GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
-56%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
60 € 135 €
Voir le deal

Partagez

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 228
| AVATARS / CRÉDITS : © Egérie de Agathe, parce que je le vaux bien !
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA EmptyJeu 16 Avr 2020 - 10:17

Un mois s’était écoulé depuis l’attaque de pâques, le Chemin de Traverse s’était tôt reconstruit mais peu de sorciers arpentaient ses nouveaux pavés. Quant à l’humeur de ceux qui s’y promenaient malgré tout, elle n’était plus vraiment la même. Le soleil brillait maintenant sans timidité mais ne réchauffait pas encore les coeurs. Anselmus le voyait bien depuis la terrasse du Tsarducks où il était attablé. Ce qu’il ne voyait pas par contre, c’était la sorcière avec qui il avait rendez-vous. Les fumerolles émanant de sa tasse de café avaient tôt été balayés par un coup de vent. Le contenu de sa tasse, à moitié vide plutôt que à moitié pleine, était devenu tiède. Son égo ne se leurrait plus, il s’était pris un râteau. Son soupir de désespoir attira le regard compatissant d’une vieille dame, un pigeon lové sur son chapeau, qui passait par là. Elle s’était sans doute mépris sur ses superficiels états d’âme.

Spud troquerait donc son sourire contre une cigarette en attendant que le serveur repasse pour l’addition. Il n’y avait pas un seul nuage et le sorcier se plaisait, comme souvent, à contempler les traces blanches formées par les avions dans le ciel. L’aéronautique était un champ d’études moldu qui le fascinait et, calme et pensif, il ne pouvait s’empêcher de rêver à la manière dont ses grands engins blancs fendaient si lestement l’azur.
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: Re: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA EmptySam 25 Avr 2020 - 1:34

Il avait fallu quelques semaines à Glinda pour s'aventurer de nouveau sur le Chemin de Traverse sans avoir peur de perdre la vie… ou pire encore qu'un ancien petit copain presque mort lui tombe dessus. Deux ou trois semaines, ce n’était pas de trop pour se remettre de ses trente ans, qu’elle n’avait pas vraiment passé comme elle aurait aimé. Puis dans Sorcière Hebdo, ils avaient dit que c’était faire le jeu des mangemorts que de s’empêcher de vivre et ça, Glinda, elle ne voulait pas (même si ça l’empêchait pas de se dire que plus jamais elle ramasserait des œufs de Pâques qui tombent du ciel…).
C’était jeudi et normalement, le jeudi, après avoir fini le boulot, Glinda devait retrouver sa colocataire. A cette époque de l’année, elles seraient sûrement allées boire un verre en terrasse ou manger une glace – quoi que l’envie des glaces Fortarôme lui était bien passée depuis Pâques. Mais ce jeudi en fin de journée, sa colocataire et meilleure amie n’était plus disponible. Pour se consoler, Glinda s’était accordé le plaisir de passer au Tsarducks Coffee pour commander un café frappé. C’est en approchant la terrasse du café qu’elle avait reconnu un des clients en terrasse, les yeux perdus dans le ciel.

« Bah alors, Ansel, tu rêves du grand amour ? T’as plutôt la tête du gars que son meilleur copain à abandonner pour ma meilleure copine. » Elle connaissait bien : elle avait la même ! En même temps, elle s'installa en face de lui sans lui demander son autorisation. Le serveur s’approchait justement au même moment et Glinda l’expédia en lui commandant son café frappé sans sucre.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 228
| AVATARS / CRÉDITS : © Egérie de Agathe, parce que je le vaux bien !
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: Re: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA EmptyMer 29 Avr 2020 - 15:36

Rêver du grand amour ? Bien possible. La relation la plus fidèle que le sorcier n’avait jamais entretenu, c’était sûrement avec les sortilèges aéromagiques. Il laissa retomber sa chaise, sur laquelle il se balançait paresseusement, sur ses quatre pieds et plissa les yeux en se positionnant dans l’ombre de Glinda. La position de la sorcière droite comme une baguette était pratique pour empêcher le soleil de l’aveugler. Un petit sourire sur les lèvres quand même, elle n’était pas juste un parasol, elle était amusante aussi avec sa question.

La vérité était que si son grand amour avait été le dernier date witcher qu’il attendait, le grand amour avait dû lui mettre un vent en le trouvant soit trop moche soit trop petit soit les deux. Anselmus ne connaissait pas trop Glinda. Ou plutôt il connaissait sa version haute comme trois pommes avec son palmier sur la tête, mais est-ce que ça comptait vraiment ? Ils avaient beaucoup trop bu pendant la dernière soirée qu’ils avaient passé tous les deux avec leur meilleurs amis et lui ne s’en souvenait pas vraiment. Maintenant qu’ils se retrouvaient, il se rappelait au moins qu’elle parlait beaucoup. Et ça, c’était bien pratique pour un taiseux comme lui. Elle venait par exemple de lui fournir sans le savoir un excellent prétexte pour protéger son petit égo masculin et ne pas aborder son glorieux râteau. « C’est tout à fait ça, j’ai dû revoir mon projet d’ouvrir un bar avec Benjy sur une île à vélanes. Je te paye un verre si t’acceptes de me plaindre ? ». Le sorcier ne savait pas vraiment faire plus galant.
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: Re: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA EmptyMar 12 Mai 2020 - 13:01

Glinda ne savait pas trop ce qui lui avait pris à s'installer si facilement à la table d'Anselmus. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, elle avait presque fui en l'apercevant (avant de finalement passer une bonne soirée certes, mais c'était tout de même mal engagé)… et aujourd’hui, elle s’installait délibérément à sa table sans même lui demander son avis. Peut-être la perspective d’une soirée où elle n’avait rien de prévu et personne à voir l’avait poussé à profiter de la première connaissance rencontrée… Et puis, il lui semblait qu’elle commençait à bien aimer Anselmus (ou bien était-ce l’alcool qui l’avait rendu plus sympathique la dernière fois ?).
« Tous des lâcheurs ! Je te plains quand tu veux ! » Glinda ne disait jamais non à un verre offert, même si elle avait toujours à cœur de rendre la pareille (aux seules conditions que la personne soit agréable et que la fin du mois ne soit pas trop proche). Le serveur arriva à point nommé avec son café frappé – sans sucre bien sûr – et elle lui désigna Ansel : « Ce sera pour lui, merci. »
Portant son verre à ses lèvres, elle ne put retenir une petite grimace – oui, sans sucre, c’était quand même moins bon – avant que son palais ne s’habitue à l’amertume. « Comment ça va, alors ? J’ai appris que tu avais été arrêté… Tu-sais-quand… Et votre boutique, olala une catastrophe ? C’est quand même pas croyable tout ça ! L'économie va finir par s'effondrer. Nous à Gaichiffon, on fait des soldes en avance cette année, parce que du coup, on a pas mal de stocks qui nous sont restés sur les bras... » déblatéra-t-elle avec un air grave.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 228
| AVATARS / CRÉDITS : © Egérie de Agathe, parce que je le vaux bien !
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: Re: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA EmptyMar 12 Mai 2020 - 14:18

Les deux meilleurs amis laissés pour compte se retrouvaient à la même table du café des célibataires, aucun n’était heureusement suffisamment désespéré pour porter un toast à Benjy et Thelma. Un toast autour d’un frappé, ce n’était de toute façon pas très festif. « Merci ». Ansel délaissa sa commande et s’amusa plutôt de la grimace de la sorcière. Elle avait des mimiques et une façon de parler qui exprimaient toujours sans filtre ses émotions. C’était quelque chose qui lui plaisait, comme lui même se trouvait tristement trop timide pour en être capable, et il se força à regarder ailleurs. Il se rendait compte maintenant de la sale arrogance qu’il avait eu contre elle pendant son adolescence.

Spud reporta toute son attention sur Glinda, plutôt que sur le cendrier au-dessus duquel il tapotait sur sa cigarette, dès qu’elle le questionna. Son sourire, naturel en présence de la sorcière qu’il appréciait, vacilla un peu quand elle lui parla de son arrestation. « Ouais, ça non plus, ça a pas arrangé les affaires ». Les aurors avaient beau l’avoir libéré dès le lendemain, la gazette communiqué sur sa libération, son père avait été fou de rage de voir le nom Spudmore associé de quelque façon à l’attaque de Pâques si tôt après avoir réintégré son fils dans la société. Cette mauvaise publicité ne repoussait heureusement pas Glinda. Couturière chez Gaichiffon, elle avait également ses soucis. « J’espère que ça ira, sinon tu peux toujours tenter de déposer un brevet magique pour des chapeaux anti oeufs piégés, tu aurais ton it-accessorize de l’été ! C’est une expression qui existe, non ? ». Il était peut-être encore un peu tôt pour sortir des blagues cyniques mais cela lui faisait du bien à lui de faire des efforts pour réapprendre à sourire, surtout après le doloris que leur ministère lui avait fait subir. L’air grave de Glinda ne lui plaisait pas non plus. Et il essayait elle aussi de la faire sourire, faute de savoir comment véritablement la rassurer. Il n’était pas doué en divination et bien incapable de dire si elle saurait écouler ses stocks. Elle demeurait indépendante et sans filet de sécurité quand lui avait fini par retourner chez papa. Il admirait cela plus que toute autre chose chez elle depuis ce jour où ils s’étaient recroisés. « Ca ira mieux à la rentrée. Une foule de gnomes à habiller, des balais à écouler pour pas traîner sur les vieilles étoiles filantes et en bas du classement des maisons … - et avec le sourire un peu coupable de vieux qui suit toujours les nouvelles du collège derrière son café - Poufsouffle a gagné son dernier match contre Gryffondor ».
Revenir en haut Aller en bas
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 334
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: Re: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA EmptyJeu 9 Juil 2020 - 23:18

Quand elle était lancée, Glinda ne pouvait s'arrêter de parler. C'est en parlant trop qu'elle avait l'habitude de mettre ses clients dans la confiance, puis dans la confidence : on croit toujours que quand l'autre parle beaucoup, on a très peu de place pour révéler des choses. Croyance absurde, on se confie toujours plus quand on croit que l'autre ne fait que s'écouter parler. Mais Anselmus n’était pas un client… Déformation professionnelle.
Elle avait changé depuis leur adolescence mais elle avait toujours cette même passion pour les potins et Merlin c’est qu’il y en avait sûrement autant qu’à Poudlard sur le Chemin de Traverse, passant de commerçants en commerçants. Mais elle s’arrêta soudainement de déblatérer ses questions, dans un premier temps pour laisser le temps à Anselmus d’y répondre et dans un deuxième temps pour éviter de passer pour une enfant et rappeler au sorcier l’adolescente qu’elle était. Elle plongea donc son nez dans son frappé, levant les yeux vers Anselmus.
Elle se sentait bizarrement renvoyée à son adolescence, les premiers instants qu'elle devait partager avec Anselmus : la Glinda de 15 ans aurait d'autant plus craqué sur un Anselmus une cigarette au bec et revenant d'une garde à vue... si bad boy ! Elle hocha gravement la tête, se retenant de poser plus de question sur cette garde à vue : ils n’étaient peut-être pas assez proches pour qu’il accepte de se confier.
Un léger rire échappa à Glinda face à la blague d'Ansel et la détendit aussitôt : plus que la blague sur les chapeaux anti-oeufs piégés (qu'un coin de son cerveau commençait déjà à imaginer), c'est l'emploi légèrement absurde de l'expression "it-accessorize" dans sa bouche qui l’amusa. « Je ne crois pas que ça se dit, mais j’en toucherais deux mots à Sorcière Hebdo : on tient peut-être un nouveau concept ! » répondit-elle avec un sourire.

« J’ai entendu dire, oui ! Une cliente dont la fille est en cinquième année… Ils sont plutôt bien partis pour la coupe de Quidditch. Mais la coupe des 4 maisons risque d’être plus compliqué. De toute façon, je suis sûre que le directeur privilégie toujours les Gryffondors… » confia-t-elle à Ansel, avouant par la même que pour elle aussi, une petite partie de son cœur restait à Poudlard, plus de 10 ans après son départ. Ancienne (et piètre) poursuiveuse, son intérêt pour le Quidditch à Poudlard équivalait presque son intérêt pour la coupe du Royaume-Uni. « D’ailleurs, avec ta famille, il n’y a pas moyen que tu trouves des places bien placées mais pas trop chères pour un match officiel qui aura bientôt lieu, par hasard ? » demanda-t-elle de but en blanc, tentant le tout pour tout, avec un sourire en coin.

Spoiler:
 

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Anselmus Spudmore

Anselmus Spudmore


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 228
| AVATARS / CRÉDITS : © Egérie de Agathe, parce que je le vaux bien !
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Randolf, son aîné
| PATRONUS : Un sanglier
| POINTS DE COMPÉTENCE :

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: Re: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA EmptyLun 13 Juil 2020 - 21:06

Quelle plantade d’avoir imaginé un concept qui n’existait pas dans la mode, devant la nana la plus fashion qu’il connaissait en plus. Mais l’ensorceleur rit avec Glinda de sa connerie, plus qu’il ne s’accabla.  « Sheisse ! ». Il avait essayé de parler son langage au moins, c’était beaucoup plus de considération qu’il ne lui en avait jamais apporté.

Le quidditch, même quand il s’agissait de la coupe des maisons, c’était déjà plus son rayon … la totale absence d’intégrité sportive également. Il les reconnaissait à des kilomètres à la ronde les arbitres, les organisateurs corruptibles … forcément, comme il leur avait longtemps refourgué ses balais trafiqués. L’illustre directeur de leur collège, vraiment, il n’avait pas le profil. Et il ne pensait pas uniquement cela parce que, dans sa famille, il était d’usage d’éprouver une gratitude sans borne pour le puissant mage. « Dumbledore ? Noooon, tu rêves ! C’est pas depuis une patate envoyée par Shannon à l’époque qu’il a le nez crochu ? Ou Benjy ? Je me souviens plus ». Quel que soit l’envoyeur de souafle ou de cognard, et quel que soit son respect pour le vieux directeur, l’ensorceleur se marrait bien du souvenir aujourd’hui. Aussi exagéré puisse-t-il être par la vision de l’adolescent qu’il avait été au moment des faits. Albus Dumbledore, finalement, est-ce qu’il n’avait toujours pas eu son long nez crochu ? Il donnait en tout cas aujourd’hui l’impression d’avoir été cassé deux fois.

La couturière accomplie tira habilement vers elle la pièce de tissu et, sans autre transition, lui demanda des places. Son sourire s’assombrit quelque peu tandis que, signe de gêne chez lui, son pouce gratta son arcade sourcilière. « Je sais pas ». Il était le fils cadet du fabricant de balais qui avait équipé toute une équipe nationale, et il était pourtant incapable de savoir si son père aurait daigné lui donner quoi que ce soit, même quelque chose d’aussi insignifiant pour lui qu’un billet pour aller voir un match. Un mensonge n’était pas cher payé pour chasser la gêne. Il se reprit. « Si sûrement, c’est juste que je m’étais pas rendu compte à l’époque, que le quidditch t’avait passionné à ce point ». Il ne disait pas cela parce qu’elle n’était pas la meilleure marqueuse de leur équipe, quoi que peut-être ? Il avait eu cette sale habitude avec elle de ne s’employer à remarquer et à noter que ce qui la rendait risible. « Mais j’étais un peu con à l’école, je remarquais pas grand chose d’intéressant, ça je m’en souviens bien ». Il lui adressa un fin sourire en écrasant sa cigarette, sans rien ajouter de plus, pas sûr qu’elle capte où il voulait en venir. Il éprouvait ce drôle de sentiment, celui de vouloir se racheter en quelque sorte. « C’est quel match qui t’intéresserait ? ». Il n’aurait peut-être aucun billet de la part de son père mais trouverait bien par ses anciennes relations de l'allée des embrumes.

hors-jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty
MessageSujet: Re: For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA Empty

Revenir en haut Aller en bas

For a couple of hours on a beautiful day | GLINDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse :: 
Pubs & Restaurants
 :: 
Tsarducks Coffee
-