GRYFFONDOR : 159 pt | POUFSOUFFLE : 129 pt | SERDAIGLE : 76 pt | SERPENTARD : 112 pt
Retrouvez l'édition de mai de la Gazette des sorciers !
-55%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur sans sac PHILIPS PowerPro Active FC9533/09
89.99 € 199.99 €
Voir le deal

Partagez

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptySam 2 Mai - 21:29

Les derniers évènements n’avaient pas tous été des plus joyeux.‌ Cette attaque sur le Chemin de Traverse, cette pauvre Nora qui avait vécu encore avant un rendez-vous très agité dont elle avait du la sortir, non c’était vraiment compliqué en ce moment. L’attaque avait même couté la vie à une collègue, la pauvre professeur Im. Freya l’aimait bien, elles avaient parfois eu de très sympathiques conversations, surtout sur certaines runes qu’elles partageaient entre leurs deux matières.‌ Une bien triste période.

Plus que jamais, elle en profitait pour aller dans sa petite maison dans la pleine campagne anglaise. Une vieille maison plantée entre un petit lac et une foret dense à souhait. Elle adorait l’endroit, tranquille et vert. Il fallait passer par un chemin en plein foret pour y accéder, elle n’était donc pas dérangée par les voisins.‌ Le terrain autour de la maison était partagé entre un joyeux mélange de fleurs sauvages et d’herbes hautes, mais derrière la maison elle avait composé un potager plein de plantes plus ou moins exotiques.‌

Mais ce jour-là plus encore, il était temps de venir ici. C’était Beltane, et il était donc important pour elle de revenir remettre les protections sur la maison, s’occuper des cueillettes, et surtout le feu qui lui permettrait de fêter dignement ce changement de saison et de cycle. Elle était donc bien occupée depuis tôt le matin, alternant entre fumigations dans la maison et bois à préparer pour le feu au bord du lac.‌

Le soir approchait et elle se trouvait devant son futur feu pour terminer de le préparer quand elle l’avait vu arriver du chemin. Freya avait relevé ses manches, portant une robe de lin bleu assez épaisse qu’elle tenait relevée au-dessus du genoux lorsqu’elle marchait dans les herbes hautes. Le sourire aux lèvres alors qu’il s’approchait, elle était plutôt contente de le voir ce soir en fait. Phil avait été un de ses premiers contacts ici, en Angleterre. Il était un peu filou mais en camarade de beuverie on faisait difficilement mieux. Poussés par une première curiosité, ils avaient fini par se fréquenter régulièrement. Ce n’était jamais la même chose avec lui, c’était très rafraichissant.‌ Et puis, ils passaient régulièrement à d’autres activités que la simple curiosité. Aucun d’eux ne souhaitait faire autrement, c’était simplement un bon accord entre eux. Ils pouvaient ainsi tous les deux profiter de la compagnie de l’autre pour se détendre, se lâcher un peu, sans se prendre plus la tête.‌

Freya fit quelques pas vers lui le sourire aux lèvres avant de simplement le laisser arriver à elle.‌

-Je ne m’attendais pas à te voir ce soir, tu ne voulais pas me laisser seule pour Beltane? C’est l’odeur des bonnes bouteilles qui t’as attiré?

Il y avait un peu de vent ce soir, le feu prendrait bien et il monterait haut. Il n’en serait que plus agréable en bonne compagnie.‌
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, praimfaya
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyDim 3 Mai - 0:09

Dire que Phillipus Crook n'avait pas une idée derrière la tête en transplanant pour l'arrière pays anglais serait un mensonge scandaleux que seul lui-même pourrait proférer. Il avait maintenant délaissé son manteau avec le mois de mai qui arrivait à grand pas, mais toujours pas son chapeau fedora qui ornait fièrement sa tête brune aux tempes poivre-sel. Il s'avançait de sa démarche traînante les mains croisées dans son dos, la baguette dans la poche cachée de sa manche. Freya semblait d'ailleurs l'avoir vu. Cela étira sur ses traits vieillissants un sourire qui le rajeunissait pourtant. Phil ne connaissait pas forcément très bien les rîtes dont elle lui parlait toujours, il l'écoutait, mais oubliait souvent dans les minutes qui suivaient, car trop d'informations et souvent trop de choses qui se bousculaient dans sa tête de la même façon. C'était un homme qui pensait beaucoup et pas nécessairement aux bonnes choses tout le temps. De ce fait, la simple idée de passer la soirée chez la sorcière à boire et s'amuser avait suffit, en effet, à attirer l'escroc qu'il était ici. Elle avait raison. Comme souvent. Il écarta les bras en arrivant devant elle en soufflant d'un air tendancieux : « Démasqué ». Phillipus se pencha légèrement vers l'avant en continuant : « Ose dire que tu regrettes ma venue ? ». Il ne lui laissa guère le loisir de répondre qu'il la dépassait pour aller en direction de son feu. Son pas traînant soulevait de la terre et il afficha une moue amusée lorsqu'il comprit la scène. Lui, il avait grandi dans une fière famille de pasteurs de pères en fils. Et il ne comprenait pourtant pas l'attrait que pouvait avoir une religion - quelle qu'elle soit. Pour autant, cette païenne de Freya l'avait toujours un peu intrigué - appelez cela la curiosité du petit protestant qui ne connait rien d'autre que sa religion. Ou plutôt, ancienne religion. « Alors, initieras-tu un païen tel que moi ? Avec de l'alcool, tu arriveras peut-être à retirer quelque chose comme ma participation... Plus ou moins assidue. Mais attention, pas de garantie dessus ».
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyDim 3 Mai - 16:31

Freya n’avait jamais été du genre à se prendre la tête en règle générale. Elle avait assez à faire avec ses obligations.‌ Alors quand une occasion d’avoir des relations très simples se présentaient, elle le prenait avec un grand sourire. C’était un peu ce qui se passait avec Nora, une rencontre simple et une personne qui l’était tout autant. Juste de petites conversations.‌ Pour Phillipus ce n’était pas tout à fait le même registre. Si ils avaient de passionnantes conversations à la limite de la théologie, ce n’était pas tout ce qui donnait tant de charme à leurs entrevues. Il y avait d’abord leur passion commune pour les bienfaits de la boisson. Ils avaient tous les deux des vies bien remplies et étaient donc bien souvent d’accord pour prendre leur soirée et enchaîner les verres. En si bonne compagnie, c’était toujours un plus.‌

En fait Freya le voyait comme un homme un peu étrange qui n’était pourtant pas aussi mystérieux qu’elle l’aurait imaginé et qui avait une bonne capacité à descendre les bouteilles. Cela donnait généralement des conversations d’autant plus intéressantes.‌ Alors le voir ainsi venir chez elle, même si elle ne l’attendait pas, cela annonçait une très bonne soirée. Son chapeau sur la tête il s’était presque incliné face à sa remarque.‌

-Démasqué

Cette partie avait été facile. Il ne venait généralement pas pour la simple volonté de se confier à elle dans un larmoyant monologue.‌ En fait Freya préférait leur habitudes actuelles.  C’était bien plus amusant.‌

-Ose dire que tu regrettes ma venue ?

Oh non elle ne dirait pas cela non plus.‌ Il n’était pas un sorcier bien scrupuleux, mais elle n’avait jamais eu à s’en plaindre.‌ Et si il passait déjà son chemin sans attendre sa réponse, elle allait lui donner tout de même avec un petit air malicieux.‌

-Je n’ai jamais eu à regretter ta venue Phil.

La belle avait ensuite elle aussi fait demi-tour pour le rejoindre alors qu’il semblait s’intéresser à sa préparation. Il avait ce petit air intrigué et amusé. C’était intéressant.

-Alors, initieras-tu un païen tel que moi ? Avec de l'alcool, tu arriveras peut-être à retirer quelque chose comme ma participation... Plus ou moins assidue. Mais attention, pas de garantie dessus

Freya qui était presque à son niveau lui passa devant à son tour non sans avoir attrapé son chapeau au passage en l’enfonçant sur sa tête. Cela n’avait pas été bien difficile, ils faisaient presque la même taille. En fait elle était même un peu plus grande.‌ Mais si il portait encore ces chaussures qui soulevaient la terre à chaque pas, elle marchait pieds nus, le pas léger. Elle finit donc à reculons en tenant le chapeau d’une main sur sa tête pour éviter que le vent ne l’emporte, il était un poil trop grand pour elle.‌

-Oh alors un fils de pasteur voudrait célébrer Beltane avec une prêtresse maintenant, voilà qui est intéressant!

Si elle plaisantait ainsi c’était bien parce qu’il connaissait déjà son point de vue sur ce sujet et ne le prendrait sans doute pas mal.‌ Mais déjà elle lui faisait signe de s’approcher.‌‌ En plus du bucher prêt à être allumé, elle avait installé tout un petit matériel sur une pierre plate qui ferait office d’autel.‌ Elle y avait déjà tracé quelque symboles au sang, installé quelques plantes, mais surtout des bouteilles d’hydromel.‌ On pourrait dire qu’elle avait trop prévu pour elle et qu’il serait temps de se préoccuper de sa consommation d’alcool. Mais non seulement les rites en eux-même nécessitaient ce genre de boissons, mais en plus elle avait compté sur une sorte d’habitude.‌ En effet, même lorsque c’était prévu ainsi, elle n’avait jamais passé une fête de Beltane seule.‌ Freya avait donc pris l’habitude de prévoir en conséquence. Elle en pris donc deux avant de revenir un peu vers lui.

-Ne t’en fais pas, je suis sûre que ça va te plaire.‌ Déjà parce que l’alcool fait partie du rituel, et ensuite parce que tu ne vas dans un premier temps pas avoir grand chose à faire mis à part poser tes fesses dans un coin.‌

Elle lui remis en place son chapeau avant d’ouvrir les bouteilles et de lui en tendre une.‌ Freya fit tinter les deux bouteilles avant de commencer les hostilités, faisant une légère grimace à la première gorgé.‌ Le soleil se couchait, il était sans doute temps de s’y mettre. Elle indiqua donc à Phil une large couverture étendue juste à côté avant d’y poser sa bouteille le temps de s’occuper du feu.

-Beltane est une fête qui marque le début du printemps. C’est le jour où le froid de l’hiver et la chaleur du printemps s’unissent pour laisser place au nouveau cycle.‌ C’est le moment de tout démarrer, purifier.‌

Le feu était démarré, il montait déjà haut alors que Freya terminait ses explications.‌ Elle avait ensuite tenu le silence quelque instants, les yeux clos, récitant intérieurement quelque paroles dans cette langue qu’elle connaissait bien mieux et que Phil ne comprendrait de toute façon pas.‌ Elle s’était ensuite relevé, prenant sur l’autel une tasse en bois qu’elle était allé remplir d’hydromel non sans glisser un sourire à Phil.‌ Retournée vers les flammes de plus en plus grandes, elle récita cette fois à voix hautes quelques paroles en faisant tourner le liquide dans la tasse avant de le jeter dans le feu qui pris un coup de fouet pour quelques instants.‌ Elle eut un air satisfait en reposant la tasse avant de revenir près de Phil, se laissant presque tomber à ses côtés avant de reprendre une gorgé de la douce boisson.‌

-Et là vois-tu, c’est la partie la plus délicate.‌ Maintenant, il faut profiter de la vue, attendre le lever de la lune, des étoiles, et en profiter pour s’enivrer… Tu crois que tu vas savoir faire?

Assise en tailleur à la douce chaleur du feu, de beaux reflets partant sur le lac, elle appréciait le moment sans y penser plus que cela.‌ C’était simplement beau, reposant.‌
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, praimfaya
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyDim 3 Mai - 20:31

Il y avait assez peu d'endroits au monde où Phillipus se sentait réellement chez lui. En réalité, il se sentait intrus chez la plupart des gens chez qui il créchait. Mais avec Freya, il ne sentait pas franchement comme le nuisible qu'il était devenu. Bien au contraire, la sorcière semblait s’accommoder de son comportement que beaucoup d'autres avaient néanmoins cru bon de lui reprocher. Sa phrase d'ailleurs éclaira le visage de Phil d'un sourire amusé sans qu'il ne lui réponde. Il espérait bien ne pas être un nuisible aux yeux de la sorcière. Après tout, on pouvait dire sans le nier qu'il l'appréciait plutôt bien. Pas assez pour construire quelque chose, ni même pour vouloir construire quelque chose de toute façon. Mais assez pour passer bien volontiers une soirée en sa délicieuse compagnie... Dans tous les sens du terme. "Dans tous les sens du terme" voilà une expression qui correspondait bien à l'escroc qu'il était. Il s'adonnait volontiers à toutes les activités proscrites par simple plaisir de faire rager d'autres personnes. Alors un rite païen... C'était carrément son truc. Ce n'était pas pour rien qu'il avait été presque renié de sa famille de pasteurs. Ils avaient tôt senti le démon qui sommeillait en lui - il avait beaucoup ri lorsque sa mère lui avait dit, tout sérieusement cette phrase - et il se sentait plus libre que jamais depuis qu'il avait arrêté de les voir. Sa vie de petites moeurs après tout, ne regardait personne d'autre que lui. Partant de cette analyse, la phrase de Freya le fit naturellement rire, alors qu'elle essayait son chapeau tout juste volé de son crâne : « Oh moi tu sais je suis un homme bien ouvert... Dans tous les sens du terme ». Il fit un clin d’œil à la prêtresse en ajoutant : « Excuse moi mais je crois qu'il me va mieux qu'à toi ».

La trentenaire l'invita à s'asseoir, ce qu'il fit sur une couverture en récupérant son chapeau qu'il posa négligemment par terre, avant de remarquer des symboles au sol : « Toi, tu as zigouillé un coq pour ta cérémonie ou je rêve ? ». Phil n'en avait absolument rien à faire de ce pauvre coq, c'était la dernière chose qui le préoccupait, tout comme il ne s'inquiétait pas vraiment pour sa propre intégrité physique. Il était plutôt confiant sur ses propres compétences en magie pour s'échapper du grand méchant loup s'il daignait montrer les crocs ce soir. L'escroc en doutait. Celui qui avait les crocs, c'était surtout lui en fait. Et de plus, Phillipus était sacrément doué pour filer entre les doigts de n'importe qui. Il avait par exemple, fort bien évité le carnage du Chemin de Traverse plus tôt dans le mois. Voir un oeuf tomber du ciel l'avait conforté dans l'idée de transplaner immédiatement de l'Allée des Embrumes et jamais il ne s'était autant félicité pour cela. Forcément, il attrapa la bouteille qu'elle lui tendit - un si beau cadeau - et se contenta de la regarder faire... D'un air plutôt appréciateur. Freya avait un certain charme à parler dans ces langues que lui ne comprenait pas - escroquer en anglais et en italien était quelque chose qui lui plaisait, mais ses connaissances s'arrêtaient là - et à cette pensée il avala une bonne grosse gorgée qui lui incendia proprement et parfaitement la gorge. Ça, c'était de l'alcool, et du bon. « Je crois que j'y serai plutôt doué » fit-il en s'allongeant carrément, en croisant ses jambes. Le sorcier cala ses mains derrière sa tête avant de poser un regard sombre sur Freya qui regardait le ciel.


(603)
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyLun 4 Mai - 16:39

Avec un passé comme le sien, il aurait été très mal placé de la part de Freya de ne pas faire preuve d’un minimum d’ouverture d’esprit. Elle avait toujours essuyé un bon nombre de remarques sur sa façon d’être ou ses origines.‌ Chez les moldus on lui avait reproché ses croyances, ses pratiques, d’être sans doute trop “sorcière” pour eux. Chez les sorciers elle était une femme dont le sang ne devait pas être digne d’exercer leur art, dont la pratique même de la magie était parfois déviante. On ne parlerait pas de ce don qui la rendait différente dans les deux mondes.‌ Elle avait donc bien tôt décidé de faire à son idée sans prendre le temps de se demander ce que pourraient bien en penser les autres. Si on devait la juger de toute façon, autant faire selon ses envies, elle n’aurait donc pas tout perdu ainsi.

Parmi ses rares fréquentations courante, ou plutôt régulières, Phil avait eu l’avantage de lui épargner toute forme de jugement.  Sans doute puisqu’il était lui aussi plein de défauts plus gros les uns que les autres. Freya avait rapidement eu ce sentiment qu’il n’était pas comme les autres, un peu en décalage, un peu comme elle…‌ Est-ce que c’était pour ça qu’elle lui laissait si facilement de la place dans son petit quotidien? Sans doute, mais pas seulement. Il avait pour lui cet avantage d’être une très bonne compagnie en cas de beuveries. Pour tout dire, elle avait peut-être même une forme d’affection pour lui. Il avait un humour douteux et des mœurs qui l’étaient tout autant. Mais elle restait persuadée qu’il avait un bon fond. Et puis, ils pourraient sans doute être nombreux à lui dire la même chose. Bon, l’humour un peu moins, Phil était gratiné à ce niveau. Et il ne lui viendrait pas à l’idée de voler qui que ce soit. Mais pour ce qui était des mœurs… et bien elle dirait que sa culture et sa religion n’étaient pas particulièrement connues pour être puritaines.‌

Cette fois encore ils avaient l’air bien partis pour passer un bon moment, chacun étant de bonne humeur et le temps tout à fait clément avec eux pour parfaire le tableau. Phil avait ri à sa remarque, preuve qu’il ne prenait en effet pas mal sa petite plaisanterie.‌ Ni le vol éhonté de son chapeau.‌

- Oh moi tu sais je suis un homme bien ouvert... Dans tous les sens du terme

Oh ils partaient donc dans les doubles sens, très bien, Freya aussi aimait ce jeu. Il lui décrocha un franc rire à cette remarque. Et la tentation se faisant trop grande elle lui avait répondu dans la foulée.

-C’est amusant, j’aurais dit que c’était ma partie ça plutôt…‌

Oui bon la finesse, chez l’un comme chez l’autre, on repassera. Mais ce n’était pas tellement pour cela qu’ils cherchaient à se voir en même temps.‌ Phil ne lui en tiendrait sans doute aucunement rigueur.

- Excuse moi mais je crois qu'il me va mieux qu'à toi

Une petite moue un peu déçue et elle lui avait rendu son chapeau si apprécié.‌ Il se posa bien rapidement sur la couverture en posant son couvre-chef à ses côtés.‌ Il avait un peu détaillé les lieux tout de même, montrant qu’une fois de plus il n’était peut-être pas si détaché des évènements qu’il ne le prétendait.

- Toi, tu as zigouillé un coq pour ta cérémonie ou je rêve ?

Elle? Ah complètement oui. Et il ne serait sans doute pas le dernier. Des bêtes qu’elle n’élevait pas elle-même mais qu’elle avait le moindre mérite d’avoir acquis légalement, contrairement à ce que ses voisins diraient.  Enfin, si on pouvait parler de voisins avec ces distances…

-Non, tu ne rêve pas, et c’est le dîner si tu veux manger après… enfin, en fin de soirée.

Plus de précisions aurait presque gâché le moment. Un peu de spontanéité ne ferait pas de mal, même si ils savaient très bien que la soirée ne serait pas forcément calme. Surtout accompagnée de ces bouteilles que tous deux avaient visiblement approuvé.‌ Freya était retournée à ses préparations assez concentrée.

-Certains disent qu’on peut faire autrement, il y en a même qui utilisent du jus de fruits. Pour moi ça n’a pas de sens, la magie du sang a toujours très bien fonctionné, on ne me fera pas croire qu’un jus de pomme aura le même effet..‌.

Un long débat qu’elle avait tenu avec d’autres qui pratiquaient le même type de rites. Et pour elle, le traditionnel avait ses raisons et en changer ne ferait pas forcément du bon. La scandinave avait ensuite poursuivi, laissant quelques instants son invité de la soirée. Elle ne nota donc pas le regard qu’il portait sur elle, ne prêtant pas plus attention à ce qu’il faisait ou non de sa bouteille. Lorsqu’elle revint vers lui, il avait l’air parfaitement à l’aise, assis sur cette couverture où elle l’avait rejoint rapidement avant de boire à son tour et lui présenter la suite du programme.‌

-Je crois que j'y serai plutôt doué

Elle n’en avait jamais douté. Il avait un certain goût pour la boisson, un bon goût. Freya avait également incendié sa gorge avant de lui répondre, appréciant tout de même le goût sucré que laissait la boisson sur ses lèvres.

-Oh j’en suis sûre, tu pourrais même avoir un certain talent pour ça.

Phil s’était allongé près d’elle, tranquille sur cette couverture. Alors elle avait lever les yeux vers le ciel, appréciant la vue et le calme du moment. Et puis elle s’était retourné vers lui. En lui disant d’apprécier la vue elle pensait qu’il ferait comme elle et plongé son regard vers le lac remué de petites vagues. Ce n’était visiblement pas son avis.‌ Phil avait posé sur elle un regard assez prenant, le genre qui lui donnaient des frissons. Elle eut un léger rire avant de reprendre.‌

-Quand j’ai parlé de profiter de la vue ce n’est pas à celle-là que je pensais…‌

Freya avait pris sa baguette pour faire venir à elle un morceau de charbon créé par le feu qui brûlait toujours vivement. La belle avait commencé par tracer sur la paume de sa main un symbole, marmonnant quelque chose qu’il ne comprendrait pas. Levant ensuite un regard malicieux vers Phil, elle s’était approché en souriant jusqu’à passer sur lui à califourchon. Freya avait retiré quelques boutons de sa chemise pour tracer en haut de son torse un autre symbole du bout de son bâton de charbon et avait repris la parole dans le même temps.

-Comme ça, en plus d’apprécier la vue ça sera utile.

Une fois fait, elle se redressa pour apprécier son travail, visiblement satisfaite. Sans pour autant quitter sa place elle avait même refermé sa chemise sans pour autant en remettre les boutons.

-Elle te portera chance, même une fois effacée.‌ Je crois que tu n’es pas tellement contre, non?
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, praimfaya
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyLun 4 Mai - 22:28

Phillipus n'avait pas fait les choses à moitié quand il avait décidé de quitter une voie toute tracée dans l'église anglicane. Il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère, il n'y était pas allé de main morte, bref, les expressions se multipliaient pour expliquer le virage qu'il avait pris. L'escroc qu'il était, était, pour ainsi dire, passé du côté sombre, et dans tous les sens du terme. Sa moralité, ses moeurs, sa vie, sa manière de converser avec les autres. Pour beaucoup, il était probablement un individu abject, un de plus, un de moins, il n'y pouvait franchement rien. Freya ne le jugeait pas de la même manière que les autres, et c'était sans doute ce qui l'avait poussé à venir la voir ce soir-là, sans même savoir qu'il venait pour une fête particulière aux yeux de la sorcière. Pour lui, ce n'était qu'un rite sans queue ni tête auquel il n'entendait rien. Mais il respectait. Elle le respectait, il faisait de même et leur relation n'en était que meilleure de ce fait. Un excellent échange de bons procédés. D'autant plus qu'elle avait un humour aussi limite que le sien, et ça, ça plaisait à Phil. Les gens se braquaient souvent, ils faisaient les pieux, mais on ne la fait pas à Phil. Il connaissait le bas monde, il connaissait la dure réalité de la vie et il préférait en rire qu'en pleurer. Tel était son credo. Le retour de plaisanterie grivoise attira nécessairement un éclat de rire de la part du britannique. Bien pensée, bien trouvée, la perche était énorme et il était ravi qu'elle l'ait saisi. Freya ne le décevait jamais en la matière de toute manière.

Il s'assit à l'endroit indiqué, non sans remarquer les traces de sang... Et l'absence de culpabilité chez la sorcière du Nord lui attira un grand sourire sur le visage. Ce n'était pas lui qui allait pleurer un poulet, surtout s'il allait finir dans son gosier plus tard dans la soirée. Il l'écouta lui expliquer les pratiques des autres que lui même, profondément ignare en la matière, trouvait ridicule. Le sang avait ses propriétés, c'était connu. Alors prendre du jus de pomme pressé... Mais la sorcière le rejoignit bien vite et il ne répondit pas. Une gorgée, puis une deuxième, et il s'allongea de tout son long, les bras derrière la tête et le regard posé partout... Sauf sur le paysage. Phil se contentait de regarder la sorcière avec laquelle il avait la ferme intention de s'enivrer. Elle remarqua son regard et il afficha un sourire, cette fois-ci, assez torve : « Fallait préciser mais pour ma défense, tu es plutôt une belle plante ». Il se trouvait carrément très drôle, mais c'était peut-être juste lui. L'escroc la regarda grimper sur lui avec son charbon d'un air appréciateur, quoique curieux. Il se releva sur les coudes lorsqu'elle lui traça une espèce de rune sur le torse, en essayant de la regarder : « C'est un moyen subliminal pour me rendre plus performant ? » - et il ne parlait pas de performance en escroquerie mais bien au lit, bien entendu, mais la sorcière scandinave éclaira sa lanterne et il apprécia l'explication d'un hochement de tête - « je ne suis pas contre en effet ». Il prit sa bouteille et se descendit une longue gorgée en affichant finalement une grimace : « J'espère en tout cas que ton fauteuil est confortable. C'est un vieux modèle ».


(577)
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyMar 5 Mai - 20:06

Phil était un homme qui était assez peu secret au final. Il donnait cet air mystérieux, mais il n’avait pas fallu beaucoup d’efforts à Freya pour en savoir un peu plus. Elle avait assez rapidement compris que ce côté insaisissable voire même peu engageant, c’était surtout pour être un peu tranquille. Et en fait c’était peut-être ce qui l’avait intrigué dans un premier temps. Enfin, ça et le charme qu’il possédait de toute façon. Est-ce que c’était son côté grisonnant ou sa dégaine si particulière avec ce fameux chapeau? Peut-être un peu des deux, et d’autres petits détails. En tout cas pas son humour, ça c’était tout sauf la grande classe. Et si Freya s’en amusait finalement volontiers, ce n’était pas son plus grand avantage à lui.‌ Et si il pouvait être absolument horrible dans ses propos ou sa conduite… elle considérait que c’était une question de point de vue. Après tout, elle-même n’était pour certains pas quelqu’un de fréquentable.‌ Pour différentes raisons. Une femme étrange qui pratiquait des rites anciens et oubliés à raison dans une communauté qui tenait plus de la secte qu’autre chose et entretenait des relations pas toujours très claires, une femme aux moeurs douteuses et aux habitudes étranges. En somme ce n’était pas beaucoup mieux que lui… Mais ça, c’était un point de vue comme un autre. Pour elle, ces même personnes qui portaient un jugement sur ses activités étaient parfois bien moins fréquentables et leur moralité étaient bien plus douteuse que la sienne.‌ Mais là encore, ce n’était qu’un point de vue. Elle avait simplement du mal avec la mauvaise foi et la fausse franchise de certains, les trouvant parfaitement hypocrites et difficiles à fréquenter sereinement. Avec Phil elle n’avait jamais eu ce problème. Il avait ses défauts, mais il ne manquait pas de franchise. Et pour cela elle lui faisait entièrement confiance.

C’était sans doute ce qui faisait qu’elle n’avait pas hésité à lui confier une de ses bouteilles et le garder près d’elle, assis sagement en souriant, un soir aussi important pour elle que celui de Beltane.‌ Pour cette raison également qu’elle ne craignait en rien sa présence malgré le fait qu’elle entreprenait de doucement mais sûrement vider cette bouteille alors qu’elle avait entrepris de jeûner pour se préparer au mieux à ses rituels. Ce qui commençait à se faire sentir d’ailleurs, mais rien de bien marqué encore.‌ Et là encore, aucunement perturbée par ce sourire ne laissant aucune forme de doute sur ses intentions qu’il lui adressait.‌

-Fallait préciser mais pour ma défense, tu es plutôt une belle plante

Façon délicate d’enrober le propos ça encore… Venant de lui on parlait presque de flatterie. Freya savait qu’il l’appréciait, mais elle savait aussi qu’il n’envisageait jamais plus que ce qu’ils faisaient déjà. Et à dire vrai, elle non plus.‌ Il était un homme physiquement parfaitement charmant et il savait être agréable à côtoyer. Mais elle lui aurait sans doute ri au nez si il lui avait dit vouloir autre chose.‌ Ils seraient sans doute très critiqués si cela se savait.‌ Pour le moment elle s’était contenté de rire à sa remarque.

-Une sacrément jolie plante pour te faire oublier la vue. Mais est-ce qu’elle serait assez belle pour que tu veuille la cueillir?

N’allez pas dire que ce n’était pas un peu classe, c’était imagé bien comme il faut, non franchement à peine grivois. En tout cas bien plus fin que la suite de son programme.‌ Maintenant assise sur lui, on pourrait difficilement parler de deux amis profitant simplement du coucher de soleil.

-C'est un moyen subliminal pour me rendre plus performant ?

Concentrée sur son tracé, à moitié appuyée sur son épaule maintenant qu’il s’était redressé, Freya laissa échappé un petit souffle faisant office de rire.‌

-Non, si c’était pour tes performances, elle ne serait pas aussi haute…

Une fois redressée et satisfaite de sa rune si nettement tracée, elle avait redressé vers lui un regard taquin. Et pas taquin seulement dans le registre de la simple plaisanterie.‌

-Mais je pourrais étudier la question…‌ Quelques problèmes avec les femmes ces derniers temps ?‌ Ton âge finirait-il par te jouer des tours? Voilà qui serait effectivement assez ennuyeux…‌

N’écoutant que distraitement la réponse à ses réelles explications occupée à aller attraper sa bouteille d’hydromel à moitié couchée sur lui, elle en avait à vrai dire un peu profité pour respirer un peu de son odeur.‌ Oui, ça aussi c’était à prendre en compte dans son charme. C’était immanquable, il lui faisait toujours cet effet. Mais elle repris bien vite sa position précédente pour laisser une nouvelle fois glisser une quantité non négligeable de liquide sucré.

-J'espère en tout cas que ton fauteuil est confortable. C'est un vieux modèle

Freya eut un petit rire légèrement embrumé par ce qui manquait déjà dans la bouteille et qui mathématiquement se retrouvait quelque part entre son estomac et son sang. Un vieux modèle oui, mais n’étais-ce pas dans les vieux pots qu’on faisait les meilleures confitures? Elle ne changerait actuellement son vieux fauteuil pour aucun jeune banc bien fringant.

-Oui, confortable. Mais je suis sûre que ce vieux fauteuil sait encore se montrer très efficace.

Freya se laissa couler jusqu’à se coucher sur lui, enfouissant son visage dans son cou, les lèvres tirées dans un sourire satisfait.‌

-Et il a l’avantage d’être parfaitement convertible. En plus d’avoir un petit effet bouillotte très appréciable.

La situation était décidément délicieuse. Elle profitait à nouveau de cette odeur que portait sa peau ponctuée de sa chaleur naturelle.‌ A son sens c’était là des sensations indescriptibles qu’elle trouvait parfaitement idiot de se refuser par manque de ce sentiment amoureux qu’elle ne ressentait aucunement en compagnie de Phil. Pourtant nombreux auraient été ceux qui lui auraient reproché à elle tout comme à lui au final.‌ Freya laissa donc une main descendre le long de ses côtes, le long de son flanc et se fixer sur le bas de la hanche de son vieux fauteuil préféré.

-Vois-tu, si j’avais voulu agir sur tes performances, j’aurais sans doute été chercher plutôt dans ce coin-là. Mais après tout il n’est pas trop tard… si c’est nécessaire…

Toujours dans son cou, elle étirait un large sourire, son souffle arrivant directement sur cette peau qu'elle aurait bien embrassé dès son arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, praimfaya
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyMar 5 Mai - 23:59

Phil avait bien compris qu'à trop se renfermer on poussait d'autant plus les autres à creuser. Alors il apparaissait souvent sous son jour le plus honnête, à savoir le quarantenaire blagueur, dragueur, et escroc dans l'âme. Pourquoi donc penser à des faux-semblants, hein ? Il avait passé l'âge de jouer un rôle prédestiné pour une société qui ne voudrait pas de lui de toute façon. Ce n'était pas comme ça qu'il était, et peut-être que son honnêteté sur ce point faisait de lui, de façon ironique, un homme intègre. Il ne trompait pas les gens qui le connaissaient, parce que justement, parler à Phillipus c'était d'ores et déjà le connaître. C'était s'habituer à ses plaisanteries grivoises, à son ton moqueur, à son regard perçant et profond lorsqu'il était intéressé par l'autre. Et ce n'était même pas compliqué d'intéresser l'escroc. On pouvait l'amadouer avec trois sujets, deux triviaux, un plus sentimental. Déjà, l'argent faisait clairement parti de son podium de priorité. Ensuite, venait, en toute objectivité, le sexe, une chose importante dans la vie de l'homme libre qu'il était. Et en troisième lieu, il y avait Glinda. Glinda qui ne voulait plus le voir, qui le détestait exactement pour toutes les raisons énoncées précédemment. Son penchant escroc ? Elle le haïssait. Son côté volage ? Il était sûr qu'elle lui en voulait autant pour ça que pour ses travers de voleur. Mais qu'y pouvait-il après tout ? Il n'était qu'un homme, faillible, faible.

Il ne désirait pas penser à toutes ces raisons ce soir-là. Se prendre la tête n'était pas la spécialité de Phillipus, c'était sans doute pour cela que sa vie n'était pas rangée, qu'elle était aussi en bordel qu'une étagère d'adolescente. Se préoccuper ? Pour quoi faire au juste ? Freya ne se prenait pas plus la tête que lui, c'était en tout cas l'impression qu'il avait toujours eu. Aussi, lorsqu'elle rebondit à sa métaphore sur les plantes, un sourire naturellement pervers se peignit sur les traits du quarantenaire : « Je suis du genre à cueillir de grands bouquets de fleurs en effet... ». Inutile de faire tout un paragraphe sur le double-sens de pareils propos ! Elle comprendrait et c'était pour le mieux, parce que l'un, comme l'autre, fonctionnait mieux ainsi. Ainsi à demi-allongée sur lui, on pouvait dire que la vue de Phillipus s'était grandement améliorée puisqu'il avait quasiment le nez dans son décolleté. « Ce... Mmh... » - il releva enfin les yeux vers le visage de la scandinave « Ce serait très gênant en effet. Je me laisse trois ans de déni avant de commencer à y songer. Mais promis, je ferai appel à tes runes pour me remettre sur pied... ». Imitant son amante du soir, il bu une gorgée à son tour et sentit enfin, ses joues chauffer un peu. Ils auraient au moins besoin de ça, alors que le soleil déclinait d'autant plus qu'il avait presque touché la ligne d'horizon. Le sourire malicieux de l'escroc se transforma en sourire de contentement lorsqu'elle s'allongea sur lui, et allongé de nouveau de tout son long, il lia ses mains sur les reins de la sorcière.

Phil ferma les yeux en sentant une de celles de la sorcière descendre le long de son flan pour s'installer au bas de sa hanche. Il étira un sourire satisfait et lâcha, tout naturellement avec la délicatesse qui le caractérisait : « Je pense qu'il va falloir tester la poignée. Être sûr que le fauteuil se relève et descend correctement ». Bien entendu, il éclata de rire avant d'enfouir son visage dans les cheveux bruns de la scandinave pour en humer l'odeur si caractéristique et si proche de la nature.


(611)
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyMer 6 Mai - 15:13

Une simplicité presque enfantine, un temps radieux, un feu chaud à souhait, un alcool délicieux, et une charmante compagnie. C’était tout un programme et surtout un programme très alléchant. Et on parlait pas de cueillir des pâquerettes.‌ Quoi que c’était peut-être un peu l’idée de Phil finalement.‌ C’était en tout cas ce que Freya lui suggérait. A condition d’être la dite pâquerette, bien entendu.

- Je suis du genre à cueillir de grands bouquets de fleurs en effet...

Oh ce sourire qui se dessinait sur ses lèvres il lui donnait des frissons. Phil avait parfois un air très charmeur.‌ Certaines femmes de son âge à elle auraient tourné les talons en ayant un oeil sur son âge à lui et ses tempes grises.‌ Freya au contraire y voyait une forme d’assurance et d’expérience qui n’en étaient que plus appréciables. Et quand il posait ce regard sur elle, Freya ne pouvait que l’imiter.

Entrer dans on jeu n’était alors que bien plus simple. Une simple changement de position et elle lui faisait perdre ses mots.‌ Et encore, si elle n’avait pas porté cette pourtant si confortable robe, il aurait laissé son regard fureter bien plus encore.

-Ce... Mmh...Ce serait très gênant en effet. Je me laisse trois ans de déni avant de commencer à y songer. Mais promis, je ferai appel à tes runes pour me remettre sur pied...

Oh Freya lui faisait confiance pour ne pas en avoir effectivement, tout comme elle se faisait confiance pour en juger par elle-même.‌

-Si tu veux mon aide dans trois ans saches que moi et mes runes seront toujours ravies de te rendre ce service. Entre autres choses…‌

S’allongeant doucement sur lui, elle se lovait presque déjà dans son cou, appréciant une nouvelle fois cette proximité toute particulière qu’il ne semblait pas bouder non plus.‌ Ou en tout cas c’était ce que ses mains fermement installées dans le bas de son dos semblaient dire, lui étirant les lèvres dans un sourire envieux.‌

-Je pense qu'il va falloir tester la poignée. Être sûr que le fauteuil se relève et descend correctement

Il se mit rapidement à rire et elle l’avait accompagné de très bon coeur.‌ Cette image allait le hanter, elle comptait lui rappeler le plus souvent possible.‌ En fait elle trouvait que ça lui allait plutôt bien. Un vieux fauteuil, ce genre de vieux meubles qu’on appréciait plus particulièrement justement parce qu’ils avaient pris de l’âge, qu’ils s’étaient faits aux habitudes de leurs propriétaires, qu’on s’y était attaché jusque dans les petits détails.‌ Freya ne connaissait Phil que depuis assez peu de temps finalement, mais c’était suffisant pour voir quelques détails de ce genre.‌ Freya lui mordit légèrement la peau du cou, glissant un peu plus sa main.

-Tant de choses à vérifier, une nuit ne suffira peut-être pas…

---------------------------------------

Freya se tourna légèrement, émergeant d’un sommeil profond bien qu’étrangement peu confortable.‌ Elle avait la tête chamboulée, comme un pivert bien en forme qui toquait frénétiquement.‌ Le jeûne si il avait été efficace l’était tout autant pour aider l’alcool à agir au plus fort. Ouvrant péniblement les yeux il ne lui fallut pas longtemps pour voir qu’elle était chez elle, dans sa chambre.‌ Un nouveau temps de réflexion et elle avait plus ou moins réussi à reconstituer les choses.‌ D’abord le feu, puis la nuit s’était faite fraîche et… est-ce qu’il l’avait porté jusqu’ici? D’ailleurs, pouvait-on réellement parler de porter dans une telle position?‌ Quoi qu’en fait elle n’était plus sûre. Par contre elle savait que les réjouissances s’étaient terminées ici.‌ Freya eut même un sourire à cette pensé, la soirée avait été plutôt agréable de mémoire. Un regard de l’autre côté et Phil était allongé sous les couvertures près d’elle.‌ Le réveil serait sans doute douloureux pour lui aussi. Le temps de repasser un regard brumeux sur la pièce que la scandinave se félicita d’avoir anticipé et fermé les rideaux la veille.‌ L’habitude diraient certains.‌  

La belle s’était accordé quelques minutes avant de se lever et donc de quitter les couvertures encore chaudes et douces. Dans cette optique elle s’était rapproché de Phil, se glissant contre lui et laissant ses mains vagabondes parcourir son torse alors qu’elle déposait un baiser sur son épaule. Visiblement il émergeait déjà.‌ Et ça risquait de taper fort de son côté aussi.‌ Freya pris donc une vois très douce, presque chuchotée.‌

-Alors?‌ Satisfait de ton initiation? Les rites païens te vont plutôt bien, tu as sans doute bien fait de changer de voie…‌


Elle avait déposé une série de baisers dans son cou, souriant légèrement.‌ Avait-il seulement souvenir de la veille?
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, praimfaya
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyDim 10 Mai - 23:42

Freya et Phil avaient su tisser, au fur et à mesure du temps, une complicité somme toute non seulement sexuelle mais aussi humaine. Probablement que l'alcool les y avait aidé un peu. Mais aussi loin se souvenait-il, le courant était toujours plutôt bien passé entre eux. C'est avec un sourire béat qu'il s'était endormit et qu'il se réveillait maintenant. La bouche de Freya venait de quitter sa peau, et avait suffit à lui faire ouvrir totalement les yeux. Le quarantenaire s'étira de tout son long , il avait un mal de crâne épouvantable. Il commençait à supporter de moins en moins ses cuites et c'était probablement ce qui serait à terme le grand drame de sa vie. Phillipus attrapa la main de la professeure de divination pour l'embrasser tendrement. Il égara son regard sur le visage de Freya alors qu'elle lui parlait avec toute la plus grande délicatesse du monde. « Je suis un homme comblé avec un mal de crâne épouvantable » - Phil s'esclaffa en ajoutant - « boire du vin comme pasteur m'aurait moins fait mal ». Mais c'aurait été beaucoup moins drôle aussi, probablement. Rien que le souvenir du visage austère de son père lui filait des boutons épouvantables. Finir pareil ? Plutôt crever ! En tout cas, il avait un souvenir plutôt brumeux de la veille. Comment s'étaient-ils retrouvés dans ce lit ? Aucune fichue idée. Son dernier souvenir c'était d'être allongé avec elle dehors. « Dis donc, c'est toi qui m'a porté à la force de tes bras dans ton lit ? » demanda-t-il en souriant toujours - ce type avait un smile scotché sur les traits - « me cacherais-tu des pouvoirs insoupçonnés ? ». Oh, il la savait mystérieuse. Il pourrait bien être surprit par quelques tours de passe-passe. Lui qui avait grandi dans une famille moldue, avait vu combien ces pauvres gens sans pouvoirs passaient à côté d'un monde incroyable. Il était ravi d'être le seul de sa fratrie à avoir des pouvoirs magiques. Cela lui conférait le très spécial statut de "pestiféré" et c'était sans aucun doute son titre préféré. Mais pas avec Freya non, elle n'était pas comme ça. Tant mieux, car sinon, il passerait difficilement une autre nuit avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptySam 16 Mai - 16:16

Les choses étaient simples, fluides, tout à fait limpides. Pas de prise de tête, pas de même de disputes alors qu’ils ne venaient clairement pas du même monde l’un comme l’autre.‌ Un confort en soi, ou en tout cas pour elle.‌ Se réveiller ainsi à ses côtés avait donc un côté assez appréciable, malgré le mal de tête qui la prenait sans aucune pitié.‌ Mais après tout, ils n’étaient pas pressés, ils ne l’étaient jamais.‌ Elle ne s’était donc pas retenu de déposer ce baiser sur son épaule, lovée contre lui. Parce qu’après tout, pourquoi le faire? Il lui pris d’ailleurs la main pour l’embrasser à son tour.‌

-Je suis un homme comblé avec un mal de crâne épouvantable

Ah ça elle voulait bien le croire.‌ Il en riait mais Freya savait qu’il ferait sans doute moins le malin quand il tenterait de se lever. Elle-même ne se sentait après tout pas très fière.‌ Elle était vaseuse, à force plutôt affamée, et pas encore bien réveillée.‌ En revanche, elle se sentait plutôt bien et heureuse actuellement.‌ Une bonne soirée et une charmante compagnie lui suffisaient bien souvent.‌

-Boire du vin comme pasteur m'aurait moins fait mal

Freya roula sur le ventre pour s’étirer à son tour sans quitter ces bras accueillants en lâchant un petit rire un peu endormi à cette réponse.

-Certainement, mais un pasteur n’aurait pas passé ma porte, ou pas entier… Alors arriver dans mes bras ça serait sans doute plus délicat encore.

Si il lui était déjà arrivé d’en croiser, ce n’était généralement pas des personnes qu’elle appréciait.‌ Après tout, un pasteur, en temps normal, se serait appliqué à lui reprocher ses propres croyances et pratiques et aurait peut-être même tenté de la “libérer” de ses démons.‌ Si si, c’était déjà arrivé. Cela n’avait pas traîné avant qu’elle ne réponde également, avec cela dit bien moins de classe. Après tout, un pasteur comme tout homme, ça possède des attributs sensibles que Freya savait parfaitement solliciter dans un sens ou dans l’autre.‌ Phil avait décidé de se détourner de cette voie et pas à moitié.‌ Autrement Freya aurait sans doute eu une relation bien plus tendue avec lui. Fort heureusement, il était loin de ces pensés et cela leur permettait de se mettre en accord sur beaucoup de choses, dans beaucoup de circonstances.‌ Et là encore, glissant un nouveau baiser au creux de son cou, s’approchant en passant les mains dans son dos pour finir contre lui, elle savait qu’elle ne serait ni jugée ni mal perçue.‌

-Dis donc, c'est toi qui m'a porté à la force de tes bras dans ton lit ?

Si elle s’était en effet posé la question, elle ne pensait pas vraiment être capable de le faire.‌ Non, dans ses souvenirs flous et peut-être pas tout à fait exacts, Phil avait marché jusqu’ici. Elle n’était pas tout à fait sûre pour son cas à elle par contre.‌ Mais l’idée qu’elle pourrait le porter, fine qu’elle était pour un grand gaillard comme lui, c’était improbable.‌ Elle ne dirait pas impossible, mais tout à fait improbable.‌ L’idée la fit pourtant bien rire.‌

-Me cacherais-tu des pouvoirs insoupçonnés ?

Freya quitta sa proximité pour se redresser un peu en baillant, appuyée sur un bras, bientôt assise sur le lit, couverture sur les jambes. Quelques instants pour stabiliser sa tête qui lui tournait un peu et elle répondit dans un sourire.

-Mais j’ai énormément de pouvoir insoupçonnés, tu n’as pas idée! Je suis une femme qu’on respecte par crainte, tu le sais bien.‌

Si ses yeux étaient fatigués, son sourire charmeur laissait voir qu’elle plaisantait à moitié, laissant planer le doute sur le coeur de la question.‌ Phil la connaissait, il saurait sans doute voir où se trouvait le jeu.

-D’ailleurs tu ne reviens vers moi que parce que je t’ai envouté, autrement l’illusion ne tiendrait pas!

Freya s’étira de nouveau, passant ensuite la main sur la rune qu’elle avait tatouée sous la poitrine.‌ La situation l’amusait, comme à chaque fois que les soirées se faisaient aussi floues.‌ Elle n’était pas du genre à s’inquiéter des évènements qui avaient pu se passer.‌ Après tout, elle était chez elle et Phil n’était pas un danger à ses yeux.‌ Bien au contraire il était un ami à qui elle accordait toute sa confiance.

-Bon…‌cela dit… pour arriver ici… je n’ai pas souvenir de t’avoir porté.‌ En fait, je pensais plutôt à l’inverse… Mais nous n’auront sans doute jamais la vérité à ce sujet… Par contre je suis personnellement ravie de ne pas avoir terminé la nuit dehors, il aurait sans doute fait bien plus frais!
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, praimfaya
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyMer 20 Mai - 12:20

Phillipus écoutait les paroles sages de Freya d'un air amusé, quoiqu'un peu rêveur. Cette vie de pasteur, il n'en avait jamais voulu, que ce soit lorsqu'il était gamin ou lorsqu'il était adolescent. Découvrir le monde des sorciers lui avait fait prendre conscience de l'idiotie de certaines croyances, et l'avait radicalement poussé à ne croire en personne d'autre que lui-même. Cette nouvelle vie qu'il avait embrassé l'avait probablement conduit à devenir un homme détestable pour le commun des mortels, mais pas pour la sorcière qui au contraire, semblait s'amuser de son petit caractère. Tant mieux pour lui, tant mieux pour eux, il n'avait aucune idée du temps qu'allait durer leur petit jeu. Cela faisait quelques années qu'ils se connaissaient - intimement, dirons nous poliment - et le temps passant, Phil se demandait bien si Freya était le genre d'âme à rester solitaire ad vitam aeternam. Comme lui. « Mm. Tu n'as aucune idée de tout ce qu'on peut faire dans une sacristie ». Il continua de lui embrasser le bras avec ce sourire goguenard qu'il avait tout le temps lorsqu'il était question de conversation à double-sens.
Freya se montrait d'humeur taquine malgré, sans doute, un mal de crâne et Phillipus se doutait bien qu'elle n'aurait sans doute pas le même sourire en se levant du lit pour aller à la douche. La conversation s'éternisait donc, pour le plus grand bonheur du britannique qui n'avait clairement pas envie de ressentir une lance dans la tête. « Des pouvoirs insoupçonnés, hein ? » - il lui mordilla la peau d'un air taquin - « je crois pourtant que je m'en serais souvenu, si tel était le cas ». Il se rappelait bien du sang de poulet par terre, sans doute même qu'ils en avaient mangé un bout s'ils avaient eu la tête à ça à un moment, ou pas... Impossible de se souvenir, c'était le black-out complet. Il ne se souvenait pas vraiment avoir déjà été envoûté par une femme, ni par personne en fait. Le londonien aimait surtout sa personne avant d'éprouver de l'affection pour toute autre personne. La plaisanterie de Freya sur le sujet l'amusait donc beaucoup. « Puis franchement, dormir dehors maintenant, c'était l'assurance de se faire manger par les moustiques vu l'humidité » plaisanta-t-il en levant les yeux vers le plafond, « alors je sais pas ton groupe sanguin, mais je sais que moi, j'en subis tout l'été ! ».
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Bakke

Professeur Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 148
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyJeu 21 Mai - 20:40

Entre le réveil très récent, cette brume qui leur flottait en tête, et le flou qui restait sur la veille, les deux sorciers parlaient sans être absolument concentrés sur la conversation. Et cela ne dérangeait absolument personne! Freya adorait cette façon qu’ils avaient de ne pas prendre le temps de mesurer chaque réaction pour simplement agir sur l’instant et même si ce n’était pas d’une grande délicatesse ou même d’ailleurs assez limite parfois. Il continuait à déposer de délicieux baisers sur sa main pour commencer, passant ensuite sur son bras. Ils ne pouvaient pas se dire réellement “s’aimer”, mais les gestes tendres n’étaient pas pour autant mis de côté. Il existait d’ailleurs une certaine forme de tendresse entre eux, ce qui rendait les choses peut-être pus simples encore.

-Mm. Tu n'as aucune idée de tout ce qu'on peut faire dans une sacristie

Si elle s’était sentie plus fraîche, Freya aurait bien lancé un éclat de rire. Mais outre le fait qu’elle-même redoutait le moindre son, elle se doutait que Phil était dans le même cas. Alors elle s’était contenté d’un souffle amusé, se rabaissant dans ses bras pour étouffer le reste.

-Ce qu’on peut y faire ou ce que toi tu peux y faire? Pardon, mais toi ça ne compte pas vraiment, je ne te considère pas comme représentatif de ce milieu… Ou alors ceux que j’ai rencontré sont d’une mauvaise foi folle!

Les rares religieux qu’elle avait eu l’occasion de croiser n’avaient pas été d’une grande sympathie à son égard. Elle ne pouvait pas en être surprise, trop habituée à ce type de réactions. Mais une fois encore Phil était bien particulier et à vrai dire plus ouvert que la plupart des gens qu’elle devait croiser. Ils avaient ensuite décidé d’éclaircir un mystère, et d’humeur taquine elle ne pouvait s’empêcher de saisir cette perche qu’il tendait.

-Des pouvoirs insoupçonnés, hein ?

Très assurée elle avait hoché la tête pour marquer l’affirmative. Il l’avait ensuite mordillé, visiblement assez joueur mais dans un tout autre registre. Freya eut un frisson avant de se mordre la lèvre inférieur.

-Je crois pourtant que je m'en serais souvenu, si tel était le cas.

Un nouveau petit rire et il lui montrait une fois de plus qu’il était tout à fait à l’aise en sa compagnie. Freya appréciait peut-être autant ce petit jeu que celui qu’ils avaient mené la veille au soir sans le moindre mot.

-Mais c’est là tout mon talent. Tu n’en a justement aucun souvenir! Si tout le monde le savait le charme perdrait en efficacité…

La belle n’avait bien entendu lancé absolument aucun charme contre lui. Il était venu vers elle tout naturellement, et elle avait volontiers fait l’autre partie du chemin. Il le méritait à son sens, et si elle ne souhaitait pas lancer la moindre relation plus sérieuse, elle ferait cependant pour lui beaucoup d’effort si il le lui demandait. Une relation un peu particulière, mais peut-être assez proche d’une forme d’amitié. Un peu plus piquante cela dit.

-Puis franchement, dormir dehors maintenant, c'était l'assurance de se faire manger par les moustiques vu l'humidité. Alors je sais pas ton groupe sanguin, mais je sais que moi, j'en subis tout l'été !

Ah là il n’avait pas tout à fait tord. Surtout au bord de l’eau. Mais heureusement ils avaient, certes mystérieusement mais tout de même, réussi à se traîner jusqu’à ce lit si accueillant.

-Non je n’ai généralement pas trop de problèmes. Par contre le froid le matin sur le lac aurait été assez important. Et puis je ne sais pas si j’aurais aimé devoir courir à l’intérieur, cela aurait sans doute été approximatif…

Freya se laissa retomber sur le lit, allant coller son dos contre Phil et repliant  son bras autour de sa taille. Si elle ne prenait pas la peine de rabattre à nouveau les couvertures sur eux, elle appréciait plutôt son contact. Parfaitement détendue, elle eut un soupir de contentement.

-Non, là j’apprécie plutôt ne pas avoir à me lever de suite. Tu n’étais pas attendu j’espère?.. Je n’ai aucune idée de l’heure qu’il est de toute façon…

Les yeux fermés, elle s’était pour ainsi dire recouchée contre lui. Et si l’idée lui avait traversé l’esprit, la prêtresse se moquait pas mal de savoir quelle heure il pouvait être au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 44
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, praimfaya
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] EmptyMar 26 Mai - 22:21

L'humour limite-limite de Phillipus Crook n'avait absolument aucune limite. Il n'y avait guère rien qui pouvait échapper à son humour noir et son humeur cynique. Il avait appris à voir la vie telle qu'elle était, sale, ignoble, authentique. Ceux prenaient la vie pour un conte de fées étaient au mieux des illuminés, au pire, des idiots. Alors, lorsque l'on regardait la vie sous ce prisme-ci, il fallait forcément avoir de l'humour pour ne pas sombrer dans la dépression. Phil se permettait toutes les plaisanteries du monde avec Freya qui ne lui en avait jamais voulu de ce mauvais tempérament. Elle n'était pas reste aussi, il fallait bien le dire. « Je vais te dire un petit secret » lui dit-il d'un ton confident face à sa réplique sur ce qu'il oserait faire ou non dans le lieu sacré du saint père « certains entrent dans les ordres pour cacher leurs vices ». La phrase était seulement murmurée mais empreinte d'un cynisme révoltant. Phil avait tôt fait de fuir cette vie-là. Il aurait carrément été de ceux qui feraient démentir la sorcière s'il avait suivi le chemin tracé par son moldu de père. Mais ce n'était pas ce qu'il désirait faire, à quinze ans, de sa vie. Le jeune homme qu'il avait été avait la tête pleine d'idées et de rêveries, son caractère était bien entendu traversé de ces envies désolantes de semer la zizanie un peu de partout sur son passage et cela ne l'avait pas loupé ! Quelques années plus tard à peine, il se retrouvait papa d'une petite fille qu'il avait dû élever seul, aussi bien qu'il l'avait pu... Dramatique époque que celle de devoir changer une mioche en couche-culotte !

« Oh mais comment ton charme saurait-il perdre son efficacité ? » lui demanda-t-il en caressant toujours son bras, « même la gueule enfarinée, tu m'ensorcelles ». Il exagérait sans doute un peu et disait cela très probablement avec une idée derrière la tête. Les compliments de Phil en tout cas, ça valait ce que ça valait. Mais il ne pensait pas la choquer avec de tels mots sinon, cela ferait belle lurette qu'ils ne se fréquenteraient plus. « Hier tu as dis que j'étais une bouillotte efficace » fit-il d'un ton mi-amusé, mi-ennuyé, « cette bouillotte-là, elle reste chaude 24/24h, c'est de la bonne qualité bien anglaise ». Il soupira lorsqu'elle lui demanda s'il était attendu. Lui, attendu ? Qui l'attendrait ? Phillipus vivait sa vie de la façon la plus solitaire possible pour n'avoir à se justifier auprès de personne. L'escroc avait volontairement écarté le plus de monde de sa vie pour avoir la paix. Il ne fréquentait, généralement, des gens que pour leur soutirer quelques gallions... Quoi qu'avec Freya il était plutôt question de plaisir que d'argent. « Attendu nulle part sinon où le vent me portera » lui répondit-il sagement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty
MessageSujet: Re: Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Une bonne soirée qui s'annonce [Phil] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Une bonne soirée qui s'annonce [Phil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Hors Londres :: 
Les lieux d'habitations
-