GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 239
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 EmptyVen 22 Mai 2020 - 0:07

Partir comme ça même durant une heure était déjà assez fou, mais autant de spontanéité Nora était ravie. Il y avait vraiment quelque chose qui se passait entre les deux sorcières, quel sentiment agréable. Comme elle le disait plutôt dans la conversation, la sorcière avait l'habitude de captiver dans certains cas. Son côté naturellement curieux en séduisait plus d'un ou une. Alors quand elle rencontrait une personne qui était comme elle, elle considérait qu'il y avait un coup à jouer. Bien sûr, la sorcière considérait son ou sa partenaire en tout bien tout honneur, elle ne cherchait pas à être Casanova au contraire, si elle pouvait se poser ça l'arrangerait, mais est-ce que Freya était la bonne personne ? Elle l'ignorait encore. Serait-elle séduite par quelqu'un d'autre plus tard, elle ne voulait pas y penser mais l'un des talons d'Achille de Nora était son cœur d’artichaut. Devait-elle le dire à Freya et gâcher ce moment tendre qu'elles partageaient ? Elle décida que non, elle était bien et voulait que son interlocutrice le soit aussi, c'était si fragile ce qu'il se passait lors de ce transplanage. Ainsi, elle chassa cette idée de sa tête et se concentra sur ce qu'il l'entourait.

-En fait c’est quelque chose qui change avec chaque personne. Je peux faire des prédictions bien plus simples par la divination classique. Dans ce cas c’est donc tout à fait sous contrôle.‌ Mais le toucher parfois déclenche autre chose. C’est un peu comme être projetée à la place d’un autre. Je suis à la fois spectatrice et actrice de la scène. A ce moment je ressens tout, absolument tout ce que ressent cette personne, que ce soit agréable ou non…
-Cela doit être bouleversant d'émotions ? Etant quelqu'un d'empathique j'ai parfois cette montée d'émotions qui me transperce, mais je doute que ce soit aussi intense que vous, Freya.
-C’est très particulier, mais c’est assez intéressant aussi. Qui peut se vanter d’avoir connu les joies de l’amour, la peur du changement brutal ou même l’expérience de la mort avant de simplement revenir à sa petite vie ? Lorsque j’ai eu votre vision, c’est votre place que j’ai prise. De cette manière je savais pourquoi vous y étiez et cette tension qui était montée. La vision a été assez courte comparée à d’autres, mais c’était suffisant pour savoir que la situation était anormale, même selon vous.

Nora nota cet instinct de l'enseignante à vouloir répondre aux interrogations qui prenaient le dessus sur les réponses. La psychomage n'en était pas sûr, ainsi son attitude s'exprimait surtout par des gestes tendres envers la scandinave.

-C'est très étrange quand même de vivre, même de brefs instants le futur des personnes croisées. Dans mon cas cela a dû être brutal...Elle s'arrêta dans sa phrase pour finalement reprendre d'une voix charmeuse. Quoique plus chaleureuse aujourd'hui...Fini-t-elle par dire en se rapprochant de son interlocutrice comme si elle voulait sentir son parfum dans son cou.

Après avoir une nouvelle fois détendue l'atmosphère la psychomage sourit à son interlocutrice. Elle s'attarda sur cette dernière la perçant de son regard bleu, à présent Freya ne semblait plus la fuir et soutenait sa vision, se mordillant même les lèvres furtivement.

-Dans ce cas je vais faire au mieux pour y répondre. Vous pouvez y aller franchement, je n’ai pas grand chose à vous cacher…

Voilà un peu plus de répondant, Nora se redressa pour mieux apprécier les attentions émises. Mais ne prononça aucun mot.
La proposition de lui faire découvrir d'où elle venait, plu instantanément à Nora, qui se jeta sans opposition à ce voyage imprévu. Ni une ni deux le décor changea du tout au tout. Les deux femmes avaient disparu du cottage pour atterrir dans une vallée ou l'herbe était verte et le ciel bleu. Nora était émerveillée de ce qu'elle voyait elle était encore mieux que dans un rêve, c'était la réalité et elle était en excellente compagnie. La brune ne lâcha pas la main qui l'avait fait transplané dans ce lieu féerique. Elle savourait encore un peu ce moment rien qu'à elles deux. Nora était tellement bien à ce moment précis, qu'elle laissa échapper un tutoiement ce qui fit réagir Freya.

-Il y a beaucoup de cet endroit chez moi, une façon de ne pas trop m’éloigner j’imagine.
-Sans doute...

C'est à ce moment précis que Freya lui lâcha la main pour la couvrir de la cape qu'elle avait amené avec elle. La sorcière se laissa faire et remercia de cette délicate attention envers elle. Les deux femmes prirent place sur l'herbe et Nora profita pour admirer ce qu'il l'entourait. La psychomage chercha réconfort sur l'épaule de la scandinave sans la prévenir de quoique ce soit. C'était décidément très cavalier de sa part, mais le jeu en valait la chandelle.

-Autant que tu le voudras.‌

Ainsi les deux sorcières profitèrent de ce moment pour se rapprocher simplement l'une de l'autre, laissant les mots de côté. Sans doute souriante toutes les deux et le sourire aux lèvres, les deux femmes se laissèrent porter par la petite brise qui faisait voler leur chevelure respective. Ce moment était magique presque irréel, et pourtant Nora sentit la pression du bras qui l'entourait ; le cœur qui cherchait à se caler au sien. Après une poignée de minutes, la psychomage sentit le bras de Freya se retirer, pour finalement la redresser et toucher sa joue. Finalement, ce que Nora n'avait pas eu l'occasion de faire arriva. Les lèvres délicates de Freya vinrent toucher les siennes, c'était agréable. Un baiser s'enchaîna tandis que la sorcière ne repoussa pas les avances explicites de son interlocutrice.

Lorsqu'elles eurent échanger leur baiser, Nora sourit un instant comme une adolescente. Son cœur d'artichaut était en train de s’emballer et ses pommettes devinrent rosées. Ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait embrasser par surprise. Mais Freya était différente, leur relation était différente. Nora l'embrassa à nouveau puis posa sa tête contre sa poitrine pour écouter encore une fois le rythme cardiaque de la scandinave.

Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 229
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 EmptySam 23 Mai 2020 - 17:00

Les évènements étaient totalement hors de contrôle. Un flou artistique régnait sur la conversation depuis un bon moment déjà. Et Freya n’avait pas du tout planifié ce genre de réactions, aussi bien de la part de son invité ou de la sienne. La spontanéité de son invitation n’était pas très surprenante de sa part. Mais la suite en revanche, c’était un peu déstabilisant. La conversation se faisait tout à fait amicalement, mais les deux sorcières semblaient se chercher, hésiter, se raviser, puis réessayer. Nora avait été très franche sur ses réponses, laissant Freya l’imaginer peut-être plus accessible que prévu. Et ça avait un peu tout chamboulé. Une hésitation, une autre, mais toujours la même conclusion: Nora lui plaisait, beaucoup, et actuellement elle était réellement séduisante. Malgré ces petits moments de flottement, elle était naturelle, à l’aise, et même assez curieuse vis à vis de son interlocutrice. Ce que Freya avait du mal à interpréter. Si elle-même était parfaitement sous son charme, elle ne pourrait pas affirmer qu’il en était de même pour la psychomage. La raison lui disait déjà que les choses étaient peu raisonnables, trop rapides, peut-être pas assez sûres. Elle hésitait donc encore un peu, sans parvenir à repousser l’idée que Nora elle-même tentait quelques gestes de son côté.

-Cela doit être bouleversant d'émotions ? Etant quelqu'un d'empathique j'ai parfois cette montée d'émotions qui me transperce, mais je doute que ce soit aussi intense que vous, Freya

La conversation partie vers le don particulier de la sorcière, elle était plutôt à l’aise. Et cette nouvelle confession de la psychomage ne la surpris pas outre mesure. Freya avait bien imaginé la belle capable de beaucoup d’empathie et cela ne faisait que lui confirmer cette idée qu’elle s’en faisait. Décidément charmante.

-Ce n’est pas tout à fait comparable je pense. C’est un peu prendre la place d’un autre, ces émotions ne sont pas les miennes. Le plus dur c’est sans doute finalement ces quelques instants après où tout est un peu confus… Et puis… le regard des autres. C’est parfois impressionnant, et tout le monde n’apprécie pas que je puisse ainsi prendre leur place.

Bien qu’elle y soit habituée à la longue, le rejet était quelque chose qu’elle supportait très mal. Freya ne contrôlait pas ces visions, elle ne l’avait jamais fait. Et si elle pouvait comprendre que ce n’était pas non plus confortable pour les sujets de ces visions, elle vivait souvent assez mal la colère ou la peur que cela pouvait provoquer à son égard. Fort heureusement, Nora n’était pas de ceux-là. Elle ne semblait pas en avoir peur, ne semblait pas lui en vouloir, et était peut-être même curieuse encore à ce sujet. Mieux encore, elle semblait loin de la fuir.

-C'est très étrange quand même de vivre, même de brefs instants le futur des personnes croisées. Dans mon cas cela a dû être brutal...

Freya ne put s’empêcher de porter une main à sa gorge, là où l’homme de l’autre jour avait empoigné Nora dans sa vision. Effectivement, c’était assez brusque. Et encore, la vision avait été assez courte pour ne pas la laisser suffocante. Nora en revanche c’était autre chose. Une idée qui une fois de plus lui tordit un peu le coeur. Mais Nora repris bien vite.

-Quoique plus chaleureuse aujourd'hui..

Elle était proche, très proche, et cette voix… Freya la suivit du regard, un sourire charmeur sur les lèvres malgré elle, se plongeant presque dans une apnée en résistant à cette folle et soudaine envie de prendre ses lèvres au passage. Sentir ainsi Nora presque au creux de son cou avait fait battre son coeur et serrer les dents pour ne pas bouger avant de finalement lâcher quelques mots.

-Bien plus oui, mais je n'ai pas la moindre intention de m'en plaindre…

C’était finalement sans doute pas si éloigné de sa propre idée. Nora semblait la chercher aussi, et même si Freya ne prendrait pas le risque de trop présumer de son attitude, elle imaginait assez peu la belle psychomage se montrer si cavalière en toutes circonstances.  Ou elle l’espérait en tout cas… Freya avait donc osé lancer une dernière franchement provocation, juste pour voir ses réactions, pour peut-être se donner les moyens de passer une nouvelle étape. Nora n’avait rien dit, mais elle s’était redressé, visiblement prenant bonne note de son invitation à poursuivre ses interrogations. Rebondissant sur une réponse de la psychomage, Freya s’était lancé dans une nouvelle situation, prenant momentanément le contrôle des choses, la guidant dans son environnement familier. Elle ne pouvait pas être certaine que Nora apprécierait le paysage… mais honnêtement elle l’espérait.

La scandinave fut vite fixée. Si dans un premier temps elles avaient toutes les deux pris le temps de profiter de ce changement, Freya avait très vite pris la peine d’apprécier le contact de cette main dans la sienne. C’était presque à regret qu’elle l’avait quitté. Prévenante qu’elle était, cela avait pourtant été nécessaire face au vent qui était bien présent. Nora sembla apprécier son geste, ajustant la cape sur ses épaules et remerciant la prêtresse dans un sourire qu’elle lui rendit bien vite. Assises dans l’herbe, la psychomage s’était posée sur son épaule, laissant entrevoir à Freya la possibilité qu’elle n’était pas seule à penser pouvoir se rapprocher plus clairement. C’était osé, sans doute peut approprié, elles ne se connaissaient finalement pas vraiment, une folie. Mais elle s’était senti si bien de la tenir ainsi contre elle qu’elle n’avait pas su résister. Freya était détendue, respirant presque en rythme avec son invitée, la tenant contre elle alors qu’elle la sentait aussi parfaitement à l’aise.

Ainsi mise en confiance, même si elle n’était toujours pas parfaitement certaine que cela serait bien pris, Freya avait osé sauter le pas et leurs lèvres avaient fini par se joindre. Elle s’était presque attendu à ce que Nora la repousse et n’apprécie pas cette tentative finalement parfaitement égoïste. Mais sa réaction fut toute autre. Non seulement Freya ne fut pas repoussée, mais Nora lui avait même répondu.  Elle ne semblait pas se formaliser de son attitude si osée, ou en tout cas pas pour le moment. La scandinave n’avait pas même imaginé en ce début de journée qu’elle pourrait se finir avec un tel baiser. Il ne viendrait pas non plus à l’idée de s’en plaindre, bien trop soulagée que Nora ne le prenne pas mal et ose lui répondre. Ce baiser échangé elle avait pris de nouveau le temps d’observer le visage de la sorcière qui avait maintenant les joues roses et un sourire assez craquant. Freya caressait doucement l’arrière de sa tête en la couvant presque du regard, parfaitement attendrie par cette attitude presque d’adolescente.  Ce fut cette fois à Nora de chercher à joindre leurs lèvres, ce que Freya fut ravie de faire à nouveau. Elle vint ensuite se coller à sa poitrine, se blottissant une fois de plus contre elle. Freya referma alors ses bras autour de la belle brune, caressant ses cheveux dans un geste tendre. Elle vint sentir ses cheveux avec un grand sourire, décidément soulagée d’une telle réaction. La scandinave voulut ensuite s’assurer que Nora ne serait pas dérangée par leur immobilité et donc le froid, réajustant sa cape sur ses épaules et la maintenant avec son bras qui la serrait contre elle.

-Je voulais que tu sois bien, que tu pense à autre chose, garder un oeil sur toi. Finalement je n’ai pas su te lâcher du regard. Je sais que c’est rapide, je ne suis pas très douée pour les longues parties de séductions… J’espère que tu ne m’en voudras pas.

Freya se rendait parfaitement compte que pour une seconde rencontre c’était très ambitieux. Elle n’était d’ailleurs pas totalement capable de définir avec précision à l’heure actuelle ce qu’elle souhaitait pour la suite. Si ce n’est cette sensation qu’elle ne voulait pas simplement passer la soirée près d’elle avant de ne plus la revoir. Chose qu’elle avait souvent fait, c’est vrai, pour ne pas dire à chaque fois ou presque. Mais justement, cette fois, près de Nora, c’était tout à fait différent. Elle lui plaisait énormément malgré le peu de temps qu’elles avaient passé ensemble, mais c’était plutôt un sentiment général, la prenant aussi bien sur son physique impeccable que sa mentalité si attendrissante. Un sourire amusé la pris en repensant à cette confusion pourtant pas si désagréable.

-J’avoue ne pas avoir spécialement prévu cette tournure des évènements. Tu es… décidément surprenante.

Freya déposa un baiser dans ses cheveux, désireuse de la faire se sentir cajolée, appréciée, pas simplement séduite à la hâte. La belle la guida ensuite dans son propre geste, s’allongeant dans l’herbe et prenant soin de placer son bras sous sa tête pour qu’elle soit à l’aise. La scandinave posa son front contre le sien, déposant de douces caresses sur sa joue. Le soleil brillait, un rapace criait au loin, l’odeur de l’herbe fraîche les entourait, c’était parfait, presque un rêve. Une sensation de bien-être pris la prêtresse qui aurait été prête à renoncer à beaucoup de choses pour ne plus quitter l’endroit ou sa charmante compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 239
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 EmptySam 30 Mai 2020 - 20:39

Nora était reposée et reprenait des forces qu'elle pensait lointaines. L'effet que lui procurait Freya la rendait plus apaisée, la sorcière voulait croquer la vie à pleine dent. Elle ne pensait pas que la conversation aurait pu tourner ainsi, il fallait l'admettre Nora était quelqu'un qui aimait les gens, apprendre de leur comportement c'était ça qui faisait qu'elle était douée dans son métier. Mais c'est surtout la compagnie de personnes qui l'a touchait profondément voire littéralement qui l'attendrissait. L'anglaise avait expliqué ses penchants à la scandinave, voulant dans un premier temps la rassurer pour la suite mais aussi la rassurer sur son idée de voir les choses. La brune avait été conquise dès la première rencontre par son interlocutrice, même si elle n'avait pas prévu un tel dénouement aussi « rapide » entre les deux sorcières, elle appréciait ce qu'il se passe en cet après-midi. Curieuse puis séduite, Nora n'avait pas hésité à montrer son intérêt pour Freya.

Au fil de la conversation, les deux femmes avaient pu échanger sans réel détour leur avis commun sur telle ou telle situations. Elles se rapprochaient tant physiques que moralement c'est aussi grâce à cela qu'elles pouvaient passer à des étapes plus sérieuses. Même s'il existait de la maladresse entre elles, Nora se montra rapidement conquise par la jeune femme, ne cherchant pas à la provoquer plus que cela, juste être honnête sur ce qu'elle ressentait.

Nora s'était montrée curieuse voire très curieuse sur le métier de Freya. La sorcière avait du mal à s'imaginer vivre les prémonitions, du coup, elle posait beaucoup de questions sur le sujet. Après tout, on apprend tous les jours quelque chose, on dormait moins bête. Voilà ce que lui disait son père quand elle était petite. Depuis, la sorcière ne cessait de se renseigner sur tout ce qu'il l'entourait. Ce n'était pas pour se vanter d'avoir une culture générale de malade, mais au moins, elle pouvait échanger avec ses interlocuteurs. Après elle ne ressortait pas tout ce qu'on lui disait, heureusement, mais avec les années elle avait ce besoin de combler sa culture.  Avec Freya, elle apprenait un peu plus sur le divination et la culture scandinave. Cette dernière lui avait même suggérer un voyage improvisé qu'elle avait accepté sans hésitation avec de voir plutôt que t'entendre des explications. Nora aimait aussi la pratique.

D'ailleurs en parlant de pratique, les deux femmes s'étaient enfin rapprochées. D'abord par des contacts visuels plus insistants, puis par des gestes tactiles. Enfin par l'émerveillement et le tutoiement. Nora était posée proche de Freya, elle pouvait sentir son doux parfum et la douceur de son interlocutrice. Nora était bien et en excellente compagnie quoi demander de plus... ?

-Bien plus oui, mais je n'ai pas la moindre intention de m'en plaindre…

Nora sentait le palpitant s'accélérer de son interlocutrice, c'était une « mélodie » agréable. La sorcière sourit avant de relever la tête, elle plongea son regard dans celui de Freya et lui répondit d'une voix charmeuse.

-Tu es trop chou Freya... Répondit-elle en ricanant.

Elle ne se moquait pas mais ce qu'elle pensait à ce moment précis. C'était très étrange, Nora n'avait pas encore ressentit un tel engouement pour quelqu'un. Freya était vraiment un ange tombé du ciel pour Nora. Elle se replaça dans sa position initiale et ferma à nouveau les yeux comme pour graver cet instant dans sa mémoire.  Mais l'instant « calme » ne dura pas, les deux femmes avaient à présent échanger toutes les deux un tendre baiser. Ce n'était pas la première fois pour Nora, mais elle ne pu s'empêcher de rougir de plaisir. Peut être parce qu'elle était comme dans un cocon du coup Freya avait un chemin tout tracé et libre pour la toucher en plein cœur. Ce dernier fit boom aussi dans la poitrine de la psychomage.

-Je voulais que tu sois bien, que tu pense à autre chose, garder un œil sur toi. Finalement je n’ai pas su te lâcher du regard. Je sais que c’est rapide, je ne suis pas très douée pour les longues parties de séduction… J’espère que tu ne m’en voudras pas.
-Pour être bien, je suis comblée ma chère Freya. Je ne pensais pas que nous nous rapprochions autant, mais je ne regrette pas, tu es superbe. Je pourrai en dire autant, un véritable coup de foudre j'ai l'impression. Répliqua Nora avec une voix chaleureuse. C'est tout un art la séduction, crois-moi... mais tu as rudement bien mener ta capture, pourquoi t'en voudrai-je ? Fini par dire la sorcière en se mordillant la lèvre inférieure tout en scrutant son interlocutrice.

Les deux femmes se serrèrent à nouveau dans les bras pour profiter de la vie, mais également pour se réchauffer un peu à cause de brise. Même si elles n'avaient pas froid à ce moment-là. Tout était tendresse et attention. C'était agréable et Nora se sentait revenir en arrière, comme si c'était sa première fois. Elle ne voulait pas faire souffrir Freya, mais ses tendances à la séduction étaient parfois trop fortes. Pour le moment, elle préféra profiter au maximum ne regardant plus l'heure qui tournait l'escapade allait bientôt se terminer.

-J’avoue ne pas avoir spécialement prévu cette tournure des événements. Tu es… décidément surprenante.
-Les imprévus ont du bon parfois, tu ne trouves pas ? Tu es tout aussi surprenante que moi j'ai l'impression, Freya. Répliqua la psychomage.

Elle se blottit à nouveau avant de sentir un doux baiser dans ses cheveux. La sorcière sourit et serra encore un peu plus fort, sans douleur évidemment. Sans un mot, Freya lui proposa de s'allonger à même l'herbe afin qu'elles puissent profiter l'une de l'autre étendue sur le sol. C'était une situation romantique à l'état pur. Front contre front, Nora resta pensive et observatrice de la belle couchée en face d'elle. Elle posa sa main gauche sur la hanche de Freya comme si elle cherchait à ne pas perdre le contact. Nora ferma un instant les yeux pour profiter de cet instant. Il n'était plus question du lieu, ni de l'heure, juste du moment présent en compagnie de la belle scandinave.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 229
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2020 - 19:12

On avait tendance à penser que Freya via son don et ses prédispositions naturelles pour la divination était assez peu surprise dans sa vie courante. Ou qu’elle avait au oins une vision assez globale de son déroulé. Ce qui était parfaitement faux. La scandinave en savait parfois bien plus sur la vie de son entourage que sa propre vie. Et très honnêtement cela lui convenait parfaitement. C’était l’une de ces surprises qui se déroulait doucement devant ses yeux cette après-midi-là. Elle était tout à fait satisfaite de ne pas l’avoir vu venir et profitait simplement de ces quelques maladresses un peu timides qui leur donnait des airs d’adolescentes. Un petit jeu tout à fait plaisant et de moins en moins angoissant. Elle n’avait pas osé se lancer dans de franches tentatives au départ. Mais Nora en valait bien la peine à ses yeux.

La belle laissait donc les choses s’écouler, les questions fuser, les quelques rapprochements se faire. De petits mots, des regards, de timides contacts. Elles allaient dans le même sens, c’était de plus en plus clair. Les sourires se firent plus francs et les regards plus tenus. Jusqu’à ce que Freya saute le pas et n’ose lui proposer de quitter les lieux pour un paysage qu’elle savait plus agréable encore. Enfin, à condition d’être réceptif. Mais Nora semblait tout à fait en accord avec ce choix. La belle psychomage s’était laissé aller contre elle, la scandinave n’en perdant pas une miette et prenant un grand plaisir à la tenir ainsi contre elle. Un moment un peu flou encore, sans réelle déclaration, sans tentative très explicite, mais laissant présager que cela ne tarderait pas. Le petit palpitant de la scandinave ne savait plus trop où donner de la tête mais c’était si agréable, grisant même.

-Tu es trop chou Freya...

“Chou”? Un mot qu’elle n’était pas particulièrement habituée à entendre. D’autant plus appliqué à elle. Après avoir regardé quelques instants son interlocutrice, cela lui avait même donné un petit rire. Les yeux clairs de la psychomage ne la lâchaient plus et Freya ne put faire autrement que d’y plonger également les siens.

-Je crois bien que tu es la première à me le dire.

C’était sans doute dû au fait que la prêtresse n’était pas non plus ainsi avec tout le monde. Nora finit par détourner le regard pour revenir contre elle. Freya avait donc fini par céder à cette idée si tentante qui la tenait depuis un moment et offrit un baiser à la douce psychomage. Elle fut saisie par une vague de chaleur et de bien-être, décidément ravie d’avoir osé. Nora semblait toute aussi ravie du changement imprévu de situation. Ainsi lovée contre elle, Freya se laissait aller à la serrer contre elle, profitant de sa douce odeur et de sa chaleur contre elle. Un pur bonheur dans un cadre magnifique. Elle ferma les yeux à son tour, appréciant la totalité de leur situation.

-Pour être bien, je suis comblée ma chère Freya. Je ne pensais pas que nous nous rapprochions autant, mais je ne regrette pas, tu es superbe. Je pourrai en dire autant, un véritable coup de foudre j'ai l'impression.  

Un coup de foudre, oui, sans doute, cela collait assez bien finalement. Freya se sentait déjà très attachée à elle, souhaitant la garder près d’elle le plus longtemps possible. Pour le moment elle se contentait bien joyeusement de savoir que Nora semblait se sentir aussi bien qu’elle.

-Peut-être bien. Je suis bien loin des regrets également.

Nora avait relevé les yeux vers elle, le sourire aux lèvres. La scandinave ne pouvait que lui répondre chaleureusement, un sourire radieux sur le visage.

-C'est tout un art la séduction, crois-moi... mais tu as rudement bien mener ta capture, pourquoi t'en voudrai-je ?

Un nouveau petit rire, une nouvelle caresse sur sa joue, Freya était attendrie par le comportement de sa compagne. Elle était magnifique et si attachante.

-Certains pourraient mal le prendre, mal interpréter le geste. Mais je vais te croire sur parole. Je m’y suis bien trop peu exercé.

Les choses avaient souvent été bien plus simples pour elle, et elle n’avait jamais cherché à capter les sentiments d’une autre personne. Pour Nora c’était bien différent et elle espérait faire bien plus que simplement passer une soirée en sa compagnie. Freya était donc soucieuse de ne pas renvoyer cette image à la psychomage. Cette dernière semblait cela dit bien loin de cette idée alors qu’elle se replongeait dans ses bras. La situation décidément surprenante devenait presque un peu amusante alors que les choses retombaient.

-Les imprévus ont du bon parfois, tu ne trouves pas ? Tu es tout aussi surprenante que moi j'ai l'impression, Freya.

C’était une fois encore sans doute assez vrai. Même si Nora ne semblait pas se laisser surprendre si facilement. Freya toute particulière qu’elle était avait l’habitude d’avoir des réactions un peu méfiantes à son encontre. Sa belle ne semblait pas se méfier une seconde ni même nourrir le moindre à priori à son encontre. Elle ne se laissait donc pas mener dans une forme de retenue et profitait de sa présence.

-Si bien sûr. Je fais mon possible pour ne pas trop en savoir à l’avance. Les surprises rythment une vie. Et puis il serait plus dur d’apprécier les choses si on devait toujours les voir venir.

Freya détestait tout prévoir, elle ne faisait jamais volontairement de prédiction sur son propre compte. Et elle était certaine que le moment aurait été bien moins intéressant si elle avait pu prévoir que Nora se laisserait ainsi séduire. Le jeu n’avait été intéressant que parce qu’il impliquait cette part d’inconnu et même cette forme de précipitation un peu enfantine.

Couchées l’une en face de l’autre dans l’herbe, front contre front, Freya ne pouvait retirer ce sourire de bonheur des lèvres. Elle offrit une caresse à cette main posée sur sa hanche avant de poser la sienne dans le dos de Nora lui donnant de nouvelles douces caresses. Elle serait assez tentée de poursuivre cette forme de découverte toute particulière. Mais Freya préféra donner au temps un peu de crédit tout de même, restant sagement dans son dos. Que ce moment ne s’arrête jamais, qu’elles restent ainsi sur place, l’une dans les bras de l’autre, c’était tout ce que la scandinave pouvait souhaiter actuellement. Freya laissa de nouveau son envie guider ses lèvres jusqu’à celles de Nora, lui offrant un nouveau baiser tout aussi tendre que le dernier.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Espérons un peu plus de calme cette fois! [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-