GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1111
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyVen 24 Avr 2020 - 19:24

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea. Marlene compara l’adresse griffonnée à la hâte sur un bout de parchemin aux numéros entre lesquels étaient coincés la petite roulotte d’un glacier et six chaises en plastique mal assortis. Une première goutte de pluie tomba sur le chiffre 13. Ou 18 ? Évidemment, elle n’avait pas pensé avant à lancer un impervus. « Hum, je crois que c’est ici ! » lança-t-elle un regard sans assurance à son comparse. Marlene était plus grande que Shannon, mais il la battait en largeur d’épaules.

Elle fourra le papier dans la poche arrière de son jean cigarette et se dirigea d’un pas déterminé vers la petite cabane décolorée par l’air salin. Elle sonna la petite cloche du comptoir pour s’annoncer au vendeur de glaces dont elle ne percevait pour l’instant rien d’autre que la raie des fesses. Il farfouillait dans sa glacière. Un bonjour aurait suffit, c’est ce que semblait indiqué sa mine patibulaire lorsqu’il se retourna vers elle. Mais hé, vous auriez dit bonjour à la raie d’un illustre inconnu, vous ? « Hey ! On recherche un certain Mondingus Fletcher … ça vous dit quelque chose ? » « Tu lui veux quoi ? » « Hum … ». A vrai dire, elle n’en savait rien. Elle avait encore gueulé à l’Ordre du Phénix, pour voir le vrai terrain, le sale terrain (nettoyer les toilettes, ça ne comptait pas !). Et c’était Alastor Maugrey qui avait fini par se débarrasser d’elle d’un simple : Si t’en as marre de faire le pot de fleur, t’as qu’à trouver Fletcher ! Elle n’était même pas certaine qu’il s’agisse d’une véritable mission à proprement parler … Elle coula un nouveau regard vers Shannon. S’il ne l’avait pas accompagnée par pitié jusque-là, son point de vue allait peut-être changer. « C’est top secret, je ne peux pas en parler ! » essaya-t-elle de garder une certaine contenance, un certain sérieux malgré l’ordre des mots étranges qui sortait de sa bouche. Le glacier éclata d’un rire gras tout en se remontant l’arrière de son pantalon cargo. D’autres gouttes de pluie commençaient à tomber, ploquant sur la tôle de la boutique, et la sorcière commençait à être un peu vexée de la tournure prise par cette fin de journée.

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Dim 10 Mai 2020 - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyDim 26 Avr 2020 - 13:24

Les mains dans les poches, Shannon suivait sans rien dire Marlene qui essayait de trouver l'adresse griffonnée à la va-vite sur un morceau de parchemin. L'adresse dernièrement connue de Mondingus Fletcher. L'irlandais le connaissait un peu, ils s'étaient croisés quelques fois. Ce sale homme était un sacré voleur, et Maugrey le détestait cordialement. Ce n'était donc pas très étonnant qu'il ait demandé à Marlene McKinnon de mettre la main dessus pour satisfaire ses envies d'actions. Le jeune homme se demandait s'il devait lui dire qu'il ne s'agissait certainement pas d'une mission bien dangereuse - ni même capitale en fait - mais il se disait que la jeunesse était pleine de rêves et qu'après tout, ce n'était pas son rôle de les briser. Alors, il s'était porté volontaire pour l'accompagner. Il ne se passait guère plus rien en ce moment, et il se remettait encore un peu difficilement de l'attaque de Pâques sur le chemin de Traverse. Shannon était sorti de l'hôpital en début de semaine et il gardait encore quelques stigmates de la bombe qui lui avait explosé dessus. Somme toute, il était donc assez fatigué. Une "mission" sans enjeu était donc le meilleur moyen pour lui de bouger sans risque de se faire assassiner. Même si la vue de la raie des fesses du glacier aurait pu suffire à l'achever, en réalité.
Il s'était toujours dit qu'il était un homme assez brut - et ce n'était pas forcément faux en réalité - mais la subtilité de Marlene venait de détrôner l'absence de subtilité chez Shannon. Malgré tout, ce dernier ne dit rien et se contenta de maquiller son sourire amusé par un sourire courtois à l'encontre du glacier. "C'est top secret, je ne peux pas en parler ?". Il profita que le regard de la jeune femme soit rivé sur le marchant de glace, qui s'esclaffait en secouant la tête pour pour lever les yeux au ciel. « On cherche 'Dingus pour affaire » finit-il par dire, « pas pour lui casser la gueule ». Vraisemblablement, le marchant de glace connaissait Mondingus et il ne voulait pas lui dire où il était - ce que Shannon pouvait aisément comprendre, en fait. L'irlandais s'accouda contre le comptoir du glacier en saisissant un cornet à la galette d'un air pensif, « mais enfin, après tout, c'pas votre problème je suppose. Mondingus pourra vous remercier de lui avoir fait perdre quelques gallions. Ça vaut combien déjà la poudre en flacon de corne d'éruptif ? ». Il s'adressait cette fois-ci à la jeune femme. La corne d'éruptif était un ingrédient rare de potions, rare, donc très coûteux. Et 'Dingus en avait tout un stock à ce qu'on disait. Il jeta un coup d’œil aux goûts que proposaient le glacier sorcier et il afficha un air de dégoût : "sorbet de strangulot" vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1111
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyLun 27 Avr 2020 - 19:17

Shannon pitchait au marchand de glaces son meilleur mensonge et la performance était impressionnante pour la sorcière qui n’était pas capable de mentir sans rougir ou bafouiller. Elle n’aurait pas su débiter cette histoire avec autant d’assurance, même en s’entraînant sept ans devant un miroir. Le coude sur le comptoir, son menton dans les mains, elle le regardait forcément en étant séduite. Il la tira de sa rêverie en lui renvoyant le souafle. « Pardon ? ». Elle se tourna de nouveau vers le gérant, il paraissait presque aussi imposant que le garde-chasse de feu leur école, coincé dans sa petite cahute. Mais il ne devait pas être un demi-géant pour autant, il paraissait que c’était assez rare. « Avec l’inflation ? Oh, quelque chose entre ton poids en gallions et mon poids en gallions ! » assura-t-elle directe puisque sans mentir. Lorsqu’elle avait volé une corne d’éruptif avec Sirius dans la réserve du Professeur Slughorn, ce dernier avait pleuré le lendemain devant la classe toute entière du prix qu’une telle rareté lui avait coûtée.

Le marchand de glaces remit la tête dans sa glacière et l'impatiente sorcière soupira, pensant avoir perdu définitivement son attention en même temps que la piste du Fletcher. Que nenni, il refit surface avec une boule de sorbet de strangulot dans un petit bol en carton. La sorcière accepta son cadeau à contre-coeur pour ne pas faire foirer la négociation qui s’amorçait. « Vos affaires peuvent p’têt bien faire mes affaires tout compte fait, j’ai deux trois deals en cours avec votre lascar, rien de trop illégal ». Il avait dit ça en faisant un geste qui voulait dire couci-couça avec sa main. « Okay … cool … intéressant » feint-elle d’y croire tout en plongeant sa petite cuillère en plastique dans sa glace puis dans sa bouche. C’était un goût … sureprenant … un peu gluant. «  J’charge juste pour lui deux trois babioles au fond d’mes cargaisons d’œufs de poulaintêtards, de tritons à double queue quand j’navigue du côté d’Amsterdam … et lui me refile en échange les cargaisons à peine passées de date des autres restos quand la saison est mauvaise pour ma pêche ! ». Elle recracha discrètement dans son carton, en laissant couler la glace fondue contre son menton, la cuillère qu’elle venait d’enfourner. Pas trop mauvaise concernant les créatures magiques, elle se souvenait que les strangulots ne provenaient pas de la mer, mauvaise saison donc ? Elle s’empara d’une serviette en papier sur le comptoir pour s’essuyer le menton. « Non ! Oui ! Bien sûr ! Ca fait … ça fait carrément sens … carrément. Rien de trop illégal, c’est une situation gagnant-gagnant dans laquelle personne ne perd, où personne n’est blessé ni ne meurt de dysenterie, hein ? J’ai pas raison ? »

1, 2, 3 : « Dernière fois que je l’ai vu, le lascar descendait par là, une meute de sales croups à ses trousses ! Jamais r’fait surface depuis alors même que j’attends toujours sa dernière cargaison moi. Si vous pouviez lui faire passer le message et aussi, prendre sur votre prix une petite commission pour moi dessus … rapport au r’tard qui m’doit ! ». Marlene regarda derrière son épaule, la direction qu’il lui indiquait. Il n’y avait rien d’autre qu’une plaque d’égout sous l’une de ses chaises en plastique. « Descendu par où au juste ? ».
4, 5, 6 : « Mais hé, la glace c’est cadeau, mais mes infos sont pas gratuites … si ton papa vois c’que j’veux dire ? ». Avec un petit sourire en coin, le truand "pas trop gérant", frotta son index contre son pouce ... C'était apparemment avec Shannon qu'il voulait négocier, et pas avec sa gamine ?

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Dim 10 Mai 2020 - 11:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyLun 27 Avr 2020 - 19:17

Le membre 'Marlene McKinnon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyMer 29 Avr 2020 - 23:14

Contrairement à ce que certains pourraient croire, Shannon ne prenait pas mal le fait de devoir former les nouvelles recrues. Sans dire qu'il prenait cela à coeur, il comprenait l'intérêt, et puis, des nouvelles recrues, il n'y en avait pas trente-six par années. Marlene était toujours "la nouvelle" alors que cela faisait quelques mois qu'elle était installée dans l'Ordre désormais. Et l'irlandais ne comprenait pas qu'on ne lui fasse pas davantage confiance. Si on s'inquiétait de son niveau en magie, il suffisait de l'enfermer avec Maugrey dans la salle d'entraînement pendant une heure pour la faire travailler un peu. L'air austère de l'Auror aurait tôt fait de la faire progresser rapidement. Mais enfin, il ne dirigeait pas l'Ordre. Et maintenant, c'était lui qui la formait gentiment sur le terrain - personne ne s'étant dévoué, curieusement - pour rechercher Mondingus Fletcher. Le jeune homme ne remarqua pas l'air admirateur de Marlene, et c'était sans doute une bonne nouvelle car il serait mortifié et gêné comme jamais. Il préférait être à l'aise avec elle plutôt que d'être le navet qu'il était généralement. Shannon afficha un grand sourire au glacier face à la réponse de Marlene, qui n'avait pas tort sur le prix. Elle avait peut-être sans le savoir, avoué une terrible vérité. Cela expliquait grandement le trafic d'éruptif mais c'était une autre histoire qu'il ne souhaitait pas démarrer avec elle - on lui avait soufflé que McKinnon était à cheval sur les droits sociaux et animaliers en tout genre, et elle le giflerait sans doute d'avoir déjà acheté ce genre de produits à des gens pas très nets.

Le jeune homme afficha un air perplexe à la glace que le glacier tendait à Marlene et déclina la proposition tacite du vendeur d'un geste de main. Il guetta la réaction de la jeune femme plus qu'il n'écouta la conversation. « Rien n'est illégal avec Mondingus » le rassura Shannon d'un air entendu pour cacher les bafouillages de sa collègue, « les lois sont trop dures, et ils se font assez de fric sur notre dos, non ? ». Le glacier acquiesça d'un air sombre et continua son histoire. Il lui apparu beaucoup plus sympathique, tout d'un coup, lorsqu'il leur confia qu'il était pêcheur. Il comprenait d'un coup beaucoup mieux ses manières de rustre. Mais il n'eut guère le temps d'y penser. Le mot dysenterie apparu dans la conversation sans qu'il ne s'y attende et pour lui à qui il manquait des mots dans la langue anglaise, il se tourna vers Marlene : « Dyséterie ? Qu'est-ce que c'est que ce truc ? ». Franchement, ils avaient des mots bien compliqués les anglais quand même. Ça ne voulait rien dire, ça ne ressemblait à rien et ça ne lui inspirait pas confiance. Comme la plaque d’égout que le glacier pointa de son doigt boudiné.  Shannon sortit de sa poche un gallion qu'il posa sur le rebord de la roulotte en désignant le pot délaissé par Marlene : « Pour la glace et l'info ». Il se dirigea d'un pas volontaire vers la plaque pour dégager les chaises, avant de la soulever pour la poser à côté. Une sale odeur s'évapora dans les airs et il grimaça. Shannon n'avait pas franchement envie de descendre le premier mais il ne pouvait pas infliger ça à Marlene. Une fois en bas, il éclaira le bout de sa baguette en cornouiller d'un "Lumos" à peine soufflé. L'endroit était sale - en même temps - et puant. C'était bien le genre d'endroit où Mondingus se terrerait. « Je te proposerais bien d'aller chacun dans une direction... Mais je pense qu'il vaut mieux qu'on reste ensemble » lui dit-il alors qu'elle le rejoignait, « sauf si t'es d'humeur aventureuse ? ». L'irlandais se gardait bien de le préciser mais il préférait ne pas être seul. Les égouts regorgeaient de choses pas très jolies, voire dangereuses, et il se sentait encore faible de sa récente sortie de l'hôpital. Le visage illuminé par sa baguette, il lança quand même une bulle de lumière dans la direction qu'ils prenaient. A priori rien. Mais...


1.2.3 | Deux yeux jaunes brillèrent devant eux et il plissa les paupières. « Qu'est-ce que c'est que ce tr-... » marmonna-t-il avant de pâlir. Mierda mierda mierda. Il n'avait absolument aucune idée de la façon dont un crabe de feu avait pu entrer dans un égout moldu mais voilà. C'était ce qui se tenait devant eux.

4.5.6 | Ils marchèrent encore quelques mètres comme cela avant que Shannon n'arrête Marlene en lui attrapant le bras. Il y avait un truc bizarre dans cet égout et cela n'avait rien à voir avec les rats qui couraient sur le sol, justement, en direction de là où ils allaient. Un bruit retentissant se fit entendre, qu'il identifia comme un grognement avant de se retourner brusquement. MERDE !


Dernière édition par Shannon O'Mahony le Mer 29 Avr 2020 - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyMer 29 Avr 2020 - 23:14

Le membre 'Shannon O'Mahony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1111
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyLun 4 Mai 2020 - 12:16

Une descente dans les égouts ? La case n’était pas cochée, ni n’existait pour être cochée, sur la buckett list de Marlene. La sorcière cherchait du regard, borné par des œillères de déni, un autre endroit par lequel descendre tout en répondant à Shannon d’un air absent. « Dysenterie ? C’est le langage fleuri pour dire grosse … » « Pour la glace et l'info » « Chiasse ! On va vraiment devoir descendre par les égouts alors ? » s’exclama-t-elle, comme bien souvent, plus fort qu’elle ne l’aurait voulu. Le gérant-truand eut un petit rire de gorge auquel elle répondit finalement avec un sourire poli. « Merci ». Shannon se dirigeait vers la plaque en fonte d’un pas tranquille. Il y avait en bas d’une usine proche un petit groupe de moldus en pause clope. Quelques fenêtres offraient également un vis-à-vis sur leur coin de la rue. La géographie du lieu n’invitait donc pas à sortir sa baguette. Avant de descendre à son tour dans les entrailles de la petite ville côtière, elle remarqua qu’une inscription semblait être inscrite en latin sur la plaque d’égout mais elle n’y prêta pas plus attention que cela. Il commençait à pleuvoir plus sérieusement au-dessus de leur tête et elle s’inquiétait de l’effet radicale de l’humidité sur ses boucles. Une gouffa blonde l’aurait transportée plus tôt que prévue dans les années 1980. Cette plaque de fonte pesait une tonne mais enfin, elle parvint, s’aidant de sa baguette pour les derniers centimètres, à refermer la bouche d’égout derrière leur passage.

L’univers sonore déplaisant des égouts n’était battu que par son univers olfactif, c’était dans l’estomac d’une goule que la sorcière avait l’impression de pénétrer tandis qu’elle descendait les barreaux de l’échelle. Son humeur pourtant n’en avait pas pâti comme son sourire le confirma à Shannon lorsqu’elle le rejoignit en bas. « Je suis toujours d’humeur aventureuse mais qui pourra raconter mes exploits magiques si on se sépare ? ». Ca, c’était juste pour ne pas devoir lui avouer que sa présence le rassurait énormément pour ce qu’elle considérait (tout à fait injustement) comme sa première mission. Il pâlit dans la lumière de sa baguette en fixant un point quelque part au-dessus de son épaule et à son tour elle se tourna en s’emparant de sa baguette. Un court laps de temps pour que ses yeux s’accommodent à l’obscurité et elle reconnut immédiatement ce qui leur faisait face à son étincelante carapace. « Un crabe de feu ? ». Son premier réflexe fut de retenir le poignée de Shannon de peur qu’il ne lève son arme contre la créature protégée. « On ne l’attaque pas, on a une chance sur deux que le sort rebondisse sur nous si on se fait pas brûler avant ! ». Malgré son amour presque aussi insensé que Rubeus Hagrid pour toutes les créatures qui peuplaient le monde magique, elle n’avait pas pu empêcher sa voix de chevroter. Le mieux, lui semblait-il, était d’éviter toute confrontation. Le problème était que le crabe se trouvait devant l’entrée d’un couloir qu’il leur faudrait bien emprunter. Il s’était un peu plus enfoncé dans sa carapace, ses yeux jaunes brillants dessous comme deux points, et cela ne caractérisait pas du tout son envie de bouger de là. « Peut-être que si on … ouais … » avisa-t-elle un nid de mouettes ou de pigeons abandonné sous la voûte de pierre. Cette solution ne lui plaisait pas vraiment mais elle ne pensa à aucune autre. Elle fit léviter un oeuf du bout de sa baguette vers lequel les yeux jaunes dirigèrent leur attention. FLOP ! L’œuf s’écrasa par terre dans un autre coin de la salle. Et le crabe attiré par ce nouveau fumet s’y dirigea rapidement en claudiquant sur ses six pattes. A la lueur de la baguette de son comparse, les sorciers purent distinguer des trous béants, avec du sang coagulé, sur la carapace du crabe. Ses joyaux lui avaient été salement arrachés par endroits. Et cette vision retourna bien plus l’estomac de la sorcière que quelque odeur provenant des égouts. « C’est horrible ! Tu ne crois pas que Mondingus aurait fait ça quand même ? ».

Ils se dirigèrent ensemble dans le couloir voûté dont les pierres étaient vaseuses et la sorcière se trouvait pour une fois un peu moins bavarde. « Le traffic de corne d’éruptif, c’est déjà suffisamment honteux … mais ça … » gambergeait-elle son mélange de tristesse et de colère. Un épais tuyau se trouvait au-dessus de leur tête, lâchant parfois de froides gouttes dans leur nuque, lorsqu’ils passaient sous un endroit mal boulonné. Le bruit de la pluie, qui tombait maintenant de manière torrentielle sur le trottoir, se faisait de plus en plus lointain au-dessus de leur tête tandis qu’ils s’enfonçaient toujours plus bas sous terre. Il y avait également un autre bruit, similaire au glouglou d’un estomac en beaucoup plus fort, dont il était dur de dire s’il s’agissait d’un simple bruit de tuyauterie ou pas. Marlene n’y prenait pour l’instant pas garde, pas plus qu’au cheminement de quelques rats qui courraient dans le sens inverse. Plus loin derrière eux, les yeux luisants du crabe de feu les épiait parfois. Il s’était mis à les suivre. Les deux sorciers arrivèrent bientôt à un endroit dont la traversée était impossible sans se salir et se mouiller les godasses.

1, 2, 3, 4, 5 : Marlene dirige sa baguette vers leurs chaussures pour les métamorphoser. Les siennes en bottes de pluies fleuries, celles de Shannon en bottes qui imitent des santiags avec des flammes. Elle rigole un peu devant l’allure qu’elle a souhaité lui donner
.
6 : Marlene dirige sa baguette vers leurs chaussures pour les métamorphoser. Mais l’esprit complétement ailleurs, elle les transforme en tongs. « Oups ! ».

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Dim 10 Mai 2020 - 11:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyLun 4 Mai 2020 - 12:16

Le membre 'Marlene McKinnon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyMer 6 Mai 2020 - 15:08

Shannon avait eu la chance - ou la malchance - de se retrouver dans à peu près toutes les situations possibles et imaginables mais également d'arpenter les lieux les plus atypiques. Les égouts, c'était une expérience qu'il avait déjà vécu, un peu malgré lui. Les affres de ce souvenir lui donnaient souvent envie d'en rire, parce qu'un gamin qui tombe dans une bouche d'égout parce qu'il regardait partout sauf devant lui, ça avait un petit côté comique. Cependant, il ne dit rien à Marlene de ce qu'il avait en souvenir. C'était une histoire entre son lui jeune et son lui vieux, l'humiliation avait été telle à l'époque qu'il se réservait seul le droit de rire de son malheur. « Regarde bien où tu marches et tu ne devrais pas sectionner la queue d'un rat en lui marchant dessus » plaisanta-t-il en descendant le premier pour illuminer du bout de sa baguette l'endroit où ils se trouvaient. Peut-importait le pays, un égout restait un égout. C'était humide, puant, et foutrement dangereux. La mission stupide donnée par Maugrey semblait prendre un tournant que Shannon n'attendait pas. Il ne se serait peut-être désigné comme volontaire s'il avait su que sa "mission" avec Marlene comprendrait une telle dose d'imprévisibilité. En temps normal, cela ne l'aurait pas dérangé. Mais son état physique ne lui permettait pas les plus grandes folies, et il vivrait assez mal de retourner à l'hôpital en raison d'une triviale course-poursuite dans des souterrains anglais. Shannon sourit à la plaisanterie de la jeune femme et ses exploits que personne ne pourrait conter s'il ne l'accompagnait pas. Il doutait - et il était persuadé qu'elle doutait aussi - que leur aventure prenne un tournant épique. L'irlandais pressentait plutôt de la bêtise les heurter de plein fouet, et leur face-à-face avec un crabe de feu manqua de lui donner raison. Pour le coup, la jeune femme fut beaucoup plus alerte et réactive que lui, il voulait bien l'admettre. Et sans doute, beaucoup plus humaniste aussi. Si ça ne tenait qu'à lui, il aurait très probablement tué la bestiole sans autre forme de regret. « Tu as de bons réflexes » la congratula-t-il naturellement, le regard posé sur les trous béants de la carapace de la créature.

Marlene avait l'air horrifiée voire scandalisée, ce qui contrastait sans nul doute avec l'expression de stricte neutralité de son comparse irlandais. « Non, c'est pas Mondingus qui a fait ça » lui répondit-il, plutôt sûr de lui, « bien que je mettrais ma baguette à brûler qu'il y a songé s'il avait encore tous ses joyaux ». 'Dingus était un escroc, un voleur, et il adorait les joyaux. Mais il était couard comme les rats qui fuyaient la créature.  Marlene continuait de maugréer, choquée, et Shannon ne répondit plus. Il n'était pas franchement là pour la consoler ou la rassurer. La vie était moche, c'était quelque chose qu'il disait depuis des années. Une fois la créature dépassée, l'irlandais se retourna néanmoins par sécurité pour constater avec horreur qu'il s'était mis à les suivre. Lui qui avait toujours rechigné à prendre soin aux créatures magiques - il y avait presque été obligé, dépité - Shannon trouvait que c'était franchement malsain d'apprécier ce genre d'animaux. Entre les éruptifs ultra-violents, et les crabe de feu qui pouvaient brûler vif le premier péquenaud qui passe, vraiment, c'était pas son truc. La jeune femme ne semblait pas faire autant de sentiments. Devant une traversée d'eau sale, Marlene décida de transformer leurs chaussures et le résultat fit naturellement éclater de rire le presque trentenaire. « T'as vraiment des goûts du tonnerre » - il baissa sa baguette en direction de l'eau d'un air pensif - « si tu veux mon avis, y'a pas que des rats dans l'eau ». Shannon hésitait rarement lorsqu'il était question de prendre des risques, mais il était, pour ainsi dire, le chaperon de la jeune femme. Malgré tout, quelques secondes le firent se décider, comme toujours et il entra le premier dans l'eau. A priori, rien de particulier. Il trouvait cela étrange, néanmoins que 'Dingus soit passé par là. Petit et gros, il était persuadé qu'il se serait noyé juste en voyant l'eau. L'irlandais commençait à se demander si le glacier ne les avait pas roulé. Et ce bruit bizarre de gargouillis... « C'est ton ventre qui fait ce bruit ? » demanda Shannon à brûle-pourpoint. Il savait très bien que non, ce n'était pas l'estomac de Marlene mais autant être sûr de la réponse. Il commença à s'avancer, baguette levée, en direction de l'autre rive tout en demandant, une grimace sur le visage alors qu'il sentait qu'il franchissait des barrières d'algues : « J'imagine que tu ne t'attendais pas franchement à ça pour une première sortie de terrain » - un sourire un peu moqueur se peignit quelques secondes sur son visage avant de laisser de nouveau place à une grimace dégoûtée - « mais je t'assure que c'est plus sympa qu'un attentat au Chemin de Traverse ». Ce fut cette fois-ci l'estomac de Shannon qui se tordit à l'évocation de ce brumeux souvenir. Arrivé sur la rive, le jeune homme grimpa dessus et il tendit la main à Marlene pour la sortir de l'eau, avant de jeter un sortilège à ses chaussures pour qu'elles reprennent leur apparence originelle. Toutefois, il laissa les bottes de pluie de la jeune femme tranquilles. Ils étaient face à un chemin divisé en deux et s'il avait un excellent sens de l'orientation, cela n'était plus le cas une fois arrivé dans les égouts. Aussi, il sortit une pièce de sa poche pour décider au petit bonheur la chance :

PAIR | « Bon, on prend à droite, du coup » fit-il d'un ton incertain en rangeant la pièce dans sa poche. Le chemin semblait plus éclairé, curieusement, mais pas forcément plus sain.
IMPAIR | « A gauche toute alors... ». Il aurait préféré aller à droite. Le chemin semblait plus sombre que jamais et les gargouillis avaient l'air d'être plus bruyants encore dans cette partie des souterrains.


(931)


Dernière édition par Shannon O'Mahony le Mer 6 Mai 2020 - 15:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyMer 6 Mai 2020 - 15:08

Le membre 'Shannon O'Mahony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1111
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyJeu 7 Mai 2020 - 17:01

Shannon rit avec elle à sa blague, là où d’autres membres de l'Ordre auraient levé leurs yeux au ciel. Marlene était contente que ce soit lui qui se soit désigné pour l’accompagner. La nouvelle recrue brûlait de partir en mission avec Caradoc mais lui ne l’aurait sûrement pas laissée franchir la plaque des égouts. L’occasion de dérider son grand-frère, pas plus que de briller en mission, ne se serait donc sûrement présentée. Quelques traits d’humour en mission étaient bienvenue, cela ne nuisait pas à la concentration mais repoussait au contraire la peur qui pouvait envahir la sorcière par instants.

Marlene se surprit à avoir plus peur pour Shannon que pour elle-même lorsqu'il pénétra le premier dans l’eau. Comment ça il n’y avait pas que des rats dans la flotte ? Elle avait refermé la pression de ses doigts sur sa baguette juste au cas où. « Tu penses à quoi ? Déchets triviaux ou plutôt - un glouglou plus fort que les précédents retentit quelque part au-dessus de leur tête qui lui donna la chaire de poule, ce n’était pas son estomac - ou plutôt autres créatures sympathiques du genre dragon d’eau ? ». La sorcière le suivit de près dans la traversée sans ne plus faire la fière. Évoquer un dragon d’eau tout en foutant les pieds dans de l’eau sombre, ce n’était pas l’idée du siècle. Les écailles de ses créatures étaient infestées de parasites mortels, paraissait-il. C’était donc une bonne chose d’avoir aux pieds des bottes imperméables. Shannon planta au moins un nouveau sourire sur ses lèvres en soulignant l’évidence. En effet, elle ne s’était pas attendu à cela pour une première mission. Mais non, elle aurait quand même préféré être présente sur le Chemin de Traverse. Le ton peu emballé qui enrobait son mensonge ne trompa personne. « Ouais - tout le regret de la sorcière, c’était justement de ne pas connaître la guerre et son terrain - mais c’est peut-être moins utile aussi ». Elle avait vu la mine pâle de son aîné quand il était rentré de son service à Sainte-Mangouste ce jour-là. L’accident qui avait bien failli être fatale à Shannon, elle en était également au fait. Et pourtant, elle aurait voulu y être, c’était ainsi. Le beau sorcier lui attrapa la main et la hissa de l’autre côté du rivage. C’était une bonne chose que le faisceau lumineux de sa baguette soit dirigé ailleurs, il ne la voyait pas rougir sottement.

Les sourds bruits de la tuyauterie semblaient se poursuivre vers le couloir de gauche, aussi émit-elle un soupir de soulagement lorsque la pièce de son compañero désigna celui de droite. « Tant mieux, ça a l’air de moins schlinguer … ». Elle laissa sur l’entrée du couloir une marque du bout de sa baguette afin qu’ils retrouvent leur chemin, et marcha dans les pas de Shannon. La mauvaise odeur persistait à les suivre mais au moins le chemin était-il de plus en plus éclairé. Il ne s’agissait néanmoins pas d’une lumière fixe, comme celle du jour, mais plutôt dansante … comme celle des torches de leur ancienne école contre les murs de pierre. Marlene ne s’en était pas rendue compte et continua à parler avant que tout un tintamarre ne résonne devant eux. « Correction, c’est nous qui schlin … ! ». Son coeur fit un bond dans sa poitrine. Des voix suivirent le chahut. C’était une langue qui lui était étrangère mais dont les gutturales lui rappelaient en même temps quelque chose. Là, au bout du couloir qui tournait en angle droit, ils ne seraient plus seuls. Elle attrapa doucement le bras du sorcier pour qu’il se tourne vers elle avant de se jeter seul dans la gueule du loup. « Ensemble cette fois … s’il te plaît ? » chuchota-t-elle le regard sincèrement suppliant. Il avait pris un premier risque en entrant dans les égouts, un second en foutant les pieds dans l’eau et elle ne se sentait pas prête à se cacher derrière lui une troisième fois. La simple idée que sa silhouette de dos se détache sur une lumière verte …

Marlene ne lui laissa pas spécialement le temps de répondre et se glissa plutôt à ses côtés, le couloir était après tout suffisamment large. Elle aurait pourtant pu jurer que l’épaule du sorcier la devança de quelques microsecondes lorsqu’ils tournèrent, supposément ensemble, à l’angle du couloir. Pas le temps de s’en importuner. La scène qui se déroulait sous leurs yeux la laissa, pour sa part, pantoise. C’était tout un atelier de gobelins clandestins qui s’étalait devant eux. Un chandelier se  balançait au plafond et éclairait les petites créatures, monocle vissé sur un oeil, en train de trier des joyaux sur leurs pupitres. Ils n’avaient pas la même fière allure que à Gringotts, certains portaient des cicatrices, d’autres des tatouages sur leur corps famélique. Ils ne les avaient pas vu arriver jusqu’à ce que Marlene ait un bête halètement. Au fond de la salle mais surtout au fond d’une cage, la silhouette étendue de Mondingus Fletcher ! Le gobelin le plus proche tourna vers les deux sorciers ses yeux perçants et leva la main droite, clap, pour claquer des doigts.

1, 2, 3 : Marlene a trop hésité avant de lever sa baguette, un cri lui échappe tandis qu’une corde invisible lui enserre la cheville pour la suspendre au plafond. Heureusement, elle a encore sa baguette dans la main.
4, 5 : Marlene a trop hésité avant de lever sa baguette, mais c’est Shannon qui est visé et se retrouve pendu au plafond par la cheville. Elle finit de brandir sa baguette vers le gobelin qui les a attaqués. « Impedimenta ! »
6 : Le crabe de feu surgit devant eux pour rejoindre le coeur de la mêlée. Malgré sa petite taille, les flammes qu’il crache par derrière ont la portée d’un lance-flammes.

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Dim 10 Mai 2020 - 11:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyJeu 7 Mai 2020 - 17:01

Le membre 'Marlene McKinnon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptySam 9 Mai 2020 - 21:59

« Je sais pas » lui dit-il en tout honnêteté, « et je pense pas vouloir le savoir ». Pour autant, Shannon n'avait pas vraiment d'autre choix que de s'enfoncer dans l'eau, Marlene sur ses pas. Il se surprit à insulter Mondingus de tous les noms dans sa tête pour avoir eu l'idée brillante de descendre dans les égouts se terrer. Il n'y avait peut-être pas meilleur endroit sur terre pour se cacher, mais le fait est que les dangers des souterrains étaient réels, surtout pour des sorciers. La jeune femme qui le suivait mit le mot sur ses doutes avec la délicatesse d'un troll des montagnes et l'irlandais ne répondit pas de suite.  Il ne savait pas vraiment s'il devait la rassurer ou se rassurer lui-même, ou bien s'il valait mieux se taire encore pour ne pas se faire peur. Shannon commençait à se demander dans quoi il s'était engagé et il n'était pas au bout de ses surprises. L'innocente petite mission devenait imprévisible alors qu'ils s'enfonçaient toujours plus profondément dans les artères des égouts. « Je préfère que ce soit un lézard plutôt qu'un strangulot qui a dérivé un peu trop loin de son lac » lui fit-il d'une voix prudente. Ils ne se firent pas attaquer, fort heureusement, pendant leur traversée.
Les paroles suivantes de Marlene, en réponse à sa plaisanterie, auraient sans doute résonné davantage en lui s'il n'avait pas cru mourir sur le Chemin de Traverse. L'horreur de se sentir partir, il ne voulait plus la ressentir avant longtemps. Dire que cela allait l'assagir était peut-être tentant, mais il y avait des chances que ce soit faux. L'irlandais conservera probablement toujours son tempérament explosif et aventureux, même si la mort devenait de plus en plus une angoisse pesante. « Je te souhaite de ne jamais te sentir mourir en tout cas » répondit-il d'un ton interdit, mais non pas en colère, à la réflexion de la jeune femme. En fait, il ne le souhaitait certainement à personne. C'était un horrible moment et il préférait encore mourir par surprise, sur le coup.

Une fois sortis de l'eau, ils s'avancèrent sur le chemin de droite et les yeux de Shannon se posèrent irrémédiablement sur la lumière qui dansait sur les murs. Il jeta un regard en biais à Marlene pour évaluer sa propre réaction. Ils eurent à peu près la même, au même moment. Les voix qu'ils entendaient ne parlaient pas anglais, ça ne ressemblait, par ailleurs, à aucune langue que le corps humain pouvait produire. Le jeune homme essaya de se concentrer sur les voix alors qu'ils devaient tourner à droite et il comptait y aller le premier avant que Marlene ne l'arrête en lui attrapant le bras. La jeune femme venait de le faire sortir de sa concentration et il semblait atterrir alors qu'elle lui demandait à ce qu'ils y aillent ensemble. Shannon la regarda longuement, en évaluant la situation. Les gobelins étaient juste après le virage, ça s'entendait sur le bruit qu'ils faisaient. Aussi se pencha-t-il légèrement en direction de l'ancienne Gryffondor pour murmurer : « C'est du gobelbabil. Ce sont des gobelins derrière ». Et les gobelins, ainsi que tout le monde le savait, détestaient les sorciers. Sa comparse ne lui laissa pourtant pas le choix avec sa forte tête, et se glissa à ses côtés. Néanmoins, il allongea légèrement le pas pour tourner le premier et faire face à un véritable atelier de gobelins clandestins. S'il était toujours tireur de baguette d'élite, il aurait sauté sur l'occasion pour prévenir le Ministère. Mais là, il n'était plus qu'un arbitre... Qui pourrait pourtant essayer de retrouver sa place arrachée comme tireur. La tentation était bien grande de faire demi-tour silencieusement, mais ils avaient déjà été repéré. Le regard de Shannon se posa sur Mondingus prisonnier d'une cage et il réagit trop tard pour éviter à Marlene de se retrouver la tête en bas. Il jeta un sortilège au gobelin fautif avant de libérer la jeune femme d'un coup de baguette magique. Ni une, ni deux, il attrapa la jeune femme par le bras pour la mettre derrière un atelier désert avant de la rejoindre le souffle court : « J'pense qu'on peut dire qu'on est dans la merde, là non ? ».
Des cris indignés commencèrent à s'élever autour d'eux, et ils allaient se retrouver vite face à une armée de vilaines créatures avares d'argent et sans foi, ni loi.


5/6

2 | Shannon lance un stupéfix qui se plante dans le mur au lieu de heurter la tête du gobelin d'en face. L'atelier derrière lequel ils sont planqués explose brusquement et ils se retrouvent à découvert. Il lâche un juron bien espagnol. Il y a de fortes chances qu'ils finissent en cage aussi.

1.3.4 | Le jeune homme se relève brusquement pour viser un gobelin en face qui les pointait avec son doigt boudiné : « Expulso ! ». La chose bascule derrière son bureau. C'est pas fou, mais c'est mieux que rien.

5.6 | L'atelier derrière lequel ils sont planqués se prend plusieurs sortilèges qui ne l'ébranlent pas toutefois. « Il faut qu'on attaque en même temps. T'es prête ? » - il lui montra trois doigts pour faire le décompte. "Un". Shannon regarde attentivement l'attitude de la jeune femme, baguette levée. "Deux" il se penche sur le côté de son atelier en se concentrant sur son sortilège. "Trois". Il surgit à droite et vise un atelier un peu plus loin qui était plus gros que les autres : « Cofringo ! ». L'atelier exploser et des centaines de morceaux de bois s'envolent de toute part dans l'égout.


Dernière édition par Shannon O'Mahony le Sam 9 Mai 2020 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptySam 9 Mai 2020 - 21:59

Le membre 'Shannon O'Mahony' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1111
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON EmptyLun 11 Mai 2020 - 12:08

Levicorpus était un sortilège très à la mode à Poudlard auquel Marlene avait toujours eu la chance d’échapper ... jusqu’à ce jour. Maintenant que la sorcière se balançait bêtement la tête en bas, incapable de savoir viser comme tout tanguait autour, elle comprit que l’élévation, ça ne devait pas être grand chose par rapport à la chute. Elle n’eut heureusement pas le temps de trop loucher sur le sol, ni de s’écraser tête la première dessus. Avant même d’avoir le temps de dire quidditch, elle atterrit dans les bras musclés de Shannon. Voilà qui serait sans doute le meilleur souvenir de cette mission une fois qu’ils en seraient sortis. Ou plutôt s’ils arrivaient à en sortir. Marlene, accroupie derrière l’atelier, se tassa pour laisser de la place à Shannon qui la rejoignait. Son coeur battait la chamade et, dans un premier temps, elle n'eut pas le cran de passer une seule de ses boucles hors de leur cachette de fortune. Ils étaient littéralement dans la merde depuis qu’ils avaient trempé leurs bottes dans le ravin mais cela n’était en effet rien par rapport à la séditieuse guérilla gobeline qu'ils affrontaient maintenant. Des gobelins, Marlene n’en connaissait que le mauvais caractère et la terrible arrogance quand ils venaient se faire limer dans son salon les griffes de leurs panards. Jamais avant elle n’avait vu ces petits êtres, mais non moins redoutables, faire usage de leur magie. Et la violence des révoltes gobelines étudiée avec le Professeur Binns lui revint à point en mémoire. Pourvu que aucun n'ait serti de pierres précieuses une hache !

L’ancien tireur d’élite fut prompt à sortir de sa cachette pour en dégommer un. Le sortilège qu’il lança fut suivi d’un bruit fracassant, il avait bien dû toucher sa cible. Et la sorcière douta pour la première fois avoir des compétences de terrain. Elle avait hésité à lever sa baguette contre le gobelin, elle s’était laissée toucher la première. Shannon, lui, il savait quand tirer. Il ne restait pas pétrifié par la peur comme elle derrière leur pile de morceaux de bois assemblés en atelier. Elle n’en était pas non plus au point de se sentir mourir mais il lui semblait déjà mieux comprendre ce qu’il lui avait dit quelques minutes auparavant. Je te souhaite de ne jamais te sentir mourir en tout cas. « Ouais, je me sens en effet pas du tout de mourir … tuée par un gobelin ! ». La honte sur son nom à l’Ordre du Phoenix. Elle ne put s’empêcher de pouffer, les nerfs lâchant enfin, à imaginer la terrible oraison funèbre qu’elle aurait reçue. Ce n’était même pas une vraie putain de mission ! « Lâchez vos baguettes ! Lâchez vos baguettes et il ne vous arrivera rien … ». Pas besoin de jeter un nouveau regard à son compagnon pour deviner la suite qu’il entendait donner à cet ordre. La sorcière inspira une grosse bouffée d’air putride, pour calmer au moins le tremblement de sa main sinon celui des battements de son coeur, et commença à compter tout bas. « Okay … trois … deux … deux … un ! ».

1, 2, 3 : « Stupefix ! ». Le sortilège frappe en pleine poitrine le gobelin le plus proche et, voyant tous les autres se tourner vers elle, Marlene incante aussitôt un bouclier. Plusieurs gobelins ont eu le temps de claquer des doigts, mais c’est l’atelier dissimulant les deux sorciers qui vole en éclats.
4 : « Stupefix ! ». Le sortilège frôle le gobelin le plus proche sans le toucher et, voyant tous les autres se tourner vers elle, Marlene incante aussitôt un bouclier. Plusieurs gobelins ont eu le temps de claquer des doigts, mais c’est l’atelier dissimulant les deux sorciers qui vole en éclats. Plus fortiche en défense qu’en attaque, la sorcière !
5 : « Stupe … ! ». Pas le temps de terminer d’incanter son sortilège, le gobelin le plus proche est plus rapide et envoie Marlene faire un vol plané contre le mur. Un expulso contre un expulso !
6 : « Stupe … ! ». Pas le temps de terminer d’incanter son sortilège, le crabe de feu a surgi au coeur de la mêlée et explose par derrière comme une bombe. Marlene a juste le temps de replonger derrière l’atelier. Les cris des gobelins autour sont horribles ! Devant le regard que lui lance Shannon, elle se défend immédiatement : « C’est pas moi ! ».

Si 1, 2, 3, 4 au premier lancé :

1, 2, 3, 4 : « Protego Duo ! ». Son bouclier est maintenant suffisamment large pour la protéger elle mais également Shannon qui peut ainsi plus facilement les débarrasser de leurs adversaires.
5, 6 : « Protego Duo ! ». Le sort échoue et la sorcière perd complétement son bouclier, mais la bataille n'est pas terminée.

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Lun 11 Mai 2020 - 12:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty
MessageSujet: Re: 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON 13 Vanguard Way, Southend-on-Sea  | SHANNON Empty

Revenir en haut Aller en bas

13 Vanguard Way, Southend-on-Sea | SHANNON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-