GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
-46%
Le deal à ne pas rater :
-46% sur la machine à café automatique Siemens EQ.6 Plus s500
699 € 1299 €
Voir le deal

Partagez

New generation ▬ PV Glinda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 281
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda EmptyMer 29 Avr 2020 - 15:43

ft. Glinda Crook  ▬  Février 1978

Finally we get
what we deserve

- Locomotor ! Allez làà, locomotor on a diit !
Galaad avait beau agiter sa baguette comme un forcené, le lourd carton posé sur le trottoir semblait décider à y rester. Un soupir souleva la poitrine du sorcier, qui se résolut à se baisser pour le soulever - non sans peine. Ce n'était pas bien grave, il n'y avait jamais que trois étages à monter ... Avec un grommellement dans lequel les jurons se mêlaient au prénom de sa petite sœur - instigatrice de ce déménagement - Galaad poussa la porte de l'immeuble de son épaule pour s'attaquer aux escaliers. Une chance pour lui, son absence de talents en magie serait compensée par la faible quantité de cartons qui attendaient toujours derrière lui. Ses affaires n'avaient pas été évidentes à rassembler, éparpillées qu'elles étaient dans les appartements de ses nombreux squats réguliers : chez Antinea, chez Wilda, chez Flora ... Sans compter celles qu'ils n'avaient pas pu récupérer, comme les quelques fringues qu'il avait dû abandonner chez Arès. Et puis il y avait, bien sûr, ses possessions encore entassées dans la demeure Stomby. Mais il n'avait pas encore pu se résoudre à retourner à Belfast les récupérer.

Enfin arrivé au troisième pallier, il prit le temps de s'appuyer contre le mur pour souffler un peu. Antinea l'avait assuré que son appartement ne serait pas difficile à trouver, car sa future colocataire sera déjà là, en train d'emménager. Bien sûr, sa chère petite sœur n'avait pas jugé bon de lui faire visiter son futur appartement ... Galaad avait très envie de lui en vouloir, après ces trois étages à ahaner dans l'escalier, mais même toute la mauvaise foi du monde n'aurait pu le faire parvenir à cet exploit. Depuis le temps qu'il crashait un soir sur deux dans l'appartement de sa petite sœur, lui pompait son fric pour le dépenser en alcool, on en passe et des meilleures ... Il était plus que temps qu'il ait son propre chez-lui. Et un vrai chez-lui, pas une chambre louée au Chaudron Baveur avec des Gallions extorqués à Selena. Sa cadette s'était même chargée de trouver le précieux sésame à sa place, et s'il avait râlé pour la forme, il lui était surtout reconnaissant. Un sentiment qui allait changer du tout au tout dans trois, deux ...

Après les longues secondes nécessaires pour reprendre son souffle, Galaad releva les yeux de ses genoux. Une seule porte était ouverte sur pallier - ce devait donc être la sienne. Alors qu'il s'apprêtait à reprendre sa route dans cette direction, une personne en sortit. Une personne si familière que le carton qu'il portait lui en tomba des mains pour venir s'écraser sur son gros orteil. La douleur s'accompagna de quelques jurons, mais surtout d'images qu'il aurait préféré oublier. La dernière fois qu'il avait vu ce visage, c'était en se réveillant dans un lit inconnu après une soirée bien arrosée. Un évènement assez banal dans la vie de Galaad. Sauf que la personne avec qui il partageait ledit lit n'était pas du tout celle qu'il pensait avoir rencontré la veille. Enfin, ne nous méprenons, c'était bien elle. Elle était juste beaucoup plus vieille que ce que l'alcool lui avait laissé penser ... Et de toute évidence, elle songeait exactement la même chose à son sujet. La situation avait entraîné un malaise tellement puissant que Galaad pouvait encore le ressentir aujourd'hui. Inutile de préciser qu'il avait quitté le lit de sa conquête plus vite encore que d'habitude. S'il avait imaginé la retrouver dans ces circonstances, quelques mois plus tard ...
- Je ... mais ... kestufoulà ? s'écria-t-il, tellement partagé entre l'horreur et l'incompréhension qu'il en oubliait d'articuler.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: Re: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda EmptyVen 3 Juil 2020 - 23:01

Il y avait un peu trop de déménagements dans la vie de Glinda en ce moment. En fait, depuis qu'elle était sortie de Poudlard, elle avait l'impression de n'avoir jamais passé plus de deux ans dans le même appartement. Mais là, c'était quand même le pompom ! Virée de son ancien appartement, elle avait squatté là où elle pouvait quelques temps mais son caractère casanier l'avait poussé à retomber très vite sur ses pattes pour dénicher son chez-soi. Sauf que les choses n’étaient pas si faciles et elle avait finalement accepté de vivre avec un inconnu qu’elle n’avait jamais rencontré.
Comment Antinea avait décrit son frère ? Alors qu’elle déballait un carton – qu’elle n’avait même pas eu le temps de déballer dans son ancien appartement – elle s’imaginait le jeune homme. Il devait avoir un travail important, qui l’occupait beaucoup, pour ne pas avoir le temps de chercher un appartement lui-même. Un travail qui ne payait pas beaucoup néanmoins, s’il acceptait une colocation : sûrement quelque chose de passionnant. « Non mais imagine Persillade, il a peut-être un crapaud et tu vas filer le parfait amour avec lui ! » fit-elle en installant son élément de décoration favori sur une étagère au milieu du salon, tout en parlant à son crapaud installé lui-même sur une autre étagère.
Comment Antinea avait-elle décrit son frère déjà ? Cette fille lui avait immédiatement inspiré confiance, une fois passée la crainte de la voir prendre l’appartement pour elle toute seule. Elle avait cru désespérer d’abord : son dossier était refusé partout, parce qu’elle ne gagnait pas assez et n’avait pas de garant… Elle n’allait quand même pas demander à son père, un escroc de la première heure, de se porter garant pour elle, tout de même ! Alors la proposition lui était venue en désespoir de cause et elle n’avait pas posé plus de questions quand Antinea avait affirmé que son frère, un homme charmant et facile à vivre, serait forcément d’accord pour cette colocation. Si elle avait été dans un conte de fée, elle se serait attendue à ce que le destin lui emmène l’homme de sa vie à leur porte... elle espérait au moins qu'il était beau.
La boîte qui l’occupait depuis près d’une heure était enfin vide et, relevant une mèche de cheveux qui lui tombait dans les yeux, elle emmenait le carton sur le pas de la porte dans l’intention de le descendre plus tard. Son doux sourire contemplatif – et naïf – s’effondra plus vite qu’une glace dans un Feudeymon quand elle tomba nez à nez avec Galaad.
« Non non non non non… » souffla-t-elle, soudain catastrophée. « Pas toi. Pas toi pastoi patoi patoi… » Elle fit un tour sur elle-même, sans savoir si elle devait retourner dans l’appartement, fuir à l’autre bout du monde, ou prier pour que l’apparition de Galaad s’estompe comme un horrible cauchemar au réveil. Elle se décida finalement, impulsivement, pour retourner dans l’appartement et claquer la porte au nez de son désormais colocataire.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 281
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: Re: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda EmptyMar 7 Juil 2020 - 23:35

ft. Glinda Crook  ▬  Février 1978

Finally we get
what we deserve

La journée était officiellement merdique. Déjà, devoir déménager - enfin, emménager - c'était long, chiant et fatiguant. Mais se retrouver un ex-coup d'un soir en coloc surprise ... Et ne vous méprenez pas : il y a certains coups d'un soir qu'il n'aurait pas rechigné à voir s'installer avec lui. Pas beaucoup. Mais clairement pas elle. Bon sang, la gêne qu'il avait ressenti en découvrant son âge ... Sans parler de sa réaction à elle quand elle s'était réveillée : y repenser lui faisait encore monter le rouge aux joues. Sauf qu'il n'avait même pas besoin d'y repenser, en fait : la scène se rejouait sous ses yeux. Glinda, en découvrant son visage, s'étouffait dans le déni. Avant de carrément faire demi-tour et de lui claquer la porte au nez ! Bon, voilà qui avait le mérite d'être clair : elle non plus n'était pas au courant de l'identité de son futur coloc. En même temps, le contraire eut été étonnant - mais il ne s'était pas assez attardé, ce matin-là, pour discuter longuement de leurs sentiments respectifs sur la situation.

Se faire claquer la porte au nez n'avait quand même rien d'agréable. Surtout quand ladite porte était supposé être la vôtre ! Galaad sentait la chaleur de la colère monter en lui. A moins qu'il ne s'agisse seulement de la douleur lancinante provenant de son gros orteil ? Trop tard, il avait déjà mis un coup de pied dans le carton qu'il venait de lâcher à terre, et un nouveau juron franchit ses lèvres quand il se rappela qu'il s'était justement fait mal à ce pied-là.
- Et merci Antinéa pour ce bon plan à la con, siffla-t-il entre ses dents. Il était bien dommage que sa très chère sœur ne soit pas là pour l'aider dans son emménagement, trop occupée par son emploi du temps de ministre. Ah pour le coup, elle était presque du niveau de Selena ! A la différence près que son erreur n'était certainement pas volontaire - mais Galaad était trop agacé pour lui faire cette concession.

Bon, et maintenant ? C'était trop tard pour faire marche arrière, de tout façon. Les papiers étaient signés, la dernière formalité devait être le déballage des cartons. Il n'allait clairement pas revenir à ses vieilles habitudes de squatter chez les uns et les autres tout en ayant un loyer à payer. Alors il prit une grande inspiration, colla un beau sourire forcé sur son visage et, après toqué quelques coups hésitants à la porte, enclencha la poignée.
- Bon écoute, entama-t-il immédiatement après avoir passé le pas de la porte, sans laisser à Glinda le temps de parler et surtout, surtout, sans lever les yeux vers elle. Je pense que cette situation n'arrange aucun de nous deux, mais il va bien falloir qu'on fasse avec.
Il sonnait extraordinairement mature comparé à d'habitude. Adulte, presque. En même temps, auprès de qui aurait-il pu aller taper du pied ? Toujours sans oser la regarder, il attrapa le carton qu'il avait laissé sur le pallier, et le tira à l'intérieur de l'appartement. Pourvu que leurs chambres soient très éloignées l'une de l'autre ...
- Je vais chercher mes autres cartons, ok ? précisa-t-il en retournant sur le pallier, toujours atrocement gêné. Bon sang. Une coloc qu'il n'osait pas regarder en face, voilà qui promettait de belles journées.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: Re: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda EmptyJeu 9 Juil 2020 - 23:45

La porte claqua derrière Glinda et avec un espoir vain et naïf, elle observa par le judas de la porte en croisant les doigts pour qu'il ait disparu ou pour qu'il se décide à partir (avec son carton bien sûr) pour ne plus jamais revenir. A la place, elle constata que Galaad n'était pas de la meilleure humeur qui fut. Rien d’étonnant.
Le cerveau de la sorcière de l'autre côté de la porte bouillait tout autant : comment avait-elle pu être aussi naïve ? Toute contente qu'elle était d'avoir trouvé ce charmant petit appartement qu'elle imaginait déjà redécorer, elle ne s'était même pas méfiée de son futur co-habitant. Ca lui apprendrait à faire confiance aux gens qu'elle venait juste de rencontrer ! Elle aurait au moins pu demander l'identité ou une photo de son potentiel futur colocataire à la jeune demoiselle qu'elle avait rencontrée... Le monde était décidément très petit. En un instant, les souvenirs de sa première rencontre avec Galaad lui revinrent... enfin partiellement parce qu'elle avait été plus que pompette quand elle lui avait presque sauté dessus dans un bar et elle se souvenait davantage de sa tête le lendemain, tandis qu'une enclume semblait peser dans sa propre tête. Comment avait-elle pu croire qu’il avait trente ans ? Se sentir flatter d’avoir attiré un jeune de 8 ans son cadet - qui avait alors un bon coup dans le nez - ne compensait pas vraiment avec le malaise qu’elle ressentait actuellement.
Décollant son œil du judas, elle traversa la pièce à grandes enjambées pour aller dans la salle de bain, dont elle ne ferma pas la porte. Devant le miroir, elle tenta de plisser la ride qui se creusait entre ses deux sourcils du fait de la contrariété (et non pas de la vieillesse !). Elle entendit alors la poignée de la porte s’actionner, le battant s’ouvrir et un craquement du plancher là où le futur occupant des lieux posait ses pieds. C’était pire qu’un film d’horreur et Glinda n’osa plus sortir de la salle de bain, marmonnant des « Faites qu’il s’en aille… ». Mais quand il commença à parler, son discours ne correspondait pas le moins du monde aux espoirs de la sorcière.
Elle détestait se l’avouer, mais il avait raison. Ils n’avaient pas le choix. Elle ne pouvait vivre dans cet appartement seule, mais ne le quitterait pas pour autant et lui avait bien l’air décidé à rester également. Pour autant, elle ne répondit pas à son « ok ? » et le laissa repartir à la recherche du reste de ses affaires. S’il pensait qu’elle allait l’aider à porter ses cartons, par-dessus le marché, il se fourrait la baguette dans l’œil !

Quand il réapparut avec un nouveau carton, Glinda avait profité de ce temps pour se calmer un peu : elle avait ouvert une bouteille de vin des elfes (bouteille qu’elle réservait à l’origine pour fêter ce début de cohabitation avec un inconnu une fois que leurs cartons auraient été déballés) et s’était servi un verre qu’elle avait déjà bu à moitié. « Bon. Très bien. On va faire un marché alors. Pas une seule référence à… tu-sais-quel-événement. Jamais. » déclara-t-elle par-dessus la table où elle s’était installée. « Et je veux qu’on mette en place des règles. Je n’ai pas l’intention de vivre dans une garçonnière avec un homme à peine sorti de la puberté… » C’est pas la sympathie qui l’étouffait, jusque-là… Peut-être pourrait-elle lui faire assez peur pour qu’il détale chez sa sœur la baguette entre les jambes ?

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 281
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: Re: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda EmptyJeu 16 Juil 2020 - 18:49

ft. Glinda Crook  ▬  Février 1978

Finally we get
what we deserve

Aucune réponse à son long discours, mais il ne s'en formalisa pas. Au contraire, il se prit à espérer qu'elle avait juste transplané ailleurs, et qu'il ne la reverrait plus jamais. Parler aux murs était toujours moins embarrassant que lui parler à elle. Il ne leva toutefois pas les yeux pour s'en assurer - ses chaussures étaient bien plus passionnantes, et puis elles avaient l'avantage de ne pas lui rappeler de mauvais souvenirs. Il retourna donc sur le pallier sans savoir si Glinda était d'accord avec lui, ou même si elle était encore présente. Il s'imaginait déjà expliquer à Antinea que sa colocataire avait disparu dans la nature, mais que bon, il ne lui en voulait pas, et qu'il garderait l'appartement si elle le laissait trouver une autre personne avec qui le partager ou, encore mieux, si elle l'aidait à payer le loyer. Encore qu'il ne doutait pas de trouver dans Londres une personne ou deux, pas trop regardantes, qui l'accepteraient comme coloc. Ah, comme c'était beau de rêver ...

Il avait ainsi atteint le rez-de-chaussée sans même s'en rendre compte, le moral un peu plus léger qu'au sommet. Glinda s'était tirée, il en était presque certain, comme lui s'était envolé en se réveillant à ses côtés. La perspective de devoir monter de nouveaux cartons lui-même assombrit un poil son moral, mais c'est avec espoir qu'il se saisit de deux nouvelles boîtes et, une sous chaque bras, qu'il reprit son ascension. Une mauvaise surprise l'attendait toutefois au-delà du pallier. Il se figea en voyant que sa colocataire était ré-apparue dans la pièce principale de son - enfin leur - appartement. L'avait-elle jamais quittée, d'ailleurs ? Il eut cette fois le bon sens de ne pas lâcher les boîtes qu'il portait, et parvint à les poser par terre, près de son premier carton, sans montrer de signe de sa déception. Enfin, presque. Son visage ne respirait clairement pas la joie de vivre, pas plus que celui de Glinda, qui était en train de se siffler une bouteille de vin des elfes toute seule. Sympa. Galaad resta bien proche de l'entrée, comme prêt à battre en retraite, et l'écouta déballer son sac. Le simple fait de l'entendre évoquer des règles le fit se renfrogner. Il n'avait pas quitté Poudlard pour se voir imposer un couvre-feu.

- Et sinon quoi ? demanda-t-il en croisant les bras en signe de défiance.
Un aller-retour dans les escaliers et sa maturité toute neuve semblait s'être effacée aussi vite qu'elle était apparue. Cela dit, il avait assez écouté Antinea pour comprendre que Glinda ne pourrait pas le mettre à la porte comme ça. C'était aussi cette assurance qui l'avait fait accepter.
- Crois-moi, tu ne m'entendras jamais parler de tu-sais-quoi, affirma-t-il en levant les yeux au ciel. Malgré ses nombreux défauts, Galaad n'était pas du genre à se vanter de ses conquêtes - sauf avec Flora, bien sûr. En tout cas, ce n'était pas de cette conquête-là qu'il allait se vanter, non madame. Même si l'envie de rappeler à Glinda qu'elle avait un jour trouvé sa puberté suffisamment éloignée le chatouillait. Sévèrement.
- Par contre, c'est aussi chez moi ici. Je ramène qui je veux. Et toi aussi, d'ailleurs, je m'en contre-fous.
Il attrapa un de ses cartons et, tout en en restant soigneusement éloigné de la table à laquelle Glinda s'était installée, le posa sur un meuble bas. Manière très subtile de marquer son territoire. Bravo Galaad.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Glinda Crook

Glinda Crook


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 332
| AVATARS / CRÉDITS : Shelley Hennig (#chevalisse)
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Du vomi.
| PATRONUS : Une pie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: Re: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 23:07

Occasionnellement, alors que Glinda était occupée à ranger ses affaires pendant que Galaad allait chercher ses propres affaires, une idée lui traversait l'esprit pour faire fuir son colocataire : entraîner à faire vomir sa grenouille partout où il passerait, faire du bruit à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, faire une fausse signalisation au ministère selon laquelle il consommerait et fournirait même du Péteuforik à de jeunes adolescents... Mais à chaque fois, ses idées risquaient de se retourner contre elle : il pouvait faire la même chose en retour, voire elle pouvait se retrouver à Askaban pour complicité dans un trafic de drogue.
En même temps, une autre partie de son cerveau, plus réaliste et les pieds sur terre, analysait la situation et préparait les bases nécessaires d’une colocation qu’elle n’aurait pas le choix de subir.
« Sinon… » réfléchit-elle à toute vitesse, plongeant le nez dans son verre de vin des elfes (qu’elle ne comptait pas partager !) pour se donner quelques secondes, avant de déclarer sans sourciller : « Je te promets que je ferai de ta vie un enfer. »
La promesse était sincère. Elle était on-ne-peut-plus sérieuse. Elle ne savait pas comment elle s’y prendrait, mais elle saurait réussir dans cette mission : elle avait, après tout, toute une adolescence d’entraînement dans ce petit jeu-là et, face à l’enjeu de cet appartement, elle était prête à laisser remonter à la surface ses vieux démons.

Galaad était d’accord pour oublier (ou du moins ne jamais mentionner) l’événement qui les avait fait se rencontrer. Elle n’avait pas besoin de faire un serment inviolable pour savoir que l’un autant que l’autre respecterait cette première règle. « On est d’accord sur cette règle, au moins. »
La seconde ne la dérangeait pas non plus, au contraire : elle ne comptait pas cesser toute activité sociale et sexuelle parce qu'elle vivait avec lui. « Qui on veut dans notre chambre. Et avec un sortilège d’insonorisation. Je ne compte pas entendre à nouveau tous les petits bruits que tu fais quand tu… » Elle préférait ne pas finir sa phrase et balaya l’air devant elle du revers de la main. Règle n°1 : Ne pas faire de référence à l’événement ! « Pour faire des soirées dans les parties communes, on doit avoir l’accord de l’autre. Et prévenir au moins 48h en avance. Et rester raisonnable sur la fréquence. » Elle ne comptait pas rentrer épuisée du boulot pour tomber un soir sur deux sur une bande de glandeurs à la Galaad.
Se levant de sa chaise haute, elle se dirigea à son tour vers un de ses cartons ouverts. Dedans, elle trouva ce qu’elle cherchait : un souvenir qu’elle avait ramené et affiché dans sa précédente colocation au prix d’interminables négociations. Le cachant aux yeux de Galaad, elle se dirigea vers une petite étagère où elle le déposa, l’observant avec contentement. « Règle numéro 3 : on ne touche pas aux affaires de l’autre. » déclara-t-elle en se tournant vers son colocataire, laissant apparaître un petit tableau carré, composé d’une partition jaunie sur laquelle était collé un gros brocoli bombé en rose métallisé.

______________________________
glinda crook
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 281
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: Re: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda EmptyMar 25 Aoû 2020 - 13:55

ft. Glinda Crook  ▬  Février 1978

Finally we get
what we deserve

La promesse de Glinda semblait fort sincère. Et à la regarder de plus près - mais pas trop longtemps non plus, l'observer trop longtemps faisait remonter ses souvenirs qui l'auraient fait rougir - il ne doutait pas qu'elle pourrait la tenir. Elle avait d'ailleurs quelques cartes en main pour l'embarrasser. Se sentant de moins en moins sûr de lui, et de plus en plus précaire dans cet appartement qui pourtant serai le sien, il recula d'un pas ou deux. Plus proche de ses cartons, plus loin de Glinda. Sa colocataire toute neuve venait déjà de marquer un point, et ça n'avait même pas été si difficile. Histoire d'essayer de noyer sa gêne dans une activité plus constructive que celle d'éviter de regarder la jeune femme - enfin, "jeune" - Galaad s'attaqua au carton qu'il avait près de lui. Pas de chance, ce dernier contenait essentiellement des vêtements. Pour être tout à fait exact, des sous-vêtements. Sa motivation de rangement le quitta aussi vite qu'elle était apparue, et il poussa le carton vers la porte de sa chambre, tandis que Glinda reprenait les négociations.

- On a dit qu'on parlait pas de cette soirée, grinça-t-il douloureusement. Au moins, pas besoin d'insister, il trouverait le moyen de le jeter ce sortilège d'insonorisation ... Et je ne fais pas de petits bruits, commença-t-il, mû par un sursaut de fierté, avant de s'interrompre aussi vite. Avait-il vraiment envie de lancer ce débat ? Non. Pas du tout. D'ailleurs, il n'avait pas non plus très envie de ramener des amis à lui dans les parties communes de leur appartement. Il garderait ses bonnes habitudes de squattage chez les autres, et se cantonnerait ici à sa chambre. Voilà qui paraissait plus raisonnable. Mais il n'allait pas accorder cette victoire à Glinda si facilement.
- Si tu crois que je sais ce que je vais faire 48 heures à l'avance, grommela-t-il. 24 heures, ce sera déjà pas mal. Son ton affirmait "tu devras faire avec", mais il se garda bien de le dire. Il ne tenait pas à recevoir de nouvelles menaces.

Il fut au moins d'accord avec la troisième règle énoncée par Glinda. Il ne préférait vraiment pas l'imaginer fouillant dans sa chambre ou tripotant sa guitare. Et serait donc ravi de ne pas s'approcher de ses affaires. Le soin qu'elle prenait à déballer ses cartons l'intriguant tout de même un peu, il se décala légèrement sur la droite en prétendant attraper son second carton pour le défaire. Il jeta donc un œil par-dessus l'épaule de Glinda, pour découvrir un petit cadre où trônait un brocoli rose métallisé.
- Ah bah ça, aucun risque que j'y touche, s'exclama-t-il avec un éclat de rire. C'est le cadeau d'un admirateur secret ?
Sentant que son hilarité n'était pas la bienvenue, il prit sur lui pour la réfréner - sans grand succès - et décida donc d'aller l'étouffer sur le pallier. Et tant qu'à faire, de se lancer dans un nouvel aller-retour vers le rez-de-chaussée. Rapidement, car il craignait déjà de sentir un sort venir effleurer sa nuque. Peut-être qu'il n'était pas très prudent d'avoir laissé ses cartons tous seuls en bas. Mais il était sans doute encore moins prudent d'en avoir laissé d'autres avec sa colocataire ... Alors qu'il remontait avec son avant-dernier carton sous un bras, et sa guitare sous l'autre, il sentit comme une petite inquiétude naître au creux de son estomac. Glinda n'aurait tout de même pas osé briser si vite la règle qu'elle avait elle-même pondu ?

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/

Contenu sponsorisé




New generation ▬ PV Glinda Empty
MessageSujet: Re: New generation ▬ PV Glinda New generation ▬ PV Glinda Empty

Revenir en haut Aller en bas

New generation ▬ PV Glinda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres-