GRYFFONDOR : 159 pt | POUFSOUFFLE : 129 pt | SERDAIGLE : 76 pt | SERPENTARD : 112 pt
Retrouvez l'édition de mai de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -20%
Balance Connectée Wifi & Bluetooth Withings ...
Voir le deal
47.99 €

Partagez

the future starts today | amelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 804
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptyVen 24 Avr 2020 - 17:52

Totalement concentrée sur le découpage de l'appétissante tarte aux pommes qui devait servir de conclusion au brunch dominical, Vicky ne parvint pas à réprimer un sursaut de surprise lorsqu'un nouveau hurlement de joie échappa à son fils depuis la salle à manger, couvrant sans difficulté aucune les voix réjouies d'Edgar et de sa belle-soeur Amelia, qui leur faisait aujourd'hui le plaisir d'une visite.
— Edgar, gronda-t-elle pour la forme son époux depuis l'encadrement de la porte de la cuisine, arrête d'exciter ton fils comme ça, il va encore refuser de faire la sieste !
La jeune femme entendit vaguement son cher et tendre lui faire une réponse avant de reprendre le fil de sa discussion avec sa soeur, et acheva de découper le dessert avec un soupir théâtral, malgré tout démenti par le petit sourire qui ne la quittait pas. Edgar pouvait bien faire le clown pour amuser leur fils, il avait visiblement oublié que si leur bébé refusait de dormir, c'était également sa sieste du dimanche après-midi qui risquait de tomber à l'eau... Mais ça, Vicky se garda bien de le lui rappeler, tandis qu'elle revenait dans la salle à manger avec le dessert soigneusement tranché.
— Attention, c'est chaud ! annonça-t-elle en déposant la tarte légèrement réchauffée au milieu de la table. Edgar huma le fumet du dessert avant d'entreprendre de servir une part à tout le monde tandis que Vicky s'installait de nouveau à sa place, octroyant au passage une petite caresse sur la tête de son bébé qui s'agitait dans sa chaise haute.
— Ça sent très bon, approuva Edgar en déposant une part dans l'assiette d'Amelia, alors, c'est quoi votre programme de l'après-midi les filles ? Lui-même devait reprendre son service le soir même, et entendait profiter de son après-midi pour prendre un peu de repos en prévision de la nuit qui l'attendait... Si bien évidemment Marius lui en laissait la chance !
— Ma foi je ne sais pas, je comptais sortir pour rendre ses romans à Madame Wellington, mais pour le reste je n'ai rien de prévu. Amelia, il y a quelque chose que tu souhaiterais faire ? s'enquit Vicky en jetant un coup d'oeil rapide à travers la fenêtre, qui laissait rentrer à pleins rayons un lumineux soleil de printemps. Tout était possible à Londres, d'autant plus quand il faisait beau !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /ice and fire./rainmaker
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptyLun 27 Avr 2020 - 11:52


the future starts today

Amelia Bones profitait des vacances de Pâques, et de ce dimanche ensoleillé pour rendre visite à sa famille qu'elle n'avait pu depuis les fêtes de Noël. Son frère Edgar et Vicky formaient un charmant couple. La naissance d'un petit ange, prénommé Marius, ne rendait ce tableau que plus parfait. Si certaines familles avaient du mal à accepter les épouses et époux de la fratrie, ça n'avait pas été le cas des Bones. Pour dire vrai, la serdaigle avait immédiatement adopté sa belle-sœur et était toujours ravie de la voir. Quant à leur petit bout de chou, eh bien, elle l'adorait également aussi. Elle n'avait pas encore quitté Poudlard qu'elle était déjà tantine. Et ceci la satisfaisait amplement.

Edgar et Amelia avaient une certaine différence d'âge qui rendait difficile, pour la plus jeune en tout cas, d'entretenir des discussions animées. Et longtemps, elle n'avait pas été capable de lui parler d'autres choses que l'école ou de leur famille. L'arrivée de Vicky dans sa vie l'avait rendu plus accessible à ses yeux, sans trop savoir pourquoi. Le brunch dominical arrivait sur sa fin. Gourmande comme elle était, elle allait se rassasier. Elle adorait les desserts, gâteaux, crèmes et également les tartes. Elle avait un métabolisme qui lui permettait de manger à sa faim - et davantage - sans prise de poids.  “ Merci.   ” Dit-elle simplement alors que Edgar les servait tous et entreprit de poser une question. Il semblait curieux de ce qu'elles comptaient faire. Elle jeta un regard à Vicky. Oh Amelia avait bien une idée de ce qu'elle souhaitait lui proposer. Elle y avait pensé pratiquement toute la semaine. Elle savait que son frère avait une mission pour le soir-même et comptait se reposer cet après-midi là.

Madame Wellington était une personne dont elle avait entendu parler une fois ou deux. Elle semblait sympathique d'après la description qu'on lui avait faite de cette femme. Vicky désirait lui rendre les romans qu'elle lui avait emprunté. “ Où vit Madame Wellington précisément ?  ” Demanda t-elle finalement. Amelia était pragmatique, elle s'adaptait à toutes les situations aussi bien qu'elle le pouvait. Souvent, elle préférait jugeait l'aspect d'un objet plutôt que l'esthétique. Seule exception : les vêtements. Elle pouvait prendre un sac totalement affreux si ce dernier était assez solide pour contenir ses manuels de cours et autres livres qu'elle aimait tant bouquiner. Mais les vêtements, elle faisait très attention à la qualité, aux finitions. “ Je pense qu'on devrait y aller après avoir mangé et débarrassé la table. Et ensuite nous pourrions nous promener dans les rues de Londres, qu'en dis-tu ?  ” Fit-elle avant d'avaler une bouchée de la délicieuse tarte que avait été préparée spécialement après ce repas.

Elle jeta un coup d'oeil à son frère qui paraissait attendre tout comme elle la réponse de sa femme. Puis elle ajouta avec un sourire : “On pourrait également emmener Marius. Il fait si beau. Ce serait dommage qu'il ne profite pas de ce beau temps. ” Amelia était frileuse, mais elle-même ne pouvait que reconnaître l'intérêt de passer quelques heures au soleil après un hiver rude, sous la neige. “ En voilà une bonne idée.  ” Intervint finalement Edgar. Il fallait dire que l'absence de leur enfant dans la maison durant l'après-midi lui permettrait de se reposer sans problème. Tout le monde était gagnant. “ Il s'endormira rapidement. Les mouvements de la poussette l'apaisent. ” C'était un argument tout à fait valable, songea t-elle. Et cela convaincrait très certainement Vicky, quoiqu'elle imaginait qu'elle en était venue à cette conclusion par elle-même bien avant que son époux ne dise quelque chose. De son siège, elle regardait son neveu qui semblait conscient qu'on parlait de lui. Il gratifiait sa mère d'un grand sourire. “ C'est une idée qui a l'air de lui plaire, n'est-ce pas Marius ?  ”        
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 804
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptyJeu 30 Avr 2020 - 15:35

Edgar et Vicky avaient beau tous les deux venir de familles sorcières, ils avaient fait le choix au moment d'acheter une demeure de s'installer parmi les Moldus, afin de permettre à leurs enfants de grandir en toute connaissance et dans le respect des usages des deux communautés. A ce titre, les époux Bones entretenaient des relations cordiales avec leurs voisins moldus, auxquels bien évidemment ils dissimulaient leur nature de sorciers dans le plus strict respect du Code du Secret magique : Mme Wellington étant une figure historique et importante de la rue dans laquelle les Bones s'étaient installés, à ce titre elle avait été la première à venir leur souhaiter la bienvenue, et s'employait depuis à se comporter comme la voisine la plus agréable du monde... et Vicky se consacrait joyeusement à faire de même !
— Elle vit à trois minutes à pieds à peine en remontant la rue, répondit Vicky à la question d'Amelia, près du parc. C'est une excellente idée, je vais l'appeler une fois qu'on aura terminé pour vérifier qu'elle est bien chez elle. Les Bones avaient beaucoup discuté au sujet de cette invention mécanique dont les Moldus étaient friands, ce téléphone qui servait à remplacer les hiboux : à bien des égards, Vicky trouvait ce système moldu bien plus efficace que les parchemins, car ce dernier ne laissait pas de plumes ni de fientes derrière lui. Edgar avait été plus circonspect, mais force leur avait été de constater qu'il était quasiment impossible de se fondre dans le paysage s'ils n'avaient pas chez eux un tel appareil. Les Bones avaient ainsi fait l'acquisition d'un superbe téléphone qui ne laissait pas de surprendre leurs amis sorciers quand ils venaient chez eux !
—Ça t'arrangerait bien qu'on prenne Marius, pas vrai, rusé personnage ! répliqua-t-elle malicieusement lorsque Edgar approuva chaleureusement l'idée d'Amelia d'emmener le petit avec elles, et toi tu en dis quoi mon cœur ? s'enquit-elle en se penchant vers le bébé qui lui dédia un immense sourire en secouant ses quenottes, conscient qu'on parlait de lui, je crois en effet qu'il est partant aussi !
— Peut-être bien que ça m'arrange que vous le preniez, mais vous y gagnez aussi... rétorqua Edgar avec un air aussi rusé que sa femme en se penchant sur la table à des fins de conspiration, puisque je m'occupe de débarrasser et de la vaisselle. Alors tout le monde finit sa tarte, ça me fera moins à frotter ! Vicky éclata d'un rire affectueux, et le repas se termina dans la bonne humeur.
— Je reviens, annonça-t-elle finalement en se levant de table après avoir fini son gâteau, merci mon amour de t'occuper de ça. Elle passa dans la pièce d'à côté tandis qu'Edgar lui rétorquait que ça n'était rien, et décrocha le téléphone à cadran avec un grand naturel. C'est bon, annonça-t-elle quelques instants plus tard en revenant dans la salle à manger retrouver le reste de la famille, elle est chez elle et ne compte pas bouger. Amelia ma douce je peux te laisser enfiler son manteau à Marius ? Je vais chercher les livres à l'étage. Sans attendre de réponse, la survoltée épouse Bones déguerpit à l'étage et attrapa les romans posés en évidence sur le bureau de la chambre parentale, avant de redescendre les déposer dans l'espace prévu sous la poussette pour transporter quelques effets, et enfiler une veste.
— Tout le monde est prêt ? s'enquit-elle en vérifiant que Marius était bien installé dans sa poussette, on est parties Edgar ! annonça-t-elle avant de sortir de la maison accompagnée du reste de son équipe. Un bruit de vaisselle brisée lui répondit, suivi de quelques mots inintelligibles indiquant qu'Edgar avait bien entendu, et Vicky referma la porte avec une grimace faussement désespérée : ah, les hommes ! T'ai-je déjà dit que tu venais encore une fois d'avoir une idée géniale ? demanda-t-elle à Amelia en descendant les marches du perron de sa maison pour rejoindre la jeune fille et le bébé sur le trottoir. Elle fit faire demi-tour à la poussette dans laquelle Marius babillait gaiement, afin de l'orienter vers le parc et chez Mme Wellington, et l'équipage se mit tranquillement en route. Alors, dis-moi tout, comment ça se passe la Septième Année pour le moment ? s'enquit Vicky au bout de quelques instants d'un tranquille silence à peine troublé par le bruit de leur déambulation et le chant des oiseaux.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /ice and fire./rainmaker
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptySam 2 Mai 2020 - 20:21


the future starts today

Mme Wellington vivait donc près, ce qui semblait, à la réflexion, assez logique. Elle voyait mal des gens se déplacer sur plusieurs pâtés de maison pour prêter des livres à des gens qu'ils ne croisaient que rarement. Ce qui intéressait le plus dans ce que sa belle-soeur venait de dire était le mot "parc". Il s'agissait d'un endroit idéal pour discuter de tout et de rien à l'abris d'oreilles indiscrètes.  “ Très bien.  ” Fit-elle en prenant une autre bouchée de la tarte. Le téléphone était une invention moldue, fort bien utile, peut-être même plus que les hiboux. Ses parents avaient beau vivre au milieu de moldus à Tinworth, un village semi-magique, ils ne comptaient pas acheter un tel engin. En tout cas pour le moment. Peut-être parce qu'ils ne connaissaient pas assez de moldus. Elle n'en savait trop rien. Elle ne s'interrogeait pas vraiment sur ce genre de détails, estimant que cela relevait de choix et préférences personnels. Ça ne la regardait absolument pas.

Si Edgar se montrait enthousiaste à l'idée qu'elles prennent Marius pour leur sortie à l'extérieur, le bambin était tout aussi ravi de la nouvelle. Il ne parlait certes pas, mais il connaissait d'autres moyens de s'exprimer. Il était assez facile de reconnaître quand Marius était heureux, curieux ou triste. A vrai dire tous les bébés qu'elle connaissait affichaient un grand sourire ou laissaient des larmes de crocodile coulaient le long de leurs joues. Les yeux brillants son neveu était tout excité. Elle pouvait voir les quelques dents qui poussaient. “ Ah tiens, il en a une de plus que la dernière fois. Celle de devant à droite. ” Elle ne passait pas autant de temps qu'elle l'aurait souhaité auprès de son neveu. Poudlard était une école avec pensionnat après tout. Ainsi elle notait tous les petits détails supplémentaires, et changements. Edgar annonça qu'il comptait s'occuper de la table et  la vaisselle. Elle ne dit rien se contentant de manger le reste de sa tarte plus que ravie d'être débarrassée de la tâche. Elle avait pensé qu'à trois, cela aurait été rapide, mais s'il se proposait aussi gentiment, elle n'allait certainement pas se plaindre. Le repas se finit sur une note positive, c'était bien mieux qu'elle ne l'avait espéré.

Alors qu'Edgar et Vicky se levèrent tous deux de table pour exécuter leurs missions respectives, elle choisit de s'occuper de Marius, qui était d'une compagnie fort agréable. “ Allez mon p'tit bonhomme.  ” Dit-elle en l'attrapant dans ses bras. Il entoura ses petits bras autour de son cou et prononça des petits mots que seul lui pouvait comprendre. Pour elle, ça ne signifiait que "gaga" ou "dada". Elle se demanda quand il allait parler. Ce serait probablement des mots que son frère et Vicky disaient souvent. Elle marcha avec le petit dans ses bras. Et soudainement, sa belle-sœur leur apprit que leur voisine resterait toute la journée chez elle. Alors, elle allait donc voir la fameuse Mme Wellington, celle dont elle avait assez entendu parler pour retenir son nom. Autant le reconnaître, elle n'était pas très douée pour se rappeler ce genre d'informations. Elle se mémorisait tout un tas de formules, recettes de potions, mais les noms, c'était une tout autre histoire. Elle attrapa le manteau de l'enfant et l'installa sur le canapé pour lui enfiler. Certainement par envie de s'échapper, il essaya de descendre, mais elle le rattrapa juste à temps pour qu'elle lui mette son manteau. Après s'être exécutée, elle l'installa dans la poussette. “ Eh bien, oui, c'est toi mon p'tit chou qui va profiter du soleil. Alors tiens toi tranquille veux-tu ?  ” Elle tentait d'être sérieuse, sans un grand succès. Elle s'assura qu'il était bien attaché et enfila la veste avec laquelle elle était venue. Elle ne pouvait décemment se promener dans un quartier moldu avec la cape bleu argentée qu'elle avait faite spécialement pour elle avant la rentrée scolaire en septième année.  

Vicky inspecta la poussette, plus précisément, et prévint Edgar qu'elles partaient, ce à quoi il répondit quelque chose aucune des deux femmes ne put saisir. Il devait certainement ronchonner à cause de la vaisselle qu'il venait de briser. Elle lâcha un rire amusé avant de prendre la tête faisant descendre la poussette du perron. “ Oui, ça me prend des fois. ” Rit-elle en réponse à son aînée. Elle fronça les sourcils, devant soudainement plus sérieuse. “ J'espère que tes assiettes ne seront pas toutes brisées ceci dit. ” Edgar n'était pas toujours très adroit, mais il faisait de son mieux. Enfin du moins, il s'améliorait. Ce qu'elle considérait comme une évolution positive en tout cas. Alors qu'elles se dirigeaient vers le parc, Vicky prit la parole pour lui poser une question. “ Ça pourrait être mieux, je suppose. Ma professeure de runes a été tuée durant l'attentat au chemin de traverse. ” L'attentat avait eu lieu peu avant les vacances. La nouvelle n'avait pas été facile à encaisser. “ Je l'aimais bien.  ” A vrai dire, elle ne connaissait pas une seule personne qui avait suivi ses cours et avait eu des sentiments particulièrement négatifs. “ Elle va drôlement nous manquer.  ” C'était vrai pour beaucoup, du moins, elle le pensait.   
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 804
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptyMer 6 Mai 2020 - 18:00

Un petit éclat de rire échappa à Vicky lorsque Amelia s'inquiéta de l'état dans lequel elles retrouveraient l'argenterie des Bones en rentrant, au rythme où Edgar paraissait la massacrer sous prétexte d'essayer de la nettoyer.
— Ne t'en fais pas, rassura-t-elle sa belle-sœur en se penchant pour recoiffer Marius qui entreprenait fort sérieusement de manger son propre poing, Edgar contrôle le Reparo comme personne... Il s'est d'ailleurs forgé une solide réputation de faiseur de miracles dans le quartier, tu n'imagines même pas ! Ces télévisions que l'on croyait condamnées à la poubelle, ces chaises bancales qui n'étaient plus destinées à accueillir le moindre fessier, et même ces automobiles plus capables d'avaler le moindre mile, tous ces objets retrouvaient vie dès lors qu'Edgar Bones posait les mains dessus, au grand émerveillement de tous les moldus du quartier, bien loin de se douter qu'Einstein ne logeait pas parmi eux, mais qu'un sorcier avait allègrement recours à l'un des premiers sortilèges que l'on apprenait aux enfants à leur arrivée à Poudlard... C'est d'ailleurs vers Poudlard que la discussion entre les représentantes féminines de la famille Bone s'orienta, et Vicky retrouva un peu de son sérieux tandis qu'Amelia faisait allusion au décès de l'une de ses Professeurs.
— J'ai su la nouvelle en effet, je suis désolée, souffla-t-elle en pressant affectueusement l'épaule d'Amelia en guise de soutien, c'est terrible ce qui s'est passé. Vous avez eu l'occasion d'en parler à Poudlard, entre vous ? Vicky connaissait la douceur et la vulnérabilité d'Amelia, qui pouvait à l'occasion se laisser emporter par le flot de ses émotions qu'elle ne parvenait pas toujours à gérer. C'était déjà une épreuve que de passer sans encombre le cap perturbant de l'adolescence, ça l'était d'autant plus de le faire dans un contexte de guerre tel que celui qu'ils traversaient actuellement et Vicky tenait à s'assurer qu'Amelia pouvait bénéficier d'une oreille attentive si elle ressentait le besoin d'en parler. Peu lui importait que cela ne soit pas elle, tant que sa belle-sœur trouvait à partager ses émotions avec quelqu'un. Tu sais en tous les cas que Edgar et moi on est là si tu as besoin. Je sais que les lettres c'est pas pareil, mais... On est là. La jeune épouse Bones s'interrompit à cet instant, car déjà leur petit convoi arrivait au niveau de la maison de Mrs Wellington. Mmmh je ne sais plus si je te l'ai rappelé, mais Mrs Wellington évidemment ne sait rien de qui nous sommes réellement,   murmura-t-elle après avoir sonné à la porte, donc pas de bourd... Bonjour Amanda ! roucoula Vicky tandis que la porte s'ouvrait sur le visage chaleureux de la vieille Mrs Wellington.
— Bonjour, bonjour ! Comment allez-vous Vicky, ma parole, vous avez une mine splendide. Oooh mais regardez qui voilà, c'est mon petit prince ! La moldu venait d'apercevoir la poussette sur son perron, et s'approcha sans tarder du petit garçon pour lui pincer doucement la joue. Et qui donc est cette jolie jeune personne avec vous ? s'enquit-elle finalement avec chaleur en s'intéressant à Amelia, que Vicky laissa mieux apparaître en se décalant légèrement sur l'étroit perron.
— Amanda, je vous présente Amelia, la petite sœur d'Edgar, précisa-t-elle, tout à fait certaine d'avoir déjà parlé de la jeune fille à sa voisine, mais pas totalement sûre que la vieille dame se souvienne qu'il s'agissait de sa belle-sœur et non de sa propre petite sœur.
— Oh mais bien sûr, c'est évident, la jeune Amelia ! Vous êtes le portrait de votre frère. Tiens d'ailleurs, ma radio grésille, vous pensez qu'il pourrait jeter un œil ? Je sais qu'il est parvenu à retaper celle de Mrs Langmore, la mienne ne devrait pas lui poser de souci... Vicky jeta un regard entendu en direction d'Amelia, de ces regards qui signifient Tu vois, je te l'avais bien dit ! Alors mon petit, en quelle classe êtes-vous ? Que voulez-vous faire plus tard ? s'enquit Mrs Wellington en s'intéressant de nouveau à Amelia, considérant que le sujet de la radio était réglé. L'aimable vieille dame daigna finalement s'interrompre pour laisser quelqu'un d'autre qu'elle parler, et Vicky, tout en retenant un début de fou rire, fit signe à Amelia qu'elle n'avait rien à craindre à répondre. De toute façon, si une boulette venait à être faite, un petit Oubliette et on n'en parlait plus ! Ça ne serait pas la première fois, même si Vicky ne tenait pas à le reconnaître...

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /ice and fire./rainmaker
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptyDim 10 Mai 2020 - 12:25


the future starts today

Lorsque Vicky fit mention de la réputation de son frère Edgar dans le quartier, cela ne la surprit pas vraiment. Il appréciait certes les moldus ainsi que leur technologie, mais ne renoncerait pour rien au monde à la magie. Ce qu'elle comprenait tout à fait. Elle-même ne pourrait se défaire de ses sortilèges le plus utiles maintenant qu'on lui permettait d'en user comme elle l'entendait en dehors de l'école Poudlard. Evidemment, il fallait respecter les règles, mais elle doutait, très honnêtement, que son aîné soit stupide au point d'agiter sa baguette sous le nez de ses voisins. “ Pourquoi cette nouvelle ne me surprend pas ?  ” Elle en connaissait déjà la réponse bien évidemment. Son frère était maître dans l'art de la sorcellerie, et Amelia se rendait bien compte qu'il lui serait difficile d'atteindre un tel niveau un jour. Mais son talent résidait davantage dans la théorie que la pratique, et il ne faisait aucun doute que tous les livres de la bibliothèque de Poudlard avaient déjà fait l'objet d'une lecture poussée de la fille Bones. L'école de magie du Royaume Uni avait connu un drame récemment : la mort d'une de ses professeures : Madame Im. Une femme fort sympathique s'exprimait en citations. “ On a appris la nouvelle par la gazette. Oui, nous avons pu en parler entre nous. Enfin les étudiants qui suivent les cours d'étude des runes.  ” Bien que la nouvelle ne touchait pas directement les autres élèves, elle avait eu l'effet d'une petite bombe. Comment des enfants pouvaient se défendre si des adultes mourraient ? C'était une question fort pertinente en soi. Elle hocha la tête quand Vicky lui assura qu'Edgar et elle étaient là en cas de besoin. Elle le savait même si elle avait bien du temps à parler à son frère autant qu'à sa belle-sœur, mais en soi cela suffisait à la faire sourire.

Madame Wellington ignorait que les Bones étaient une famille sorcière. Ce à quoi elle ne fit aucun commentaire. Il lui était raisonnablement difficile d'expliquer à un moldu, même un voisin, d'expliquer la sorcellerie. La vieille dame lui parut chaleureuse et surtout très bavarde. Elle était une vraie tornade de sympathie et de questions et Amelia ne savait pas vraiment comment encaisser tout ça. Elle parvint tout de même à placer un “ bonjour. ” quand celle-ci porta son attention sur elle.  Elle se contenta d'une haussement de sourcils quand elle la décrivit comme "jolie". Elle n'avait vraiment fait attention à son apparence - bien qu'elle portait un grand soin à ses vêtements et à ses cheveux, il ne fallait pas ressembler à un clown non plus - mais lorsque ce mot était utilisé pour parler d'elle, ça lui paraissait toujours bizarre. Elle gratifia la voisine de son frère d'un sourire, le plus grand qu'elle pouvait offrir lorsqu'elle sembla reconnaître en elle les traits de son frère. Le portrait de son frère... Elle disait certainement cela par gentillesse. A vrai dire, pour un oeil extérieur, Amelia pouvait tout aussi bien être la sœur de Vicky avec ses yeux bleus et ses cheveux blonds. Mais elle choisit de ne faire aucun commentaire pour éviter de mettre sa famille dans l’embarras. Puis finalement, elle fut engloutie sous une autre question. Une question qui exigeait plusieurs instants de réflexion. Fort heureusement, elle connaissait suffisamment les moldus pour répondre quelque chose de cohérent. “ A la rentrée scolaire, j'espère entrer à l'université d'Oxford et entamer des études de droit. ” Elle avait passé sous silence la classe dans laquelle elle était supposée être... A vrai dire, elle n'avait pas une connaissance extrême du système scolaire moldu ayant été scolarisé à la maison. La vieille dame sembla fort enthousiaste et curieuse. “ Dans le but de devenir avocate comme Ivy Williams ” La première femme britannique à obtenir la possibilité d'exercer le métier, même si au final, elle n'avait pas vraiment exercé poursuivant sa carrière comme professeure. Mais certain pour ainsi dire le seul nom qui lui était venu à l'esprit dans l'immédiat.

Dans le monde des sorciers, elle voulait entrer au magenmagot et devenir juge. Mais elle ne pouvait guère le dire à une moldue. Ça n'aurait pas beaucoup de sens pour elle. “ Voilà une jeune fille ambitieuse ! ” S'exclama alors soudainement la femme avec un sourire. Elle ne faisait manifestement pas partie de ces vieilles femmes attachées à la tradition. “ Je vous souhaite de réussir ce que vous voulez entreprendre mon petit. ” Amelia eut un sourire à cela. Eh bien, ça se passait bien mieux qu'elle ne l'avait espéré. Et elle eut un petit commentaire pour son interlocutrice : “ Je vous remercie de vos encouragements. Certains de mes professeurs sont assez sceptiques sur ce projet. Mais je suis ravie de constater que ce point de vue n'est pas partagé par tous. ” Elle n'avait pas pu aligner autant de phrases depuis son arrivée dans cette maison. “ Vous êtes dégourdie, vous pouvez le faire. ” Elle ne savait pas vraiment où cette femme avait pêché cette impression, peut-être se basait-elle sur l'idée qu'elle avait de Vicky et Edgar, ce qui était fort probable à la réfléxion. Puis cette dernière se tourna vers Vicky et reprit son ton du début : “ Voulez-vous regarder les autres livres que j'ai en ma possession, Vicky ? Je crois bien avoir encore un ou deux romans qui pourraient vous plaire. ” Sur ce, Amelia reporta son attention sur son neveu Marius, espérant ne plus être la cible d'interrogations sur son futur. Elle n'était pas tout à fait certaine de s'en sortir aussi bien sur des sujets différents.      
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 804
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptySam 16 Mai 2020 - 19:10

Seul un observateur attentif connaissant Amelia depuis un bon moment aurait pu discerner le mouvement de surprise que la jeune fille amorça face au déluge verbal de Mrs Wellington : Vicky comptait parmi ces observateurs attentifs, et retint à grand-peine un petit rire solidaire. Le flot de paroles de la vieille dame était surprenant pour qui y était confronté pour la première fois, et certains d'ailleurs à l'instar d'Edgar ne s'y habituaient jamais vraiment. Amelia, cependant, était mieux élevée que son ours de grand frère, et son léger trouble s'estompa aussi vite qu'il était apparu pour laisser place à la jeune fille courtoise à la voix calme et polie qui expliqua à la moldue ses plans de carrière. Vicky croisa le regard approbateur de Mrs Wellington, et opina du chef lorsqu'elle loua l'ambition de la jeune fille.
— Eh oui Amanda, que des têtes bien faites chez les Bones, plaisanta-t-elle, en espérant que Marius tienne ça de son père, plutôt que son côté ronchon !
La réponse d'Amelia concernant les réserves que pouvaient formuler certains de ses professeurs concernant son projet professionnel la portèrent cependant à froncer les sourcils, et Vicky tenta d'imaginer ce qu'ils pouvaient bien avoir à reprocher à un esprit brillant comme celui d'Amelia, et puis qui étaient ces professeurs ? La jeune épouse Bones nota soigneusement dans un coin de sa tête qu'il lui fallait garder cette réflexion en mémoire afin d'essayer d'en apprendre plus une fois qu'elles seraient reparties. Avant ça, il allait lui falloir prendre en considération l'invitation de sa voisine à entrer examiner encore quelques titres.
— Je vous remercie, mais cela sera une prochaine fois si cela ne vous ennuie pas, répondit-elle poliment à Mrs Wellington avant de jeter un œil vers Amelia, Amelia doit prendre son train en fin d'après-midi et espérait pouvoir se dégourdir les jambes avant d'entamer son grand voyage, nous n'allons donc pas traîner. Je repasserai à l'occasion si cela vous convient ?
Ce à quoi la voisine répondit à grands renforts de déballages d'affection que cela ne lui posait pas le moindre problème, avant de leur souhaiter une belle promenade et un bon dimanche. Les représentantes féminines de la famille Bones après l'avoir également saluée reprirent alors leur route en direction du parc, et Vicky ne tint que quelques instants avant de couler un regard en direction de sa belle-soeur :
— Des professeurs sceptiques ? s'enquit-elle en reprenant les mots employés par Amelia, vraiment ? Qui te reproche quoi ? S'il y avait bien une personne dont elle ne doutait absolument pas qu'elle avait la détermination nécessaire pour atteindre tous les objectifs qu'il lui plairait de se fixer, c'était bien Amelia. Que quelqu'un puisse ne pas penser la même chose plongeait Vicky dans l'incompréhension la plus complète !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 189
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /ice and fire./rainmaker
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptyDim 17 Mai 2020 - 18:24


the future starts today

Amanda Wellington était ce qu'on pouvait appeler un véritable moulin à paroles. Et si la surprise prit Amelia, elle sut toutefois la contrôler et la dissimuler derrière une politesse tout à fait honorable. De l'ambition, elle en avait à revendre. C'était à se demander ce qu'elle faisait à serdaigle et pas serpentard. De qui Marius tenait le plus ? Seul l'avenir leur dira. Elle n'arrivait pas à se projeter très loin dans le futur pour dire vrai. Elle pouvait imaginer les premiers mots ou les premiers pas du garçon. C'était assez proche et cela ne devrait plus tarder à présent. Mais la réussite scolaire de Marius resterait mystérieuse pendant longtemps. Mais elle savait qu'il s'en sortirait très bien à Poudlard, peu importait qu'il tienne de son père ou de sa mère sur ce point. Elle demeura silencieuse tout le reste de la rencontre focalisant son attention sur son neveu plutôt que la discussion entre les deux femmes. Elle n'entendit que d'une oreille quand Vicky expliqua qu'elle avait un train à prendre pour retourner à l'école. Elle faisait évidemment référence au poudlard express, mais elle n'en dit rien à sa voisine. Quand la vieille dame leur adressa quelques mots de politesse et d'affection, Amelia le lui rendit avec un grand sourire :   “ Au plaisir de vous revoir.  ” La serdaigle avait hâte que l'année se termine et qu'elle puisse commencer sa vie d'adulte très rapidement. Elle avait même commencé à chercher un job étudiant dans les petites annonces de la gazette. Elle avait eu plusieurs idées à vrai dire et elle espérait que cela lui permettrait de payer ses études le temps qu'elle puisse entrer pleinement au magenmagot. Alors qu'elles se dirigeaient vers le parc, Vicky lui posa une question en rapport avec ce qu'elle avait dit. Des professeurs sceptiques... Le professeur Flitwick était tout à fait enthousiaste et c'était tout ce qui comptait à ses yeux. Après tout c'était son directeur de maison. Elle avait vraiment dit ça davantage pour la conversation qu'autre chose.  

Je crois pas que le professeur Slughorn m'apprécie vraiment... Il oublie mon nom.  ” Binns aussi, très souvent. Il l'appelait Boone, Bonas... Bref, des noms qui ressemblaient au sien sans être le patronyme correct. Mais elle avait appris avec le temps à accepter le fait qu'il ne retiendrait le nom de personne. “ A vrai dire, je ne pense pas qu'il soit sceptique, c'est juste qu'il n'associe pas mon nom à mon visage. Du coup, il s'en fiche un peu. ” Elle ne s'en offusquait pas plus que ça. Elle affectionnait davantage les sortilèges ou la métamorphose. Et par contre, elle serait drôlement vexée si le professeur McGonagall ne retenait pas son nom. Quant au professeur Flitwick, il était un poil obligé à force étant donné qu'il s'avérait être aussi son directeur de maison. “ Mais le plus important c'est que le professeur Flitwick soutienne mon projet. Il est quand même directeur de serdaigle. J'aurais été vraiment déçue qu'il n'approuve pas ou qu'il soit sceptique. ” Il se montrait toujours particulièrement encourageant et patient. Il faisait certainement des enseignants les plus appréciés de l'école de sorcellerie. Elle aimait bien également le professeur Chourave qui faisait preuve de beaucoup d'enthousiasme dès que cela touchait les plantes.  “ Après, je dois t'avouer que j'ai un peu changé la vérité... J'ai envie d'être juge et non avocate. Je ne connaissais pas de femme juge moldue. ” Et elle n'avait pas vraiment d'imagination pour inventer des noms crédibles ou alors il lui fallait quelques pour se prêter au jeu. En quelques minutes, elle avait inventé au mieux et s'en était plutôt bien sortie au final.  “ Quant à l'université d'Oxford, eh bien, il me semble que c'est très réputé et une véritable référence chez les moldus. ” Elle n'était pas honnêtement pas assez bien renseignée sur la culture moldue pour en citer d'autres de toute façon.

Elles arrivèrent finalement au parc.  “ Nous y voilà. ”Dit-elle alors qu'elles passaient la grille du parc. A Londres, il y avait des parcs et squares à profusion, certains plus grands et bruyants que d'autres. Celui-ci semblait tout à fait agréable pour des enfants, pour y grandir.  “ J'aime beaucoup Tinworth, mais je t'avoue que j'aimerais beaucoup vivre à Londres pour être plus proche du ministère. ” Avoua t-elle sans mal. Elle n'en avait pas encore parlé à ses parents. Pour ses parents, et pour elle aussi, cela avait été difficile de voir Edgar et Samuel quitter le nid. Mais Mr et Mrs Bones ne semblaient pas prêt à laisser leur dernier petit oisillon partir du foyer familial. Ce devait être éprouvant d'être parent, pensa-t-elle. S'inquiéter pendant près de 18 ans, jour après jour, se demandant comme son enfant allait tourner, très peu pour Amelia. De plus, elle ne voyait pas vraiment comment elle pouvait concorder une vie de famille à son temps passé son travail. Elle avait décidé depuis longtemps de mettre une croix sur les enfants afin de s'accorder entièrement à son métier. “ Il me faudra certainement un job étudiant. Certaines boutiques du chemin de traverse emploient des jeunes. ” Elle avait songé en parler à Vicky depuis un moment. C'était un projet qu'elle formait depuis un moment. Et elle voulait la réaction de sa belle-sœur afin de le finaliser et de le mener à bien.    
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 804
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia EmptyAujourd'hui à 18:08

Vicky écoutait toujours Amelia parler de Poudlard avec une certaine pointe de nostalgie, quand bien même cela faisait bientôt dix ans qu'elle avait quitté ses rangs. Les Professeurs étaient toujours les mêmes, et l'évocation d'un seul d'entre eux suffisait toujours à provoquer chez la jeune épouse Bones la réminiscence d'un quelconque événement passé de nature à étirer ses lèvres en un sourire doux-amer. Qu'il était simple, ce temps où ses problèmes les plus importants étaient d'obtenir une bonne note en Potions, ou se réconcilier avec sa meilleure amie ! La guerre était loin, alors, ainsi que les décisions existentielles qu'elle impliquait, et qui bouleversaient son existence jusque dans l'intimité de sa vie de couple et de mère...
— Slughorn fait exprès, décréta-t-elle sans autre forme de procès, il se souvient parfaitement de tes frères et connaît mieux que tout le monde la généalogie sorcière. Il doit être vexé que tu ne le mettes pas sur un piédestal comme les autres petits membres de son club. Vicky n'avait jamais été invitée elle-même à rejoindre le club, ce qui l'avait un peu vexée à l'époque... Elle prenait à présent le parti d'en rire, après tout, cela ne l'avait jamais empêchée de réussir ce qu'elle avait entrepris depuis sa sortie de Poudlard ! De toute manière tu as raison, seul Flitwick compte. Il est d'excellents conseils, bien plus utile que ce radoteur de Slughorn !
Les deux représentantes féminines de la famille Bones arrivèrent à cet instant aux grilles du parc et s'enfoncèrent sans plus tarder entre les arbres, le long d'un charmant chemin ombragé qui menait vers les jeux qui ne manqueraient pas d'amuser Marius une fois qu'il serait en mesure d'en profiter. Encore quelques mois, et Vicky serait bonne à rejoindre les bancs entourant les toboggans et autres balançoires pour surveiller du coin de l’œil sa progéniture tout en rouspétant avec les autres parents sur tous les tracas que ces charmantes bouilles leur faisaient vivre au quotidien !
— Si seule la proximité avec le Ministère t'amène à envisager de t'installer à Londres, j'ai envie de te conseiller de ne pas t'y installer ! répliqua-t-elle en étouffant un rire, l'immobilier coûte horriblement cher, même pour les sorciers. D'autant qu'en transplanant ou en demandant à ce que ton logement soit raccordé au réseau de Cheminette, tu pourrais aussi bien décider de vivre dans les Highlands que tu ne verrais pas de différence. Les jeunes sorciers avaient souvent tendance à oublier combien il était simple et pratique de transplaner, puisqu'ils n'avaient que peu de possibilités d'y recourir tant qu'ils étaient à Poudlard... Alors certes, ça n'était pas la sensation la plus agréable du monde, mais c'était à bien des égards moins pénible que les ruelles crasseuses qu'on empruntait dès lors que l'on s'éloignait un peu du Chemin de Traverse...
— C'est compliqué de concilier des études avec un job étudiant, tu sais, répondit-elle à Amelia lorsque celle-ci lui fit part de sa résolution, je suis sûre que si tu as besoin d'argent Maeve et Alistair peuvent te filer un coup de pouce... Non ? Ou même nous ! proposa-t-elle tout en se demandant quelle serait l'opinion d'Edgar à ce sujet. Ils n'avaient pas de problèmes de revenus grâce à leurs emplois au Ministère, mais ils s'efforçaient de mettre à côté pour subvenir aux moindres besoins de Marius... et peut-être de leurs autres enfants, s'ils décidaient d'agrandir de nouveau leur petite famille. C'est que tu t'engages dans des études très exigeantes et fatigantes, et je te connais tu n'es pas du genre à faire les choses à moitié... Il ne faudrait pas que ce genre de considérations financières t'empêchent de mener sereinement à bien ton cursus. Les deux jeunes femmes débouchèrent alors sur le plan d'eau (on ne pouvait pas parler de lac à proprement parler, d'autant plus si on comparait avec celui de Poudlard !) au milieu duquel quelques canards barbotaient tranquillement.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




the future starts today | amelia Empty
MessageSujet: Re: the future starts today | amelia the future starts today | amelia Empty

Revenir en haut Aller en bas

the future starts today | amelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-