GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Moggy Bubblington

Moggy Bubblington


PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : © lemonart
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyJeu 23 Avr 2020 - 15:39

Moggy n’avait jamais été à un goûter d’anniversaire de sa vie, ni à rien de comparable. Elle ne pigeait même pas ce que c’était de fêter ça autrement qu'avec sa mam' et du rab de haricots au petit-déj. L'intérêt lui échappait carrément. Elle se rongeait les ongles, faisait les cents pas devant l’entrée de la salle commune, filait le tournis à la grosse dame qui n'en pouvait plus de baver à ce sujet. Le truc, c’était que Moggy flippait grave. Plus que quand elle avait marché devant tout le monde pour foutre sa tête sous le choixpeau. Plus que la première fois où elle avait grimpé sur un balai. En fait, elle n'avait jamais été aussi à cran qu’à ce moment de passer de l’autre côté de ce foutu tableau. Y'avait pourtant pas un trou noir derrière ! Relire le carton d’invitation niaisement manuscrit ne l’aida pas. Au contraire, elle le flanqua en boule dans sa poche, prête à retourner jeter des cailloux dans le parc. Mais Florian arriva à ce moment-là et sa peur s'envola un peu, disons autant que sa fierté lui revint. Pas moyen de lui avouer qu’elle se dégonflait comme le ballon de baudruche que Professeure McGonagall leur avait demandé de métamorphoser au dernier cours. « Hé, je t’attendais ! On y va à deux ? ». Après tout, c'était lui et pas Hazel qui l'avait invitée à son anniversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyJeu 23 Avr 2020 - 17:06

«Oups! Pardon! Attend j'vais t'aider»

Comme à son habitude, Florian semblait toujours pressé et la tête un peu ailleurs, il avait heurté un autre élève et fait tomber ses livres. Depuis quelques jours, Florian était un peu anxieux, mais l'heure n'était pas à l’égarement, il devait se rendre dans la salle commune des Gryffondor et ne pas trop traîner en chemin. Aujourd’hui avait en effet lieu l'anniversaire d'un de ses camarades et pour une fois, Florian entendait bien être en avance. Après avoir aidé la personne qu'il avait bousculé, il reprenait donc la direction de la tour des Gryffondor, songeant à son amie Moggy. Cette dernière qui n'était pas dans le cœur de beaucoup d'élèves était peu être celle que lui pouvait considérer comme sa meilleur amie depuis qu'il était à Poudlard. Il n'avait d’ailleurs jamais su comment se l'expliquer car à première vue, ils n'avaient strictement rien en commun et pourtant, il l'appréciait beaucoup et ce n'était nullement de la pitié.

Malgré tout, tout en trottinant, le jeune Fortarôme ne pouvait s’empêcher de se demander s'il avait bien fait d'inviter sa camarade qui n'était pas toujours des plus agréable avec les gens. Autre chose encore, il n'avait dit à personne qu'il l'avait invité et elle même ne savait pas que les autres n'étaient pas au courant de sa venue. Ho! Non pas qu'il avait honte de son amie, mais c'était plutôt qu'il avait peur qu'elle ne vienne pas ou que les autres la rejettent avant même qu'elle n'arrive. Florian était loin d’avoir la grosse tête, mais il se savait assez populaire auprès de ses camarades pour espérer que les choses se passent plutôt bien.

Tout en se demandant si Moggy serait bien là, le première année arrivait non loin du portrait de la grosse dame et aperçut avec soulagement son amie.

«Ho! coucou Moggy! Oui, désolé j'savais pas que tu m'attendrais devant le  portrait.  Oui, allez viens on y vas mais tu sais il faut que je te dise un truc super important et..heuu...non, viens on rentre.»

Florian ne se sentait alors pas le courage d'avouer à Moggy qu'il n'avait pas parlé de sa venue aux autres et se contentait de saluer la grosse dame et de lui donner le mot de passe pour qu'ils se rendent dans la salle commune, qui par chance était quasi déserte pour le moment.

«Ho! On est en avance, t'as vue ils ont attachés des ballons, viens on vas les aider à préparer!» Dit-il à Moggy, sachant pertinemment qu'elle n’aimait pas qu'on lui ordonne quoi que ce soit.

Il n y avait pour le moment que un ou deux des invités et même le principal concerné n'était pas encore là. Dans la salle commune se trouvait aussi d'autres élèves qui ne participeraient pas à la petite fête. Avant de se diriger vers la petite table basse où deux autres élèves gonflaient des ballons, Florian regardait son amie en lui offrant son éternel sourire, espérant qu’elle ne fasse pas demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Moggy Bubblington

Moggy Bubblington


PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : © lemonart
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyJeu 23 Avr 2020 - 18:57

Florian déboula avec la discrétion d’un cognard lâché dans les couloirs. Tu sais il faut que je te dise, ouais, ouais, tous ses monologues commençaient comme ça. Mais Moggy avait l'habitude et le laissait en général continuer jusqu’à ce qu’il manque d’air. Au contraire, elle aimait bien. Cela faisait un super prétexte, pour une taiseuse comme elle, eh bien … de continuer à se la fermer. Pas de pression d’un bondissant dialogue à mener avec Florian, il s’en chargeait tout seul. Sauf que cette fois-ci, il s’interrompit de lui-même, pas par nécessité d’oxygéner son cerveau, mais volontairement. Quelque chose clochait et elle le suivit dans le tunnel sans piger. « Quoi ? J’ai un truc entre les dents ? ». Si c’était ça, c’était pas le meilleur moment pour se la fermer, elle voulait savoir avant de faire l’effort d’apprendre à sourire pendant cette stupide fête ! Mais le garçon retrouvait déjà son groupe, et son aura de popularité en même temps.

La plupart des élèves s'en foutaient un peu de leur arrivée. L’un d’eux était bleu à force de gonfler les ballons, l’autre rouge à force de leur sauter dessus à pieds joints. Il avait la grâce d’un troll et faisait deux têtes de plus que tout le monde. Et même lui avait reçu l’invitation sans bénéficier de la pitié de Florian ? Eh bien … elle était vraiment une paria ! Quelques uns louchèrent bizarrement dans leur direction mais pas la majorité plutôt accueillante. Une blonde lui sourit même à laquelle elle répondit avec une drôle de grimace bouche fermée (elle ne savait toujours pas si un morceau de brocolis s’était logé dans son sourire). Ce n’était pas dans la nature de Moggy de se laisser dire quoi faire ou pas mais pour une fois, mieux valait suivre le lead de Florian. « Euh … ouais ! ». Elle le vanna quand ils approchèrent du tapis avec encore tout un paquet de ballons à gonfler. « Fais quand même gaffe de pas te faire exploser la tête à force de parler, souffler, parler, souffler ! ». La plupart des élèves autour étaient plus habitués à son hostilité qu’à son humour. « C’est une blague ».

L’ambiance puait vraiment le vieux frometon, peut-être parce qu’elle ne savait même pas de qui on fêtait l’anniversaire ? En cherchant du regard la star du goûter, elle ouvrit des yeux grands comme des anneaux de quidditch en captant que, là, sous l’escalier du dortoir des filles, il y avait toute une pile de cadeaux ! Elle arrêta immédiatement de rigoler et laissa s'envoler vers le plafond le ballon qu'elle avait commencé à gonfler. Son copain faux-jeton, elle le foudroya du regard. « Pourquoi tu m’as pas dit qu’il fallait v'nir avec un cadeau ? T’es diiiingue … j’vais avoir l’air d’une grosse bombabouse ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyJeu 23 Avr 2020 - 19:35

Bon, au moins elle ne s'était pas enfuie en courant, pensait Florian et mieux encore, Moggy semblait même faire bonne figure. Le petit Gryffondor n'en était que ravis et prenait même cela comme une sorte de marque d'affection, chose très compliqué à tirer de son amie. Par conséquent, il se demandait si cela valait vraiment le coup de balancer à la jeune fille que personne n'avait réellement souhaité sa présence ici et qu'il n'en avait même pas parlé à Hazel. Il soupirait alors, ne sachant que faire et décidait simplement de remettre cela à plus-tard en se dirigeant vers la table, saisissant un ballon au passage.

« N'importe quoi! J'ai un souffle de dragon, tu vas voir! »

Puis il éclatait rire en bousculant de l'épaule Moggy, se disant alors que s'il aurait fait ça en début d'année, elle lui en aurait coller une. Décidément, il commençait à se dire qu'il avait peut être dompté un peu ce petit animal sauvage. Quand il s’arrêtait un peu pour reprendre son souffle, Florian se sentait alors rougir jusqu'aux oreilles, d'une part parce qu'il n'avait pas parlé des cadeaux à son amie et de l'autre parce que son propre cadeau qu'il avait à offrir à Hazel était resté sous son lit. Il avait mis du temps à trouver ce cadeau, allant même jusqu'à tenter d'explorer le lac à la recherche d'un objet rare pour offrir à une personne qu'il n’appréciait pas plus que ça. Oui, ça aussi il avait oublié de le dire à Moggy, Hazel, était du genre cassant, à se demander si le Choixpeau n'était pas ivre au moment de la répartition.

« Oups! Heuuu..oui, j'ai oublié, mais je croyais que tu y penserais et en fait, moi j'ai oublié le cadeau dans le dortoir. J'crois que j'vais devoir te laisser toute seul un peu. et..heu...t’approche pas trop d'Hazel s'il arrive, il est un peu...bof! Et t’inquiète pas pour le cadeau, on dira que c'est de nous deux! »

Avant de partir, où plutôt d'abandonner un instant son amie, Florian s’approchait d'une jeune fille qui remplissait de confiseries un bol, la prenait par la main et la postait devant Maggy.

« Faite connaissances ! Vous allez vous adorer toutes les deux. »

En regardant l'autre fille les dévisager, Florian croisait intérieurement les doigts en espérant ne pas retrouver des morceaux d'elles au sol à son retour.

« J'reviens vite! Promis! »

Puis attrapant au passage une poignée de bons-bons, il courrait en direction du dortoir des garçons, espérant se rappeler où il avait rangé le cadeau pour Hazel, quelque part dans le bazar qui régnait sous son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Moggy Bubblington

Moggy Bubblington


PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : © lemonart
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyDim 26 Avr 2020 - 12:18

Moggy plissa les yeux, pas trop guèze quand Florian lui dit qu’il avait supposé qu’elle penserait à apporter un cadeau. A vrai dire, même si elle y avait pensé, elle n’aurait pas su quoi offrir … Les seuls objets de valeur qu’elle possédait, c’était ses bavboules et le super bouchon baveux qu’elle avait raflé à Reginald en gagnant contre lui la dernière fois. Elle ne l’aurait jamais offert à quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. Surtout s’il était bof, bof du point de vue de son copain, ça voulait dire gros nul ! « Bof ? C’est son anniversaire à lui, c’est ça ? ». Elle pointa du doigt le gamin qui avait une tête rouge comme un souafle à force d’exploser tous les ballons que les autres s’époumonaient à gonfler comme de pauvres elfes.

Florian brada alors sa présence contre celle de la gamine blonde avec une touffe toute bouclée qui lui avait souri lorsqu’elle était arrivée. « B’jour ! ». Moggy savait pas trop quoi lui dire alors elle continua à gonfler sagement, pour une fois, son tas ballons de baudruche. L’autre était aussi bavarde que Florian, c’était sûrement pour ça qu’ils étaient copains. « Les autres racontent qu’il n’y aura pas assez de gâteau pour tout le monde … mais ils sont juste bêtes comme des trolls ! ». Pourquoi elle lui racontait ça ? C’était bizarre. « Mmh ». Et ça devenait de plus en plus bizarre. « Moi je trouve ça chouette que tu sois venue ! » « Ouais … ».

« ON JOUE A ‘JE N’AI JAMAIS’ ??? ». Le fameux Hazel en avait apparemment marre d’éclater les ballons et voulait que son anniversaire démarre déjà. Moggy jeta à temps un coup d’oeil aux escaliers pour voir Florian en descendre caché derrière son - enfin leur ! - cadeau. La blonde continuait pendant ce temps à papoter. « Si tu l’as fait, tu manges un dragée … sinon non ! Le premier qui mange ses cinq dragées a gagné ! ». Cool, des dragées de Bertie Crochue. Moggy trouvait ses bonbons très drôles. Les autres élèves de première année rejoignirent le tapis pour s’installer en rond. Hazel entama le jeu dès qu’il posa ses fesses par terre. Il avait encore les joues rouges et reprenait mal son souffle et puis surtout, il la fixait droit dans les yeux. « Je n’ai jamais été à un anniversaire auquel on ne m’a pas invité ! ». Quelques élèves se marrèrent et Moggy commença à comprendre l’histoire du gâteau que lui avait raconté la blonde. Elle fronça doucement les sourcils en tournant la tête vers Florian. Il l’avait dit aux autres qu’il l’avait invitée ou pas ? A son tour, elle se sentait rougir comme un souafle … un peu en colère … surtout très honteuse. Je ne me suis jamais fait cogner la gueule par une fille pendant un anniversaire ? « Ton tour, Florian ! ». La blonde désamorça la bombe.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyDim 26 Avr 2020 - 15:39

Laissant son amie en compagnie d'une première année tout aussi bavarde que lui, Florian montait les marches quatre à quatre en direction du dortoir. Cette tête en l'air qu'il était avait complètement oublié de déposer le cadeau pour Hazel sous l'escalier et maintenant il était obligé de laissé Moggy toute seul en bas avec des gens qui n’étaient pas au courant de sa venue. A dire vrai, Florian s’inquiétait aussi pour les autres, car il savait très bien que son amie saurait se débrouiller toute seul et qu’elle avait le répondant qu'il fallait pour ça. Le Gryffondor grimaçait en imaginant Moggy tirer quelques cheveux et s'activait à chercher le cadeau sous son lit parmi le bric à brac.

« Ah! Te voilà toi! »

Le sourire au lèvre, Florian soufflait un coup et arrêtait son regard sur l'autre chose qui se trouvait sous son lit. Non! Il lui donnerait une autre fois, après tout l'anniversaire de la jeune fille était déjà passé depuis deux mois et il voulait attendre le bon moment pour lui offrir. Il remettait une fois de plus le cadeau pour Moggy à plus tard en le cachant sous une pile d'affaires qui n'étaient pas à jeter, de peur que les elfes de maisons ne passent par là. Ce cadeau, Florian l'avait trouvé en cherchant quelque chose pour Hazel, près du lac. D'ailleurs, sans l'aide de Gauwain, cette recherche aurait pu mal finir.

« Ce cadeau tu l'aura pas Hazel, en plus elle est plus doué que toi aux billes....»

Trêves de papillonnage! Il était temps pour le jeune Fortarôme de retourner auprès des autres, d’autant plus que depuis l'attentat de Traverse, il voulait éviter de rester seul pour ne pas penser au fait qu'il avait faillit perdre son père.

Il dévalait donc les marches encore plus vite que pour le monter, cachait le cadeau pour Hazel sous l'escalier et rejoignait le groupe qui se lançait dans un jeu. En regardant le jeune Pumpkins, Florian pouffait de rire en s'imaginait le garçon exploser comme une pinatta temps il semblait à bout de souffle. Oui, Florian ne l’appréciait pas énormément et pour cause, lorsqu’il avait commencé à parler de son anniversaire,il avait ricané en disant aux autres que" ce n'était pas la peine de ramener l'autre qui parle bizarre" réflexion que beaucoup de Gryffondor n'avaient d’ailleurs pas apprécié. Ça! C'était une bonne chose que Florian devrait dire à son amie, mais il se demandait si elle croirait le fait que des élèves l'avaient soutenue.

Une fois de plus, la remarque d'Hazel déplaisait à Florian qui comparait d’ailleurs souvent  l'autre garçon à "un faux Gryffondor", une sorte de Grypentar! Puis venait ensuite le tour de Florian, don le regard fuyait son amie pour éviter de devoir lui dire qu'effectivement il l'avait invité sans autorisation, il baisait la tête et cherchait une phrase.

« Je n'ai jamais....fait semblant de bien aimer quelqu’un! » Disait Florian en ne pouvant s’empêcher de jeter un œil peu discret à Hazel.

Quelques ricanements se faisaient alors entendre et comme à son habitude, Florian avait était peu discret, voir même maladroit. Malgré tout, il ne semblait pas s'en rendre compte et s'emparait d'une confiserie en la mâchant bruyamment, tandis qu'il indiquait à son voisin de gauche que c'était à lui de jouer.

«Ça te dérange d’être là Florian? Tu préfères aller nous faire perdre quelques points ou manger des glaces chez Papounet avec ta petite copine ? » Manifestement, Hazel semblait vexer et on ne pouvait pas dire que Florian s'en félicitait.

Bouche bée, Florian rougissait jusqu'au oreilles, il semblait être touché par les paroles de l'autre garçon. Il n'était pas am...? Non! Quand au fait d'évoquer le glacier, cela avait une tout autre impact en ce moment et ce n'était pas vraiment la faute d'Hazel. Non ce dernier était lourd et parfois cassant, mais ce n'était pas non plus une mauvaise personne, il ne réfléchissait juste pas.


Dernière édition par Florian Fortarôme le Dim 26 Avr 2020 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyDim 26 Avr 2020 - 17:53

« J'te jure que j'étais à deux balais de lui envoyer un Impardonnable dans la gueule. À deux balais ! Encore un peu et il aurait été un misérable cadavre que- » « Sois gentil et ne manque pas de m'envoyer un hibou, une fois que tu seras à Azkaban. Je me suis toujours demandé à quoi ressemblaient les cellules de l'intérieur, » répliqua sèchement Remus. Sans un regard pour son camarade qui protestait en un bredouillement surpris, le septième année s'engouffra dans la salle commune des Gryffondors et claqua avec agacement le lourd portrait derrière lui. Une fois arrivé dans le petit vestibule de pierre de la salle commune, Remus s'immobilisa et se força à prendre plusieurs inspirations, les yeux fermés.

Ces derniers temps, les couloirs retentissaient d'une tension plus que palpable entre les dernières années. L'accumulation du stress des examens, mais également les récentes attaques, donnaient des tournures beaucoup plus sombres aux insultes et aux longs regards qui étaient échangés entre les classes. Avec la pleine lune dans deux jours, il aurait été un euphémisme de prétendre que Remus était tendu. Cette dernière semaine, il n'avait eu qu'une envie : crier à tous les fils de Troll qui parlaient trop fort d'aller s'enfermer à double tour dans un cachot, en compagnie d'un basilic. Encore une minute de plus avec ce crétin et c'est lui qui aurait été retrouvé par terre. Que ce soit des Gryffondors ou non d'ailleurs - et ces derniers étaient bien les pires en matière de provocation - il n'y avait rien qui l'irritait plus que tous ceux qui venaient se vanter de la moindre bagarre qu'ils avaient réussi à provoquer avec un Serpentard ou un Serdaigle aux idées extrêmes. Merlin tout puissant, attendez au moins d'avoir foutu les pieds en dehors de cette école.

Après être certain qu'il n'allait pas se mettre à hurler sur le premier qui le bousculerait légèrement dans le hall (le loup n'était jamais très loin), Remus rouvrit les yeux et se dirigea vers le coeur de la salle commune, d'un pas plus léger. Lorsqu'il y pénétra, il s'arrêta un instant, peu sûr de ce qui lui faisait face. Deux trois premières années s'activaient sur le tapis brodé, gonflant des ballons - quoi qu'à ce stade, ça tient plutôt du "cracher ses poumons dans un bout de plastique" - comme des forcenés au milieu de la pièce. Remus cligna des yeux, puis décida qu'il était trop fatigué pour s'enquérir de ce qu'il se tramait. Las, il se laissa tomber sur le premier fauteuil qui passait et sortit un bouquin de son sac au hasard. L'Art de la Botanique Brésilienne selon Jardis Land (édition Grolard).

Parfait.

Pendant le quart d'heure qui suivit, le Gryffondor put lire à peu près en paix au milieu de la salle commune, dont le niveau sonore augmentait ostensiblement. Cependant, après vingt minutes, il devint absolument impossible de lire deux lignes sans que son ouïe sensible ne se fasse attirer par ce qui se tramait juste à côté de lui. ... usage des plantes interdites, qui ne l'étaient cependant pas à l'époque au Mexique. De ce fait, les importations illégales... « ON JOUE À "JE N'AI JAMAIS" ? » brailla soudain un élève, faisant sursauter Remus tant le son lui semblait provenir de deux centimètres de son oreille. Il plissa les yeux et courba la nuque vers son livre - ... de Gerbambille, plante aux effets hallucinogènes notoires. L'arrivée de cette plante au Brésil provoqua un important regain d'intérêt pour le marché botanique... « Si tu l’as fait, tu manges un dragée … sinon non ! Le premier qui mange ses cinq dragées a gagné ! » « Je n’ai jamais été à un anniversaire auquel on ne m’a pas invité ! » ... ainsi, en 1902, les premiers instruments (telles que les ciseaux à fer blanc hurleurs) furent inventés pour extraire les feuilles de la Gerbambille au Salvador... « Ton tour, Florian ! » Florian... Florian Fortarôme ? Remus fronça les sourcils. Il connaissait le petit pour lui avoir parlé une ou deux fois - un gamin très sympathique -, mais son nom était surtout d'actualité suite aux récents événements du Chemin de Traverse. Il glissa un regard vers la petite bande de premières et deuxièmes années, assise en cercle sur le tapis bordeaux.

« Je n'ai jamais... fait semblant de bien aimer quelqu'un ! » lança Florian, suivit d'un regard fort peu dissimulé à l'égard d'une autre fille du groupe. « Ça te dérange d’être là Florian? » intervint soudain un garçon au visage rougeaud, dépassant tous les autres de deux têtes. Remus retint une grimace. Belle ambiance. Il connaissait de loin le garçon rouge, pour lui avoir demandé plusieurs fois, alors qu'il était préfet, de baisser d'un ton en salle commune ou d'arrêter d'embêter d'autres Gryffondors de son année. Remus ne pensait pas grand chose de lui ; il était jeune, il avait encore le temps de grandir.

« Tu préfères aller nous faire perdre quelques points ou manger des glaces chez Papounet avec ta petite copine ? » Oh, doux Jésus.

Remus avisa les regards et les rires gênés, mêlés aux ricanements, qui parcouraient le groupe. Sans plus y réfléchir, il se leva calmement de son fauteuil, son livre toujours dans la main, et tapota l'épaule dudit garçon-souaffle. « Il me semble que c'est ton anniversaire, » dit-il d'un ton poli. « Hazel, c'est ça ? Ce serait bien- », Remus parcourut les visages enfantins du regard, « ce serait bien que ce moment reste un "bon" anniversaire, n'est-ce pas ? » Cette fois, il regardait très clairement le garçon - Pumpkins, c'est ça -, le visage de marbre. D'un geste sec, Remus agita sa baguette vers le tourne disque qui reposait paresseusement dans un coin de la pièce. Une musique entraînante se mit à résonner en fond sonore. Remus finit par lâcher un petit sourire, puis empoigna son sac : « Essayez de ne pas vous étriper, ni de vous insulter. Ou tout du moins, ayez le bon sens de le faire sur des sujets non sensibles. »

À grandes enjambées, Remus se dirigea vers l'escalier qui menaient aux dortoirs. Il était parfaitement conscient que son acte allait lui ramener des avis mitigés, et que Pumpkins allait certainement commencer à l'insulter dès qu'il avait le dos tourné - mais en cet instant, il ne pouvait pas s'en foutre plus. Juste avant de disparaître dans les dortoirs cependant, une pensée fugace lui traversa l'esprit et Remus s'immobilisa, le pied posé sur les marches de pierre. « Oh, est-ce que je t'ai souhaité un joyeux anniversaire ? » demanda-t-il en se retournant. Il braqua son regard vers un petit tas de ballons qui gisaient, dégonflés et sans vie, juste à côté de Pumpkins. Sa baguette plaquée contre sa cuisse, Remus l'agita nonchalamment - et aussitôt, les ballons se gonflèrent d'air et filèrent vers le plafond, effleurant au passage la tête de Pumpkins. « Bon anniversaire, » acheva Remus avec un petit hochement de tête. Il se retourna et termina tranquillement de grimper les marches, quelque peu satisfait de lui-même. C'est que je deviens sacrément bon en sortilèges informulés.

bkbkbk:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moggy Bubblington

Moggy Bubblington


PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : © lemonart
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyJeu 30 Avr 2020 - 10:21

Moggy n’avait jamais joué à ‘je n’ai jamais’ mais quelque chose lui disait que le jeu ne ressemblait pas toujours à un règlement de comptes. Les ricanements, les regards gênés étaient au rendez-vous. Elle ne trouvait pas le jeu spécialement marrant - pour en avoir fait la première les frais peut-être ? - et ne pigeait décidément pas l’intérêt d’avoir des amis si c’était pour faire des activités aussi nulles. Florian voulut la défendre mais aurait beaucoup mieux fait de se taire. La gamine fronça directement les sourcils, pas du tout contente de s’entendre qualifier de ‘petite copine’. C’était beaucoup trop la honte et elle était prête à lever ses fesses du tapis pour repartir lancer des cailloux dans le parc … mais un plus grand, et pas n’importe quel plus grand, se leva le premier pour toucher deux trois mots à Hazel. Le parterre de lutins suivit ce moment avec attention et le retiendrait longtemps comme étant le meilleur de la petite fête. Les maraudeurs jouissaient de leur popularité parmi les plus petits, surtout dans leur maison. Et ce n’était pas pour rien, tous s’extasièrent quand Remus ensorcela des ballons de baudruche qui s’envolèrent vers le plafond. Moggy profita surtout de l’effervescence et de la diversion pour éclater de rire en avisant la mine toute déconfite de celui qui célébrait ses douze ans.

Le jeu reprit bientôt, avec la même excitation mais un peu moins de méchancetés, lorsque la blonde frisée joua, puis Moggy à son tour. C’était dur de résister et de ne pas se moquer de son ennemi atterré. Je n’ai jamais porté un prénom de fille alors que je suis un garçon, je n’ai jamais été confondu avec un fils de troll à cause de ma tête, je n’ai jamais pissé dans mon froc à mon anniversaire à cause d’un maraudeur. Elle hésita un peu avant de partir dans une toute autre direction, forçant sa nature qui la poussait habituellement à répondre par l’attaque à l’attaque. « J'me suis jamais battue ». Elle pensait que tout le monde s’était déjà battu, avait dit ça comme une banalité, et se sentit un peu gênée d’être la seule avec Hazel à manger un dragée. Le gamin à côté d’elle joua à son tour. « Je ne suis jamais partie en vacances ! ». Cette fois, tous les gosses bouffèrent leur dragée sauf elle. La blonde essaya de l’aider, mais la brune aurait préféré qu’elle se taise. « Mais si Moggy, t’es déjà forcément partie en vacances ! ». Les élèves commençaient à se raconter autour les endroits où ils avaient été. Paris, Rome, New-York pour certains. Elle se sentit un peu con de dire la vérité. « Euh … y’a la mer près de chez moi, parfois j’y vais avec mam ! » « Mange un dragée alors ! » « C’est pas des vacances ça, c’est le même pays ! » « Tais-toi Edmund, si, c’est des vacances ! ». La personne dont s’était le tour de jouer s’empressa à point de débiter sa question. « Je n’ai jamais eu un petit boursouf trop mignon ! ». Un quoi ? La plupart s’enfilèrent un nouveau dragée en s’extasiant de nouveau … de trucs poilus apparemment ? … dont Moggy ne savait pas du tout ce que c’était. Heureusement, cette fois-ci, personne ne remarqua ni n’afficha son manque de participation. Elle assistait à ce goûter comme une parfaite étrangère, et cela lui allait mieux finalement, que de se faire railler ou qualifier de ‘petite-copine de’. Elle compta rapidement les petits paquets de dragées réunis sur le tapis devant chaque joueur et grimaça un peu en voyant que c’était son tas à elle qui était le plus gros. Elle n’aimait pas du tout perdre et se dit que, à la prochaine question, elle tricherait peut-être. C'était au tour de Hazel de rejouer.

hors jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyJeu 30 Avr 2020 - 16:57

Alors si on ne pouvait surement pas qualifié Florian de mauvais garçon et encore moins de gamin violent, ce coup-ci, cela le démangeait de sauter au coup d'Hazel. Qu'il le taquine sur une possible amourette de pré ado passait encore, mais ce n'était vraiment pas le moment de mentionner " les glaces de papounet"  non, les attentats de Traverse étaient vraiment tout frais. Alors surement qu'Hazel ne pensait pas cette allusion, mais cela touchait tout de même Florian que quelques jours plutôt, Lily avait eu bien du mal à réconforter. Toutefois, au moment où le Gryffondor croisait le regard de son amie en se demandant s'il avait bien fait de la ramener ici, une autre personne venait calmer le jeu.

C'était Remus, l'homme de la situation et d'ailleurs avait déjà donné quelques conseils en magies à Florian. Et une fois de plus, ce dernier assistait à une belle démonstration d'envol de ballons qui n'avait d'égale que les paroles du Maraudeur. Cette intervention avait suffit à calmer le jeu et Florian se joignait au groupe de rieurs, le regard plein d'admiration envers Remus.Et maintenant grâce au jeune homme, le jeu pouvait reprendre sur un ton plus léger et enfantin. Au fil du jeu, Florian mangeait pas mal de dragées, constatant que ce n'était pas vraiment le cas de Moggy qui semblait tout de même se faire accepter par quelques élèves forts sympathiques.

"Non venez, on fait un autre jeu?" Déclarait Hazel, le roi de la fête en semblant prendre quelques pincettes qu'il risquait de vite céder.

"Bon bah toi t'as perdu Moggy!" Ricanait le Gryffondor qui manifestement avait encore quelques pics à lâcher.

Florian s'approchait alors de Moggy, sans doute de peur qu'elle ne se retienne pas et lui parlait de manière à ce que tous entendre.

"C'est pas grave, au moins toi t'as pas triché!"

Puis pour montrer à Hazel qu'il ne voulait pas trop perturber son anniversaire, Florian lui offrait un petit sourire et tentait une petite diversion.

"Tu veux qu'on joue à quoi maintenant?"

"Et si on faisait un Collin maillard? C’est un jeu Moldu, je me cache les yeux, vous me faites tourner un petit peu, mais pas trop. Après vous avez le droit de vous tortiller, mais pas de bouger vos pieds et si je vous touche je dois deviner qui vous êtes."

Hazel avait quand même de drôles d’idées, mais Florian s'imaginait déjà s'écrouler de rire quand le roi de la fête se mettrait à avoir mal aux ventres à force de tourner. Et s'il voulait tourner, il allait tourner....

Un autre garçon s'approchait d'Hazel, lui murmurait quelque chose et commençait à lui bander les yeux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moggy Bubblington

Moggy Bubblington


PRÉFET GRYFFONDOR
Le courage ne se laisse jamais abattre.

PRÉFET GRYFFONDORLe courage ne se laisse jamais abattre.
| HIBOUX POSTÉS : 331
| AVATARS / CRÉDITS : © lemonart
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un loup-garou
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN EmptyDim 3 Mai 2020 - 11:03

Perdre, Moggy détestait ça. Quelques élèves se marrèrent de la moquerie pas bien méchante, mais pas la target. Florian la félicita plutôt de ne pas avoir triché mais elle le calcula à peine. « Ouais … ». C’est que elle, si elle avait su, elle aurait triché et plutôt deux fois qu’une ! Hazel n’était pas le premier bully qu’elle croisait et elle savait se défendre contre eux. Des façons de lui foutre le cul par terre au colin maillard sans se faire griller, y'en avait tout un tas ! Le problème était que Florian et sa conscience de boy-scout ne rodait jamais loin. Ce goûter d’anniversaire et tous ses joyeux invités commençaient à lui taper sur les nerfs, son seul ami présent y compris. C’était lui qui l’avait emmenée dans ce traquenard et ça ne lui plaisait pas qu’il reste dans son giron comme un censeur de bonne conscience. Et puis les autres allaient finir par croire qu’ils étaient vraiment amoureux s’il continuait à la coller comme ça. « J'préfère encore avaler les chaussettes sales de Rusard plutôt que d’obéir à un seul autre ordre de ton ami … celui qui est bof ! ». Quelques élèves s’amusaient à faire tourner Hazel plus rapidement qu’une toupie en riant et les autres courraient partout, se rentraient dedans, à la recherche d’une cachette ou d’un endroit perché. Moggy lâcha son copain sans un autre mot. Elle ne lui décochait plus un seul sourire depuis le début de la fête.

Trois élèves excités comme des lutins étaient acculés en haut des escaliers du dortoir vers lequel Moggy se dirigeait. Elle se cacha donc plutôt dessous. La pile de cadeaux était plus haute qu'elle maintenant qu'elle s'était assise derrière. Certains papiers d’emballages étaient animés. Il y’en avait un qui représentait un terrain de quidditch avec des petits joueurs qui volaient d’un bout à l’autre. La sorcière aurait beaucoup aimé ne posséder rien que ce papier  cadeau et elle se trouvait au fond carrément jalouse du garçon qui fêtait son anniversaire. En dépit de sa tête de troll et de son mauvais caractère, lui avait plein d’amis et de cadeaux. Comme elle se trouvait bien cachée, elle céda à la tentation de déballer le cadeau qui avait un papier si attrayant. Il y avait dedans un porte clé, une petite boule de poils toute douce de couleur orange qui se mettait à tirer une langue longue comme un serpentin quand on appuyait dessus. Elle ne devina pas qu’il s’agissait d'une représentation du petit boursouf trop mignon dont les élèves avaient parlé pendant le dernier jeu. Ce qu’elle devina par contre sans passer par quatre chemins, c’est qu’il serait mieux accroché à sa sacoche que dans les sales pattes de Hazel. Moggy chipa instinctivement le cadeau pour le glisser dans sa poche.

Sa joie fut de courte durée comme au même moment, le maladroit gamin volé s’étala dans la pile de cadeaux avec son ruban sur les yeux. « Trouvé ! ». Il attrapa le pied de Moggy qui, en tirant violemment dessus, se dégagea pour ne lui laisser que sa chaussette beaucoup trop grande dans les mains. Elle se réfugia en courant dans la cachette où se trouvait déjà Florian et joua de ses coudes pour se faire une place avec mauvaise humeur. « Pousse toi d'là ! ».
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty
MessageSujet: Re: Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN Empty

Revenir en haut Aller en bas

Le dramatique goûter d'anniversaire de Hazel Pumpkins | FLORIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Invités de mon père [DVDRiP]Comédie dramatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-