GRYFFONDOR : 240 pt | POUFSOUFFLE : 217 pt | SERDAIGLE : 188 pt | SERPENTARD : 196 pt
Retrouvez l'édition de juin de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -40%
Vélo d’appartement FYTTER – ...
Voir le deal
150 €

Partagez

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 806
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty
MessageSujet: A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS EmptyMer 6 Mai 2020 - 15:47

Poudlard, en 1969
— ... ce que je ne comprends pas, c'est comment le Ministre de l'époque a-t-il pu croire que les trolls...
Occupée à relire son devoir d'Histoire de la Magie annoté par le Professeur Binns, Vicky tentait de déterminer pourquoi elle n'avait écopé que d'un EE sans prêter attention au débat qui agitait les Serdaigles en compagnie desquels elle remontait vers sa salle commune. C'était à n'y rien comprendre après tout, elle avait travaillé dur pour ce devoir et ne saisissait pas ce qui expliquait une note aussi mauvaise. Il fallait bien une Serdaigle pour trouver qu'un Effort Exceptionnel en Histoire de la Magie était une mauvaise note, qui plus est une note obtenue en Sixième Année, c'est-à-dire n'ayant que peu d'importance étant donné qu'elle n'avait aucun examen à passer cette année et que seuls ses ASPICS détermineraient la suite de sa carrière magique. Pour autant, cette note la contrariait, c'était bien la preuve qu'elle était distraite en ce moment, et sa mère ne manquerait pas de s'en étonner non plus. Quelle explication plausible pourrait-elle donner qui n'implique pas de parler de celui qui la distrayait de la plus charmante des manières de ses brillantes études, et dont Mme Peaks n'apprécierait pas du tout d'apprendre l'existence ?
— On me trouve 2 fois dans l'année, une fois dans la semaine, mais pas dans le jour. Qui suis-je ? s'enquit à cet instant le heurtoir en forme d'aigle qui gardait l'entrée de la salle commune des Aigles, et Vicky releva à cet instant le nez de ses notes, soudain paniquée. Elle n'était pas sensée retourner dans sa salle commune, mais avait bêtement suivi ses camarades. Avec cette histoire de mauvaise note, elle avait totalement oublié son rendez-vous avec Athos !
— Oh Scarlett, j'avais oublié que j'ai un... truc à faire, balbutia-t-elle à sa meilleure amie en piquant un phare, je dois redescendre, je vous retrouverai à dîner. Peux-tu s'il te plaît déposer mon sac dans le dortoir ? supplia-t-elle tandis que ses camarades échangeaient un regard entendu. Personne n'était dupe, Vicky depuis des semaines ne faisait que leur rabâcher les oreilles avec sa relation avec Athos White, l'un des plus beaux garçons de Poudlard, et dont la jeune fille était raide dingue. Peu nombreux étaient ceux qui approuvaient cette relation, et ceux aussi bien du côté de Vicky que de celui d'Athos, dont les amis, à commencer par ce satané Yaxley, ne se privaient pas de lui répéter qu'ils n'avaient rien à faire ensemble. Mais Vicky n'en avait cure, elle était amoureuse, ce qui rendait sa foulée encore plus légère que d'habitude tandis qu'elle dévalait les marches en direction des étages inférieurs de Poudlard, en direction du premier étage ou devait déjà l'attendre son amoureux. Quand la jeune fille passa malgré tout une tête rougie par l'exercice physique et vaguement décoiffée par sa course folle dans l'embrasure de la porte de la salle de repos, son grand sourire se fana légèrement et ses yeux perdirent un peu de leur brillant : Athos n'était pas arrivé. Voilà qui n'était pas plus mal, tenta de se rassurer Vicky en entrant dans la pièce presque vide pour se laisser tomber sur un fauteuil un peu à l'écart d'un groupe d'élèves occupé à jouer à la bataille explosive, Athos au moins ne l'avait pas attendue... et elle avait le temps d'espérer qu'il n'avait pas oublié leur rendez-vous !

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 205
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @bazzart
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty
MessageSujet: Re: A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS EmptyLun 11 Mai 2020 - 2:25

« Je vois que l’héritage de Mr O’Mahony perdure avec vous, Mr White. » La tête basse, Athos croisait docilement ses mains dans le dos, évitant de regarder la professeure de métamorphose dans les yeux. Cela faisait déjà 1 an et demi que Shannon était parti, mais il était vrai qu’Athos n’avait pas arrêté pour autant de s’attirer des ennuis, ravi de raconter ses aventures par hibou à son ami. En général, le jeune Serpentard s’en sortait de justesse, essayant de maintenir un dossier scolaire à peu près impeccable. Son père n’aimait pas tellement apprendre qu’il avait des retenues, et le sermonnait copieusement que ça arrivait. Mais une fois, il l’avait surpris dans une conversation avec un ami du ministère, où chacun plaisantait sur les bêtises de leurs rejetons respectifs, fiers au fond de voir que les gamins avaient une once de caractère. Il avait même avoué pouvoir nettoyer son dossier en un claquement de doigts. Ca n’avait donc aucune importance.

Dans les bras de McGonagall, la chatte de Picott feulait furieusement, ses poils roses conférant à la scène un ridicule qui fit étouffer un rire à celui qui en était la cause. « J’aimerais que vos compétences en métamorphose vous servent à autre chose qu’à tourmenter cette pauvre bête, Mr White. » Pour amuser la galerie, le Serpentard avait effectivement jeté son dévolu sur la pauvre chatte mais, trop concentré sur son sort, il n’avait pas eu le temps de voir arriver la sévère professeure tandis que ses amis détalaient à toute jambes. La punition allait piquer. « Puisque les animaux vous fascinent tant, j’ai entendu dire qu’Hagrid donnait un cours sur les Botrucs demain. » Oh non. Oh non pas ça. « J’espère que vous avez une bonne vue. Et que vous êtes matinal. » ponctua-t’elle en rendant à l’animal sa couleur naturelle, bien moins fun. Athos hocha la tête et attendit qu’elle ait tourné les talons pour reculer doucement. « Six heures pile à l’orée de la Forêt. Ne soyez pas en retard ! »

Réalisant tout à coup à quel point cette désagréable discussion l’avait justement mis en retard, Athos fonça jusqu’aux cachots pour y déposer son sac. Le jeune homme était toujours ponctuel, et détestait faire attendre les gens. Surtout que là, il avait plutôt hâte d’y être. Rentrant dans la chambre sans prêter attention à qui s’y trouvait, ni ce qui se passait, Athos lança son sac sur son lit et prit tout de même le temps de jeter un coup d’oeil au miroir. « Vicky, encore ? » La voix de Paul, son voisin de chambrée, ne détourna même pas son attention de son reflet tandis qu’il remettait un peu d’ordre dans ses cheveux. « Tsss, tu lui files de l’Amortensia, c’est pas possible. » Exaspéré, Athos leva les yeux au ciel, avant de finalement sourire. Depuis qu’il avait rompu avec Gina, Athos avait un certain succès auprès des filles, sans qu’il n’ait eu à faire vraiment d’efforts. Il y a eu quelques histoires, juste comme ça, et puis il y avait eu Ava. Ah, Ava… Trop compliquée, celle-là. Il avait vite choisi de retrouver sa liberté et avait finalement batifolé un peu avant de fréquenter Vicky Bones, sa petite-amie actuelle. Après la débâcle Ava, il appréciait la stabilité que lui offrait la jeune fille, calme et pondérée. Adorable aussi.

Tout cela n’était pas trop du goût de certaines de ses camarades, qui le jalousaient violemment. Addison le vannait en permanence, mais bon, ça, c’était habituel. Les autres se contentaient de déverser leur fiel sur lui, mais il s’en moquait tellement qu’ils s’en lassaient vite. Parfois même, il essayait de les caser pour avoir la paix. Mais certains étaient de bien trop gros imbéciles pour que ça puisse marcher. Alors qu’il suffisait de… quoi ? Être charmant, gentil, écouter avec attention. Oh, et jouer de la musique aussi. Ça aidait. À cette pensée, Athos attrapa sa guitare en répondant à Paul avant de quitter la pièce. « Tu sais très bien que je suis trop une bille en potions pour réussir un philtre d’amour. Je ne peux compter que sur mon charme. » Insolent, il lui décocha un clin d’oeil et remonta les escaliers quatre à quatre, sa guitare battant contre son dos.

Une fois arrivé à la salle de repos, Athos était un peu essoufflé par sa cavalcade à base de glissade sur le sol principalement. Vicky elle, était déjà là. Oups. Son coeur s’accéléra un peu en voyant la jeune fille, tandis qu’il reprenait un peu son souffle. La joie des amours adolescentes. Passant une nouvelle fois une main dans ses boucles, il s’approcha du canapé qu’elle occupait. Il lui offrit un sourire donc lui seul avait le secret, s’asseyant à ses côtés en faisant délicatement glisser sa guitare au sol, contre le flanc du canapé. « Hey Vic’ » la salua-t’il joyeusement, déposant un baiser rapide sur ses lèvres. Athos n’avait jamais été un grand fan des surnoms amoureux, qu’il jugeait trop niais en général. Ce n’était pas toujours le cas des filles qu’il fréquentait, mais il ne leur en tenait pas rigueur. Pareil pour les grandes démonstrations d’affection en public. Athos n’était pas timide, mais pudique. Par contre, à l’abri des regards, il était beaucoup, beaucoup plus entreprenant. Mais il n’en était pas vraiment là avec Vicky. Pas encore. « Désolé du retard, je… » Un instant, Athos hésita à lui parler de sa future retenue. Elle aimait bien son petit côté bad boy, certes, mais commencer un rendez-vous en lui confiant qu’il allait devoir partir tôt pour ses devoirs parce que la nuit allait être courte ne serait pas une bonne entrée en matière. Il avait quand même attendu de la voir toute la journée. « Aucune importance. Je suis là maintenant. »

Passant son bras derrière les épaules de la jeune femme, il joua avec une mèche de ses longs cheveux blonds, comme il aimait tant le faire. Les cheveux des filles avaient cet étrange pouvoir d’attraction sur lui. L’ignorant qu’il était ne savait pas que c’était tout à fait physiologique. « Alors, ce devoir d’histoire de la magie ? Tu as cartonné je parie. » Oui, contre toute attente, Athos écoutait réellement sa petite amie quand elle lui parlait de choses et d’autres. Même quand ça ne l’intéressait pas vraiment. Athos n’avait pas encore eu sa note, mais il faisait partie de ces gens qui avaient des facilités. Pas de grand surprise en vue donc. Mais il savait que pour la jolie Serdaigle, c’était important. Alors, c’était important pour lui aussi. Et c’était bien normal de lui demander. À n’en pas douter, elle avait eu la meilleure note. Ce qui la mettrait donc dans de bonnes dispositions pour la suite du rendez-vous et, peut-être, une petite balade loin des regards curieux...
Revenir en haut Aller en bas
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 806
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty
MessageSujet: Re: A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS EmptyMar 19 Mai 2020 - 17:33

Ce Poufsouffle était nul, ou alors il n'avait vraiment pas de chance : Vicky ne voyait pas d'autre solution, étant donné que son jeu explosa une énième fois, arrachant un éclat de rire triomphant à son adversaire, une jeune Serdaigle dont elle avait oublié le nom. Mais cela n'avait que peu d'importance, car une tête bien connue de la jeune fille venait d'apparaître dans l'embrasure de la porte, et un immense sourire s'installa sur le visage de Vicky tandis qu'Athos se dirigeait vers elle en se recoiffant nonchalamment, probablement inconscient du fait que ce petit geste la rendait totalement folle, comme la moitié des filles de Poudlard à vrai dire. La moitié des filles de Poudlard rêvait d'être à sa place, Vicky le savait pertinemment, mais c'était elle que Athos avait décidé de prendre pour petite amie après être sortie avec quelques filles pourtant bien plus populaires qu'elle... Autant dire qu'elle avait un peu la pression malgré ses grands yeux bleus et ses beaux cheveux longs, et ce même si Athos ne lui donnait aucun signe de vouloir la quitter pour n'importe qui d'autre. Mais il était son premier amoureux, et évidemment Vicky ne débordait pas de confiance en elle.
— Salut toi, répondit-elle tendrement après le rapide baiser qu'il posa sur ses lèvres tout en s'asseyant à côté d'elle, ne t'en fais pas, je viens d'arriver. Et tu as amené la guitare, je suis trop contente ! s'enthousiasma-t-elle en se blottissant contre le jeune homme tandis qu'il glissait son bras autour de ses épaules. La Serdaigle se rembrunit légèrement quand il fit allusion à son devoir d'Histoire de la Magie, mais le souvenir cuisant de cette note décevante ne parvint pas à occulter totalement le fait qu'il avait retenu qu'elle devait aujourd'hui avoir sa note, comme il était attentionné ! Vicky se redressa cependant pour s'installer en tailleur sur le canapé et voir plus facilement le visage d'Athos, et laissa sa main se promener le long du bras de son petit ami. Je n'ai pas cartonné, non, le corrigea-t-elle gentiment en secouant la tête comme s'il racontait des bêtises, mais c'est pas grave, je me rattraperai en Méta. Elle avait dit ça d'une voix dégagée, malgré tout complètement consciente que n'importe quel Serdaigle de sa promotion l'aurait considérée folle pour avoir tenu un propos pareil. Mais Athos n'était pas un Serdaigle, et les autres Maisons de Poudlard ne considéraient pas comme une mauvaise note tout ce qui était inférieur à l'Optimal... Vicky devait apparaître cool, si elle voulait faire oublier sa désastreuse image de rat de bibliothèque et mériter le statut ô combien convoité de petite amie d'Athos White. Et toi, tu as passé une bonne journée j'espère ? s'enquit-elle en penchant la tête sur le côté pour constater que même avec la figure de travers, Athos restait le plus beau garçon du Château.

______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 205
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @bazzart
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty
MessageSujet: Re: A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS EmptyJeu 28 Mai 2020 - 4:14

Le sourire de Vicky aurait pu illuminer la pièce aussi fort qu’un Lumos bien exécuté tant elle rayonnait en sa présence. À vrai dire, Athos ne comprenait pas toujours comment il pouvait lui faire un tel effet, ni pourquoi ces derniers temps, de plus en plus de filles le regardaient quand il passait dans les couloirs. Non pas que c’était pour lui déplaire, et les baisers volés avant les cours avaient ce je-ne-sais-quoi d’excitant qui lui permettait de ne pas regretter son choix d’avoir rompu avec Gina. Qui elle aussi profitait de ce temps pour vivre sa vie, et c’était tant mieux. Ils avaient même réussi à rester amis, à la grande surprise d’environ tout le monde qui n’arrivaient même pas à comprendre comment deux ex aussi fusionnels pouvaient encore se supporter. Mais Gina et Athos avaient été amis bien avant d’être ensemble. Ils avaient d’ailleurs toujours été plus amis qu’autre chose, finalement.

Mais après avoir ravi quelques coeurs et s’être amusé un temps, Athos avait choisi la voie de la stabilité en invitant Vicky, qui avait un béguin plutôt évident à son égard. Il l’avait su par un ami, d’un ami, d’une amie… Enfin, bref. De toute façon, la façon dont la jeune fille rougissait quand il apparaissait dans une pièce était un indice suffisant pour savoir qu’il lui plaisait. Et puis, après un premier rendez-vous, il était tombé sous le charme timide de la jeune Serdaigle. Elle était calme, drôle, intelligente et surtout, elle ne lui prenait pas la tête. Parfait. Ses amis ne comprenaient pas pourquoi il ne profitait pas de son succès pour essayer d’embrasser toutes les filles de 6e année, mais Athos ne ressentait pas le besoin de se justifier. Il avait une copine, il était bien, c’était tout ce qui comptait. Ils comprendraient quand ça leur arriverait… un jour.

Se blottissant contre lui, elle lui mentit de la façon la plus mignonne. Connaissant Vicky, elle était là à l’heure, voire même en avance. Comme lui d’habitude. Mais jamais elle n’aurait osé le lui dire, la connaissant. Et puis sa guitare suffit à ravir la jeune femme qui posa sa tête contre sa robe, toute énamourée. « J’avoue, j’ai sorti mon arme secrète. » plaisanta-t’il en touchant le manche de sa guitare, mais sans la prendre pour l’instant. Il voulait parler un peu avec elle avant de gratter quelques notes, et peut-être attendre d’être seul avec elle. « Mais j’espère que ça n’est pas la seule raison pour laquelle tu es contente de me voir ! » la taquina-t’il, haussant légèrement un sourcill et jouant de son intonation pour semer le trouble dans son esprit. Il la connaissait suffisamment maintenant pour savoir qu’elle allait réagir et plonger les 2 pieds dedans. La taquiner l’amusait beaucoup, même s’il n’y mettait jamais aucune méchanceté. Remontant le long de sa mèche de cheveux, il passa une main dans sa nuque en douceur pour se faire pardonner avant qu’elle ne se détache de lui.

Tandis qu’elle caressait son bras, déclenchant un petit frisson dans son échine, Vicky lui fit part de son “échec“ à son dernier examen. Intérieurement, Athos sourit mais n’en montra rien, l’écoutant avec attention. En bonne Serdaigle, elle devait sans doute avoir eu un Effort Exceptionnel, pas moins. Mais elle essaya de se montrer détachée, ce qu’il trouva profondément adorable. Athos fit glisser son bras pour attraper sa main, et entrelaça ses doigts entre les siens. « Dis-moi la vérité Vic’… » dit-il en penchant légèrement la tête pour tenter de la sonder alors qu’il savait très bien ce qu’il se passait là-dedans. « Ca te tracasse, pas vrai ? » Cela faisait quelques temps qu’il soupçonnait que Vicky lui mentait, ou tout du moins enrobait un peu la vérité pour paraître un peu moins Serdaigle. Mais ça n’avait aucun sens. Il l’appréciait pour qui elle était, pas pour ce qu’elle pensait qu’il voulait voir. Pire, il ne voulait pas qu’elle fasse semblant avec lui.

Parlant de franchise, Vicky l’interrogea sur sa journée, et il passa sa main libre dans ses cheveux, comme chaque fois qu’il était un peu gêné. En vérité, ça n’était pas sa première retenue, et il s’en moquait un peu. Mais il n’avait pas envie qu’elle le voit comme un imbécile non plus, un imbécile qui allait devoir écourter son rendez-vous avec elle pour pouvoir se lever tôt. Ou alors, se connaissant, il allait plutôt ronger sur sa nuit et dormir quelques heures uniquement. « Oh tu sais, rien de spécial… Les cours, la musique, une petite déconvenue avec McGonagall… et un moment avec toi. » Il fit passer l’information pénible entre d’autres plus sympathiques espérant que son tour marcherait. Son grand sourire charmeur ferait peut-être le reste. « Si je fais le compte des moments cool et des moins cool, je dirais que c’est une très très bonne journée. » Le plus dur serait le lendemain matin, quand il devrait trouver ces maudits bestioles dans les bois. Sachant qu’elle allait forcément lui parler de sa retenue, il préféra anticiper et capitaliser sur les points forts de sa copine. « Juste pour savoir, tu ne connaîtrais pas une façon simple et efficace d’attirer des botrucs sans scruter des branches ? » La petite grimace qui suivit accompagna son haussement d’épaule. Vicky connaissait son talent pour s’attirer les ennuis, même s’il s’en sortait avec des pirouettes en général. Il espérait qu’elle trouverait ça drôle. Ou que son petit côté mignon l’attendrirait suffisamment pour qu’elle ne le gronde pas trop. Au pire, il sortirait son arme secrète pour lui gratter quelques notes et faire fondre son petit coeur tout mou.
Revenir en haut Aller en bas
Vicky P. Bones

Vicky P. Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 806
| AVATARS / CRÉDITS : Teresa Palmer by Saaya
| SANG : Sang-mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Professeur Binns
| PATRONUS : Une mangouste
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty
MessageSujet: Re: A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS EmptyJeu 4 Juin 2020 - 19:05

Vicky blêmit légèrement lorsque Athos exprima l'espoir que ses talents à la guitare n'étaient pas la seule raison pour laquelle elle était heureuse de le voir, et entreprit immédiatement de le rassurer à grands renforts de cajoleries et de rappels de ses nombreuses et charmantes autres qualités, totalement aveugle au fait que le Serpentard se jouait d'elle et que malgré sa grande intelligence elle s'était une nouvelle fois laissée envahir par la panique à l'idée de le décevoir. Sans doute y avait-il quelque chose d'un peu déséquilibré dans cette relation au sein de laquelle lui débordait d'une telle confiance, et elle en manquait tant, ce qui donnait toute latitude au premier de profiter sans vergogne du bon cœur de la deuxième... Tel avait été l'unique avertissement qu'Edgar Bones avait consenti à donner à Vicky lorsqu'il avait appris pour leur idylle, et si la Serdaigle s'était dépêchée de protester, elle n'avait jamais oublié les mots de son ami... Bien que Athos n'ait jamais montré le moindre signe de volonté de profiter de sa douceur et de son insécurité, bien au contraire, en témoigna le fait qu'il insista pour qu'elle lui révèle le fond de sa pensée.
— Moui bon, ça m'embête un peu oui, reconnut-elle en adoptant une expression un peu blasée, j'avais vraiment le sentiment d'avoir bien cerné le sujet pour une fois, et en fait... Saleté de trolls ! conclut-elle en papillonnant des yeux pour marquer son agacement, et pour signifier à Athos qu'elle préférait changer de sujet. Peut-être le Serpentard le comprit-il instinctivement, car il embraya sur le déroulé de sa journée en se recoiffant machinalement, si bien que Vicky manqua complètement les premiers mots qu'il prononça, fascinée par les effets de la lumière jouant dans les boucles de son petit ami, pour n'atterrir qu'à l'évocation de McGonagall (qui avait toujours le don de la faire revenir sur terre !) et à temps pour recevoir le petit compliment qu'il ne manqua pas de glisser à son égard avec un sourire adorable. Ce petit compliment, d'autant plus allié à la question qu'il lui adressa très rapidement après au sujet des botrucs, aurait presque pu faire oublier à Vicky l'idée selon laquelle il s'était passé quelque chose dans la journée d'Athos qui n'était pas agréable, et qui avait peut-être à voir avec la Directrice de Gryffondor... presque.
— Le riz, ou les cloportes, répondit-elle immédiatement à la question du jeune homme, la mine curieuse, les Botrucs adorent ça. Tu peux tenter de scier la branche d'un arbre à baguettes, aussi, mais tu risques d'en subir les conséquences, compléta-t-elle en grimaçant à l'idée qu'Athos puisse se faire crever les yeux par une petite créature à première vue inoffensive. Que s'est-il passé avec le Professeur McGonagall ? s'enquit-elle finalement à brûle-pourpoint, maintenant qu'elle avait renseigné Athos sur ce dont il avait besoin. S'il avait cru qu'elle allait oublier si facilement la petite information potentiellement croustillante qu'il avait glissée parmi les autres plus ennuyeuses, il se trompait !


______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 205
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @bazzart
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty
MessageSujet: Re: A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS EmptyMar 16 Juin 2020 - 0:45

Et voilà qu’elle avait plongé les deux pieds dedans, se confondant en cajoleries pour se faire “pardonner“ sa maladresse qui n’en était pas même pas une. Toutefois, il apprécia un peu les flatteries et les câlins, même si la présence des autres élèves ne le mettait pas très très à l’aise. Ne voulant pas continuer à la taquiner plus longtemps, il se sentit le besoin de la rassurer. « Hey, hey… je plaisantais. » Tout le monde ne maîtrisait pas l’ironie comme lui, mais peut-être était-ce dû à sa famille, il n’en savait trop rien. Cela l’ennuyait un peu tout de même que la jeune fille se sente si mal après sa remarque au point de presque lui en baiser les pieds. Athos n’était pas du genre tombeur insatiable, à se délecter des compliments jusqu’à plus soif. « Tu commences à me connaître, non ? » Cela ne faisait pas longtemps, certes, mais il fallait que Vicky comprenne qu’Athos était du genre à balancer quelques vannes, répondant au bon vieux dicton du “qui aime bien châtie bien.

Finalement, la jeune femme laissa un peu tomber sa barrière de fière Serdaigle et extériorisa le fait que sa note ne lui allait pas du tout. Athos lui adressa un tendre sourire en la cajolant de son pouce dans sa nuque fraîche. Pas besoin d’être un grand devin pour comprendre qu’elle n’avait pas envie de s’attarder sur la question, surtout qu’elle changea carrément de sujet pour s’intéresser à sa petite journée. Si cela pouvait lui changer les idées, alors pourquoi pas. Mais il espérait surtout qu’elle n’allait pas s’inquiéter outre mesure pour son dossier scolaire, sa réputation, ou toutes ces choses si importantes pour une jeune fille de sa maison. De toute façon, rien de ce qu’elle ne dirait ou ne ferait ne pourrait le changer : le jeune Greyson était habitué à faire comme bon lui semblait, surtout niveau absurdités magiques passibles d’une bonne retenue.

Athos nota donc mentalement la réponse de la jeune femme, se demandant comment il pourrait dégoter pareils ingrédients. Avec un peu de chances, il y aurait l’un des deux au menu ce soir. Pas besoin de préciser lequel bien sûr. Il fit une petite moue quand elle lui évoqua le fait de scier un arbre, ce qui semblait une mauvaise idée au vu de la tête qu’elle fit. « Je vais miser sur l’option céréales alors, ça m’a l’air plus sûr. Merci. » lui répondit-il en souriant et en déposant un doux baiser sur sa joue qui le fit se pencher un peu. Il espérait que cette distraction sincère suffirait à faire oublier à la jeune femme une autre information qu’il avait fait passer en toute discrétion mais… C’était raté. Foutue perspicacité féminine.

Athos hésitait un peu à l’angle à adopter pour raconter sa mésaventure. Tout à côté, le petit groupe qui occupait le grand fauteuil choisit ce parfait moment pour décamper, et il ne restait que 2 Poufsouffle au loin qui semblaient tout occupés à leur partie de cartes. Intéressant… Peut-être était-ce le moment idéal pour sortir sa fameuse arme secrète ? Sa petite mésaventure passerait sans doute bien mieux en chanson. Il n’avait plus qu’à compter sur ses capacités d’improvisation, qu’il travaillait méthodiquement au lac presque tous les jours quand il avait du temps libre, tout seul. Ces moments se faisaient rares ces derniers temps. Attrapant sa guitare délicatement, il la cala contre son genou posé sur le fauteuil. « Laisse-moi te raconter ça en chanson. » Est-ce que c’était un peu de la triche ? Sûrement. Mais qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour lui faire décrocher un sourire, franchement ?

Alors qu’il accordait son instrument machinalement et à l’oreille, son cerveau fonctionnait à plein régime histoire de trouver quelques mots à poser sur la mélodie qu’il s’apprêtait à gratter. Fixant d’abord les cordes tandis qu’il cherchait des accords agréables à l’oreille, son imagination trouva quelque chose et il reporta son attention sur la jeune fille qui appréciait tant l’écouter jouer. Et puis là, il allait lui chanter une composition, quelle chance ! Bon, ça ne serait sans doute pas du grand art, mais hé, il fallait bien se lancer ! Et puis, tout était une question d’attitude non ? S’éclaircissant doucement sa voix qui avait tendance à se briser un peu quand il chantait, il commença à gratter une mélodie entraînante qui apportait un peu de gaieté à son aventure à la chute malheureuse. Pourtant, qu’est-ce que la vision de ce petit chat rose l’avait fait rire !

« Ohhhh, sweet Kitty
With your pink furry
You look, oh, so pretty,
But McGo disagree…
 
»

Il lui lança un regard joueur en prononçant la dernière phrase qui ne laissait aucun doute sur la réaction de la sévère professeur en découvrant sa bêtise, liée qui plus est à la métamorphose. Continuant son petit numéro de charme, il enchaîna sur un refrain peu recherché mais qui restait bien dans la tête, associé aux accords qu’il avait trouvé.

« Oh, Pink Kitty.
Yeah, Pink Kitty.
Sweet, sweet Pink Kitty
To me, you’re pretty.
 »  

La chanson se termina par ses doigts qui grattèrent les 6 cordes dans un son mélodieux et un geste un peu théâtral, tandis qu’il guettait du coin de l’oeil la réaction de sa douce petite amie. Il termina en chuchotant a capella, sur l'air entamé, dans une phrase qui ne s'adressait qu'à elle. « But way less than Vicky. » Oui, c’était définitivement trop tentant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty
MessageSujet: Re: A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS Empty

Revenir en haut Aller en bas

A+V forever... ou presque (flashback) | ATHOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Poudlard :: Année 1977-1978-