GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

oh, it's a wonderful life (lily&remus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty
MessageSujet: oh, it's a wonderful life (lily&remus) oh, it's a wonderful life (lily&remus) EmptyVen 24 Avr 2020 - 14:34




Avril 1978, Pré-au-Lard

« Et révisez bien, surtout ! » lança Remus en sortant de la salle commune. Sirius lui répliqua quelque chose qu’il n’entendit pas, tandis que James et Peter le huaient bruyamment. Remus réprima un éclat de rire. Il termina d’enfiler son habituel-et-bien-trop-grand-pull beige, traçant sa route au sein des couloirs déserts de Poudlard. Le rouge&or tourna à l'angle, et, d'un geste, remis son sac en bandoulière autour de son épaule. Ce weekend de vacances, seuls les fantômes arpentaient les longs corridors de pierre, qui laissaient passer leurs corps translucides alors qu’ils traversaient d’un mur à l’autre. En cette fin de semaine d’avril, la plupart des étudiants des dernières années étaient enfermés dans leurs dortoirs, le nez plongé dans leurs manuels afin de s’armer pour les examens imminents. Le reste des élèves, eux, s'étaient rendus à Pré-au-Lard, riant joyeusement de leurs camarades restés au château tout en se bourrant les poches de confiseries appétissantes.

Pour une fois, Remus pouvait se targuer de faire partie de cette dernière catégorie. Sur toutes les matières qu’il avait, il n’y en avait qu’une seule qu’il ne maîtrisait pas parfaitement, et c’était l’astronomie. Umpf. Mais il avait passé ces dernières semaines à bosser comme un dingue, de six heures du matin à dix heures du soir, et sa tête était constellée d’étoiles et de télescopes. Avec l'aide du professeur Dratsena, la toile vaporeuse du ciel lui paraissait bien moins lointaine, et il avait réussit à rattraper des notions de base. Remus estimait qu’il méritait bien une petite pause - d'autant plus qu'il est hors de question de rester une seconde de plus dans la salle commune. La pièce s'était en effet imprégnée d'un exotique mélange de transpiration et de nourriture, qui n'était pas sans rappeler l'odeur des aisselles d'un troll.

Lorsque Remus sortit dans la petite cour du château, l’air tiède d’avril lui caressa le visage. Le soleil pointait derrière les quelques moutons blancs qui parsemaient le ciel ; et Remus aperçut plusieurs visages familiers au sein de la petite file d’élèves qui quittait Poudlard dans un joyeux brouhaha. Le concierge, perché sur les marches, quémandait à grands cris les autorisations de sortie. En balayant l’endroit du regard, Remus eut tôt fait de repérer sa compagne pour l’après-midi, qui se tenait debout près de la petite fontaine à l’arche de pierre. Il sauta en bas des marches, et s’approcha furtivement de la jeune femme qui lui tournait le dos ; « Bouh, » glissa-t-il à l’oreille de Lily. Avec un sourire joueur, il dégaina un morceau de papier de la poche de son jean, et l’agita devant lui. « Prête pour l'aventure, Lil's ? Tu as ton autorisation de sortie ? Rusard n’hésiterait pas à provoquer la troisième révolte des Gobelins s’il nous voyait nous éclipser sans… » À croire qu’être majeur ne leur suffisait pas ; le nouveau concierge de l’école avait déjà acquit la réputation d'être intransigeant à outrances...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Evans

Lily Evans


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 602
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood @Galaad
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty
MessageSujet: Re: oh, it's a wonderful life (lily&remus) oh, it's a wonderful life (lily&remus) EmptyVen 24 Avr 2020 - 20:18

Weekend d'Avril. Alors qu'ils auraient dû profiter des premiers éclats du printemps, la plupart des élèves se retrouvaient confinés dans leur salle commune et dans la bibliothèque. Enfin, surtout les septièmes années non prévoyants par rapport aux examens.
Lily n'aurait su dire si elle devait rire ou pleurer en entendant que son petit ami et ses amis en faisaient partie.
- Mais je voulais profiter de la sortie à Pré-au-lard ! s'était-elle exclamée au petit déjeuner tandis qu'il s'excusait de ne pouvoir l'accompagner.

La dernière fois qu'ils y étaient allés remontait à la St Valentin tout de même ! Bon, ils s'étaient bien amusés mais tout de même il faisait alors encore un peu froid.
- Imagine, si on reste assez longtemps au soleil, je pourrais même en venir à enlever mon pull...lui dit-elle avant de surprendre le regard de Sirius. ...pour me mettre en tee-shirt Black ! Tu as vu le temps qu'il fait ! Quel esprit mal placé tu as là ! lui reprocha-t-elle en croisant les bras.
"Tant pis pour vous, je trouverai bien quelqu'un qui voudra m'accompagner" conclut-elle en sortant de table sous le regard penaud de James.

Elle savait qu'elle aurait dû plus l'encourager, surtout pour une fois qu'ils se mettaient tous à étudier mais bon, avec les capacités qu'ils avaient, il aurait suffit de s'y mettre plus tôt pour pouvoir en être débarrassés une bonne fois pour toute ! C'est en sortant de la Grande Salle qu'elle tomba sur Remus qui accepta de l'accompagner, trop heureux de quitter le château quelques heures.

Lily remonta en quatrième vitesse se préparer, prendre quelques affaires et faute de le voir dans la salle commune décida de l'attendre dans la cour. Elle se posa vers la petite fontaine car elle trouvait le son de l'eau apaisant, songeant aux événements de ces derniers jours. Etait-ce vraiment raisonnable de sortir de l'école avec tout ce qui se passait ?
"On ne va pas s'arrêter de vivre tout de même" lui chuchota une petite voix. Oui, mais il fallait être prudent tout de même, par les temps qui courraient.
"Bouh" Lily sursauta violemment, attrapant sa baguette. Elle se détendit aussitôt en reconnaissant son ami.
"Désolée Mus. J'étais surprise ! " Celui-ci ne parut pas lui en tenir rigueur.
"Oui chef ! déclara-t-elle en esquissant un sourire, en sortant également un bout de parchemin de sa poche. J'ai mon attestation remplie en bonne et due forme, je peux circuler !" Lui prenant le bras, elle les fit avancer dans la queue des élèves.

"J'aimerai bien le voir, celui qui m'empêchera de sortir aujourd'hui !"
Rusard lui lança un drôle de regard. Lily ignorait s'il l'avait entendu mais préféra la jouer sereine en lui répondant par un léger sourire. Pas trop grand sinon il risquait de penser qu'elle se moquait de lui ou pas trop peu parce qu'après il les traitait de renfrognés pas aimable.
La rouquine avait appris avec le temps comment présenter le sourire optimal anti-fouteur-d'ennuis. ça fonctionnait pas mal avec les profs.

Une fois que les attestations furent vérifiées et le droit de passage donné, les deux amis quittèrent l'enceinte du château.
"Ah ! Prends une bonne bouffée d'air frais Mumus, on est dehors ! ça fait trop du bien, tu trouves pas ?
C'est peut-être mieux ainsi...avec le monde dans la salle commune, mieux vaut laisser un préfet en charge...même si je t'avoue, en y repensant...laisser juste James en charge. J'espère qu'ils ne brûleront pas la tour !
" conclut-elle en éclatant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty
MessageSujet: Re: oh, it's a wonderful life (lily&remus) oh, it's a wonderful life (lily&remus) EmptyDim 26 Avr 2020 - 16:03

Il aurait peut-être dû s’attendre à une telle réaction - apparemment Lupin, t’as laissé tes neurones en salle commune - , et, par réflexe, Remus dressa les mains devant lui et recula d’un pas. Fort heureusement pour sa personne - car il doutait que sa protection fût efficace contre un sort de Lily Evans -, Lily se rendit compte qu’elle n’était pas en danger immédiat et rabaissa sa baguette. « Désolée, Mus. J’étais surprise ! » lança-t-elle. Remus se détendit à son tour. « C'est moi qui m'excuse de mon retard, » répliqua-t-il, « les autres voulaient me garder dans la salle commune. Je crois qu’ils nous en veulent d’être partis sans eux, » ajouta-t-il avec un petit rire. « Quoiqu’il en soit, la prochaine fois, je te préviendrais - que dirais-tu de signaux de fumée ? » Il lui adressa un clin d’oeil. Le jeune homme avait lu quelque part dans un bouquin d’Étude des Moldus que c’était une pratique assez courante, ou tout du moins, ça l’avait été… il n’était plus tellement sûr que ça soit toujours en pratique aux États-Unis. Ça semblerait un tantinet bizarre - enfin bon, ces Américains…

Autour d’eux, les élèves se dispersaient petit à petit, au fur et à mesure que Rusard examinait méticuleusement leurs autorisations et leur donnait son approbation d’un ton grognon, presque déçu qu’il ne puisse les renvoyer. Parlant d’autorisation… « Oui, chef ! » lança Lily en se fendant d’un gai sourire, après que Remus lui ait demandé si elle s’était munie de la sienne. « J’ai mon attestation remplie en bonne et due forme. Je peux circuler ! » Remus n’eut pas le temps de réagir que wooop- la préfète le prenait par le bras et l’entraînait vers Rusard d’un pas énergétique. Le duo de Gryffondors doubla sans vergogne plusieurs patients - mais personne dans la file n’osa rien leur dire. Tous les connaissaient de près ou de loin pour les avoir vu arborer un badge de préfet, et c’était sans compter que le fou qui ferait remarquer quelque chose à Lily Evans n’était pas né (ou déjà mort). Auparavant, Remus se serait probablement fendu en excuses et aurait tenté de rester en arrière. Mais Remus Lupin avait désormais sept ans de passés en compagnie des Maraudeurs ; aussi se contenta-t-il de leur adresser un hochement de tête, accompagné d’un sourire gentil. Eh, voilà qui est mieux que rien. « J'aimerai bien le voir, celui qui m'empêchera de sortir aujourd'hui ! » lança Lily alors qu’ils arrivaient devant le concierge ; « Bonjour, monsieur, » enchaîna aussitôt Remus, muni de son air le plus sérieux. Il retint à grand peine un sourire ironique tandis que le concierge examinait leurs bouts de papier. Enfin, ce dernier leur donna son autorisation, d'un air toujours aussi aimable. A-t-il subit un accident qui l'a paralysé du visage ? P't'être qu'il ne peut tout simplement pas sourire... se demanda Remus en son fort intérieur, la curiosité piquée. Mais bien vite, son attention fut détournée par autre chose.

« Ah ! Prends une bonne bouffée d'air frais Mumus, on est dehors ! ça fait trop du bien, tu trouves pas ? » s’exclama Lily, dès qu'ils furent mis sur le chemin menant à Pré-au-Lard. « Un air frais merveilleux, en effet, » acquiesça Remus,  « quoique si l'ancien te manque, il nous suffit de reculer de trois pas pour le retrouver. » Il lui glissa un coup d’oeil amusé. Après plusieurs années passées ensemble, le loup connaissait suffisamment Lily pour savoir qu’elle ne lui tenait pas (trop) rigueur de ce sarcasme qu’il affectionnait un peu trop, et avec elle, il ne se souciait pas trop de ses remarques (quoiqu’elles lui valaient parfois un coup sur le crâne). Pour se faire pardonner cependant, il s’empressa de prendre une inspiration exagérée et gonfla ses joues à bloc, avant d'exhaler le tout en un long soufflement. « Magnifique ! » s’exclama-t-il avec un grand sourire.

Sourire qui se tordit en une grimace lorsque sa camarade continua, leur rappelant la situation presque catastrophique dans laquelle ils avaient laissés leurs camarades Griffons. « C'est peut-être mieux ainsi... avec le monde dans la salle commune, mieux vaut laisser un préfet en charge...même si je t'avoue, en y repensant...laisser juste James en charge. J'espère qu'ils ne brûleront pas la tour ! » Ergh. Et même ; humpf. Remus se saisit alors du bras de Lily ; « Ahh, ma chère, ne pensons pas aux centaines de scénarios potentiellement désastreux qui pourraient se dérouler là-bas. Cela n'est plus de notre ressort, et comme le disent si bien les Moldus ; Allez à jacta est,» déclara-t-il d’un ton  exagérément dramatique. Ou un truc comme ça. (Il n'avait jamais été très fort en ce qui était citations dans une langue étrangère). « Regarde plutôt ce charmant village qui vient de surgir sous nos yeux. » Bras dessus bras dessous, les maisons chancelantes de Pré-au-Lard venaient de leur apparaître au détour d’une colline. Remus avisa le petit pont qui faisait la jonction entre leur chemin et le village. « Voilà le pont du Bossu. Par quelle boutique veux-tu commencer ? » demanda galamment Lupin, alors que les deux rouge&or s’apprêtaient à franchir la construction de pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Lily Evans

Lily Evans


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 602
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood @Galaad
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty
MessageSujet: Re: oh, it's a wonderful life (lily&remus) oh, it's a wonderful life (lily&remus) EmptyDim 26 Avr 2020 - 18:13

Remus s'excusa platement devant le sursaut spectaculaire de la rousse. Celle-ci rangea sa baguette en un tour de main, un peu gênée de sa réaction démesurée.
"Tant pis pour eux s'ils nous en veulent...ils avaient qu'à se bouger un peu pour bosser avant ! Ils auraient largement pu le faire." marmonna Lily en pensant à toutes les fois où elle avait proposé à James de l'accompagner et qu'il avait préféré jouer aux échecs ou cartes explosives avec Sirius et Peter. Qu'ils se débrouillent avec les révisions à présent ! Remus et elle avaient assez donné !

Lily ne put s'empêcher de rire devant la proposition de son ami.
"Et bien..si tu le dis ! Après je ne suis pas certaine que la fumée soit le meilleur remède. T'as qu'à siffler la prochaine fois...mais tu pourrais te prendre un regard noir, je préfère te prévenir. Mais c'est déjà moins dangereux qu'un sort. Après c'est à toi de voir !" dit-elle en haussant les épaules comme si, ça ne lui faisait personnellement ni chaud, ni froid.

Prenant le bras de son camarade et leurs autorisations à la main, les deux septièmes années se faufilèrent au milieu des autres élèves, et se retrouvèrent rapidement dehors.
Tandis que Lily s'extasiait sur le fait d'être enfin hors des murs du château et de pouvoir se changer les idées, son camarade répondit assez ironiquement, ce qui la fit tout bonnement éclater de rire.
En le côtoyant la jeune fille avait rapidement compris que le sarcasme était l'une de ses formes d'humour préféré et il est vrai qu'elle l'appréciait de plus en plus en sa compagnie. Elle recula de trois pas tout en le dardant d'un regard joueur en prenant une nouvelle bouffée d'air.
"Non, non je maintiens ce que j'ai dit, l'air là-bas est mieux." Un air de liberté.

Elle avança de nouveau tout en repensant à ceux qu'ils avaient laissé à la salle commune. Mus, qui les connaissait mieux que quiconque eut une grimace éloquente en les imaginant. Il faisait bien partie de l'un des seuls à partager son inquiétude en ce qui concernait le reste des maraudeurs. Peut-être parce qu'il était le plus à même de savoir jusqu'où ils étaient prêts à aller.
"Une centaine de scénarios catastrophes tu penses ?" s'inquiéta momentanément la Gryffondor. Elle en aurait prévu une dizaine à tout casser! Lily ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil en arrière. Qu'avaient-ils fait ?

« Ahh, ma chère, ne pensons pas aux centaines de scénarios potentiellement désastreux qui pourraient se dérouler là-bas. Cela n'est plus de notre ressort, et comme le disent si bien les Moldus ; Allez à jacta est
Lily poussa un soupir.
"Je pense que tu as raison. Par contre, je ne suis pas sûre pour la citation... Jacta n'est pas une location. C'est du latin. Après, de là à te dire la citation originale, je pense pas mais bon...peu importe ! Pré-au Lard nous voici !"
Ils arrivaient déjà au pont du bossu. Remus s'arrêta pour leur permettre d'admirer un instant la vue avant de lui demander où est-ce qu'elle voulait aller.

"Eh bien, ce n'est sans doute la plus sage des propositions mais vu que je suis avec un autre fin connaisseur...ça te dirait qu'on aille chez Honeydukes ! J'ai entendu dire qu'ils avaient un tout nouveau parfum de chocolat doré appelé le "Honey" à cause de sa couleur ambrée. ça a l'air trop bon ! Et te connaissant tu ne me diras pas non..." avança Lily avec un immense sourire à l'attention de son copain de goinfrerie.
Les deux élèves étaient sans nul doute les plus friands de l'école lorsqu'il s'agissait de chocolat et ils ne perdaient jamais une occasion d'en savourer ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty
MessageSujet: Re: oh, it's a wonderful life (lily&remus) oh, it's a wonderful life (lily&remus) EmptyDim 26 Avr 2020 - 23:51

« Tant pis pour eux s'ils nous en veulent...ils avaient qu'à se bouger un peu pour bosser avant ! Ils auraient largement pu le faire, » dit Lily, le nez plissé d’un air contrit. « Hmmm, » approuva Remus avec un hochement de tête ; « Remarque, je les aurais cru malades s’ils avaient commencé à réviser en avance. » Boys will be boys, et le loup avait accepté depuis une belle lurette le fait que ni James, Peter ou Sirius ne prendraient jamais la peine de réviser plus d’un mois avant les examens (et, malheureusement, les deux premiers s’en tiraient toujours). Cependant, il était vrai que Lily s'approchait de plus en plus de leur cercle jusque-là très privé ; avec un petit sourire, Remus se dit qu’il fallait vraiment quelqu’un de son tempérament pour endurer tout ce que les Maraudeurs étaient capables de faire. Les prochains mois promettent d'être très intéressants. Et malgré les temps noirs qui se profilaient plus que jamais à l'horizon, Remus se trouvait immensément soulagé, et excité, à l'idée de sortir de Poudlard en compagnie des James, Sirius, Peter, et Lily.

En attendant, ils étaient toujours au sein du château - enfin, façon de parler - et c’était bien cette Lily qui riait de sa proposition de signal ; « Et bien..si tu le dis ! Après je ne suis pas certaine que la fumée soit le meilleur remède. T'as qu'à siffler la prochaine fois...mais tu pourrais te prendre un regard noir, je préfère te prévenir. Mais c'est déjà moins dangereux qu'un sort. Après c'est à toi de voir ! » « Alors, je préfère assurer mes arrières et me contenter de t’approcher de devant, » répliqua Remus en riant.

Son rire amusé résonna de nouveau lorsque la jeune fille se prit à son jeu, quelques instants plus tard - « Non, non je maintiens ce que j'ai dit, l'air là-bas est mieux, » dit Lily, les yeux brillants. Bientôt cependant, une inquiétude ombra les prunelles émeraudes. « Une centaine de scénarios catastrophes, tu penses ? » s’inquiéta la préfète, et Remus intercepta le bref coup d’oeil qu’elle lança vers la tour des Gryffondors. Le garçon secoua la tête - la dernière chose qu’il voulait était d’inquiéter Lily. « J’ai exagéré, Lil’s, » se reprit-il, le ton rassurant. « Certes, ils sont passés maîtres dans l’art de créer des divertissements et explosions en tous genre, mais James, Sirius et Peter sont également parfaitement conscients des moments où ils ont besoin d’être sérieux. Même s’ils ont tardé à s’y mettre, ils savent que les ASPICs - quoiqu’ils puissent en dire - sont importants. Nous pouvons nous promener tranquillement ; rien ne va se passer pendant un moment. En revanche, » ajouta Remus avec un petit haussement de sourcils, « je ne t’explique pas l’état dans lequel nous allons les retrouver… mais inutile d’y penser ! Nous avons l’après-midi pour nous, et nous en profiterons sans arrière pensée. » Lily approuva bien ; « Je pense que tu as raison. Par contre, je ne suis pas sûre pour la citation... Jacta n'est pas une location. C'est du latin. Après, de là à te dire la citation originale, je pense pas mais bon...peu importe ! Pré-au Lard nous voici ! »

Leurs pas se synchronisaient d’eux-mêmes, et bientôt, ils faisaient face au village de Pré-au-Lard. Remus huma avec délices les parfums mélangés qui s’échappaient des différentes échoppes. Lorsqu’il demanda à sa camarade où les mèneraient en premier leur chemin, Lily se fendit d’un large sourire. « Eh bien, ce n'est sans doute la plus sage des propositions mais vu que je suis avec un autre fin connaisseur... ça te dirait qu'on aille chez Honeydukes ! J'ai entendu dire qu'ils avaient un tout nouveau parfum de chocolat doré appelé le "Honey" à cause de sa couleur ambrée. ça a l'air trop bon ! Et te connaissant tu ne me diras pas non... » « Tu m’as eu à « Honeydukes », » répondit Remus, le coin de ses lèvres remonté en un sourire malin.

Il ne fut pas bien compliqué de trouver le chemin du magasin ; Remus était positivement certain que, même les yeux bandés, il arriverait à retrouver la route de Honeydukes (et cela, avec ou sans sens de loup-garou). Lorsqu’ils arrivèrent devant la façade colorée de rose et de vert, Remus se sentit saliver. « Merlin, Lily, tu entends ça ? » demanda-t-il en se tournant vers la préfète, la mine effrayée. « Le chocolat nous appelle ! » D’un pas vif, et entraînant Lily avec lui, il pénétra dans la boutique. Ses sens furent aussitôt assaillis des odeurs les plus exotiques du monde ; l’odeur qu’il retrouvait lorsqu’il se penchait au dessus d’un chaudron bouillant d’Amortentia. Le loup-garou ferma un instant les yeux, savourant ces mille parfums merveilleux, puis il chercha du regard la nouveauté dont lui avait parlé Lily. Il ne fut pas bien compliqué de la trouver ; la tablette de chocolat était exposée au centre du magasin, sur un vaste présentoir autour duquel se pressaient quelques élèves. « Lil’s, » chuchota Remus à l’oreille de la rousse, « vois-tu ce que je vois ? » Des échantillons gratuits. Au delà des livres et de leurs caractères très similaires, une chose avait définitivement scellé l'amitié qui liait Remus à Lily et Lily à Remus : leur amour mutuel du chocolat. Un amour fort, presque obsessionnel, et dès qu'une nouvelle tablette se faisait une place sur le marché, Lily était la première personne à qui Remus pensait pour aller la goûter - et débattre sur sa qualité.

Les échantillons gratuits étaient le premier test que devait passer une nouvelle tablette. Remus lança un regard complice à son amie, puis l’entraîna, en contenant à peine son excitation, vers le présentoir coloré. Le brouhaha du magasin semblait disparaître face à la tablette tant attendue. Remus se saisit d’un échantillon, qui prenait la forme de deux carrés de chocolat doré, et le tendit à Lily ; il s’en prit également un pour lui-même. « À trois ? » dit-il, portant déjà l'échantillon à sa bouche. « Un, deux... »
Revenir en haut Aller en bas
Lily Evans

Lily Evans


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 602
| AVATARS / CRÉDITS : Rachel Hurd-Wood @Galaad
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : biche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty
MessageSujet: Re: oh, it's a wonderful life (lily&remus) oh, it's a wonderful life (lily&remus) EmptyMer 6 Mai 2020 - 19:38

Remus était vraiment une vraie perle ! Lily adorait passer du temps en sa compagnie. Et il fallait dire qu'il était le mieux placé concernant les maraudeurs. La jeune fille ne put s'empêcher de jeter un énième regard en arrière mais son ami la rassura.
Les deux compères s'avançaient fièrement dans la rue principale lorsque Lily proposa de commencer par Honeydukes et ses nouveautés. Un sourire ornait déjà les lèvres du jeune homme qui ne fut pas dur à convaincre. ça l'aurait surpris en même temps ! Il faut dire qu'ils faisaient certainement partie des élèves qui connaissaient le mieux la boutique aux milles et une saveurs.

« Merlin, Lily, tu entends ça ? » dit-il soudain en s'arrêtant devant la devanture. Lily souleva un sourcil ironique.
"Tu veux dire à part les cris de ces poufsouffles là-bas ?" « Le chocolat nous appelle ! » s'écria son ami d'un air ravi. La bouche de Lily forma un O de compréhension soudaine et renvoya un sourire à son camarade tandis qu'ils se faufilaient à l'intérieur du magasin déjà bien rempli.

Le regard acéré de Remus tomba sur la fameuse nouveauté de la boutique une poignée de secondes avant la rousse. Lily hocha la tête à la question de Mus et le suivit jusqu'au présentoir coloré. Mus arriva à glisser un bras entre les personnes pour s'emparer des fameux Graals : le mystérieux chocolat Honey ! Lily ouvrit le sien, embrassant du regard sa magnifique couleur caramel. "On sent déjà qu'il va être doux !" s'enthousiasma-t-elle en inspirant son parfum. Les effluves du chocolat étaient sucrées, divines, aussi prometteuses que sa couleur alléchante.

« Un, deux... » compta Remus. "Trois !" conclut la préfète en croquant dans le premier carreau, laissant fondre le bout de chocolat sur son palais. Lily ferma ses yeux afin de mieux en profiter. Ce chocolat était une sorte de mélange entre du chocolat blanc et du chocolat au lait. Moins sucré que le premier mais plus que le second pour le plus grand plaisir de la demoiselle qui croqua avec joie une deuxième bouchée.
"Mmmmh j'adore !" s'écria-t-elle aux anges en se tournant, toute excitée vers son ami.
"Qu'est-ce que tu en dis, toi ? ça fait longtemps que je n'avais pas été surprise par du chocolat. Gourmand à souhait, généreux....et cette petite pointe de miel que l'on sent sur la langue à la fin !!" s'extasia-t-elle.
"Je vais m'en prendre au moins 2kg ! ça c'est clair ! oooh Mus ! c'est le plus beau jour de ma vie !" rit Lily, décidément toute chamboulée par cette dégustation là. "Hey ! 2kg dans un sac !" s'écria-t-elle devant le regard rieur de son ami qui semblait laisser entendre autre chose.

Il faut dire qu'elle avait été particulièrement déçue de la précédente sortie du magasin, un chocolat à bulle qui ne présentait qu'une texture étrange et aucune avancée au niveau du goût, alors là c'était une vraie découverte.
"Ravie que vous l'aimiez mam'zelle," les salua le commerçant, "en fait il s'agit d'une nouvelle sorte de chocolat, le chocolat blond. On a longtemps hésité avant de vouloir le partager dans la boutique car il partage parfois l'opinion des goûteurs. En tout cas..j'ai l'impression que les jeunes de Poudlard en sont plutôt friands. C'est peut-être une question d'âge..." se demanda-t-il en riant un peu.

"Le chocolat blond ? pour moi c'est un sans faute en tout cas !" répondit Lily avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty
MessageSujet: Re: oh, it's a wonderful life (lily&remus) oh, it's a wonderful life (lily&remus) Empty

Revenir en haut Aller en bas

oh, it's a wonderful life (lily&remus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-