GRYFFONDOR : 159 pt | POUFSOUFFLE : 129 pt | SERDAIGLE : 76 pt | SERPENTARD : 112 pt
Retrouvez l'édition de mai de la Gazette des sorciers !
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

Partagez

L'incertitude de nos futurs | RAVEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 386
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ doom days
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN EmptyDim 5 Avr 2020 - 0:57

Randolf attendait devant une chope de bierraubeurre au Chaudron Baveur que son amie Raven Fawkes paraisse enfin. Cela semblait faire des millénaires qu'il ne l'avait pas vu. Absorbé par son travail, par ses problèmes - comme ceux qui touchaient à la conception du Faucon Noir et qui l'empêchaient donc de dormir comme il faut -  et par tout ce qui touchait au nom des Spudmore de manière générale, l'Allemand ne voyait que peu les gens qu'il connaissaient et qui n'avaient rien à voir avec son travail. En fait, Randolf avait mis entre parenthèse toute vie privée, ou presque, pour se contenter de travailler. Bourreau de travail, il l'était, à la solde de l'entreprise familiale, à jamais. Anselmus avait sans doute fuit cette exclusivité. Mais maintenant de retour, Randolf lui rappelait à la dure que porter le nom des Spudmore n'était pas anodin. Ses yeux verts fixèrent une goutte qui glissait le long de son verre comme si elle était quelque chose de particulier à analyser. Son esprit kantien avait besoin de se conformer aux règles saintes qu'il avait élaboré dans sa tête et avec lesquelles l'avait martelé son père dans sa jeunesse. Il n'avait pas été un enfant battu, mais un enfant dressé à reprendre un empire et à avoir une attitude qui ne ferait jamais tâche en société. De ce fait, il avait tout naturellement été un élève discret, assez solitaire. On le voyait bien peu en compagnie d'autres, sinon d'Eliott et de Raven. Pour le reste... Il avait fréquenté Alizea durant leurs deux dernières années, évitait soigneusement Anselmus à l'école. Randolf était un individu qui se complaisait dans la solitude la plus profonde pour réfléchir le plus intensément. Le regard toujours fixé sur la goutte d'eau qui arrivait en bas du verre, la chaise en face de lui se racla vers l'arrière et il releva son regard pour croiser celui d'une couleur intense de Raven Fawkes.
Revenir en haut Aller en bas
Raven Fawkes

Raven Fawkes


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 758
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: Re: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN EmptyMer 8 Avr 2020 - 0:08

Le dimanche était normalement un jour comme les autres : consacré au travail. Que ce soit au Ministère ou chez elle, tout était voué à l’étude du profil des suspects. La seule différence était qu’elle n’emportait jamais les dossiers confidentiels dans son appartement ; ç’aurait été faire preuve d’une grande irresponsabilité qui n’était même pas envisageable au vu de son poste. Toutes ces années passées à travailler dur comme fer pour prouver qu’elle avait sa place, balayées par simple faute professionnelle ? Impensable.
Néanmoins, et c’est bien grâce à aux conseils bénéfiques de Caradoc, elle avait décidé de dédier ce dimanche-là à revoir ses amis. Ou du moins, un ami en particulier.
Randolf Spudmore.
Ils avaient vécu nombre d’événements plus ou moins dramatiques ensemble, se connaissaient pratiquement par cœur. Il était impossible, ou du moins difficile pour l’auror de voir sa scolarité sans le Spudmore, lui qui l’avait tant soutenue dans les moments les plus difficiles de sa vie. Toutes ces impressions étaient réciproques, Raven en était persuadée.
Quelques échanges d’hibou, et le rendez-vous avait été fixé. Le Chaudron Baveur, lieu de leurs plus jeunes déboires. La sorcière n’avait jamais consommé la boisson au point de perdre la mémoire, mais ce pub avait servi de bulle de réconfort à la disparition de son époux Eliott, également ami proche de Randolf. Elle y passait souvent après le travail, devenant ainsi une des plus fidèles clientes de l’endroit.
En poussant la porte, la sous-cheffe se demanda depuis combien de temps elle et lui ne s’étaient pas vus. Des semaines, des mois ? Raven ne savait plus. Mais son ami lui avait manquée. Le connaissant, il devait déjà être dans les parages et… Effectivement. A l’attendre, sa chope de bière prête à être bue. Leurs regards se croisèrent, la jeune femme sourit. Voir un visage familier faisait du bien au cœur. Un regard au barman pour qu’il sache ce qui lui convenait. Raven prenait toujours un Xérès.
Elle s’approcha de son ami d’enfance et enroula brièvement ses bras autour de lui. Elle n’avait jamais été très démonstrative physiquement par rapport à ses émotions. La sorcière s’assit, remercia d’un geste du menton le garçon qui avait déposé sa boisson, et porta son attention nouvelle au sujet de ses retrouvailles.
– Il faut vraiment que l’on écourte les périodes où on ne se voit pas, non ? Cela commençait à faire long.
Mais ils savaient tous deux que l’un autant que l’autre étaient des acharnés du travail. Leur excuse du manque de temps était valable.  
Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 386
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ doom days
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: Re: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN EmptyVen 10 Avr 2020 - 20:11

Randolf eut un sourire en voyant le visage de Raven s'incliner vers le tenancier pour sa commande habituelle. Un Xérès, bien entendu. Lui, pour sa part, regrettait quand même amèrement le goût des excellentes bières allemandes, sans comparaison avec celles anglaises. Ces dernières n'avaient pas du tout la même saveur, elles lui paraissaient étrangement plus brutes en bouche et cela lui déplaisait foncièrement. Mais il n'avait pas trente-six solutions. L'Auror l'enlaça brièvement et l'Allemand afficha un sourire sur son visage émacié par le travail. C'est à cela qu'elle faisait indirectement référence avec sa phrase. En quittant Poudlard, ils avaient tous d'une certaine façon emprunté des chemins différents, des voies arides, et tordues qui les empêchaient de vivre peut-être réellement. Randolf n'était pas déçu de ce qu'il avait fait de sa vie. En fait il aimait son métier, c'était sa grande passion. Mais peut-être que vouer toute son existence à l'entreprise de sa famille n'était pas la bonne solution pour espérer vivre simplement. Les Spudmore n'étaient pas des gens simples, bien au contraire. Leurs idéaux étaient peut-être blancs comme neige mais leur caractère impétueux en affaire les rendait souvent imbuvables pour qui devait contracter avec eux. La difficile loi du marché des balais volants dans un monde de sorciers accros aux sensations fortes qu'ils leurs procuraient y était pour beaucoup. Cela faisait ses affaires de toute manière, il y avait du bon. Le week end de Pâques approchait pour voir se dévoiler le nouveau balais de l'entreprise, pas particulièrement novateur, mais qui avait l'intérêt de gommer tous les problèmes présents sur le précédent modèle. Ce qui était utile, notamment pour les joueurs de Quidditch. En plus, il valait son pesant de gallion - comme tout objet certifié Ellerby & Spudmore. Randolf ne courrait pas après l'argent, mais pour faire tourner la boutique, il en fallait tristement. Il observa Raven assise en face de lui, et répondit : « En avons-nous seulement le temps ? ». Rhétoriquement, Randolf posait tout le problème qui s'était profilé pour eux dès leur sortie de l'école. L'Allemand n'avait pas particulièrement fait d'études autres que trois ans dans le commerce avant de rejoindre à temps plein l'entreprise de ses parents. Raven s'était engagée dans le Ministère tôt, et les temps qui courraient prouvaient qu'ils n'avaient plus le temps de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Raven Fawkes

Raven Fawkes


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 758
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: Re: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN EmptySam 11 Avr 2020 - 17:50

Elle soupira. Il avait raison et ils le savaient tous deux. A une époque où ils maîtrisaient le temps, où ils semblaient maîtres de leur destin, il semblait à présent qu’ils lui couraient après. Le monde réel n’était décidément pas un cadeau du ciel. Qu’elle regrettait leurs années passées sur ce banc sous l’arbre du parc… Cette époque-là lui manquait, c’était certain. Quand Eliott, Randolf, Diane et elle étaient réunis. La sorcière attrapa son verre d’une main et joua un peu avec.
– Le temps nous fuit, c’est certain, commenta-t-elle, les yeux perdus dans les reflets du vin blanc. Comment vas-tu ? Tout marche comment tu le voudrais à la boutique ?
La dernière fois qu’ils s’étaient vus, cela avait été peu avant le bal organisé par le Ministère. De sacrés mois, donc. Tant de choses s’étaient déroulées depuis, tant de rebondissements et de retournements de situation. Il y avait eu Caradoc, puis l’idée de se repentir auprès de Melody… Ils n’avaient jamais été les plus loquaces de leur groupe de quatre, surtout le Spudmore, mais ils savaient se donner des nouvelles en échanges constructifs un tant soit peu.


Citation :
Désolée c'est un peu court, mais je ne savais pas quoi rajouter d'autre et je ne voulais pas faire traîner le sujet Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 386
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ doom days
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: Re: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN EmptyMer 15 Avr 2020 - 14:14

Il était loin ce temps où ils n'avaient tous à se soucier que de leurs BUSEs, leurs ASPICS et des résultats de la Coupe des Quatre maisons. Bien bien loin. La vie d'adulte les avait rattrapé, Randolf avait une entreprise à faire prospérer, Raven était vouée corps et âme à son métier d'Auror, et ils se trouvaient bien étonnés désormais, de ne savoir échanger entre eux que des mots empreints de neutralité. L'Allemand s'était habitué à converser avec elle par lettre et lui parler de vive voix revêtait, de ce fait, un étonnant aspect. Non pas désagréable, car ils avaient passé leur scolarité ensemble, mais étrange. Comme le goût d'un vieux souvenir dont on se rappelle vaguement sans arriver à en retrouver exactement les mêmes saveurs. C'était étrange. Il porta sa chope à ses lèvres, en l'écoutant lui répondre. Bien naturellement, la boutique tournait bien. Même plus que bien. Ellerby & Spudmore était une entreprise qui générait de gros bénéfices et en tant que menuisier, mais également, en tant que gérant, Randolf avait tendance à s'en attirer les meilleurs mérites. Alors certes, Able Spudmore n'était pas innocent dans la prospérité de l'entreprise familiale, mais le fils aîné avait tendance à voir dans sa propre personne le fruit d'un monde nouveau, débarrassé de certains tracas qui assommaient encore de bon matin son père. Malheureusement, il voyait toujours les limites de son propre pouvoir dans la décision prise unilatéralement par ses parents de réintégrer Anselmus, petit génie des sortilèges. L'ombre de son petit-frère risquait de lui faire un jour défaut, mais c'étaient des préoccupations secondaires en comparaison de tout ce que devait vivre Raven. Au pied de guerre, elle prenait des risques pour la communauté sorcière tandis que lui se réfugiait dans son atelier pour tailler des balais. Ce n'était pas franchement le même genre de risque, bien que Randolf ait manqué un jour, certes, de se couper un doigt. « Oui en effet » répondit-il calmement tout d'abord, en reposant la chope, « c'est un travail éprouvant que celui de devoir toujours trouver de nouvelles innovations, mais cela a de bon que l'on ne s'ennuie jamais ». Il marqua une pause pour la regarder posément. « Je gage qu'avec l'atmosphère actuelle, tu ne t'ennuies pas davantage ». Randolf tourna pensivement sa chope sur elle-même, avant de poser ses yeux verts sur le Xérès de Raven.
Après la mort d'Elliot, rien n'avait réellement été comme avant. Tout semblait étrange, bizarre, forcé. L'on souriait pour faire croire qu'on allait bien alors que tout allait mal, et l'on disait "bonjour" sans espérer que cette simple salutation soit réelle dans son essence. Randolf avait vu dans le métier de Raven l'occasion pour elle de se venger de ce qu'on lui avait fait. Il ignorait s'il aurait suivi le même chemin en vivant la même chose, mais il en doutait. Car il n'était pas dans son caractère de prendre ainsi des risques inconsidérés. Randolf était un serdaigle, son courage demeurait en général confiné dans sa tête. Fabriquer des balais, c'était se mettre au ban de la société pour ne pas avoir à regarder celle-ci s'effondrer aux premières loges.


(522)
Revenir en haut Aller en bas
Raven Fawkes

Raven Fawkes


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 758
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: Re: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN EmptyMar 21 Avr 2020 - 0:56

La sorcière n’avait pas des souvenirs très agréables quand on parlait de balai. Elle avait en tête les affreux cours de vol avec Mrs Bibine où elle s’était tout de suite faite la remarque que sa place se trouvait sur le sol, et non pas dans les airs. Ironie du sort, sa forme d’Animagus avait une préférence pour les cieux plutôt sur la terre ferme. Peut-être pour la réconcilier avec ses frayeurs d’élève ? N’empêche que voler sur un balai et voler sous sa forme d’oiseau étaient deux choses complètement différentes. Raven n’avait jamais réussi à dompter cet outil indispensable du Quidditch et heureusement qu’il n’était pas un critère pour rentrer chez les Aurors, elle n’aurait jamais eu le poste. En revanche, son ami Randy avait toujours été quelqu’un de très à l’aise sur le terrain. Gardien, voilà qui était tout de même une grosse responsabilité dans ce sport, peut-être même presqu’autant que l’attrapeur. Mais elle ne voulait pas s’avancer sur un terrain qu’elle ne maîtrisait pas vraiment. Un autre trait de caractère qui les opposait aussi tous les deux, l’imagination. Là où l’auror restait dans les rouages de la logique, le rationnel et la tactique, le fabricant faisait appel à son esprit brillant pour concevoir des choses jamais vues auparavant. N’y avait-il pas quelque chose d’absolument fascinant ? Etonnant de voir que ces deux-là s’étaient trouvés alors qu’ils étaient complètement différents. On pouvait dire que c’était une amitié de complémentarité.
– Ta société fait à présent partie de l’histoire du Quidditch, c’est indéniable, commenta l’auror en le regardant. Et j’avoue être assez fière d’avoir un ami à sa tête. Même si cela fait des années que je ne suis pas montée sur un balai, ajouta-t-elle avec un léger rire.
Le beau dans leur amitié à tous les quatre, c’est qu’ils avaient toujours été fiers de ce que les uns les autres étaient devenus, de ce qu’ils avaient fait. C’est sûrement cette estime qu’ils se portaient mutuellement qui les avaient aidés, en quelque sorte, d’en être là où ils en étaient aujourd’hui.
La conversation dériva un peu sur son métier à elle. La sorcière, qui avait son verre à la main, but un gorgée. Les temps présents étaient si complexes à gérer, si conflictuels de toutes parts. Des responsables, elle pouvait en nommer tout plein, mais certains étaient intouchables. Même de là où Raven était, elle se sentait impuissante. Sous-cheffe de l’élite sorcière, et pourtant pas vraiment écoutée comme elle le voudrait. Sa relation avec Bartemius Sr avait quelque peu changé suite au malheureux événement de Kieran Graves et sa décision d’autoriser les Sortilèges Impardonnables. Et bien qu’il lui avait demandée d’enquêter sur tous les visages de leur institution en échange du poste de sous-cheffe, l’auror ne lui faisait plus confiance comme elle avait pu le faire par le passé. Elle se sentait dépassée, délaissée par un Ministère qui n’en faisait qu’à sa tête.
Elle soupira.
– Non, effectivement. Avant de poursuivre après un court silence. Le Ministère veut maintenir les soldes prévues sur le Chemin de Traverse pendant le weekend de Pâques. Nous sommes plusieurs à leur dire que ce n’est pas une sage décision en raison de tous les événements récents, mais ils tiennent quand même à ce que, je cite, « la communauté sorcière sache qu’elle peut vivre sa vie en toute sécurité ».
Raven regarda par la fenêtre. Ce sujet-là la déprimait un peu, il y avait tellement d’incohérences entre ce qui leur était demandé et les moyens à leur disposition. Ce monde ne tournait pas rond, c’était sûr et certain.
Revenir en haut Aller en bas
Randolf Spudmore

Randolf Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 386
| AVATARS / CRÉDITS : Alexander Skarsgard ▬ doom days
| SANG : Mêlé, que voulez-vous d'autre ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son frère et son épouse.
| PATRONUS : Un cerf.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: Re: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN EmptyVen 24 Avr 2020 - 12:51

Randolf n'avait certes pas fondé la société qu'il gérait aujourd'hui, mais au moins pouvait-il se targuer de l'avoir fait constamment évoluer depuis qu'il y travaillait. Able Spudmore l'avait toujours formé à reprendre les rênes de la société. Dès l'enfance, l'Allemand n'avait eu d'autre choix que de se tourner vers la fabrication de balais. Son détour à l'École Magique Supérieure n'avait eu pour but que de faire de lui un commercial plus acharné encore. Pour autant, s'il aurait pu être aigri de voir ainsi son destin tracé de toute part par son géniteur, Randolf ressentait plutôt de l'aigreur à l'idée d'avoir été le seul à être façonné ainsi. Anselmus n'avait pas tout à fait reçu la même éducation sans qu'il ne comprenne réellement pourquoi, ses petits états d'âmes l'ayant même conduit à couper les ponts avec le reste des Spudmore après un incident qui avait manqué de faire s'évanouir leur mère. Trafiquer un balai et blesser sa petite-amie de l'époque n'était pas la meilleure image que l'on pouvait donner de leur famille et l'aîné avait été scandalisé par l'affaire. Tout comme leur père. Le trentenaire écouta attentivement les paroles de Raven, en affichant le même air toujours aussi résolument pensif que lorsqu'il était adolescent. « Oh, s'il n'y a que cela, tu sais que tu peux me demander » lui proposa-t-il gentiment, sachant très bien au contraire, que son amie n'aimait pas particulièrement de monter sur un balai volant. Lui non plus, pour être honnête. Randolf était un homme penseur et analytique, il était devenu gardien de Quidditch parce qu'il était très grand et qu'on le lui avait proposé. Son père, de la même façon, avait légèrement insisté. Mais lui, ce n'était pas franchement sa tasse de thé. Il préférait amplement poncer, tailler, évaluer les bois sur lesquels il exerçait que de jouer au sport préféré des sorciers. Finalement, dans tous les cas, il préférait sa situation à celle de son amie. Il n'aurait pas pu être Auror, ni même tireur de baguette d'élite. S'il n'était pas un mauvais sorcier, Randolf ne dirait pas non plus qu'il était foncièrement brillant. Ce n'était d'ailleurs plus lui qui s'occupait des sortilèges de confection de balais mais Anselmus. Raven l'informa du maintient des soldes et il hocha la tête d'un air entendu : « Oui je sais, j'ai engagé une joueuse de Quidditch de réserve pour faire la promotion d'un balai à cette occasion » fit-il en baissant son regard vers sa chope, « mais c'est vrai que ces derniers temps, ce n'est pas très prudent d'organiser un pareil rassemblement. Même si on y met la sécurité adéquate ». Randolf se souvenait bien de l'inauguration du musée moldu où il n'avait pas été par manque d'envie manifeste. Mais le drame qui s'y était déroulé était épouvantable. Confisquer les baguettes des sorciers, cela avait fait polémique et cela avait coûté la tête de Jenkins. D'un autre côté - et en oubliant l'intérêt financier qu'il avait à voir les soldes se dérouler correctement - il comprenait un peu la position politique que tenait Minchum. C'était une situation délicate et il était évident que pour une Auror telle que Raven, ces soldes étaient une aberration. « Je ne croyais pas que Croupton laisserait passer ça en tout cas... Il doit se ramollir, sans doute » fit-il, mi-figue mi-raisin. Randolf n'était pas particulièrement un admirateur du Ministre de la Justice. Sa vision assoiffée de pouvoir le détournait de ce qui était bon, et juste et le sorcier à la morale inébranlable qu'il était ne pouvait réellement accepter tout ce que cet homme faisait au Ministère.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty
MessageSujet: Re: L'incertitude de nos futurs | RAVEN L'incertitude de nos futurs | RAVEN Empty

Revenir en haut Aller en bas

L'incertitude de nos futurs | RAVEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Le chemin de traverse :: 
Le chaudron baveur
-