GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -30%
TV Toshiba 50UA2063DG 50″ (126cm) – 4K UHD ...
Voir le deal
299 €

Partagez

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6701
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2020 - 13:18

Le membre 'Alexandre O. Rozen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 247
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2020 - 14:16

Nora profita des rayons du soleil tranquillement. Elle entendait au loin les bruits de la foule qui venaient de toutes parts. C'était une de ces journées qu'elle appréciait et qui se faisait rare depuis ces dernières années. C'était vraiment agréable. A travers ses lunettes teintées par le soleil, elle observa la ruelle, les bâtisses et les boutiques qui ne se désemplissaient pas. Doucement mais sûrement, elle mangea sa glace, excellent choix pensa-t-elle. Une sorcière rousse la sortie de ses songes.

-Bonjour, je peux?
-Bonjour, oui, bien sûr.
-Les tentations ne manquent pas aujourd’hui, n’est-ce pas? Et la journée est si douce en même temps...
-Carrément ! Cela fait longtemps que l'on en a pas eu de telle.

Nora échangea quelques mots avec la rouquine, tout en terminant sa glace. Elle s'essuya le contour des lèvres avec un mouchoir et le remit ses lunettes. C'est à ce moment précis, qu'elle vit quelques silhouettes. A première vue, des aurors planqués sur les balcons des bâtisses alentours. Elle en aperçu d'autres dans la ruelle, c'est comme tout, une fois qu'on voit une chose inhabituelle, on ne peut s'empêcher d'en chercher d'autres.

En parlant de choses étranges, du ciel tomba des gros œufs de Pâques. Nora leva la tête comme la plupart des gens et suivi du regard les événements. Surprise, elle ne bougea pas tout de suite, contrairement à tous les gosses alentours qui se rapprochèrent malgré les remarques de certains parents et sorciers en général.
La sorcière regarda à côté d'elle, savoir si la rouquine était toujours là mais son attention était trop forte, elle ne pu s'empêcher de regarder les œufs s'échouant sur la place.

Une fois que l'excitation de cet événement se dissipa, une première explosion, suivi de cris dispersèrent la foule. Une panique générale s'enclencha, Nora resta au niveau du banc et sortie sa baguette.
Un œuf ne tarda pas à tomber au pied de la psychomage...

1-3-5 : L'oeuf ne laisse aucune chance à la sorcière et lui explose dans les pieds, la projetant en arrière. Des retombées de cendres lui retombent sur les avants-bras et lui créent des égratignures. Elle reste un moment au sol, sous le choc.

2-4-6 : Nora réagit in extremis et lance un Protego ! Après avoir repris ses émotions, elle tente d'aider le plus de monde possible.

Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6701
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2020 - 14:16

Le membre 'Nora McKallister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 281
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2020 - 14:36

Event de Pâques

Suddenly it's
all you feel

Ce serait donc deux glaces ! Galaad eut un sourire ravi et passa son bras autour des épaules d'Alexandre pour l'amener jusqu'au marchand de glace. Une longue file de sorciers attendait devant chez les Fortarômes, et l'estomac du jeune homme grommela de contrariété à l'idée de devoir patienter dans la file. Mais Galaad n'était pas d'humeur à couper la route à quelques bambins, aussi ignora-t-il sa faim grandissante pour attendre sagement à la suite des autres. Il se demandait s'il allait choisir le parfum Whisky Purfeu aussi peu de temps après sa sortie du lit quand Alexandre le sortit de ses réflexions.
- Quelques rayons de soleil et quelques promos aussi ... fit-il remarquer en montrant du doigt les dizaines de panneaux annonçant des soldes. Lui-même comptait profiter de sa sortie pour faire un peu de lèche-vitrine - une fois sa glace terminée, du moins.

Le destin ne semblait cependant pas le voir repu, car d'étranges œufs de Pâques commencèrent à pleuvoir du ciel avant qu'ils n'atteignent le stand du marchand. Galaad vit d'abord l'évènement comme une aubaine, et tendit le bras pour attraper une des œufs, mais arrêta son mouvement en pleine course en entendant le commentaire d'Alexandre. S'il s'agissait d'une farce, mieux valait en effet être prudent. C'était malheureusement bien plus grave qu'une farce : alors que, tout comme Alexandre, il se penchait vers l’œuf avec curiosité, ce dernier explosa, imité par une multitude d'autres dans la rue.

1-2-3 : avec un cri de surprise et de peur mêlées, Galaad se jeta en arrière, tout en attrapant Alexandre par les épaules pour tenter de l'éloigner de l’œuf. Pas assez vite, bien sûr, car la première chose qu'il vit fut le sang qui coulait abondamment de la jambe de son ami. Ce dernier n'était pas le seul blessé dans la rue, mais cela n'empêcha pas Galaad de crier à l'aide, tandis qu'il tentait de comprimer la plaie avec ses mains.

4-5-6 : Galaad était trop proche de l’œuf ; lorsque ce dernier explosa, plusieurs projections trouvèrent leur chemin vers le visage du sorcier, qui sentit des éclats lui lacérer la joue et la paupière. Il tomba en arrière tout en portant la main à son visage. Sa vision était floue, obscurcie par le sang qui coulait dans ses yeux. Et la confusion aux alentours ne l'aidait pas à se repérer. Où était passé Alexandre ? Il roula sur lui-même pour éviter d'être piétiné, tout en tentant de se remettre sur ses pieds ... en vain.



Dernière édition par Galaad N. Stomby le Ven 17 Avr 2020 - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6701
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2020 - 14:36

Le membre 'Galaad N. Stomby' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Alastor Maugrey

Alastor Maugrey


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 201
| AVATARS / CRÉDITS : Kristofer Hivju
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même en mangemort
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptySam 18 Avr 2020 - 18:51

Après avoir observé la foule en bas un petit moment, j’ai relevé la tête pour jeter un œil au reste de l’équipe postée sur les toits… pour tomber sur l’image la plus désolante de cette journée. A la vue de ma voisine d’en face (c’était censé représenter quoi ces oreilles ? Un âne ? Un lapin ?), je me renfrognai encore plus. Définitivement : rira pas. Au contraire, je détournai mon regard de cette vision pitoyable.
Mais alors que j’allais reprendre mon observation de la rue en contrebas, un mouvement attira mon regard vers le ciel : plusieurs dizaines de ce qui ressemblait à des œufs en chocolat tombèrent, constellant le Chemin de Traverse. Un œuf se déposa juste à côté de la fenêtre où j’étais posté.

1-2 : L’œuf n’explose pas. Il ressert la prise sur sa baguette pour faire face à la suite.
3-4 : L’œuf explose, emportant avec lui une partie du toit mais Maugrey est épargné, il est juste couvert de poussière.
5-6 : L’œuf explose, emportant avec lui une partie du toit dont les morceaux de tuiles et de bois blessent Maugrey : plusieurs coupures au visage et aux membres plus ou moins profondes. Ca aurait pu être pire.

L'ouverture dans le toit me permet de gagner en quelques enjambées l'espace ouvert sur le ciel. Mais plutôt que regarder en bas, là où les explosions ont fait des blessés et où l'agitation continue, mon regard se porte sur les alentours, sur les toits, à la recherche de l'origine de ces oeufs, qui n'ont pas pu arriver de nulle part.

______________________________
MOI, JE BUVAIS, CRISPÉ
COMME UN EXTRAVAGANT, - DANS SON OEIL, CIEL LIVIDE OÙ GERME L'OURAGAN, - LA DOUCEUR QUI FASCINE ET LE PLAISIR QUI TUE.


Dernière édition par Alastor Maugrey le Sam 18 Avr 2020 - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6701
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptySam 18 Avr 2020 - 18:51

Le membre 'Alastor Maugrey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptySam 18 Avr 2020 - 19:30

Elle avait trouvé la petite robe noire dont tout le monde rêve, celle qui convient à toutes les circonstances, à condition de choisir les accessoires à lui accorder. Bon, elle avait sûrement déjà une dizaine de petites robes noires dans ce genre qui traînaient dans son armoire, mais bon, pas exactement comme celle-ci…
Elle était encore ravie de son achat, son petit sac à la main, quand les éclats d’émerveillement lui firent prendre conscience qu’il se passait quelque chose. Pleins de petits œufs (en chocolat ? Olala le chocolat, c’était pas bon pour le régime mais en même temps, c’était Pâques quoi…) s’étaient déposés sur le Chemin de Traverse et déjà les sorciers et sorcières se précipitaient pour les ramasser. Glinda, oubliant ses bonnes résolutions, n’hésita pas un instant pour se saisir du premier qu’elle aperçut. C’est en se redressant et en entendant les premières explosions, accompagnées de cris désespérés, qu’elle comprit sa naïveté et lâche aussitôt l’œuf.

1-2-3 : L’œuf n’explose pas. En revanche, elle est percutée de plein fouet par quelqu’un et tombe au sol sous le poids de l’homme. En relevant les yeux, elle reconnaît avec effroi le sorcier qui lui est tombé dessus, inconscient et blessé, dans une promiscuité qu’ils n’ont plus eu depuis bien des années : Shannon.
4-5-6 : L’œuf explose, bien trop proche de Glinda pour qu’elle espère s’en sortir indemne. L’explosion la touche de plein fouet et brûle ses mains et ses bras qu’un réflexe l’a poussé à utiliser pour se protéger le visage. A l’instar de nombreux autres sorciers, Glinda hurle mais elle n’entend qu’un brouhaha lointain couvert par un long sifflement dans les oreilles.

______________________________
glinda crook


Dernière édition par Glinda Crook le Sam 18 Avr 2020 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6701
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptySam 18 Avr 2020 - 19:30

Le membre 'Glinda Crook' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 730
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | cosmic light
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptySam 18 Avr 2020 - 22:07


Un peu en retrait sur les toits ce jour-là, se tenait Razvan. Camouflé par son masque de fer en pleurs, le roumain regardait patiemment l'agitation sur le chemin de Traverse. Un coup de baguette lui avait suffit pour faire apparaître les bombes. Caché par son sortilège de dissimulation, le même qu'il utilisait toujours pour camoufler la marque des Ténèbres sur son bras, il se pensait impossible à voir. Mais déjà, des sortilèges fusaient, parfois de détresse, parfois des boucliers, et de son point haut, le regard sombre du médicomage regardait les vies quitter le corps de ces gens qu'il ne verrait à l'hôpital que sous le draps de la morgue. Un soupir blasé s'échappa de ses lèvres. Il avait assez tué pour le compte du Seigneur des Ténèbres pour ne plus être réellement incapable de maîtriser ses émotions. Sa froide apparence n'était pas une froide indifférence. Ce qu'il venait de faire lui remuait les entrailles, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il leva sa baguette en bois de noyer noir pour que sa voix se mêle aux hurlements de douleur de la rue en contrebas : « Morsmordre ». Funestement, la tête de mort de laquelle sortait un serpent se mit à flotter dans le ciel maintenant obscur de Londres. Il n'avait guère plus rien à faire ici. Malheureusement pour lui, son sortilège de désillusion venait à bout de son processus et il fallu une bonne dizaine de secondes à Razvan pour s'en rendre compte. C'était déjà trop. Il releva sa tête casquée pour apercevoir avec horreur que Maugrey l'avait vu.

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
Raven Fawkes

Raven Fawkes


| HIBOUX POSTÉS : 758
| AVATARS / CRÉDITS : › Eva Green
| SANG : › Sang-Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa grand-mère
| PATRONUS : Un aigle royal
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptySam 18 Avr 2020 - 22:38

Depuis quelques années maintenant, il ne se passait pas une manifestation pacifique qui ne vire au drame. Mais le Ministère ne semblait pas tenir compte de ses erreurs passées et s’obstinait à maintenant ces événements présentant pourtant un grand risque pour la population. Certes, les Aurors et autre police magique répondaient à l’appel pour garantir la sécurité de la communauté, mais ils ne pouvaient empêcher la mort de certains. Surtout, ils ne pouvaient assurer cette protection à chaque mètre carré, tout simplement parce qu’ils n’étaient pas assez nombreux. Suite aux récents attentats, le nombre de candidats pour la formation d’Auror avait augmenté, mais l’exigence était la même. Ils se trouvaient donc le derrière entre deux chaudrons à réclamer plus de sang neuf tout en souhaitant maintenir ce niveau d’élite. On ne pouvait pas tout avoir.
Du haut de son toit, Raven promenait son regard sur ce qu’elle pouvait voir du Chemin de Traverse, alerte à tout comportement suspect. Les mauvaises nouvelles d’avril ne tardèrent pas à tomber – et c’était le cas de le dire. En plissant les yeux, elle put voir des œufs tomber le long du chemin, entre les personnes, sur le côté, devant les entrées de magasins. Qu’était-ce ? Une mauvaise plaisanterie ? Elle crispa sa main autour de sa baguette, toute vigilance augmentée. Ce n’est que lorsque le premier œuf explosa que la sorcière se rendit compte que les choses tournaient mal. Un deuxième explosa à quelques mètres trois secondes après le premier. Ce n’était pas normal. Ni une ni deux, la sous-cheffe se transforma. Sa forme de faucon pèlerin allait nettement mieux l’aider.
En quelques battements d’ailes, elle surplomba rapidement toute la zone. La sorcière voulait savoir si tout le Chemin de Traverse était touché ou non, et surtout, d’où venaient ces œufs. Car il était évident que les nuages ne crachaient pas des explosifs. A une dizaine de mètres de son point de départ, elle put voir que la situation était similaire, également en remontant l’allée. Toute cette foule était en danger. L’oiseau qu’elle était émit un piaillement de frustration. La population allait encore payer de l’incompétence de son Ministère. Elle revint d’où elle était partie, se retransforma à nouveau et sortit sa baguette. De son extrémité en jaillit une douce fumée blanche à partir de laquelle un bel aigle royal se forma, avec pour seule mission, ces mots adressés aux Aurors et autorités magiques.
Policiers au sol, formez un dôme de protection au-dessus de la foule. Tireurs d’élite, neutralisez les sources de danger. Aurors, autorisation d’intervention pour tout comportement suspect.
Un serpent vers se mit alors à flotter dans le ciel de Londres. Raven pâlit. Cette journée n’allait pas être de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Gardenia E. Powell

Gardenia E. Powell


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 845
| AVATARS / CRÉDITS : Chloe Norgaard ღ (c)skywalkers
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une Mante Religieuse géante
| PATRONUS : Un Berger Australien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyDim 19 Avr 2020 - 11:14

Chemin de Travers, 10 minutes avant l’événement.

Aedhan mangeait sa glace, la première en plus de cela, il était définitivement charmé par la mélasse et sa mère voyait déjà en lui un élève de Poudlard dévorant toutes les parts de tartes disponibles au petit déjeuner. Un joli bougre trop gourmand pour son propre bien. Gardenia ne pouvait s’empêcher de sourire, le temps passait bien trop vite, il n’y avait pas si longtemps qu’elle courrait encore dans les couloirs du château à la recherche de Dowey. Son regard se posa sur Alexandre qu’elle évita soigneusement de regarder pour se concentrer sur le petit bout d’homme qui avala bien volontiers une nouvelle cuillère de glace, s’agitant pourtant quelques peu dans le calme illusoire du Chemin de Traverse. Un homme plutôt élégant lui faisait désormais face, tandis qu’Aedhan, traitre à son père, souriait à pleine gencive comme pour infirmer les dires du jeune homme. « Il me semble que vous avez votre réponse. » sourit-elle en essuyant la bouche de son fils, ce traître. Quoi qu’elle n’était pas insensible à la proposition qui lui était faite. Après tout être invitée par cet homme qui lui semblait plus séduisant qu’il n’y paraissait était plus que tentant. « Et bien... si vous en dégustez une avec moi, j’accepterai volontiers. » sourit-elle malicieusement, il ne lui fallait que peu de signaux pour comprendre qu’il n’était pas là simplement pour manger une glace, mais un tel jeu la faisait sourire. Elle appréciait.

Chemin de Traverse, tombée du premier œuf

Les premiers œufs tombèrent, Aedhan fasciné. Mais l’instinct maternel, malgré la présence du bellâtre, la fit se lever plus brusquement qu’elle ne l’aurait voulue. Crispée sur sa baguette, le souvenir des morts respectives de ses parents lui revinrent en tête. Les événements calmes et pacifique se transformaient toujours en carnage ces dernières années, pourquoi n’y avait elle pas pensé avant ? Quelle idiote. Moran va me tuer. Un œuf se posa vers le trio composé d’un sorcier, d’une sorcière et d’un môme en âge de rester dans une poussette. Les hurlements arrivèrent brusquement et tandis que l’œuf explosa près d’elle, son premier réflexe ? Mettre un grand coup de pied dans la poussette qui s’éloigna, à l’abri dans la pénombre d’un parasol. Cette fois-ci, elle n’avait pas reçue de lettre lui contre indiquant de venir sur le chemin de traverse.

Pair : La poussette s’éloignant au même moment que l’œuf explosa, sa baguette volant en même temps que ses bras furent recouvert de brûlures diverses, elle hurla, comme les autres, distinguant celui d’Alexandre plus vif et plus proches que d’autres. Elle priait. Elle priait comme une moldue, espérant que son fils aille bien.

Impair :Si la poussette fut propulsée vivement, l’œuf éclata trop rapidement pour qu’elle ait le temps de s’éloigner correctement, la jeune femme fut propulsée violemment hors de la terrasse, ayant pris l’explosion de plein fouet.  Son corps entier était recouvert de brûlures diverses, mais si elle avait pu empêcher que son fils ne soit touché, tout irait bien. Son bras droit, plié dans un angle étrange rejoignait sa jambe. La douleur fut malheureusement surpassée par la vue de son pied. Bien trop loin pour qu’il puisse encore être attaché à sa jambe.

La dernière vision qu’elle pu avoir fut cet homme en noir qui emmenait son fils.

______________________________
head in the dust ♒︎ We must let go of the life we have planned, so as to accept the one that is waiting for us. © endlesslove.


Dernière édition par Gardenia E. Powell le Dim 19 Avr 2020 - 12:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6701
| SANG : Hasardeuse


INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyDim 19 Avr 2020 - 11:14

Le membre 'Gardenia E. Powell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Morfin Carrow

Morfin Carrow


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 305
| AVATARS / CRÉDITS : Jamie Dorman- Crédits: TicToc
| SANG : Aussi pur que la pureté elle même


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyDim 19 Avr 2020 - 12:31

En cette belle journée printanière, le Directeur du Département des Accidents et Catastrophes Magique avait abandonné quelques son immense bureau du troisième étage  pour réaliser une mission pour son seul et unique chef, le seigneur des ténèbres. Direction le chemin de traverse où il était prêt à intervenir en renfort à son collègue, dont il ignorait le nom, qui était chargé de faire exploser les bombes. Son rôle, comme celui d’autres fils et filles du seigneur des ténèbres  était simple,  donner l’alerte et repousser les aurors et les tireurs d’élites si jamais ils intervenaient avant la fin de la mise à exécution du plan du plan grand sorcier de tous les temps.

Pour cette mission, il ne portait pas, du moins pour le moment son masque de fer.  Il devait se fondre dans la foule, avoir l’air d’un simple sorcier qui profite du soleil. Pas question pour autant, de se faire démasquer. A l’aide du polynectar, il avait pris l’apparence de Dean Perkins un sorcier au sang souillé de son département.  En cas de problème, ce serait lui qui serait vu entrain d’intervenir et qui risquerait de finir à Azkaban. Cela ne dérangeait absolument pas le Carrow, au contraire. Rien de mieux pour éliminer la vermine qui gangrène la pureté du sang des sorciers.

Tout de noir vêtu, celui qui semblait être Dean Perkins flânait dans les rues  du chemin de traverse attendant de voir pleuvoir des œufs explosifs et flotter dans le ciel la marque des ténèbres. Cette même marque qu’il portait sur l’avant bras gauche.  Protégé par un sortilège des œufs qui tombaient du ciel, le Carrow observa la panique lorsqu’il reconnu sa nièce et son fils. A peine eut-il le temps de la voir qu’il la vit propulsée de l’autre côté de la terrasse et la poussette partir dans l’autre direction.  Sans qu’il ne comprennent vraiment pourquoi, son instinct de père et son amour pour sa famille avait pris le dessus. Il s’était précipité vers la poussette pour sauver l’enfant avec lequel il se déplace avant de transplaner jusqu’à chez lui.

Pourquoi avait-il fait ça ?  Qu’allait-il faire de cet enfant ? Il fallait qu’il retourne à sa mission. Il ne pouvait pas faire capoter cette mission pour sauver l’enfant d’une traite à son sang fusse-t-elle de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Addison Yaxley

Addison Yaxley


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 102
| AVATARS / CRÉDITS : Harry Lloyd
| SANG : Pur


INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 EmptyDim 19 Avr 2020 - 17:34

Le bambin lui offrait son plus grand sourire édenté, alors que sa mère lui essaya grossièrement sa petite bouche collante et baveuse. Pour la forme, Addison lui sourit avec charme – les enfants l’indifférait complètement, mais le sorcier savait qu’il n’y avait pas meilleur chemin vers…le cœur de leur mère que de se montrer attentionné envers eux. Le chasseur reporta son attention sur la chassée et ria doucement avant de lui répondre « je reviens tout de suite alors ». Un sourire victorieux sur les lèvres, Addison se rendit au comptoir pour acheter deux glaces aux framboises. Il n’avait jamais été friand du chocolat et sa mère lui avait bien inculqué que les femmes préféraient les fruits. Malheureusement pour les deux jeunes gens, aussitôt fu-t-il de retour que des œufs en chocolat se mirent à tomber du ciel, pour ensuite éclater. Les réflexes maternels de la sorcière étaient définitivement plus rapide que les siens et l’ainé Yaxley se surprit à la regarder botter la poussette, leurs deux glaces à la main, interloqué. L’explosion qui projeta sa cible en bas du balcon le sorti de sa torpeur et il poussa un cri de panique : le Chemin de traverse était désormais parsemé de bombe. Sa chemise de lin blanche était tachée d’un mélange de glace à la framboise et du sang d’un inconnu dont les membres s’éparpillaient tout autour d’eux.

Addison eut un regard pour le carrosse, puis vers l’intérieur de la boutique de Florian en songeant à s’y réfugier pour sauver son derrière, mais deux trois œufs venaient d’y rouler. Il n’y avait pas d’issus.  Il se précipita donc vers Gardenia qui gisait au sol, ses membres dans tous les mauvais angles et la peau brulée. S’ils n’avaient pas été au beau milieu d’un champ de mines, il aurait probablement plongé son bras jusqu’au coude dans ses poches de pantalons pour tenter d’y trouver un peu d’essence de dictam, après tout, il produisait et commercialisait des produits pharmaceutiques.

PAIR : En grandes enjambées, Addison rejoint le corps de la blonde juste au moment où œuf atterri au sol. Il sorti sa baguette et, guidé par un instinct de survie qu’il ignorait avoir, hurla un « PROTEGO ! » qui l’engloba lui et la jeune mère. Bien qu’il fût projeté au sol par l’impact de l’explosion contre son bouclier, celle-ci ne causa pas plus de blessures à Gardenia.

IMPAIR : En grandes enjambées, Addison rejoint le corps de la blonde juste au moment où œuf atterri au sol. Tout se passa trop vite et il ne put que se jeter sur Gardenia pour la protéger, comprenant rapidement qu’elle ne survivrait pas à une deuxième explosion. Lorsque les éclats de la bombe lui lacérèrent le dos, Addison poussa un hurlement inhumain.  Un mélange de ses larmes et de son sang dégoulinait sur les cheveux de la blonde coincé sous lui, néanmoins, ils étaient tout deux en vie.


Dernière édition par Addison Yaxley le Dim 19 Avr 2020 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques... - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas

INTRIGUE ADULTES | AVRIL 1978 | Un si joyeux week-end de Pâques...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-