que le sorcier avait avancé quelques minutes plus tôt. Au lieu de prétendre éliminer les gens en temps record, il faudrait peut-être savoir les gérer quand on les élimine pour de bon, non ?
Il le repoussa pour dégager sa jambe et, tout en reculant, brandit sa baguette devant lui. Sauf qu'il n'était pas bien certain de savoir quoi en faire, ou même de sur qui la pointer.  



Dernière édition par Galaad N. Stomby le Lun 6 Juil 2020 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @non uccidere
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyVen 26 Juin 2020 - 4:20

La fuite était souvent vue comme une forme de lâcheté. Pourtant, c’était un véritable mantra qu’il appliquait dans de nombreuses situations. Sa capacité à se rendre invisible était une force bien sous-estimée par les bourrins qu’il fréquentait au quotidien et préféraient sortir leur baguette en toute circonstance pour régler un conflit ou se faciliter la vie. Mais Athos était un être étrangement subtil, qui savait aujourd’hui que les affrontements ne donnaient jamais rien de bon. Blessures physiques, paroles qui dépassaient les pensées, fins tragiques… La fuite était une protection qui permettait de rester vivant et en cela, c’était une solution à bien des situations. Athos était suffisamment en paix avec lui-même pour ne pas rougir de pareille réaction.

Aussi, quand l’homme saoul s’énerva, son instinct premier fut de réfléchir à comment quitter la pièce intact, et le plus rapidement possible. Mais le moindre geste aurait pu réveiller la hargne qui se cachait en lui, aussi fallait-il agir comme face à une bête sauvage, avec prudence. Visiblement, l’insouciance de Galaad était telle qu’il ignorait totalement comment se comporter, et il répondit à la fois à la provocation du soulard - qui aurait pu être insultante, mais il aurait fallu être bien susceptible pour s’emporter pour si peu - et à celle d’Athos, et avec bien plus de véhémence cette fois. Pauvre abruti, n’avait-il donc rien compris ? Son comportement lui rappela quelqu’un, quelqu’un qu’il connaissait sur le bout des doigts. Ainsi donc, il lui faudrait agir avec ce stupide imprudent comme il faisait avec Shannon, qui le mettait suffisamment régulièrement dans des situations foireuses pour qu’il sache quoi faire. Ainsi donc, bye bye subtilité, bonjour directivité. Toutefois, Galaad ne l’écouterait pas, là où Shannon savait parfois que les mots de son meilleur ami étaient souvent de bon conseil. Voilà donc qu’il fallait gérer deux foutus sanguins. Clairement, il n’était pas venu pour ça, mais pour passer une soirée tranquille et s’en mettre plein les poches.

Quand tout dégénéra, son instinct primaire reprit le dessus, et il fit un pas vers la sortie immédiatement avant de se raviser. Non. Hors de question qu’il lâche de l’argent comme ça, surtout pour que ses jetons se retrouvent dans la poche du cracmol fauteur de trouble ou pire, de Galaad qui l’aurait une nouvelle fois, disons le, bien baisé. Et là, on ne parlait pas de quelques gallions. Sa fierté empreinte d’avidité prit donc le pas sur ses envies de fuite, et il cogita à toute vitesse pour réfléchir à une solution qui apaiserait la tension rapidement, calmerait l’abruti - ou plutôt, les abrutis - et le ferait partir avec ses sous durement gagnés. Mais les jetons étaient au sol, et il eut une pensée rationnelle qui fut de se dire qu’il serait difficile de redistribuer tout ça équitablement. Mais peu importait, il ne partirait pas sans rien. Au moins sa mise de départ. De sa botte impeccable, il écrasa le poignet du cracmol qui s’était précipité sur les bourses. L’homme lâcha un râle tandis que ses os craquaient dans un bruit très caractéristique et désagréable. Athos méprisait la violence, mais il détestait plus encore qu’on essaye de lui mettre à l’envers. Pendant ce temps, des pleutres quittèrent la pièce et il imagina que la femme prudente avait de même. Mais un éclair lumineux le surprit et l’envoya voler contre le mur. Sa colonne vertébrale morfla salement et un instant, il crut que Galaad en était l’instigateur. Sa rage monta en flèche, surpassant sa douleur avant qu’il ne comprenne que le bougre était à côté de lui, aussi victime du sort qu’il l’était. Son regard se porta sur la femme qui les avait envoyé valser, et il ignorait pourquoi elle avait agi ainsi. Son attention portée sur l’homme, il n’avait pas vu pourquoi, ni comment tout ça s’était passé. Toutefois, son action faisait désormais d’elle une adversaire, une adversaire dangereuse et il attrapa sa baguette désormais au sol. Pendant ce temps, Galaad perdit des secondes précieuses à le provoquer, ce qui eut le don de l’agacer au plus haut point. « C’est pas le moment. » lâcha-t-il avec diplomatie, alors qu’il avait juste envie de lui dire de la fermer. Pas le temps de lui expliquer à quel point il ne maitrisait pas l’art de la distraction et combien il était à côté de la plaque, il avait plus urgent à gérer que ce sale gosse impétueux.

Analysant la situation, Athos comprit que Galaad était perdu face à la situation. Mais voilà ce qu’Athos savait. Il y avait un type en colère, le poignet peut-être cassé, au mieux foulé, mais ça n’était pas celui qui tenait la lame. Bon. Gérable. Et il y avait une sorcière qui leur faisait face, et qui leur avait lancé un sort. Quelles que soient ses intentions, il fallait s’en occuper. « Gère le cracmol, ça devrait être à ta portée. » adressa-t-il à son allié improvisé, lui donnant ainsi une information qu’il ne possédait peut-être pas - sympa - mais ne pouvait retenir une provocation car c’était là la seule façon qu’ils avaient de s’adresser l’un à l’autre, visiblement - moins sympa. Et puis, même si Athos n'était pas un expert en combat, il ignorait quelles étaient les compétences de Galaad, et préférait donc compter sur lui-même pour la femme. Encore une fois, il préféra la voie de la sagesse au combat, du moins dans un premier temps. « C’était quoi ça ? » dit-il en s’adressant à elle, essayant d’estimer s’il s’agissait là d’une erreur ou d’une attaque intentionnelle. Le calme qu’elle présentait en façade était désarmant, mais il ne se laissa pas démonter. « Il ne partira pas avec mon argent. Et vous non plus. » Oh, ainsi donc ils avaient des motivations communes. Baissant un peu sa baguette sans la lâcher, il tenta de la raisonner. « Chacun sa part. On se calme. Je suis sûr que le gamin sera d’accord. » D’un geste de la tête, il désigna son voisin d’infortune.

1-4- Visiblement, la voie de la diplomatie était la bonne et la femme lui adressa un signe de tête silencieux, focalisant son attention sur le cracmol. Restait à voir comment Galaad allait gérer la situation.

2-3 Refroidie probablement par les échanges que Galaad et Athos avaient eus, la femme lança un Expelliarmus dans sa direction, et eut le temps de formuler un Protego pour le contrer. Ainsi donc, elle voulait se battre.

5-6 Un éclat de colère passa dans le regard de son adversaire : quoi qu’Athos aurait pu dire, rien n’y aurait fait, elle avait envie d’en découdre. Elle lança un Everte Statum puissant, et Athos n’eut pas le temps de réagir, se retrouvant à nouveau projeté contre le mur derrière lui, sa tête cognant violemment la surface en brique. Passant sa main sur la surface douloureuse, il sentit un substance poisseuse coller ses cheveux. Merde.


Dernière édition par Athos Greyson le Ven 26 Juin 2020 - 4:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6678
| SANG : Hasardeuse


Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyVen 26 Juin 2020 - 4:20

Le membre 'Athos Greyson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 246
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyMar 7 Juil 2020 - 13:16

ft. Athos Greyson

I do what I want
When I'm wanting to

Galaad était complètement paumé. La situation avait dégénéré à une vitesse record, même pour lui qui avait l'habitude que ses soirées partent en sucette. Disons aussi que contrairement à toutes les autres fois, il était entouré de personnes qui lui en voulaient. Greyson, parce qu'il avait une dette vieille de plusieurs années - il avait la rancune tenace, celui-là. La sorcière, de son côté, semblait persuadée qu'il voulait lui tirer son argent. L'autre joueur, enfin, le pensait complice dudit Greyson, et donc partiellement coupable de son élimination. La créature la moins énervée contre lui dans la pièce devait donc être la pauvre croupière étalée par terre, et elle paraissait inconsciente - ou le feintait très bien, en tout cas. En temps normal, Galaad avait au moins un allié avec lui - Shannon, Wilda, ou même juste un sorcier lambda qui le trouvait drôle et voulait l'aider. Bref, une personne susceptible de compenser son absence de talent magique et sa grande capacité à se mettre dans le pétrin après un verre. Mais pas cette fois. Et même s'il essayait de garder un tant soit peu l'air calme, intérieurement, c'était la panique.

Il devait donc reconnaître que Greyson avait raison en affirmant que ce n'était pas le moment de se chamailler. Cette simple phrase le plaçait un peu plus haut sur l'échelle des alliés potentiels - il détestait devoir l'admettre, cela dit. Une personne de moins sur laquelle pointer sa baguette, donc. Ce qui en laissait deux. Non, une : Greyson lui demandait de s'occuper du cracmol. Cracmol ? Voilà qui expliquait sa préférence pour les armes blanches.
- Il a un couteau, signala tout de même Galaad d'un ton à demi-étranglé.
Oui Stomby, et toi, tu as une baguette, songea-t-il quelques secondes trop tard. Il n'avait même pas relevé le mépris avec lequel son adversaire du soir lui avait désigné sa future cible. Son absence de talent magique était tellement entrée dans ses habitudes qu'elle lui semblait écrite sur son front. Il ne montait donc jamais dans les tours quand on la lui lançait au visage car, eh, comment aurait-il pu la nier ? Il pointa tout de même sa baguette sur le cracmol, qui se figea quelques instants, assez longtemps pour qu'il entende Greyson s'adresser à la sorcière.

- Chacun sa part, exactement, acquiesça-t-il distraitement, trop occupé à surveiller le responsable de tout ce bazar - et son couteau.
Mais cet accord tacite entre les trois autres joueurs ne semblait pas convenir au cracmol, car, avec un grognement furieux, il décida de se jeter sur Galaad, couteau en avant. La panique grimpa d'un cran, et la bière qu'il avait pourtant avalé longtemps auparavant revint lui chatouiller la gorge. Il s'en foutait lui, de l'argent ! S'il avait pu, il se serait barré en même temps que les autres joueurs. Ce n'étaient même pas ses Gallions, il pouvait bien les laisser là ... Mais c'était bien trop tard pour expliquer tout ça. Il hurla donc le premier sort qui lui passait par la tête, pas vraiment conscient que les autres faisaient peut-être de même - il crut en tout cas distinguer au moins un trait de lumière venait d'un autre bout de la pièce.
-Expelliarmus !
Sur un couteau ? Fausse bonne idée. Vous avez vraiment besoin d'un dessin ? L'arme s'envola des mains de son propriétaire dans une trajectoire confuse mais clairement meurtrière. Plus qu'à espérer que personne ne se trouve sur sa route, car il était trop tard pour faire marche arrière. Heureusement, quelqu'un devait avoir eu une meilleure idée que lui, car à peine son couteau avait-il sauté de ses mains que le cracmol volait à travers la pièce, comme propulsé par un invisible ressort. Ce n'était sûrement pas son Expelliarmus qui pouvait avoir fait ça. Pas vrai ?

Plusieurs cris de colère résonnèrent aux oreilles de Galaad, qui se serait confondu en excuses s'il n'avait pas eu autant envie de disparaître. Autant pour sauver sa peau que pour s'éviter la colère des deux autres sorciers, d'ailleurs. Le seul point positif dans cette pâle tentative de défense était au moins que le chaos était complètement revenu dans la pièce. Et qu'il était un peu plus proche que la porte qu'auparavant. Le moment était parfaitement choisi pour se tirer. Il devrait éviter le Ragtag & Bobtail pendant quelques temps, mais peu lui importait. Les autres bonnes adresses ne manquaient pas, à Londres. En se baissant pour esquiver un nouveau trait lumineux - les sorts recommençaient à voler dans la pièce, aussi vite que les couteaux quelques secondes avant - Galaad parvint à faire quelques précipités vers la porte. Au passage, il réussit à attraper quelques Gallions qui traînaient à terre. Juste de quoi se payer un ou deux verres, vraiment. A ce stade, quelqu'un y verrait-il une différence ? Peu probable. Il passa la porte de l'arrière-salle en vitesse, et, priant pour ne pas sentir une main sur son épaule, ou un sort entre ses omoplates, traversa le bar à pas précipités.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 321
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @non uccidere
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos EmptyDim 4 Oct 2020 - 18:26

La situation s’était temporairement calmée, du moins, du côté de l’adversaire qui semblait la plus dangereuse. La voie de la diplomatie avait été semblait-il la bonne, du moins avec elle, car le cracmol semblait toujours tendu et pas effrayé le moins du monde face à 3 sorciers. Saoûl ou tout bonnement inconscient ? La question restait en suspens. D’ailleurs, en parlant d’insouciance, Galaad n’avait encore rien fait, ce qui était étonnant mais plutôt une bonne chose quand on songeait qu’il aurait pu, en réalité, faire empirer la situation en disant une bêtise plus grosse que lui. Mais non, au-delà du fait d’avoir énoncé une évidence - il avait un couteau, oui, merci, et ? - il avait surtout acquiescé à la proposition d’Athos de faire un partage équitable. Voilà qui avait contribué à apaiser la mystérieuse femme. Ne restait au jeune chien fou qu’à faire sa part du travail. Et même ça, ça s’avéra compliqué.

Heureusement pour lui, Athos s’était montré suffisamment attentif pour se décaler habilement sur la gauche quand le couteau fonça sur lui, à hauteur d’épaules. Mais quel imbécile, sérieusement. Comment avait-il fait pour envoyer le couteau sur un type qui était à côté de lui, et pas en face ? L’arme rebondit au mur et vibra sur le sol, tandis qu’Athos était plus blasé qu’autre chose. Aussitôt, la femme se chargea du cracmol à la place de Galaad. Sage décision. Elle semblait bonne en magie, sans doute meilleure que les deux sorciers mâles réunis. Bonne chose qu’elle soit de leur côté, pas vrai ? Bien joué Athos.

Visiblement, tout ça n’avait pas refroidi les ardeurs de la tête brûlée sans pouvoir, qui pesta tandis que ce pleutre de Stomby fuyait en emportant quelques piécettes - quelle honte, franchement. Un nouvel éclair zébra la pièce, et l’assaillant rejoignit une fois de plus le mur, toujours pas assommé. C’était distrayant un temps, mais franchement, Athos perdait patience. « Colloshoo » prononça-t-il finalement, histoire d’en finir avec ces conneries. Pas habitué de ce genre de sort, l’imbécile voulut faire un pas et se tordit probablement la cheville. Sale bilan pour lui, il n’aurait bientôt plus un membre qui tiendrait. S’il avait eu le temps, Athos en aurait pleuré. Enfin, façon de parler.

Aussi avide que lui, la sorcière dont il ignorait toujours le nom était déjà en train de partager les gallions via un sort, et en deux parts égales à ce qu’il lui semblait du coin de l’oeil. Il avait toujours le cracmol en ligne de mire, bien que la menace était clairement au ras du sol, l’idiot n’ayant pas compris que retirer ses pompes miteuses lui suffiraient à fuir. Froidement, la femme tendit la bourse qui lui revenait à Athos. C’était une soirée lucrative finalement. Même si c’était dommage, il aurait sûrement pu gagner plus en allant jusqu’à la finale, non mieux, à la victoire. « On dirait que j’ai de quoi vous payer un verre. » La remarque le désarçonna. Trop occupé à sauver sa vie, il avait peu prêté attention au physique de la redoutable sorcière. Quel affront à sa beauté. Un sourire barra les lèvres du malfrat, qui retrouva très vite une contenance après avoir été soufflé par son audace - les femmes qui affichaient aussi ouvertement leurs intentions n’étaient pas légion. Surtout au Ragtag & Bobtail, où on ne croisait franchement pas beaucoup de femmes en réalité. Alors repartir avec l’argent ET la fille ? C’était une happy end surprenante, et qu’il s’empressa de saisir sans réfléchir. « Je prendrai un whisky. » répondit-il en lui emboitant le pas tandis qu’elle chaloupait dangereusement, comme une prédatrice en direction de la sortie. Intéressant. Il faudrait toutefois veiller à ce qu’elle ne lui dérobe pas ses gains avant le petit matin - mieux valait se méfier des gens qui traînaient dans pareil lieu de débauche. Il en était la preuve vivante.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Bad guy ▬ PV Athos Empty
MessageSujet: Re: Bad guy ▬ PV Athos Bad guy ▬ PV Athos Empty

Revenir en haut Aller en bas

Bad guy ▬ PV Athos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-