GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
LEGO : Le 2eme à -50%
Voir le deal

Partagez

C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 200
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA Empty
MessageSujet: C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA EmptyMer 8 Avr 2020 - 18:52

Enchaînement de mauvaises nouvelles. La perquisition chez Barjow et Beurk qui avait rien donné. Une disparition d’une famille moldue avec de forts soupçons que la magie y était pas pour rien. Rien de nouveau dans l’affaire Londubat qui était sur le point de finir aux oubliettes plus d'un an après les faits. Journée de merde qui commençait et il était à peine dix heure du matin.
Je sortais d’une réunion d'équipe, j’avais rempli ma tasse de café – très peu pour moi le thé – et je me tenais présentement devant une carte épinglée au mur, le nez plongé dans mon breuvage. Deux bureaux surchargés de piles de dossiers étaient coincés entre les quatre murs de la pièce et la fausse fenêtre faisait croire qu’on donnait sur une rue londonienne. Alice était pas là, aussitôt arrivée, aussitôt partie, alors j’étais bien seul face à mes problèmes et j’avais personne pour me plaindre.
La porte était restée entrouverte, signe que j’étais disponible pour qui voudrait venir me déranger mais pas trop non plus et j’entendis qu’on y frappait trois coups. D’un regard par-dessus mon épaule, sans prendre la peine de me retourner entièrement, je lançais à la jeune inconnue qui se tenait là « Si vous cherchez Alice Londubat, elle est pas là. Si vous cherchez Raven Fawkes, c’est le bureau tout au fond. » avant de me concentrer à nouveau sur ma carte pleine de punaises de toutes les couleurs.

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.
Revenir en haut Aller en bas
Hestia Jones

Hestia Jones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 455
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA EmptyJeu 9 Avr 2020 - 15:20

Hestia Jones avait un père historien de la magie et une mère institutrice dans une école moldue. Loin du schéma « classique » des familles de sorciers, dont les parents avaient généralement tous les deux un métier dans le monde magique. Dès son enfance, on lui expliqua donc qu’elle pourrait faire ce qu’elle voudrait quand elle deviendrait grande, que rien ne l’obligeait à rester dans le monde des sorciers si elle rêvait d’autre chose. En gros : aucune porte ne lui était fermée et ses parents la soutiendraient toujours dans la voie qu’elle choisirait. Passionnée par l’histoire et bercée depuis la plus tendre enfance par les récits des fouilles archéologiques de son père, c’était tout naturellement qu’elle était entrée à l’école supérieure d’études de l’histoire de la magie à sa sortie de Poudlard. Néanmoins, alors que les mois passaient, peuplés de cours, de parchemins à rendre et de recherches à faire, Hestia sentait que ce n’était pas ce pour quoi elle était destinée. Elle ne voulait pas relater l’Histoire, mais la faire.
Depuis l’attaque de son père par des mangemorts, environ deux ans auparavant, l’idée de devenir Auror lui trottait dans la tête. C’était grâce à l’intervention de deux d’entre eux que son père était vivant aujourd’hui et elle ne pourrait jamais assez les remercier. Elle aussi, elle voulait sauver des gens, se battre pour les idéaux du Ministère, se battre pour l’égalité des sorciers et des humains.
Elle avait besoin qu’on réponde à ses questions sur le sujet, qu’on lui parle de la voie qu’elle avait peut-être décidé d’emprunter. Hestia avait besoin qu’on lui dise si elle pouvait oui ou non devenir Auror. C’était peut-être bête, mais elle avait besoin d’être rassurée. Elle s’était donc rendue au Ministère de la Magie, jusqu’à l’étage des Aurors. Son père, qui avait parfois travaillé avec le Ministère pour des affaires importantes, lui avait souvent parlé d’un homme qu’il croisait parfois dans les couloirs et qu’il trouvait impressionnant, avec un nom du genre Asaslor Mauvey, il ne s’en souvenait pas bien. En tout cas, il se souvenait de l’emplacement de son bureau, quelque part dans un couloir. Résultat : Hestia était devant ce fameux bureau. La porte était ouverte, et Hestia toqua trois petits coups, attendant qu’on l’invite à entrer. Un grand homme roux, qui lisait un journal, lui lança un regard par-dessus son épaule et expliqua qu’une certaine Alice Londubat n’était pas là, et que Raven Fawkes avait un bureau au fond. La jeune femme secoua quelque peut la tête et dit d’une voix posée « Je cherche quelqu’un dont le nom ressemble à Asaslor Mauvey… ».
Revenir en haut Aller en bas
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 200
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA EmptyMar 14 Avr 2020 - 14:45

Je m’étais tourné à nouveau vers ma carte du Royaume-Uni, observant les petites punaises qui constellaient le pays de large en travers. Mais ma visiteuse ne s’éloigna pas pour autant et prononça ses premiers mots. Avec un sourcil interrogateur, je lui ai fait face, m’arrêtant un instant pour la regarder de haut en bas, avant de retourner m’installer à ma chaise de bureau. Jolie blonde, très jeune, qui aurait plu au gamin que j’avais été fut un temps, mais qu’aujourd’hui j’observai en me questionnant sur sa puissance potentielle, ce qu’elle pouvait cacher et le ton qu’elle avait emprunté pour présenter sa demande. Une voix posée, sans hésitation ni timidité alors que, de toute évidence elle n’avait aucune certitude sur l’identité du sorcier cherché. Un accent plutôt anglais, ce que me confirmait sa manière de se tenir – sûrement pas une Ecossaise – probablement pas plus de 20 ans, voire à peine sortie de Poudlard.
En conclusion et pour cette première impression, la demoiselle n’avait pas l’air dangereuse et je m’encombrai rarement de formalités, aussi je m’installai confortablement pour lui parler. Je basculai mes deux jambes pour les poser sur la table, ma jambe de bois se posa avec un bruit sourd sur des dossiers fermés, l’autre – la vraie – croisée au-dessus. Je croisai les bras, ma tasse posée sur le bureau, avant de m’éclaircir la voix.
« Qu’est-ce que tu lui veux à ton Asaslor Mauvey ? » demandais-je en revenant au tutoiement que je réservais à n’importe qui, même sans connaître mon interlocuteur.
Je me doutais bien que la demoiselle ne cherchait personne d’autre que moi et d’ailleurs, si je n’en montrai rien, le nom qu’elle m’inventa m’amusa légèrement. Ce qui m’interrogeais plus, c’était de savoir ce que me voulait la jeune femme, au point de venir me chercher dans mon bureau au Ministère. Une envoyée de Barty Croupton pour me surveiller sans que je me méfie ?

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.
Revenir en haut Aller en bas
Hestia Jones

Hestia Jones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 455
| AVATARS / CRÉDITS : Elizabeth Olsen - Bazzart
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : La mort de son petit frère
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA EmptyJeu 23 Avr 2020 - 16:51

Lorsque l’homme en face d’elle lui fit finalement face, Hestia se rendit compte qu’il ne s’agissait pas d’un journal mais d’une carte du Royaume-Uni punaisé çà et là. Était-ce tous les lieux qui avaient subi des attaques des mangemorts ? Ça en faisait, des punaises… Mais la jeune femme n’avait pas vraiment le temps d’observer cette carte en détail, l’homme s’éclaircit la voix avant de lui demander ce qu’elle voulait à ce fameux Asalor Mauvey.
Hestia s’approcha du bureau et se planta devant le grand roux. Par où commencer ? Que dire sans risquer de passer pour une idiote ? Non pas qu’elle en était une, c’était d’ailleurs tout le contraire en fait. En ce moment elle avait surtout besoin de conseils, de l’avis d’un Auror professionnel quant à sa possible carrière ou non. « J’aimerais qu’il me parle de ce qu’il fait, et de ce qu’il faut pour devenir Auror. J’aimerais qu’il m’aide en me donnant des conseils… » déclara-t-elle en détaillant le visage de l’homme en face de lui. Il avait l’air sauvage, un peu comme un ours, mais en même temps il semblait avoir un bon fond, ça se voyait dans son regard.
Finalement, elle se décida à lui expliquer toute la situation. « Je suis étudiante en Histoire de la Magie, et bien que j’adore ça, je commence à avoir de sérieux doutes quant à mon futur… ». Hestia haussa les épaules avant de continuer. « Depuis que j’ai vu mon père se faire attaquer, je m’intéresse au métier d’Auror… J’aimerais sauver des gens comme l’ont fait ceux qui ont sauvé mon père… » expliqua-t-elle avec une certaine détermination dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 200
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA EmptyJeu 30 Avr 2020 - 16:29

Je me fis pas trop de souci que la petite jeune voit ma carte toute punaisée : il n’y avait de secret pour personne sur celle-ci, que des faits qui m’aidaient à émettre quelques hypothèses. Je la laissai donc entrer dans le bureau, s’approcher de mon bureau et expliquer ce qu’elle cherchait. Je commençais à mieux voir où elle voulait en venir, mais je la laissai développer, lançant seulement un petit « Tout le monde doute… » accompagné d’un sourire en coin.
Le futur, une bien belle utopie que d'y penser, en tout cas pour un homme qui vivait avant tout dans le présent et n'avait déjà pas le temps d'imaginer ce dont pourrait être faite son existence le mois suivant. Mais je la laissai quand même continuer, parce qu’elle avait définitivement piqué ma curiosité.
« Comment il s’appelle, ton père ? Et toi, comment que tu t’appelles ? » fis-je finalement, en me décidant à m’asseoir correctement, les pieds au sol. Je décroisais mes bras pour lui tendre une main par-dessus le bureau tout en me présentant. « Alastor Maugrey. »
Me saisissant de ma baguette pour lancer un wingardium leviosa, je libérai d’une pile de dossiers la seule petite chaise qui se trouvait du côté de la jeune femme. D’un geste de la main, je l’invitai à s’installer en face de moi : j’étais pas conseiller d’orientation, mais je me voyais pas envoyer promener une jeune qui vient me voir tout spécialement parce qu’on lui avait parlé de moi en bien. Elle m’avait déjà surpris une première fois, peut-être qu’elle pouvait continuer. « Je voudrais pas te décourager mais c’pas facile, le métier d’auror. C’pas que du talent, ça se passe là-dedans… » fis-je en tapotant ma tempe du bout du doigt. « Faut se préparer à voir des sales trucs… et aussi à en faire. » C'était pas donné à n'importe qui, c'était pas qu'être un gentil qui sauve d'autres gentils.

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA Empty
MessageSujet: Re: C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA Empty

Revenir en haut Aller en bas

C'est plus tard qu'on aura besoin d'historiens | HESTIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
Le ministère de la magie
-